Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 18 décembre 2018
Antananarivo | 18h56
 

Editorial

Eau ou huile sur le feu ?

lundi 19 août 2013 | Ndimby A.

Dans un sursaut d’orgueil, la Cour électorale spéciale (CES) s’est rachetée samedi dernier en rendant une décision conforme à la lettre de la loi électorale (autrement dit, sans interprétation abusive), et a décidé d’invalider huit candidatures, dont celles de Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka. Le retrait de ces trois dernières candidatures était une exigence de la communauté internationale, après la première liste de 41 candidats publiée par le CES le 3 mai 2013. À la suite des innombrables critiques contre cette liste, le calendrier électoral qui prévoyait le premier tour de l’élection présidentielle pour le 24 Juillet 2013 a été reporté, et une CES récemment recomposée a eu pour mission de réétudier les candidatures sur la base des requêtes reçues. Cette juridiction tente donc d’éteindre le feu qu’elle a elle-même allumé avec la première liste : quelque part, la CES joue donc au pyromane pompier. Si elle avait eu le bon sens d’agir aussi honorablement depuis le 3 mai, on n’en serait pas là. Et on se demande toujours quelles sont les motivations qui ont encouragé ses anciens membres à agir ainsi...

Après la communauté internationale, l’institution judiciaire malgache a donc remis en selle le « ni-ni » : ni Ravalomanana, ni Rajoelina. Solution acceptable par défaut, dans la mesure où la solution idéale permettant aux électeurs de s’exprimer à travers le « et-et » a fini par sombrer à cause des manœuvres de Rajoelina et de ses alliés nationaux et internationaux. Le Président de la transition (PT) se retrouve donc être le grand perdant de la situation actuelle, à force d’avoir cherché à imposer un « ni-et » scélérat à coups de notam, d’arguments fallacieux, de manœuvres dilatoires et de procès inique.

La nouvelle liste des candidats comprend donc 32 noms. La balle est maintenant dans le camp de la Commission électorale nationale et indépendante pour la transition (CENI-T), qui devrait déterminer un nouveau calendrier électoral d’ici le 20 Août 2013. Mais aujourd’hui, la principale question qui se pose est la suivante : la décision de la CES jette-t-elle de l’eau ou de l’huile sur le feu ? Autrement dit, va-t-elle apaiser la situation ou au contraire l’embraser ?

Du point de vue du juriste, la CES a regagné sa crédibilité en osant prendre des décisions conformes à la loi en vigueur à Madagascar. On ne pourra que l’en féliciter, même si certains font grise mine. Du point de vue international, on pourrait même apposer sur cette liste un « peut mieux faire », dans la mesure où l’application du filtre des 109 sanctionnés par l’Union africaine aurait pu contribuer à la nettoyer un peu plus. Mais la CES n’a pas fonction à utiliser d’autres textes que ceux du Droit malgache pour rendre ses décisions. On espère maintenant que cette nouvelle liste de candidats va recevoir l’assentiment de la communauté internationale, et que celle-ci ne va pas encore s’amuser à chercher la petite bête, dans la mesure où sa demande manifestée expressément au sujet des trois candidatures a vu une réponse. Et on espère qu’après tant de faux pas, d’atermoiements et d’incohérences, la communauté internationale saura enfin avoir un comportement digne et efficient.

Il faut maintenant que les positionnements nationaux et internationaux en appui à la décision du CES se fassent très rapidement, de façon à lui donner la force nécessaire pour mettre en échec les esprits chagrins ou malfaisants.

Gisamainty introuvable...

Malheureusement, l’expérience montre que le respect du Droit et de la loi ne sont pas des valeurs fondamentales dans la vie politique malgache. À titre d’exemple, Marc Ravalomanana et Andry Rajoelina se sont tous deux singularisés par des coups d’État, respectivement en 2002 et 2009. Et durant l’exercice de leurs fonctions à la tête de l’État, on ne peut pas dire qu’ils aient été des modèles parfaits de bonne gouvernance économique et démocratique, même si je persiste à dire que malgré ses nombreux défauts, le Président Ravalomanana avait quand même des qualités d’homme d’État, contrairement au DJ qui n’en a aucune. On ne va donc pas trop attendre d’eux une capacité à considérer la primauté de la loi par rapport à leurs propres intérêts politiques et financiers. De plus, quatre ans et demi de crise montrent que l’armée, dont certains éléments se sont politisés pour cause d’amitiés sonnantes et trébuchantes avec les auteurs du coup d’État, est devenue à la fois imprévisible et ingérable à cause de valeurs et d’une éthique vendues au plus offrant.

En outre, quatre ans et demi de crise montrent que la clique mafieuse qui s’est greffée autour du clan hâtif n’a pas envie de tourner la page d’un contexte actuel aussi flou, et donc juteux. La résurgence éhontée du trafic de bois de rose ces derniers jours est un excellent moyen d’évaluer le niveau de l’État de droit dans ce pays. Complicité des détenteurs de pouvoir ; toute-puissance des lobbies des trafiquants qui se font pudiquement appeler "opérateurs" ; impuissance des services de l’État concernés, de la société civile, et des bailleurs de fonds ; et enrichissement continu de réseaux de minorités qui agissent en État dans l’État : que dire de plus ? Reste à savoir si certains politiciens en cheville avec les trafiquants se sucrent une dernière fois avant de dégager de notre horizon, ou s’ils amassent un trésor en prévision de ce qui risque de se passer à cause d’eux. Scénario envisageable, et qui avait déjà été abordé par notre éditorial Election ady gasy contre plan du GIC-M (23 juillet 2013) :

"une solution improbable à partir de moyens dérisoires : étape un, union contre nature des trois candidats visés par le GIC-M (...) ; étape deux, maintien des 41 candidats de la liste du CES sans changement ; étape trois, processus électoral financé par un bricolage financier, comme par exemple la reprise des exportations légalisées de bois précieux".

Tout ceci pour dire que la tension politique n’est pas forcément apaisée automatiquement avec la décision de la CES. Le contexte regorge d’un fort potentiel de violence, ne serait-ce qu’à cause de la culture d’utilisation de gros bras et les trafics d’armes ces dernières années, ce qui contribue à l’explosion du banditisme et l’entretien de milices par des politiciens peu scrupuleux. Pour que nous ayons une sortie de crise, il faudra au moins la conjonction de trois facteurs. Primo, la volonté sincère des premiers acteurs politiques concernés, or, comme l’écrivait Corneille, "Un menteur est toujours prodigue de serments". Secundo, des institutions nationales (armée, FFKM, société civile, justice, médias, parlement etc.) suffisamment fortes et cohérentes pour assurer une médiation qui s’impose à tous les politiciens. Et tertio, la capacité de la société civile au sens large à faire pression pour exprimer la vraie voix du peuple. Ce triangle vertueux est pour le moment du domaine du gisa mainty, et quand on considère certains de ces critères, on comprend que seuls les imbéciles peuvent encore vivre d’espoir.

Andry Rajoelina a déjà démontré à maintes reprises sa versatilité, le peu de fiabilité de sa parole, et son incapacité à considérer l’intérêt supérieur de la Nation au-dessus des siens propres. Son dépôt de candidature hors-délais légaux montre le peu de cas qu’il fait de la loi, et son inconscience des conséquences de ses actes irréfléchis : sans son entêtement stupide à se présenter, le premier tour aurait déjà eu lieu. Il n’est donc pas impossible qu’il rejette le nouveau verdict de la CES sous divers prétextes, comme « le refus au nom du nationalisme et de patriotisme d’un diktat de la communauté internationale », ou « le refus d’une décision jugée contraire à la volonté populaire » manifestée bruyamment lors des inaugurations de futilités manara-penitra. Cela lui permettra alors d’envoyer valser le processus électoral actuel, et nous amènera dans une transition interminable à l’ivoirienne. Cette réaction peut prendre plusieurs formes, y compris un coup d’État militaro-civil bidon qui (ré)installerait Rajoelina à la tête de l’État pour quelques années. Et la décision de la CES est du pain béni pour ceux qui envisagent cette option, car si une période trouble se met en place, ce sera le prétexte rêvé pour écarter d’un revers de fusil le fragile processus en cours, au nom d’un état d’urgence, d’un état de nécessité nationale ou autre ânerie martiale censée remettre de l’ordre. On attendra avec curiosité de voir qui va être le premier camp à évoquer des risques de troubles : ce sera probablement celui qui projette d’en organiser pour ensuite en accuser l’adversaire.

Ceux dont les candidatures ont été annulées par la CES disposent d’un délai de trois jours au plus tard à compter de samedi pour présenter éventuellement des candidats de remplacement. Comment va réagir le camp Ravalomanana : obtempérer, persister, ou rechercher une alliance avec Rajoelina et les autres candidats déflatés pour monter une élection à leur sauce, et à laquelle ils seraient présents ?

Cependant, dans le contexte actuel, les uns et les autres ont encore l’opportunité de sauver les meubles et de montrer leur sens d’homme d’État, même si je n’y crois pas trop. Suivant la fameuse formule de James Freeman Clarke, « un politicien pense à la prochaine élection, et l’homme d’État, à la prochaine génération ». Malheureusement, l’essentiel des clés vers la sortie de crise se trouve dans les mains de Rajoelina, et il a eu le temps de démontrer ses grandes capacités à faire le politicien, sa vacuité extrême dans le domaine de la grandeur, et surtout sa capacité de nuisance. Reste à savoir si les autres acteurs auront assez de poids pour lui faire entendre raison. Mais pour entendre raison, il faudrait commencer par l’avoir pleine et entière.

Le scénario de l’empereur : voici un petit scénario de fiction pour vous démontrer que la force de ce peuple que l’on met à toutes les sauces de forum n’est devenue qu’une illusion à Madagascar depuis l’anesthésie hâtive de 2009. Imaginons un instant que le 17 mars 2009, soutenu par les kalachnikov du CAPSAT, et emporté par sa mégalomanie et son envie maladive de marquer l’Histoire, Andry Rajoelina ait décidé de se faire sacrer empereur, comme Bokassa l’avait fait en son temps et sous d’autres cieux. Qui aurait été capable d’empêcher cela ? J’entends d’ici les vierges effarouchées, tant chez les pro que les anti-Rajoelina. "Rajoelina kosa ve dia ho adala ka hanao izany e" pour les uns. "Le peuple malgache n’aurait jamais accepté cela..." pour les autres. Mais alors, qu’on m’explique ce que le peuple malgache a concrètement été capable d’empêcher depuis que Rajoelina a commencé à dérouler son rouleau à bêtises à compter du premier trimestre 2009. Histoire de voir ce que ce fameux peuple serait capable d’empêcher si le clan Rajoelina décidait de protéger ses intérêts politico-économiques envers et contre tout. Et tous.

(...)
’Nareo akaiky eo ihany nefa mody tsy miteny
Mampite-hitabataba mampite-hanopa reny
(...)
Dia ’nareo hono misy spons henjana be
Dia izany no mahatonga anareo lasa mampime
(...)
Nareo ve mba misaina e
Nareo ve mba mi-etude
Fa raha mitohy izao dia mifarana amin’ny gidragidra
(...)
’Nareo toa mananihany
’Nareo toa manorisory
Tsy hitanareo ve zahay ’reto fa efa sosotra e
(...)
Avy aty aminay atolotra ho anareo
Asa indray ’nareo izao raha mihaino
Raboussa tsy hoe lavorary manao am-bava ratsy
Ambarako aminareo fa ity penina fa tsy basy

(Raboussa, Nareo ve)

102 commentaires

Vos commentaires

  • 19 août 2013 à 07:43 | Rakitoza (#689)

    Lu sur Tribune :
    "On attendra avec curiosité de voir qui va être le premier camp à évoquer des risques de troubles : ce sera probablement celui qui projette d’en organiser pour ensuite en accuser l’adversaire".

    Lu sur le site web de Libération.fr :

    « Je suis étonné », a réagi de son côté le ministre de la Communication, Harry Laurent Rahajason qui craint déjà des troubles. « Ca va barder à mon avis. Ces trois candidats là ont leurs partisans, ils ne vont pas rester les bras croisés. Je ne crois pas que ces annulations vont apaiser la situation, comme ce qui se passe en Egypte.

    Tandremo fa mandady ny trambo....

    • 19 août 2013 à 10:58 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Rakitoza

      Ni eau ni huile sur le feu ! ( Ndimby se trompe et se trouve de l’autre coté de la plaque comdhab)

      C’est juste un GRAND BOULEVARD pour un COTIER , à nouveau , au POUVOIR à Madagascar conformement au souhait de la Communauté internationnale !

      l’histoire politique deMadagascar vient de nous montrer que les merina au magistrature supreme sont plutot sources de crise lavareny , hyprocrisie et egoisme y est pourquelque chose. Il est loin le grand espoir de 2002 ou un Merina au pouvoir est considéré comme faiseur de miracle pour ce Madagascar appauvri par 26 ans de Ratsirakisme et 3 ans de betises zafinaif !

      Ravalo finalement n’etait pas le MESSIE tant attendu !

      Retour à la case de depart donc comme au lendemain de l’Independance, un COTIER au pouvoir,à nouveau, à Madagascar, suivez mon regard ( un coup de pouce NON DIT de la CI y est pour beaucoup ) !!

    • 19 août 2013 à 11:33 | Tia tanindrazana (#349) répond à Boris BEKAMISY

      Tonga ny fotoana (angamba) hisehoan’ny tena fitiavana ny tanindrazana hoan’ny malagasy. Mila tanindrana tena mifampatoky @ merina izao ho entina hanaganana tena firenena malagasy. Tsy hanohitra be fahatany ny frantsay fa ho sahy hiaro ny tombotsoan’i madagasikara manoloana ny tsindry ataon’ni lafrantsa sy ny karana bi nationaux ary ny sinoa be fandrapaka. Tsy adino koa ny firenen-kafa fa ny tena henjana sady tena tsy mifadi-trovana dia i lafrantsa noho ny naha zanataniny antsika. Ny States koa henjana fa mbola azo akifika sy hiadian-kevitra mora kokoa noho i lafrantsa aty afrika.

      Mahatoky ny mouvanse ra8 izahay ahay hijery izany ary hampiseho ny fifampatokisana sy ny tena fampiraisam-pirenena marina. Enga anie ka ho tonga @ izany ny safidiny satria tena vita mazava hoan’ny mouvanse ra8 io fifidianana io raha tanteraka io stratejia fifampatokisana eo @ tanindrana sy ny merina ary ny samy mpikambana ao @ mouvanse io.

      Jereo hoe mankaiza ny tianay ho lazaina : Botozaza filoha, neny ravalo PM

    • 19 août 2013 à 11:50 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Tia tanindrazana

      Angaha moa tsy TOJO RAVALOMANANA indray no candidat de remplacementnareo !! tsy maintsy ao amin’ny Famille Ravalo na koa tsy maintsy Merinafjkm ts’inona ny anareo no candidat !!! raha ny logika politikan’i Dada no fotorina !

      Diso hevitra ianao , IZAHO DIA TSY MINO fa ho BOTOZAZA izany no ho candidatn’i Zanakyi Neny sy Dada !!

      Tsy tia tanindrazana izany sady tsy matsilo ara-politika toa anao io ts’’inona iDada ka hanao miracle hisafidy an’i BOTOZAZA izany !! on connait le Ravalo !!

    • 19 août 2013 à 15:32 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Boris BEKAMISY

      Azanony lè moly rakamisy a !!

      Tsy misy cotier zany eo e !

      Vonoy ny afo andakozi raborisy a , sao dia mandoro ny volo kely sisa eo tampidoha

    • 19 août 2013 à 15:51 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à Rakotoasitera Fidy

      O ré olona é !
      I Bréchard hono ny kandidan’i raborisy .. mitovy cheveux aminy mantsy

    • 20 août 2013 à 05:10 | Rnlb (#7536) répond à Boris BEKAMISY

      Tankaiza ano Bekam rango ela be ze. Zahe aketo koa mbo naningna ano o ! Ano reky fo zala misy jery e. Tsisy koa mandilatra ano le malama head le cotier mbo tsy teraka olo kara ano. Av ke anao ano olo tia Madagascar ty. Olo tsy manjary le nanano ano ( gyneco de pacotille ) ano olo mahe be kale mandilatra zokinao.

      C est pas la peine de me repondre par des phrases a la sauce medicale suis pas medecin moi.

    • 20 août 2013 à 12:18 | RAMBO (#7290) répond à Rakotoasitera Fidy

      Je suis descendant d’Andriamasinavalona et je ne parle jamais comme R.FIdy. Un pauvre petit complexé merina qui ne connait même pas de quelle origine il est. Efa lany andro ny resaka merina sy côtier ka tsara hajanona. Jereo sy fotory ny razanao fa tsy maintsy misy andevo hany ho any. Ireny miseho azy ho ambony firazànana ireny indrindra no tena tsy mazava ny fihaviany. Miseho ambony amin’ny firazànana nefa ambany fisaina. Moi j’aime tous les Malgaches, côtiers ou hauts plateaux. Je suis prêt à voter un côtier s’il a la capacité de diriger le pays.

    • 20 août 2013 à 13:01 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à RAMBO

      Malheureusement QUE RARE sont les merinas comme vous RAMBO et voilà pourquoi ce beau pays est tout le temps en crise car la majorité des merina sont ENCORE de la mentalité de Ndimby a ou du VIEUX Fidy Rakotoasitera........

      il est vrai que le VRAI ANDRIANA comme Rambo ou Rajoelina sont les moins COMPLEXES ou les plus OUVERTS des merina !!

    • 20 août 2013 à 13:42 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Rnlb

      ni EAU ni HUILE sur le FEU !!!!

      Toujours pas de MANIF de mouvance Ravalo à Ambohizatovo ce jour !! ENCORE UN ECHEC RENTENTISSANT de la mouvance de Neny......

      et la mouvance RAVALO n’oserA pas quitter la MARMITE TRANSITIONELLE tellement la soupe servie par Rajoelina y est excquise .........

      Le processus electoral poursuit son petit bonhomme de chemin sans obstacle majeur pour mettre un COTIER CANDIDAT DE LA CI bref un OUATTARRA MALGACHE à IAVOLOHA

      L’OUATTARA malgache se terre encore dans le SILENCE pour conconcter sa strategie !! la CI et Rajoelina sont derriere lui !

      Le reste c’est du blablabla !!!

    • 20 août 2013 à 14:20 | claude (#3141) répond à Boris BEKAMISY

      "Ravalo finalement n’etait pas le MESSIE tant attendu !"
      Peut-etre. Mais nous avons goutee au developpement. L’horizon s’est eclairci.

      Peut-etre que Ravalo a priori serait le MESSIE tant attendu

    • 20 août 2013 à 14:28 | claude (#3141) répond à Tia tanindrazana

      "Mila tanindrana tena mifampatoky @ merina izao ho entina hanaganana tena firenena malagasy."

      Mais est-ce que ca existe ?
      Ou bien qu’il faudrait oublier les histoires anciennes sur tels ou tels rois bla bla bla. Et je n’ai pas encore entendu dire que la FFKM va dans ce sens.

      Wait and see

    • 20 août 2013 à 14:39 | claude (#3141) répond à RAMBO

      "Je suis prêt à voter un côtier s’il a la capacité de diriger le pays."

      Je ne demanderai pas tant. Je suis prêt à voter un côtier s’il a la capacité de ne pas hair celui qui construit une route pour desenclaver son village.

    • 20 août 2013 à 18:45 | Tia tanindrazana (#349) répond à claude

      Raclaude a ! Fa tsy ianareo izao ve no tena jakom-bazaha mampiady hatrany ny malama sy ny sisitany e !

      Efa izao stratejia izao no netina nambabo ny sakalava sy ny betsimisaraka mba hanome tosika ny miaramila vazaha namakivaky ny andrefana manontolo fa tsy tanteraka ilay izy.

      Ny naharesy ny malagasy dia noho ny safidy adala nataon’izay tao an-dapa tao hoe andao tsy hiady fa hilavo lefona mora isika fa @ izay tsy ho zanahiny fa ho ataony protectorat fotsiny, izany hoe hijanona eo ihany ny mpanjaka ary afaka hifampiraharaha @ vazaha !!

      Tena ozoninay ny taranak’izay nanoro vohana t@ io septembre 1895 io satria teo no nanomboka ny hakanosana sy ny safidy adala ary ny ozona sisa rehetra. Sady nozanahin’i galliéni no noalikainy no tsy nasiany hajany intsony ny malama satria kanosa no tsy nisy ambo-po !!!

      Dia io mbola averinnareo eto io indray ilay fika ratsy an ! Zarazarao hanjakana (Iza koa ny merina tsy nanjanaka tanindrana sns ?)

      Izahay sahy milaza fa lanin’ny tsimiamboholahy sy ny miaramilan’ny mpanjanaka ireo mpanafika ary tena ady saritaka henjana dia henjana no nisy teo fa noho ny hagegena dia tsy natao izany mba ho fiarovana ny fahefan’ny mpanjaka hono.
      Farany, aminay dia tsy fanjanahana no nisy teto fa annexion. Efa nanana sekoly, efa nanana fahaizana, efa finoana kristianina, efa nisy culture, éducation, politika ary fototra nahafahana nianatra sy nandroso tahaka ny japoney sy ny kely maso teto no nopotehina hatramin’ny fakany noho ny ambo-po na firenena tsy mahalala an’Andriamanitra dia tsy iza fa lafrantsa, ary indrindra koa noho ny hakanosan’ny olona t@ 1895.

      Raha miverina mandinika ny lasa ireo milaza fa mpitondra dia angamba mba mety hitady fifampihavanana sy fifampatokisana ihany saingy toa efa lasa gaigin’ny fahefana fotsiny avokoa izay eo dia tsy mijery lavitra intsony ka dia alentiky ny vazaha anaty maloto mora fotsiny !

      Tokony hanendry remplaçant ny mouvanse ra8 ary mbola hevitray io fifamaptokisana eo @ tanindrana sy ny malama io mba hanarenana indray (raha mbola vonona) ny tena firenena malagasy .

      Raha tsy hanendry remplaçant moa izany dia asa na hitondra hoa aiza ny boycotte.

    • 20 août 2013 à 19:46 | zanadralambo (#7305) répond à Tia tanindrazana

      Mitovitovy hevitra aminao aho amin’ny ankapobeny. Ny tsy anarahiko anao hatramin’ny farany, dia ianao toy miandany tanteraka amin’i Ravalomanana.
      Natoky sy nino io rangaha io aho teo aloha, nisy rahalahiko 2 tany an-tsisina saika maty mihitsy noho ny fiombany azy fony nifanaritaka tamin’ilay ratsy loha nanimba ny firenena talohan’ny 1975 isika vahoaka teto Iarivo. Nino tanteraka ny toky nomeny aho ho’aho, fa taty aoriana dia nahita fa nivadika tamin’ny voady nataony i rangaha, ka nandiso fanantenana ny omby mahia nametraka ny fanantenany teo aminy.
      Miova ny olona hono, maka lesona ny diso vitany taloha. Hono, fa tena sarotra amiko ny hino fa niha hendry ingahy Ravalomanana ka tsy hamerina ny adalana nataony taloha…

    • 20 août 2013 à 19:48 | zanadralambo (#7305) répond à claude

      Bien dit...

    • 20 août 2013 à 20:21 | Tia tanindrazana (#349) répond à zanadralambo

      Tsy dia hoe manohana be an’ingahy ravalo fa tena nisy hadisoana goavana dia goavana nataony dia tsy inona izany fa ny fahajambany nanoloana ny fahefana sy ny harena ka nanadinoany ny antony lalina dia lalina nanosehan’ny vahoaka azy ho teo @ fitondrana.

      Na izany aza dia nahavita soa ihany izy nanoloana ilay ratsy dia ratsy nanimba tanteraka an’i madagasikara nanomboka ny 1975 ka hatramin’ny izay tena nialany teo.

      Asa aloa na tsy hiova intsony izy na tsia fa raha atao ny compte dia mety mba ahatafaverina kely ny fampandrosoana sy ny mety fahafahana @ ireto frantsay frantsay ireto izy iny ka anjaratsika vahoaka ny tena mifehy azy avy eo raha mbola ho tafaverina eo, ka raha mbola mitady hibolila indray dia tena tsy hay intsony izay lazaina fa dia OZONA IRAY OZONA ROA TELO fa dia aleo angamba ho fongana tsy hisy intsony@ izay isika ka ho hanjakan’ny frantsay sy ny jakony mandrakizay doria amen sisa.

    • 20 août 2013 à 23:01 | Albatros (#234) répond à Boris BEKAMISY

      Ben !!! voyons !!!
      Le seul bon mérina !!!, c’est celui qui pense comme Boris.
      CQFD.

    • 21 août 2013 à 17:05 | Tia tanindrazana (#349) répond à Tia tanindrazana

      Hatreto aloa dia tsy misy laoniny sy vodiny ny safidin’ny mouvanse ra8. Sady tsy nanolotra remplaçant no toa tsy mametra-pialana no toa tsy mahatarika olona firy ry ngahy rakotoarivelo.

      Dia sady tsy hisy candidat izany no hanao boycotte no misalaka anaty tetezamita ihany !!!!!

      Tena mamy ny atsy no fy ny aroa ! Raha tena manana ambo-po ny mpitarika dia mametraka fialana mazava ary manao déclaration momba izany @ gazety, avy eo dia miandry 5 taona indray izany vao hifanandrina @ fifidianana indray.

      Ny fiheverana hanitarana ny crise indray tsy hisian’ny fifidianana kosa angamba dia tena mety hifototra @ mouvanse ny hiafarany raha izay no stratejia entina satria godraka sy rava ny vahoaka sy ny firenena ka raha sanatria tsy hisy fifidianana eo indray na hoe korontana ambony ambany indray no ho tohiny eto dia tena hisy kakay goavana dia goavana mandritra ny génération maro mihitsy.

      Tena mbola tsy misy ary toa tsy hisy ny fifampatokisana eo @ samy mpikambana ao @ mouvanse ary indrindra eo @ malama sy ny anindratany ao anaty mouvanse koa.

      Samy tsy mifampatoky fa mody samy mifanohana eo mandra-pà daholo . Mandehana mianatra fifampatokisana any @ poutine sy medvedev fa tsy tafa intsony izy izany izao.

      Asa aloa izay ho avoakan’ny ampitso fa toa lasa mandroso tsy hisy mouvanse ra8 ny toe-draharaha raha izao no mitohy.

      Ny ampitso no hanambara ny ho avy.

    • 23 août 2013 à 10:45 | makoa (#4196) répond à Boris BEKAMISY

      Sincèrement monsieur bekamisy, votre analyse est tout a fait déplorable, et surtout... raciste et anti-côtier.
      Je continue à croire que mada va se développer quand les citoyens se sentiront malgaches, mais non merina, ou betsimisaraka, ou sakalava.
      J’invite le site madagascar-tribune.com à établir une charte des commentaire et à retirer tous les commentaires racistes.

    • 23 août 2013 à 11:59 | Visiteur (#6058) répond à Tia tanindrazana

      Raha tian’ny mouvance Ravalo ny hahazo indray ny fon’ny vahoaka dia tokony hitady olona iray izay tena manana charisme sy vonona (déterminé) rizareo.

      Fa raha mbola ry Hanitra R sy Mamy R no eo dia tsy hovanona izay kasaina, tsy zatra mitarika tolona izy ireo, mora matahotra.

  • 19 août 2013 à 08:53 | HARUNA BIS (#7218)

    De toute les manières les militaires sont les maîtres du jeux.
    Ils doivent pour démontrer leurs volontés pour l’intérêt supérieur de la nation.
    Ils doivent également penser que toute tentative de rétablir Rajoel ou les autres mafieux serait faire entrer Madagascar dans une période de plus en plus instable ou même eux aurait beaucoup a perdre.Je pense au cas haïtiens ou l’armée a carrément été dissoute et n’existe plus.

    • 19 août 2013 à 10:54 | Isandra (#7070) répond à HARUNA BIS

      Justement, c’est pour l’intérêt supérieur de la nation qu’il sont prudent quant au retour au pays de Ravalomanana, qui est capable de tout pour revenir au pouvoir,...

    • 19 août 2013 à 11:15 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra,

      Arrêter de justifier l’illégalité.
      Quand comprendrez vous enfin, que Rav8 est un citoyen Malgache et de ce fait , a comme patrie MADAGASCAR ?
      Donnez nous un seul article constitutionnel, interdisant à un citoyen de rentrer ....

      Ceux qui soutiennent , en dépit des textes, un acte illégal se comportent comme un délinquant...

      Vous êtes bien pour l’ordre n’est ce pas ? Alors commencez par faire respecter la loi !

    • 19 août 2013 à 12:11 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Est ce qu’il faut traiter le cas de Ra8 comme ceux des autres citoyens ? Non,...

      Il faut le classifier comme un cas exceptionnel...

      Ra8 a son statut particulier, le fait qu’il est un politicien, ex Président, voire personnage public etc, d’autant plus, il est l’un des acteurs majeurs de cette crise,...c’est pour cela que même la CI est persuadée qu’il faut une concertation entre protagonistes, puis une préparation pour son retour,...,dans le souci de sa sécurité et celle des autres, ainsi que la tranquillité du pays, et toutes les initiatives exclusives sont à exclure.

    • 19 août 2013 à 12:33 | bbernard (#6880) répond à HARUNA BIS

      Les militaires sont pour une part à la botte de Ra8 et pour une part à la botte du petit caporal mafieux. Leur réaction dépendra de qui les paiera le mieux et leur fera les plus belles promesses de promotion. Ils se moquent totalement de l’intérêt national car pour eux ce n’est qu’une vue de l’esprit. Tant qu’ils peuvent racketter la population dans les provinces sans que personne n’y mette son nez, c’est tout bon.

    • 19 août 2013 à 16:25 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra,

      De fait vous vous considérez au dessus des lois de ce pays...

      VOUS decidez/légiférez , comme les putchistes, et sans à avoir de compte à rendre, ni référence à un texte légal du sort d’untel ou untel...

      Comment s’étonner de l’anarchie avec de tels agissements ?

      Vous mettez en avant la sécurité du peuple et mieux encore la sienne !

      Mais, l’Etat souverain a pour devoir d’assurer la sécurité de TOUS les citoyens, y compris RAV8, mais sur SON TERRITOIRE. Celà confirmerait il que la Zendarmerie et la Police qui ont des Makarov, des AK 47, et des PM en tout genre ne peuvent pas assurer la securité ?? (si le constat evident est OUI pour tous les citoyens, donc celà confirme bien que nous sommes un pays feodale , alors pourquoi evoquer le mot politicien, President et Public ?°

      Ce n’est pas aux autres d’assurer la sécurité de celui ou celle que VOUS avez décidé de bânir !

    • 19 août 2013 à 16:28 | DIPLOMAT (#846) répond à bbernard

      Bbernard,

      Je ne connais pas de Militaire à la Botte de Rv8... Au mieux ils sont neutres.

      Mais pour la plupart, ils sont POUR Rajoelina, car il ferme les yeux sur les trafics en tous genres (bois, drogues, armes , corruption) a tous les echelons de l’armée.....

    • 19 août 2013 à 18:49 | Isandra (#7070) répond à DIPLOMAT

      Comme je répète ici tous les temps, nous sommes dans une situation exceptionnelle, toutes les lois et les décisions devraient l’être. D’ou la fdr, et certaines mesures prises durant cette transition.

      Cela ne veut pas dire qu’on est hors la loi, tout est compromis, la formation de ce gouvernement,entre autres, et le retour de Ra8 doit également suivre cette logique.

    • 19 août 2013 à 19:13 | DIPLOMAT (#846) répond à Isandra

      Isandra,

      La loi est rien que la loi.
      Madagascar n’est pas sous la loi martiale ! L’assamblée (bidon certes) n’est pas dissoute ; et la justice condamne ecore au nom du peuple Malgache n’est ce pas ?

      La FDR acceptée par TOUS les protagonistes interdit elle le retour d’un citoyen Malgache ?
      Non plus... bien au contraire !

      Donc , vous pourrez essayer de vous convaincre, qu’il n’ y a pas eu de coup de force de Rajoelina, ni abus de pouvoir de ce dernier, et le répeter à l’infini, vous ne parviendrai pas à travestir la realité et la legalité.

    • 20 août 2013 à 11:38 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à DIPLOMAT

      Bien répondu Diplomat !

    • 20 août 2013 à 14:23 | claude (#3141) répond à HARUNA BIS

      "au cas haïtiens ou l’armée a carrément été dissoute et n’existe plus."

      Ce serait une benediction pour Mcar. Mcar pourrait alors se deveopper en quietude.

    • 20 août 2013 à 16:41 | Rnlb (#7536) répond à HARUNA BIS

      Si les militaires sont les maitres du jeu depuis le debut de cette revolution ils auromt pris la direction du pays. Ils ne font qu executer les ordres venant sournoisement d une puissance exterieure dont les derniers ambassadeurs ont brille comme une grosse chainette d or pendue a un chataignier par leurs zeles dans les affaires des Malagasy.

    • 21 août 2013 à 11:30 | tsimahafotsy (#6734) répond à claude

      C’est ce que je prône de puis longtemps !
      L’armée malagasy ne sert à rien, strictement à RIEN ! Sauf à parader et à dilapider le budget de la nation.
      Il faut la transformer en corps de développement pour gardes forestiers, agents de développement agricole, agents de sécurité , agents de reboisement, d’alphabétisation ( c’est plus dur vu leur niveau intellectuel ), constructeurs de pistes, de routes, de puits, gardiens de la biodiversité, etc...

    • 21 août 2013 à 11:42 | bbernard (#6880) répond à tsimahafotsy

      Dissoudre l’armée, oui. Par contre votre proposition de reconversion, si elle présente un grand intérêt, se heurte à la nullité de ceux qui sont dans l’armée, particulièrement des gradés de tous niveaux et encore plus de ses gros ventripotents généraux. Parmi les hommes de troupe, bon nombre pourrait être reconverti, moyennant une petite formation, dans les divers domaines que vous proposez, sans oublier un renforcement des forces de maintien de l’ordre (police et gendarmerie) avec obligation de résultat. Quant aux postes dans la construction de pistes, de routes, de puits, etc. on pourrait y mettre aussi des prisonniers comme je l’ai proposé dans d’autres posts. Sans oublier qu’après les élections, il y aura lieu de s’occuper de tous les mafieux qui ont pillé le pays depuis l’indépendance. Pour tous ceux-là et leurs complices, pas d’amnistie. Il faut les juger, les priver de tous les biens mal acquis, les contraindre à participer au redressement des infrastructures en les faisant travailler sur ces mêmes chantiers avec les autres détenus.

    • 21 août 2013 à 12:20 | tsimahafotsy (#6734) répond à bbernard

      Je suis d’accord, mais que voulez-vous ? Il faut toujours croire à la rédemption de l’homme ! L’académie militaire pourrait être transformée en " académie du progrès économique et sociale " ( je ris jaune !!!) mais l’utopie n’est jamais une mauvaise chose ! Madagascar pourrait , après des années noires, montrer au monde l’intelligence de son peuple en ayant un nouveau modèle de société, ni copié sur le modèle occidentale pilleur de ressources, ni sur le modèle soviétique d’antan comme celui de DDR , ni sur celui de la Chine, pollueur et esclavagiste !
      A nous de penser cette nouvelle société où l’argent n’est plus roi .L’homme sera au centre de la société, le P.I.B. sera remplacé par le B.N.B ( bonheur national brut ) et les politiciens seront notés tous les 2 ans par l’I.C.C. ( indice de compétence citoyenne ) et seront automatiquement renvoyés s’ils n’ont pas la note requise !

    • 23 août 2013 à 12:38 | Rnlb (#7536) répond à Isandra

      Au debut de la colonisation tous les dirrigeants ou personnalites juges par les conquerants de trouble fetes etaient soit passes de vie a trepas soit ( heureusement ou non selon ) exiles : Mohamed V du Maroc a Antsirabe Ranavalon III en Algerie. 50 ans apres les trio R.... en France . 50 ans apres le soit disant independance meme refrain : L exile de Sud Af reviendra a Mada suivant notre bon vouloir.

  • 19 août 2013 à 09:48 | Isambilo (#4541)

    Cette CES n’a rien à voir avec la précédente. Même si la présence de représentants des signataires de la Feuille de route en fait quelque chose de bizarre, elle a sorti un jugement conforme à la loi sans dérives pseudo-sociologiques.
    On sait que l’armée est divisée et c’est la partie qui détient les stocks de munitions qui dictera la conduite.
    Ce n’est pas la communauté internationale seule qui voulait une révision de la liste mais toutes les personnes douées d’un minimum de réflexion.
    Ceux qui ont été exclus à juste titre n’ont pas intérêt à faire trop de bruit sinon ce sont leurs biens immobiliers et financiers à l’étranger qui seront bloqués (y compris les complices de nationalité étrangère de chez l’Aga Khan). Le G8 a les moyens s’il le veut.
    Peu importe maintenant le résultat des présidentielles. Ceux qui sont exclus vont tout faire pour avoir une majorité à l’assemblée et imposer un premier ministre qui peut neutraliser le futur président.

    • 19 août 2013 à 10:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à Isambilo

      Bonjour,

      Vous avez vu juste car certains sans le savoir jettent de l’eau ou de l’huile sur le feu tout en accusant la CES de tous les maux : la mauvaise foi et la frustration n’ont pas leurs places dans la sortie de crise.

    • 20 août 2013 à 11:40 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Isambilo

      Le G8 n’a qu’à s’occuper déjà des mafieux politico-occidentaux qui rapatrient tous leurs biens dans les paradis fiscaux avant de donner des leçons ou prendre des mesures dans les pays des autres. Vous n’avez pas d’amour propre ?

    • 22 août 2013 à 09:48 | el che (#344) répond à Isambilo

      "On sait que l’armée est divisée et c’est la partie qui détient les stocks de munitions qui dictera la conduite. "
      *********
      La division de l’armée est impensable dans une république : une réforme en profondeur s’impose. De plus, l’Etat devrait décréter la suspension, la mise à la retraite d’office des officiers supérieurs, et de façon discrétionnaire.

      De même, il devra interdire toute implication politique aux soldats, comme dans tout reste de l’administration.

      Une déontologie stricte pour la fonction publique, comme dans toute démocratie. En effet, quand on œuvre pour un service publique, la neutralité est une règle incontournable.

  • 19 août 2013 à 10:18 | krizzy2 (#5166)

    Heu... Vous sous estimez Rajoelina. Son but n’était pas tant d’être candidat (bien qu’il n’aurait pas craché dessus), mais surtout de rester président et pouvoir tirer les ficelles dans l’ombre. Quand il avait affirmé ne jamais retirer sa candidature, c’était juste une attitude bravache, pour ne pas montrer qu’il se soumet à la C.I mais qu’il s’en remet à la décision de la CES2. Pour les "petites têtes", il n’a pas peur de la C.I mais respecte la loi. Tout bénéfice.

    La saison des pluies n’étant plus très loin des échéances prévues, quelques petits troubles (comme annoncé par Rolly Mercia) le maintiendraient jusqu’à la prochaine saison sèche.

    Les conditions actuelles ne semblent pas remplir les conditions de liberté, transparence et apaisement requis.

    Espérons que c’est tout faux !

  • 19 août 2013 à 10:27 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Nos sincères condoléances au Patriarche RAMAHEFARISOA Basile. Toutefois il est grand temps de penser à l’avenir du pays : "Raha indray mandeha no manta vary dia aza mandevina sotrobe e !"
    Un seul mandat de perdu n’est rien dans la vie d’une nation ou dans la carrière politique d’un individu (Nelson Mandela a fait 27ans de bagne avant de devenir président).

    • 19 août 2013 à 10:42 | Rakotoasitera Fidy (#2760) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Doucement ange , rien n’est joué ... attendons , vous verrez bien

    • 19 août 2013 à 11:48 | Jipo (#4988) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Qu’ il reste dans son paradis et que le diable le garde .
      Sa seule jouissance étant de semer la me-de , et n’ ayant plus lieu d’ etre ,il n’ a plus rien à faire à part retourner ramasser ses détritus avec les techniciens de surfaces de la ville de Paris .
      A moins que grâce à ses relations , il reçoive une invitation personnelle pour de rendre en Egypte soutenir morsi .
      Allah Akbar n ’est ce pas ?

    • 19 août 2013 à 12:35 | bbernard (#6880) répond à plus qu'hier et moins que demain

      "Mihaino,
      JE VIENS DE LIRE ORANGE.mg.
      A cette heure 19H50,ce samedi 17 Août 2013,je suspends==TOUT==
      ==DECISION IRREVOCABLE==
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com"

      Comme dit une certaine pub en France : "Cà c’était avant."

      Ce vieux débris puant est déjà revenu véroler le forum ? Il est à l’image de son idole le petit caporal mafieux : un parjure.

    • 21 août 2013 à 11:46 | bbernard (#6880) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Concernant Monsieur Nelson Mandela, vous avez raison. Mais comparez ce grand homme à ce petit caporal mafieux, c’est insulter Monsieur Nelson Mandela. Le petit caporal mafieux devra répondre de ses actes et malversations devant la justice malgache et il serait souhaitable, au vu de son palmarès criminel, qu’il soit déchu à vie de tous ses droits civiques. Ce serait le meilleur service que la justice malgache pourrait rendre à son peuple bafoué pendant ces 4 dernières année.

  • 19 août 2013 à 10:49 | Isandra (#7070)

    "... Mais alors, qu’on m’explique ce que le peuple malgache a concrètement été capable d’empêcher depuis que Rajoelina a commencé à dérouler son rouleau à bêtises à compter du premier trimestre 2009."

    C’est révoltant,...ce que Ndimby a écrit là, lequel méprise et sous estime le peuple Malagasy,...l’histoire nous prouve que quand le peuple se révolte,...si la ligne rouge est franchie, et il va jusqu’au bout de leur revendication, aucune force ne réussit à l’en empêcher,...c’était le cas en 1972, 1991, 2002, 2009,...

    Pourquoi laisse t il tranquille Rajoelina,... parce que la ligne rouge n’est pas encore franchie,...

    • 19 août 2013 à 11:29 | Rakitoza (#689) répond à Isandra

      "Pourquoi laisse t il tranquille Rajoelina,... parce que la ligne rouge n’est pas encore (...)"

      92% de taux de pauvreté à cause de Rajoelina.
      qulle ligne rouge il vous faut encore ? 100% ?

    • 19 août 2013 à 11:40 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Rakitoza

      Les detracteurs de RAJOELINA peuvent delirer comme ils veulent....mais une hose est sure , ce que ENCORE UNE FOIS RAJOELINA à travers le role qu’il joué dans la relance du processus electoral à Madagascar VIENT DE MONTRER Qu’IL EST UN VERITABLE HOMME D’ETAT !!!

      jamais un CHEF D’ETAT à Madagascar n’a montré un tel HAUTEUR DE VUE dans l’Histoire politique de Madagascar !

      Se laisser ainsi se sacrifier au profit de l’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION est un geste admirable et patriote de la part de RAJOELINA !! ce ne sera jamais Ravalo et son egoisme qui va prendre une telle decision !!

      La perplexité de Ndimby A du jour peut continuer et transformer en DELIRES , Rajoelina vient encore de confirmer SA GRANDEUR EN POLITIQUE !!

    • 19 août 2013 à 11:58 | HARUNA BIS (#7218) répond à Boris BEKAMISY

      Grandeur politique d’un putschiste ,corrompu,corrupteur,trafiquant de bois de rose (entre autres ),responsable d’une des plus grande (au moins la plus longue) crise malgache.
      Incapable par sa faiblesse intellectuel de résister à ces mauvais conseillés surtout intéressés par l’argent.
      Défiant les lois Malagasy et internationales en permanence ,c’est cela la grandeur politique.
      Je sais que certain manque d’éducation mais là tu es tombé sur la tete ,faut consulter .
      Ton DJ avec ces deux prédécesseurs sont des mafieux délinquant selon les valeurs humaines reconnues partout dans le monde.
      Non Madagascar n’est pas une planète mais un pays sur terre !

    • 19 août 2013 à 12:01 | Jipo (#4988) répond à Boris BEKAMISY

      " Se laisser ainsi se sacrifier au profit de l’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION est un geste admirable et patriote de la part de RAJOELINA ! "
      Quel humour , cynisme diraient certains, le rat zoel se laisser sacrifier ! par quelle CES , la 1 ou la 2 ?
      Il a mis le pays parterre pour au moins deux générations, et vous parlez de sacrifice !
      Vous bénéficiez au moins du salaire de votre homologue bazil pour écrire autant d’ aberrations , pour rester correct.
      Sans oublier que lorsqu’il ne vous reste que la frime pour vous singulariser, la provoc en est son corollaire .

    • 19 août 2013 à 12:07 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à HARUNA BIS

      Vous devriez etre CONTENT Haruna bis ,votre ravisseur (Rajoelina) a accepté de se retirer par la grande porte.....meme s’il a enterré avec lui votre reve de voir Neny ou Dada à nouveau à Iavoloha !!

      BRAVO RAJOELINA .........c’est a LA HAUTE POLITIQUE et c’est le cas de le dire......!

      c’est une GRANDE PREMIERE à MADGASCAR jamais un CHEF D’ETAT savait s’arreter au bon moment et quand il faut et comme il faut comme Rajoelina !!

    • 19 août 2013 à 12:09 | Boris BEKAMISY (#4810) répond à Jipo

      pffffffffour !,
      je repond que tres rarement à JIPO un veritable omby mijery florent sur la politique à Madagascar !!

    • 19 août 2013 à 12:43 | bbernard (#6880) répond à Boris BEKAMISY

      Vous me faites rire (jaune, pauvre débile. Présenter le petit caporal mafieux comme une victime, un héros sacrifié sur l’autel de l’intérêt supérieur de la Nation ! Pauvre noc ! Il n’a pas le choix mais il prépare déjà un coup de jarnac pour rester à sa place, comme d’habitude. Un mafieux terroriste reste un mafieux terroriste. Déjà, il prépare ses arrières financiers avec la complicité des chinois car il sait que ses avoirs ailleurs sont bloqués et risquent d’être saisis pour être restitué à la Nation malgache qu’il a volée. Alors, il fait sortir le bois de rose vite fait-bien fait pour recharger ses comtes en Chine, à l’abri des agents financiers de la CI. Quelle sera sa prochaine action ? Payer ses partisans dans l’armée pour organiser des manifestations qu’il réprimera dans le sang et se hisser au rang de chef de l’état capable de rétablir l’ordre ? Vous puez autant que votre mentor Basile1743 dont voici une déclaration déjà obsolète :

      "Mihaino,
      JE VIENS DE LIRE ORANGE.mg.
      A cette heure 19H50,ce samedi 17 Août 2013,je suspends==TOUT==
      ==DECISION IRREVOCABLE==
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com"

    • 19 août 2013 à 13:31 | Rakitoza (#689) répond à Boris BEKAMISY

      T’aiza indray ity babakoto alphabétisé ity no nahita fa son RAJOELINA a su s’arrêter au bon moment ?

    • 19 août 2013 à 16:44 | Isandra (#7070) répond à Boris BEKAMISY

      "...ce que ENCORE UNE FOIS RAJOELINA à travers le role qu’il joué dans la relance du processus electoral à Madagascar VIENT DE MONTRER Qu’IL EST UN VERITABLE HOMME D’ETAT !!! jamais un CHEF D’ETAT à Madagascar n’a montré un tel HAUTEUR DE VUE dans l’Histoire politique de Madagascar ! Se laisser ainsi se sacrifier au profit de l’INTERET SUPERIEUR DE LA NATION est un geste admirable et patriote de la part de RAJOELINA !!..."

      Il fait tout cela pour la génération future,...C’est un véritable homme d’état comme vous disiez...Ndimby l’a confirmé en reprenant la fameuse formule de James Freeman Clarke, « un politicien pense à la prochaine élection, et l’homme d’État, à la prochaine génération ».

    • 19 août 2013 à 18:16 | DIPLOMAT (#846) répond à HARUNA BIS

      Encore un âne qui a zappé l’histoire cet amnésique de Bobo...
      Ramanantsoa.. Général de surcroit, il a choisit de démissionner n’est ce pas ?

      Un peu plus tôt, il denigrait les dirigeants Merina et maintenant, il qualifie le bouffon au pouvoir d’homme d’etat...

      Soit il ne sait pas ce qu’est un homme d’etat, soit il est lobotomisé.
      Certainement les deux mon colonel ...

      A cher Haruna... comment peux t on s’etonner, à la lecture de forumiste tel que celui là que le pays est dans le M...de ?

    • 19 août 2013 à 18:23 | DIPLOMAT (#846) répond à Jipo

      Bjr Jipo ;

      Il ne sait pas de quoi il parle ce pôv type.
      Misère culturelle :
      Il utilise des m(aux) dont il ignore le sens ! (Homme d’etat ; intérêt supérieur de sa nation (le bouffon). Un petit bonhomme, tout moche tout ri kiki (dans tous les sens du terme). en 2 mots un MI-nable.

      Il te traite de Zebu machin , mais lui est un scarabbé coprophage de ... zebu

    • 20 août 2013 à 11:43 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Boris BEKAMISY

      Admirateur du DJ ? Vous n’avez rien d’autre à admirer ? J’aurai plutôt honte de me mettre à ses côtés. Lamentable mentalité que la vôtre...

    • 20 août 2013 à 12:05 | Isandra (#7070) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Chacun a son opinion, son conviction, c’est la règle d’or de la démocratie, il n’y a pas la place de la honte la dessus,...

      Les uns soutiennent l’éviction du dictateur, voleur, spoliateur,...et les autres contre et fiers de le soutenir..., et cherchent a tout prix qu’il revienne,...

      Les uns sont lucides des enjeux économiques de la mondialisation, les partenariats internationaux,...conscients de besoins des investissements étrangers, et les autres sont bornes, complexes dans le mirage de nationalisme extreme, se plongeant dans le piège de la xénophobie tous azimuts,...

    • 22 août 2013 à 09:55 | el che (#344) répond à Boris BEKAMISY

      Ouais ! On le force un peu, non ? (gel des avoirs à l’étranger, interdiction de partir en vacances chez toton Fabius...

  • 19 août 2013 à 11:16 | niry (#210)

    Qu’on m’explique alors maintenant en quoi cette décision de la CESbis n’est pas politique ?.. Pour moi, cette décision est strictement politique, tout comme la première.

    • 19 août 2013 à 11:19 | HARUNA BIS (#7218) répond à niry

      tout est politique ,cela n’est pas nouveau.
      Pour le reste si vous soutenez un ou même plusieurs des mafieux exclus ,c’est que vous l’êtes aussi donc acte et reconnaissez le

    • 19 août 2013 à 14:15 | Isandra (#7070) répond à niry

      Décision politique...C’est le mot d’ordre de Zanak’i Dada, maintenant,...commencé par Rakotoarivelo.. voir midi aujourd’hui.

  • 19 août 2013 à 11:40 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Mr Ndimby , Merci pour cet article , qui vous hisse de royal à Impérial , répondant par la même occasion au sondage sur qui : dépend la sortie de crise .
    Elle dépend de tous les acteurs et reponsables , le pt en premier mais également l’ armée qui le soutient .
    Suis également d’ accord sur le rachat de crédibilité de la CES discréditant la 1 qui a affiché sa partialité de manière immature & ostentatoire .
    Nombreux affichent déjà leur scepticisme,les mêmes qui crient à l’ ingérence , accusent les étrangers,et menacent de représailles ou troubles .
    Ce qui ne m’ empêche pas de voir dans cette décision la victoire de l’ auto détermination et souveraineté du citoyen ,rendue " à qui " de droit .
    Ce sera ,( toujours à mon avis ), de l’ eau pour la majorité et de l’ huile pour la minorité .
    Est-ce-que cette dernière mettra le feu au lac ? wait & see diront certains .

  • 19 août 2013 à 11:45 | râleur (#3702)

    Lors de sa revue de presse africaine ce matin, RFI a fait un résumé assez long de cet article

    La preuve que les journalistes de RFI lisent MT.

    • 20 août 2013 à 11:45 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à râleur

      Bien sûr qu’ils lisent MT en tant que membres de Françafrique, idem les services secrets de renimalala, c’est d’ailleurs la raison pour laquelle j’écris en français, pour qu’ils sachent qu’ils veulent imposer beaucoup de choses mais que TOUS les Malgaches n’accepteront pas et qu’ils auront toujours du fil à retordre.

  • 19 août 2013 à 12:16 | Rakitoza (#689)

    • 19 août 2013 à 12:50 | bbernard (#6880) répond à Rakitoza

      "Résidence" n’st qu’une notion virtuelle. Cela signifie que vous possédez une adresse dans le pays. C’est à la portée de n’importe qui et largement utilisé par les entreprises bidon.

      "Présence physique" est le seul terme à retenir car là, vous êtes vraiment sur place.

      Ainsi, je peux très bien me créer une adresse "résidentielle" dans tous les pays avec un simple visa touristique du moment que je paie un loyer de boîte à lettre dans ce pays. Personne ne peut m’en empêcher. Pendant ce temps, je me ferai dorer la pilule en France.

      C’est un peu simpliste comme raisonnement mais cela veut dire tout simplement que le choix de la CES2 est correct et logique.

    • 19 août 2013 à 13:07 | Hagafotsy (#7456) répond à bbernard

      1. La question qui se pose est de savoir si on veut faire appliquer la loi ou non. Jusqu’à preuve de contraire, la loi (la constitution, la loi 2012-015, ...) ne parle que de résidence. Simpliste ou non, c’est la loi.

      Citez-moi un seul article de loi qui dit qu’un candidat doit être présent physiquement 6 mois au moins avant la date de clôture du dépôt de candidature. AUCUN. Donc, raisonnement très simple mais démontrant que la CES a violé la loi.

      2. La logique de la CES est absurde car on ne peut pas interdire un candidat de sortir de Madagascar 6 mois au moins avant la date de clôture du dépôt de candidature.

      De plus, c’est contraire à la constitution (articles 10 et 12). Car la liberté de circulation, la liberté de sortie du territoire sont des droits fondamentaux garantis par la constitution.

      Donc, par 2 fois au moins, la CES a violé la constitution. D’abord, en utilisant un critère différent de celui de la constitution. Ensuite, en édictant une règle qui viole les droits fondamentaux constitutionnels.

    • 20 août 2013 à 12:17 | bbernard (#6880) répond à Hagafotsy

      "La logique de la CES est absurde car on ne peut pas interdire un candidat de sortir de Madagascar 6 mois au moins avant la date de clôture du dépôt de candidature." Là, vous interprétez comme cela vous arrange. Rien n’interdit à une personne vivant à temps plein au pays de s’absenter pour son travail pendant une période plus ou moins longue. Cela ne lui enlève pas le droit de se présenter aux élections. Ce qui est sanctionné, c’est le fait de vivre à temps plein à l’étranger et de faire croire sous le prétexte fallacieux d’avoir une boîte aux lettres au pays que l’on habite le pays. C’est totalement différent.

    • 20 août 2013 à 14:10 | Tsisdinika (#3548) répond à bbernard

      Si la "nouvelle" CES, alias caisse de résonance pour désidérata étrangers, avait appliqué votre logique, ils n’auraient pas dû disqualifier Ny Rado Rafalimanana ou Emma Rasolovoahangy, deux personnalités d’affaires qui ont leur entreprises à Madagascar (Axius et Petromad) mais sont amenés à faire des déplacements fréquents à l’étranger (Dubai et USA) où se trouvent les pôles financiers et d’investissement sans quoi leur business n’est que façade.

      Le plus comique c’est que les pro-CI disent qu’on ne peut vivre en autarcie à l’heure de la mondialisation, mais ce sont ceux qui symbolisent et vivent les plus cette mondialisation qui sont maintenant sanctionnés.

      Ce qui a été exigée par la fameuse CI (qui se cache et qu’est-ce qu’ON cache derrière ce paravent ?) c’est une application dogmatique de la loi de Madagascar. Il aurait fallut d’abord commencer par NE PAS imposer leur "Feuille de Route", un document POLITIQUE édictant des lois qui relèguent au second plan la loi constitutionnelle. S’ils recherchaient l’application stricte de la loi, pourquoi n’ont-ils pas exigé en 2009 une passation de pouvoirs de façon constitutionnelle au lieu de tolérer jusqu’à la compromission des putschistes, au point de leur tailler ce costume sur mesure qu’est la FdR ? N’avaient-ils pas les moyens de sanctionner comme maintenant ? Pourquoi condamner la décision POLITIQUE de la CES authentique alors qu’ils recouraient aux mêmes moyens ?

      La soi-disant CI, c’est un groupe de fonctionnaires étrangers pressés de partir en vacances d’été et n’ont plus le temps de faire de longues analyses. Ils se pencheront sur le problème à la rentrée si quelque chose foire et puis c’est tout.

    • 20 août 2013 à 14:12 | Hagafotsy (#7456) répond à bbernard

      1. Je n’interprète rien du tout. Je pars de ce que la CES a écrit. Je cite :

      Considérant cependant que les certifications officielles émanant de la Direction Générale de la Police Nationale concernant ces candidats font ressortir que LEUR PRÉSENCE PHYSIQUE SUR LE TERRITOIRE NATIONAL EST INFÉRIEUR A SIX (06) MOIS AVANT LE 28 AVRIL 2013, jour de la date limite fixé pour le dépôt des candidatures … Fin de citation.

      Vous pouvez dire tout ce que vous voulez, le sens de cette phrase est simple. Il fallait être PRÉSENT PHYSIQUEMENT SIX MOIS AU MOINS SUR LE TERRITOIRE AVANT LE 28 AVRIL.

      2. Vous me parlez d’éviter le prétexte fallacieux d’avoir une boîte aux lettres et également de la virtualité de la notion de résidence (le lundi 19 à 12.50).

      D’abord, je rappelle encore que c’est la LOI qui utilise le terme de résidence. Ce n’est pas mon invention. Par contre, la CES a inventé l’expression de présence physique. Je vous mets encore au défi de trouver cette expression dans n’importe quel article de loi.

      Ensuite, le concept de résidence n’est pas si virtuelle que cela. Dans mon article, j’ai fait référence à la loi fiscale qui est pertinente sur ce point lorsqu’elle utilise le terme de RÉSIDENCE HABITUELLE (je vous invite à feuilleter le Code Général des Impôts là-dessus). Si on se base sur les critères de l’administration fiscale : on peut avoir des adresses dans tous les pays du monde, on peut louer des boîtes aux lettres dans tous les pays du monde, mais en principe, on n’est RÉSIDENT HABITUEL que d’un seul État. Et cela en vertu des conventions internationales sur les doubles impositions.

      Et l’administration fiscale ne se base pas que sur la boîte aux lettres. Elle prend en compte et contrôle l’habitation (servant de lieu de séjour principal à titre de propriétaires, d’usufruitiers, de locataires, …) et les revenus de ses activités à Madagascar. Est-ce que vous vous établissez Madagascar pour lieu de séjour principal ? Est-ce que avez des activités génératrices de revenus à Madagascar ? Passez-vous au moins 183 jours (soit 6 mois et 1 jour) sur une année à Madagascar ? ...

      Pour reprendre votre exemple (du lundi à 12.50), vous pouvez mentir à l’administration fiscale malgache que vous êtes résident habituel à Madagascar pour bénéficier peut-être de ses avantages fiscaux et se faire dorer la pilule en France. Par contre, si l’administration fiscale française fait des contrôles et verra que vous remplissez les critères pour être résident fiscal en France (lieu de séjour principal, activités, +183 jours, ...) elle ne tardera pas à vous le faire savoir. Et quel intérêt dans ce cas à garder le statut fiscal de résident habituel à Madagascar que vous risquez d’ailleurs de perdre ?

    • 20 août 2013 à 23:05 | el che (#344) répond à bbernard

      Justement, la CES a substitué la notion de "temps de présence physique" à "résidence".

      Le résultat de cette décision va dans le sens contraire de ce que vous affirmez (à juste titre) :

      "Rien n’interdit à une personne vivant à temps plein au pays de s’absenter pour son travail pendant une période plus ou moins longue. Cela ne lui enlève pas le droit de se présenter aux élections. "

    • 21 août 2013 à 11:52 | bbernard (#6880) répond à Tsisdinika

      La CI n’a pas forcément fait les meilleurs choix, je le concède, mais elle a agit en fonction de l’attitude du petit caporal mafieux. Si ce petit nabot avait rempli correctement et honnêtement son rôle de président de transition, nous n’en serions pas là car le pays serait déjà doté d’un Président élu démocratiquement. Quand on sème le vent, on récolte la tempête.

  • 19 août 2013 à 12:22 | ni3tzsche (#6884)

    Autre,

    On sortira de la crise quand les malgaches cesseront d’êtres stupides. Mais qu’avons nous vraiment espérer de cette CES bis progéniture de la sadc ?

    Pourquoi on se replie toujours sur nous même et rejetons systématiquement la faute sur les autres ? On ne peut en vouloir à la France de se battre pour ses intérêts, d’ailleurs beaucoup dans le sondage disent que c’est l’armée, entre autre des malgaches naïfs qui se font instrumentalisés par d’autres malgaches cupides que la société malgache a érigée au statut d’élites.

    On laisse les marchands occuper les rues et les trottoirs, on laisse une charrette tirée par un homme créer une heure d’embouteillage alors que sa cargaison ne renferme qu’au maximum 5.000ar de jacinthe d’eau. On laisse circuler des voitures pourries... Tout ça pourquoi ? c’est pour que les malgaches ne se réveillent jamais, pour qu’ils se contentent de peu et survivent au lieu vivre. C’est la raison pour laquelle il n’y aura pas d’explosion sociale car le peuple malgache s’est prédestiné à être pauvre.

    Marc a essayé de tirer ce peuple vers le haut mais comme toujours, nous (je veux dire vous) n’avions vu que les mauvais côtés en lui sans même tenir compte de la proportion.

    Eau ou huile sur le feu ? Quel feu ? Moi, je ne vois que des valalabemandry.... Tout cela prendra fin seulement quand un malgache dira en fin en place publique "ça suffit" et qu’il se met le feu sur lui ou sur les autres... (à tsaralàlana de préférence lol). Moi je le ferai pas, mais ceux qui l’ont déjà fait pour du toaka gasy et 5000ar en 2009 peuvent le faire encore mais cette fois ci pour leurs enfants. Réveillez vous bon sang et arrêtez de nourrir vos enfants avec de la mierda.

    • 20 août 2013 à 11:51 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à ni3tzsche

      Commentaires très avisé Ni3tsc (excusez-moi, je n’arrive pas à retenir). Le Malgache n’a pas d’estime pour lui-même, il se sent toujours inférieur et tente toujours de se mettre sous la protection d’un pays vazaha. Le comble c’est que quand il y a un Malgache qui tente de secouer tout ça vers une direction différente, tout le reste se met sur son dos (suivez mon regard) fort du soutien du colonisateur et on retombe toujours dans le même panneau. Je ne suis pas pessimiste. Si la crise a duré c’est que l’emprise de l’international n’est pas effective. Il y a plus de réactions patriotes. Courage patriotes !

  • 19 août 2013 à 13:37 | rasoulou (#4222)

    Vraiment Ndimby parle avec beaucoup de pessimisme, il a raison, mais moi j’ai confiance en l’étau mis en place par le CT qui connait maintenant l’homme Rajoelina fourbe,langue-fourchue(terme peau rouge), puisqu’il est connu, il ne peut plus reculer, même Maurice qu’il espère se retirer en cas de coup dur est surveillé de toutes parts.
    NDIMBY : Ne vous inquiétez pas,malgré les faux espoirs antérieurs,et vous avez raison de vous en douter, le processus électoral avance, il est INELUCTABLE, PERSONNE (RA8,Rajoelina,Ratsiraka) ne peut s’esquiver.
    Les avoirs de Rajoelina,Ratsiraka, Rajoelina sont surveillés de près, et s’ils ne veulent aps les perdre, ils ont intérêt à tenir aux carreaux,sauf s’ils enterrent dans une fosse commune leurs avoirs financiers,immobiliers......ce qui est pratiquement IMPOSSIBLE.

    • 19 août 2013 à 13:47 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Une idée des grandes puissances est même germée pour mettre Madagascar "sous administration de l’ONU",tellement la corruption,la gabégie, le non-droit persistent,et avec la pauvreté ambiante ils ont RAISON !!!!!!!!!!!!!!

    • 19 août 2013 à 13:55 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Erratum : "se tenir aux carreaux"
      "s’esquiver" remplacer par "se dérober"

    • 19 août 2013 à 14:00 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      Ravalomanana au lieu de Rajoelina deux fois, beaucoup de fautes dans mon post, désolé, avec l’empressemnt ça arrive !

    • 19 août 2013 à 14:09 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      En fait Rajoelina n’est puissant que dans sa tête !!!!!!!!!!!!!!!!

    • 19 août 2013 à 14:15 | rasoulou (#4222) répond à rasoulou

      La loi de la nature est réaliste : "Lorsqu’on est PAUVRE, on a intérêt à se tenir "AUX CARREAUX", les Malgaches sont assez intelligents pour le comprendre !

    • 19 août 2013 à 14:41 | ni3tzsche (#6884) répond à rasoulou

      C’est vrai, et c’est pour ça qu’en 5 ans on n’est parvenu à l’éjecter car nous sommes tous dans sa tête.

      C’est la matrice le joël.

    • 20 août 2013 à 02:47 | Rakitoza (#689) répond à rasoulou

      Madagascar sous administration de l’ONU ?

      Rasolo, un peu de sérieux !!!

      Ce sont des grandes puissances qui fument le Djamal qui oseraient penser ça

    • 20 août 2013 à 11:52 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à rasoulou

      Ah bon, c’est tout ce que vous avez trouvé comme solution brillante. Sous l’égide de l’ONU veut dire ce ne sont plus des mafieux malgaches qui en profitent mais les mafieux du monde entier. Choisissez !

    • 20 août 2013 à 11:53 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à rasoulou

      "se tenir à carreau"

    • 21 août 2013 à 07:50 | rasoulou (#4222) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Merci de votre précision !

    • 22 août 2013 à 10:16 | el che (#344) répond à RAKOTONIRINA Aubertine

      Aubertine,
      il n’y a pas de choix à faire : mafia étrangers et mafia malgache coopèrent déjà mano a mano. le racketté : le peuple.

      Pour ma part, un truand est truand. La circonstance aggravante, je l’ attribuerais au compatriote délictueux, doublement néfaste à ses congénères.

    • 22 août 2013 à 10:20 | el che (#344) répond à rasoulou

      La pauvreté n’est pas une loi de la nature : elle est issue en grande partie par l’exploitation de l’homme par l’homme.

  • 19 août 2013 à 15:43 | Citoyenne Malgache (#599)

    Ces élections, je n’y crois plus du tout. Même si tout le monde pouvait se présenter.
    Pour moi, "l’heureux ou l’heureuse élue" ne sera juste que le représentant des intérêts qui sont à l’origine du coup d’Etat de 2009, et qui se cachera derrière une élection soi disant démocratique mais qui n’a pas été libre dès le départ.

    • 19 août 2013 à 16:41 | lalatiana (#1016) répond à Citoyenne Malgache

      Je pourrais n’être pas très loin de partager ton avis, chère citoyenne ...
      Mais à y réfléchir... non ... je ne le partage pas ...

      On a une petite fenêtre de tir, minuscule certes, mais petite fenêtre quand même, qui pourrait nous permettre d’y croire ...

      Amicalement

    • 20 août 2013 à 11:54 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à Citoyenne Malgache

      Faut pas être pessimiste, faut pas baisser les bras. Le pire des ennemis c’est le défaitisme et beaucoup de Malgaches le sont.

    • 22 août 2013 à 10:29 | el che (#344) répond à Citoyenne Malgache

      Citoyenne est une citoyenne éclairée.
      J’ajouterais : tant que le peuple ne sera pas mieux éduqué pour s’émanciper, nous n’aurons qu’un semblant de démocratie, avec des dirigeants issus de plébiscite ou de cooptation...

  • 19 août 2013 à 15:46 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Cessons nos coups de cœur et faisons parler nos intelligences : Ny fianarana no lova tsara indrindra.
    La France a dit : nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées.
    Tandis que nous avons beaucoup de richesses mais nous sommes en panne d’idée, même notre FIHAVANANA MALAGASY est parti au Mali pas plus tard que la semaine passée.

    • 20 août 2013 à 11:55 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à plus qu'hier et moins que demain

      Je ne citerai rien de tel, les idées qu’ils ont ce sont des idées de colonisation économique alors arrêtez de les citer et de bailler devant leurs expressions arrogantes...

    • 20 août 2013 à 14:56 | Tsisdinika (#3548) répond à plus qu'hier et moins que demain

      "La France a dit : nous n’avons pas de pétrole mais nous avons des idées". Cette formule date au point qu’elle est de nos jours anachronique. Personne n’ignore que ce n’est pas par la force des idées que Total ou Elf ont vu le jour.

      Dans la même veine on pourrait dire, "nous les Malagasy, on a du pétrole, mais nous avons des français avec plein d’idées campés dessus !!!" (Juan de Nova).

  • 20 août 2013 à 09:37 | jansi (#6474)

    Concentrons nous tous sur ce qui va se passer et analysons bien la situation, car il n’y aura pas d’élection cette année.
    Depuis 4ans toutes les dates d’élections ont été reportées, mais je n’avais jamais vu sur ce forum un essai d’analyse sur les raisons de ces reports.
    Quand je soutenais que en l’état actuel de la situation politique et géopolitique, il ne pourrait y avoir d’élections a Mada, beaucoup m’ont insulté.
    Aujourd’hui, les faits sont têtus. Rien n’a fondamentalement changé. L’article 20 de la FR que la France soutient pourtant, n’a jamais pu être réalise a cause de la France.
    Tant que les protagonistes ne se voient pa tous les 4 a MADA , rien ne pourra se régler. Le sommet des 4 initie par le Ffkm, sur une idée de RRanjeva relayée par Ratsiraka, est la seule chance aujourd’hui pour rattraper la situation, ét pour une fois peut être, compte de leurs sorts communs (non candidats), ils arriveront a trouver un accord politique pour discuter du retour a l’apaisement politique et d’élections transparentes et démocratiques.
    DJ doit donc avoir l’intelligence politique d’accepter l’application de l’article 20 de la FR afin de permettre le sommet des 4 et l’enterrement de cette FR par la suite, car Mada a besoin d’un autre dispositif pour sortir de la crise qui passera bien sur par des élections après le nettoyage des Écuries d’Augias.

    Je vais encore lire des insultes de la part de qui je connais sur ce forum, mais il n’y a pas d’autre issue, et il se trouve que le consensus pourrait être trouve autour de ce schéma Ffkm. Cordialement a tous ceux qui s’apprêtent a m’insulter ainsi qu’aux hommes d’église qui sont de toutes façons des citoyens Malagasy de la seule nationalité Malagasy, comme la plupart des Malagasy a Mada.

    • 20 août 2013 à 11:57 | RAKOTONIRINA Aubertine (#154) répond à jansi

      Je suis d’accord avec vous jansi, je ne vous insulterai pas parce que votre analyse n’est pas mauvaise non plus. Souhaitons que des évènements nous amènent dans ce sens. Ne soyons pas pessimistes.

    • 20 août 2013 à 14:22 | Turping (#1235) répond à jansi

      Jansi,
      La décision de la CES2 allait dans le bon sens à moins que Rajoelina aille encore saboter cette démarche comme il l’a fait au dernier moment où son nom apparaissait hors délai dans la liste des 41 candidatures .

      >Logiquement ,le retrait de Lalao Ravalomanana lui laissera une petite sortie honorable à moins qu’il revienne sur la décision prise par la CES2 .

      >Quant à la précipitation vers les élections d’après cette nouvelle décision de la CES, la dégradation de la situation est prévisible avec les contestations prévisibles dans l’état actuel des choses.

      >Par ailleurs ,il y a les incohérences de la CENIT sur différents points à propos des préparatifs des conditions techniques ,des élections.

      >Personnellement ,pour sortir réellement de la crise ,les élections devraient se préparer : recenser bons nombres d’électeurs qui ne sont pas inscrits ; se débattre réellement sur les programmes que chacun des prétendants pourra apporter pour ce pays pour des changements radicaux en rupture avec le passé ,les gangrènes qui ont tant miné ce pays .
      >Et c’est sur ce dernier point que je voulais votre attention même si on est d’accord sur certains points.
      >Personnellement ,la rencontre des 4 ,ex-président et Rajoelina ne servira à rien tant que les visions profondes de la vie politique malgache tournent autour des expériences politico-politicienne du passé qui ont fait leur preuve (échec total).
      >Refondation ,changements radicaux de ce pays ne se limitent pas par l’existence de RRanjeva à la tête de l’état comme c’était le cas de son frère ,le Général d’armée Marcel Ranjeva au temps de Ratsiraka .
      >Mes points de références ne datent pas du temps de Ratsiraka ,ni Ravalomanana pour nettoyer l’écurie d’Augias mais se reposent sur des valeurs que les malgaches ont tant perdu .
      >Jusqu’à maintenant les valeurs Républicaines offertes sur un plateau d’argent garni de pièges nous ne ont pas réellement servi pour montrer les vraies fiertés de patriotisme et de nationalisme malgache.
      >Renouveler les classes politiques avec d’autres démarches sur des réformes profondes de changer carrément les donnes ,serait l’ultime étape de s’en sortir ,sinon on va tourner sur le "colonialisme" ,es méfaits ,la haine des autres ,.....
      >Il faudrait que les malgaches changent carrément de mentalité et de dépasser l’ère coloniale ,le néo-colonialisme pour démontrer ses fiertés comme le font les autres pays qui s’en sortent et qui étaient dans le même cas que nous .Le Nigéria ,en est un exemple même s’ils ont le pétrole .
      Le plus riche Homme d’affaire au Nigéria s’appelle Aliko Dangote ,un nigérian avec ses 25 milliards de dollars en détrÖnant Lakshmi Mittal....
      Madagascar avec ses ressortissant pourraient faire peut-être que Mandela ...comme disait Basile ,quand le moment viendra où les malgaches mêmes avec leurs politiciens ,leurs politicards parviennent à créer de richesses internes autour des solidarité ,valeurs communes pour des intérêts communs en combattant : l’impunité :les corruptions ; et les insécurités .
      Le reste va de soi , car ce pays a tant perdu de repères ,de valeurs morales.

      .N’en déplaise pas aux autres si ma préférence est plutôt les valeurs monarchiques : parlementaires ou constitutionnelle pour remettre Madagascar dans le bon ordre moral !

  • 20 août 2013 à 23:25 | el che (#344)

    L’huile sur le feu, peut être. De nombreux travailleurs se sont mis en grève aujourd’hui à Tana. Les pro-ra8 et pro-Rajoelina sont prêts a battre en brèche la décision de la CES.

    Beaucoup se trompent de lutte : ra8 ,Rajoelina et Ratsiraka doivent à jamais disparaître du paysage politique malgache.

    Nous devons maintenant chasser le phat et ses sbires de la transition, pour une vraie transition.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS