Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 19 septembre 2020
Antananarivo | 19h06
 

Scanner

Et maintenant ?

samedi 25 octobre 2008 | RaJean

Ainsi, contre vents et marées, la tenue du Sommet de la Francophonie aura lieu à Antananarivo en 2010 après celui de l’Union Africaine de 2009. Encore une fois, le chef de l’Etat Ravalomanana a démontré ses talents de fin négociateur. Les deux évenéments sont très importants et délicats car ils engagent le "prestige national". C’est pour cela que même l’opposition marche sur des œufs dans ses réactions. D’ailleurs, elle n’a pas intérêt à tourner le dos à ces deux grandes organisations.(...)

Et maintenant ? La question se pose au vu de la crise financière internationale. Les infrastructures adéquates et aux normes seront-elles terminées à temps ? Il est vrai que le Canada et le Québec ont promis de soutenir l’Etat malgache expliquant peut-être l’optimisme du président Ravalomanana. Lors du dernier conseil des ministres consacré à ces sommets ; le président s’est montré rassurant : "une crise peut être changée en opportunité", s’est-il adressé aux opérateurs inquiets. Comment ? C’est de la haute finance ! Toujours est-il que l’Exécutif, par la voix du Premier ministre Rabemananjara, s’est dit prêt à relever le défi.

Le citoyen- lambda, lui, toujours en "crise", n’en comprend ni les causes ni les impacts sur sa vie.
Lors de la rentrée parlementaire, les chefs d’institution ont rapporté les désideratas et doléances des Malgaches, longtemps égrennés par l’opposition, pour ne citer que l’insécurité, le coût de la vie, la Jirama, etc. Bref toute une litanie du vécu quotidien de la majorité de la population...
Maintenant que ce sont les chefs des représentants du peuple qui les récitent, les Malgaches espèrent qu’ils seront "écoutés" et que des solutions idoines soient trouvées.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS