Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 16 décembre 2018
Antananarivo | 01h26
 

Politique

Manifestation

« Il n’y aura pas de marche vers Iavoloha » selon les députés de l’opposition

« Il n’y aura pas de marche vers Iavoloha samedi ». La déclaration, sous forme de démenti à des articles publiés par les journaux pro-régime, a été faite par maître Hanitra Razafimanantsoa, élue TIM du collectif des 73 députés pour le changement. A en croire cette parlementaire, le collectif n’a jamais eu l’intention d’envoyer les manifestants à l’abattoir en les incitant à se rendre au palais d’Etat ou dans une quelconque zone rouge. « C’est une invention des auteurs de ces articles mensongères », a-t-elle ajouté sur la place du 13 mai hier.

Ces rumeurs se sont répandues comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux depuis le début de cette semaine. Les journaux proches du pouvoir que la député TIM a nominativement énuméré lors de sa prise de parole hier les ont repris, pour « décrédibiliser » les dirigeants du mouvement, selon Hanitra Razafimanantsoa. Comme pour répondre à ses détracteurs, ce député a lancé que « les manifestants n’ont pas besoin de se rendre à Iavoloha pour faire tomber le régime Rajaonarimampianina ».

Bien qu’ils envisagent une manifestation de grande envergure ce samedi, les députés de l’opposition se défendent en disant qu’ils ne cherchent pas du tout à faire de nouveaux martyrs. La manifestation se déroulera, comme depuis ces trois dernières semaines, dans le calme, promettent-ils. Comme pour hier, la marche vers la place du 13 mai partira des six arrondissements de la capitale. Les députés attendent plus de manifestants que durant les jours ouvrables pour justifier que le mouvement se durcit à Antananarivo.

Dans les provinces, les parlementaires regroupés au sein du collectif pour le changement, envisagent également d’effectuer de grande mobilisation pour confirmer leur soutien au mouvement qui se déroule dans la capitale. Ce, malgré la décision du gouvernement d’interdire la tenue de toute manifestation à caractère politique dans les 5 chefs –lieux de province de Madagascar : Fianarantsoa, Toamasina, Antsiranana, Toliara et Mahajanga.

Portfolio

8 commentaires

Vos commentaires

  • 12 mai à 09:12 | Boris BEKAMISY (#4810)

    Ce meme journal proche de REGIME vient de balancer encore aujourdhui qu« UN ACCORD POLITIQUE EST DANS L’AIR »

    On vient bien AVOIR un accord politique parce que personne ne veut rester indiffinement dans la CRISE POLITIQUE .mais LE JOURNALISME n’a rien avoir avec l’obligation de PONDRE UNE MENSONGE ou UN BLEUF JOURNALISTIQUE chaque jour que Dieu fait !

    Ce journal qui s’est illustré par son SERIEUX est devenue UNE VERITABLE FEUILLE DE CHOUX depuis qu’il a choisi d’etre le PORTE PAROLE de HVM.....oubliant completement son Federalisma sahaza....

    Christian CHADEFAUX ....devrait pleurer dans sa Tombe !
    Boris BEKAMISY

    • 12 mai à 09:54 | benantsa (#10178) répond à Boris BEKAMISY

      Qui faut-il croire ?
      Voici le lien de l’article en question
      https://www.lexpressmada.com/12/05/2018/mediation-de-la-crise-un-accord-politique-dans-lair/

    • 12 mai à 11:30 | dominique (#9242) répond à Boris BEKAMISY

      bjr M. Benantsa ; ; ici croire qui ??? croire QUOI ,,, ??? ils sont tous plus corrompus et surtout menteurs les uns que les autre ; ils tueraient père et mère tous pour être invités au bal des orphelins !!! et le pire c’est génétiquement un modifiable !! tous sur le même modèle ou presque ....bonne journée

  • 12 mai à 10:51 | Isambilo (#4541)

    Pourquoi marcher sur Iavoloha ? Un petit fahy rano suffit.

    • 13 mai à 18:51 | hafatse (#9818) répond à Isambilo

      Ino moa no tianao volagnina @ hoe fahirano ?
      Fahirano ahoana e ?

  • 12 mai à 12:03 | Jipo (#4988)

    Au lieu de marcher qu’ ils se contentent de courir ...
    Pourquoi ne pas mettre en pratique l’ indolence caractéristique des Malgaches, le moramora coutumier et la patience endémique, et attendre bien sagement que les élections arrivent à point nommé, pour voir le fruit se détacher seul et tomber comme tout fruit pourrit qui a oublié le pourquoi de son existence ?
    Se préparer pour un gros NON à la récidive de cet opportuniste honoris causa de la médiocratie mention minable , qu’ il boive la lie jusqu’ au bout et que l’ envie d’ un y revenez-y lui soit totalement et définitivement tatouée jusqu’ aux os, voir que cela serve d’ exemple aux concurrents prétendants ...
    Au pays du pas pressé, ya pas l’ feu Ô lac !

  • 12 mai à 14:45 | SNUTILE (#1543)

    Les lieux où vivent des étrangers consulaires normalement il est interdit de provoquer des troubles de circulations, du désordre dans la vie au quotidien, des destructions des biens publics comme privé évidemment.
    Qui sont le plus souvent les manifestants en tête de marche arrêtés ou tuer dans les pays pauvres ?

    • 13 mai à 18:55 | hafatse (#9818) répond à SNUTILE

      Ah, parce que detruire c ’est les pauvres c’est permis ?
      C ’est pas le fait des pays pauvres, c’est les pays totalitaires....de tuer.
      Comme 98/100 des gasys sont pauvres, il est mathématiquement normal danq un pays pauvre et totalitaire que la majorité soit le plus representes chez les morts.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 114