Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 19 octobre 2021
Antananarivo | 18h39
 

Politique

Émission spéciale de ce dimanche 17 avril 2011

Invité par la SADC, Andry Rajoelina entretient le flou

lundi 18 avril 2011 | Valis
Le PHAT avec Johary Ravoajanahary de la TVM et Onitiana Realy de la TV Plus, lors de cette émission spéciale.

Andry Rajoelina, président de la Haute autorité de transition (HAT), s’est envolé ce dimanche soir du 17 avril 2011 pour Windhoek, capitale de la Namibie. C’est la nouvelle qu’il a apporté en fin d’émission spéciale de ce dimanche 17 avril qui a duré environ deux heures sur les chaînes RNM et TVM. Il sera reçu par le président namibien, Hifikepunye Pohamba, qui assure la présidence tournante de la SADC. Son séjour s’étalera sur un peu moins d’une semaine (5 jours), le temps d’expliquer aux dirigeants de la Namibi, à l’opinion publique et aux hommes d’affaires namibiens les points de vue du régime HAT, la démarche malgacho-malgache et la feuille de route qui a été paraphée et mise en œuvre aussitôt.

Avant de prendre le vol pour la Namibie, le président de la HAT a donné l’impression d’être optimiste car il trouve que depuis les actions de lobbying effectuées par le régime HAT, la SADC et la communauté internationale ont changé de comportement ; il n’est plus question des accords de Maputo ou de ceux d’Addis-Abeba, et la SADC a approuvé la nomination du nouveau Premier ministre, c’est-à-dire la reconduction du général Camille Vital à la tête d’un gouvernement de transition d’union nationale, a-t-il précisé. Andry Rajoelina pense donc convaincre le chef d’État namibien avant que ne se déroule la rencontre au sommet des chefs d’État membres de la SADC le 20 mai prochain ; sommet qui va examiner le cas de Madagascar.

Tout cela a interpellé les auditeurs et téléspectateurs qui ont dû être unanimes avec les journalistes Johary Ravoajanahary et Onitiana Realy qui se sont interrogés si tel était effectivement le cas, tout ce qui avait été alors entrepris dans le pays avait-il l’aval ou la bénédiction de la SADC ? Qu’est-il alors à dire de la démarche malgacho-malgache car la feuille de route ne fait aucune mention de la nouvelle Constitution et jusqu’ici la communauté internationale n’a pas reconnu officiellement la naissance de la 4e République ?

Reconnaissance internationale

Même si le président de la HAT ne l’a pas expressément dit, la recherche de la reconnaissance internationale est encore et toujours la raison de ce déplacement pour la Namibie. Andry Rajoelina compte beaucoup sur l’adoption de la feuille de route qu’il a aussitôt mise en œuvre bien qu’elle n’ait pas encore été validée par la SADC et encore moins par la communauté internationale. Il avance que la feuille de route en son article 41 parle de « levée progressive » des sanctions : après un gouvernement dont il juge la répartition des sièges équitable, il est encore prévu l’élargissement du parlement et la recomposition de la CENI avant qu’il y ait appel à reconnaissance du gouvernement.

Lors de cette émission qui lui a été consacrée, Andry Rajoelina a cependant fustigé la communauté internationale qui a reconnu les nouveaux régimes d’Afrique du Nord contrairement à Madagascar. L’intransigeance de la communauté internationale envers Madagascar est, de son point de vue, intolérable.

Candidat, pas candidat, c’est toujours le flou

Par rapport à sa candidature aux prochaines présidentielles, Andry Rajoelina tourne autour du pot et laisse planer le doute. Il ne veut pas dire s’il sera ou non candidat. Il assure que s’il se porte candidat, ce ne sera que s’il est sûr qu’il va pouvoir l’emporter et mettre en œuvre son programme. Mais le moment n’est pas encore propice pour décider et annoncer la couleur, fait-il comprendre.

D’ailleurs la date de ces élections n’a pas encore été décidée. Le président de la HAT n’a pas fourni davantage d’informations à ce propos, se contentant d’affirmer qu’il revient aux formations politiques, aux candidats et à la CENI de se prononcer et surtout qu’elle dépendra des appréciations de la communauté internationale quant à la crédibilité du processus électoral (liste électorale, traçabilité des électeurs, fermeté et neutralité des structures de la CENI…). En fin de compte, ce sera le gouvernement qui en décidera et appellera les citoyens aux urnes. La nébuleuse est encore épaisse quand on reprend ses dires à propos des élections car il a cité diverses échéances électorales depuis les communales et l’élection des maires jusqu’à ces présidentielles ; des échéances qui vont composer les structures et les institutions de la 4e République. Il faut dire que les dispositions transitoires de la Constitution lui donnent l’exercice des pouvoirs de chef d’État et président jusqu’à ce que les urnes aient désigné le président de la République. Beaucoup d’eau aura coulé sous le pont de la Transition jusque-là.

25 commentaires

Vos commentaires

  • 18 avril 2011 à 07:33 | niry (#210)

    C’est bien joli tout ça, mais quand est-ce que tous les candidats potentiels pourront fouler le sol malgache ? En vertu de quelle décision de justice, on distribue des NOTAM au motif du délit de faciès ?

    Quand est-ce que les prisonniers politiques seront libérés ?

    Quand est-ce que Jean Yves Aimé aura son bureau ? (mdr) Quand est-ce que les fouzas auront compris que lui et Raharinaivo ne sont que des parvenus, des imposteurs qui ne font que prendre les places d’honnêtes et sincères autres fouzas ?..

  • 18 avril 2011 à 08:13 | jaune (#5520)

    Bonjour à tous,
    Voici quelques réflexions par rapport à ce déplacement de Mr Rajoelina en Namibie :
    - Mr Rajoeline figure parmi les "sanctionnés" de l’Union Africaine à la suite du coup d’Etat qu’il a effectué en mars 2009. Si je ne me trompe pas, il ne peut, en principe, voyager en Afrique, notamment dans les pays membres de l’UA jusqu’à ce que cette sanction soit levée. Alors, est ce que c’est la SADC (via le Président Namibien) qui l’a réellement invité ou est ce que c’est lui qui a proposé cette visite au président namibien ?
    - Si c’est le Président namibien qui l’a invité à se rendre en Namibie, ... cela veut dire que la SADC aimerait enfin l’écouter, ne serait-ce qu’au nom du principe d’impartialité (car Mr R8 a déjà rencontré les présidents de la Troïka ces derniers temps) en matière de médiation
    - Si c’est Mr Rajoelina qui l’a demandé, ... et bien on peut admettre que la diplomatie malgache commence à bouger grâce à Mme Yvette Silla (Mr Hyppolyte n’est pas du tout efficace en matière de diplomatie ; c’est un militaire qui manque de tacte et de courtoisie ; il ne maîtrise pas les relations internationales)
    - Revenons au premier cas : pourquoi le président Namibien l’a-t-il alors "CONVOQUE" ? Ceci me rappelle ce qui s’est passé en 2009 (Mr Rajoelina a été convoqué par l’Union Européenne et a été invité à se rendre en Bruxelles). y-aura-t-il une demande d’explications de la part de la SADC ou plutôt une mise au point de la situation malgache, selon les points de vue Rajoelina ? Wait and see !
    - A mon humble avis, il s’agit d’une manoeuvre diplomatique perpétrée par la SADC pour montrer au monde entier son impartialité. Ses dirigeants écoutent les différentes parties en conflit. En effet, ce qu’a fait Mr R8 lors de ses actions de lobbying faussait un peu les principes de médiation impartiale. En fait, cette invitation (ou cette acceptation d’audience) de la part du président namibien montre encore combien cette organisation régionale de l’Afrique australe détient-elle encore la clef de résolution de la crise actuelle !

    A suivre,

    Jaune

    • 18 avril 2011 à 09:04 | MILAMINA (#4588) répond à jaune

      Si Ragel a annoncé la semaine dernière qu’il va supporter la totalité des dépenses afférentes aux éléction, et aujourd’hui Ragel répond à la convocation de la Namibie, c’est qu’on ne peut pas se passer de cette organisation régionale qu’est le SADC (sous entendu la CI et la reconnaissance internationale).

      Nous, les légalistes, avons toujours soutenu l’idée de résoudre la crise malgache sous l’égide de la SADC en insistant la participation des quatre chefs de file. Ragel a toujours écarté cette proposition. Maintenant, il accepte de rencontrer le Président de la Namibie, tant mieux. Reste à savoir le résultat de cette rencontre, si ça va dans le bon sens, les trois mouvances resteront incontournables dans la sortie de crise, s’il refuse le soutien de la SADC, on ne va pas baisser les bras, ni les croiser.

    • 18 avril 2011 à 09:51 | da fily (#2745) répond à jaune

      mavo hello,

      il faut que l’on sache que nous ne sommes pas sortis (pas encore) de la communanuté SADC, même si les hâtifs n’arrêtent pas de brailler que cette communauté anglophone n’entrave que dalle de notre "spécificité" !

      Il se trouve, que Rajoelina doit en tenir compte aujourd’hui, les crampes que lui procurent cette SADC qu’il considère encore comme une alliée de Ravalomanana, doivent cesser, sinon gare à la syncope et l’enlisement du pays. Politiquement, il marque un point en accéptant de venir rencontrer les chefs d’état du coin, c’est un "geste" de bonne volonté. Est-ce qu’il mesure dorénavant la portée de ce boycott général (outre quelques Turcs et Mauriciens que je soupconnent lui avoir murmurer la conduite à adopter), et décide de cesser le cavalier seul ? J’en doute, et redoute, mais s’il faut faire bouger quelques lignes, il en prend la direction.

      Maintenant, quid de ce qui se tramera là-bas, et ce qu’on lui demandera de nouveau à entreprendre ? Si ça peut "détendre" un peu l’atmosphère par exemple en acceptant que Ravalomanana puisse rentrer au pays, c’est un bon point (pour tout le monde), et de Ratsiraka par la même occasion. Sans le retour de tout le monde, il apparaît bien improbable qu’il y ait véritablement apaisement pour concrétiser la tenue d’élections cruciales pour le futur de notre pays malade. Est-ce le dernier joker ? La balle est dans les mains de Rajoelina, quel usage en fera-t-il ?

    • 18 avril 2011 à 10:22 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à da fily

      da fily,

      ne vous inquiétez pas :

      1-L’Afrique du Sud a eu sa "visite officielle" en France,

      2-Monsieur le Président Français a fait un déplacement en Turquie,

      3-Malgré la guerre en Libye,cette dernière compte encore dans l’Union Africaine.L’U.A.,sans le Guide suprême Colonel KAHAFI,c’est une coquille vide.

      La France-B.H.L ne peut pas négliger cette "incidence"..

      Face au débarquement des jeunes immigrants "tunisiens" et autres,plus de 28 000,en Italie,la FRANCE-BHL pose des conditions :

      1-un passeport valable,

      2-des ressources suffisantes pour venir y vivre ,trois mois,au maximum

      3-l’Europe,juste apte,à décréter la longueur des concombres ou le calibre des carottes pour leur commercialisation.

      OUI !!!! au changement pour,à Madagascar.

      Non !!! à l’exode de sa jeunesse malgache ou son expédition à l’étranger pour être exploitée,main d’oeuvre à beau marché.

      Madagascar a besoin de tous ses enfants.

      Madagascar aux Malgaches.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 avril 2011 à 11:27 | vuze (#918) répond à MILAMINA

      Vous êtes vraiment hilarants, vous, les "pseudos légalistes"..

      Il est vrai que cela vous excite de parler de "Convocation"... Je comprends tout à fait votre frustration et vous vous accrochez comme vous pouvez à quelque chose..

      Quant à Jaune, continuez à vous masturber intellectuellement pour savoir qui a invité qui... Le résultat est là : Une organisation régionale (SADC) a décrété des sanctions et son président en exercice ne les applique pas.. Vous comprenez pas ? La SADC soutient la feuille de route de Simao !

      Bref, je vous laisse à vos réflexions psycho-analytiques..

    • 18 avril 2011 à 15:23 | kakilay (#2022) répond à vuze

      Pour ceux qui n’ont encore rien compris :

      Les "vrai légalistes" : ce sont les putschistes soutenus pars la DST et la FIS...

      Les vrais intellectuels : ce sont les intellectuels fozas... conduits par son excellence DJ premier.

      A chacun ses références...

  • 18 avril 2011 à 10:03 | Basile RAMAHEFARISOA (#417)

    Actuellement,Monsieur le Président Andry Nirina RAJOELINA est en Namibie,chez Monsieur le Président en exercice de la SADC.

    Pas de commentaire sur la "politique",pour le moment :

    - "la politique",c’est comme l’andouillette,ça doit sentir un peu la merde,mais pas trop.-Edouard Herriot.

    - "vous avez beau ne pas vous occuper de la politique,la politique s’occupe de vous, tout de même".-Charles de Montalembert.

    - "En Démocratie,la politique est l’art de supprimer les mécontentements".-Louis latzarus.

    Pour la future élection présidentielle,la même position :

    "qu’il faut concourir pour gagner et non pour perdre".

    A chacun son interprétation !!!!

    Personnellement,je souhaiterais que Monsieur Andry RAJOELINA se présente à l’élection présidentielle,à condition que l’élection législative se fasse avant "toutes autres élections".

    "ELIRE" :

    - Un Président de la lVième République Malgache,Président-Arbitre de tous les Malgaches.

    Basile RAMAHEFARISOA

    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 18 avril 2011 à 20:53 | Mafybe (#5534) répond à Basile RAMAHEFARISOA

      Bonsoir,
      "La trahison n’est qu’une question de temps" JEAN DU PLESSIS alias CARDINAL DE RICHELIEU.
      "Planifie ton travail et travail ton plan" JO FRAZIER (Boxeur)

      Monsieur Basile RAMAHEFARISOA ce président de la HAT, a été mis en place par le peuple, il a cru en lui l’espoir, l’avenir et surout le changement de notre beau Pays.

      Ce président a planifié une éléction transparente et rapide, toujours pendant la grève et le sitting à Analakely.

      C’est qui est dommage c’est que des gens ont donner leur vie pour toutes ses promesses, devant AMBOTSIROHITRA pendant que ce fils de pute s’abritait dans son 4*4, de l’autre côté de la bataille.

      Donc pour moi c’est un traître qui ne pense qu’à sa geule et qui n’a pas du tout tenu ses promesses, une fois installé sur sa chaise transitoire (censée) mais vu çomment il est parti, ça sera un GBAGBO Malgache, j’espère vraieme,nt me tromper....

  • 18 avril 2011 à 10:13 | jaune (#5520)

    Bonjour Fily,
    Vous avez bien posé les bonnes questions dans vostre post !

    Autres choses, j’ai feuilleté quelques quotidiens de la capitale ce matin et j’ai pu noter que chaque journaliste (plutôt patron de journaux) essaie d’utiliser des "termes" qui jouent en faveur de leurs politiciens favoris (ou en défaveur de leurs adversaires) :

    - Journal MAlaza (p. 03) : "... l’actuel locataire d’Ambohitsirohitra sera l’INVITE de Hifikepunye...". (TERME NEUTRE)
    - Journal Tia Tanindrazana (titre à la une) : "Voaantso any Windhoek i Andry Rajoelina", autrement dit Rajoelina a été CONVOQUE à Windhoek (TERME QUI JOUE EN DEFAVEUR DE LA HAT).
    - Journal L’Express de MAdagascar (Titre à la une) : "Andry Rajoelina invité par la SADC" (TERME QUI JOUE EN FAVEUR DE LA HAT).

    Conclusion : attention aux termes utilisés par les journalistes car ceux-ci peuvent nous induire facilement en erreur ! Je pense que les journalistes devraient utiliser des termes OBJECTIFS exempts d’interprétation partisane. Pourquoi ne pas dire carrément : "Andry Rajoelina est allé en Namibie" par ex.

    Je m’excuse auprès de vous chers journalistes ; je ne suis pas journaliste ; je n’ai pas non plus appris le journalisme .... mais j’ai de quoi critiquer vos façons de nous informer ! Manana zo hanana vaovao MARINA aho fa tsy vaovao efa NAMBOARINA araka ny mahametimety anareo na ny mpampiasa anareo !

    A suivre,
    Jaune

    • 18 avril 2011 à 11:41 | Mihaino (#1437) répond à jaune

      Bonjour JAUNE,
      Chaque mot utilisé par de vrais journalistes a effectivement un sens s’ils respectent leur déontologie ( informer et non déformer )
      Le jeu de mots peut tromper les lecteurs qui ont parfois des lectures différentes sur un même sujet précis ?!
      - "Inviter"signifie prier de venir, d’assister à ..., ordonner : inviter qq’un à se taire ....
      - "Convoquer" veut dire appeler, inviter à se réunir, demander impérativement à qq’un de se présenter qq part ...( Larousse).
      Nos journalistes ont tous appris la langue de Molière et j’estime et j’admire les talents de certains ( pro-HAT, anti-HAT, légalistes, neutres etc, etc ...).
      Quant au déplacement de Mr Andry Rajoelina, je souhaiterai vivement qu’il rapporte de bons "voan-dàlana" lors de son retour avant Pâques.
      Vivement la fin de la transition !!Vivement les ELECTIONS !!!
      Wait and see ....
      Amitiés JAUNE ,

    • 18 avril 2011 à 12:06 | da fily (#2745) répond à jaune

      Tsy mahagaga velively :

      un Tiatanindrazana et Basyvava ne donneront pas le même "rendu" qu’un La vérité ou autre Express de Mada sur une même info. La tendance a toujours été un ingrédient des médias, sans falsifier l’info, mais en lui donnant un visage différent, et toujours au lecteur d’interpréter comme il le sent.

      Les journaux de la place ne peuvent tirer leur du jeu que de cette manière, où c’est bien discutable des fois (vérification, sensationnel, voir erronnée...). Mais bon, il parait aussi que le peuple a le journalisme à son image ! Et puis il paraît également que nous n’avons plus de censure, d’où certainement cette disparité, mais qui ne sert pas forcément le lectorat car on voit une certaine répétition des infos qui n’amène rien de meilleur, et surtout tend à donner un aspect uniforme malgré le nombre constaté. Et ce n’est pas le nombre qui fait la qualité.

    • 18 avril 2011 à 12:58 | Rabe (#3378) répond à Mihaino

      ...quel voandalana ?...

      ...un dj/malaso peut il amener autre chose que les boeufs qu’il a volé ?... à part les quelques cd pour ton écoute (mihaino) et faire danser encore les rajakombazaha...hahaha

      ...soyons realiste !

      Les Manankasy ne sont pas dupes !

    • 18 avril 2011 à 15:49 | Mihaino (#1437) répond à Rabe

      Bravo Rabe car j’ai bien rigolé !!! Boeufs volés ! Qqs CD pour mon écoute (mihaino) et faire danser encore les rajakombazaha ...!
      Pour votre info, j’adore la musique et la danse mais pas la danse des hypocrites (cf plrs posts de Basile) ni la musique avec de fausses notes puis surtout un chanteur (se) qui CHANTE FAUX !!!
      La plupart de nos RESPONSABLES CHANTENT FAUX qd je les écoute ...!
      Amicalement,
      Wait and see ...

    • 18 avril 2011 à 18:32 | Tanindrazana (#3224) répond à Mihaino

      Chers tous !

      Rajoelina est parti au Namibie... convocation, invitation, ou autre... la n’est pas la question. Une chose est sure : il n’arrive plus a resoudre cette crise a sa maniere car a la longue rien ne va dans l’ordre de ses idees. Il sait pertinemment qu’il doit passer par la SADC pour resoudre cette crise. C’est une bonne chose qu’il ait accepte de partir. Seulement, quel est le contenu de cette rencontre ? nul ne sait pour le moment. En tout cas c’est un secret et cela restera un secret car la diplomatie internationale se mesure plus par les resultats et non les moyens. Rajoelina est au Namibie en tant que quoi exactement ? un president ? un putschiste ? un leader ? La n’est pas aussi la question. Il y va pour resoudre son probleme car celui des Malagasy est simple : retour a la legalite et reconciliation de tous les Malagasy pour preparer un avenir meilleur pour la generation future. Alors, Monsieur Rajoelina, on attend un retour prometeur pour les Malagasy car ce que vous avez fait de MADAGASCAR et de son peuple en ces deux ans est incomparablement decevant et inconcevable. Il est grand temps de remettre de l’ordre dans notre pays mes chers compatriotes. Ne laissez plus votre avenir entre les mains de gens immatures et immorales de la sorte. On attendra son retour avec toute l’attention que ca merite. A moins qu’il soit prohibe de rentrer pas un NOTAM lance a son encontre. On espere le revoir avec une bonne note de musique bien qu’une fausse note soit toujours plus que possible avec sa personnalite degradante et instable. On verra bien s’il arrive a ravir ce groove africain qu’il a toujours renie mais auquel il ne pourra pas se passer pour solutionner cette crise.

  • 18 avril 2011 à 11:38 | MILAMINA (#4588)

    Convoqué ou invité ? Le plus important c’est de trouver une solution à la sortie de crise. Si Ragel a ccépté d’y aller, c’est qu’il a encore et toujours besoin de la CI malgré les déclarations qu’il a maintes fois annoncées.

    On verra sa réaction à son retour, lui qui change tout le temps de version comme il change de disque...Wait and see.

    • 18 avril 2011 à 11:42 | Jipo (#4988) répond à MILAMINA

      n’est ce pas le role d’un DJ de changer de disque ?

  • 18 avril 2011 à 11:40 | Jipo (#4988)

    rajoelina laisse planer le flou sur sa candidature ..., mais il se presentera s’il est sur de gagner, tout en empechant le candidat concurent de venir rivaliser, pour ne pas dire combattre à défaut de débattre.
    c’est de l’hypocrisie pure, il veut tout simplement etre le seul candidat en lice, pour etre sur d ’ etre élu . / Bien sur qu’il veut etre le kalife " élu "et qu’il se présentera !
    Quant à l’engagement des journalistes," les engagés, comme leur contraires " ne peuvent exister l’un sans l’autre , comme le Ying et le Yang ;

  • 18 avril 2011 à 12:48 | Maso (#5541)

    Je ne vois plus de flou dans cet entretient ! Il va déposer sa candidature sur l’élection présidentielle à venir ! C’est clair et net !!! s’il était un homme de parole, cela n’aurait pas été difficile pour lui de répondre à la question de sa candidature ou non puisqu’il a déjà annoncé orbi et urbi qu’il ne va pas se présenter !!! Son problème au niveau du discours c’est plutôt la recherche d’arguments convaincants pour la justification de sa candidature au futur élection présidentielle : "comment justifier que je vais me présenter à cette élection même si j’ai déjà dit avant que je n’y présenterai pas ?" c’est la question qu’il se pose dans sa tête ! Il se présenterai mais il va chercher des arguments et des justifications pour cela. Donc, il n’y a plus de flou à ce sujet !!!! Donc cet homme n’est pas un homme de parole, autrement dit, il n’est pas un homme de con !!fiance !

    • 18 avril 2011 à 14:11 | Rabe (#3378) répond à Maso

      ...bien vu Maso !

      ...dire que c’est un gars de la communication ! c’est de l’arnaque au grand jour, et une honte pour le travail de communication...on a marre !

      ...c’est un dj/menteur avéré et notoire, rien de plus

      Les Manankasy ne sont pas dupes !

    • 19 avril 2011 à 02:15 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rabe

      rabe,

      Que proposent-ils les "Manankasy" pour sortir de cette crise institutionnelle ???

  • 18 avril 2011 à 13:05 | randy (#5371)

    Hanao tsy hirotsaka, mampihomehy toa ny zazakely be konetaka ity filohan’ny fat ity, efa ela no aho te hilaza fa misy paika politika tsy mandeha @ izay laoniny mihitsy ao andapa, ingahy lehiben’ny fat efa fantatra fa tsy manana izay traikefa @izay fitondrana sy manana vision lavitra.Ireo olona mpanolotsainy moa dia tsy mahay afa tsy ny miafina anaty fitaratra mainty fa matahotra olona eny andalana.
    Maninona raha tsorina fa tsy misy ampoaka mihitsy ny fat fa mba mody miseho mahay eo anatrehan’ny sponsor frantsay (sic).
    Mihambo tsy vary mohaka nefa mitady mafy sosoa be rano any ivelany ihany.

  • 19 avril 2011 à 00:09 | SNUTILE (#1543)

    Il est plus important de savoir ce qui se passe en parallèle à l’extérieur et qui risque de contaminer Madagascar :
    Quelques lignes vues qui peuvent orienter ou désorienter :

    - http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Gbagbo#Militant_politique
    - http://www.rfi.fr/afrique/20110416-il-y-7-ans-guy-andre-kieffer-disparaissait-cote-ivoire

    - http://www.ivoirediaspo.net/?p=17
    - http://criseivoirienne.livejournal.com/24033.html
    - http://www.youtube.com/watch?v=6FHa1EmKXtE

    - http://www.childrenofafrica.org/la-fondatrice-dominique-ouattara

    A vérifier leur authenticité car l’information peut avoir subit des altérations dans son rapport.

    • 19 avril 2011 à 01:49 | poiuyt (#584) répond à SNUTILE

      Snutile,

      En zappant le 16 avril passé, je suis tombé sur la biographie de feu Jacques Foccart sur Arte. Très enrichissant.

      http://www.publicsenat.fr/vod/68695

    • 19 avril 2011 à 03:19 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à poiuyt

      poiuyt,

      avec :

      - Richard Yung,

      - Odile Tobner,

      - Antoine Glaser,

      - Jean Lacouture,

      - Péan,

      - André Lemagnan.

      - Lucet

      d’une durée de 43 mn TV Senat

      Jacques Foccart pour les Affaires africaines.

      "JOURNIAC",mort en Afrique comme BAROIN ,pour les affaires diplomatiques,conseiller diplomatque de l’Elysée de DE GAULLE à Giscard D’Estaing.

      Souvent, je rigole quand j’entends différents commentaires des journalistes et des personnalités africaines.

      "jamais ,j’étais pour Foccart mais ,dès 1967, jusqu’à sa mort,j’étais proche de "JOURNIAC",dans la quatrième circonscription de l’Essonne (91).

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS