Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 28 octobre 2021
Antananarivo | 05h24
 

Enseignement

Six Universités de Madagascar

Grève générale des enseignants

mercredi 11 janvier 2012

Le Conseil national du SECES réuni en assemblée générale ce mardi 10 janvier a décrété la suspension de toutes les activités pédagogiques dans les six universités de l’île. C’est le président national du syndicat des enseignants-chercheurs qui explique que la réunion s’est déroulée à la demande des enseignants pour débattre de ce non paiement des heures complémentaires de 2011. Ainsi, il a été confirmé, apparemment en présence de six vice-présidents des universités, que les cours, travaux pratiques, encadrement pédagogiques, soutenances, examens, publication des résultats dans toutes les universités seront suspendus.

Le principal motif évoqué est, selon le président national du SECES, le Pr Armand Rasoamiaramanana, que l’État ne trouve pas encore l’argent, une somme de 8 milliards d’ariary au total, qui avait déjà été inscrite dans la loi des Finances 2011 destinée à payer les heures complémentaires. D’après le SECES, l’État a failli à son contrat écrit et signé et de ce fait, le SECES portera plainte devant le Conseil d’État pour non respect des paroles données.

Réagissant à cette décision, des comités d’étudiants résidant à Ankatso I et Ankatso II se sont mobilisés ; ils attendent la réaction des étudiants de l’université de Vontovorona.

Recueilli par Valis

16 commentaires

Vos commentaires

  • 11 janvier 2012 à 09:22 | RAZANAKA (#400)

    OK, nous encourageons la grève jusqu’à l’écroulement de la HAT.

  • 11 janvier 2012 à 10:05 | Maxim (#5960)

    Tokony manambotra basy ry zareo SECES mba ampitahorana ny fanjakana fa tsy le hoavin’ny mpianatra kely foana no hopotehina. Fantatra mantsy fa tsy hijery izany mihintsy ny HAT, nefa de efa ho nahavita licence sahady zay ny mpianatra iray raha t@ 2009 izy no niakatra teny Ankatso.
    Jereo anie reo miaramila namany grady kolonely t@2009 faran’ny taona 2011 general de division sahady.(Fa in no ady vitany ?)

    • 11 janvier 2012 à 11:03 | Bena (#494) répond à Maxim

      hé hé, ny seces mpikaroka fa tsy mahita mihintsy. mangataka indemnités ry zareo fa ny vokatra tsy misy. raha hanamboatra basy dia ny gadra ao antanimora sy tsiafahy no mahay. gasy be diploma, aviavin’i betania.

  • 11 janvier 2012 à 10:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    C’est la fin d’une confiance entre "Enseignants et Etudiants".C’est une bombe à retardement et le signal de la fin du régime transitoire.

    Basile RAMAHEFARISOA
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 11 janvier 2012 à 12:24 | DIPLOMAT (#846) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Voià une preuve de plus, ( s’il en fallait )de l’immense mépris qu’ont les membres dirigeants de la HAT vis à vis de l’enseignement.
      Vis à vis de l’enseignement aujourd’hui
      Vis à vis des Magistrats des magistrats hier.

      Une preuve de plus (et oui) que ces gens ne savent PAS tenir leurs engagements écrit DE SURCCROIT.

      Voilà une preuve de plus (et oui) qui montre que la HAT ne se donne pas les moyens d’honnorer ses engagements, et surtout la preuve patente de la faillite des finances publiques.

      2012 commence sous les meilleurs hospices pour la HAT .

    • 11 janvier 2012 à 14:47 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Ny membres de DIASPORA "VENDRANA" sasantsasany ( indrindraindrindra fa Ra-baina Basile , TRES MAL INFORMES , se contente de GOBER toutes les delires d’une presse malgache en derive ,rehefa maheno sy mamaky an-gazety IZY IREO fa misy grevy indray atsy sy aroa dia iny fa minomino foana sy manatena mafy fa ho vita hatreo ny amin-dRAJOELINA......

      inona akory anefa no izany eo.....!!! fahadisoampanatenana hatrany no vinanigitra sotroin’ireo mbola manatena fa mampiongana fanjakana ny grevy sendikaly etsy sy eroa eto Madagascar....tellemet ils sont dephasés sur l’evolution de la situation politique à Madagascar.....

      Les grêves syndicales comme la gesticulation des pseudo-intellectuels , quelque soit leurs nombres ou intensités n’arriveront jamais à decapiter un Pouvoir à Madagascar....jamais ....n’en deplaise aux dephasés de la DIASPORA.....72, 1991,2002, 2009 avaient d’autres mobiles et paramettres determinants et plus fondamentaux que des simples grêves syndicales ici et là.....

      Les analystes politiques malgaches n’ont toujours pas compris que la FORCE de RAJOELINA reside dans ses " semblants FAIBLESSES" ....( la faiblesse de Ravalo etait son semblant FORCE et DICTACTURE) et ceux qui sont demalgachisés en croyant que la faiblesse est toujours une fatalité va encore boire leur DECEPTION jusqu’à la lie.............

      Mais c’est comme ça à Madagascar chers membres de la DIASPORA VENDRANA que vous voulez ou non !!!

  • 11 janvier 2012 à 12:39 | Mihaino (#1437)

    Sans réaction sérieuse et rapide du PM Beriziky Omer (enseignant-chercheur en plus) et du Ministre de l’Enseignement Supérieur Razafindehibe Etienne (enseignant-chercheur en plus) puis du Ministre des Finances Rajaonarimampianina Hery (enseignant à l’INSCAE), le SECES va durcir son mouvement à mon avis !! Une année universitaire blanche est à craindre ?!
    Wait and see .....

  • 11 janvier 2012 à 12:42 | Jaombilo_Bé (#4959)

    L’enseignement et le milieux enseignant :
    un problème qui n’a jamais vraiment été traité en profondeur dans ce pays. Lorsqu’une équipe de dirigeants préfère augmenter les salaires des militaires, plutôt que de garantir celui des enseignants et la qualité de l’enseignement publique, ce n’est pas la peine de prétendre être préoccupé par l’avenir du pays, ou de prétendre construire une politique pour les "tanora".
    Pour moi, le PHAT = incapable d’élaborer une vraie stratégie politique sociale de long-terme dans l’intérêt des malgaches. Il est devenu trop nerveux et a trop hâte de promesses non-suivis. Les hôpitaux et stades ici et là ne cacheront rien de ce grand déficit. Qu’il se dispute le pouvoir avec qui que ce soit n’intéresse plus tout le monde ; mais qu’il déçoive la jeunesse et les parents, ne lui fait pas marquer des points pour son camps.
    Il ne lui resterait donc que la solution de manipuler l’élection et la législation électorale, pour espérer survivre en politique.
    Ce serait lá aussi très regrettable.

  • 11 janvier 2012 à 12:52 | debile profond (#6180)

    En Mai 1968, le général de Gaulle a pris de sérieuses baffes avec les mouvements estudiantins !

    La Hat risque d’avoir son Mai 2012 Gasy !

    • 11 janvier 2012 à 13:16 | DIPLOMAT (#846) répond à debile profond

      Et en 72, un autre aussi , bien moins loin qui s’appellait TSIRANANA...

    • 11 janvier 2012 à 16:24 | Jipo (#4988) répond à debile profond

      Hello , entièrement d ’accord , & déjà discuté / ce forum , de mésestimer la force " vive " estudiantine est une erreur , que seul quelqu’ un qui ne l’ a jamais été peut commettre , et je pense qu’ il y a de fortes chances que la prochaine " révolution vienne des Fac , ce qui a souvent été le cas , mais là c ’est donner le bâton pour se faire battre , les 10 millions d’ € ayant déjà été engloutis , comme celui de ratsiraka.
      Seule force capable de se dresser face aux militaires , car freres ou fils .
      Privilegier la cellule musculaire à la grise , ne peut durer qu ’un temps .
      Et dire qu ’ils ont lancé un appel pour recruter 800 enseignants , pour donner + de poids aux grévistes ?

  • 11 janvier 2012 à 13:14 | Bardadas (#5458)

    Resaka foana ny fitiavan-tanindrazana fa fanabotriana ny madinika no misy eto.

    Ry SECES : angaha ny mpianatry ny Université no manageja ny tambin-karamanareo ? Sa ireo mpianatra ireo no nanaiky handoa izany ?
    Ny zanaky ny madinika io kendainareo tenda io fa ny an’ny mpanankarena dia mianatra @ université any am-pita sy @ université privée.
    Tena mampalahelo ny toetsainareo manao izay hanapotehana ny universitém-panjakana. Andriamanitra tsy andrinareo andrinay ihany !

    Ry Fanjakana, izao ve ny fanovana nampanantenainareo ? Izao mijery fotsiny ny fanapotehana ny hoa avin’ny zana-bahoaka izao ve ny atao hoe mitondra firenena ? Tadidio fa mbola hotsaraina ianareo na @ fifidianana, na @ manoloana ny tantara na eo anatrehan’Andriamanitra.

    Tadidio fa avy any lavitra ny ankamaroan’ny mpianatra Malagasy : manofa trano, mihinan-kanina, saingy very zo fa nogiazan’ny MATANJAKA noho izy ny valin-kasasarany.

  • 11 janvier 2012 à 16:24 | ROBEMA (#5518)

    METY mbola hanampy ny paramed, ny mahagaga dia toa tsy rototra mitaky mafimafy ny fonctionnaires sa voky ?....Fiovàna ange no notakiana ê… Aza tezitra fa somonga ny ahy.. may ny vomanga natonony ange izao ny HAT… ….
    Voici ce qu’écrit la Gazette : La dictature des syndicats ; mercredi ,11 Janvier 2012 – 07 :15
    Le syndicat des magistrats réclame la démission du ministre de la Sécurité intérieure ; le syndicat des Enseignants des universités (SECES), exigent, outre la démission du patron des universités, le départ du ministre des Finances ; le syndicat mort-né des journalistes demande, entre autres, la démission du ministre de la Communication ; quelques magistrats, au sein du SMM, militent également pour le limogeage de la ministre de la Justice…
    A ce rythme, c’est tout le gouvernement Beriziky que des syndicats souhaitent voir disparaître de la circulation. Il est temps que la haute autorité de la Transition mette le holà à ces mouvements de contestations, montées artificiellement par des politiques. Des contestations qui n’ont pas leur raison d’être. A titre d’exemple : le SECES veut, notamment, le paiement immédiat des indemnités de risque. En fait, ces professeurs ont amplement raison, car ils risquent, en effet, à chaque instant d’être mordus par des chiens, d’être victimes de charlatans, d’être agressés par des étudiants mal notés, etc. Ce qui est triste, c’est de savoir que ce sont les pauvres contribuables qui supportent les dépenses, les caprices de ces enseignants (lire page 4). Cette grève du SECES s’apparente à un crime…
    Mampalahelo : Tahaka ny iarovanareo mpanao gazety ny momba anareo no iarovan’ny hafa ny azy ê…Atao fanilihana « ny vahoaka madinika ê, ny mpianatra ê… » ka inona no misakana ny HAT tsy hamaha ny olana ? Misy ny vola matoa manao « fiarabana tratry ny taona , afomanga …. Fa angaha tsy maintsy ho ny miaramila no totofana foana ê…Soloy miaramila daholo ary ny fonctioannaires rehetra ê… Naninona I Nathalie no nesorina ? Satria naneho hevitra iny minisitra vavy iny..
    Les sous-off ne sont pas épargnés… Le syndicat des journalistes disent quoi ? (syndicat mort-né dirait l’Express)- Bravo « une tempête dans un verre d’eau » de Mialy ?
    Adelson RAZAFY : Pour quatre ministres : Démission réclamée… : En second lieu Christine Razanamahasoa, magistrate et ministre de la Justice, dont la démission est réclamée par la Police en rétorsion contre la revendication des magistrats à l’encontre du chef suprême de la Police. Celle du ministre du Transport, Ramanantsoa Benjamina dont les défaillances et l’imprévoyance ont causé le naufrage du bateau Elisabeth II au large du cap Masoala, et la mort des 36 passagers. Effectivement, s’il avait pris des mesures après l’accident en mer qui a provoqué le décès de la ministre Nadine Ramaroson et de ses compagnons, en août dernier, l’Elisabeth II n’aurait pas chaviré.

    • 11 janvier 2012 à 16:27 | ROBEMA (#5518) répond à ROBEMA

      pas syndicat mort-né (dirait l’Express) mais dirait
      la Gazette

    • 11 janvier 2012 à 16:42 | Boris BEKAMISY (#4822) répond à ROBEMA

      ROBEMA
      Angaha moa MISY DIKANY mankaiza rehefa mirediredy sy midelires ny mpanao Gazety toa an-dry Andelson Razafy ....sy ry Ndimby A.na koa ry Lalatiana sy ry Onitiana Réaly sy ny forongony......

      Sasatra foana anao ny miverina mandika ny voalazan’ireo mpanao Gazety ireo ROBEMA fa tsy misy mampiotsona an-dRajoelina izany....tokana ihany ny marina de izay voalazan-dRajoelina teny Iavoloha androany....

  • 11 janvier 2012 à 21:51 | Lefona (#4584)

    C’est franchement linéaire votre bassesse ICI sur MT, chers posteurs de l’étranger ( diapora, zanatany et vazaha nandalo) ! faites donc comme mon ami Che T : payez vous un aller..avec ou sans retour sur place et dans le premier cas, revenez avec des idées plus concises ou une conviction plus forte ! Vos états-d’âmes sont puérils, loufoques et quantité négligable !

    Je ne sais pas de quoi vous êtes nostalgiques, mais les...heu..."nostalgiques" que vous êtes ont le grand tort et défaut de sublimer, ou le contraire, les pets de mouches qu’on vous sert sur MT ! Et pourquoi ? Parceque tout vous échappe ! Vous n’avez pas d’idée sur la réalité, vous n’avez que ceci : votre fantasme de "touriste" ! Ze tsy mahatanty mibontsina !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS