Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 20 juillet 2018
Antananarivo | 18h34
 

Politique

Crise politique

Gouvernement Ntsay : Un remaniement réclamé, nécessaire

samedi 16 juin | Ny Aina Rahaga

La composition du gouvernement Ntsay devrait être revu et le premier ministre devrait procéder à un remaniement. C’est en tout cas l’avis de nombreux observateurs de la vie politique malgache actuellement. En effet, le gouvernement de consensus souffre de plusieurs contestation et ce uniquement due à la présence du Hery Vaovao ho an’i Madagasikara.

Le mouvement populaire pour le changement, emmené par les députés du changement de renchérir hier que ces ministres HVM doivent impérativement démissionner. Ainsi, le député Tody Arnaud de déclarer qu’une lettre ouverte a été adressé au nouveau locataire de Mahazoarivo dans ce sens. Selon cette lettre qui a été lu sur la place du 13 mai, les ministres de la défense nationale, des finances, de la sécurité publique, des mines, des travaux publics, du transport, de l’énergie, de la santé publique, de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur, des postes et enfin de la communication sont sommés de quitter le gouvernement.

Par ailleurs, les démissions de certains de ces ministres sont aussi réclamées directement par plusieurs corps de métiers, employés de ministères ou syndicats. Les députés du changement demanderont d‘ici quelques jours une rencontre avec le premier ministre afin que ce dernier leur livre une explication sur la composition du gouvernement.

Election

Le fait est que les malgaches espéraient une résolution de la crise politique via la nomination du gouvernement. Or, la mise en place du gouvernement a produit un effet tout à fait contraire à celui escompté. Les manifestations et les discours tenu sur la place du 13 mai se durcissent et les grèves ne se sont pas arrêtées. Un environnement et une atmosphère qui sont loin d’être propice à une élection anticipée, encore moins transparente et crédible.

La question se pose donc de savoir si le régime actuel, avec ce gouvernement de consensus qui pourtant est remis en question, envisage quand même de tenir les élections.

Pour rappel, la Commission électorale nationale indépendante avait souligné que ces élections anticipées devraient se dérouler entre le 29 aout 2018 et le 31 octobre 2018. Les évènements s’accélèreront sans aucun doute au début de la semaine prochaine étant donné que les demandes de rencontre avec le premier ministre sont attendues. Ce dernier avait pourtant essayé d’appeler les acteurs de la vie politique au calme, un appel qui n’a donc pas été entendu.

58 commentaires

Vos commentaires

  • 16 juin à 09:45 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090)

    Tous les politiciens ayant été aux responsabilités depuis 45 ans devraient être interdit de se présenter à quelques postes que ce soit .
    C’est simple de plus tous ces gens doivent être rééduqués dans des camps de travail .
    Seule manière d’assainir ce pays et cela au profit du peuple Malagasy

    • 16 juin à 10:22 | Mihaino (#1437) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Je suis d’accord avec vous Ali .
      En plus , les 3 prétendants actuels à la magistrature suprême avaient leur business personnel qu’ils devraient développer dans un nouvel esprit de création , d’innovation et d’extension . Leur vraie place est dans leurs propres affaires et non aux affaires politiques en briguant toujours le pouvoir .
      Le Peuple a déjà vu leur force et leur faiblesse et il appartient maintenant aux électeurs de choisir de nouvelles têtes parmi les jeunes et les femmes patriotes , compétents et intègres .
      Enfin , je prône le « dégagisme », nouveau mot paru dans les dicos Larousse & Petit Robert en 2018 .

    • 16 juin à 10:23 | Marika (#9389) répond à ALIBABA SANS LES 40

      A la limite des choses , on accepterait de passer à l’élection sans les HVM.
      On ne peut pas faire confiance à des gens magouilleurs , corrupteurs , calculateurs comme ceux-là.
      Le groupement TIM au Gvt doivent impérativement demander en urgence l’ouverture des médias
      fermées politiquement pour qu’il y ait égalité , sinon DEMISSION COLLECTIVE sans attendre.
      Il faut soutenir sans condition les employés des différents ministères ,surtout la défense nationale.

    • 16 juin à 13:07 | saricine (#2893) répond à ALIBABA SANS LES 40

      ALI B

      OK, c’est la solution peut-être mais, à l’heure actuelle, ilfaut être réaliste :

      On interdit tous ce qui ont les pouvoir depuis l’independence (58ans) ,mais pas depuis 43 ans comme vous dites. Pourquoi ? Parce que savez vous qu’il y a aussi les générations ?et plus de 80%de ces générations , comme du temps des royautés, se croient toujours privilégiés des privilégiés ?

      Mais, parce qu’il y a un « mais » , comme disait un humouriste malien abatcha, si aujourd’hui, on enleve tous les « cons » du village, il n’y aura presque plus de personne humaine dans le village.

      Voilà pourquoi, ali b, faire du rêve n’est pas interdit , mais la réalité est là, agir autrement serait-ce plus bénéfique pour le pays

    • 17 juin à 13:17 | DadatoaDany (#10284) répond à ALIBABA SANS LES 40

      Bonjour.
      Je viens de découvrir un moyen de connaître une partie des secrets des politiques de Madagascar. Je vous souhaite de la patience, il en faudra du temps pour apprendre. Veuillez publier.
      Bon courage avec Hiaka et Andrianjato.

      C’est ici : PATIENCE .

  • 16 juin à 10:23 | arsonist (#10169)

    Les grévistes qui ont leur job, mais simples manifestants présents sur la place du 13 mai perdent leur salaire, eux, à chaque jour de grève. N’est-ce pas ?

    Mais ceux qui s’auto-appellent « députés-du-changement » , eux,
    sont allés hier à Tsimbazaza
    toucher leur salaire à eux de ce mois de juin encore en cours,
    selon le quotidien Midi Madagascar de ce jour.

    Ce qui est doublement bizarre, parce que
    le mois n’est même pas encore fini (il en est juste au terme de sa 1ère moitié !), et déjà ces « députés-du-changement » ont touché leur salaire de ce mois encore en cours,
    de plus ces « députés-du-changement » sont en grève depuis deux mois, mais ils ne perdent rien de leur salaire (et sans doute rien non plus de leurs indemnités ?)

    Depuis plusieurs décennies, tout le monde sait que, dans ce pays,
    l’argent de l’Etat qui n’arrive jamais aux populations gasy
    n’est pas perdu pour tout le monde .

    Sinon tout le monde dans ce pays est libre et a le droit de s’auto-appeler, au choix
    « du changement »
    « de consensus »
    « charismatique »
    « HCC »

    Quel vaudeville !
    Et perpétuel, en plus !

    • 16 juin à 10:36 | el che (#344) répond à arsonist

      @arsonit
      Constatez plutôt l’acharnement de ces députés à vouloir rétablir un minimum de droit aux citoyens. Si de nombreux citoyens se mettent en grève, c’est pour défendre leur droit avant tout. Il eut été beaucoup difficile pour eux de lutter sans l’appui de ces élus.
      Mais peut être avez vous choisi le camps des députés véreux qui s’engraissent avec leurs 250.000.000 fmg, qui ne craignent pas d’être poursuivis pour leur Crimes ?
      Tant que ces députés restent du côté du peuple, nous les soutiendront. Si par malheur ils s’ en écartent, ils seront repoussés sans complaisance.

    • 16 juin à 11:54 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à arsonist

      Arsonit l anti betsileo,
      Mais si tout le monde fait de la revolution sur fetsy po..ky
      Sur toitera vous croyez que vous allez faire tomber un regime, ou du moins faire plier... reculer les dictaures...
      Coment le gvt Arménien est tombé , le printemps araby etc...en amerique latine c’était ppar les armes...
      Le sadiavahy, a fait comment ?
      Le VVS ? Le jiny ?
      Les lions du desert , vous vous souvenez , avec Anthony Quinn...
      On ne fait des omelettes sans casser des oeufs.
      Sauf que, tsy takatry ny kely vola izao ny atody.
      Que preconisez vous ???concrètement ?
      Meme les elections ne sont pas sures..

    • 16 juin à 12:39 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      En 2018, refaire une fois de plus ce qui a été déjà fait en 1972-1991-2002-2009 ?
      Avec les résultats désastreux que tout le monde constate et vit au quotidien depuis plusieurs décennies déjà ?
      Vous pouvez faire et refaire indéfiniment ce que vous voulez . Vous êtes libres.
      Comme sont libres eux aussi ceux qui sont convaincus que rien de bon ne peut être obtenu avec cette classe politique gasy dont tous les membres sans exception sont corrompus jusqu’à leur dernière fibre.
      Battez-vous pour tenter de remplacer des corrompus par d’autres corrompus, si cela vous chante.
      Mais personnellement, depuis longtemps déjà je crois que toute cette classe politique doit être totalement détruite.

  • 16 juin à 11:00 | Gérard (#5118)

    Pour que le pays retrouve le calme, il n’y a qu’une et unique solution : des élections tout de suite et qu’on vire comme des malpropres tous ceux qui ont magouillé durant toutes ces années.
    On connait leur nom et on a des preuves alors quoi d’autre encore ?

    • 16 juin à 11:05 | Jipo (#4988) répond à Gérard

      Un express🙂 .

    • 17 juin à 12:37 | saricine (#2893) répond à Gérard

      Gerard

      Je cite : Pour que le pays retrouve le calme, il n’y a qu’une et unique solution : des élections tout de suite et qu’on vire comme des malpropres tous ceux qui ont magouillé durant toutes ces années.
      On connait leur nom et on a des preuves alors quoi d’autre encore ?

      Vu comme ça, c’est plutôt simple de prononcer « leur nom » mais savez vous que le problématique c’est qu’il ne s’agit pas simplement d’une sorte de corruption isolée, c’est une sorte de ramification interminable, et ça ne concerne que les magouilleurs malagasy, c’est une ramification internationale si on peut le dire comme ça.

      Donc , le fait de « dire leur nom » peut être une chose facile mais donner « les preuves « va rencontrer un vrai
      désordre diplomatique, et ne fait que pérenniser l’instabilité sociopolitique et economique locale.

      Gerard, en dehors de tout ça, ce n’est que de la « chasse aux sorciers », souvent faite par ceux qui sont au pouvoir et qui sont soutenus par la CI , naturellement.

      Donc si c’est la chasse aux sorcières que vous voulez evoquez, donc c’est juste de l’eternel, recommencemen : la loi du plus fort quoi !

      Solution : Agir autrement, de façon inclusive, mais sans état d’âme, tout en accordant une règle commune de lutte contre cette corruption, indépendante, et en dehors de toute influence des politiques internes et aussi et surtout en dehors de toute influence étrangère. Oui, il y a du boulot.

    • 18 juin à 16:42 | Toutoun (#10298) répond à Gérard

      Je suis d’accord avec toi mon ami. C’est l’élection qui va résoudre tous nos problèmes.

  • 16 juin à 11:04 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    On ne peut que constater que notre honoris causa perd du terrain chaque jour, après la création de la nouvelle constitution, la demande de destitution du PM, et à présent le remaniement, ce dernier bien que freinant des 4 fers s’ exécute .
    Comme quoi il n’ y a que le bâton pour faire avancer ces bourricots fiers de l’ etre ...
    Je ne sais pas combien de temps pourra-t- il feindre ignorer que c ’est sa tete que l’ on demande, jusqu’ à quand , that ’ s the question .

  • 16 juin à 11:04 | elena (#3066)

    Pour faire les choses dans les règles(du moins les dernières règles édictées), il faudrait très très rapidement donner la date des élections, pour désamorcer la crise montante et débloquer la situation.
    La 1ère date où les élections seraient faisables serait le 29 août.
    Avec un départ de Rajao le 29 juin soit dans 2 semaines : disparition de son visage du paysage gouvernemental. Remplacement par le président du Sénat Rakotovao, mais lui, il sera vite effacé par le PM Ntsay.
    Ce serait l’occasion de virer les indésirables du gouvernement.
    Rajao deviendrait un candidat comme les autres, soutenus par le HVM, mais ce HVM, panier où grouillent les retourneurs de veste va peut- être se déliter, se défaire progressivement.

    Une idée qui me passe par la tête : et si maître Hanitra, la papesse de la rue actuellement, se présentait aux élections ?

  • 16 juin à 11:18 | arsonist (#10169)

    Le grand méchant loup et ses références !

    << 16 juin à 09:57 | loulou(#10109) répond à arsonist ^


    << @aux deux béotiens turping et stdjo 2mé2
    << Vous m’avez bien fait marrer ....dommage que vous ayez tous deux perdu une bonne occasion de vous taire..., mes cochons !
    << Je vous invite pour éclairer votre lanterne falote à consulter ce lien ci-dessous
    << http://la-conjugaison.nouvelobs.com/regles/orthographe/homonymes-sa-ca-ca-22.php

    Ma remarque :
    Personne n’empêche le grand méchant loup de substituer son « nouvelobs » à lui au dictionnaire classique français.
    Tout un chacun reste à son niveau personnel.
    Surtout quand « Malherbe ne vint pas » pour soi-même !


    << PS : st-djo, ta réponse confirme ce qu’on savait déjà : tu es l’archétype du cuistre gasy qui se la joue « éduqué » occidental ... spectacle désopilant !

    Ma remarque :
    Il est vrai que je suis gasy.
    Dès qu’un habitué des Gasy m’a dans son champ de vision, alors du premier coup d’oeil il reconnaît en moi un Gasy.
    Et si cet habitué des Gasy est perspicace, il devine tout de suite que je suis un Merina.
    Mais je ne suis pas merina sur le plan physique uniquement.
    Je le suis surtout culturellement.

    Alors, est-ce que je me prétends être un « éduqué occidental » , comme le croit le grand méchant loup ?
    Bof ! Ces choses-là ne s’auto-proclament pas .
    Ce sont les autorités culturelles officielles,
    à savoir l’Académie Française et les académies françaises
    (mais surtout pas le site du « nouvelobs » sur le net !)
    qui les accordent.

    Dans la vie courante,
    les fins connaisseurs d’une culture bien déterminée
    reconnaissent aisément,
    rien qu’en observant leur comportement ou en ayant quelques échanges avec eux,
    ceux qui possèdent pleinement la dite culture.

    Mon avis :
    Je ne suis pas un « fin connaisseur » de la culture française.
    En conséquence, j’ignore si le grand méchant loup
    a une bonne ou une approximative
    culture française.
    Je l’ignore.

  • 16 juin à 11:19 | el che (#344)

    Beaucoup, même sur ce forum ont cru que la colère qui progresse comme une traînée de poudre, n’est que le fait de quelques « excités » du la place du 13 mai.
    Eh bien non ! Le ras bol est bien profond contre la corruption, le non respect de la Constitution, contre la paupérisation alarmante de la population.
    Ce mouvement dépasse largement le cadre des élections que politiciens et CI veulent nous faire avaler. Difficile de berner le peuple en 2018 comme en 2002.
    Rajao et compères tentent de faire accepter ces ministres HVM mafieux et arrogants au forceps.
    l’art.54 de la constitution doit être respecté dans toute son intégrité et son intégralité. Le 1er ministre doit valider un vrai gouvernement de consensus , et non tenter de valider un piètre remaniement ministériel. Dans l’esprit républicain, le premier ministre propose les membres de son gouvernement, le Pt de la république doit se contenter de choisir parmi les personnalités présentées.
    De toute manière, aucun ministre HVM ne devrait figurer dans ce gouvernement, car la décision de la HCC est censée être une sanction à l’encontre de Rajao, pour avoir violé la Constitution.

    Notez bien ceci : l’entièreté des institutions sont à ce jour entre les mains de Rajao et HVM : Présidence, Pt du Sénat, Pt de L’assemblée nationale. Sans compter des postes régaliens encore détenus par des ministres HVM.
    Pour preuve de la nuisance HVM, le président de l’AN. rechigne à donner la parole aux députés Mapar et Tim, lors du débat budgétaire additionnel avorté d’hier.

    • 17 juin à 17:14 | lanja (#4980) répond à el che

      tsy misy tsy Miaiky ny tsy fahombiazan ny fitondrana HVM, mivandravandra be ny fahapotehan ny firenena ankehitriny, min’ ny sehatra rehetra mihitsy io, kanefa jereo ny zava misy, sady miresaka consensus isika izao , no miresaka democratie , dia mihirahira fanilihana ny HVM izay toa misy député manohana ihany, ny didy navoakan ny HCC dia feno contradiction tsotra izao, marina fa tsy nisy HVM t@ fifidianana député, kanefa azo lazaina ho consensus ve raha ahilika daholo ireo mpomba ny fitondrana ankehitriny, dia raha ahilika ireo ka hitarika olona avy eo dia ahoana no hiseho, ny kianja 13 mai ve no fandrefesana ny maro an isa nanomboka 2009 ? ny constitution orange dia tsy mihoatry ny niveau ny olona namorona azy, raha sanatria ohatra ka nisy antoko politika iray manana deputé 3, ka indépendant daholo ny sisa, dia ireo député telo no manolotra PM ary afaka manilika ny ambony @ resaka article 54 ? izany tompoko no constitution orange, rehefa DJ no atao commandant de bord dia tsy tokony ahagaga lotra raha mitsingilahila lava ny avion, lasa piste de danse ny cockpit

  • 16 juin à 11:22 | loulou (#10109)

    Chaque fois que le mot « consensus » apparait dans un article j’me marre trop !

    Il faudrait redonner des cours de rattrapage en français à tous nos plumitifs gasy, puisque de toute évidence ils se trompent lourdement sur le sens de ce mot.

    Le terme « consensus malgache » est un exemple parfait d’oxymore.... les Malgaches n’arriveront jamais à un quelconque consensus politique ou autre.

    Le concept gasy du consensus ce serait plutôt « tout pour ma gueule et les autres peuvent bien crever .... rien à foutre ! »

    Dans les manuels d’histoire du futur on pourra lire à la page « Madagascar : petit pays peuplé d’arboricoles qui était sans arrêt en proie à des luttes ’intestinales’. Conquis sans difficulté et sans effusion de sang par les Chinois au cours de la deuxième décennie du 21ème siècle. Devenu protectorat chinois à la même époque. »

    On parie ?

    • 16 juin à 23:10 | Turping (#1235) répond à loulou

      Loulou ,
      Vous vous marrez trop même en dénigrant les cultures gasy voire les cultures à l’ancestrale « fihavanana » en les confondant avec la politique ,la corruption qui existe partout .Ce qui ne signifie pas qu’on cautionne les gabegies des politicards malsains actuellement et cela depuis 4 décennies au moins .
      - Votre cas relève d’une psychiatrie mentale .Il était temps de consulter un psy avant qu’il ne soit trop tard .Ce dénigrement ne date pas d’hier mais depuis votre participation sur ce forum !
      - Il existe les psychotropes comme l’Haldol , le Loxapac qui enlève la manie obsessionnelle démesurée .N’oubliez pas le correcteur : parkinane et l’anti-stress valium pour les accompagner !

    • 17 juin à 12:49 | loulou (#10109) répond à loulou

      @turping le béotien a encore frappé

      « psychiatrie mentale » (SIC) x-MDR ! Expliquez-nous un peu ce qu’est la « psychiatrie mentale » ? C’est plus grave que la « psychiatrie » tout court ? Vous m’avez bien fait marrer !

      Cela dit, vous semblez très au fait des traitements prescrits pour les cas de « psychiatrie mentale » ?
      J’ai bien l’impression que vous êtes un consommateur habituel des substances que vous citez en fin connaisseur.

      En tout cas, ça n’a pas l’air de vous avoir réussi .... Vous nagez en pleine confusion mentale, mon pôv’ monsieur !

      On voit bien en vous lisant que ça ne tourne pas rond dans votre petite tête !
      Je cite : « ....ce n’est pas un changement que ce pays a besoin mais avant tout d’être gouverné. Plus exactement, les élus doivent tout simplement savoir comment faire fonctionner les pouvoirs et connaître parfaitement bien leurs prérogatives. »

      Ben voyons ! Le pays n’a pas besoin de changer puisque tout va bien dans l’ensemble ! il a juste besoin « d’être gouverné » ! Bref, ....« yaka »... « yfôkeu ».... « yzonka » ! Super programme !

      Consternant de bêtise, mais au moins on est fixé sur le « programme turpingois » !

    • 18 juin à 22:48 | Turping (#1235) répond à loulou

      Loulou ,
      Votre état mental ne relève t-il pas d’un problème psychiatrique inquiétant ?
      - Dans le domaine médical , il existe des patients qui présentent des cas similaires comme le vôtre en déversant quotidiennement sa haine (aux malgaches ou autres ),.J’en connais quelques-uns sous traitements lourds (ils prennent ces traitements ).
      - Je n’ai pas de temps à perdre !

    • 18 juin à 22:58 | Turping (#1235) répond à loulou

      Loulou ,
      En discutant avec les malades qui ont de grosse tête sans interconnexion neuronale ,vaut mieux s’enfuir !
      Minable !

  • 16 juin à 11:45 | kartell (#8302)

    Le pouvoir a été sommé de revoir une copie, trop vite présentée, cela fait désordre, alors, même, que le but initial était de mettre de l’ordre !….
    Cette cacophonie n’est pas un signe de maturité, mais, plutôt celui d’un pouvoir qui se cherche, une sortie de secours qui, visiblement se rétrécie de plus en plus, pour n’être plus, qu’un trou de souris !….
    Aujourd’hui, le pouvoir a proposé, mais, l’opposition a disposé, en exigeant le départ des ministres indésirables, tandis que, le premier ministre, corvéable, et, assis entre deux chaises, s’essaie à un rôle, difficile, d’équilibriste de l’impossible ….
    Dans ce contexte présent, arriver à un consensus s’annonce délicat, d’autant que le pouvoir, s’il est prêt à lâcher du lest, n’est, nullement, disposé à quitter les commandes d’un navire qui tangue, dangereusement ….
    Difficile, aussi, d’imaginer qu’un exécutif puisse être choisi, en opposition avec le pouvoir, d’autant que les connexions entre les camps, opposés, sont nombreuses et que leur contentieux, unique, est l’accession au pouvoir, à quelques broutilles, près !….
    En pataugeant, de cette manière, dans une série de reculades, le temps semble compter pour qu’il puisse y avoir des élections, dans un délai, bref !
    Cette situation, plus que confuse, profite, essentiellement, au pouvoir, encore en place, qui trouve, ici, un excellent prétexte à ajourner des élections, puisqu’on n’arrive pas à les installer sur des bases nouvelles et consensuelles .
    Le piège est en train de se refermer sur une opposition, qui, tout en réclamant, des changements, se voit entraîner, dans un labyrinthe, à vocation constitutionnelle, qui ne permet plus d’envisager des élections rapidement !….
    Le pouvoir, quand à lui, saisit cette belle opportunité, au vol, pour faire durer le spectacle, en espérant pouvoir se refaire une santé sur le dos, large, de la contestation…..
    A avoir voulu triturer, au dernier moment cette malheureuse, constitution, l’effet produit s’est avéré être contraire, au résultat escompté, en plongeant le pays dans une incertitude politique, dont il a gardé le secret, depuis des décennies, déjà !….

  • 16 juin à 12:47 | Isambilo (#4541)

    C’est Rajaonarimampianina qui mène la danse et les autres s’adaptent. Il a changé de premier ministre pour gagner du temps. Et le nouveau ne maîtrise rien pour pouvoir faire quelque chose (à supposer qu’il ait eu quelque prétention), c’est pour cela qu’il a été choisi et aussi parce qu’il vient d’une région marginale depuis des siècles.
    Ceux qui restent des 73 lâcheront progressivement la pression grâce à un peu d’argent, un peu de promesses parce qu’ils ont intérêt à être réélus sauf à revenir au chômage et à l’anonymat, etc.

  • 16 juin à 12:48 | Isandra (#7070)

    Si lHery accepte qu’on fasse un remaniement tant mieux, mais, remaniement ou pas, il faut aller de l’avant, la préparation de l’élection, pour le dénouement final de cette crise et le départ définit de Hery.

    Cependant, n’oubliez pas que l’avis de HCC exige un gouvernement de consensus, et après chacun a sa notion de consensus.

    Optons TSM(Tous sauf Martiale).

    • 16 juin à 13:29 | Marika (#9389) répond à Isandra

      Il faut que tout le monde soit d’accord avec la date de l’élection la plus proche , a savoir le 29 Août.
      Rajao doit rendre son tablier le 29 Juin .
      Tous les médias doivent être opérationnels et que le meilleur gagne.

    • 16 juin à 13:44 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Marika,

      « Il faut que tout le monde soit d’accord avec la date de l’élection la plus proche , a savoir le 29 Août. »

      N’oubliez pas on ne peut pas satisfaire là caprice de tout le monde, si toutes les conditions sont remplies, il faut aller. Il paraît certains ne sont pas encore prêt pour une élection anticipée, cherchent par tous les moyens à la décaler le plus loin possible.

    • 16 juin à 14:01 | saricine (#2893) répond à Isandra

      Marika, Isandra

      Si Ntsay soit disant designé par mapar accepte que le V reste au ministère de la communication, ça veut dire que le mapar joue le jeu de Hery, en créant un autre environnement irrespirable, grogne des journalistes, mésentente entre tim et le V du hvm. Ça va nous tous conduire à ne pas pouvoir réaliser une élection anticipée.
      Donc les ministères « non désirés « ne sont justes qu’une sorte de diversion créee pour oublier et d’un l’election anticipée, et de deux oublier l’incapacité ou le manque de pouvoir de Hery. Paradoxalement, le hery va reprendre son pouvoir à cause de l’imbecilité des écrevisses marbrées.

    • 16 juin à 16:43 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Sarcine,

      Chacun interprète la situation comme il le sent et dessine le scénario en fonction de sa position.

      Ce gouvernement est de consensus, de ce fait, chaque partie prenante a proposé des noms pour les ministères selon la répartition issue d’un accord politique. Il est à rappeler que cet accord a été fait avec le TIM, c’est pourquoi ils ont accepté de proposer des noms et entrer dans ce gouvernement.

      Le PM de consensus n’a fait que rapporter la liste des noms proposés à Hery et puis c’est celui-ci qui les a nommé.

      Il est convenu que la première mission de ce gouvernement, c’est d’organiser une élection la plus vite possible.

    • 17 juin à 13:06 | manga (#6995) répond à Isandra

      Un autre concept se profile à l’horizon et croyez-moi :
      Le ou les vœux de la C.E.N.I. ne serai(en)t réalisable(s) que, et si et seulement, la HCJ déclare ne pouvoir instruire le(s) dossiers) qui lui est/sont transmis par la H.C.C. suite aux multiples recours déposés par la partie civile.
      Non Isandra, reconnaissez que nous sommes en démocratie avec plusieurs formations ; donc ne devrons jamais se fier des caprices d’une seule entité qui essaie sans cesse de s’isoler avec autant d’indiscrétion, et ce, en se servant de la vulnérabilité de presque 24 Millions d’âmes.
      Les malagasy ont tout simplement demandé au président de balayer devant sa porte et sa démission en ferait superficiellement partie.
      Sauf que le fait de l’éliminer comme certains le prétendent serait signe de mauvaise foi de leur part.
      J’ai suivi l’émission du dernier « Ankitsipo » laquelle a participé l’ex-premier-ministre Omer BERIZIKY.
      Mais arrivé à la moitié, je ne vois pas pourquoi insister jusqu’à la fin.
      Pour la simple raison que l’autre invité croit que tout le monde devrait impérativement se taire.
      Omer BERIZIKY est devenu celui qu’on doit détester parce qu’il projette se porter candidat à la magistrature : quel pêché de sa part, il n’aura pas le paradis(!!!)
      Je vous demande tout simplement de revoir l’introduction du soi-disant porte-paroles : c’est honteux, aucune maîtrise de soi en sachant pertinemment que ce dernier prétend représenter tout un parti.
      Pour vous prouver pour la énième fois que le MAPAR continue de trahir le peuple.
      Ne confondez surtout pas le CHANGEMENT avec ELECTION PRECIPITEE.

  • 16 juin à 13:39 | jangobo3 (#10293)

    el chePrésidence, Pt du Sénat, Pt de L’assemblée nationale. Sans compter des postes régaliens encore détenus par des ministres HVM.

    el che,

    Rajao a dans sa main ce que vous avez écrit mais il a aussi la HCC et tout l’Exécutif, surtout un général quatre étoiles qui lui obéit comme un toutou. La HCJ jusqu’à présent n’a pas encore sorti de dossiers et je suis même sûr qu’il va pratiquement mettre tous les dossiers sous clés ou plutôt à la poubelle.

    Sans oublier les clés des coffres et puis il a été à bonne école avec Ravalo qui s’est pourléché les babines rien qu’en rappelant le nom de Meja au Kraomita et Mbola (paix à ses tacots neufs.

    Pour Rajao, il a été bien entretenu avec Bary ( qui a lessivé Air Madagascar et qui va se laver les mains avec Kraomita.

    Et il faut dire qu’il a déjà vendu une partie à une entreprise russe et espérons que Rakrisy va pouvoir le retenir avec la ZES.

    Et c’est normal qu’il s’accroche à la Ministre des Finances.

    Et nous restons bouches bées. Et des gens comme Christinna le vénèrent. Tiens-toi bien Christinna,
    il ira jusqu’à vendre ton père et ta mère et votre tombeau familial.

    • 16 juin à 13:50 | Jipo (#4988) répond à jangobo3

      Vendre des tombeaux Familiaux : vous vendez aussi la Pamosavy qui va avec ?
      Je suis preneur , si le cadastre enregistre ...

    • 16 juin à 15:14 | el che (#344) répond à jangobo3

      @jangobo3

      Entièrement d’accord avec vous. On a l’impression que notre président Pitt bulle
      cherche la zizanie en imposant les pires charognards dans ce gouvernement.
      Ses chances de réélection sont maintenant infimes, il ne lui reste plus que la politique de la terre brûlée, pour se venger de l’humiliation subie.

  • 16 juin à 15:23 | Tax boom (#10141)

    Laisser le nouveau gouvernement travailler et remplir sa mission qui est de nous mener vers l’élection crédible, consensuelle et accepter par tous. Demander leur démission revient a décaler l’élection pour longtemps et plonger le pays dans une crise profonde. Ce que tout le monde doit attendre c’est la tenue des élections dans les plus bref délai.

  • 16 juin à 15:48 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il est faux d’affirmer qu’il y a un mouvement populaire pour le changement à Madagascar. Par ailleurs, quel changement parle-t-on ?

    Ce qui est vrai, à mon sens, ce que la majorité des Malgaches sait que la classe politique et les élus n’arrivent même plus, depuis quelques années, à résoudre ses problèmes quotidiens, à assurer la souveraineté, à imposer une stabilité politique et plus important encore, à respecter et faire respecter la loi dans le pays.

    Pour Madagascar, on voit bien que ce n’est pas un changement que ce pays a besoin mais avant tout d’être gouverné. Plus exactement, les élus doivent tout simplement savoir comment faire fonctionner les pouvoirs et connaître parfaitement bien leurs prérogatives.

    Maintenant, la question qui mérite d’être posée c’est de savoir pourquoi les élus et les partis politiques qui ont occupé successivement les pouvoirs Exécutif et Législatif et les autorités politiques n’arrivent pas à gouverner, à faire respecter la loi, à organiser des élections fiables et à réformer le pays ?

    Les Tim, Mapar, et Hvm et leurs alliés et sympathisants refusent d’admettre que les problèmes politiques, économiques et constitutionnels que Madagascar doit affronter aujourd’hui sont les leurs :

    - ils en sont les responsables !

    Ils sont au pouvoir, c’est à dire que c’est eux qui peuvent voter, amender des lois, autrement dit, enclencher, légalement, constitutionnellement, des changements qu’ils souhaitent imposer dans leur pays :

    - mais visiblement, ils n’ont pas fait, ou n’ont pas eu envie de le faire.

    C’est l’envie qui est absent, les moyens politiques, ils en ont eu et ils en ont.

    Il faut donc arrêter cette idiote tragi-comique que les élus et leurs partis et alliés politiques et la majorité des élites malgache jouent devant les malgaches et la CI depuis plus de décennie. Législativement, aucune avancée, politiquement et économiquement, le pays est en crise, cela va de soi, le pays continue à s’appauvrir :

    - mais ce ne sont pas eux les responsables......

    • 16 juin à 17:15 | el che (#344) répond à diego

      @Diego
      Pour être quotidiennement dans le feu de l’action, je vous confirme qu’il y a un réel désir de changement dans ce pays. De nombreux agents de l’Etat viennent grossir les cortège des manifestants. Et ce, malgré les menaces en tout genres. Députés et syndicalistes sont actuellement sous le coût de plaintes émanant du parquet d’’Anosy. D’autres subissent des menaces directes ou indirectes. Tout cela ne fait pas reculer leurs déterminations.

      Le pays a besoin d’être gouverné, Dîtes vous ? Je ne demande qu’à vous croire. Mais les hommes au sommet de l’état sont les premiers à fouler les lois mêmes fondamentales, les règles démocratiques et républicaines, comment voulez-vous persuader ces derniers à devenir de bons gouvernants ?
      Dans ces cas extrêmes, je ne vois que la pression de la rue qui ne soit à même de faire reculer les dirigeants dans leurs entreprises mafieuses. Pour cela, il doit exiger des sanctions contre les corrompus, et revendiquer ses droits legitimes, même par la force.

      Utopique, Direz vous ? Il est encore plus utopique de croire que le dialogue suffira à basculer cette voyoucratie institutionnalisée vers la bonne gouvernance.

      Aujourd’hui, mêmes les militaires du rang sympathisent avec le petit peuple. C’est encourageant.

    • 17 juin à 00:48 | Turping (#1235) répond à diego

      Diego ,
      Vos propos : Pour Madagascar, on voit bien que ce n’est pas un changement que ce pays a besoin mais avant tout d’être gouverné. Plus exactement, les élus doivent tout simplement savoir comment faire fonctionner les pouvoirs et connaître parfaitement bien leurs prérogatives.

      - Vos propos sont contradictoires : Un pays bien gouverné ,sans passer d’abord par la case du « changement » ne pourra pas se développer . Pour ce faire ,il faut tirer les leçons du passé pourquoi les modes de gouvernance successifs n’ont pas apporté les stabilités politiques ? ni de développement pérenne ????
      - C’est simple : parce qu’ils n’ont pas respecté la constitution (copiée/ collée à la France sans la respecter ) .Aucun des prétendants n’a vraiment respecté de A à Z la constitution (tripatouillée à sa convenance )
      Conclusion : IL n’y a jamais eu de candidat issu d’une vraie formation politique avant d’accéder au pouvoir avec un parti politique fort qui le soutient ( bien sûr avec un programme sociétal bien ficelé ) .
      Exemple :
      - Tsiranana (le premier président de la République ) créa ,le PSD quand il était arrivé au pouvoir .
      Idem :
      - Ratsiraka : l’AREMA
      - Zafy Albert : UND
      - Ravalomanana :le TIM .
      - Rajaonarimampianina : HVM
      J’exclus la période transitoire : Ramanantsoa
      - Rajoelina : Mapar
      - Par contre ,les vraies formations politiques comme le : MONIMA : de Monja Jaona ; MFM : de Manandafy Rakotonirina ; ; AKF du pasteur Andriamanjato Richard n’ont jamais accédé au pouvoir .
      - Vous avez bien dit : la Souveraineté nationale : c’est l’élément qui a manqué depuis l’indépendance octroyée sous dépendance avec l’ingérence de la communauté internationale ,la France ,.... ayant le rôle majeur ,les conflits avec le FMI , .... la CORRUPTION ,.....
      - Bien sûr ,qu’il faut respecter la loi ,la constitution ,mais cela ne suffit pas tant que la POLITIQUE devient un business lucratif pour se gaver personnellement avec ceux qui en profitent .

    • 17 juin à 00:55 | Turping (#1235) répond à diego

      Lire ; AKFM au lieu de AKF

  • 16 juin à 16:58 | jangobo3 (#10293)

    He, suis-je encore du genre spam.Essayons voir

  • 16 juin à 17:42 | jangobo3 (#10293)

    el che

    Les zanak’avaradrano sont pugnaces car ils ont même osé se mesurer avec le roi Andrianampoinimerina mais ils ne sont pas têtus. Mais ce président à nous sort du lot du genre batailleur sans espoir de couronne. Peut-être n’est-il pas d’Avaradrano ?

    Peut-etre espère-t-il vivre hors de Madagascar dans quatre mois ou a-t-il vraiment confiance aux jupes de Voangy ?

  • 16 juin à 18:22 | FINENGO (#7901)

    @ lafu_ny_su_krill

    16 juin à 11:54 | lafu_ny_su_krill (#10001) répond à arsonist ^

    Arsonit l anti betsileo,
    Mais si tout le monde fait de la revolution sur fetsy po..ky
    Sur toitera vous croyez que vous allez faire tomber un regime, ou du moins faire plier... reculer les dictaures...
    Coment le gvt Arménien est tombé , le printemps araby etc...en amerique latine c’était ppar les armes...
    Le sadiavahy, a fait comment ?
    Le VVS ? Le jiny ?
    Les lions du desert , vous vous souvenez , avec Anthony Quinn...
    On ne fait des omelettes sans casser des oeufs.
    Sauf que, tsy takatry ny kely vola izao ny atody.
    Que preconisez vous ???concrètement ?
    Meme les elections ne sont pas sures..
    ...........................................................................

    Monsieur du KON.
    Ce n’est pas demain, que les Malgaches pourront faire plier le Pouvoir par les armes.
    Pour l’instant et je crois pour longtemps encore se sont les armes qui feront taire les Malgaches et par ceci par leur semblable.

    Quand à Anthony Quinn laisse le là où il est avec son film, il n’a rien à foutre de Madagascar jusqu’à preuve du contraire.

    Tu as même des doutes sur les élections, et tu n’as pas tord car dans ce Pays rien n’est sure, sauf la corruption.

  • 17 juin à 00:06 | diego (#531)

    Bonjour el che,

    Vous décrivez bien l’état dans lequel votre pays se trouve, et qui sont au pouvoir ?

    Les Malgaches veulent la paix, la santé, du travail, de la prospérité, et que le pays soit moins corrompu, autrement dit, une lutte sans merci contre la pauvreté.

    Les élus, les dirigeants et les partis politiques, c’est à dire les gens qui gouvernent et aspirent à gouverner le pays, parlent et imaginent des changements.

    Pour se rapprocher de ce que les Malgaches souhaitent et veulent obtenir des dirigeants et de leurs élus, il faut que les élus imposent une stabilité politique, défendre la Constitution et gouvernent efficacement le pays.

    Les gouvernants et les gouvernés n’ont tout simplement pas les mêmes aspirations et n’ont absolument pas les mêmes objectifs. C’est à dire que, quelque part, une fois élus, les politiciens oublient leurs promesses, notamment, vouloir créer de travail pour lutter contrer la pauvreté, établir la sécurité, une stabilité politique et défendre la Constitution.

    Le peuple veut la prospérité et le développement sur tous les domaines de leur pays, la classe politique et la classe dirigente se disputent le pouvoir, pour le pouvoir.

    Vos sentiments sont justes !

    D’ailleurs les sentiments de la Rue, dans n’importe quel pays, avancé, riche ou peu développé et pauvre sont toujours justes. Les dirigeants, les partis politiques et les élus des pays avancées écoutent attentivement les revendications de la Rue.

    On ne gouverne pas un pays avec des sentiments, mais avec le droit, des lois et des processus politiques.

    La pression de la Rue peut renverser un gouvernement ou faire chuter un régime à Madagascar, par ailleurs c’est devenue une tradition dans le pays. Autrement dit, les lois sont bafouées, méprisées à Madagascar par ceux même qui exercent et souhaitent exerce les pouvoirs....vous le dites vous même.......

    Le résultat est que les partis politiques et les opposants refusent tout simplement de conquérir le pouvoir VIA les élections. Mécaniquement, les partis politiques et la classe politique ont des difficultés à obtenir une légitimité politique et institutionnelle pour exercer entièrement le pouvoir, c’est à dire, imposer de l’autorité au sein de l’État, faire respecter la loi, et imposer de l’ordre à la tête des Institutions.

    Un gouvernement légitime, honnête, qui travaille et fait ce qu’il doit faire, même incompétent, aura des résultats politiques et économiques positifs et arrivera bien à préserver les relations internationales politiques et économiques du pays. Par contre, un gouvernement même très compétent mais souffre de légitimité n’arrivera pas à imposer une bonne gouvernance à la tête du pays.

    Ce que les politiciens et les dirigeants refusent d’admettre ce que, quand ils sont au pouvoir, ils se permettent de tout faire, même ne respectant pas du tout la Constitution, et dans le même temps, ils veulent que les opposants et la population respectent les lois, et ils se permettent même l’interdir aux gens d’exercer leurs droits constitutionnels.

    Le Tim, Mapar et le parti politique du président, les trois grands partis dominant à Madagascar depuis une décennie, n’arrivent pas et n’ont jamais su gouverner Madagascar, ils n’ont réussi à réaliser le moindre projet national, n’ont jamais su faire fonctionner les Institutions.

    À ma connaissance, il y a plus que trois partis politiques à Madagascar. Ces trois partis politiques sont, l’état dans lequel le pays se trouve le prouve, visiblement Mandamoka, incompétents et irresponsables ne signifient absolument pas que les autres partis le sont aussi :

    - les autres partis politiques choisissent probablement de se taire pour l’instant, à cause de l’incertitude qui entoure les prochaines élections pour ne pas brouiller justement leurs images et leurs voix inaudibles, politiquement plutôt intelligent !

    Il n’y aurait probablement pas d’élections à la fin de quinquennat, mais vous savez quoi, les membres et les alliés et les partisans de ces trois partis, qu’ils soient au pouvoir ou pas, refusent de prendre leurs responsabilités. La pauvreté aujourd’hui, l’insécurité, la Constitution est bafouée, la loi n’est pas respectée etc... :

    - cela n’engage absolument pas leurs responsabilités, ils ne cessent de le clamer depuis dix ans.

    Autrement dit, votre pays est pauvre, ils sont au pouvoir, mais ils ne sont absolument pas responsables, même le dire leurs brûlent la langue !

    Ce sont des fantômes qui appauvrissent, dans ce cas, le pays !

    • 17 juin à 00:14 | Mihaino (#1437) répond à diego

      Pourquoi dites-vous VOTRE Pays tout au long de votre commentaire Diego ?? Je ne vous comprends pas franchement .
      C’est NOTRE pays l’ami car vous seriez prêt à être candidat , n’est-ce pas ?!
      Bonne fête des pères à tous !

    • 17 juin à 13:05 | saricine (#2893) répond à diego

      Diego, Mihaino

      Mihaino,
      Diego a ce style d’observateur « invectif » comme pas mal des forumistes de MT.com.

      Il a un comportement plutôt surnois sur ses propos, mais c’est qui est sur, c’est un porteur d’opinions, et sa spécialité tourne autour de la législation, science politique. Il a un domaine de définition sur ses argumentations : l’après 2002.
      Mihaino, c’est simple, si vous voulez cracher dans la soupe , il faut que votre tête soit en dehors du bol , logique.(je suis gentil :))

      Diego

      Je cite : Autrement dit, votre pays est pauvre, ils sont au pouvoir, mais ils ne sont absolument pas responsables, même le dire leurs brûlent la langue !

      Ce sont des fantômes qui appauvrissent, dans ce cas, le pays !

      Avouez que vous avez insulté la population malagasy, car c’est la population gasy qui ont voté.
      Oui, je sais , ça peut brûler votre langue aussi.

      Savez vous, votre formule est bien connue, partout dans le monde ; rassurez vous, vous n’êtes pas le seul.

    • 17 juin à 17:57 | kartell (#8302) répond à diego

      Bonsoir diego,

      Qui ne voudrait pas de, santé, paix, prospérité, rappelant, en cela, le « travail, famille, patrie », jamais promulgés, alors que, nous devons nous contenter, aujourd’hui du, « tracas, famine, patrouille », cher à Fargues ?…..
      Si nous revenons à notre historique local, on pourrait noter, qu’après, deux décennies de pouvoir absolu, de gabegie, d’idéologique à la petite semaine, ce bon peuple Malagasy, au bord de la crise de nerf, avait plébiscité, « son sauveur », qui, lui-même, avait été éduqué, à la très célèbre école de la corruption, qui l’avait promue, laitier en chef, et, ainsi, l’avenir du pays, au lieu de bifurquer vers le meilleur, s’est contenté de poursuivre vers le pire !…
      Il n’y a pas de petits détails de l’histoire, tous ont leurs importances et leurs places, qui donnent au présent, son justificatif, au-delà, de ces sempiternelles excuses, dont nous avons fait, notre fonds de palabres, au nul autre, pareil !…
      Le culte de la responsabilité n’est pas une valeur ancrée, chez nos politiciens, parce qu’ils sont incapables de l’assumer et qu’ils préfèrent donner à l’avenir, l’illusion d’un mieux-être, futur, tout en sachant, pertinemment, qu’il est intenable parce que l’essentiel est, avant tout, de séduire pour accéder au pouvoir, ensuite, advienne, qui pourra !….
      Bref, tout est fait, tant, dans l’environnement, général, qu’au sein des hommes, pour que cette continuité, infernale, que, nous subissons, s’inscrive dans l’avenir, et, chercher à prendre en bouc-émissaire, désigné, la constitution pour expliquer, qu’elle pourrait être le gendarme, de tous ces excès, c’est oublier, bien vite, que derrière tout écrit, il y a des hommes qui, eux, interprètent les choses, à leur manière, et, essentiellement, dans le sens, qui les arrangent, le mieux !….

  • 17 juin à 00:12 | Turping (#1235)

    - Gabegies des politicards gasy depuis l’indépendance octroyée sous dépendance .
    - Les vrais hommes et femmes d’état n’existent presque plus depuis fort longtemps .La politique ne sert qu’aux profiteurs pour décrocher le « fauteuil » et le « strapontin » pour se gaver .
    - Pour la place du 13 Mai ( les députés issus du changement ) : aucune personnalité issue du HVM ne doit siéger au sein du gouvernement si l’on se réfère à l’arrêt N°/ 11-CES /AR.14 du 06 Février 2014 portant proclamation officielle des résultats définitifs des élections législatives de la 4ème République ,spécifié par la HCC dans sa décision N) 18-HCC/D3.
    Quelle réponse le premier Ministre va t-il donner au mouvement pour le changement ?
    - Jeter l’éponge ou tenir la tête jusqu’au bout ?
    - Option dialogue ou recours à la force ?
    - Apparemment le dé est jeté ,impossible de reculer .Une élection fiable ,inclusive et transparente ne sont que des notions logorrhéiques en tenant compte de la situation actuelle :( blocage des administrations ,grèves ,etc ,....).
    - Si on se projette un peu sur les problématiques de fonds qui méritent d’être élucidées ,on arrive à comprendre en se posant la question : pourquoi on en est arrivé à cette crise sempiternelle ???
    - D’abord ,les coups d’état successifs quelques soient leurs formes ont entraîné des instabilités politiques et de scissions au fil du temps .La politique ne répond plus à la mission noble qui lui a été dévouée .
    - Quand Hery Rajao était arrivé au pouvoir ,il n’avait aucun député à l’assemblée nationale alors qu’il voulait obtenir sous l’étiquette HVM ,la majorité parlementaire ,.....afin de faciliter sa réélection( il voulait faire la virginité politique ne se reposant sur aucun socle démocratique ) .
    - Les foza issus du MAPAR d’après l’article 54 voulaient leur part sans vouloir lâcher Rajao qui était avec eux pendant la période transitoire . Ironie du sort !?
    - Le pire c’est le mariage du MAPAR avec le TIM comme forces de l’opposition !
    En scandant l’intérêt commun du peuple malgache ,peut-on avoir faire réellement confiance à ces caméléons politiques qui ne recherchent que leurs intérêts personnels ?
    - Il ne faut pas dire que derrière tout cela ,la communauté internationale n’a pas joué le rôle d’ingérence pour choisir leurs poulains avec les intérêts y afférents ! pourvu que la corruption perdure ! le FMI ,les baîlleurs de fonds ,BM ,....sont là pour financer tout ça . Heureusement qu’il y a des richesses minières ,pour financer une bonne partie de tout cela avec l’endettement éternel ;.... Pauvre population,car ce cycle est récurrent sans de vrai changement en vue !

    • 17 juin à 00:23 | Mihaino (#1437) répond à Turping

      Salut Turping ,
      Dans le prolongement de votre analyse , je vais vous étonner car dès lors que nos élections sont financées par la CI , cette dernière va nous dicter ses desirata dans tous les domaines .
      Je suis persuadé que c’est de la CORRUPTION pure et simple mais masquée par des discours diplomatiques !

    • 17 juin à 10:40 | Mihaino (#1437) répond à Turping

      J’étais agréablement surpris en lisant la réflexion d’un compatriote sur internet qui reprend l’idée que j’ai soutenue depuis 2013 ! "Voici l’argent et taisez-vous !, ai-je écrit à propos de l’ingérence de la CI .
      Nous sommes en 2018 et rien n’ a changé puis ce compatriote parle avec ironie d’un nouveau proverbe malgache : « Izay nomena vola ,mangina » à la place de « Izay mangina volamena ».
      Inutile de développer mais il appartient à chacun de nous de le méditer...
      Bon dimanche et bonne fête à tous les Papas !

    • 17 juin à 11:00 | kartell (#8302) répond à Turping

      Bonjour,

      C’est digne d’un discours d’une oraison funèbre, il ne manque plus qu’à désigner les croque-morts, et pour l’endroit du tombeau, y a le choix !…..
      Mais, c’est, hélas, un bilan, bougrement, réaliste qui dézingue tous les beaux parleurs qui annoncent, fièrement, une émergence bip-bip, suivez mon regard !……
      Nous sommes, aujourd’hui, plongés dans un univers surréaliste, où les illusions ont pris le pas sur la vérité qui nécessiterait, plus de modestie, de la part de tous les candidats, plus ou moins déclarés, jouant, ainsi, les vierges effarouchées qui compte tenu, de leurs passés, donnent à sourire !...
      En prenant pour exemple le Mexique, des spécialistes ont calculé qu’il lui faudrait 20 à 30 ans pour éradiquer la corruption dans ce pays, et, ceci, en prenant le taureau par les cornes !….
      Inutile de dire, qu’ici, la tâche serait titanesque, voir, désormais, impossible !….
      Partant du principe que cet objectif est inatteignable, on mesure la difficulté du pays à se doter d’un personnel politique « normal », et nous revenons à votre conclusion qui n’est, malheureusement, qu’une simple continuité pour un pays, qui cherche, désespérément, le miracle !….

  • 17 juin à 04:58 | benantsa (#10178)

    Bonne fête des pères, aux faibles qui insultent et aux forts qui vont de l’avant !

    • 17 juin à 10:01 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à benantsa

      Benantsa,
      Des forts ?
      Des profiteurs ,des voleurs,des spoliateurs,et j’en passe ,ce n’est pas cela d’être forts .
      Si vous voulez être forts ,mesurez vous aux vrais forts qui maîtrisent cette planète et non a des gens que vous avez abêtis depuis 50 ans !
      La preuve, si vous étiez ce que vous dites, vous ne seriez pas revenus a un système vieux de deux siècles .
      L’adjectif qui vous convient est « décadent »

    • 17 juin à 10:34 | ALIBABA SANS LES 40 (#10090) répond à benantsa

      Benantsa,
      Voila la vraie raison de tout ce mic mac .
      Cette histoire de ZES a été la raison qui a déclenché cette crise .
      Des millions d’ha de terrains sont inexploités et à l’abandon(60 % de la terre Malgache) et pour quelques terrains à louer aux étrangers ,voila le bordel .
      Le Malgache ,soit disant fort, a t-il peur que l’étranger lui emporte sa terre andafy ,absurde !
      Mais la vraie raison ,c’est toute cette caste qui ne veux absolument pas que ce pays se développe .
      Ils y perdraient leur pouvoir tout court et surtout celui de nuire au peuple

  • 17 juin à 11:49 | benantsa (#10178)

    Alibaba !
    Quand je parlais des forts et des faibles... je parlais beaucoup plus simplement des pères, forts et faibles, de ce forum !

  • 17 juin à 23:43 | Jipo (#4988)

    Quand je vois la mine réjouie de notre honoris causa, tout atelier dehors, j’ imagine le photographe dire : « Cheese » pour la postérité ...

  • 18 juin à 00:13 | diego (#531)

    Bonjour,

    Il ne faut pas déjà me considérer comme un candidat à quelque chose Mihaino.

    N’ayant jamais exercer aucun mandat, ni une responsabilité public, je n’ai pas un bilan à défendre, de facto, je n’ai aucun compte à rendre aux malgaches, contrairement aux élites, aux élus et les partis politiques malgaches.

    On ne va donc pas s’engager dans une conversation qui engagerait ma responsabilité et mon sentiment vis à vis de Madagascar. Vous savez bien que nous ne pouvons pas avoir des conversations sérieuses autour des sujets qui n’en sont pas en fait.

    Par contre, nous pouvons bien discuter parfaitement bien et aussi loin que possible le degré de responsabilité et le droit constitutionnel de chaque citoyen et celle des étrangers vivant dans le pays.

    Je suis candidat à rien, mais une conversation autour de ce sujet, l’envie de jouer un rôle public et de représenter sa région, en soit est assez noble idée. Parce qu’à mon avis, face aux multiples blocages administratifs et la faiblesse de l’État et des Institutions du pays, l’une des clefs pour sortir la population de la pauvreté se trouve dans les régions, pas à Paris ou à Tana ou encore des relations économiques avec les pays riches qui ne profitent qu’aux grandes villes et à très peu de monde.

    En tout cas pas encore. Il faut, au minimum, cinq ans, mieux dix ans de préparation pour une candidature. C’est le temps qu’il faut pour concevoir, mûrir un programme régionale réaliste, efficace, moderne, épousant la réalité, aussi petite soit-elle.

    Cela ne m’empêche pas de m’exprimer, aussi souvent que possible, sur la crise politique, économique et constitutionnelle qui frappent durement et depuis trop longtemps Madagascar.

    J’ai bien dit si je vivais à Madagascar, je serais candidat, et de plus, ce n’est pas n’importe quelle candidature, ce serait pour représenter la population de ma belle, pauvre, région, qui n’a même pas un dispensaire, pas d’infrastructures, pas une seule école performante, pas d’énergie pour remplacer les bois pour permettre de reboiser la région, pas d’eau potable pour éviter des maladies...etc....

    Autrement dit, Madagascar, surtout les régions pauvres du pays, s’exposent dangereusement aux problèmes climatiques, aux différentes sortes maladies, donc, une risque d’aggravation de la pauvreté.

    Voyez-vous, je préfère qu’on converse autour de la politique, de l’économie et surtout du droit. Ce que la majorité des élites Malgaches ne fait absolument pas, parce qu’elle ait peur de découvrir qu’elle a tort depuis longtemps, et surtout d’être découverte que c’est elle qui prend en otage et appauvrit son pays.

    C’est exactement la faiblesse et la pauvreté des performances du pays sur ces domaines, juridique, politique et économique, qui a relégué le pays dans le 5e rang des pays les plus pauvres de la planète.,

    La majorité des élites malgaches croit qu’elle n’est pas responsable de l’état dans lequel son pays se trouve aujourd’hui. Et c’est ces mêmes élites qui sont responsables de tous les appareils de l’État et qui sont à la tête des toutes les grandes Institutions et de la majorité des services publics du pays....qui demandent le demantellement des Institutions et le changement de régime dans la Rue quand elle n’est pas au pouvoir....

    Madagascar traditionnel est bien compatible avec Madagascar moderne. Et Madagascar est un pays rural. Les élites ne le prennent vraiment pas en compte, en tout cas, pas autant que la lutte de pouvoir.......

  • 18 juin à 16:02 | harena (#10295)

    Ce qui cherche du problème finissent toujours à en trouver. Pourquoi vous les opposants, vous protestez toujours sur n’importe quels décisions prise ? Pour moi ce sont vous qui doivent être remanier mais non le gouvernement.

  • 22 juin à 17:40 | rawera (#10329)

    « remaniement » hoe ? Aza mampiomehy an ! Marina mihitsy ny tenin’i Alibaba ery ambony. TSY MIOVA MIHITSY ISIKA NA IZA EO NA IZA EO. RESAKA MATAVA BE FOTSINY NY HOE FANOVANA FANOVANA. FANOVANA NY TOEBOLA AO AMPAOSIN’NY SASANY FOTSINY. MITOVY FIJERY DAHOLO ANIE NY REHETRA E HOE/ RAHA MBOLA IREO MPISEHO ANTSEHATRA IREO NO AO TSY HISY FANOVANA AKORY EO. JEREO FA FITADIAVANTSEZA FOTSINY NO TSAPA HATRETO. VAO NAHAZO SEZA NY MAPAR SY TIM (SASANTSASANY) DIA NANGINA. 6 BOLANA IHANY FA NDAO HIAZAKAZAHANA SAO LANY NY PAISO ANKADY.
    TSOTRA NY AHY E HO AN’IZAY LANY PREZIDA EO : NY FAMPANDROSOANA FIRENENA DIA MIAINGA AVY AMIN’NY « DISCIPLINE » FA NA MANANKARENA TOY NY INONA IANAO VOLA VERY RAHA TSY MISY « DISCIPLINE ». JEREO NY RAIMBOTO E NA NY KELY MASO. GABORARAKA BE ETO SAMY MISEHO HO BESAINA NEFA KELY ATI DOHA.
    OLOMBAOVAO TANTERAKA NO ILAINA OLONA MATAHOTRA AN’ANDRIAMANITRA ! ZAY IO FA NY ANKOATR’IZAY HOAHOAOHA FOTSINY. TSY MILA TAPIPAHAIZANA NY MITONDRA FIRENENA FA MILA MAHASAHY.
    ZAY RE NY AHY E. FINTININA/ TSY ILAINA NY « REMANIEMENT » NA NY KELY AZA. ARY ALEO NY HAUTE COUR DE JUSTICE TENA HIASA (AHOANA KOA ZAO IO ?)
    HOY NY TENY SORATRA MASINA : IZAY TIA VOLA TSY HETY HO VOKY VOLA / IZAY TSY MANAO NY MARINA AOKA IZY TSY HANAO NY MARINA !!! CE SONT DES VERITES ABSOLUES, MES CHERS COMPATRIOTES

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 275