Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 20 octobre 2021
Antananarivo | 21h48
 

Société

Santé publique

Enquête sur l’avortement clandestin : des résultats qui cassent les stéréotypes

jeudi 30 septembre

Le mouvement Nifin’Akanga en collaboration avec AmplifyChange a présenté lors de journée mondiale du droit à l’avortement sécurisé, à l’Hôtel Carlton, les résultats de son étude quantitative sur les « Réalités sur les pratiques de l’avortement clandestin à Madagascar » qui s’est fait au niveau national. C’était aussi l’occasion pour le mouvement Nifin’Akanga de rendre hommage à Mireille Rabenoro, un des piliers de la lutte pour les droits des femmes à Madagascar.

L’enquête a été effectuée sur un échantillon 4.478 personnes dont 3.568 femmes et 910 praticiens. De nombreux résultats sont surprenants et cassent les stéréotypes. D’autres viennent assombrir un tableau déjà morbide. Tout d’abord, les femmes avortent à tout âge. La fourchette d’âge recensée est entre 14 et 50 ans. Il serait donc faux de stigmatiser les jeunes filles comme celles qui pratiquent le plus l’avortement. Les femmes plus de 25 ans forment 61,37%, celles de plus de 35 ans représentent 27,5%.

Les femmes avortent peu importe leur niveau d’étude. Celles ayant eu une éducation jusqu’en classe secondaire représentent 38,5% et les universitaires plus de 42%.

En termes de situation matrimoniale, les femmes ayant/ayant eu une vie de couple stable représentent plus de 51%. En termes de religion, les chrétiens forment la communauté qui avorte le plus avec 81,05% des enquêtées. Pourtant, c’est eux qui adoptent les discours les plus virulents et fermés quand on parle de la dépénalisation de l’avortement.

52% des avortements se font dans des endroits inappropriés comme le domicile des femmes ou celui des praticiens. 31% sont pratiqués par des personnes n’ayant reçu aucune formation médicale, 29,5% par des paramédicaux, 22% par des médecins et 18% par des matrones.

L’étude met une fois de plus en exergue la grande problématique du planning familial à Madagascar. 88% des femmes ne pratiquaient aucune méthode contraceptive. Les trois premières raisons des avortements à Madagascar sont : la grossesse précoce (23,21%), « autre » (20,29%) et enfin la grossesse non désirée (20,08%).

La réponse « autre » englobe trois causes graves : le viol (15,36%), l’inceste (6,54%), les raisons médicales et ou thérapeutiques (78,1%). Cela porte à croire que les violences sexuelles sont plus répandues qu’on ne le pense. Mais aussi, les cas thérapeutiques sont très fréquents.

27 commentaires

Vos commentaires

  • 30 septembre à 10:44 | Isandra (#7070)

    Les solutions adaptées :
    - L’abstinence pour les célibataires,
    - La contraception pour les en couples,

    Je suis d’accord avec les écologistes sur un point, il faut lutter contre l’esprit consommationisme.

    • 30 septembre à 10:48 | bekily (#9403) répond à Isandra

      oadrat ry Isandra !
      abstinence ???????????????
      on n’est pas chez les mormons !

    • 30 septembre à 12:25 | Isambilo (#4541) répond à Isandra

      "consommationisme".
      Mais tu es complètement taré ou quoi ?
      Tu inventes un terme qui n’existe que dans le dictionnaire des singes. Et encore.
      Tu crois que des femmes avortent pour faire augmenter le PIB ? Pauvre type ou nana. Ta débilité n’a pas de limites. C’est à se demander si ton cerveau n’est pas rempli d’immondices.

    • 30 septembre à 14:50 | Gérard (#7761) répond à Isandra

      la burqa ?

  • 30 septembre à 10:54 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Je vais te mettre en rapport avec des gens qui connaissent parfaitement la question !
    Toi et ton ami le DJ vont rapidement d’avis devant la connaissance scientifique réelle !
    Cela vous évitera de raconter n’importe quoi et de passer pour des idiots !
    L’abstinence ,quelle débilité de ta part !

  • 30 septembre à 10:56 | vatomena (#8391)

    En France ,plus de 200 000 avortements par an malgré les pilules de contraception qui sont sur le marché

    • 30 septembre à 11:51 | Isandra (#7070) répond à vatomena

      Vatomena,

      Ici chez nous, l’avortement devrait rester proscrit, mais, il faudrait élargir et renforcer la campagne de sensibilisation.

      Et surtout, interdire les sites et les applications de pronos.

      L’avortement, non seulement tue un humain, mais aussi entraine un impact psychologique sur la femme, et sa conscience ne laissera jamais tranquille jusqu’à sa mort, mais, après sa mort c’est une autre histoire devant Dieu.

  • 30 septembre à 11:15 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra,
    Tu vois l’abstinence cela peut s’appliquer a la bêtise en générale !
    Est tu capable de t’abstenir de raconter des inepties a longueur de journée ?
    Non c’est plus fort que toi ,ben tu vois pour le sexe et la reproduction c’est encore plus difficile car c’est une des premières règles du vivant !
    La première règle des êtres vivants c’est de se nourrir et de se maintenir en bon état général et la deuxième c’est de se reproduire !
    Tu vois c’est naturelle ,cela fait partie intégralement de la vie et de la nature !
    Allez contre ces lois c’est être contre nature ,tu sais comme les curés qui théoriquement doivent s’abstenir et ben c’est contrenature ,c’est une hérésie écologique !
    je te remercie de ne pas me farcir la tete avec tes théories religieuses !
    D’ailleurs ces idées d’abstinnence ,cela viendrait pas de Mialy ?

    • 30 septembre à 11:32 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      ANTICASTE,

      C’est quoi cette attitude agressive avec tout le monde.

      Toujours vouloir en découdre avec n’importe qui.

      Calmez vous un peu, vous vous rangez avec Molotov, le guêper du forum.

    • 30 septembre à 11:44 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Isandra,
      Je suis assez d’accord avec vous ,mais je suis extrêmement sensible a la bêtise en générale !
      Lire des absurdités me hérisses les poils ,comprenez vous ?
      Je vous rappelle ,toi et Rajoel ,que la croissance démographique exponentielle est le problème numéro 1 de Madagascar ,bien avant la crise économique et les crises écologiques !
      C’est sur vous faites les malins a ne pas croire tel ou tel avis mais cela n’empêchera pas la catastrophe violente annoncée par tout le monde !
      D’ailleurs j’enregistre ce post pour te le ressortir le moment venu !

  • 30 septembre à 11:23 | arsonist (#10169)

    Fiovan-toe-tsaina tena goavambe
    ialohavana fampisokafana ny saina sy ny fo ary ny fanahin’ny olon-drehetra
    izay vao ahahomby , raha ahahomby akory aza ,
    ny fanekena fa
    azy Andriambavilanitra , dia azy samirery voalohany indrindra anie
    ny vatana sy ny sainy ary ny fanahiny,
    fa tsy an’olon-kafa akory e !

    Ny finoan’ny sasany izay mihevi-tena ho be saina , dia hampanano-sarotra izany !

    • 30 septembre à 11:23 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Tiens !

      La droite française s’est-elle enfin réveillée
      pour porter la contradiction au droitiste extrême,
      le raciste Juif sefarade Zemmour ?

      Il semble aussi que de nombreuses personnalités juives,
      seferades comme askenazes,
      ont commencé à montrer publiquement leurs désaccords
      relativement aux convictions et idées
      développées par le raciste Zemmour.

      Faire croire que le régime de Vichy et le Maréchal
      avaient protégé les Juifs de France :
      Zemmour aurait-il effacé de sa mémoire
      ne serait-ce que
      l’ignoble "Rafle du Vel d’hiv" ?

      Reprocher aux familles des enfants juifs ,
      assassinés dans leur école par le jihadiste Mohamed Mehrat ,
      d’avoir choisi d’enterrer ces victimes
      en terre d’Israel et non sur le territoire français :
      quelle ignominie avait-il fait là le déshumanisé Zemmour !

  • 30 septembre à 11:25 | Turping (#1235)

    D’abord avant de procréer ,avorter ,.... il faut avoir le minimum de conscience et de responsabilité à prendre .
    - L’avortement n’est pas un jeu d’enfant ni la tendance à la mode qu’il faudrait faire systématiquement car cela pourrait entraîner la mort dès que la grossesse dépasse les 22semaines d’aménorrhée (sans règles )et encore si les personnes qui en sont conscientes de leurs actes ont -elles les moyens d’aller dans un service hospitalier ou autres compétents ?
    - Dans un premier temps la procréation ,le cycle de la fécondation devrait être une matière à enseigner au collège dès la classe de 5ème .Il n’y a que le système éducatif renforcé qui soit l’apanage pour régler ce problème même si ce n’est pas tout .
    Par exemple ; si une personne a été violée et que cette dernière fait recours à l’avortement ,c’est tout à fait normal ,et cela pourrait être valable aussi pour les grossesses non désirées exceptionnellement .
    Conclusion : De côté là ,il y a beaucoup de travail à faire .Le plus important c’est d’éduquer la population et de lutter contre la paupérisation généralisée car la moralité joue beaucoup aussi .

  • 30 septembre à 11:32 | vatomena (#8391)

    Corrélation . :Les djiadistes morts en martyrs lors des attenttats criminels en France sont pieusement enterrés en terre d’Islam. N’est il pas vrai..
    Madame Simone Weil ,rescapée des camps de la mort , a remercié hautement le pays de France d’avoir sauvé 70% de la population juive française que le grand nazi voulait exterminer.

  • 30 septembre à 11:39 | Isandra (#7070)

    Te hamaly kely an’i Zanabahoaka aho androany mikasika ny lahatsoratra lavabe nosorotany, momban’ny famerana ny zaza ateraka.

    Ny tanjon’ny fitondrana tsy hoe hampihena ny isan’ny mponina, fa kosa hampifanaraka ny taha-pandrosoana misy sy ny taha-piterahana.

    Koa satria isika nisafidy ny fialangalanan’ny fanjakana eo amin’ny fiariana sy ny fiainana’ny olona, dia tokony hifanaraka amin’ny fahafahan’ny tsirairay miatrika ny fitaizana ny zaza ateraka. Ohatra hoe raha mbola tsy manana asa ianareo roa tsy tokony mbola hiteraka, satria hiteraka fandaniana ny fisian’ny zaza, kanefa ianareo tsy manana fandaniam-bola akory.

    • 30 septembre à 16:54 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      Isandra vieille pute enivrée, tu dis faire face à l’éducation de l’enfant à naître ?
      Tu parles déjà ton gouvernement ne fait face à rien, kéré, 60% des enfants ne sont pas scolarisés, écoles payantes, pas d’allocation pour les enfants etc....etc....
      Et quand tu dis pas d’enfant car pas d’argent alors faut tout arrêter car 95% de la population vit avec moins de 2Dollars par jour.
      En résumé tu racontes n’importe quoi, tu es à côté de la plaque tout comme ton DJ BAC-7 qui prétend que la malnutrition est un droit fondamental.
      Ben moi je te dis que l’éducation et la gratuité des écoles est un droit fondamental pour les Gasy.

  • 30 septembre à 12:09 | kartell (#8302)

  • 30 septembre à 12:16 | Vohitra (#7654)

    « En termes de religion, les chrétiens forment la communauté qui avorte le plus avec 81,05% des enquêtées. Pourtant, c’est eux qui adoptent les discours les plus virulents et fermés quand on parle de la dépénalisation de l’avortement », Un extrait de l’article ci-dessus.

    C’est l’hypocrisie légendaire de certains Malagasy sous couvert du christianisme ! Un comportement abject qui suscite et cultive les formes de lâcheté et de couardise !

    Une éternelle repentance avant de refaire les mêmes délits après…pour repentir à nouveau après avant de replonger encore et encore dans les mêmes délits…

    On ne peut aussi mettre en veilleuse le fait que dans la plupart des cas, c’est le milieu politique, que ce soit à travers de personnages marqués ou des institutions républicaines, qui finance et anime le flux financier au sein de certains Eglises et Temples dans le pays…

    Bref, ce n’est pas le christianisme qui est mis en cause, loin de là, mais sa pratique dévoyée par certains pour ne pas dire beaucoup de Malagasy…

    « samy efa nanota daholo izy rehetra e… »

    « aza mitsara mba tsy hotsaraina e… »

    « mandehana amidio ny fananao dia omeo ny mahantra, dia andao hanaraka ahy… »

    « Manaja ny lalàna sy ny didy… »

  • 30 septembre à 13:23 | olivier2 (#9829)

    https://fr.yahoo.com/news/madagascar-enquête-révèle-létendue-corruption-082024265.html

    Je tiens ici à exprimer mon soutien à ces pauvres jeunes filles, victimes de vieux cochons comme Lekopé ou Arsonist..et bien d’autres hypocrites donneurs de leçons tropicalisés..

    Cette tradition malgacho malgache dure depuis plusieurs générations, et c’est un SCANDALE !

    Merci Sarah Tétaud !

    NO PASARAN

    • 30 septembre à 23:12 | Zora (#10982) répond à olivier2

      Efa lasa adala ilay rangaha ty... Tsy jereko intsony ny soratany fa mankaleo.
      Mankasitraka n’y rehetra miady aminy crabes eto.

  • 30 septembre à 13:38 | olivier2 (#9829)

    @ mon "pote" Lekopé

    Si tu savais à quel point tu me fais RIRE à t’acharner sur ma prétendue misogynie (..)..

    Je n’ai pas attendu 2021 pour savoir ce qui se passe dans les universités malgaches depuis les années 90 !!!

    Je t’ai déjà appelé à un peu de retenue quant à tes jugements à la fois hypocrites et ridicules concernant les « mœurs »..
    Mais tu insistes !

    Je vais te la faire courte, mon zami : le comportement des vazah vis-à-vis des femmes malgaches est autrement plus courtois et respectueux DANS LES FAITS, que le tiens et celui de tes coreligionnaires..de toutes classes sociales !
    Et ce depuis 40 ans !!!

    Tu veux plus de détails ou ça ira ?

    Lekopé ou l’hôpital qui se fout de la charité.

    A qui peux-tu sérieusement faire « gober » que les vazah sont de vieux pervers pendant que toi et tes copains seriez des chantres de vertu ?

    A QUI ?

    Besoin de témoignages féminins malagasy ?

    LOL

    Allo HOUSTON ?

  • 30 septembre à 20:16 | zanatanynostalgique (#11236)

    Il faut arrêter avec cette hypocrisie ambiante. L’avortement est interdit, l’église rétrograde impose sa vision moraliste et moyenâgeuse. Pendant ce temps, l’avortement clandestin fait le bonheur ou le malheur des jeunes Malgaches qui n’ont pas d’autre choix : l’ex futur géniteur qui refuse d’assumer, la honte (les parents, la société…le qu’en dira-t-on a encore la vie dure chez vous). Elles se font littéralement charcuter, combien en meurent, combien porteront des séquelles pour le reste de leur vie. J’avais lu un article poignant de Ravel dans l’Express de Madagascar, ça date d’il y a quelques mois, qui m’avait complètement retourné. Ça m’avait touché d’autant plus qu’une jeune cousine de ma femme a eu recours, pratiquement à la même époque, à cette pratique barbare. On l’a su une fois qu’elle était passée à l’acte, on a pu la sauver (l’argent fait des miracles), mais je n’oublierai jamais ces souffrances par lesquelles elle était passée. J’ai vu de mes yeux. Alors, je dis à ces bonnes âmes qui condamnent, sans savoir : un peu de retenue, c’est trop facile de juger.
    Le plus injuste, c’est sur la jeune fille seule que la société crache, le salaud qui l’a engrossée, lui, peut dormir tranquille.

    • 1er octobre à 08:34 | Stomato (#3476) répond à zanatanynostalgique

      Un conseil d’ami, cessez d’être nostalgique, de votre origine bien sûr.
      Admettez que le comportement d’un ou d’une malagasy d’aujourd’hui est totalement différent de celui d’un métropolitain.
      Je parle avec 55 ans d’expérience de relation(s) épistolaires avec des malgaches et une relation maritale avec une seule...
      Le problème de l’avortement et de ses nombreuses dérives me touche, mais en tant qu’homme je me refuse de prendre parti que ce soit pour ou contre.
      Je considère qu’il s’agit d’un épisode qui concerne uniquement les femmes.
      Je dénie aux hommes, ou ce qui se prétendent être des hommes, de légiférer sur un sujet qui ne les concerne pas ! S’ils étaient vraiment des hommes, (d’église ou pas) ils laisseraient les femmes prendre des décisions.
      Une femme qui désire avorter, ou subir une interruption volontaire de grossesse soufre trois fois au moins : mentalement pour prendre cette décision, puis lors de l’opération (mot gentil que l’on pourrait souvent qualifier de boucherie et enfin des suite de la manœuvre abortive.
      Quels hommes vrais, qu’ils agissent selon n’importe quel argument, sont réellement capables d’e comprendre cela ?

      Ceci pose, je partage totalement votre avis sur les déchets humains qui engrossent une femme quel que soit sont âge, sans avoir à en subir les conséquences....

    • 1er octobre à 14:24 | zanatanynostalgique (#11236) répond à zanatanynostalgique

      ...nostalgique, je le serai toujours du souvenir tendre d’un pays que mes parents ont tant aimé. Et que j’aime, que je fais mien, même si certains ici, parce que je suis européen, n’acceptent pas. A propos, je relaie un appel de mon père qui demande si quelqu’un qui connait la ville de Tuléar peut lui dire si le boulevard Campan (c’était le nom en 66 : il enseignait à l’ école primaire du coin) existe toujours...
      Vous me dites qu’il ne faut pas que des hommes légifèrent sur un sujet qui ne concerne que les femmes. Le souci, c’est que là où on légifère (c’est pareil en Europe, entre nous), ce sont des hommes qui sont aux manettes. Alors, il faut attendre que les femmes prennent le pouvoir ? on risque d’attendre indéfiniment.

    • 1er octobre à 15:17 | lé kopé (#10607) répond à zanatanynostalgique

      Tous ceux qui aiment ce Pays sont les bienvenus , qu’ils soient , blancs , jaunes ou...verts . Le plus important est leur attachement pour le territoire , et le peuple qui y vit . Le Malagasy est de nature hospitalière , sauf pour ceux qui méprisent la gente féminine locale , en déclarant qu’l n’y a pas assez de Blancs pour nos valeureuses femmes . Je réitère que je n’ai aucune animosité envers l’Etranger , car nous sommes tous l’Etranger de quelqu’un , le con d’un... autre . Mais par manque d’honnêteté , ce sinistre individu va nier ses propos , au vu et au su de tout le Monde . Pire , il va inventer des rumeurs à ceux qui ont quitté le Pays depuis des années , donc non responsables de la prédation des jeunes dans les Lycées ,et Universités de la Grande île . Vivons avec des faits réels , et ne colportons pas des fake News , comme certains en on l’habitude . Les insultes et la violence sont les moyens de défense des faibles .

  • 30 septembre à 21:37 | arsonist (#10169)

    30 septembre à 17:20 | olivier2 (#9829)
    @ Isandra
    vous n’avez pas réagi au défilé DE MADME SARKOZY
    https://fr.news.yahoo.com/carla-bruni-topissime-robe-courte-114803796.html
    L’homme est bafoué dans son honneur..mais MADAME montre l’exemple..
    QUELLE CLASSE


    30 septembre à 17:29 | olivier2 (#9829)
    Madame Sarkozy
    En Mini jupe.
    Marche avec ses talons hauts sur la tête de Vohitra...Arsonist..Lysnorine..et consorts.
    La classe ré incarnée..
    Je suis époustouflé..
     :)


    30 septembre à 17:59 | arsonist (#10169)
    Est-ce que la galanterie française
    serait-elle ignorée
    dans le monde des auto-proclamés Français mais de souche non française [de souche berbère, en l’occurrence] ?
    Le c.on constate une première fois que personne ne réagit à son "mufflerie" de post,
    alors le c.on en remet une couche !
    Incroyable !

    Voyons si ce c.on mettra une 3e couche !

  • 1er octobre à 08:21 | Stomato (#3476)

    Quel article bien/mal fait !
    >>Les femmes plus de 25 ans forment 61,37%, celles de plus de 35 ans représentent 27,5%.<<

    Dans cette phrase les femmes de plus de 25 ans sont incluses dans le pourcentage des plus de 35 ans !

    >>Celles ayant eu une éducation jusqu’en classe secondaire représentent 38,5% et les universitaires plus de 42%.<<

    Pareillement celles qui ont eu une éducation secondaire sont incluses dans celles qui ont eu une éducation universitaire !

    Le syndrome d’Isandra gagne-t-il le journalisme ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS