Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 23 octobre 2018
Antananarivo | 20h56
 

Culturel

« …Matières choisies… »

Des vieux trucs à la nature

mercredi 8 mai 2013
JPEG - 28.1 ko
Mme Zo Razakaratrimo Zoarinivo

Papier journal, bandes magnétiques, fermeture éclair, mètre ruban, sachet, louche en aluminium, soie, piment, feuilles de bananier et de bambou, tige, gazon sauvage… Ce sont les objets que Zo Razakaratrimo Zoarinivo a assemblés et suspendus d’une manière singulière à l’IFM Analakely depuis hier. Une exposition qui durera jusqu’au 25 mai.

Le hall d’exposition de l’IFM, décoré par des rideaux et d’étranges tableaux et des matières tissées sous différentes formes : telle est l’exposition intitulée « …Matières choisies… » par Madame Zo. Le tout est accompagné d’une projection de documentaire 2D stéréoscopique au milieu de la salle et de sons d’ambiance pour le voyage parmi les œuvres d’art. Dès le vernissage le lundi 06 mai à 18h, on a su que ces œuvres nous plongeraient dans le monde artistique.

JPEG - 90.8 ko
L’art dans tous ses états.

À première vue, ces œuvres d’art sont tirées du quotidien, que l’on utilise ou que l’on rencontre tout simplement dans les rues. Mais au fur et à mesure que l’on observe, on découvre divers éléments significatifs, des idées selon la conception du visiteur. À commencer par le gribouillage d’un enfant sur une enveloppe, un tapis de galets, des piments secs tressés, des rideaux à base de sachets jusqu’aux cassettes vidéos VHS reliées par des cordes pour donner un fauteuil : Madame Zo a marié ses talents avec les ressources puisées de la vie de tous les jours en nouant, tissant et tressant.

JPEG - 85.1 ko
Gargantua

Cet art est le fruit des recherches et des travaux de l’artiste pendant 20 ans. Dégageant un univers à la fois simple et complexe, l’exposition est destinée à toute personne ayant un sens critique dd l’art. Sur un livre d’or, le visiteur peut décrire ses impressions : s’il a été ému, s’il a compris ou si tout simplement il n’a rien retenu. Sans doute, ses inspirations se trouvent ailleurs.

Randria M. (Stagiaire)

3 commentaires

Vos commentaires

  • 8 mai 2013 à 15:18 | Sally (#7366)

    Oui, moi mes inspirations sont tout à fait ailleurs, je pense toujours à cette mélodrame qui règne sur notre cher pays.

  • 9 mai 2013 à 00:00 | rabri (#2507)

    Bravo et bon courage à cette artiste !!

  • 9 mai 2013 à 05:17 | NY OMALY NO MIVERINA (#1059)

    Original, créatif et beaucoup d’idées !

    Objectivement, pas mal mais ne « nourrit » pas à M/car où les goûts des Malagasy sont conditionnés par des produits de masse industriels éphémères et industriels où l’obsolescence galope plus vite que la pérennité des créations artistiques et artisanales, souvent à partir de peu de choses à disposition.

    Dommage !
    Pas pour le créateur mais pour nous consommateurs acculturés et « colonisés » cuturellement, artisanalement.,architecturellement.

    Concrètement, l’intérieur d’un bourgeois français et d’un « bourgeois » malagasy différent par les meubles et déco.
    Un bourgeois malagasy : c’est du high tech, matières froides, à la pointe de la technologie, « trop lisse pour être vrai » (meubles plaqués chêne, merisier, ...), etc ... Une fois rayée, c’est indélébile ... Des déco « copié-collé », ...
    Intérieur bourgeois français : meubles et déco originaux natures, tout est pur, pratiquement peu d’angles droits mais c’est stable, costaud et çà sent la vie ... Du bois brut travaillé, patiné ... qui ne craint ni rayures, ni coup ... Déco originaux mais surprenants et mis en valeur comme les oeuvres de Zo ...

    Comme tout(e) lecteur ou lectrice, Zo Razakaritrimo Zoarinivo fait son beurre avec les touristes étrangers et même plus si elle peut exposer à Paris (pas à la foire mais dans un salon d’un grand hôtel ...) mais je sais ... Notre gouvernement et nos ambassades s’intéressent plutôt aux aides et aux subventions qu’aux arts et créations ... aussi pourvoyeurs de devises autant que le tourisme.
    C’est aussi un peu bafouer le sens artistique et de création des Malagasy.

    Misaotra tompoko !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 
 

Visiteurs connectés : 273