Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 27 mai 2020
Antananarivo | 15h59
 

Santé

Propagation du Covid-19

Des soignants de Tana en renfort à Toamasina

vendredi 15 mai | Fano Rasolo

Le Covid-19 continue de sévir à Toamasina. ll y a environ deux semaines, le ministère de la Santé publique a envoyé des soignants de la capitale pour prêter main forte aux personnel de santé de cette ville et soutenir la lutte contre la propagation rapide de la maladie.

« Une équipe de huit professionnels de santé a déjà été envoyée dans cette ville il y a dix jours, après la subite propagation de la pandémie là-bas. Nous prévoyons d’y envoyer encore une autre équipe d’ici peu car le Covid-19 continue toujours de faire des ravages dans cette région Atsinanana », selon une source auprès du ministère de la Santé publique.

«  Nous craignons fort que cette situation ne devienne désespérée si la population locale ne se contraint pas à plus de rigueur dans le confinement. » confie notre source. Un confinement total est même indispensable à Toamsina I et II comme ce qui a été prescrit pour Ambatovy, suggère-t- elle. Elle a ajouté qu’il se peut que des personnes contaminées n’aient pas encore été dépistées conséquemment à ce non-respect du confinement.

Saturation

Hier, six membres du gouvernement ont fait le déplacement à Toamasina pour surveiller l’évolution de la situation dans la région, dont le ministre de l’Intérieur et de la décentralisation, Tianarivelo Razafimahefa, (qui est aussi président du Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19), le ministre de la Santé publique, la ministre de la Population, de la protection sociale et de la promotion de la femme, la ministre de la Communication et de la culture, le ministre de l’Energie et des hydrocarbures, la ministre du Travail, de la Fonction publique et des lois sociales et le Secrétaire d’Etat auprès du ministère de la défense nationale en charge de la gendarmerie nationale.

Une distribution massive du tambavy Covid-Organics a été effectuée à Ambalamanasy à la descente d’avion de cette délégation gouvernementale.

Pour prévenir la saturation du centre hospitalier universitaire (CHU) Manara-penitra de Morafeno, le Port Autonome de Toamasina a réservé un site ayant une capacité d’accueil d’une cinquantaine de personnes, pour le dépistage du Covid-19 dans cette ville. En cas de saturation des services au CHU de Morafeno, le centre de référence de prise en charge du Covid-19 actuellement à Toamasina, les patients en surnombre seront transférés au CHU d’Analakininina, d’après notre source au ministère de la santé.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mai à 10:57 | Shalom (#2831)

    Plan "B" du scénario marketing et publicitaire de DJ :
    Le nombre de cas positifs augmente doucement mais d’ici quelque jours guérison totale de tous les malades et ce par l’admission de ce breuvage CVO.
    Les grands de tous les pays s’agenouilleraient alors devant "Mashiah" DJ sauveur du monde.
    Mince je suis encore au lit !

  • 15 mai à 12:06 | dominique (#9242)

    Aucune inquiétudes la potion magique est LA !!!!!! parlez de cela a l’institut Pasteur de Madagascar ils vous dirons ce qu’ils en pensent de cette potion magique ; de l’enfumage pour un peuple de naïfs tout simplement ; et c’est en réalité une bonne combine organisée par les gouvernants a des fins commerciales dans le but de se remplir les poches uniquement ! regardez du côté du Nord Ouest de Madagascar le nombre de morts du Corona subitement transformés en morts du Paludisme !!! c’est pas du bizarre ça ?? ouvrez les yeux ont vous enfume !

  • 15 mai à 15:44 | poiuyt (#584)

    hé bein : ce serait grave :

    ... du côté du Nord Ouest de Madagascar le nombre de morts du Corona ... transformés en morts du Paludisme

  • 17 mai à 11:46 | la mite railleuse (#10900)

    Radio Pangolin : à 1617 km de
    Amparafaravola

    "pourquoi des soignants ont reçu des primes de 50 euros seulement ?" (Radio Paris Menteur)

    (... c’est que vous n’avez aucune idée du prix des "médailles de l’engagement" :

    que l’on fond au Montenegro dans de vieux flingues de contrebande
    que l’on frappe en Roumanie et que l’on est désormais obligé d’acheminer à pied (sans compter les droits de douane) !

    de plus, le Freluquet du Touquet a promis de vouloir "mettre fin à la paupérisation de l’hôpital". Et quand il promet, c’est qu’il promet. Là, s’il promet qu’il veut, c’est vraiment qu’il aimerait bien.
    Croix de bois croix de... enfin bref

    promis, les soignants : à la prochaine manif, on ne vous dézingue plus au LBD ou à la lacrymo, mais aux huiles essentielles !

    de toute façon, en s’en fout : les manifs, on les a interdites, de fait, au nez et à la moustache de tous ces imbéciles...)

    prenez soin de vous et bonne vie

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS