Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
vendredi 12 août 2022
Antananarivo | 16h08
 

Diplomatie

Majunga - Comores

Fête nationale comorienne célébrée avec les Majungais

jeudi 8 juillet 2010

Le consulat de l’Union des Comores à Mahajanga représenté par son excellence Mouhamad Attoumani ainsi que le peuple comorien vivant à Mahajanga ont commémoré avec les autorités de Mahajanga le 35ème anniversaire de l’indépendance des Comores.
La célébration officielle s’est tenue à l’hôtel de ville de Mahajanga ce 06 Juillet 2010 en présence des autorités civiles et militaires de la Région Boeny, le consul de France et d’autres personnalités de Mahajanga.

« La Région Boeny et Mahajanga plus particulièrement, étant la plus marquée par le métissage des races malgaches et comoriennes, l’on a tenu à bien célébrer l’anniversaire de notre indépendance avec vous en ce lieu », s’adresse le Consul des Comores aux invités malgaches présents à la cérémonie.

En effet, la salle était archi-comble lors de cette célébration de la fête nationale comorienne. Chants et danses comoriens ont animé la cérémonie. Les discours étaient spécifiquement basés sur les relations d’amitié qui unissent les deux pays.

Le chef de Région Boeny, Rasoloniaina Jean Christophe Noël, a relaté la petite histoire des Comores avec la Grande Île depuis 1841 où la marine française avait besoin d’un point important dans l’entrée du canal de Mozambique et a réussi à imposer un traité de vente de l’île de Mayotte. Et l’histoire continue jusqu’à ce qu’en 1904, le rattachement juridique officiel se fasse entre les îles environnantes. Les Comores obtiennent en 1946 une autorité administrative vis-à-vis de Madagascar, et Dzaoudzi est choisie comme capitale du nouveau territoire.

L’archipel des Comores colonisé par la France (Mayotte en 1841, Grandes Comores et Mohéli en 1886, Anjouan en 1909) est devenu en 1958 un territoire d’outre mer. « Et il y a 35 ans de ce jour, finit le Chef de Région, la chambre des députés des Comores proclame l’indépendance. Le gouvernement français reconnaît le 9 Juillet l’indépendance des trois îles et décide d’organiser une nouvelle consultation à Mayotte ». Cette dernière phrase a alors provoqué de sourds applaudissements dans la salle suivie d’animations en langue comorienne.

Recueilli par Valis
(sources : Service Communication de la Région Boeny)

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS