Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 5 juillet 2020
Antananarivo | 00h50
 

Santé

Haute Matsiatra

Il n’y a plus aucun malade de Covid-19 à Fianarantsoa

jeudi 28 mai | Fano Rasolo

Bonne nouvelle. La région Haute Matsiatra ne compte plus officiellement de personnes atteintes du Covid-19. Les patients traités au CHU d’Andrainjato, Fianarantsoa ont pu quitter l’hôpital, complètement guéries, selon le Centre de commandement de lutte contre le Covid-19, hier.

« Avec ce dernier patient guéri du Covid-19, tous les malades ayant été traités au CHU d’Andrainjato sont tous sortis d’affaire. Les dirigeants de cet hôpital assurent que l’hôpital est toujours prêt à accueillir d’autres personnes atteintes du virus », selon le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana, porte-parole du Centre CCO-Covid-19.

D’après le rapport du Centre opérationnel Covid-19 de Haute Matsiatra, neuf (09) personnes issues du district de Fianarantsoa I et du district de Lalangiana ont été prise charge à Fianarantsoa depuis le début de l’épidémie, elles se sont toutes rétablies du coronavirus.

« La population dans son ensemble a scrupuleusement respecté toutes les mesures de prévention de la propagation de la maladie, et cela a porté ses fruits. C’est le résultat de la coopération entre d’une part, les autorités qui ont effectué la sensibilisation et de l’autre, la population qui a respecté toutes les consignes données, telles que le port du masque et le respect du confinement. Cela a permis d’enrayer et de prévenir la propagation rapide du Covid-19. La population aide aussi les autorités à identifier rapidement les cas contacts. Cependant, nous restons toujours vigilants face à la pandémie », selon le docteur Jacky Razafimandimby, directeur régional de la Santé publique de la région Haute Matsiatra.

Dix-sept personnes attendent le résultat de leurs tests

Le président de la république a déclaré lors de sa descente à Toamasina le 7 mai dernier que « la propagation des cas contacts dans la région Haute Matsiatra est en passe d’être maîtrisée grâce au respect du confinement par la population ». Pour rappel, le premier cas confirmé au Covid-19 dans la région Haute Matsiatra était une femme pasteur en provenance de France dans le dernier vol du 19 mars. Elle a à son tour contaminé quatre membres de sa famille et deux fidèles de son église à Lalangina.

Le centre opérationnel Covid-19 de Haute Matsiatra a publié hier, sur sa page Facebook officielle, que dix-sept personnes sont encore en attente du résultat de le leur tests à Fianarantsoa dans l’espoir d’un résultat négatif.

11 commentaires

Vos commentaires

  • 28 mai à 08:56 | Shalom (#2831)

    ... "grâce au respect du confinement par la population "

    Que ce soit Ra-Jacky ou DJ, aucun ne mentionne l’utilisation du COV, ou ai-je raté un passage ?
    Quelqu’un va nous basculer :"mais c’est évident qu’ils ont bu ce breuvage !". Evidemment !

    • 28 mai à 09:13 | observateur (#3486) répond à Shalom

      Si la population a pu respecter le confinement, c’est que les responsables locaux ont aussi su prendre les mesures adéquates, dommage que ce n’est pas le cas des responsables au niveau national.
      Si c’était le CVO, ils n’auraient pas manqué de le crier sur les toits :)

  • 28 mai à 11:59 | Midabetsy (#8062)

    Salama daholo
    isan’ireo faritra mahantra eto Gasikara i Haute Matsiatra.
    Anio 28 mai 2020 vao mizara ny vatsy tsinjo izy ireo (médecin après la ........).
    Nefa dia nahavita nihiboka ny olona tao ary tsy navela hitaraina na mety hoe tsy nisy mpihaino angamba.
    Colonel Martin irery ihany no mba nilaza marina ny tena zava-misy any.
    IRD daholo ireo mpitondra ao ka raha indray mijery dia vahoaka hendry fa rehefa tena idirana ao anatiny dia tratrin’ny tsindry.

    • 28 mai à 12:17 | Vohitra (#7654) répond à Midabetsy

      Ka i Kolonely Martin manana trano eo Ivato aeroport dia mivezivezy eto Analamanga sy Matsiatra Ambony dia mahita ny zavamisy ataon ny tropy volomboasary...

      Tsy efa hotokanana ve izao ny fonja manarapenitra any ?

    • 28 mai à 13:32 | Isandra (#7070) répond à Midabetsy

      Midabetsy,

      Mba zavatra azo antoka resahina fa aza miteniteny foana, raha jerena ny harin-karena isan’olona amin io faritra io dia saika mitovy amin’ ny Vakinaka ihany, kanefa anie aza ny ao amin’ io faritra io betsaka ny foto-drafitr’asa nataon’ny fanjakana ao izay tokony hampisongadina azy bebekokoa.

  • 28 mai à 13:26 | Isandra (#7070)

    Ny Betsileo ve izany no tena handairan’ity tambavy ity, satria tany no niatombohan’ny fizarana voalohany.

    • 28 mai à 19:24 | vazahagasy taratasy (#10911) répond à Isandra

      @Isandra,

      Je viens d’avoir au téléphone un médecin hospitalier de Fianar. Il m’a dit que l’hôpital utilise l’hydroxychloroquine et l’azythromicine pour traiter les patients covid. Tant mieux si ça marche, par contre aucune mention du tambavy organics qui est seulement vendu dans les pharmacies (et boutiques ?).

      Je vois déjà d’ici les réactions qui vont me traiter de menteuse. Je n’en ai "cure".

  • 28 mai à 13:40 | Isandra (#7070)

    C’est comme ça, quand une population est sage, et respectueuse les consignes des autorités.

    Les Betsileos sont toujours comme ça, malheureusement, nos dirigeants qui se succèdent n’avaient pu en profiter pour développer rapidement ces régions.

    Nous allons changer cela, exploiter toutes nos potentialités pour développer ces régions, sangany eto Madagasikara. Nos terres sont fertiles, pas besoins qu’on mette beaucoup d’agréé comme celles certaines régions pour faire pousser des choses, les régions où le vigne pousse comme la région de Bordeaux, sans parler des richesse souterraines.

    • 28 mai à 13:45 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Où on peut trouver des rizières dans les collines eny antampon-kavoana,

      Comme les dahalos sont plus ou moins endigués, les paysans sont prêts à faire le défi, faire émerger leur régions.

    • 28 mai à 19:37 | lanja (#4980) répond à Isandra

      Vive le fédéralisme, le betsileo sera prezda a vie a fianar, non ?

  • 28 mai à 15:22 | vatomena (#8391)

    Il a fallu attendre trop longtemps .Apres 60 ans d’indépendance on se dit pret à faire émerger les régions.Que de temps perdu.! Qui seront les nouveaux pionniers de la terre et qui nous donneront 300 000 ou 500 000 tonnes de riz de plus à chaque récolte.?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS