Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 5 décembre 2022
Antananarivo | 22h15
 

Politique

Trafic de bois précieux

Immunité parlementaire : la société civile interpelle les autorités

lundi 24 octobre

La société civile interpelle les autorités sur l’affaire de trafic bois précieux où le nom de la députée IRD, Lanto Rakotomanga, a été citée. Convoquée au Bianco le 17 octobre dernier, la veille de la seconde session parlementaire, la députée ne s’est pas présentée aux investigateurs d’Ambohibao. Le 21 octobre, Transparency International et d’autres organisations de la société civile, ont publié un communiqué où elles appellent les autorités à appliquer la politique de tolérance zéro dans le trafic de bois précieux et encouragent le BIANCO et le Pôle Anti Corruption, à traiter cette affaire jusqu’à son terme afin d’éviter toute impunité.

« Pour qu’immunité ne soit pas synonyme d’impunité : nous incitons les autorités compétentes à appliquer la politique de tolérance zéro dans l’affaire de transport illégal de bois précieux prétendument autorisé par un député sans distinction de titre ni de fonction. », lance d’emblée la société civile dans son communiqué.

Pour en revenir aux faits, un document prétendant autoriser le transport de bois en provenance d’Ambatondrazaka circule sur les réseaux sociaux depuis le 04 octobre 2022. Ce document portant en-tête de l’Assemblée nationale aurait été signé par la députée Lanto Rakotomanga. Un conducteur de camion a été appréhendé en possession de ce document, l’ayant présenté aux forces de l’ordre comme seul justificatif de son chargement composé de 75 madriers de palissandre dont la propriétaire serait la députée. Le conducteur a été placé en détention préventive, et le bois transporté a été saisi.

Si les faits sont avérés, les agissements de la députée contreviendraient à plusieurs règles de droit, l’interdiction d’exploitation et de transport de bois précieux reste en vigueur. De même, en aucun cas, un député n’est habilité à autoriser un transport de bois précieux, il y aurait ainsi un abus et usurpation de fonction, indique la société civile.

Dans son communiqué la société civile, rapporte que cette affaire n’est malheureusement pas isolée. « Nous notons avec regret que les soupçons d’abus de fonction de la part de députés sont de plus en plus nombreux. Les agissements de ces parlementaires n’entrent pas dans l’exercice de leur fonction ; ce qui ne devrait pas les autoriser à se prévaloir de l’immunité parlementaire. », souligne la société civile.

10 commentaires

Vos commentaires

  • 24 octobre à 11:56 | reviv (#9830)

    " « Pour qu’immunité ne soit pas synonyme d’impunité : nous incitons les autorités compétentes à appliquer la politique de tolérance zéro dans l’affaire de transport illégal de bois précieux prétendument autorisé par un député sans distinction de titre ni de fonction. », lance d’emblée la société civile dans son communiqué.""

    À fortiori pour des personnes dépositaire de l’autorite publique et sensée montrer l’exemple donc pas de circonstance atténuante pour elle

    • 24 octobre à 13:17 | Jipo (#4988) répond à reviv

      Bonjour.
      Je suis entièrement d’ accord avec vous !
      Le titre comme l’ auteur de cet article induit et s’ inscrit en faux .
      De plus quand on lit que le chauffeur a été arrêté et le bois confisqué ??? c ‘est la propriétaire qui doit être arrêtée et non le chauffeur !!!
      Quant à ses comptes : épluches à la loupe voir bloqués ! quant au sicfin ou tracfin idem !
      Quelle bande de komba 🤡
      Virez moi tous ces bras cassés de députés, vous me direz il ne restera plus grand monde, soit , mais pour assainir cet animal’s farm c ‘est le prix à payer ! de plus pour ce qu’ ils font et à quoi ils servent : personne ne s’ en rendra compte !

  • 24 octobre à 12:35 | Isambilo (#4541)

    Resaka ambony vavahady daholo izany.
    Rinah Rakotomanga, Lanto Rakotomanga, Rajaonah (iza indray moa ny anarany ? Toa any Suisse izy).
    Tsy maty manota vaovao daholo ireo.

  • 24 octobre à 13:19 | Jipo (#4988)

    et le bianco meme punition !

  • 24 octobre à 14:23 | Albatros (#234)

    Tiens ! ; A 14h21 (heure de Dago !), pas d’intervention d’une "petite main" pour dire fonctionne bien à Madagascar !.

    Et toujours pas de réponse aux questions suivantes concernant la fréquentation du Colisée du Rova ? :
    - Nombre de visites touristiques ?,
    - Nombre de "magasins" ouverts ?,
    - Nombre de représentations culturelles effectuées à ce jour ?,

    • 24 octobre à 14:24 | Albatros (#234) répond à Albatros

      Pour dire "que" tout fonctionne bien !.

    • 24 octobre à 15:19 | kartell (#8302) répond à Albatros

      @ Albatros,
      Le discours officiel n’est plus de glorifier les avancées ? que ce que le régime aurait réalisées, mais, aujourd’hui, de dire que ses projets d’avenirs seront bien plus beaux encore !..
      Il met en sourdine ses nombreux couacs, renoncements en insistant désormais sur un futur bien plus beau encore !..
      Bref, la com s’axe dorénavant sur une ligne de conduite qui repousse à demain, un mieux-être qui compte, aujourd’hui près de 10 millions d’affamés !..
      En fait, le pouvoir est grisé par ses intentions plus belles, les unes que les autres, sauf qu’elles n’aboutiront jamais, tant le tissu social et économique sont dégradés…
      Sans assise économique sérieuse, sans classe politique formée et éduquée, avec un fonctionnement inexistant des institutions, le pays se laisse aller à la merci d’un seul homme, qui, non seulement a pris le pouvoir mais a fait de ce pays, sa petite affaire personnelle..
      L’homme fort a fait son nid, à trop copier/ coller en regardant du côté des potentats de cette planète, il a installé son pouvoir autoritaire pour l’affiner jusqu’au bout de la nuit !…
      Aujourd’hui, ce n’est plus le temps des regrets, mais celui des pleurs dans une société qui, une fois, encore, n’avait pas compris que les pères Noël n’ont jamais redressé un pays, loin s’en « faux » !..

  • 24 octobre à 20:02 | Ra-Jao (#282)

    L’immunité est une porte ouverte à toutes les violations graves dans un pays comme Madagascar où les acteurs politiques ont rangéoûvous savezleur conscienceetleur humanité : vol, escroquerie, abus de pouvoir, faux et usage de faux , contre le droit de l’homme, auto-justice dont abuse ceux nos forces de sécurité- nos gendarmes qui tirent dans le dos du prisonniers qui s’évadent qui tirent sur une foule qui réclament justice qui incendient un village parce que c’pour eux c’est le refuge des malfaiteurs...Et dire que leur chef se vante que Madagadcar est un État de droit. Dans un État de droit on fait tout pour arrêter les malfaiteurs pour les livrer à la justice, mais pas les assassiner de sang froid...
    C’est triste parce qu’après 60 ans d’ independance dans notre pays chacun peut faire sa justice : justice populaire, auto justice par nos forces de sécurité, par ceux qui détiennent le pouvoir qui usurpent les biens fonciers de pauvres gens et se font aider par la.police qu’ls soudoient pour déloger ceux qui veulent protéger leurs biens.
    Pau Rabary à prétendu dans Invité du jour de Real Tv que nous électeurs n’ont rien à faire du sort ou de l’avenir du pays par ce qui nous motive en tant que citoyen paraît-il c’est d’obtenir un T-shirt durant la campagne, de regarder des spectacles gratuits que certains candidats fortunés organisent , d’avoir un 1 kg de riz, 1 litre d’huile, gagner 10 000 ariary.
    C’est une une insulte insupportable pour notre patriotisme. On verra bien si vous lui donnerez raison en 2023, car au moins un candidat est champion de votre infantilisation !

    • 24 octobre à 20:54 | bekily (#9403) répond à Ra-Jao

      on gouverne pour élever le niveau de vie du pays (PIB au moins) , dans tout pays démocratique digne de ce nom
      Nous en sommes très loin cher ami ,
      trop d’arrivistes corrompus assoiffés d’enrichissement personnel
      MADAGASCAR N’EST NI UNE DEMOCRATIE , NI UN ETAT DE DROIT avec un EX PUTSCHISTE A LA TETE !!!!!!!!!!!!

  • 26 octobre à 15:57 | Ibalitakely (#9342)

    Efa NAVERIMBARINA teto matetika fa tsy ny fifidianana filoha (filou) no zava-dehibe amin’ny firenena demôkratika izay mendrika ny ho atsoina izany, fa ny fifidianana tahaka ny solombavambahoaka, ny ben’ny tanàna & ny ireo mpanolontsaina isankarazany no TENA ZAVA-DEHIBE ⇒ fa izany ihany mety no mahatonga ny firenena na MANDROSO na TSY MANDROSO.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS