Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 28 mai 2024
Antananarivo | 10h33
 

Partenariat

Autosuffisance alimentaire

Formation agricole : 30 agriculteurs se rendent au Zimbabwe

lundi 30 janvier 2023 |  2852 visites  | Mandimbisoa R.

Une délégation de 30 personnes composée de représentants d’association d’agriculteurs, des techniciens et ingénieurs agronomes, se rendra au Zimbabwe pour suivre une formation sur le concept Pfumvudza, qui comprend des pratiques d’agriculture de conservation telles que le zéro labour, la rotation des cultures et le paillis. La délégation a été reçue hier par Andry Rajoelina au Palais d’État d’Ambohitsorohitra avant leur départ.

La « Foundation for Farming » qui initie ce projet s’inspire des principes bibliques pour transformer les individus et briser le joug de la pauvreté. Ainsi, les agriculteurs apprennent-ils à être autosuffisants et à optimiser l’exploitation de leurs terres. A leur retour, les bénéficiaires de cette formation se sont engagés à former d’autres agriculteurs au pays afin de diffuser ce concept au niveau national.

-----

Cinq millions d’agriculteurs à travers l’Afrique utilisent déjà cette technique qui préserve également l’environnement. Offrir de telles formations aux agriculteurs s’inscrit dans le cadre du programme gouvernemental d’appui au secteur agricole pour atteindre l’autosuffisance alimentaire. Ce programme a reçu le soutien des partenaires techniques et financiers lors lors du Sommet sur la souveraineté alimentaire à Dakar dernièrement.

64 commentaires

Vos commentaires

  • 30 janvier 2023 à 10:41 | MALIBUC (#9345)

    C’est l’hôpital qui se fout de la charité.
    La semaine dernière la Présidence annonçait envoyer au Japon 20 Super Techniciens Agronomes former les agriculteurs.
    Il n’y a qu’à Dago que l’on voit des con.neries pareilles.

    • 30 janvier 2023 à 12:30 | Ibalitakely (#9342) répond à MALIBUC

      Sady efa betsaka ny Ingénieurs agronomes na ireo nadranto fahaizana teto an-toerana na ireo tany ivelany [zoadahiko iray izay ohatra]. Misy amin’izy ireo mihintsy no efa niasa tao @ FAO & efa nitety (niasa) t@ toerana maro eran-tany, no efa betsaka ihany koa ireo mpianatra ao @ sampana Agro izay nivoaka manana master 1 - master 2, dia aleho ve mandany vola mandefa olona any ivelany. Zesta foana no betsaka.

    • 30 janvier 2023 à 12:53 | arsonist (#10169) répond à MALIBUC

      Ne jamais perdre de vue le fait que Brosse-Li DJ Rajoelina faikam-boto est de niveau d’instruction bac-3 !
      Il ignore ce qui se passe dans les établissements d’enseignement supérieur !

      Remarquer aussi que les foza , dont la be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra , font une opposition systématique à tous ceux qui semblent être instruits et dotés d’un intellect pointu et dont le sens de leur conversation échappe aux bac-3 !

  • 30 janvier 2023 à 10:50 | Ragnarok (#3696)

    Ce qui est fout, c’est qu’il y a des gens qui développent les mêmes techniques - peut-être même meilleures, ou juste différentes mais dans le même esprit - dans le pays mais personne ne se donne la peine de les écouter. Pas besoin de déplacer des délégations nourries aux perdiem et aux avions carbophiles. Encore et toujours du blablabla pour aucun résultat mais beaucoup de dépenses déclenchées ce qui, forcément, implique un ruissellement à diverses échelles pour engrossir les privilégiés. C’est une caricature mais c’est tout l’esprit de ce genre de démarche. Créer des opportunités financières pour qu’un minimum d’aparatchiks en profite. Classique et désolant.

    • 30 janvier 2023 à 12:10 | Albatros (#234) répond à Ragnarok

      Bonjour Ragnarok !.

      Non ce n’est pas « une caricature », comme vous dites !.
      C’est juste ...... la triste réalité à Madagascar !.

    • 30 janvier 2023 à 12:11 | Jipo (#4988) répond à Ragnarok

      Bonjour .
      Je suis d’ accord avec vous et de rajouter que cela aurait couté beaucoup moins cher de faire venir ces formateurs sur place que déplacer toute une équipe de parasites profiteurs ( à l’ exception d’ un ou deux copain de ) avec un séjour de plusieurs formations dans les régions nécessiteuses, apres en avoir fait une campagne publicitaire au près des fokontanys et coopératives agricoles, le ministre de l’ agriculture devrait montrer l’ exemple et en faire la promotion, .
      A l’ évidence plus facile de dépenser un pognon de dingue, particulièrement quand on n’ en a pas !
      Faire marcher la tête avant les jambes n’ est pas encore à l’ ordre du jour, moins encore à maturité ...

    • 30 janvier 2023 à 13:45 | lé kopé (#10607) répond à Ragnarok

      Vous avez tout à fait raison , car dans ces déplacements , ce sont les membres de la Cour qui sont positionnés pour faire un voyage d’agrément , mais les enfants des plus pauvres , ne bénéficient même pas d’une formation à l’école primaire . Madagascar a la chance d’avoir un Institut Universitaire d’Agronomie depuis 1972, des Ingénieurs formés au Pays , mais aussi à l’Etranger , mais force est de constater que le Pays ne bénéficie même pas des connaissances acquises par ces experts. La faute à qui ? Cette défaillance revient à tous les Dirigeants successifs qui ont laissé de côté l’Agriculture , alors que l’on possède des millions de terres arables, et non Arabes ...

  • 30 janvier 2023 à 11:01 | Isandra (#7070)

    « La « Foundation for Farming » qui initie ce projet s’inspire des principes bibliques pour transformer les individus et briser le joug de la pauvreté. ».

    Chacun a sa manière d’ appliquer les principes bibliques.

    Cette fondation applique les principes bibliques pour aider leurs prochains à sortir dans la pauvreté, pendant que les pasteurs de FJKM utilisent les versets bibliques pour diviser et taper sur le régime, copier/coller les discours de l’opposition.

    • 30 janvier 2023 à 11:23 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      Le 1er pays le plus pauvre au monde va former le 5è pays le plus pauvre.

      Du jamais vu en 60 ans en effet.

  • 30 janvier 2023 à 11:13 | Shalom (#2831)

    30 janvier à 10:50 | Ragnarok (#3696)
    30 janvier à 10:41 | MALIBUC (#9345)


    Vous avez parfaitement raison tous les deux.
    Même un enfant du primaire constatera l’incohérence de la politique de ces gouvernants.

    • 30 janvier 2023 à 11:23 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Déserteur un jour, déserteur toujours. Et ça c’est plus en plus grave.

      Il est bien d’expliquer à ce déserteur notoire que ce n’est pas l’initiative de ce régime, mais, celle de cette fondation, mais, le Président n’a fait que montrer son soutien toute bonne initiative de ce genre. Appliquer autrement les principes bibliques.

    • 30 janvier 2023 à 11:29 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      30 janvier à 11:23 | Isandra (#7070) répond à Shalom ^
      ...
      Déserteur un jour, déserteur toujours. Et ça c’est plus en plus grave.


      - Début de désertion : en 2009 à l’Ambassade de France et laisser le peuple mourir dans le rue de Tàna
      - Désertion le 07 février 2009 en laissant le peuple se faire tuer par ses sbires devant Ambotsirohitra
      - Désertion volontaire dans la politique générale en laissant mourir son peuple sous le kere
      - Désertion en ne payant pas les prestataire, les bourses des étudiants, certains métiers etc ...
      - On peut écrire tout ici mais les « phooza » ne se rendront jamais compte qu’ils ont un chef déserteur pur et dur dans tous les domaines : DJ Faikam-boto Rainilainga Brosse Le (Lui) Mr HO

    • 30 janvier 2023 à 11:37 | arsonist (#10169) répond à Shalom

      Hum ! Appliquer autrement les principes bibliques , hein !

      Le problème c’est que
      ce sont les résultats vrais réellement obtenus , visibles et que l’on peut constater à tout moment qui intéressent le monde !
      Et non les paroles des prêcheurs et des menteurs qui travestissent la vérité vraie !

      Et la vérité vraie des réalités du vécu au quotidien par les Gasy , suite aux actes fozaesques , est un catastrophique désastre jamais vu auparavant !

    • 30 janvier 2023 à 11:53 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Mais, déserteur un jour, déserteur toujours.

      Il fallait être déserteur notoire pour confondre le mot « se réfugier » avec le mot « déserter ».

      Rajoelina n’était il pas traqué par les forces de l’ordre sous ordre de Ravalo à cette époque ?

      Il s’est réfugié au consulat de France pour qu’il puisse continuer de diriger tranquillement la lutte, où il pouvait être toujours en contact avec les autres dirigeants de cette révolution grâce auquel ils ont eu la victoire et l’ennemi a du fuir comme un voleur de poule.

    • 30 janvier 2023 à 12:10 | Shalom (#2831) répond à Shalom

      Pff ! des excuses sans valeur : de Gaule n’a-t-il pas été traité de déserteur en allant se refugier à Londres ?
      Déserteur un jour, déserteur toujours : lisez bien mes explications ci-dessus ... les kaondrana n’ont à répondre qu’à un seul des cas de désertion de leur poulain, et le reste alors ?
      Ah ! Bien sûr, il y a le covid-19, il y a Ravalomanana, il y a la guerre en Ukraine, il y a maintenant les cyclones tropicaux. Et quoi encore ? Des refrains de « disqka lany andro ».

    • 30 janvier 2023 à 13:24 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      « Ah ! Bien sûr, il y a le covid-19, ».

      Parce que selon le déserteur un jour, déserteur toujours, il n’y a aucun impact de COVID sur l’économie et ni sur la réalisation des projets,...pendant 2020-2021, il n’y avait ni confinement, ni la fermeture des frontières,...

      Il fallait être déserteur notoire pour raisonner pareil.

    • 30 janvier 2023 à 14:00 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Confondez tout.

      De Gaule était un militaire en exercice, qui a illégalement quitté sa fonction à cause de laquelle il était condamné par le régime de l’époque. Il l’a fait pour les intérêts de son pays, contrairement à la vôtre pour vos intérêts personnels. Vous méritez une condamnation adéquate à vos actes,…

      Ce n’est pas le cas de Rajoelina, il s’est réfugié au consulat, tout en continuant ses actions en tant que leader, parce qu’il a été menacé par la chasse au lambo ordonnée par Ravalo, qui avait encore le plein pouvoir à l’époque.

    • 30 janvier 2023 à 15:05 | lé kopé (#10607) répond à Shalom

      Je suis en train d’apprendre à mon petit fils de CEII , la conjugaison du verbe maudire : je maudîtes...tu maudîtes .
      A ce propos , une conjugaison sur le verbe « King Kong » est passée en boucle sur la toile . Quelle a été l’hilarité des forumistes , quand ils ont découvert qu’un jeune a confirmé l’existence de ce verbe , tout en le conjuguant jusqu’à la troisième personne du pluriel ...Ils Kong Konguent.

  • 30 janvier 2023 à 11:20 | ravalitera (#10915)

    jamais vu depuis 60 ans :
    Le 1er pays le plus pauvre va former le 5è pays le plus pauvre

  • 30 janvier 2023 à 11:32 | Isandra (#7070)

    Toutes les initiatives sont les bienvenues ! Mais, en même temps, c’es lera de bilan pour certains projets dans ce secteur, lesquels prouvent que ce régime travaillent, contrairement aux dires de détracteurs, car sans actions zéro bilan.

    Premier bilan de dissémination d’intrants par le MINAE : soutiens, résilience et promotion de la chaîne de valeur.
    ▶️Le premier bilan partiel partagé par le ministère de l’Agriculture et de l’élevage concerne l’accomplissement des actions de dissémination dans la Région d’Androy, Anosy et Atsimo Andrefana. À travers le projet IRRP, le ministère a distribué auprès de 70.376 bénéficiaires des 4 districts d’Androy (Ambovombe, Bekily, Tsihombe, Beloha) 4 types semences et 2 types d’engrais.
    ▶️Le bilan d’Androy fait état de 62,1 tonnes de semences de sorgho, 17,7 tonnes de semences en riz, 61 tonnes de semences de mil, et 2.663.340 de tiges composé de tiges de manioc, de patate douce et de jeunes plants de vanille. 349,3 tonnes de diverses autres semences dont la nature n’a été pas précisée auraient complété le lot.
    ▶️4 projets (IRRP, PURPA, DEFIS, FDA) ont par contre contribué aux actions de la Région d’Anosy qui enregistre 52.368 bénéficiaires partagés entre ceux d’Amboasary, de Betroka et de Taolagnaro. Les agriculteurs de ces 3 districts d’Anosy ont reçus du ministère, et de ces partenaires, 10 t de semences de Sorgho ; 17,7 t de semences de riz ; 1,7 t de semences de mil ; 61.505 t de semences de CUMA ; 224.210 tiges répartis en manioc, en patate douce et en jeune plant de vanille. À cela s’ajoutent également 131,9 t d’autres semences.
    ▶️Le bilan de la Région d’Atsimo Andrefana enregistre quant à elle 35.210 bénéficiaires répartis sur 9 districts (Ampaniha, Ankazoabo, Benenitra, Beroroho, Betioky Antsimo, Morombe, Sakaraha, Toliara I, Toliara II) avec 31,1 t de Sorgho 31,1 t ; 42,3 t de riz ; 30 t de mil ; 3.237 t de CUMA ; 1.260.000 t de plants de manioc, de patate douce et de vanille ainsi que de 233 t d’autres semences dont la nature est également non précisée.
    ▶️Figurant parmi les zones les plus affectées par la sècheresse, les bénéficiaires de ces 3 Régions, ont aussi reçus au total 315,1 t d’engrais organique et 214,5 t d’engrais minéraux, dont 133 tonnes, pour la région d’Atsimo Andrefana. Les disséminations dans cette région ont été réalisées grâce aux soutiens du projet PURPA et des fonds tirés de l’assurance ARC.
    ▶️Les actions de suivi sont assurées par la collaboration de chaque projet appelé à soutenir la dissémination dans chaque région. Ces activités concernent la période du 15 novembre 2022 au 28 novembre 2022 »

    • 30 janvier 2023 à 11:38 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      En fait tout ça ne sont que des « Projets », projets avec réalisation non-tenue comme d’habitude.
      Va-t-on inaugurer aussi la plantation de Vary et de Sorgho ?
      Pour ce qui est de la replantation, 75 000 Arbres plantés en 2022, 90 000 Arbres détruits ??????
      On continue , tu veux ?

    • 30 janvier 2023 à 11:46 | arsonist (#10169) répond à Isandra

      30 janvier à 11:32 , Isandra (7070) écrit : « sans actions zéro bilan » !

      Comments :
      Oui ! Mais cette illuminée be-sy-leo foza femelle couillue anti ambaniandro isandra aligne des prêches qui disent que Brosse-Li DJ bac-3 Rajoelina faikam-boto fait des actes.

      Et quand on regarde le quotidien des dizaines de millions de ces populations gasy miséreuses très sévère ,
      on constate que ce n’est pas zéro bilan du tout !
      C’est bilan négatif !
      Désastreusement catastrophique !
      Plutôt oui !

    • 30 janvier 2023 à 12:14 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Kere ! Kere ! Kere ! Kere !
      Routes nationales impraticables !
      Nids d’autruche dans les rues des grandes villes !
      Salaires et bourses non payés, prestataires non payés !
      Et quoi encore ...?
      Tous ça ne sont-ils pas des résultats ? Oui mais des résultats DESASTREUX et NEGATIFS !

    • 30 janvier 2023 à 12:24 | Shalom (#2831) répond à Isandra

      Tout ça : erreur ...

    • 30 janvier 2023 à 13:05 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Vous ne faite qu’ énumérer du copié/collé auquel vous n’ y comprenez rien, toutes ces donations, qui viennent à l’ évidence de l’ étranger mil et sorgho qui comme chacun le sait est la nourriture de base du Malgache !
      Que meme avec des tonnes d’ engrais, cela ne poussera pas sans eau, condition primordiale que notre génie des bals poussières ne semble pas avoir « vu », certainement aveuglé par le soleil diurne et ses incontournables rayban .
      D’ autre part je vois qu’ il a été distribué des « jeunes plants de vanille , en effet des vieux l’ aurait foutu mal, (sachant qu’ il faut 4 ans avant la première fructification, dans les meilleurs conditions) et qu’ une fois encore, le grand Sud et spécialement taolagnaro est géographiquement idéal pour la faire pousser, avec un degré de pluviométrie totalement ad hoc et approprié, pour le moins dans le coco d’ un foza, dur dur de ne penser qu’ avec une verge en guise de cerveau ...
      Vous n’ etes pas PT que du casque, la zirama vous a aussi coupé la lumière aux étages supérieurs, ce qui se comprend quant à l’ usage que vous en faite !

    • 30 janvier 2023 à 15:10 | lé kopé (#10607) répond à Isandra

      Vous êtes les seuls à trouver que le Pays est au seuil de l’Emergence depuis 60 années . Tant mieux pour vous , car la chute sera vertigineuse ...En tout cas , depuis 9ans, pour ne pas dire 14 années que vous êtes au pouvoir , il n’y a que misère et désolation .Shame on you !!!

  • 30 janvier 2023 à 12:23 | Shalom (#2831)

    Point fort :
    Trouvez-vous dans la LFI ou plus tard LFR que le budget pour l’agriculture et l’élevage est la priorité de ce gouvernement ?
    Non bien sûr et plutôt pour l’armée de généraux mexicains pour qu’elle défende DJ Faikam-boto Brosse Le (Lui) Mr HO au cas où le peuple cherche à le faire sauter.

    Et comme disait le « rezimantan’ny kaondrana », ce stage n’est pas à la charge de l’état malagasy.
    Et alors pourquoi DJ Faikam-boto Brosse Le (Lui) Mr HO s’en fait l’écho dans cet article ?
    C’est donc de la récupération pour en faire du vrai WERAWERA !
    Pour donner l’illusion que Faikam-boto fait quelque chose !

  • 30 janvier 2023 à 13:13 | Isandra (#7070)

    Rajoelina préfère l’apaisement au lieu de l’embrasement, contrairement à son homologue chez Le Parisien.

    « Président Andry Rajoelina - Priorité au volet social pour 2023
    Le Président de la République Andry Rajoelina a fixé le cap à suivre pour les derniers mois de son actuel mandat. « Je donne des instructions aux ministres d’arrêter toutes les constructions d’infrastructures. Allons effectuer des descentes à travers le pays et allons aider la population et apporter les solutions d’urgence », indique le Chef de l’Etat dans son allocution lors du lancement officiel de la campagne de reboisement, samedi dernier à Vatomandry dans l’Est du pays. Il annonce que désormais le slogan pour le pouvoir est « Ici et maintenant ».
    A entendre le numéro Un du pays, aucun début de nouvelle infrastructure ne devrait donc plus avoir lieu pour les prochains mois. Les infrastructures en cours de construction ou de réhabilitation devront cependant aller jusqu’à leur terme car il s’agit de deniers publics. A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours, comme le laisse penser les détracteurs du régime. L’autoroute Antananarivo – Toamasina, les routes, les ponts, le pipeline d’Efaho, les écoles, les hôpitaux, les camps militaires, les bases de gendarmerie, les bureaux de police, les barrages, le téléphérique ou les fly-over, projets phares du régime actuel, ainsi que tous les autres projets ayant reçu des financements seront menés à terme.
    Les propos du Chef de l’Etat laissent en tout cas entendre que les membres de l’Exécutif devront dorénavant être plus encore présents sur le terrain. L’objectif est de voir de près les problèmes vécus au quotidien par la population afin d’y apporter les solutions à court terme. Le Président de la République affirme par ailleurs qu’en termes d’infrastructures, l’administration actuelle a fait largement mieux que les administrations précédentes. Et lui de citer à ce titre les universités, les hôpitaux, les Centres de santé de base. Dans le cadre de la nouvelle ligne directrice de l’Exécutif, le Chef de l’Etat annonce l’élaboration d’un plan social pour aider la poPulation.

    • 30 janvier 2023 à 13:16 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Nous verrons avant la fin de mandat le bilan final.

      Quel sera l’état de ces routes nationales, qui n’étaient pas toutes en bon état avant 2019 ?

    • 30 janvier 2023 à 13:23 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      DU HOISME JUSQU’AU BOUT !

      MR HO SE REND COMPTES QUE LES INFRASTRUCTURES RÉALISÉES NE LUI FERONT PAS REÉLIRE. À SEPT MOIS DE LA FIN DE SON MANDAT C’EST TROP TARD POUR LE SOCIAL !

      Revirement de cap. Le président Andry Rajoelina annonce le changement des priorités pour son régime. Durant la cérémonie de lancement officiel de la campagne de reboisement pour cette année 2023, le Chef de l’Etat a déclaré que désormais, les actions du gouvernement se pencheront plutôt sur le social. Une instruction claire a été donnée aux membres du gouvernement. Celle de suspendre les projets liés à la construction d’infrastructures et de prioriser le « sosialim-bahoaka ». Aussi, les ministres ont été appelés à occuper les terrains pour apporter des solutions aux problèmes sociaux auxquels la population est confrontée. Andry Rajoelina, lui-même, reprendra les déplacements au niveau des localités les plus touchées par le dernier cyclone Cheneso dans les jours qui viennent. « Ici et maintenant ». C’est le slogan choisi par le TGV pour ce changement de trajectoire. Durant ce déplacement à Ilaka Est, District de Vatomandry, le chef de l’Etat a annoncé le lancement prochain d’un Plan d’urgence social. Certainement pour mieux coordonner les actions dans le cadre de ce redressement social.

      Velirano
      Bon nombre d’observateurs se demandent si les projets relatifs à la construction d’infrastructures vont être définitivement arrêtés. Quid de l’autoroute Tana-Toamasina ? Du projet Tramway ? De la nouvelle ville de Tanamasoandro ? Des logements sociaux et des Trano mora ? Du Flyover et de toutes les infrastructures routières ? Moins d’un an avant la fin de son mandat, le TGV choisit-il d’abandonner la mise en œuvre de certains de ses Velirano pour pouvoir se pencher davantage sur le social ? C’est la question qui se pose. En effet, comme tous les gouvernements du monde, le régime Rajoelina a également été confronté aux conséquences de la crise sanitaire liée à la Covid-19 et de la guerre en Ukraine. Ces imprévus semblent avoir freiné l’élan du TGV et chamboulé la mise en œuvre des programmes gouvernementaux. Reste à savoir si les citoyens vont tenir en compte tous ces paramètres lors du scrutin prévu se tenir vers la fin de cette année 2023. En tout cas, Andry Rajoelina et son équipe disposent encore de pas moins de sept mois pour rectifier le tir. Pour bon nombre d’observateurs, cette initiative de prioriser le « sosialim-bahoaka » est déjà un bon début. En tout cas, l’annonce a été reçue positivement par ceux qui étaient présents à Vatomandry lors du lancement de la campagne de reboisement national 2023. Des efforts doivent être faits, notamment par rapport aux prix des produits de premières nécessités. Samedi dernier, le président Andry Rajoelina a aussi déclaré que « ce sont les politiciens qui ont détruit ce pays ». Le chef de l’Etat affirme que ces derniers ne songent qu’à eux et à leurs intérêts personnels. « Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai déjà arrêté la politique vu la malhonnêteté des politiciens », a-t-il martelé. Et de souligner au passage que s’il décide de continuer c’est par amour pour le peuple malgache.

      Davis R Midi Madagasikara.

    • 30 janvier 2023 à 13:32 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.
      Il faut le dire aussi que Mr Ho sait que son velirano n’est pas réaliste. C’est juste une une poudre aux yeux pour se faire élire. Le volet social est plus qu’urgent dans le 5 ème pays le plus pauvre du monde. C’est une priorité que Mr Ho devait prendre en compte depuis le début de son mandat mais il a fait le mauvais choix de « prioriser » les werawera.

    • 30 janvier 2023 à 13:33 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      « It’s never too late ». C’est encore dans le clou pour faire oublier les traces de ces crises.

      Les infrastructures encours continuent jusqu’à leur terme :

      “Les infrastructures en cours de construction ou de réhabilitation devront cependant aller jusqu’à leur terme car il s’agit de deniers publics. A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours, comme le laisse penser les détracteurs du régime. L’autoroute Antananarivo – Toamasina, les routes, les ponts, le pipeline d’Efaho, les écoles, les hôpitaux, les camps militaires, les bases de gendarmerie, les bureaux de police, les barrages, le téléphérique ou les fly-over, projets phares du régime actuel, ainsi que tous les autres projets ayant reçu des financements seront menés à terme.”.

      Pourquoi être sourd ou têtu face à ces inflations internationales ? Rajoelina, le clairvoyant a choisi l’apaisement au lieu de l’embrasement.

    • 30 janvier 2023 à 13:42 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      « Il faut le dire aussi que Mr Ho sait que son velirano n’est pas réaliste ».

      Un clairvoyant tient compte les circonstances pour la réalisation de ses projets, est capable de changer la politique en fonction, mais, il ne s’obstine pas d’honorer bêtement les promesses, adapte aux besoins du moment de son peuple,...

    • 30 janvier 2023 à 14:01 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Apporter des solutions à "court terme, » ce qui sous entend que l’ on mette un pansement sur une jambe de bois !
      C ‘est le long terme qu’ il faut viser soigner la cause et non ses effets comme tout crétin qui se respecte appliquerait, le « court terme » pour le m’ as-tu vu, pour la frime, pour épater la galerie, et apres moi le déluge !
      Toujours dans l’ apparence et la facilité ...
      je t’ en foutrais du « court terme, » c ‘est son expulsion avec perte et fracas qu’ il faut souhaiter à court terme, et sa clique vous y compris : comme Félicie ... !
      Inutile de feindre vous agiter en voyant l échéance arriver à grands pas et vous estimer plus qu’ heureux qu’ il n’ y ait pas les représailles que vous méritez !
      Je vous mettrai tous au gnouf, manioc et riz sec et surtout confiscation de tous vos biens et comptes locaux et offshore , famille incluse !

    • 30 janvier 2023 à 14:20 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      POURQUOI MR HO RESTE À JAMAIS MR HO ?

      – Mr Ho a promis les kits solaires « mora » à 2.000 ou 3.000 ariary avant la fin de l’année pour remplacer le pétrole lampant dans les zones rurales
      – Mr Ho a promis de revenir à Tsaramandroso Ambato Boeny avant la fin de l’année. Il a annonçait qu’il distribuera en personne aux habitants de cette localité les kits solaires qui leur permettront d’avoir accès à l’éclairage sans recourir au pétrole lampant.

      « Nous avons déjà commandé les panneaux solaires à distribuer à tous les ménages malgaches », souligne le chef de l’Etat dans son discours à l’occasion de la cérémonie officielle de distribution de certificats fonciers aux habitants de six communes de Boeny à Tsaramandroso. A l’entendre, ces panneaux solaires seront acquis à bas prix par les ménages ruraux, à raison de 2.000 à 3.000 ariary par mois. « Loin des 18.000 ariary que les ménages utilisant le pétrole déboursent mensuellement actuellement », explique-t-il, après un rapide calcul des dépenses des ménages utilisant cette source d’énergie.

      Pour Mr Ho , il est temps que Madagascar en finisse avec sa dépendance au pétrole. « Nous allons réduire l’utilisation du pétrole. Dans un an, Madagascar sera le premier pays à ne plus utiliser le pétrole », martèle-t-il durant son discours. Avec la distribution des kits solaires, Mr Ho espère que le pétrole va enfin pouvoir être vendu à son prix réel, et que l’Etat n’aura donc plus à payer des subventions.

      Avec le prix qui était de 2.430 ariary contre « un prix réel devant être à 4.200 ariary », selon toujours Mr Ho « l’Etat paie 8 milliards d’ariary par mois pour veiller au bien de la population », précisait-il. Plutôt que de payer des subventions pour le pétrole, l’Etat préfère désormais investir dans le solaire domestique. Comme à Mandoto, Mr Ho a tenu à insister qu’il va désormais se focaliser davantage sur les 89% de la population et pas seulement sur les 15% de la population qui bénéficient de l’énergie dispensée par la Jirama.

      Source 2424.mg

  • 30 janvier 2023 à 13:51 | lé kopé (#10607)

    Il faudrait d’abord rendre les routes ...praticables sur toute l’étendue du territoire , avant de claironner que les yeux du Monde vont se tourner vers le 5ème Pays le plus pauvre du Monde. On ne peut pas courir , si on ne sait même pas marcher !!!

    • 30 janvier 2023 à 15:19 | lé kopé (#10607) répond à lé kopé

      Isandra ,
      Pour votre gouverne , ces routes Nationales étaient en bon état en 2009 , et le PIB était de 7,2% . En 2019 , le PIB était de 5,2% , et Madagascar a pu renouer avec les bailleurs de Fonds que vous aviez vilipendé durant votre propagande .Où en est on actuellement .Au fait , il y avait le Covid et la Guerre en Ukraine ? Mais où est passée la potion magique qui a sauvé votre tante . Si elle en avait une ou deux , elle serait devenue votre Oncle . Bravo , cela se voit que l’on n’a jamais gouverné car sinon , la situation serait au moins au niveau du Sénégal , que votre Calife vient de visiter , avec effarement .

    • 30 janvier 2023 à 17:39 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lekope,

      Il faut regarder tous les paramètres, mais non seulement les chiffres qui vous conviennent :

      Taux de croissance 7,2%, mais, il fallait 7ans et 5 milliards de financements et aides sans Covid, ni Guerre de l’Ukraine pour atteindre ce résultat.

      Le PIB par habitant était 391 € en 2001, pour finir 382 € en 2008.

      Alors que 2019-2022, 4ans, dont 2 ans presque années blanches(COVID), 2 milliards de financements et aides cumulés.

      Le PIB/hab en 2009, 351€ et 435 € en 2021.

    • 30 janvier 2023 à 17:44 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Taux de croissance en 2021 de Madagascar : 4,4%, alors que celui de Maurice 3,7%.

  • 30 janvier 2023 à 13:54 | pisokely (#9950)

    bjr a tous..
    je crois qu isandra n a rien compris et s autorise a crierhaut et fort que les autres sont misaobaovaona, desertera, et kely loha..

    Personne a demandé a radoma de faire ses velirano.. il s est a delirer tout seul.. et maintenant il recule.. personne lui a demander egalement de reculer.. la seule chose dont on demande, c est la sincérité.. ca ne coûte rien dire qu on est pauvre et qu on arrive pas à financer toutes ses promesses.. mais pire, il dit que c est la faute aux autres s il n arrive pas a gerer.. les opposants ( aviez vous vu les opposants faire quoique ce soit), puis circonstance atténuante (mais tout le monde a subit covid, cholera, ebola, secheresse ou inondations, terrorisme.. et j en passe).. il n y a que radoma qui plaide son innocence sur sa capacité..
    agriculture, agronomie.. j ai discuté avec beaucoup de paysans, qui sont ni TIM, ni andafy, ni orange... est ce que vous saviez ce qu ils demandent ?? de l eau et surtout des engrais.. je suis venu avec mes soit disant technologie.. résultat ? ca ne pousse pas.. pourquoi ? parce que je ne connais pas les caracteristiques du terrain.. fallait juste ecouter les paysans, et les aider dans leur demande.. je ne suis pas contre pour des formations.. mais une chose est sure.. les paysans malagasy connaissent madagascar mieux que quiconque.. ils regardent le ciel ? evaluent les nuages et savent precisement comment semer leur recolte.. idem en france... la différence est dans la mechanisation.. un fermier en france arrive a travailler seul la terre avec son tracteur , a recolter avec sa moissoneuse (qui fout le bordel sur les routes a la campagne) , en un temps record alors que chez nous, il s en fallait une dizaine de gars pour un lopin de riziere, ceci sur plusieurs.. en france, ils ont des engrais, bien étudiés.. chez nous, a peine quelque kilo par metre carre ( manta ny tany hoy ny mpamboly malagasy) mais ils arrivent quand meme à produire de façon significative.. il faut aider nos paysans, et ils arriveront a produire autant que les autres pays.. la preuve ? nous exportons du riz, IL Y A 60 ans.. eh ouii.. mahavita zay ireo tantsaha ireo saingy nopotehiny i radoma sy ny forongony

    • 30 janvier 2023 à 14:16 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      En tant que candidat digne de son nom, propose des projets à réaliser, c’est la moindre de chose, ne serait ce que pour faire preuve du respect au peuple,…,

      Je vous rappelle que ces veliranos ont été conçus et basés à partir de la situation avant Covid et le guerre en Ukraine, qui ont d’impact sur l’économie et les partenariats mondiaux, que vous veuillez ou non,…

      Pour les restes de vos écrits, tâchez bien de lire les posts des autres avant d´écrire pour éviter ce genre des futilité, parce que vous auriez pu constater que ce régime a déjà appliqué ce que vous avez écrit,.

  • 30 janvier 2023 à 14:33 | Besorongola (#10635)

    LE TICKET NAINA /MR HO N’EST QU’UN LEURRE. L’ORANGE PERDRA LA CAPITALE.

    Le quotidien des Tananariviens ne fait qu’empirer jour après jour. Ordures, puanteur, pollution, inondation, dégradation des routes, insécurité, embouteillages…Vivre dans la ville d’Antananarivo est presque impossible. Tous ces agacements, le maire Naina Varira (Naina Bobo), le Pinocchio d’Antananarivo a fait la promesse de les régler dans les plus brefs délais. Il en a même fait un « Velirano » aux Tananariviens. Mais trois ans après, c’est le chaos. On se pose la question sur l’origine de ces maux, Toavina Ralambomahay, conseiller municipal de la ville d’Antananarivo nous répond au téléphone hier : « C’est facile. C’est à cause de la mauvaise gestion du maire ». « Nous avons encore quelques mois pour faire notre choix devant les urnes de vouloir ou non vivre le même chaos », poursuit-il. Antananarivo a clairement son Pinocchio, Naina Varira.

    Coup de gueule de Toavina Ralambomahay qui a certainement marre de vivre dans des conditions inhumaines. « Le budget de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) s’élève entre 70 à 100 milliards d’ariary par an. A cela, on peut ajouter la somme de 11 milliards d’ariary empruntée à la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNaPS). La commune a également reçu 10 milliards d’ariary de la Présidence en 2020-2021, mais au lieu de s’attaquer à des projets importants, la CUA a décidé d’embellir le jardin d’Ambohijatovo. Sans oublier les avantages en carburant qui ont été retirés à beaucoup de conseillers municipaux depuis presque 12 mois. Cette somme s’élève à 600 000 ariary par mois par conseiller », nous explique-t-il en soulignant que ce que le maire affirme à propos des caisses vides de la Commune n’a de ce fait aucun sens. « Toutes les étoiles sont alignées, comme le maire aime l’affirmer, faisant référence au fait que le maire et le Président de la république sont du même parti politique. Je me rappelle une fois aussi du président du Conseil municipal qui disait que la Commune enregistrait une importante recette si la digitalisation est mise en application, alors il faut expliquer pourquoi Antananarivo ne fait de dégringoler », selon toujours ses explications. En effet, on reproche toujours les soucis de la CUA à la différence de couleur politique des anciens maires et des anciens présidents.

    Nous nous rappelons certainement tous de la déclaration faite par le premier magistrat de la ville d’Antananarivo, Naina Varira début décembre 2022, quand il a dit que les caisses de la Commune sont vides (http://www.lagazette-dgi.com/?p=87715). Cette annonce a choqué plus d’un. En effet, au début de son mandat, Naina Varira a entamé progressivement la digitalisation. C’était la solution qu’il a proposée pour améliorer et sécuriser la trésorerie de la ville d’Antananarivo qui est ravagée par la corruption de tout genre. Il a eu le feu vert de procéder à toute sorte de procédures illégales sans en être sanctionné. Impunité des proches du régime oblige.

    • 30 janvier 2023 à 14:34 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      ... Parmi ces malversations, l’emprunt à hauteur de 11 milliards d’ariary auprès de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale a fait couler beaucoup d’encre. Ce prêt, effectué en janvier 2021, portait sur le rachat d’Easy Park, devenue Société municipale de gestion digitale. Cette dernière gère les parkings de la Commune urbaine d’Antananarivo. A l’époque d’Easy Park, une société privée, seule une petite proportion a été versée à la Commune. Mais au moins, la CUA n’a jamais évoqué un souci de trésorerie. SMGD gère également la digitalisation des marchés et de ses recettes. Ce secteur enregistrait cinq milliards d’ariary de perte par an, d’après la CUA (http://www.lagazette-dgi.com/?p=77938). D’où le choix de la digitalisation des taxes communales.

      Aina P./Lgi.

  • 30 janvier 2023 à 15:57 | Kobbe (#11248)

    PAUVRETÉ MATERIELLE N’EST PAS LA PAUVRETÉ INTELLECTUELLE NI MENTALE
    À jugé par les commentaires, ce subi des représailles de la part des intervenants. Des représaille parfois injustes : être materiellement pauvre singifie pas être autant mentalement/intellectuellement être pauvre ? Un pays pauvre n’a rien à apprendre d’un autre pauvre pauvre ? Les Zimbabwéens et les Malgaches sont materiellement pauvres, veut dire ils sont moins intelligents que les citoyens venant des pays dits-riches ? La reponses à toutes ces questions est un grand NON. Supporter un tel raisonnement temoignerait d’une incapacité intellectuelle trés affectée.

    Il y a rien de mal ni d’anormal que les agriculteurs Malgaches se déplacent au Zimbambwe pour apprendre de leurs homologues. De même, les agriculteurs Zimbabwéens apprendraient beaucoups de la part de leurs collegues Malgaches, bien réputés à travers le continent et le monde dans la culture rizière.

    Ceci dit, la decision de la « Foundation for Farming » est a encourager. La plupart des participants de ce déplacement connaissent mieux le secteur agricole que nous tous ici, et ont peut-être déjà voyager le monde pour savoir l’importance de ce partenariat en agrobusiness : le Zimbabwe, en embargo international depuis des decennies, a fait des réformes agraires résilientes trés appréciées par la communauté internationale. Donc. les agriculteurs participant ce deplacement savent ce qu’ils font, accordons-les une chance.

    Le frein au raisonnement logique vient de l’absence de voyager : quand on ne voyage pas le monde on ne découvre rien et reste parfois primitif et récalcitrant au contact social avec d’autres sociétés ou cultures. Ç’est le début même de la xénophobie envers l’autre. La plupart de nous ne voyage pas, certains n’ont jamais quitter la Grand Îlepour visiter autres pays ; c’est se condamner à vivre dans l’ignorance de la réalité des choses. Allons à la rencontre des autres et découvrons.

  • 30 janvier 2023 à 16:27 | Jacques (#434)

    Le Faikamboty Mr HO change son fusil d’épaule, c’est l’heure (enfin) de « s’occuper » du vahoaka, à quelques mois des élections.

    https://www.koolsaina.com/video-ceux-qui-detruisent-ce-pays-cest-nous-les-politiciens-dixit-andry-rajoelina/

  • 30 janvier 2023 à 17:09 | pisokely (#9950)

    ce regime n a rien appliquer du tout.. rien, hormis decouper un ruban, poser une pierre devant les photographes et hop.. il disparait.. pour re apparaitre plus tard.. accusantcles autres d etre la source de ses echecs... c est pas ma faute, circonstance atténuante,.. ra8 .. covid.. bientot cyclone.. on fait le pari ??

  • 30 janvier 2023 à 17:19 | tsimahafotsy (#6734)

    " Samedi dernier, le président Andry Rajoelina a aussi déclaré que « ce sont les politiciens qui ont détruit ce pays ». Le chef de l’Etat affirme que ces derniers ne songent qu’à eux et à leurs intérêts personnels. « Si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai déjà arrêté la politique vu la malhonnêteté des politiciens » sic.

    Si çà ne tenait qu’à moi, je n’aurais pas fait un coup d’état en 2009 mais ce sont ces vilains politiciens qui m’ont poussé.
    Ce sont les politiciens qui ont détruit, pillé, brûlé le pays en 2009, ce n’est ni moi, ni mes amis.
    Si çà ne tenait qu’à moi j’irais vivre à Neuilly ou dans ma villa près de la frontière suisse,
    Ce sont les politiciens qui n’ont pas réalisé les velirano, ce n’est pas moi,
    Si çà ne tenait qu’à moi, j’aurai déjà arrêté la politique, mais je ne peux pas car les politiciens me tiennent par les couilles. Mama Sôsy surtout.
    Ce sont les politiciens MAPAR qui ont détruit ce pays, oui, ce sont mes amis mais comme je suis fidèle en amitié je ne peux pas renier mes amis même s’ils ont détruit le pays,
    Et je suis le chef suprême des politiciens destructeurs du pays. Quand je parle tous les députés de mon camp m’écoutent et retirent leur motion de censure, mais ce sont des politiciens qui ont détruit le pays.
    Si les politiciens ne songent qu’à eux et à leurs intérêts personnels, ce n’est pas ma faute s’ils ont suivi mon exemple.
    Et ne dites pas que j’ai détruit ce pays, non , je veux tout simplement le transformer en mafia-land au nom de Jésus Kristy.
    Oui je suis schizophrène, je suis nul et ridicule, je dis tout et n’importe quoi, mais si ça ne tenait qu’à moi, j’aurai déjà arrêté la politique.

    Signé, le parrain des politiciens qui ont détruit ce pays ;

  • 30 janvier 2023 à 17:30 | Ra-Jao (#282)

    Plus de 8000 milliards prévus pour les investissements dans la lfi 2023. Mamimbahoaka veut tout suspendre pour orienter sa politique vers le social-mbahoaka. On peut imaginer la déroute des pauvres paysans dont les rizières ont été déjà terrassees pour construire la fameuse autoroute reliant Antananarivo-Toamasina celles d’Imerintsiatosika ou la construction deTanamasoandro va être stoppée nette
    ...Isandra, rappelles le qu’il doit arrêter la politique parce que laconstructoon de la RN13 dont la pose de la première pierre a été fêter à grand frais va aussi être stoppée. Que pour une fois dans sa vie il respecte la parole qu"il a donné, de ne plus faire de la politique s’il ne termine pas la RN13. Tour cela peut prêter à sourire, si cette grave décision ne foule pas aux pieds la loi, la LFI, déjà voté par le parlement. Après 10 ans au pouvoir, mamimbahoaka n’a toujours pas compris que son pouvoir est defini par la Constitution . Comme quoi, malgré 10 années d’expériences, quand votre formation de base est insuffisante, vous êtes incapables d’évoluer. L’expérience ne fait pas toujours tout. Par ailleurs, je me pose la question si rajoelina ne confond pas la politique sociale avec le vatsy tsinjo, l’assistanat. Il fait abstraction que la création d’emploi pour nos jeunes en fait partie. L’investissement pour améliorer les capacités agricoles aurait un impact considérable sur le sort de 80% de notre population : irrigation, semences matériels agricoles...Pourquoi ne pas soutenir la fabrication d’engrais biologiques produits par les chauves souris et qui fait notre renommée en matière d’engrais bio dans le monde...De même la construction de l’autoroute est elle aussi créatrice d’emploi, la poursuite de la construction de Tanamasoandro...JBien entendu, j’aurai préféré une autre politique comme une politique de production en interne des produits de substitutions au 80% de PPN que nous importons..Mais lcomme le budget 2023 a été déjà voté budget, l’exécutif aurait du en prendre acte. D’autant plus que c’est l’exécutif qui a proposé ce budget. Qu’en pense qui a été critique pour le retard pris pour sa présentation auprès de l’assemblée. Mais comme ce sont des.moutons qui sont soumis, je ne crois pas qu’on peut s’attendre à des réactions de leur part.
    Ce que je crains, c’est que, ce volte face qui semble irréfléchi, est peut-être très bien calculé. Il a en effet dit qu’il va donner l’ordre à ses ministres de descendre sur tout le territoire pour promouvoir le social. Est ce que son but non avoué n’est pas d"envoyet ses troupes pour faire sa propagande financée par le budget (+ 8000 milliards) destiné aux investissements. J’ose espérer que le parlement la HCC , ses vieux amis comme Ratsirahonana le dissuaderont et lui fait comprendre qu’il n’est pas au dessus de la loi, par conséquent en vertu de la séparation de pouvoir, que la constitution ne lui reconnaît pas le droit de modifier la lfi, une loi votée par le pouvoirs legislatife. Mais j’ai des doutes et ce n’est pas sans raison.

    • 30 janvier 2023 à 18:12 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Comme d’hab, les gens comme vous interprètent mal les discours de Rajoelina, qui parle avec langage simple compréhensible par la populace.

      « A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours, comme le laisse penser les détracteurs du régime. L’autoroute Antananarivo – Toamasina, les routes, les ponts, le pipeline d’Efaho, les écoles, les hôpitaux, les camps militaires, les bases de gendarmerie, les bureaux de police, les barrages, le téléphérique ou les fly-over, projets phares du régime actuel, ainsi que tous les autres projets ayant reçu des financements seront menés à terme.”

    • 30 janvier 2023 à 18:25 | Besorongola (#10635) répond à Ra-Jao

      Isandra.
      Pouvez vous nous citer les projets arrêtés alors ?

    • 30 janvier 2023 à 18:30 | MALIBUC (#9345) répond à Ra-Jao

      Isandra,
      Rassures toi on a très bien compris les élucubrations de ton DJ BOUFFI.
      Il n’a rien fait de positif depui 5 ans
      A part mettre le pays et les Gasy à terre il n’est capable que de mentir mais cette fois ci le peuple a compris et va l’éjecter avec pertes et fracas ne vous en déplaise Mesdames les LÈCHES CUL.

    • 30 janvier 2023 à 19:33 | Shalom (#2831) répond à Ra-Jao

      30 janvier à 18:25 | Besorongola (#10635)

      Et vous croyez réellement que le rezimanta (#7070) va vous répondre ?
      Le rezimanta a déserté et est allé ailleurs !

    • 30 janvier 2023 à 19:51 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Besorongola,

      Je peux vous citer des exemples, car la liste des projets sur les tableaux est longue :

      - Les universités, les manara-penitra(écoles, stades, hôpitaux, etc), les trano mora, les pavés, les bureaux administratifs, les prisons, etc

    • 31 janvier 2023 à 10:50 | Ibalitakely (#9342) répond à Ra-Jao

      # 30 janvier à 18:12 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao ^
      Ra-jao,
      Comme d’hab, les gens comme vous interprètent mal les discours de Rajoelina, qui parle avec langage simple compréhensible par la populace.
      « A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours, comme le laisse penser les détracteurs du régime. L’autoroute Antananarivo – Toamasina, les routes, les ponts, le pipeline d’Efaho, les écoles, les hôpitaux, les camps militaires, les bases de gendarmerie, les bureaux de police, les barrages, le téléphérique ou les fly-over, projets phares du régime actuel, ainsi que tous les autres projets ayant reçu des financements seront menés à terme.”
      - Ma belle Isanja, & d’un personne ne l’a entendu dire que les 13 véliraneaux qu’il dit avoir commencer ne seront point arrêtes, & de deux, à QUATRE ANS & UN MOIS de pouvoir, voulez-vous please my darling compléter (avec pourcentage de chaque véliraneau) le tableau dont je vous ai demandé, & pardon pour le dérangement.

    • 31 janvier 2023 à 11:32 | el che (#344) répond à Ra-Jao

      «  »A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours«  » (isandra)


      p>

    • 31 janvier 2023 à 11:36 | el che (#344) répond à Ra-Jao

      «  »A aucun moment, il n’est question d’arrêter les projets en cours«  » (isandra)

      ah ok, c’était juste une blague du président ! Il faut peut être dire aux ministres que c’est pour rigoler, quoi !!!

  • 30 janvier 2023 à 19:19 | Ra-Jao (#282)

    Isandra,
    Je ne sais pas avec quoi vous ecouter les discours de votre maître a decreté :’Hajanona ny fotodrafitrasa fa hanao sosialim-bahoak isika @ ity taona ity". Isandra ce langage est très bien compris par la populace, ses ministres qui ont oeiné à concevoir cLFI 2023, par les députés IRD qui l’ont voté, par les senateurs, par la HCC, par le monde entier. et bien entendu par se opposants. Il n’ ya que vous qui essaie de l’interpreter pour essayer de dissimuler les conneries de mamimbahoaka petsam_bava. ! On nepeut pas etre plus claire que ça Isandra ? J’ai comme l’impression que cette décision vous gêne et tous vos amis IRD et Mapar. Mais au lieu de perdre votre temps à dénigrer les opposants, pourquoi ne pas demandez pas à Mamilbahoaka de tourner 7 fois sa langue avant de débiter des conneries ! Tous les projets que vous énumerer font partie de fotodrafitrasa qu’il veut remettre aux calendes grecs pour se fixer sur les vatsy tsinjo : seule politique sociale selon rajoely !

    • 30 janvier 2023 à 19:39 | Shalom (#2831) répond à Ra-Jao

      Car l’élection approche et les dits sosialim-bahoaka sont plus visibles immédiatement.
      Après, le rezimanta de (#7070) va nous dire que le « sucré du peuple » n’a pas pu réaliser ses objectifs car le covid, la guerre en Ukraine, Ravalomanana, les cyclones, les An-dafy étaient toujours là pour l’en empêcher ...

    • 30 janvier 2023 à 19:43 | Isandra (#7070) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      C’est pourtant logique. Je vous explique, l’Etat ne peut plus revenir sur les contrats déjà signés et engagés, ces projets doivent être aller jusqu’à leur terme, par exemple, l’autoroute, le Miami, Tana-masoandro, le téléphérique, les barrages hydroélectriques, etc.

      Par contre, les nouveaux projets qui ne sont pas encore engagés et signés, les ministres doivent les arrêter.

    • 30 janvier 2023 à 20:36 | Shalom (#2831) répond à Ra-Jao

      Et le HCC ne dit RIEN. Izany no firenena TAN-DALANA :

      - Filou foule des pieds la constitution
      - Ce qui a été décidé par le parlement et le sénat, le filou le défait comme bon lui semble

      Kaondrana iray trano, kaondrana mandrakizay.
      Ary ireto jeneraly tsy ni-dezerta dia manaiky izany kanefa mba tapi-pahaizana sy be diplaoma ihany.
      TSY HENATRA TSY TAHOTRA FA HENATRY NY TANIN’NY RAZANA.

  • 30 janvier 2023 à 21:37 | Ra-Jao (#282)

    Isandra ce que vous dites mamimbahoaka l’ignore sinon il n’aurait pas sorti ses inepties. Encore heureux qu"il ne pourra pas revenir sur les contrats conclus mais encore faut-il le convaincre de revenir sur ses promesses. Ce n’est pas la première fois qu’il se met au dessus de la loi faut-il vous rappeler ses interventions furieuses contre la motion de censure qui relève exclusivement du pouvoir legislatif ! Quoi s’il en soit il n’a pas le pouvoir de revenir sur la LFI, qui a déjà été voté et cet aspect vous l’ignorer aussi. Je plains votre prezida si vous faites parties de ses conseillères !

  • 31 janvier 2023 à 10:15 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum
    Tout a été écrit sur ce sujet n’est-ce pas ?
    Mais il me semble indispensable de rappeler quelques fondamentaux n’est-ce pas ?
    L’éducation en tant au investissement pour les parents et l’État doit être un moyen voire un levier pour le développement du pays mais pas un objectif n’est-ce pas ?
    La non-observance de ce principe est à l’origine de beaucoup de dérives n’est-ce pas ? La tricherie et les fraudes à l’examen par certains élèves et étudiants,l’achat des diplômes par certains parents et non la moindre l’absence de politique éducative sectorielle à court moyen et long terme de la part de l’État n’est-ce pas ?
    Le choix des conseillers en particulier et des gouvernants pour le pays en général
    doit se baser sur des principes tels que les points cardinaux de l’administration suivant la lettre de l’imam Ali envoyée au gouverneur de l’Égypte (patrimoine mondial de l’UNESCO) accessible sur le livre « la rationalité de l’islam » al bostani en pdf..
    Face à la perte de valeur de notre monnaie Ariary il n’y a que 02 solutions possibles à court terme ::augmenter les recettes et restreindra les dépenses en devises par tous les moyens (administratif- monétaire et économique ) n’est-ce pas ?

    • 31 janvier 2023 à 11:11 | vatolahy (#11348) répond à plus qu'hier et moins que demain

      le clown parisien
      =il boit d enormes rires et mange des bravos
      pour ton nez qui s allume,Bravo ! =

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS