Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 18h25
 

Santé

Didier Ratsiraka

« Il vaut mieux continuer et renforcer le confinement »

samedi 18 avril | Mandimbisoa R.

Alors que l’opinion est suspendue à une nouvelle déclaration du président de la République qui devrait avoir lieu dimanche prochain sur la suite ou non du confinement à Madagascar, l’ancien président Didier Ratsiraka réagit. Celui qui s’est déclaré récemment être en très bonne relation avec le chef d’Etat actuel a déclaré hier sur sa page Facebook qu’ « Il vaut mieux continuer et renforcer les mesures de prévention et de confinement qui ont été prises jusqu’ici, quitte à les adoucir en fonction de l’évolution de la situation plutôt que d’annuler et de reprendre après ».

L’Amiral retraité explique qu’ « Il vaut mieux s’occuper de nos compatriotes qui vivent dans la précarité et la pauvreté, mais bien vivants. On peut toujours améliorer la distribution de l’aide qui leur est apportée ». Pour cet ancien président qui a marqué la grande partie de la deuxième République malgache, le pays dispose « assez de riz, de sucre, de sel et d’huile ». « Mais nous n’avons sûrement pas assez de lits, de respirateurs et de scopes pour soigner 1 000 à 2 000 malades et nous avons encore moins de pneumologues et de réanimateurs ».

L’ancien président reconnaît qu’ « il n’est pas toujours facile de conseiller aux dirigeants du monde, car ce sont eux qui en font les frais. Mais le devoir m’incombe de vous partager mon avis, car c’est une lutte commune à laquelle toute la nation est confrontée », explique-t-il. Il reconnaît par ailleurs qu’à la place des dirigeants, il est difficile de répondre à la question de prolongation du confinement ou non. « Il est très difficile de prendre cette décision. C’est un nœud gordien », souligne Didier Ratsiraka.

Un autre Ratsiraka, le neveu de l’ancien président et député de Toamasina, propose lui le retour au travail à partir du lundi tout en restant prudent, notamment pour la ville du Grand Port, également concernée par le confinement partiel instauré par le chef de l’État depuis mars. Pour Roland Ratsiraka, chacun doit se protéger en respectant les mesures barrières.

Concernant les autres mesures de sécurité, il suggère de laisser fermer la RN2 qui relie la capitale, Antananarivo, à la ville de Toamasina et la RN5 qui relie la à la ville touristique de Foulpointe. L’ancien maire de la ville du Grand Port propose également la mise en place des barrières de sécurité dans les 6 fokontany concernés par le Covid-19 à Toamasina, ainsi que la distribution de 10 000 masques et la désinfection de ces quartiers.

37 commentaires

Vos commentaires

  • 18 avril à 10:46 | Vohitra (#7654)

    Le pays dispose « assez de riz, de sucre, de sel et d’huile… »…

    Mais c’est à cause de l’insuffisance de ces denrées que des gens n’arrivent pas à respecter le confinement, non ? A moins que la quantité disponible du moment est largement suffisante mais c’est au niveau de la distribution qu’il y aurait une faille avérée…comme au temps du Koparema de l’époque…

    « Il vaut mieux s’occuper de nos compatriotes qui vivent dans la précarité et la pauvreté, mais bien vivants. », c’est trop facile de parler ainsi maintenant alors que cette paupérisation avait pris naissance au cours de ta gouvernance dominée par la kléptocratie pendant presque 25 années…

    Andralanitra et ses quatr’mis, hein, c’est toi qui en était l’auteur…toi et ta famille et ton club de truands…et ta pourriture de révolution de malheur à la couleur rouge sang…

    • 18 avril à 13:07 | Shalom (#2831) répond à Vohitra

      Aoka ry µVohitra a !
      Bandy tsy alehany raha i jamba major Henri IV.
      Niresaka an’Andrioamaholison isika indray mandeha iny koa ity misy fahatsiarovana ny resaka nataonay mirahalahy mianaka tany Grenoble.
      Nitantara tamiko izy fa nisy fotoana fony izy mbola gadra politika, dia nanome baiko i jamba hoe any Sainte-Marie i Richard no hapetraka sesi-tany.
      Dia hiainga amin’ny aoroplanina avy eto Antananarivo izany izy sy ny escorte miambin’azy.
      Raha hiditra ny fiaramanidina izy dia nisy miaramila iray (Kaporaly na Sergent tsy tsaroako intsony fa ataoko hoe Sergent mba ahamora ny fitantarako) nilaza taminy fa tadiavin-dry zalahy hatsipy avy eny ambony aeroplana izy rehefa tojo ny ranomasina.
      Rehefa tonga teny anivon’ny ranomasina tokoa ny fiaramanidina, dia indreo ireo miaramila escorte fa nitsangana hoe hanosika an’i Richard avy teny ambony teny. Tonga dia nitsangana ilay Sergent voalaza etsy ambony, nanambana basy ireo namany no sady niteny hoe : Tsy hiambahamba aho hitifitra an’izay mitsangana eo, any Sainte-Marie no baiko hametrahana azy.
      Fintiniko ho ohatr’izay ny resaka, Nanjary naman’Andriamaholison taty aoriana ilay Sergent izay hananay adidy masina mandrapaha-fatiny.
      Toa izany i jamba revolisiona sosialista sy ny fomba fanaony. Ankehitriny, tsy lavitr’izany mihitsy i DJ sy ny ataony ankehitrio.

  • 18 avril à 11:37 | kartell (#8302)

    Quelle audace et quel culot de ce géronte de la politique qui, visiblement, est en train de se refaire une santé en faisant désormais partie des conseillers très spéciaux de la présidence juvénile...
    Mais l’homme est du club fermé de ceux qui lorsqu’on entrouvre une porte, met son pied dans son embrasure pour pouvoir l’ouvrir complètement sans possibilité de la refermer, ensuite !...
    Aujourd’hui, il tente de régaler son monde en distillant ses conseils de vioque très humaniste comme si l’âge venant, il avait viré de cuti ...
    Aider les pauvres et les nécessiteux, chose qu’il avait oubliée de faire pendant vingt-cinq ans qui deviendrait selon lui, une priorité absolue, covid-19 oblige ...
    Bel effort du repenti opportuniste qui croit pouvoir se refaire une virginité tardive en offrant au pouvoir en place sa contribution à une com, aujourd’hui, humanitaire, aides obligent ...
    Mais à trop en faire, notre prêcheur milliardaire risque de ne pas être pris au sérieux car pour donner une petite épaisseur à ses propos, il eût fallu qu’ils soient accompagnés du bon exemple !..
    Plus sérieusement, nous sommes en train d’assister à une déferlante de discours compassionnels entretenus par des orateurs aux CV qui ne prêchent pas en leurs faveurs, bien au contraire ....
    La parole politique est en train de s’engager dans une spirale infernale où elle tente de reconquérir une confiance du public qu’elle va définitivement perdre ....
    D’autant que l’on s’aperçoit que la méthode autoritaire devient de plus en plus quotidienne tout en la saupoudrant d’un zeste caritatif dont on connaît fort bien ses petites limites ....

    • 20 avril à 15:02 | saint-augustin (#9524) répond à kartell

      Bonjour Kartell, demande d’information :
      Depuis quel gouvernement le trafic de Bois de Rose ?
      Parait-il que l’armée de l’air n’a pas d’avion ?et la Marine malgache pas de bateau ?
      et la JIRAMA ?
      Est-ce que vous pouvez me situer à quel période et quel gouvernement est responsable de tout ça.
      Merci de votre réponse.

    • 20 avril à 15:25 | kartell (#8302) répond à kartell

      @ saint -augustin

      Vous faites partie des curieux tardifs et les questions que vous posez ont été à maintes reprises évoquées par des internautes beaucoup plus affûtés que votre serviteur ....
      En cette période de covid-19 en attendant le 20, les esprits ne sont plus tournés vers le passé puisque l’euphorie gagne en épaisseur avec cette crainte très légitime d’un soufflé qui risque de retomber vite ...
      En attendant, pâtissons avant d’en pâtir !....

  • 18 avril à 12:07 | Jacques (#434)

    " Il vaut mieux s’occuper de nos compatriotes qui vivent dans la précarité et la pauvreté, mais bien vivants. On peut toujours améliorer la distribution de l’aide qui leur est apportée. "

    Il se régale, cet oiseau de malheur. Il ne s’attendait sûrement pas à ces successions de tribune que les médias du bled ne cessent de lui octroyer ces derniers temps et le v’là qui se substitue en donneur de leçons. Des propos forcément hypocrites car l’on ne peut concevoir qu’un homme qui a sciemment imposé un calvaire à son peuple puisse aujourd’hui s’exprimer de la sorte. Hier unique architecte des 4’mis qui a proliféré depuis, aujourd’hui faire semblant d’un prétendu acte de contrition.

    Il bombe le torse ce débris d’aveugle, cet être maudit, et il ramène avec lui le bac-3 qui est devenu son valet depuis quelque temps.

    Mon pays natal, rebiffe-toi, stp.

    • 18 avril à 12:46 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Jacques,

      Pour ma part, quelle torture morale d’avoir encore à subir en regardant ce visage de monstre, cet énergumène sanguinaire, ce bourreau de tout un peuple…

      Oui, j’en ai tant souffert, et ma famille avec, cette canaille ose encore se monter au grand jour, c’est douloureux, tellement à vomir…

      La perte de dignité de toute une population, des miséreux qui jonchent les rues, des gens qui font la poubelle dès 1978 à peine deux années après son arrivée au pouvoir, il était inimaginable pour un Malagasy de sortir de chez soi sans porter de souliers avant, mais avec lui, les gens avaient commencé à porter des sandales dehors…

      Qui ne se souvenait pas de ce Directeur de banque à Nossibe Hellville trainé derrière un pick up en marche avec un homme attaché derrière en 2002 en suppliant Coutiti d’arrêter et d’en finir une fois pour toute ? Et comme délivrance, le malheureux avait préféré plonger dans un ravin dans le vide total vers le néant…

      Non, non, et ce malheureux docker et commerçant qui avaient voulu envoyer de sel à Antananarivo sous embargo, et qui avaient été attachés en plein soleil en remplissant les blessures corporelles de grains de sel ?

      Le pays ne sortira jamais de l’auberge avec cette dangereuse association au sommet…le pire serait à craindre un de ces jours…

    • 18 avril à 13:13 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      @ 18 avril à 12:46 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Vohitra, nistiky aho namaky ny soratrao.
      Hilaza aminao ve aho hoe : noesoriko ny volom-bavako ?

    • 18 avril à 13:58 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Shalom,

      Avez-vous en mémoire ce fameux Colonel Puma Noir du RFI d’antan ?

      L’homme de toutes les basses besognes dans les rues, il avait failli laisser sa peau lors d’un saut car emporté par un torrent loin du point de chute prévu...

    • 18 avril à 16:57 | Shalom (#2831) répond à Jacques

      @ 18 avril à 13:58 | Vohitra (#7654) répond à Jacques

      Tadidiko tsara ka ! Raha i Puma Noir sy ny zavatra nataony ary ilay tantarany. Tsara fa nampatsiahivinao ho fantatry ny maro izany.
      Raha ampifanakekeziko ny tenin’i Jacques "Mon pays natal, rebiffe-toi, stp" sy ireo fampatsiahivana nataoanao momba ny fahalalana nentin-drazana izay hitsakitsahin’ny tsy mahalala sy tsy notezaina tamin’izany (toa ilay hoe filoha ankehitrio io) dia mieritreritra aho hoe : manana andraikitra ny tsirairay amin’ny fomba sahaza azy amin’ny fanarenana ny firenena kanefa izany fomba izany raha mifandiso amin’ny antsoina hoe "nentin-drazana" izay ataoko hoe ny "maha-isika antsika malagasy", dia tsy hitondra afa-tsy fikorontanana sy fahantrana (midika izany fa tsy manakana ny fivoarana ny teniko fa fivoarana tsy mamotika ny maha isika antsika no tadiavina).
      Jereo ny fampiasana io lalàna tamin’ny taona 1991 io, mifandraika amin’ny zava-nisy sy misy ao Madagasikara ve ny fototr’io lalàna io ?
      Satria olona tsy mahalala ny atao hoe "ny maha-malagasy" ilay mpitondra sy ny ekipany, hany ka mampiasa botolony izay heveriny ho mety tsy am-pandinihina sy tsy am-piheverana toa io lalàna io. Vokany ? Mitsitongana ilay firenena.
      Tsy misy mihitsy manakana ny hoe tokony hisy ny fihibohana ohatra, tsy maintsy atao izany, saingy kosa tokony asiana resaka matotra sy milamina momba ny fanampiana ireo valala be mandry tsy mahita izay ho arapaka vokatr’izany fihibohana izany.
      Hilaza ny sasany fa misy ny resaka "Loharano", eny saingy matotra sy voalamina ve izany ?
      Hoy ny mpisolelaka amin’i DJ manoratra eto hoe : "ny filoha manome baiko fa ny tompon’andraikitra isan-tsokajiny no mpanatanteraka".
      Dia ahoana moa no hampandeha ny raharaha ? Nisy toro-marika sy lamina mati-paika ve avy amin’ny fitondram-panjakana momba ny fanatanterahan’izany ?
      Toa zary vava ambony latabatra fotsiny ilay izy, tahaka izao lazain’ilay jamba revolisionera sosialista io ; koa dia io iaraha mahita ireo ny vokany : aotra na zero.
      Ary ny fomba fitondrana toa izany araka ny eritreritro no atao dia tsotra ny antony : sarin-tsarin-kevitra hilazana fa manao zavatra ny tena fa raha ny marina tsy tena ny hanao ilay zavatra no tadiavina.
      Izany hoe : fanarontsaronana ilay fanodikodinana ny fanampiana avy amin’ny mpamatsy vola izao atao izao dia mody hoe misy ny fihibohana sy ny "Loharano" nandaniana izany.
      Ny tsy hitenenana izany na hamaliana izany fanontaniana izany no antony voalohany tsy hisian’ny mangarahara ataon’i DJ sy ny ekipany io.
      Ary mino aho fa ilay jamba revolisionera dia anisan’ny mikonokona miaraka amin’i DJ izao zava-misy izao.
      Ry malagasy ! Mba sokafy ny maso, jereo ny miseho f’aza mety lalaovin’ny sasany toa izao fotsiny isika.

  • 18 avril à 12:11 | I MATORIANDRO (#6033)

    Volana 2 na 3 Téo ho Zay no nilazako fa nifindran’devolin’ty antidahy tsy manjary Ty le olona lelafin’dr’inandra lohanangidina sy ry kelitoko fozaorana.

    Tsy ho Gaga mihintsy Aho na ho ela na ho hainganz fa tsy maintsy sakoroka mihoatrra lavitra n’y nanesorana an’ty mpihinana chloro Ty n’y hanesorana ireto mpangala-bato reto.

    Io na halavaina mandritry n’y herintaona aza io fihiboana io de tsotra n’y teneniko : "tsy izaho no voa fa ny tolana".

    Ireo fozaorana narendrikareo tanaty nofiratsy sy manantena ho tolorampotsiny no tena ihinan’iem’ an eo, Ary reo ihany no tsy manaja izay fe-petra apetraka.

  • 18 avril à 13:14 | bema (#828)

    Que ce monsieur ferme sa gueule et je pèse mes mots. C’est vraiment une TORTURE pour la majorité des Malgaches d’entendre et de voir cet énergumène. Le blocage de la région centre par ces fameux barrages et la destruction des ponts dont l’objectif est d’affamer sa population ne s’oublient jamais. Attention.

  • 18 avril à 15:45 | dominique (#9242)

    Allez donc faire comprendre quelque chose a des analphabetes ignorants et tarés a Sambava tout le monde est en ville comme si ne rien était !!! les uns sur les autres au marché !! vous allez voir le massacre si le virus est dans la ville ; minimum 2000 morts en 15 jours ça va les civiliser croyez moi ..

    • 18 avril à 17:26 | MALIBUC (#9345) répond à dominique

      Mais Sambava n’est pas confiné si je ne m’abuse !
      Par contre les rues de Tamatave sont pleines de gasy, tuk tuk....sous le regard indifferent de la police et ce malgré l’interdiction ......

  • 18 avril à 17:54 | dominique (#9242)

    M..MALIBUC ..... Sambava est confiné !! et les écoles sont fermées j’en sais quelque chose ma femme est Prof .... Mais 80% de la population s’en fout totalement ; comme du restant d’ailleurs ..bonne journée

  • 18 avril à 19:16 | Shalom (#2831)

    Fampatsiahivana ny tantara momba an’ity jamba revolisionera sosialiste ity.

    Nisy resaka tamin’ny Gazety ROI tamin’ny fevrier 2001, fitsingerenan’ny namonoan’ny tsivalahara an-dRatsimandrava ary namelabelatra ny momba ny resaka miaramila teto amin’ny tany sy ny firenena nanomboka tamin’ireny resaka 1972 ireny.
    Voalaza tao anatin’izany resaka izany izao toe-javatra izao :
    Rehefa nikasa ny handao ny fitondrana ny Jeneraly Ramanantsoa dia manamboninahitra roa no voalaza fa hanaovana ny safidy homena ny fahefana.
    Ny iray dia ity jamba mipetsopetsona miseho ho mpanoro-hevitra an’i DJ ity, ka tamin’izany no nilazany an’i Jeneraly Ramanatsoa fa manaiky izy ny hitondra ny tany sy ny firenena kanefa misy toe-javatra 5 angatahiny amin’izany, ka ny iray amin’ireo dia izao :
    "Je ne veux pas de ce fokonolona qui est une institution spécifiquement merina".
    Fantatsika anefa ny zavatra nataony taorian’ny nahafatesan-dRatsimandrava sy ny fotoanan’ny revolisiona sosialista ... Eo ny tantara sy ny zava-nisy hialza amintsika izany.
    Hoy aho hoe : ankoatr’ireo habibiana sy fandotoana ny maha-malagasy, ny toe-tsaina arik’io voalazany etsy ambony io, dia mbola sahy mipenopenona ihany ilay rangahy ity hoe manome hevitra an’i DJ.
    Dia amin’nizay ihany koa ity kary lahy DJ tsy mahay izay ambonin’ny tany amin’ny tantaran’i Madagasikara, dia manaiky mihaino sy miaraka amin’ilay jamba io.

    Jamba mifampitantana ireo, aiza no hiafaran’i Madagasikara raha izany ?
    Ny hendry aoka handinika.

    • 18 avril à 21:03 | Vohitra (#7654) répond à Shalom

      Shalom,

      Isany fepetra nangatahany ihany koa ny hanesorana amin Itompokolahy ny fifehezana ny zandarimaria sy ny atitany...

      Nisafidy hitazona ny zandarimaria hatrany nefa izy...ary tsy mety amin i rakakabemaso nefa ny hitazonany izany...

      Dia lasa ity farany, handeha ho aiza sy hanao inona ?

      Henjana tokoa ho an ny tombontsoa frantsay ilay kabary tao Soalala ny taona 1974...

      Efa nandroso sahady ny hevitra tokony hitantanana ny toekarena ny minisitry ny atitany amperinasa fahizany...

      Amiko, hafa no fihodin ny tantaran ny Malagasy raha efa nomena an Itompokolahy alohan ny 1975 ny raharaha mino aho fa tsy nikoroso nitotongana toy izao ny Malagasy...

  • 18 avril à 20:46 | I MATORIANDRO (#6033)

    - Tafahaona n’y jamba sy ny marenina.
    - Tafahaona ny mena sy ny lokompozaorana masaka (tandindon’lokon’afobe).
    - Tafahaona ny mpitondra fanaintainana s’y n’y mpitondra fankahalana.
    - Tafahaona mpamosavy s’y n’y mpandainga.

    Alefa, alefa.

    • 18 avril à 21:18 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO

      - tafahaona ny raindahiny sy ny tontakely, ka fihavananjiolahy no fotodresaka, fizarana remby iraisana latabatra...

    • 18 avril à 23:43 | I MATORIANDRO (#6033) répond à I MATORIANDRO

      - Tafahaona n’y voatango sy n’y voaloboka.
      - Tafahaona n’y papelika sy ny vorondolo.

  • 19 avril à 02:03 | Shalom (#2831)

    Zava-nisy fahiny tany Antsiranana notantaraina anay :
    Ahoana moa no fiantsoana an’i Céline vadin’i Jamba mipenipenina ity fony izy ireo mbola nipetraka tany Antsiranana : "Céline 10 francs". Anontanio ny mponin’Antsiranana ny anton’izany dia ho fantatrareo hoe olona manahoana moa izy mivady ireo.

  • 19 avril à 02:11 | Shalom (#2831)

    Ho an’i Betoko(tany) sy Isandra ary ireo mpisolelaka rehetra :
    Mba asaivo averin’i DJ sy ny vadiny ireo dossier tamin’ny andron’ny tetezamita mikasika ilay projet nangatahan’ny olona iray ho atao ao Madagasikara dia ny famokarana "Ethanol".
    Aza adino ihany koa hono hoe ny mamerina ireo 300 000 euros nomena an’i DJ teto Antananarivo ary ilay million natao virement tamin’ny kaontin’i DJ tao amin’ny banky tao Morisy mba ahazoana manao io projet io !
    Koa fanompana izany sa fanakorontanana sa inona no azo andikana izao fitakiana izao ?

    • 19 avril à 19:48 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Shalom,

      Tsy fanompana na inona na inona, fa fotsiny angano arira.

      Dia asaivo mividy dissier bidon indray i Fleury R hanamarinana an’ io.

    • 19 avril à 22:57 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      @ 19 avril à 19:48 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Angano arira hoy ianao ?

      Ireo vola ireo sy ilay projet ?
      Anontanio an’i Augustin Andriamananoro fa fantany tsara hoe iza io olona nanao io projet Ethanol io satria nisolokany ka nahodiny ny orin’asan’io olona io, izay io orin’asan’i Augustin ankehitriny io.
      Mbola tafiditra amin’izany resaka vola narotsaka tany Morisy izany koa ny momba ny "Jeux des îles" voalohany, inona no idiran’i DJ amin’izany hoy ianao ?
      Nahoana tokoa moa no noteren’i DJ ny orin’asa Orange handrotsaka io vola io tany Morisy raha tsy izany tsy ahazo ilay tsena momba io lalao io ?
      Orange, io olona io, DJ, Augustin, Ethanol dia resaka iray ireo.
      Io resaka Ethanol io dia tokony ho nataon’io olona io (malagasy izy) tany Afrika, saingy ny eritreritra tsy mandry ka dia nokasainy ny hanao izany eto an-tanindrazana.
      Nihitsoka tsy nivaly mihitsy moa ny fahazoan-dàlana ny amin"izany.
      Efa manome anarana aho io, meteza manontany io tompon’anarana io ianao raha tsy mino f’aza fatra-pamaritra fotsiny hoe "angano arira".
      Tsy fombako tompoko ny manoratra eto zava-tsy nisy, satria raha misy ny ilana fijoroana ho vavolombelona dia vonona aho raha izany no ilaina.
      Lazao hoe angano raha izay no tianao ilazaina azy. Hoy aho hoe, ary hamafisiko ho ren-tany ho ren-danitra : izay no zava-nisy.

  • 19 avril à 08:46 | lancaster (#10636)

    Bonjour Shalom, Vohitra, Jacques et d’autres encore.
    À lire vos récits très précis des années 70, vos fréquentations de l’officier Mr Andriamaholison, vous êtes assurément dans la tranche d’age Dite sensible et vulnérable au covid19. N’estcepas ?
    Quel âge avez vous au fait chacun ?
    J’ai dit.
    Amicalement
    Lancaster, 67 ans, vieux schnock comme vous dites, sénile et que sais-je encore ?

    • 19 avril à 17:51 | Shalom (#2831) répond à lancaster

      Mitovy ihany izany isika, 1 taona no elanelany.
      Pour ce qui est des années 70 : connaître l’histoire ne signifie toujours pas avoir vécu les périodes.
      Si vous aimez réellement notre pays, il est de votre devoir et même d’une obligation morale que vous cherchiez à connaître son histoire, ses coutumes, ses types de société et surtout ce qui fait que notre pays se distingue des autres.
      A mon avis, tout prétendant à un rôle ou une fonction politique majeure (Président ou Premier Ministre par exemple) dans un pays et en particulier comme Madagascar doit assumer ces devoir et obligation au vu de sa trop grande diversité, sinon vous ne réussirez JAMAIS :
      La politique appliquée à Antananarivo peut ne pas être la même que celle à appliquer dans le sud-est (pays des KERE) ni à celle à mettre en place dans le sud-ouest (pays des grands pêcheurs Vezo).
      Ces quelques exemples montrent combien la tâche de diriger Madagascar ne se résume pas à des soit-disant "velirano".
      Et quand je rappelle depuis quelques temps le "Commandant Andriamaholison", parce que c’est l’un des rares, je dis bien "rares" hommes politiques malagasy connaissant (dans le sens maîtrise) notre pays, notre peuple, ses us et coutumes, ses traditions et son histoire.
      Lors de son exil politique, j’ai eu l’occasion de le côtoyer ; c’est lui qui m’a expliqué ce qu’est la politique du "fokonolona" du feu le "Colonel" Ratsimandrava".
      Je l’appelle toujours "Commandant" bien qu’il soit mille fois plus compétent que nos "galaxies" actuelles, parce que c’est par ce qualificatif que notre "nation" l’a bien connu et pour que ça raisonne bien dans la tête du flibustier d’eau douce que le "Commandant" est toujours là bien que cet aveugle ait tout fait pour l’éliminer.

    • 19 avril à 18:31 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Dis Shalom, la femme du Commandant est une nièce de Danielle Mitterrand si je ne me trompe, alors que le flibustier est un ami de François Mitterrand...

      Le Commandant est un Agrégé de Philosophie aussi je crois, d’où le complexe du flibustier à son endroit...

    • 19 avril à 23:24 | Jacques (#434) répond à lancaster

      " À lire vos récits très précis des années 70, vos fréquentations de l’officier Mr Andriamaholison, vous êtes assurément dans la tranche d’age Dite sensible et vulnérable au covid19. "

      Je rentre du taf à l’instant (hé oui il n’y a pas de pause dans le service public à Andafy), un coup d’œil au forum MT et me voilà, comme Vohitra et Shalom, apostrophé par le sieur Lancaster (pas l’acteur qui a déjà trépassé) quant à mon âge. Curiosité, pourquoi ? Prêcherait-il le faux (le sien 67 ans) pour découvrir le vrai chez un tiers, pourquoi ?

      Pour vous faire plaisir, Monsieur Lancaster, je suis encore en deçà de l’âge que vous supposez vulnérable à ce virus. D’ailleurs ce virus ne cible pas précisément l’âge parce qu’il est aussi allé jusqu’à contaminer des enfants à leur naissance, voire carrément prendre la vie de jeunes gens. S’il y a plus de personnes âgées emportées par ce virus en France et non dans les dom-tom et non dans les pays africains c’est qu’il y a certainement une explication à cela.

      Ce qui m’interpelle le plus dans votre post c’est votre interrogation quant à la connaissance d’autrui sur l’histoire du pays de vos aïeux car, si je ne m’abuse, vous faites partie de ces binationaux qui résident à Andafy. J’étais encore enfant, Monsieur Lancaster, quand ce débris d’aveugle aujourd’hui devenu "conseiller" du bac-3, du temps de sa "splendeur", a chassé les français du pays. Je suis donc parti avec mes parents ( ma mère est malgache) non sans affliction, le cœur gros, je ne voulais pas partir. Mais cette conjoncture ne m’a pas empêché de m’accrocher à ce pays qui m’a vu naître et j’ai donc continué à récupérer au fil du temps tout ce qui lui concerne. Des documents et des supports de toutes sortes m’ont permis de savoir ce qui se passait à Madagascar. Eh oui, Monsieur Lancaster, quand on cherche on finit par trouver.

      Monsieur Lancaster, il n’est jamais trop tard pour apprendre. Si vous êtes en France, les bibliothèques sont à votre disposition, gratos.

      Bonne nuit, Monsieur.

      https://www.nouvelobs.com/coronavirus-de-wuhan/20200415.OBS27580/un-bebe-ne-contamine-par-le-coronavirus.html

      https://www.europe1.fr/sante/coronavirus-une-predisposition-genetique-responsable-de-la-mort-des-jeunes-victimes-3959272

  • 19 avril à 19:02 | lé kopé (#10607)

    En Afrique , quand un vieux quitte cette vallée de larmes , on dit que c’est une bibliothèque qui brûle. Chez nous , le respect des personnes âgées laissent à désirer , alors que cela ne fait pas partie de notre culture .(comme la façon de racler les "R" ).Je rebondis sur cette histoire ,car il s’agit bien d’histoire , que celui qui l’ignore est obligé de la répéter sans cesse . Certains font un amalgame douteux et une conclusion hâtives ,en affirmant que si l’on a fréquenté des personnalités de la première République , ou si l’on en parle , on est automatiquement du même âge. Ce n’est pas une honte , mais l’appropriation de son histoire ,et même des autres , permet de mieux appréhender son environnement et d’évoluer plus sereinement, sans être associé à l’âge de pierre . Nous remercions certains forumistes qui nous relatent des anecdotes intéressantes, croustillantes et émaillées de notre de ces périodes .Cela ne plaira pas à tout le monde , mais tant pis pour les mauvais coucheurs ...

  • 19 avril à 19:19 | lancaster (#10636)

    Ma question sur vos âges a surtout trait aux insultes et autres moqueries que je reçois du fait de mes 67 ans, alors même que ceux qui le font , sont de ma génération.
    Maintenant que nous ne partageons pas les mêmes avis, ce n’est pas un problème. Au contraire ça me ravit . Le débat ne peut que s’en enrichir.

    • 19 avril à 19:38 | Vohitra (#7654) répond à lancaster

      Lancaster,

      On peut très bien aborder le 19ème siècle sans pour autant l’avoir vécu, non ?

    • 19 avril à 22:53 | lé kopé (#10607) répond à lancaster

      C’est un âge respectable surtout si vous êtes en pleine possession de vos moyens physiques et intellectuels . C’est l’âge où l’on a digéré toutes les vicissitudes de la vie, et alors on peut la traverser avec sérénité . Et même si on a quelques difficultés ,c’est tout à fait normal ,car on a l’âge de ses artères .J’aimerais atteindre votre longévité ,surtout en cette période de Pandémie !!!
      Mais qu’est ce qu’un vieux en somme ??? C’est une personne qui n’est pas mort jeune , il paraît .
      A méditer ...

  • 19 avril à 19:22 | I MATORIANDRO (#6033)

    Tsy hita ato anatin’ty lohahevitra Ty r’inandra sy ny forongony pilelaka maloto.

    Inona ny mety ho Antony hoy ianao ???!!!

    Tsotra :

    Menatr’olona izy reo satria tsy sitrak’izy reo n’y fiarahan’le olona lelafinjareo sy Ty jamba mpamosavy mpamorika vahoaka Ty.

    Etsy andaniny nefa Dia mitovy n’y fomba itantanan’izy reo ny fanjakana satria nifindra any @ dry zareo n’y devoly nompian’ty olona pahana Ty.

    • 19 avril à 19:43 | Vohitra (#7654) répond à I MATORIANDRO

      Tsy hitany anie izay hambara amin’izao MAPAREMA izao e !

      Ry Rinah sy ry Pierre Houlder anie isany nobeazin’ilay tantsambo e, saika hadinoko i Ntsay...

    • 19 avril à 19:44 | Isandra (#7070) répond à I MATORIANDRO

      Matoruandro,

      Aiza dia hoe ve haharitra 15 io fitondran-dRajoelina io raha izany ?

      Ka tsy izay vao ho tanteraka ilay hoe paradisa i Madagasikara, arian’izay efa 85 taona i Ravalo.

  • 19 avril à 20:58 | Shalom (#2831)

    Dray ! Dray ! Dray !
    Dia inona no hidiran-d"Sang 7+1" amin’ilay resaka ?
    Izay no nilazan’ny namana iray teto hoe : ianareo no manana rà mafana momba an’io olona io.
    Tsy izy no mitondra fa i DJ, iza no ho voatsikera voalohany : izy sa i DJ ?
    Saingy ny anareo fisainana mbola tanora ka tsy maintsy manana olona haniliana riatra ; koa raha sendra tsy nisy aza ohatra i Sang 7+1, angamba noforoninareo.

  • 19 avril à 21:12 | Shalom (#2831)

    Paradisa (sosialista) i Madagasikara !
    Marina ny tsikaritr’i Matoriandro, ilay teny hoe sosialista fotsiny no nesorina fa olona iray petsapetsa ihany ireo roa miarak’ireo.
    Ary isaorana i Vohitra nanamarika ilay anarana hoe MAPAREMA, Dadany izany !
    Ho hita eo ny tohiny, mino aho fa tsy ho ela akory dia hitan’i DJ eo hoe inona no miseho rehefa manaiky hiray lovia amin’ny devoly.
    Miseho ivelany hoe manantona manampy ilay jamba, koa inona ary no mbola hikobokobony miaraka amin’ireo manamboninahitra maro manohana ny hoe "cause côtière", ireo manamboninahitra avy any amin’ny faritany tao amin’ny andiany faha 7 (i jamba no "parrain") sy faha 11-n’ny Acmil - izany hoe fantatra hoe iza ireo manamboninahitra ireo ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives