Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 30 octobre 2020
Antananarivo | 01h18
 

Diaporama

50 ans de l’association des orateurs

« Herinandron’ny Kabary »

jeudi 14 novembre 2013 | Bill, Ra Bens (Photos)

L’art oratoire ou le « kabary » est à l’honneur ; le parvis de l’Hôtel de ville à Analakely a hébergé ce mercredi 13 novembre la cérémonie de célébration des 50 ans et de lancement de la semaine dédiée à l’art oratoire ou « Herinandron’ny kabary ». Ainsi une série de « kabary » incontournables a marqué la cérémonie officielle. Il a été ensuite procédé à la remise de décorations honorifiques et au vernissage d’une exposition sur l’événement au Tahala Rarihasina (immeuble ex-René Depuis). Une formation gratuite au « kabary » sera dispensée pendant deux jours au « tranompokonolona » Analakely. Autre manifestation prévue également pour deux jours, un concours de « kabary » sur divers thèmes. La « kabary » séduit de plus en plus de jeunes. Ont honoré cet événement, l’Académie malagasy représentée par son président, Rajaona Andriamananjara, le ministre de la Culture, Elia Ravelomanantsoa, et le grand chancelier, Etienne Ralitera.

Portfolio

3 commentaires

Vos commentaires

  • 14 novembre 2013 à 10:19 | Rakoto (#358)

    Arrêtons de tergiverser ! ... Vous avez que çà à faire !
    Il y a d’autres problèmes à résoudre !...
    Kabary = inaction = résultat zéro.

  • 15 novembre 2013 à 04:51 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Le "Kabary", c’est de notre culture et civilisation et nous ne pouvons pas passer outre.
    Avant l’écriture, y a les mimes, les signes, le vocal ... les mots et le verbe.

    Le verbe, la parole sert à transmettre, à communiquer, à être compris.

    Déjà, nos responsables politiques, en mal de communication, pour se faire comprendre, doivent suivre des cours ou faire des stages de diction auprès de ces experts en mots et expressions.

    L’apparence physique et vestimentaire ne suffit pas en elle-même.

    Qui ne veut pas un 1° des Malagasy (Président de la République) qui se présente bien, parle et ponctue bien, sûr de lui dans son apparence, ses gestes, paroles et "kabary", ... Reflet de sa compréhension de la société et de son intelligence ?

    Depuis Andrianampoinimerina, aucun n’a "pondu" une invitation verbale collective et solidaire en une phrase. Seulement des onomatopées pendant la révolution stérile ...

    Tous les grands Chefs d’Etat se soignent, se protègent et ont en permanence auprès d’eux ( De Gaulle, Giscard, Mitterrand, Chirac, Busch, Obama, ...), des experts en communication, ... Des linguistes, des historiens, des sociologues, des philosophes ... et des publicitaires.

    Il est vrai que Ratsiraka, Ravalomanana et Rajoelina se présentent bien physiquement mais ... ils font plus ou il manque toujours un iota qui peut ou tout enclencher ou tout détruire ... Pour un rien, tout peut basculer.

    Sur ce plan, nos 2 candidats finalistes à la présidentielle ne l’ont pas de nature et ne cherchent pas à perfectionner. Même s’ils sont par procuration.

    Déjà, il faut être transparent. De la spontaneïté.

    Cà se cultive, çà s’entretient ... !

    Voilà l’importance des Mpikabary, une institution réelle, réaliste, historique et respectée dans notre société.
    Des "gardiens" de notre culture intellectuelles et linguistiques, de notre identité et de notre "Fomba" ...

    Les "ohabolana sy hain-teny, ankamantatra, ..." interpellent tout un chacun.

    Une conception de la vie hors philosophique (occidentale), hors biblique.

    Voilà !

    • 15 novembre 2013 à 22:38 | Rakoto (#358) répond à NY OMALY NO MIVERINA

      Kabary tsara lahatra tokoa izy izany !
      Voatery maka lesona tokoa na dia izany aza satria tsy nahitana vokan-tsoa hatramin’izao !.
      Ny fiandrasana ny rariny sy ny hitsiny, ny lahatra sy ny anjara, ny tody sy ny vintana, tsy hita hatramin’izao ny fitrangana...
      Maleova mahalasana ary tazomy ho anareo ny resabe ! Etsetra etsetra !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS