Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 8 mai 2021
Antananarivo | 03h23
 

Santé

Concours d’entrée

Fonction publique : suspension de la délivrance des équivalences des diplômes

mardi 13 avril | Mandimbisoa R.

Avec une sécurité de l’emploi à la clé, la fonction publique attire toujours de plus en plus de jeunes. Malgré le contexte sanitaire et la hausse des cas de contaminations notamment dans la région Analamanga, ils étaient plusieurs centaines hier à s’attrouper aux alentours du bâtiment du ministère de la Fonction publique pour demander l’équivalence de leur diplôme pour pouvoir se présenter aux concours pour devenir des fonctionnaires.

Ces futurs candidats se bousculaient pour demander ces documents d’équivalence administrative de leurs titres au niveau du ministère de la fonction publique. L’équivalence est accordée si le candidat peut justifier : d’un diplôme, titre de formation ou attestation établie par une autorité compétente prouvant qu’il a accompli avec succès un cycle de formation au moins de mêmes niveau et durée que ceux sanctionnés par les diplômes requis.

Comme en témoigne les images relayées sur les réseaux sociaux, la distanciation sociale était difficilement respectée étant donné que la zone de rassemblement était restreinte. Une situation extrêmement à risque qui
a suscité de nombreuses commentaires notamment sur les réseaux sociaux. Face à la situation, le ministère du Travail, de l’Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales s’est résolu à publier une note indiquant la suspension de la délivrance de ce document. L’absence de l’équivalence administrative des titres ne devrait pas constituer un blocage pour la réception des dossiers de candidatures pour les concours actuellement en cours, indique le ministère. Ces dernières semaines, les avis de concours pour l’Ecole Nationale de Magistrature (ENMG), des recrutements pour le Ministère de la Santé, de l’Education Nationale, ou de la Fonction publique viennent en effet d’être lancés.

« Seuls les candidats qui arrivent à la phase finale des concours dans l’administration publique ou dans le cadre des recrutements en cours au niveau des départements ministériels auront besoin des équivalences administratives des titres  », explique le ministère dans son avis. Le ministère prévoit ainsi de mettre en place une nouvelle organisation pour la délivrance de ces documents.

9 commentaires

Vos commentaires

  • 13 avril à 11:31 | arsonist (#10169)

    Ha-haaa !
    Et comment reconnaître les faux mais vrais diplômes achetés au moyen d’espèces sonnantes et trébuchantes ?

    Tracer le vécu de chaque titulaire ?
    Et qui va faire ce traçage ?
    Des fonctionnaires diplômés eux aussi ?
    N’est-ce pas une histoire qui rappelle le serpent qui se mord la queue ?
    Bon courage !

    • 13 avril à 11:47 | Stomato (#3476) répond à arsonist

      Pourquoi ne pas demander aux fonctionnaires en poste de repasser leur diplôme, histoire de les replacer dans la vraie vie, celle qu’ils imposent aux citoyens ?

  • 13 avril à 11:55 | lancaster (#10636)

    Une foule pareille, c’est le genre de désorganisation que je redoute quand la vaccination de masse arrivera à Mada.
    Il faut anticiper svp. Les préparatifs , c’est indispensable.

    • 13 avril à 14:04 | dominique (#9242) répond à lancaster

      Bjr : pour une vaccination de MASSE !!!! vous pouvez attendre quelques mois voir plus les vaccins même en les payant sont très rares pour beaucoup de pays , donc ici vous avez tout compris , surtout soyez très patients et faire très attention au vaccin chinois ou astra zinica aucune efficacité ou presque sur le variant sud africain et je vous dit la vérité ... les meilleurs sont les Américains mais conservation a moins 70° voyez si c’est possible ici vu les chaleurs très fortes .

  • 13 avril à 12:26 | Vohitra (#7654)

    Ahoana moa no lova ratsy napetrak’ilay jiolahintsambo fony andron’ny kintana mena, ka nampiharin’ireo tsy valahara rehetra tato afara ?

    1- manao izay ahazoana baoritra fotsiny aloha, io na baoritra sandoka na hosoka na novidiana, dia tsy mivaky loha amin’izany ny tsy valahara...

    2- miditra ho mpiasampanjakana, miantoka ny fampidirana ireo havany efa ao anatin’ny fanjakana ao

    3- rehefa tafiditra ho mpiasampanjakana ao, dia manompo, milelaka, mandoka, mihoby, ny sefo, dia manampy azy mangalatra sy manodina avy eo

    4- avy eo, dia manao politika, manaraka ny antoko misy an’i sefo, dia manampy an’i sefo manao propagandy, dia manampy an’i sefo mangala-bato sy mampiasa ny fahefampanjakana amin’ny fifidianana

    5- dia avy eo sady fonksionera no sady olomboafidy, dia lasa tompomenakely ho azy avy eo

    6- dia lasa akaiky ny mpitondra foibe, dia mangalatra ho azy tenany amin’izay mameno paosy miantoka ny ampitso

    7- dia ampidirina toy izay dingana izay ihany koa ny zanaka sy ny havana rehefa avy eo, dia mifampitohy eo, lasa lova hifandimbiasan’ny tsy valahara ny raharaham-panjakana

    Ny mpitsara, lasa mpitsara ny zanany na dia dondrona aza...

    Ny Jeneraly, las manamboninahitra ny zanany na dia zefa be aza...

    Ny mpiasan’ny fadintseranana sy hetra, dia toy izany ihany koa...na dia domelina be aza...

    Fa misy indray no lasa tsindry fe sy mampiasa hakingana ara-nofo fotsiny...dia mahazo toerana sy andraikitra ambony !

    Ry bebeto izao io lasa avo sy manampahefana amin’ny diplaoma hosoka, ary efa nahazo heloka ara-pitsarana mhintsy !

    • 13 avril à 14:14 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Vohitra

      Salama ianao ry namana Vohitra,

      Io lazainao io no tonga amin’ny fitenenana hoe tsara tany naniriana ka mivanon-ko lakana e !
      Na any Harvard (USA) na ao amin’ny ENA (France) dia miteraka resabe foana ireo tsara tany naniriana.

    • 13 avril à 14:26 | ASSISE (#10453) répond à Vohitra

      LOZA

      ALEFA BEBETO

  • 13 avril à 14:08 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Bon début de Ramadhan à tous les pratiquants musulmans.
    Le jeûne de ce mois fait parti des cinq piliers de l’Islam et il a été pratiqué par les croyants des autres religions (hindouisme-judaïsme-chrétienne, etc...).

  • 13 avril à 14:52 | ASSISE (#10453)

    Nahato tokoa.

    Mety ho antony ve ny hoe : efa nisy ary mety ho maro no efa nahazo dia natsahatra.

    Ny variant aloha azo antoka fa nisy nahazo.

    Dia tsy nisy nahatakatra mihintsy ve io KIZO miditra nampitangoronana olona eo io ?

    Mampieritreritra ianareo tompon’andraikitra sy mpitantan-draharaha ireto.

    Na mifamosavy ianareo, resaka pôlitika masiso, fa tena mamosavy ny hafa ihany koa.

    Mbola haveriko ihany, olona sahirana ireo, mitady harapaka na hitondra loza ho an’ny tenany aza voalohany sy ny manodidina azy ihany koa faharoa.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS