Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 8 août 2022
Antananarivo | 23h56
 

Opinions

Madagascar, Volontaire pour un Développement Durable et Intégral

Groupes de Réflexions Constructives

mercredi 5 août 2009 | rota rakotomalala

E-Gouvernance

La gouvernance en ligne est l’utilisation des TIC par les différents acteurs de la société dans le but d’améliorer leur accès à l’information et de renforcer leurs capacités.

L’e-gouvernance est l’utilisation des technologies de l’information et de la communication dans le but d’améliorer la fourniture d’information et de service, d’encourager la participation du citoyen au processus de décision et de rendre le gouvernement plus responsable, transparent et efficace.

Serait-il possible de pratiquer cette e-gouvernance à Madagascar ?

Il ne s’agit pas de faire du copier/coller de ce qui se fait en Occident, j’aimerais connaître vos opinions à ce sujet.

Qu’est ce que cela vous évoque-t-il ?

Pourquoi faire ?

Comment faire ?

Qui est concerné ?

Que doivent faire les différents acteurs ?

Où cela devrait se faire ?

Quand ? Quelle périodicité ?

Quelles sont les possibilités de faisabilité du projet ?

Quelles pourraient être les difficultés susceptibles d’être rencontrées ?

Quels seraient les points positifs ?

Quels seraient les points négatifs ?

Merci d’avance de vos réponses.

P.-S.

En Occident, la démocratie et la bonne gouvernance sont considérées comme des acquis, ce qui n’est pas le cas dans beaucoup d’autres régions du monde. Ces deux domaines ne constituent pourtant pas un luxe mais une nécessité.

12 commentaires

Vos commentaires

  • 5 août 2009 à 06:36 | monpays (#896)

    ceux que çà intéresse pourront utilement trouver des informations sur le portail de l’UNESCO :

    http://portal.unesco.org/ci/fr/ev.php-URL_ID=3038&URL_DO=DO_TOPIC&URL_SECTION=201.html

  • 5 août 2009 à 08:11 | RADAGIL (#127)

    Je voudrais vous interpeller justement vous qui etes légaliste et loyaliste(terme qu’a employé un internaute pour les affidés de Ra8)sur l’article qu’a écrit le journaliste malgache sur les différents Présidents qui se sont succédés à M/scarhttp://www.madagate.com/politique1...Je demande une certaine honneteté intellectuelle.Est-ce-que tout est diffamatoire ou est-ce-qu’il y a un brin de vérité ?Je suis aussi pour la légalité mais fallait-il garder ce Président véreux.Quand un membre commence une gangrène la seule solution est de l’amputer pour sauver tout le corps

    • 5 août 2009 à 10:42 | rota rakotomalala (#2628) répond à RADAGIL

      Je n’ignore rien de ce qu’a fait Ravalomanana et je suis la première profondement déçue parce que pour moi, il a été le vecteur du changement à Madagascar mais également a causé sa perte :
      - rupture avec la Françafrique qui lui a valu une campagne de diabolisation menée de main de maître à partir de la France
      - ouverture tous azimuts (donc néfaste) sans maitriser la mondialisation
      - entourés de conseillers qui ont tiré la sonnette d’alarme depuis longtemps
      - avoir mélangé ses affaires personnelles avec la gouvernance de l’État.

      Donc en toute honnêteté intellectuelle, je n’ai pas besoin d’aller sur Madagate pour avoir des informations fiables sur ce qu’a fait Ravalomanana.

      Maintenant, à mon tour de vous dresser le bilan des 6 mois de transition avec TGV :
      - chaos total sans aucun programme de transition sauf vers la descente aux enfers pour le Peuple Malgache, sans aucune solution de sortie de crise sauf à demander "Appelez moi President, je represente le Peuple Malgache"
      - soi-disant donc porteur des déceptions de l’un des peuples les plus pauvres de la planète
      - manipule par un certain président, favori de la Françafrique, a qui 25 ans de regime dictatorial n’ont pas suffi pour espérer revenir au pouvoir et ouvrir ainsi la boite de Pandore des clivages etniques

  • 5 août 2009 à 09:09 | jane d (#2353)

    Barrack Obama won the presidential election largely by going e-campaign. But Madagascar is not the US.

    Besides the obvious ease of communication it provides ; what I really like about the e-revolution is that to a certain degree, anybody can learn to operate any e-system. And it is a cost effective, reliable filing system.

    As we know, it is also a system that requires all sorts of security devices because there are many vicious hackers out there.

    In the case of Madagascar, I think extensive use of computer system on a government level would be effective, only when a seriously equipped central department is set up to monitor and control all e-activities within the government.

  • 5 août 2009 à 12:56 | kakilay (#2022)

    Le temps que je m’informe sur le sujet.

    Nécessité donc d’ouvrir et déjà d’une site pour que la réflexion se fasse en continu. Le hic avec un quotidien, c’est qu’une journée chasse l’autre, et qu’on ne peut approfondir l’intuition de la veille, ou avoir une réflexion sur le long terme avec un (ou des) interlocuteur.

    A priori, et sans avoir approfondi le sujet, je pencherai plutôt vers l’"e-veille citoyenne" comme appellation. Pour dire tout simplement que le "souci" penche du côté du citoyen, et nécessaire donc pour le gouvernant pour bien gouverner.

    Contribution d’un ignare en la matière et espère, de tout cœur, ne pas avoir refroidi ton élan.

    Mais "rien de grand ne se fait, dans ce monde, sans passion". Alors bonne continuation et à bientôt !

    • 5 août 2009 à 13:46 | rota rakotomalala (#2628) répond à kakilay

      Appellation adjugée pour ma part.

      Quant a consacrer un site ou un portail adéquat pour rassembler ces réflexions avec leurs commentaires, toute proposition sera la bienvenue.

      J’ai pensé à un wiki hors connexion pour que l’on puisse y accéder sans payer, afin que tout un chacun s’informe, échange, apporte sa contribution.

      Je pars du principe que tout un chacun a des idées et qu’il "faut" les partager.
      "le problème n’est pas difficile c’est parce qu’on n’ose pas que c’est difficile", quelque chose comme ça.

  • 5 août 2009 à 13:13 | kakilay (#2022)

    Viens de lire la déclaration de principes - Genéve 2003.

    Plutôt emballé.

    Cela fait partie du projet ?

    • 5 août 2009 à 15:40 | rota rakotomalala (#2628) répond à kakilay

      Oui, je pense...

  • 5 août 2009 à 17:14 | fiadanana (#303)

    l"e-gouvernance concerne surtout ceux qui sont a l’étrangers (la diaspora qui veut participer a la politique de développement), a ceux a Mada qui ont acces a internet dans leur domicile et qui ne veulent pas se casser le systeme a revendiquer sur la tres dangeureuse place du 13 mai, aux étudiants qui ont acces a internet et a tous ceux qui pensent investir leur argent et leur temps a la participation citoyenne quand ils entrent dans un cybercafé.

    C’est faisable, en plus l’écrit est de qualité, il y a de profondes reflexions memes.

    Mais on sait que ca ne touchera qu’une infime partie de la population, disons 2% au plus. Mais ce seront les 2% qui auront de la substance

    C’est une bonne chose. En plus, c’est gratuit, les internautes ne réclament pas de perdiem au contraire c’est eux peut etre qui paieront quelque chose pour pouvoir acceder a des données pertinentes.

    C’est une bonne chose pour le pays. Vivement que ca se généralise sur tout le territoire national.

  • 6 août 2009 à 04:56 | rabri (#2507)

    A Rota,

    Une autre bonne initiative surtout quand j’ai vu la phrase : "Serait-il possible de pratiquer cette e-gouvernance à Madagascar ?"

    1) toute technique nouvelle à introduire doit être confrontée aux réalités historico-socio-culturelles du pays (valable quelque soit le domaine concerné). Se référer à la grande réussite des travaux du feu Pr Ratsimamanga dans le domaine de la pharmacopéé

    2) e-gouvernance à Mada ?? je ne sais pas mais y avait-il déjà d’autres essais dans d’autres pays de même niveau de vie qu’à Mada ? résultats probants ??

    3) parler des TIC, c’est bien mais en donner la priorité NON.

    La priorité des priorités doit être la démocratisation de l’éducation de base. Mais après, il faut se mettre d’accord sur le contenu de cette éducation de base. Et l’élaboration de ce contenu n’est pas seulement l’apanage de Rabe, Ministre ni Rakoto, Chef Cisco mais çà doit être l’affaire de toute une communauté (parents d’élèves, enseignants, pédagogues, sociologues, ...)

  • 6 août 2009 à 08:07 | jane d (#2353)

    Hello Rota,

    I would add the fact software becomes obsolete over time doesn’t work in our favour at this time because it would be too costly to regularly upgrade its structure.
    At the same time, e-technology is the best tool for an efficient information diffusion. And it is the best way to improve productivity.

    So if I was the government, I would probably start implementing an advanced software system where improving productivity is crucial. And make gradual implementation thereafter.

    • 6 août 2009 à 09:25 | rota rakotomalala (#2628) répond à jane d

      manao ahoana Jane d,

      Oui, je suis Ok avec toi pour Le coût du projet d’e-gouvernance et par consequent Ok aussi pour l’engagement du gouvernement dans ce projet.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS