Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 23 janvier 2022
Antananarivo | 21h44
 

Société

Lutte contre le travail des Enfants

Haro sur l’extraction de l’or !

mardi 27 novembre 2007 | Rata

La FMF et le Bit au chevet des enfants orpailleurs ! Le choix de la Fédération Malagasy de Football (FMF) et le Bureau International du Travail (BIT) de lancer la campagne officielle de sensibilisation sur la lutte contre le travail des enfants à Maevatanàna n’est pas fortuit.

Réputé pour l’extraction de l’or, outre la chaleur suffocante qui y sévit en permanence, le chef-lieu de la Région de Betsiboka figure parmi les innombrables villes de Madagascar, à « employer » des enfants mineurs. 30% des orpailleurs sont des enfants de moins de 18 ans, selon les chiffres annoncés, lors de la projection de film documentaire marquant le coup d’envoi des deux jours de festivités. Durant deux jours, vendredi et samedi derniers, la FMF et le BIT ont jugulé leur effort pour sensibiliser, les enfants, les parents et les autorités étatiques, sur ce problème crucial en organisant conférence-débat, carnaval à travers la ville et manifestation footballistique.

Le conférencier en l’occurence le Procureur de la République locale a fait à cette occasion, un bref rappel, à tout un chacun sur les droits des enfants énumérés dans la déclaration universelle et dans la constitution malgache. « Les lois existent mais elles semblent ainsi bafouées, si on regarde tout ce qui se passe autour de nous », s’indigne une Mère de famille de l’assistance, qui s’interroge quant à cette passivité inexplicable à les appliquer.

« Il faudrait faire une communication élargie afin de conscientiser le public sur ce danger qui mine les pays pauvres », propose une enseignante qui a cité comme référence celle relative au Sida.

Des inquiétudes et propos qui ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd, du moins, au niveau de la Région de Betsiboka. Dr Fernand Jeannot, le chef de la Région, omniprésent à toutes les manifestations, a pris la décision d’instaurer un comité régional pour combattre et abolir le travail des enfants dans sa circonscription. Cet engagement du représentant de l’Etat et l’engouement de la population à suivre avec intérêt témoigne la réussite de la sensibilisation initiée par la FMF et le BIT. Ces partenaires envisagent de poursuivre leur action dans d’autres régions de la Grande île et ce à travers les événements footballistiques.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS