Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 21 novembre 2018
Antananarivo | 23h20
 

Communiqué

Transparency International - Initiative Madagascar

Financement des campagnes électorales : faits, constats et analyse

mardi 6 novembre

Le 12 octobre dernier, 05 jours exactement après le début officiel de la campagne électorale, Transparency International – Initiative Madagascar (TI-IM), en sa qualité d’association de droit malgache œuvrant pour la transparence, la redevabilité et l’intégrité, et combattant la corruption, lançait son « Initiative pour la transparence financière des candidats aux présidentielles 2018 ».

TI-IM, sans vouloir se substituer à une quelconque entité publique mais utilisant la légitimité découlant de son statut d’organisation de la société civile, a demandé aux 36 candidats de remplir un formulaire détaillant les sources de financement de leur précampagne et campagne électorales. Les deux principaux objectifs de la démarche étaient (i) d’informer les citoyens Malagasy sur les pratiques financières de chacun des candidats afin de leur permettre de faire un choix éclairé le jour du scrutin ; et de (ii) tester la volonté et le degré de transparence des candidats. Tout comme la Charte de bonne conduite et d’intégrité des candidats pour une élection présidentielle apaisée, cette initiative pour la transparence financière des candidats n’est pas obligatoire et n’est assortie d’aucune sanction autre que morale. Ceux qui ne déclarent pas leurs comptes au public apparaîtront d’eux-mêmes comme peu soucieux de la transparence et de la redevabilité, et démontreront déjà à l’électorat malgache le peu de cas qu’ils font de ces valeurs et principes. Ce sera aux électeurs de les sanctionner ou non par leur vote.

Tel que promis le 12 octobre, TI-IM a publié toutes les informations qui lui ont été retournées. L’association publie aujourd’hui ses analyses sur la base des faits et constats enregistrés, et à la lumière de ses propres convictions.

1) Des informations demandées dans le formulaire de TI-IM

Le formulaire compte 10 questions simples réparties comme suit :

Question Sous-contenu Observation
01 Informations personnelles Nom, prénoms, parti politique, contacts (e- mail, téléphone), profession usuelle
02 Mandats publics précédents ou qualité de fonctionnaire (si applicable) Période (début et fin), fonction, rémunération mensuelle Possibilité d’ajouter autant de lignes que de besoin
03 A combien s’élève le budget total alloué à votre précampagne ? Montant en MGA
04 Quand avez-vous commencé votre précampagne ? Date à insérer
05 Combien avez-vous personnellement investi dans cette précampagne ? Cette question vous concerne personnellement, ainsi que votre conjoint(e). Détaillez comme indiqué les sources de cet apport personnel. Source de l’apport, identification du contributeur, date du versement ou du paiement, montant Possibilité d’ajouter autant de lignes que de besoin
06 Mis à part vous-même, d’autres personnes ont- elles financé votre précampagne ? Si OUI, veuillez détailler l’identité de vos contributeurs et le montant reçu de chacun d’entre-eux Type (fondation, parti politique, etc.), nationalité et nom du contributeur, date du versement ou du paiement, montant Possibilité d’ajouter autant de lignes que de besoin
07 A combien s’élève le budget total alloué à votre campagne ?
08 Combien avez-vous personnellement investi dans cette campagne ? Cette question vous concerne personnellement, ainsi que votre conjoint(e). Détaillez comme indiqué les sources de cet apport personnel. Source de l’apport, identification du contributeur, date du versement ou du paiement, montant Possibilité d’ajouter autant de lignes que de besoin
09 Mis à part vous-même, d’autres personnes ont- elles financé votre campagne ? Si OUI, veuillez détailler l’identité de vos contributeurs et le montant reçu de chacun d’entre-eux Type (fondation, parti politique, etc.), nationalité et nom du contributeur, date du versement ou du paiement, montant Possibilité d’ajouter autant de lignes que de besoin
10 Validation Je, soussigné(e) ... certifie sur l’honneur que les données et informations fournies dans ce formulaire sont vraies et vérifiables. Signatures physique et électronique requises

Le formulaire a été programmé pour faciliter son remplissage par les candidats, et obtenir des informations aussi détaillées que possible.

2) Des candidats ayant répondu à l’appel de TI-IM

Le lien électronique menant au formulaire a été transmis à 35 candidats sur 36 par TI-IM. Le candidat Imbeh Jovial Serge n’a en effet jamais été atteint. TI-IM ne disposait que de son numéro de téléphone et malgré de nombreuses tentatives et moult appels publics, l’intéressé n’a jamais noué le contact. Par la suite, certains candidats ont rapporté à TI-IM des difficultés pour accéder au formulaire, et l’association leur a apporté l’assistance requise.

Six candidats ont rendu le formulaire partiellement ou intégralement rempli à TI-IM. Il s’agit, par ordre de manifestation, de :

Candidat Date de soumission du formulaire Budget total (en euros)
Rasolofondraosolo Zafimahaleo dit Dama 24 octobre 2018 575.000 euros
Rabary Andrianirina Paul 31 octobre 2018 151.500 euros
Jean Omer Beriziky 31 octobre 2018 125.000 euros
Radilofe Mamy Richard 31 octobre 2018 37.500 euros
Zafivao Jean Louis 1er novembre 2018 26.250 euros
Tabera Randriamanantsoa 02 novembre 2018 70.690 euros

Deux autres candidats, à savoir Fanirisoa Ernaivo et Radavidson Andriamparany Benjamin avaient exprimé leur intention de soumettre le formulaire mais ne l’ont finalement pas fait.

3) Des informations transmises à TI-IM

Les formulaires rendus par chacun des 06 candidats susmentionnés sont attachés au présent communiqué par souci de transparence totale. Les données collectées sont résumées ci-après, par candidat :

- Candidat Rasolofondraosolo Zafimahaleo dit Dama

  • Profession usuelle : artiste, consultant
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants :
Période Fonction Salaire mensuel)
1993-1998 Député de Madagascar, Antananarivo 500.000 Ar
1999-2003 Député de Madagascar, Ambatofinandrahana 500.000 Ar
  • Précampagne : OUI
    • Début de la précampagne : février2018
    • Budget alloué : 300.000.000Ar
    • Apports personnels : 50.000.000 Ar (épargne en tant qu’artiste et consultant international + épargne du couple tiré de son entreprise de production rizicole à Morondava)

    • Apports externes : 250.000.000 Ar (issus d’un crowdfunding ouvert de début mars au 06 octobre 2018 – contributeurs Malagasy et étrangers). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.
  • Campagne électorale :
    • Budget alloué : 2.000.000.000 Ar
    • Apports personnels : 50.000.000 Ar (épargne en tant qu’artiste et consultant international + épargne du couple tiré de son entreprise de production rizicole à Morondava)
    • Apports externes : 1.950.000.000 Ar (crowdfunding encore ouvert à la date du 24 octobre 2018 – contributeurs Malagasy et étrangers). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.

- Candidat Rabary Paul Andrianirina

  • Profession usuelle : enseignant-chercheur
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants :
Période Fonction Salaire mensuel)
Avril 2014 – Juin 2018 Ministre de l’éducation nationale 3.021.532,60 Ar
  • Précampagne : OUI
    • Début de la précampagne : juillet 2018
    • Budget alloué : 421.000.000 Ar
    • Apports personnels : 20.000.000 Ar (épargne)
    • Apports externes : 401.000.000 Ar (personnes physiques Malagasy). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.
  • Campagne électorale :
    • Budget alloué : 185.000.000 Ar
    • Apports personnels : 30.000.000 Ar (épargne)
    • Apports externes : 155.000.000 Ar (personnes physiques Malagasy). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.

- Candidat Beriziky Jean Omer

  • Profession usuelle : enseignant-chercheur
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants :
Période Fonction Salaire mensuel)
Mars 1995 – 30 avril 2006 Ambassadeur 12.000 euros
28 novembre 2011 – 11 avril 2014 Premier ministre 8.000.000 Ar
01 mai 2014 – aujourd’hui Enseignant-chercheur 2.900.000 Ar
  • Précampagne : OUI
    • Début de la précampagne : 30 juillet 2018
    • Budget alloué : 200.000.000 Ar
    • Apports personnels : 50.000.000 Ar (épargne et loyers perçus par le couple)
    • Apports externes : 150.000.000 Ar (appel à contributions, levée de fonds – contributeurs Malagasy et étrangers). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.
  • Campagne électorale :
    • Budget alloué : 300.000.000 Ar
    • Apports personnels : 50.000.000 Ar (épargne du couple)
    • Apports externes : 250.000.000 Ar (levée de fonds encore ouverte au 31 octobre 2018 et donations, personnes physiques Malagasy). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.

- Candidat Radilofe Mamy Richard

  • Profession usuelle : avocat
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants : AUCUN
  • Précampagne : NON
    • Budget alloué : 150.000.000 Ar
    • Apports personnels : 150.000.000 Ar (« Tout ce qui a été réglé a été totalement financé par mon travail. Je n’ai aucun contributeur. »)
    • Apports externes : 0 Ar

- Candidat Zafivao Jean Louis

  • Profession usuelle : cadre de la SMMC (Société de Manutention des Marchandises Conventionnelles), Port de Toamasina
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants :
Période Fonction Salaire mensuel)
2014 - 2018 Cadre supérieur 3.500.000 Ar
  • Précampagne : OUI
    • Début de la précampagne : information non communiquée
    • Budget alloué : 86.000.000 Ar (y compris la caution de 50.000.000 Ar)
    • Apports personnels : 5.000.000 Ar (salaire)
    • Apports externes : 81.000.000 Ar détaillés comme suit :
Type de contributeur Nationalité Nom) Montant)
Conjointe Malagasy Adeline 72.000.000 Ar
Coordonnateur national GASYMI Malagasy Ramananarivo Olivier 4.000.000 Ar
Directeur de campagne Malagasy Jean Nirina 5.000.000 Ar
  • Campagne électorale :
    • Budget alloué : 19.000.000 Ar
    • Apports personnels : 10.000.000 Ar répartis comme suit :
      • Sérigraphie Taratra appartenant à sa conjointe pour 5.000.000 Ar
      • Salaire pour 5.000.000 Ar
    • Apports externes : 9.000.000 Ar répartis comme suit :
Type de contributeur Nationalité Nom) Montant)
Coordonnateur national GASYMI Malagasy Ramananarivo Olivier 4.000.000 Ar
Directeur de campagne Malagasy Jean Nirina 5.000.000 Ar

- Candidat Randriamanantsoa Tabera

  • Profession usuelle : Administrateur civil retraité
  • Mandats publics précédents et salaires correspondants :
Période Fonction Salaire mensuel)
2011-2014 Ministre de la Fonction Publique, dans le cadre de la feuille de route de la transition 1.200.000 Ar
  • Précampagne : OUI
    • Début de la précampagne : 07 septembre 2018
    • Budget alloué : 102.680.000 Ar
    • Apports personnels : 3.000.000 Ar (économies personnelles)
    • Apports externes : 99.680.000 Ar (soutien familial, contributeurs Malagasy) La liste des contributeurs n’a pas été transmise.
  • Campagne électorale :
    • Budget alloué : 180.080.000 Ar
    • Apports personnels : Aucun.
    • Apports externes : 180.080.000 Ar (soutien familial, contributeurs malagasy). La liste des contributeurs n’a pas été transmise.

4) Simulation des dépenses de campagnes pour les 3 candidats les plus nantis

TI-IM est particulièrement intéressée par le montant et les origines du budget de précampagne et de campagne électorales des trois candidats visiblement les plus nantis aux présidentielles 2018, à savoir Andry Nirina Rajoelina, en sa qualité d’ancien chef d’Etat (de fait), Hery Rajaonarimampianina en sa qualité de Président de la République sortant, et Marc Ravalomanana en sa qualité d’ancien chef d’Etat.

Comme aucune de ces trois personnalités n’a répondu aux questions de TI-IM, l’association s’est permise de simuler un échantillon des dépenses de précampagne et de campagne de ces trois personnalités. Ces estimations, fournies à titre purement indicatif, se sont basées sur des demandes de devis de prestataires et sur la publication dans les médias d’informations publiques sur ces meetings.

- Candidat Andry Nirina Rajoelina

  • Précampagne : OUI
  • Début : 26 janvier 2018
  • Evènement marquant n°1 : Présentation de l’IEM à Paris le 26 janvier 2018
Désignation PU Nombre Total Observations
Location de l’auditorium du « Petit Palais des Beaux-Arts », Paris 8e 400 euros/HT de l’heure 04 heures 1.600 euros Prix de référence 2016 disponibles en ligne [1]
Cocktail Forfait 16.500 euros HT pour 200 personnes max 01 16.500 euros Prix de référence 2016 disponibles en ligne [2]
Film IEM 5.000 euros 01 5.000 euros
Billets d’avion pour certaines personnalités invitées + staff IEM 1.000 euros 30 30.000 euros Ex : Naina Andriantsitohaina
Hébergement invités et staff 100 euros x 2 nuitées 50 10.000 euros
Logistique (invitations, sonorisation, transports locaux, etc.) Forfait 10.000 euros 01 10.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 73.100 euros
  • Evènement marquant n°02 – Premier Forum International IEM à Antananarivo, Carlton Anosy, 24 et 25 mai 2018
Désignation PU Nombre Total Observations
Location des salles Ravinala du Carlton Anosy 5.700.000 Ar / jour = 1.425 euros 02 jours 2.850 euros Référence Carlton
Déjeuner 61.000 Ar x 300 personnes 02 jours 9.150 euros Référence Carlton
Nombre des invités estimée à partir des photos de l’évènement
Pause-café 32.500 Ar x 300 personnes 02 jours 4.875 euros Hypothèse basse retenue : 1 seule pause café par jour
Cocktails 58.000 Ar par personne x 300 personnes 300 personnes 4.350 euros Hypothèse basse retenue : 1 seul cocktail sur les 02 jours
Décoration et habillage salle Forfait 01 5.000 euros
Billets d’avion pour les intervenants invités 1 000 euros 15 15.000 euros Liste des intervenants publiquement disponible
Hébergement invités 100 euros x 3 nuitées 15 personnes 4.500 euros
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar  10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Logistique (invitations, impression brochures, sonorisation, transports locaux, Forfait 15.000 euros 01 15.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 65.725 euros

Ceci signifie que la totalité du budget d’un candidat comme Tabera Randriamanantsoa pourrait être englouti par un seul meeting de ce type.

  • Campagne : Meetings régionaux

Coût estimatif d’un meeting dans un chef-lieu de province (ex : Coliséum Antsonjombe, Antananarivo)

Désignation PU Nombre Total Observations
Location du Coliséum 10.000.000 Ar 01 jour 2.500 euros
Décoration et habillage du stade Forfait 5.000 euros 01 5.000 euros
« Frais de déplacement » de certains militants 5.000 Ar 5.000 6.250 euros Le stade serait d’une capacité de 50.000 places, il semble raisonnable de penser qu’au moins 1/10e de cet effectif ait été « affrété »
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar ->10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Cachet des artistes 20.000.000 Ar/artiste 8 artistes 40.000 euros Hypothèse très basse, certaines sources affirment qu’un artiste de l’envergure de Jerry Marcoss toucherait 1 Milliard d’Ariary par show
Logistique, sonorisation et lumières 10.000.000Ar 01 2.500 euros
T-shirts à distribuer 1 euro 30.000 30.000 euros
Casquettes 0,5 euro 10.000 5.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 96.250 euros

A supposer que le candidat Andry Nirina Rajoelina ait fait un seul meeting de cette envergure par chef-lieu de région durant toute sa campagne, le budget correspondant serait de 96.250 euros x 22 meetings = 2.117.500 euros. Quid du coût de l’achat des hélicoptères, des autres goodies, des distributions d’argent, des camions-téléviseurs, etc. ?

- Candidat Hery Rajaonarimampianina

  • Précampagne : OUI
  • Début : 08 mars 2018 (à l’occasion de la Journée de la Femme)
  • Evènement marquant : Rodoben’ny Fisandratana, Palais des Sports, 07 avril 2018
Désignation PU Nombre Total Observations
Palais des Sports 15.000.000 Ar 01 jour 3.750 euros TAFITA
Cocktail 30.000 Ar 300 personnes 2.250 euros Invités officiels seulement
Décoration et habillage salle Forfait 01 5.000 euros
« Frais de déplacement » de certains militants 5.000 Ar 1.000 1.250 euros Hypothèse basse
Logistique, sonorisation et lumières 10.000.000Ar 01 2.500 euros
Cachet des artistes 20.000.000 Ar/artiste 5 artistes 25.000 euros Hypothèse très basse, certaines sources affirment qu’un artiste de l’envergure de Jerry Marcoss toucherait 1 Milliard d’Ariary par show
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar -> 10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Logistique (invitations, sonorisation, transports locaux, etc.) Forfait 10.000 euros 01 10.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 56.750 euros Fourchette basse
  • Campagne : Meetings régionaux – Ex : Coliséum d’Antsonjombe
Désignation PU Nombre Total Observations
Location du Coliséum 10.000.000 Ar 01 jour 2.500 euros
Décoration et habillage du stade Forfait 5.000 euros 01 5.000 euros
« Frais de déplacement » de certains militants 5.000 Ar 5.000 6.250 euros Le stade serait d’une capacité de 50.000 places, il semble raisonnable de penser qu’au moins 1/10e de cet effectif ait été « affrété »
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar -> 10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Cachet des artistes 20.000.000 Ar / artiste 5 artistes 25.000 euros Hypothèse très basse, certaines sources affirment qu’un artiste de l’envergure de Jerry Marcoss toucherait 1 Milliard d’Ariary par show
Logistique, sonorisation et lumières 10.000.000Ar 01 2.500 euros
T-shirts à distribuer 1 euro 10.000 10.000 euros
Casquettes 0,5 euro 10.000 5.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 61.250 euros

A supposer que le candidat Hery Rajaonarimampianina ait fait un seul meeting de cette envergure par chef-lieu de région durant toute sa campagne, le budget correspondant serait de 61.250 euros x 22 meetings = 1.347.500 euros. Quid du coût des motos distribuées par le HVM ? Des autres goodies et des sommes d’argent distribuées directement à tous les échelons des communautés ciblées ?

- Candidat Marc Ravalomanana

  • Précampagne : OUI
  • Début : Août 2017
  • Evènement marquant : Clotûre du 15ème anniversaire du TIM au stade Mahamasina – 25 Aout 2018
Désignation PU Nombre Total Observations
Location stade Mahamasina 15.000.000 Ar 01 jour 3.750 euros CUA
Décoration et habillage du stade Forfait 01 5.000 euros
« Frais de déplacement » de certains militants 5.000 Ar 1.000 1.250 euros Hypothèse basse
Sonorisation 10.000.000Ar 01 2.500 euros
Cachet des artistes 20.000.000 Ar/artiste 5 artistes 25.000 euros Hypothèse très basse, certaines sources affirment qu’un artiste de l’envergure de Jerry Marcoss toucherait 1 Milliard d’Ariary par show
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar -> 10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Logistique (invitations, sonorisation, transports locaux, etc.) Forfait 10.000 euros 01 10.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 52.500 euros
  • Campagne : meeting politique au Stade Mahamasina 03 Novembre 2018
Désignation PU Nombre Total Observations
Location stade Mahamasina 15.000.000 Ar 01 jour 3.750 euros CUA
Décoration et habillage du stade Forfait 01 5.000 euros
« Frais de déplacement » de certains militants 5.000 Ar 1.000 1.250 euros Hypothèse basse
Sonorisation 10.000.000Ar 01 2.500 euros
Cachet des artistes 20.000.000 Ar/artiste 5 artistes 25.000 euros Hypothèse très basse, certaines sources affirment qu’un artiste de l’envergure de Jerry Marcoss toucherait 1 Milliard d’Ariary par show
Budget communication (spots radio, télé, insertion journaux, etc.) Forfait pour l’évènement : 20.000.000 Ar = 5.000 euros 01 5.000 euros Type de référence utilisée : un spot = 60.000 Ar -> 10 par jour x 7 jours = 70 spots = 4.200.000 Ar (sur une seule radio)
Logistique (invitations, sonorisation, transports locaux, etc.) Forfait 10.000 euros 01 10.000 euros
T-shirts à distribuer 1 euro 10.000 10.000 euros
Casquettes 0,5 euro 10.000 5.000 euros
Coût estimatif de l’évènement 65.000 euros Fourchette basse

A supposer que le candidat Marc Ravalomanana ait fait un seul meeting de cette envergure par chef- lieu de région durant toute sa campagne, le budget correspondant serait de 65.000 euros x 22 meetings = 1.430.000 euros. Quid du coût des autres goodies et des sommes d’argent distribuées directement à tous les échelons des communautés ciblées ?

5) L’analyse de TI-IM : des débuts balbutiants de la culture de l’intégrité et de la transparence politiques

Parmi les points saillants pouvant être retenus de cette expérience figurent :

  • Le faible nombre de candidats ayant adhéré à l’initiative : seuls six candidats sur 36 ont fait preuve de bonne volonté ;
  • Le fait qu’aucune femme candidate n’ait soumis les informations requises alors que nous nous serions attendus à plus de transparence de la part d’une femme ;
  • L’opacité entretenue malgré la bonne volonté affichée : utilisation de la mention « PLUSIEURS » sans dévoiler explicitement comme demandé les noms de « contributeurs » ;
  • Le recours quasi-systématique des candidats à la précampagne (parfois, avec un budget supérieur à celui de leur précampagne), d’où l’importance de baliser cette période du processus électoral, source de disparités et d’inégalités ;
  • L’utilisation du crowdfunding démontre certes une volonté de se rallier au peuple, mais le processus est à baliser (surtout au niveau des sources extérieures) pour éviter les dérives ;
  • Les candidats disposant de plus d’argent n’ont pas répondu aux questions de TI-IM.

CONCLUSION

TI-IM tient à remercier les candidats qui ont bien voulu répondre à ses questions et à exposer publiquement les origines et montants de leurs fonds de précampagne et de campagne électorales. L’association souhaite qu’à l’avenir, la thématique de la transparence et de l’intégrité financière des candidats à tout mandat public soit traitée de façon plus sérieuse par les pouvoirs publics. Ceci afin de réduire les nids de corruption et pour s’assurer que les dirigeants à tous les niveaux mettent réellement en pratique la transparence et la rigueur qu’ils promettent, souvent à tort et à travers, à une population exsangue, tenaillée entre pauvreté et manque d’information.

TI-IM espère que les élections se dérouleront dans un climat calme et apaisé, et que les électeurs feront un choix éclairé contribuant à l’assainissement politique du pays.

Antananarivo, le 05 novembre 2018

12 commentaires

Vos commentaires

  • 6 novembre à 11:52 | Isambilo (#4541)

    C’est un excellent travail. Le résultat de l’appel à contribution / « crowdfunding » de Dama est impressionnant, reste à savoir si son réseau a un impact sur la population. Son projet fondé sur le concept de fokonolona est vaseux parce que pas suffisamment approfondi.
    Pour les autres candidats, il ne fallait pas attendre un miracle. Leur financement est certainement trop nauséabond pour être publié.

    • 6 novembre à 12:39 | tiryco (#9153) répond à Isambilo

      tres interessant, reste a savoir d ou provient tous c fric et comment les leaders arrivent
      a trouver autant d argent dans un pays si pauvre
      ya surement malvercassions, et comment compte t il remboursé

    • 6 novembre à 13:38 | tsirah (#10456) répond à Isambilo

      Ny antsika hoa ilay olona tonga dia miasa fa tsy kabary fisandratana no tanjona eee, fisandratana ho ahy sy anao ary izany no tena ilaina eto amin’ity firenena ity, Ny anio sahaninina ny ampitso homanina

    • 7 novembre à 19:55 | tsirah (#10456) répond à Isambilo

      mila tena saro-piaro amin’ny zotram-pifidianana isika, mba hadio sy hangarahara, mba hiantoka filaminana sy fandrosoana maharitra ho an’ny tanindrazantsika. Misaotra tompoko fa nakehitriny tena tontosa ampilaminana izany

  • 6 novembre à 12:26 | Toutoun (#10298)

    Inoako fa tsy misy akony mivantana @ vahoaka ny filazana ireo zavatra be de be ireo ! Ny tokony himasoana izao dia ny fialàna @ hosoka maro isan-karazany mandrity ny fifidianana !

    • 7 novembre à 20:01 | tsirah (#10456) répond à Toutoun

      mila filaminana tanteraka isika ry malagasy mba hanjakan’ny fifidianana madio, mangarahara,, hamoaka vokatra ho eken’ny rehetra ary indrindra fa ny atao hoe fifidianana omban’andraikitra

  • 6 novembre à 12:48 | sasa (#10303)

    Marina fa hoe tsara ho fantatra ny vola lanin’ireo kandida sy ireo olona mpamatsy vola azy nandritran’ny fampielezan-kevitra fa angamba tsy fotoana itanisana izany izao satria ny sain’ny rehetra izao dia any amin’ny fifidianana avokoa.

    • 6 novembre à 13:40 | tsirah (#10456) répond à sasa

      Andro iray sisa no andrasana fa ny vahoaka liam- pandrosoana dia vonona ny hifidy sy hampandany an’i filoha teo aloha ho fanohizana ny vina fisandratana ho an’ny malgasy tsirairay avy

  • 6 novembre à 15:12 | rakoto-neutre (#8588)

    Manam-bola lay Gasy vitsy an’isa ?
    Avy aiza daholo no nihavian’ireo vola be ireo ? Sao misy endrika famotsiambola, fa dia hisy handraraka volabe eo nefa mbola tsy azo antoka ny hahalany azy@ fifidianana.
    Millionnaire (€) !!!

  • 6 novembre à 16:20 | DanBe (#2256)

    On est probablement en dessous des montants réels, mais il y une chose qui est totalement fausse, c’est le milliard d’Ariary pour un seul cachet d’artiste, même Jerry Marcoss.
    Complètement surévalué ! Complètement impossible !

  • 7 novembre à 13:10 | Nomena (#10351)

    Amiko mety efa nampisakafo ny malagasy ny vola lanin ireo kandida sasany taminny campagne, noho izany dia misy fitiavan-tena ihany ireo kandida ireo indrindra ireo ny harena malgasy ihany no nanajainy azy.

  • 7 novembre à 20:06 | tsirah (#10456)

    miankina amin’ny fahedrentsika ankehitriny ny ho avintsika malagasy. ka tena mila filaminana tanteraka isika mba tsy hisian’ny korotana intsony ka hanetena ny handroso amin’izay ny malagasy miaraka amin’izay ho filoha ho lany eo

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 216