Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 12 décembre 2019
Antananarivo | 13h20
 

Culturel

Droit de l’homme

Il n’y a pas d’exception lorsqu’il s’agit de Droit

mercredi 5 décembre 2012 | Andrianjohary Noroelisoa

Même les « Dahalo » sont des hommes et ont des droits. « La crise profonde est la raison fondamentale qui fait qu’un « Dahalo » en est un », fait comprendre le film intitulé « Dahalo Dahalo » réalisé par Benoît Ramampy en 1984. Ce film a été projeté dans la salle de spectacle de l’Institut Français de Madagascar le 4 décembre 2012. Ceci, à l’occasion de la première édition du Festival international du film des Droits de l’Homme à Antananarivo.

À part la crise, il y a également la répression militaire qui est la seconde raison pour laquelle les « Dahalo » s’insurgent, selon toujours le film. Ce dernier ajoute encore que la solution réside dans la collaboration entre les forces de l’ordre et les « fokonolona » des régions victimes de ces bandits. Il s’agit, pour être précis des régions du nord-ouest et du sud-ouest de Madagasikara, dans lesquelles on n’oubliera pas de dire que cet acte de banditisme qu’est l’activité des « Dahalo » est, aussi, une coutume.

La projection a, également, relevé la différence entre le respect des Droits de l’Homme et le respect du « Dina » des villageois. En effet, pour résumer le film, un « Dahalo » nommé Rabemaitso est poursuivi par les gendarmes, mais les villageois l’attrapent en flagrant délit et décident le tuer en appliquant le « dina » qu’ils ont adopté et signé. Les gendarmes arrivent et le débat commence, comme quoi, pour eux, il serait plus juste et de nature judiciaire que l’on remette le délinquant devant la cour de justice.

Un programme bien rempli

Cette première édition du Festival, qui veut honorer encore plus les Droits de l’Homme, se déroule du 5 au 10 décembre 2012. Ce 5 décembre aura l’ouverture de l’évènement au Cinéma Ritz à 17 heures. Au programme de toute la semaine auront donc lieu d’autres projections de films, des spectacles et des compétitions. Ces événements se tiendront au Cinéma Ritz, à l’Université d’Antananarivo, au CGM Analakely, au Jao’s Pub Ambohipo, à Miarinarivo et à Antanimora. Une remise des prix aux lauréats clôturera la manifestation le 10 décembre.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS