Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 18 novembre 2019
Antananarivo | 08h31
 

Opinions

Discuter... enfin

lundi 30 mars 2009 | Miary

Puisque sur ce site il est admis d’avancer des idées et de laisser les gens en débattre, peut-on avancer une proposition sans être traité de tous les noms d’oiseaux ?

Les critiques contre la HAT et son Président sont nombreuses et certaines ont la vertu d’ébranler des convictions. Mais les solutions proposées en contrepartie ne recueillent pas l’adhésion car il s’agirait de tout remettre en question et revenir au moins partiellement à une situation antérieure. Ce retour ne peut entraîner pendant un temps plus ou moins long qu’une instabilité identique à la situation actuelle ou même pire. On ne voit pas un bouleversement de ce qui a été péniblement mis en place se passer sans cris et larmes et sans doute des phénomènes plus graves.

Alors examinons sereinement une sortie de crise réelle. Elle ne peut résulter que du fruit d’un dialogue. Solution déjà serinée et répétée ? Peut être pas car les malgaches sont capables véritablement d’harmoniser leurs points de vue. Est-il utopiste d’espérer que les manifestants d’Ambohijatovo participent à un débat sur ce qu’ils attendent de manière réaliste à la prise en compte de leurs idées et de leur collaboration ? Est-il utopiste d’espérer que les décideurs de la HAT se mettent à l’écoute des points de vue et des propositions des autres qu’eux-mêmes ?

Il y a des occasions à saisir pour tenter ce qui doit être possible. Rappelons que les assises nationales ne sont que le préparatif de la Conférence Nationale. La politique de la chaise vide (s’abstenir d’y participer), ne peut être favorable à la cause de l’absent et à la cause nationale. Dans toutes ces discussions les participants devront être vigilants et exigeants sur la qualité des débats, comme ils savent si bien le faire sur ce site. Rappelons que le souhait le plus unanimement souhaité par les malgaches c’est une qualité de la démocratie dans toutes les affaires nationales et régionales. Face à ce souhait auquel doivent se greffer d’autres attentes et exigences, il n’est pas impossible d’arriver à quelque chose qui ressemble beaucoup à une sortie de crise. C’est tout au moins notre attente.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 30 mars 2009 à 07:03 | rakoto09 (#1735)

    Le TIM avec sa volonté de mettre le chaos à Madagascar ne veut pas se mettre autour de la table pour discuter.
    Leur volonté, c’est faire un forcing par l’intermédiaire de la religion protestante pour le retour rapide de Ravalomanana car le temps joue contre celui ci.
    On entend dire qu’il(ravalomanana) est entrain de recruter des mercenaires et avec l’aide de la SADC veut reconquérir par la force le pouvoir. A vérifier !!!

    • 30 mars 2009 à 08:17 | Mihaino (#1437) répond à rakoto09

      Et ça recommence pour Mr Rakoto09 ?!
      Miary vient de proposer une sortie sereine à cette crise et Mr Rakoto09 enfonce le clou en accusant encore le TIM ! Avec une phrase du genre " On entend dire que Ra8 etc...", je me pose bien des questions :

      - Qui c’ est "ON" car à mon avis c’est un pronom indéfini donc peut-être pour semer des rumeurs ?!!
      - Pouvons-nous relever le vrai débat démocratique sur ce site ? Ma réponse est oui car mieux vaut avancer des idées et des projets réalisables et réalistes au lieu d’affirmer des choses qui vont mettre le chaos dans notre cher pays qui souhaiterait vivre dans la PAIX...

    • 30 mars 2009 à 09:46 | ragasy (#416) répond à rakoto09

      Vérifie toi-même tes mensonges mon vieux !

    • 30 mars 2009 à 10:27 | mpitily (#1212) répond à rakoto09

      J’ai vu à la télé une banderolle appelant la SADC à envoyer ses troupes à Madagascar, samedi dernier à Ambohijatovo, et alors ? est-ce fortuit ?

    • 30 mars 2009 à 12:30 | Mihaino (#1437) répond à mpitily

      Si vous êtes influencé par toutes les banderolles portées par un ou deux manifestants et expréssement montrées par une télé ( nationale ou étrangère ), je vous conseille de tout coeur et avec mes amitiés de ne pas trop les prendre pour argent comptant...Ce n’est pas fortuit, dites-vous, mais chacun est libre de s’exprimer et ses actes n’engagent que lui !...Ne soyez pas NAIFS SVP !!
      A la télé, lors des manifestations de TGV et consorts sur la place du 13 mai, j’ai vu aussi une banderolle où nous pouvions lire " Etudiants d’Ankatso " qui n’était même pas portée par des vrais étudiants ??!!!

    • 30 mars 2009 à 18:36 | Majorité Silencieuse (#1761) répond à rakoto09

      Monsieur Rakoto09 vous avez tout maintenant, le pouvoir, l’armée... De quoi avez-vous peur ? Nous n’avons que notre volonté et notre soif de justice et de liberté comme il a montré le grand héros Razily quand il a défié les militaires enragés du Capsat avec notre drapeau national.

      Vous avez refusé auparavant les assises nationales, vous avez refusé aussi le référendum

      Vous avez baillonné le Sénat et l’Assemblée Nationale.

      Vous avez montré brillamment que vous excellez dans la manipulation des grenades lacrymogènes, des kalachnikov et comment faire boire sa propre urine à un homme d’église.

      Les protestants ont joué un grand rôle dans la lutte pour notre liberté. Il y a un grand nom qui s’appelle Pasteur Ravelojoana. Mais je suis sûr que pour vous ce nom n’évoque rien.

      La lutte de Ravelojaona et celle du Pasteur Rasendrahasina est la même lutte : Justice et Liberté.

  • 30 mars 2009 à 09:43 | Angelikary (#1430)

    Cher Rakoto09,
    Vous êtes trop obnubulé par vos idées TGVistes que vous avez peur de votre propre ombre. Mélanger la réligion et avec vos torchons chaotiques est indigne du grand démocrate tel que vous. Avec vous, ça a été toujours ainsi dès le départ : invectiver, noircir et démolir d’abord, identifier l’architecte et les ouvriers qui feront la reconstruction après. A mon humble avis, le retour à la normale ne sera possible sans que les 2 parties revoient à la baisse leurs égos. Une solution intermédiaire avec le retour de Ra8 et la constitution d’un véritable gouvernement transitoire n’est pas aussi sot. Il est clair que votre "DJ de Président" réfuserait de se séparer de son titre actuelle qui pourtant n’est reconnue d’aucune démocratie du monde. Les assises doivent être une solution mais les enjeux sont occultés par les mutins du CAPSAT, les intégristes et les malfrats de Tsiafahy et les voyous de Alain Ramaroson. Je préconise alors un scénario voisin de 1991 préludant une élection démocratique et que ce nabot constitutionaliste de Norbert ne nous assaisonne plus de son "ady gasy", sauce à laquelle on nous ravale au rang de "Rue-publique bananière".

    • 30 mars 2009 à 11:06 | vazaha taratasy (#1076) répond à Angelikary

      Bien dit Angelikary mais à mon avis le président de Rakoto09 et compagnie (Andry) ne merite pas du tout de diriger (même co-diriger) le gouvernement transitoire et surtout d’organiser les assises nationales.

  • 30 mars 2009 à 09:57 | Imaitso (#773)

    Raha ny fahitako ny zava-misy dia ny Malagasy"incabable de débattre des idées". Miaro "tsangan’olona" no tena charisme antsika fa tsy ny "mampiady hevitra". Fanatisme no betsaka.Hoatra ny hoe nijery adin’akoholahy : rehefa niala teo an-kianja ny akoholahy niady dia naka sisiny ka ny supporters indray no nifandramatra pour les causes de coqs.Ka ny niafarany dia ny akoholahy no lasa mpandrombo. C’est idiot !
    Tsy zakan’ny tsenan’ny Gasy ny adihevitra.Zatra loatra ny mandray teny midina. Hany ka na ny démocratie aza tsy fantatra akory izay tena heviny ho an’ny an-kamaroany fa lasa démocratie sauvage.
    Jereo fotsiny raha vao misy hoe dialogue dia apetraka ny obstacle mba tsy hahatanteraka izany na tsy ahafahana miroso amin’izany.
    Kely finoana aho ny amin’ny hoe dialogue no hamahana izao olana izao. Angamba dia tsy maintsy ny fampiasan-kery.
    Je suis désolé et ai honte de notre mentalité mais qu’est-ce que vous voulez ? il nous faut un autre siècle pour le changer !!!

    • 30 mars 2009 à 11:22 | Mimie (#196) répond à Imaitso

      Je suis entièrement d’accord avec Imaitso à propos de l’incapacité des Malgaches à débattre, également soulevé samedi par l’édito de Ndimby et Patrick.

      J’ai une fois assisté à une formation de d’animateurs de vidéo-débat et le formateur (malgache) qui est très expérimenté sur le domaine a dit avant même que la formation commence que les Malgaches ne savent pas débattre ! Et je constate chaque jour que c’est vrai.

      Ils confondent les personnes et les idées, et sont susceptibles et peu rationnels. Il y a du chemin à faire avant que ca change, heureusement qu’il y a des forums comme celui-ci (même si sa portée est très limitée) où on peut apprendre (à coup de censure si nécessaire hehe) à mieux communiquer.

    • 30 mars 2009 à 11:26 | vazaha taratasy (#1076) répond à Imaitso

      Miala tsiny ami’i Imaitso fa tsy démocratie velively no tadiavin’i Andry sy ny forongony fa seza sy ny tombontsoa very sy mety ho azo rahefa eo amin’ny fitondrana. Amiko tsy mendrika ny ho président velively ny olona toa an’i Andry fa olona

  • 30 mars 2009 à 14:57 | Lemizo (#1626)

    Ny anay aloha ny vahaolana dia tsy mandoa IGR tsotra izao fotsiny. Ny karamako indray tsy diminuéko hamelomana DJ zanyyyyyy.Refa tsy voaloan’ny lery ny karamn’ny Mpiasam-panjakana satria tsy misy mi-versé ny Mpiasan’ny secteur privé rehetra tsy hiverina hampandihy izy hanefainy ny karaman’i Fonja Roindefona ? AZA MANDOA IGR ZANY EH.Point barre vita

    • 30 mars 2009 à 15:33 | ton ami (#480) répond à Lemizo

      Marin zany Lemizo a !

      Tsisy andoa hetra hoan’ny tsy ara-dalàna zany eo , sao de vendrana eo an !

  • 30 mars 2009 à 16:04 | mdhary (#1580)

    Proner le dialogue semble à l’heure actuelle plus qu’utopique. Un dialogue se fait à deux : l’un parle et l’autre écoute et vice-versa. Il semble qu’à l’heure actuelle personne n’est prêt à dialoguer. La HAT reste dans sa tour d’ivoire et comme tous les pouvoirs qui se sentent en danger tire sur sa population. La manifestation de demain des anciens détenus "politiques" est manifestement une provocation. Il suffirait que Andry Rajoelina, mais pour cela il faudrait qu’il ait un ascendant sur ses partisants, leur demande de ne pas provoquer l’autre partie pour que les choses restent une manifestation "normale" d’opposants.
    Puisque c’est lui qui se dit le "gagnant", il lui appartient de tendre la main.

  • 30 mars 2009 à 20:26 | rémi ra (#1101)

    A ceux qui pense que nous avons une merveilleuse classe dirigeante depuis 50 ans et que notre philosophie collective est bonne
    Voila les chiffres 2007/2008
    source http://www.statistiques-mondiales.com/madagascar.htm
    Pourcentage de la population sous alimentée 38 %
    Pourcentage de la population vivant avec moins de 2 $ par jour (4000 ar) 85 %
    Travail des enfants de –de 14 ans 30 %
    Pourcentage de la population ayant accès a l’électricité 11%
    Pib par habitants 1000 $ environ 2 000 000 ar par an (c’est une moyenne, imaginé les moins riches)
    Croissance 4.9 % ou est passée cette croissance pas dans la poche de la population en tout cas.
    Surface des terres exploitées 5 % incompréhensible pour une population qui crèvent de faim
    Ah j’oubliais paradoxalement nous avons un président en ’villégiature’ qui compte parmi les plus riche homme d’afrique ,chercher l’erreur !
    Madagascar est classé parmi un des pays les plus pauvres du monde et certain pense qu’il ne faut rien changer,lamentable !

    • 30 mars 2009 à 21:55 | Albatros (#234) répond à rémi ra

      Paradoxalement aussi le Président de la HAT ne semble pas malheureux non plus pour un jeune homme d’affaire de 34 ans. Je me trompe ?.

  • 30 mars 2009 à 22:22 | Albatros (#234)

    Mrs Ravalomana et Rajeolina !!!.

    Si vous lisez les interventions faites sur ce forum, ce que je souhaite, vous devrez admettre que vous n’aurez jamais l’assentiment de la majorité du Peuple Malgache.

    Vous Mr. Ravalomanana parce que vous avez déçu une grande partie de vos supporteurs. Vous Mr. Rajeolina parce qu’une grande partie des Malgaches ne vous font pas confiance aux vues de vos premières décisions.

    L’un comme l’autre vous devez maintenant vous asseoir à une table et discuter enfin si, pour vous, le Peuple Malgache a plus d’importance que vos comptes en banque.

    Ne laissez pas votre peuple mourir et son armée donner une piètre image d’elle même.

    • 31 mars 2009 à 09:38 | Tsimanavaka (#1785) répond à Albatros

      Discutons ... enfin,

      Je suis d’accord avec l’avis des précédents intervenants selon lequel les Malgaches semblent avoir du mal à débattre en toute objectivité, au vu des accusations mutuelles des uns et des autres, sans essayer de voir la réalité.

      Arrêtons-nous sur l’état actuel des choses. Les Malgaches dans son ensemble voudraient-ils le retour de M. Ravalomanana au pouvoir ? Il me semble que non, à part quelques irréductibles dont on ne sait pas s’ils veulent vraiment la démocratie et la bonne gouvernance dans notre pays, ou si c’est seulement pour défendre leur gagne-pain, ou encore passer du bon temps à Ambohijatovo (manala azy). Remarquons d’ailleurs qu’à part la SADC, les autres organisations internationales (ONU, UA, OIF) tout en ne reconnaissant pas la HAT n’ont pas demandé le retour au pouvoir de M. Ravalomanana. Peu de personnes veulent donc le retour au statu quo ante. Est-ce à dire que la majorité veut que M. Rajoelina dirige et décide seul des affaires nationales comme l’a fait son prédécesseur ? A mon avis, la réponse est aussi négative. Les Malgaches le remercient d’avoir réussi à débarasser le pays d’un homme qui s’est surtout servi au lieu de servir l’ensemble de la population qui l’a mis au pouvoir par deux investitures en février et mai 2002. Mais ils ne veulent pas non plus lui donner un "chèque en blanc".

      Il faut donc maintenant focaliser les réflexions sur la manière de réussir la transition pour mettre fin à l’autocratie et réussir la démocratie et le respect de l’état de droit à Madagascar, par exemple, par la mise en place d’un régime transitoire incluant toutes les forces vives de la Nation. Il faut savoir tourner la page et regarder ensemble comment établir la base d’un avenir meilleur. Et il est clair que cette base ne saurait être définie seule par M. Rajoelina et surtout par les dinosaures politiques dont on connaît les "réussites" passées.

  • 31 mars 2009 à 11:40 | 18MadaOne (#473)

    Bonjour,
    « Selon le PNUD, six critères permettent de définir une démocratie … » (cf : Editoriale de Ndimby du 31/03/09 Democratie sauce Rajoelina) Madagascar n’a jamais été un pays démocratique depuis notre indépendance jusqu’à ce jour, effectivement si l’on tient compte de ces six critères, les régimes successifs sont largement en-dessous de la moyenne (là je suis encore gentil) pour ne pas donner une note de 0/6.
    « Tous les régimes depuis 1960 ont arrangé la loi électorale pour qu’elle les favorise. » La HAT échappera-t-elle à la règle ? J’en doute fort. « Qui vivra verra »
    Pour terminer, « Philibert Tsiranana écarté par la grève de Mai 1972, Didier Ratsiraka renversé par la crise de 1991, revenu au pouvoir Décembre 1996, écarté de nouveau du pouvoir lors de la crise de 2002, et Marc Ravalomanana qui a subit le même sort.. » Ce poste de président a été toujours source de conflit.
    Conflit de plus en plus âpre engendrant même la haine entre les différents partisans pour ou contre untel, et qui ébranle à chaque fois l’unité de Madagascar. Il n’y aurait point de développement sans l’unité de tous les Malgaches. Mes compatriotes, n’est-il pas temps de penser à un régime sans présidence ? Avec les précautions et les modalités adaptées à notre propre société. Evidemment, il ne faut pas s’y précipiter tout de suite, cette voie nécessite une longue préparation et beaucoup de concertations. Bonne journée à tous, cordialement.

  • 31 mars 2009 à 13:28 | citoyen (#1770)

    Une démocratie sans présidence, voila une idée à creuser !

    Prenons l’exemple de la suisse, même si les conditions sont difficilement comparables, qui est une démocratie vieille de plus de 700 ans.

    Il y a un pouvoir législatif, composé de 246 députés élus par les cantons (régions) dont le nombre est proportionnel au nombre d’habitants de chaque canton.

    Ce sont les députés qui élisent le pouvoir exécutif, composé de sept membres dont l’un est « président » à tour de rôle, mais le « président » n’a aucun avantage supplémentaire, si ce n’est que c’est lui qui coupe les cordons lors d’inaugurations par exemple.

    Il y a deux sortes de votations, les cantonales qui ne concernent qu’un seul canton, et les fédérales qui concernent tout le pays.

    La constitution permet à n’importe quel citoyen de proposer, modifier, supprimer une loi. Si il réunit 100’000 signatures son initiative sera mise en votation populaire.

    Il est intéressant de noter qu’en suisse dans certains cantons les étrangers domiciliés ont le droit de voter pour des enjeux locaux.

    Comme je l’ai mentionné ce n’est qu’un exemple, continuons à discuter pour essayer d’élaborer des solutions d’avenir pour Madagascar.

    Bonne journée à tous.

    • 31 mars 2009 à 14:11 | Tsimanavaka (#1785) répond à citoyen

      L’idée de s’inspirer de l’exemple suisse est intéressante. Et si sa transposition pure et simple à Madagascar serait difficile, comme l’a bien souligné "citoyen", on peut retenir le fait que par ce système le pouvoir - et surtout la Présidence du pays - n’est plus personnalisé et sacralisé. La conduite du pays est faite de manière collégiale et aucun des 7 ministres (conseillers fédéraux) n’est plus important que d’autres, sinon par le soutien politique qu’ils ont au sein du pouvoir législatif.

      A Madagascar, ces dépersonnalisation et désacralisation du pouvoir suprême pourraient commencer par une décentralisation effective, où les chefs de région seraient élus par suffrage universel direct et donc responsables devant les électeurs de leur région. Et pour éviter les abus et corruption, il faudrait élargir les compétences de la BIANCO à tout citoyen, excepté peut-être les chefs des institutions - et seulement eux - qui seront jugés par la Haute Cour de Justice (à mettre en place enfin). Et il faudrait encore que la Bianco publie un rapport annuel PUBLIC où seront répertoriés tous les cas avérés de corruption par région. Je ne suis pas de ceux qui veulent tout jeter à la poubelle dès qu’il y a changement de régime. Partons déjà des structures existantes pour les améliorer.

      Enfin, je fais le rêve que M. Andry Rajoelina, fidèle à son désir d’instaurer la vraie démocratie à Madagascar, concentre tous ses efforts à mettre en place les bases de cette société démocratique, puis organiser des élections libres et transparentes, en criminalisant les fraudes électorales, et en s’abstenant, lui et les membres de son gouvernement transitoire, de participer à ces élections. Est-ce un rêve ? Bien entendu, mais les rêves peuvent parfois se réaliser, comme celle de Martin Luther King avec l’accession d’un noir, né d’un père étranger, à la Présidence américaine. Qui l’aurait imaginé il y a une année ?

  • 31 mars 2009 à 16:40 | meloky (#637)

    Souvenez-vous, la mission de la HAT est encore en son étape initiale. Seul ce que je m’avance ici, c’est mon meilleur voeux !!!

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS