Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 25 février 2020
Antananarivo | 19h24
 

Sport

Football • Barea

Franck Rajaonarisamba aux commandes

mardi 17 juin 2008 | Ax’s, Rata

Tout le staff technique limogé ! Moins de 24 h après, Franck Rajaonarisamba est appelé aux commandes de l’équipe nationale de foot. Mais le limogeage de Mika et consorts pris par le comité excécutif dimanche semble être approuvé par la majorité des amateurs du ballon rond. Les vives réactions de part et d’autre du public en témoignent. Il donne tort aux techniciens d’avoir changé à la dernière heure la composition des joueurs qui ont affronté les Mambas du Mozambique dimanche à Mahamasina. Les joueurs composant les Barea durant ce match auraient modifié toutes les tactiques mises en jeu. Non pas que les joueurs n’ont pas de potentiel, mais cette formation ne faisait pas le poids, contrairement à celle constituée lors du dernier match qui opposait l’équipe nationale à la Côte d’Ivoire.

Mea culpa

Soamady Hafany, l’un des membres du staff limogé, a lui même reconnu son erreur et approuve totalement cette décision de la fédération Malgache de football (FMF). Reste à savoir si les autres membres épousent cet avis. Franck Rajaonarisamba, entraineur de l’AS Adema et nouveau commandant de bord de l’équipe nationale s’est attelé hier à la première séance d’entrainement avec la seléction nationale . Remonter le moral de la troupe fortement affecté par ce match nul, que les Barea eux-même considèrent comme une défaite, est sa première mission. Franck, ce nouveau fer de lance des Barea, a tenu à axer essentiellement et davantage le travail sur les séances de tir cette semaine. Un travail qui ne laisserait pas sans doute de repit aux footballeurs avant leur départ pour Maputo (Mozambique) ce vendredi. Les Barea affronteront en match retour ce dimanche 22 juin les blacks Mambas. Assurément la revanche des Mozambicains va être terrible car ils donneront du fil à retordre aux Barea. Quoi qu’il en soit Mamisoa et sa bande ont déjà prouvé que les Mambas sont à leur portée, il ne reste plus qu’à croiser les doigts. Et surtout pas les pieds.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS