Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 15 juin 2021
Antananarivo | 15h44
 

Divers

Saisie d’animaux protégés en Malaisie

Deux femmes malgaches arrêtées avec leurs « cargaisons »

lundi 19 juillet 2010

Selon M&C en date du 16 juillet, la douane de l’aéroport international de Kuala Lumpur (Malaisie) a interpellé deux ressortissantes de Madagascar, deux femmes, qui avaient dans leurs bagages des centaines d’animaux protégés. Il s’agit de 369 tortues radiées, de 5 tortues de Madagascar, de 47 grenouilles et de plusieurs caméléons, précise un haut responsable du Département Faune et Flore de la Malaisie. Il explique : « les tortues ont été attachées avec du papier adhésif pour les empêcher de se déplacer tandis que les caméléons ont été fourrés dans des chaussettes. Ces animaux protégés seraient destinés à des animaleries malaises et pourraient rapporter environ 78.125 dollars ».

Les deux femmes encourent une peine de sept (7) ans de prison et une amende de 100.000 ringgit (31.000 dollars) pour chaque espèce. La vente d’espèces en voie de disparition est populaire en Malaisie, tant comme des animaux de compagnie que pour la marmite, dans un pays où on croit aux vertus thérapeutiques des animaux. Pas plus tard que le mois dernier, la douane malaise a découvert des centaines de tortues en provenance de Madagascar dans deux valises que les destinataires ou les convoyeurs éventuels n’avaient pas récupéré.

Recueilli par Valis

5 commentaires

Vos commentaires

  • 19 juillet 2010 à 08:45 | BRUNEAU (#3303)

    Le trafic des espèces protégées semble plus florissant que jamais surtout en cette période de transition, qui est pour certains synonyme de manne venue du ciel pour s’enrichir rapidement et durablement… Et les tortues, pour la plupart endémiques à Madagascar, font l’objet d’un vaste commerce illicite, tant à l’étranger que dans le pays.

    http://info-premier.blog4ever.com/blog/lire-article-414508-1809951-suite_des_300_tortues_que_font_nos_douaniers__.html

  • 19 juillet 2010 à 10:08 | Rainivoanjo (#1030)

    Quand il s’agit de bafouer les lois de préservation de la nature, le malgache n’a de leçon de recevoir de personne ! Déjà que, pour avoir les moyens de se payer un billet d’avion jusqu’en Malaisie, ce ne doit pas une 4-MI ou une habitante d’Antohomadinika, probablement possédant une 4x4 !

    • 19 juillet 2010 à 15:47 | Basile RAMAHEFARISOA (#417) répond à Rainivoanjo

      Rainivoanjo

      Détrompez-vous sur les "passeurs" ou "passeuses".Il suffit de bénéficier d’un billet "réduit" des ayant-droits de la compagnie aérienne.

      Je souhaiterais m’attarder sur cette affaire pour comprendre le processus de cette expédition illicite.

      Depuis 1985,j’ai observé tout ce va-et-vient des ayant-droits des billets réduits des compagnies aériennes.

      Basile RAMAHEFARISOA

      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 19 juillet 2010 à 17:04 | meloky (#637)

    Punir les malfaiteurs !

  • 19 juillet 2010 à 19:37 | RAKOTOZANANY (#3245)

    Ces 2 femmes là, et les autres de cet espèce, ( genre les cinquantaines de voleurs arrivés à la tête du pays !!!....et pour ne rien foutre en plus), il faut les éliminer à jamais, les guillotiner.
    C’est clair. QUE DE LA M.E.R.D.E à la place de la cervelle.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS