Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 19h20
 

Sport

Sport

Football : Imbroglio au sein de la fédération malgache

jeudi 10 février | Mandimbisoa R.

Eric Rabesandrantana est-il toujours à la tête de la sélection nationale du football ? La question est posée maintes fois par les mordus du football malgache ces derniers jours mais elle restera sans réponse exacte et fiable. La situation reflète l’imbroglio qui règne actuellement au sein de la Fédération malgache du football (FMF) qui ne semble plus avoir ni tête ni queue. Parce qu’une fois de plus l’incompréhension totale demeure par rapport à la structure, à l’organisation et à la prise des décisions.

Pas plus tard qu’avant-hier, un appel à candidatures pour le recrutement de cinq entraîneurs des équipes nationales de football a été diffusé dans les journaux. Il est lancé par la FMF à la suite d’une réunion de son comité exécutif en date du 8 février, explique la publication. Cet avis de recrutement, concernent l’entraineur de l’équipe nationale masculine A (Barea), l’entraîneur national équipe CHAN, COSAFA et UFFOI, l’entraîneur national équipe féminine et l’entraineur national équipe Beach soccer.

À la grande surprise de tous, l’annonce n’a pas été signée ni cachetée par aucun membre de la FMF. Pire, elle n’a pas été publiée sur la page officielle de la Fédération malgache du football (FMF) qui semble avoir été dupliquée parce qu’il y en a deux différentes aujourd’hui. Elle a notamment été vue sur une page d’un particulier et qui serait également un compte fake. Joint par téléphone, le directeur chargé des fédérations au sein du ministère des Sports et la Jeunesse, indique ne pas avoir été informé par la fédération du lancement de cet appel à candidatures. « Certes, elle n’est pas tenue à nous en informer », explique-t-il, « mais en tant que partenaire, elle aurait dû le faire ».

Cette annonce est-elle alors synonyme de fin de contrat avec Eric Rabesandratana, l’actuel sélectionneur de l’équipe nationale malgache ? Personne au sein de la fédération n’ose sen parler à part un seul membre qui a pourtant été exclu en octobre du comité exécutif par le président de la FMF, Raoul Arizaka Rabekoto. Ce dernier est depuis un long moment à l’extérieur du pays et serait actuellement détenu au Bénin à la suite d’un avis de recherche international lancé par les autorités malgaches à son encontre dans une affaire de détournements au sein de la CNAPS qu’il avait autrefois dirigée.

« Eric Rabesandratana n’est plus entraineur depuis le dernier match des Barea », a indiqué ce membre du FMF, qui a néanmoins souhaité que son nom ne soit pas cité dans cette affaire. Notre interlocuteur au sein du ministère des Sports explique par ailleurs qu’à sa connaissance, « il n’y a pas eu de véritable contrat entre la FMF et l’ancien capitaine du PSG ». « Ce fut plutôt une mission dont la durée n’a pas été précisée et que tout dépend de la décision du président de la fédération qui l’a annoncé ».

Le problème réside notamment dans la situation de ce président de la fédération en question. Le maintien de Raoul Arizaka Rabekoto en tant que président de la FMF suite à la décision de la Fédération internationale du football association (FIFA) au mois de novembre dernier ne fait qu’attiser les tensions dans une fédération fréquemment sujette à des problèmes depuis de nombreuses années. La Fifa a justifié sa décision en argumentant que Raoul Arizaka Rabekoto assurait bien ses tâches et que si la nécessité de sa présence physique dans les réunions est requise, celle-ci peut être assurée par le premier vice-président Victorien Andrianony.

Ce dernier pourrait alors assurer le bon déroulement de la gestion de la fédération en cas d’absence du président. « Mais les choses ne se passent pas comme cela parce qu’il n’a pas son mot à dire et que c’est l’équipe adverse de Raoul Arizaka Rabekoto qui tient actuellement les règnes », constate un chroniqueur sportif et non moins ancien staff de l’équipe nationale du Beach soccer qui connaît très bien la situation.

Mais pour le ministère des Sports, le seul président de la FMF qu’il reconnaît reste Raoul Arizaka Rabekoto et pour résoudre les problèmes au sein de cette fédération, la FIFA et la CAF n’ont seulement qu’à se prononcer sur la situation, estime le directeur chargé de l’organisation des fédérations au sein de ce département ministériel.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 10 février à 11:46 | MALIBUC (#9345)

    Rabe...viré, Dupuis...viré, BAREA....Nuls, zéro, invisibles !

  • 10 février à 11:51 | Marco_Santino (#11253)

    On s’en fout de cette équipe de bras cassés !
    Déjà y’a pas un grand joueur dans cette équipe donc pas de miracle sur le terrain.
    Et puis prendre Rabesandratana comme sélectionneur de l’équipe Nationale Malgache c’était une idée de génie ! Le gars n’a jamais entraîné un vrai club de Foot professionnel alors le mettre sélectionneur... Bravo !

    Bref on s’en fout le pays est dans un état déplorable, il y a des choses bien plus importantes que ça.

    • 10 février à 18:03 | tanguy37 (#7699) répond à Marco_Santino

      Pas d’autres chosesà faire,en ce moment ???
      le foot peut attendre !!!!!non ?

    • 10 février à 18:04 | tanguy37 (#7699) répond à Marco_Santino

      Pas d’autres chosesà faire,en ce moment ???
      le foot peut attendre !!!!!non ?

  • 10 février à 12:46 | lé kopé (#10607)

    Le Président Ahmad , ancien Président de la FMF (avec des Casseroles), a redoré son blason en étant l’artisan de la qualification des Barea à la CAN (2019), avec la collaboration de N. Dupuis , et surtout du Capitaine Faneva Ima qui a su motiver les expatriés à mouiller le maillot de l’Equipe Nationale. Il ne faut pas ignorer son passage à la tête de la CAF(avec des facilitations durant le séjour des Barea en Egypte), en donnant la possibilité à des Pays inconnus du Football Africain , comme Madagascar , la Gambie , les Comores ... et laissant la porte entr’ouverte avec deux équipes qualifiées dans les phases finales de la Compétition du Continent . Depuis le départ en exil de l’actuel Président de la FMF (pour des raisons politiques), ce dernier a tué la poule aux œufs d’or en voulant imposer Eric Rabe , et en limogeant l’Entraîneur N. Dupuis qui était le responsable (mais pas coupable) de notre absence à la CAN 2021. Bien qu’étant absorbé par d’autres missions ( recrutement et formation des futurs Barea), il a su garder une certaine cohésion avec les joueurs de l’Equipe Nationale , qui ont pour la plupart quitté le navire avec le nouvel entraîneur . Depuis , par manque de continuité , cette Equipe est l’ombre d’elle même , et ce qui est navrant , c’est qu’ à l’approche de la CAN 2023, aucune solution , ni regroupement ne se profilent à l’horizon . Comme toujours , la politique de ce Pays est de croire à faire du neuf avec du vieux , ou surtout de répéter les mêmes erreurs en espérant avoir des résultats différents . Salut les Copains .

    • 11 février à 11:43 | rawera (#10329) répond à lé kopé

      Salama namako ô,
      Io ndray ! Zaho tsy hivalapatra amin’izao sy izao. Ny rano raraka tsy hay raofina ary ny tsy nety tany aloha kosa angalana lesona raha manampahalalana sy manampahendrena. Tsy resaka olona ity fa aminay, moramora amin’ny lafiny rehetra (vola snsnsns) ary misy mahay baolina anie eto fa tsy badraodra daholo e. Mora ny regroupement anton’ny fahombiazana eo amin’ny fanaovanjavatra (mifankazatra ny mpiaradalana fa revorevo izany hoe rehefa hilalao ihany dia 15j na 30j ny regroupement dia ampy. Sport d’équipe anie ny foot e, ilaina ny fiarahana hahazoana "automatisme". Logique be izany na tsy nianatra "entraîneur" aza ny tena. zay re fa mila sainina kely izany e. ARY AZA MATIMATY ITY EXPAT ITY ISIKA E FA IO NO MAMONO ANTSIKA.
      Tsy mahatonga saina antsika ve reny "Comores" tamin’ny CAN ireny. Firenena kely toy ireny nefa nahavitany ekipa azo hiforetana ihany.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS