Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 21 septembre 2018
Antananarivo | 19h00
 

Infrastructure

Aéroport d’Ivato

Inondé à cause des travaux

lundi 26 février | Ny Aina Rahaga

Dans la soirée de samedi, le hall des arrivées internationales à l’aéroport d’Ivato s’était trouvé inondé par l’eau de pluie. Cet incident était survenu suite aux travaux d’extension réalisés dans l’aéroport actuellement.

Selon le directeur des opérations et maintenance de Ravinala Airports, Jean Luc Meyts, une refonte complète du réseau d’assainissement a été faite. « Pour cela, il faut qu’on modifie complètement le circuit. Pour modifier le circuit, on est obligé de couper une certaine partie du réseau d’eau. Normalement c’est comblé par des pompes, on a mis à l’extérieur 4 pompes pour combler cette perte de circuit. Malheureusement, compte tenu des pluies qu’on a eu, ces 4 pompes n’ont pas réussi à collecter l’eau correctement », explique ce dernier.

En effet, le parking des avions de l’aéroport va en pente vers le terminal. Le caniveau actuel n’a pas réussi à tenir la charge face à la pluie de samedi dernier, d’où la montée des eaux dans le terminal des arrivées internationales. « Aujourd’hui, on a déjà pris les mesures pour que l’incident ne se reproduise pas, on a rajouté 3 autres pompes pour ne plus être surpris », souligne Jean-Luc Meyts.

Suite à cet incident qui a non seulement causé des désagréments aux passagers arrivés à Ivato mais a terni une fois de plus l’image de Madagascar, le ministre des transports Beboarimisa Ralava a demandé à Ravinala Airports de formuler des excuses publiques et de trouver une solution pérenne afin que ce cas ne se reproduise plus.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 26 février à 11:03 | râleur (#3702)

    Ils nous prennent pour des canards sauvages ?

    Quand on prend une concession et que l’on encaisse bien avant les travaux des redevances passagers, on fait les travaux préalables nécessaires, avant d’entamer touts travaux de rénovation qui vont changer à coup sûr les eaux de ruissellements.

    On encaisse l’argent des redevances passagers (presque mm prix qu’à Roissy avec 45€) mais on se fout de la g.. de ces mêmes passagers !

    • 27 février à 06:39 | Bena (#494) répond à râleur

      Vision 2030 : faire d’Ivato un grand port.
      Et puis, le ravinala a besoin d’eau pour pousser.

  • 26 février à 11:39 | Gérard (#7761)

    toujours plus fort : on avait air mad qui prend l’eau de toute part, on veut couler l’aéroport....

    • 27 février à 19:31 | oceano nox (#10209) répond à Gérard

      Madagascar une nation prospère et moderne....
      où rien ne fonctionne, incompétence gasy génétique oblige !

      L’antithèse du roi Midas qui transformait tout ce qu’il touchait en or !
      Les gasy eux transforment tout ce qu’ils touchent en ....devinez quoi ?

      Mêêêê on est à Madagascar !

  • 26 février à 12:16 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    hi,hi,hi ,
    Nouvelle définition intra gasy du développement des aéroports internationaux .
    Ivato, la plupart du temps, c’est un aéroport classique ,avec des avions qui décollent et atterrissent ,mais à d’autres moments vous collectez les eaux de pluies qui tombent sur les pistes que vous dirigez (ou pas) vers des endroits stratégiques .
    Le mieux aurait été de construire des piscines avant les travaux pour vendre l’accès aux voyageurs de passage ,mais les grands décideurs nationaux ont oubliés ce détail frustrant .
    Dans tous les cas nous sentons les volontés d’innover dans l’exploitation des ressources naturelles comme l’eau de pluie .
    C’est en tous les cas un exemple évident de l’inventivité des cerveaux de ce pays qui ont inventés par le passé la machine a détordre les maches de balais ,l’eau chaude et dans une arrière cuisine un remède révolutionnaire contre le sida. Il faut rappeler que les occidentaux ,sans doute jaloux de ces réussites avant-gardistes ,ont toujours refusés de prendre en compte ces percées dans la recherche et surtout ce remède contre le sida .
    Des brevets gasy ont été déposés aussi dans la destruction des infrastructures (ports,voies ferrées,routes,ponts ) ainsi que des valeurs morales et de disciplines collectives, mais personnes au niveau mondiale (si ce n’est haiti,la RDC et le Zimbabwe)n’a voulu se les appropriés .
    Encore un dur labeur attend les plus grand cerveaux du pays ,qualifiés de supérieurs en tout points au niveau mondial par le grand professeur Rambo ,consul honoraire de passage et collaborateur actif de sa majesté Hery cou.ille molle 1 er .
    Ben oui ,ce qui est quand même inquiétant c’est de posséder les soit-disant meilleurs « élèves du monde » et de ne pas être capable de gérer un pays !
    Paradoxe édifiant ,n’est ce pas ,il doit y avoir une erreur quelque part .
    Notons également que ce monsieur Stallone est également le grand porteur des valeurs chrétiennes dont il nous gratifie en ces colonnes des commentaires passablement obscurs et déstabilisants de la bible .
    La grande civilisation issue des hauts plateaux serait-elle sur le déclin ?

    • 27 février à 08:06 | AzaMbaDonJona (#9745) répond à ALIBABA SANS LES 40

      La grande civilisation te vole et fait ses courses à l’étranger. En attendant : Zéro Zava Bita toujours et des Zéro de plus sur tous les comptes

  • 26 février à 15:52 | KARIBO (#7602)

    Bonjour .
    Cela l’ aurait été à cause de la neige, aurait fait désordre .
    La lumière qui a installé les pompes, et qui s’ en plaint !
    Ne dit-on pas que c’ est le mauvais ouvrier qui se plaint de ses outils ?
    pour une fois ou ce n’ est pas la faute du colonisateur, c ’est celui des pompes , offertes par la chine avec mode d’ emploi en japonais ?
    Solution des excuses publiques mais ça nous fait une belle jambe vous excuses, à l’ amende & licencié sur le champs !

  • 26 février à 17:01 | Jipo (#4988)

    Y a t-il eu appel d’ offre avant cette initiative ?
    Qui a remporté le marché, il faut commencer par là !
    Combien de dessous de table, qui pour superviser le déroulement , l’ avancée et le respect du cahier des charges ?
    Des pompes de relevages placées au bon endroit sont en mesure d’ évacuer plusieurs Centaines de M3 / Heure, mais il en existe plusieurs allant du bassin pour poisson rouge, à de puissantes qui vous vident 1 M3 en quelques minutes , naturellement elles ont un cout .
    Qui les a installées, comment, sur quelle étude et correspondent-elles vraiment au débit requis ?
    Une enquête doit etre diligentée, afin d’ établir les responsabilités respectives, les assurances et leurs experts ( juges & partis ) sont les spécialistes, à dépêcher sur les lieux avant tous dédommagements .
    Nous avons encore une fois à faire à des honoris causa du quota, pour ne pas dire des incompétents notoires , mais ça ce n’ était pas : avant , mais encore & toujours ...

  • 26 février à 20:50 | Joseph (#9776)

    L’aberration vient du faite que la pente de l’extérieur vient en direction des bâtiments , au départ la pente aurait du aller de l’autre coté, c’est juste une question de logique, vraiment dans ce pays tout est fait à l’envers.

  • 26 février à 23:01 | takaka (#8449)

    Qui est ce Meyts ?
    Un pôvra konnara merdika. Mes baskets sont foutus !

  • 27 février à 10:11 | MAINGOKA (#10218)

    MEYTS un ancien de Globeground (SERVISAIR) il n’a jamais pu retrouver un travail dans le domaine aéroportuaire depuis plus de 10 ans.

    Incompétence ou malchance ?

  • 27 février à 16:26 | negusti (#1339)

    Cet incident illustre bien l’incompétence notoire des soi-disant leaders de ce pays. Incapables de raisonner sur la base des fondamentaux, des prévisions et des conséquences.

    Le ministre du tourisme Rolland Ratsiraka demande à son peuple de véhiculer de belles images de Madagascar afin d’attirer des touristes, mais la réalité des images est autre sur le terrain, dans la vie réelle ça craint à tous les niveaux.

    Faites votre boulot au lieu de demander à votre peuple de le faire à votre place.

    La sécurité,la facilité de transport et de mouvement, la lutte contre la corruption,les infrastructures d’accueil ,l’image et la satisfaction des clients,le bouche-à-oreille etc...Ce sont les bases d’un tourisme qui triomphe.

    Mais bon beaucoup sont trop occupés à se remplir les poches,à favoriser ses petits copains,dans ce pays les démons de l’avidité sont rois.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 319