Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Coopération

Coopération malgacho-russe

Des projets de dévéloppement en préparation

vendredi 18 septembre | Mandimbisoa R.

Quatre projets de développement sont en phase de préparation, en vue d’une prochaine signature avec la Russie. Il s’agit d’un accord de conversion de dettes qui permettront de financer des projets comme le projet de modernisation et de simplification de l’accès aux soins médicaux, horizon 2025, pour un montant de 73.915.926 USD ; du projet d’acquisition de 2 hélicoptères médicaux , du projet de renforcement du réseau national des laboratoires des maladies infectieuses dangereuses pour un montant de 4.309.822,69 USD et enfin du projet d’installation d’un ensemble d’équipements pour moderniser les systèmes de désinfection de l’eau dans les institutions médicales de 25 millions USD.

Cela a notamment été évoqué hier lors de la visite d’adieu de l’ambassadeur de la Fédération de Russie, Sanislav Akhmedo, au ministre de l’économie et des finances, Richard Randriamandrato.

Les investisseurs russes s’intéresseraient beaucoup dans les secteurs de l’agriculture, de l’agrobusiness, de l’énergie, des infrastructures, de la santé et aussi des mines à Madagascar. Pour rappel, la société russe Ferrum Mining a signé en août 2018 un partenariat avec la société Kraoma et devait investir 16 millions de dollars mais la société russe a rompu unilatéralement le contrat en juin 2019.

22 commentaires

Vos commentaires

  • 18 septembre à 09:48 | Isandra (#7070)

    Avec ce nouveau régime, nouvelle ère souffle. Madagascar a opté une nouvelle politique internationale, on ne se contente plus des relations et les partenariats avec un bloc, on s’ouvre avec n’importe qui avec lequel la politique gagnant-gagnant fonctionne bien.

    • 18 septembre à 11:30 | saint-augustin (#9524) répond à Isandra

      Isandra,
      Rappelez -vous de la politique tous azimuts de Ratsiraka.
      La suite ,on connait tous,

    • 18 septembre à 14:21 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      saint-augustin,

      L’idée était bonne, sauf, il basait sa politique étrangère sur son idéologie,...le rouge.
      Alors que cette fois basée sur les intérêts de la nation.

  • 18 septembre à 10:40 | vatomena (#8391)

    Arrangement avec Putin —Putin vu par les occidentaux comme un ogre prédateur !

  • 18 septembre à 10:47 | Ra-Jao (#282)

    Est ce par prudence que les investisseurs russes, Ferrum Mining, ont rompu unilateralement ce contrat signé en août 2018 avec la socié Kraoma, c’est à dire avant l’élection présidentielle ? Eneffet, les investisseurs savent que la continuité de l’Etat est une expression creuse dans une république bananière comme la notre.
    Est ce que ce contrat ne sera pas reactualisé d’autant plus que le régime actuel a tous les pouvoirs entre les mains comme à l’époque de l’Arema sans opposition forte qui peut le géner.
    Ce plateforme IRD me rappelle le front national de défense de la révolution sosialiste, "izay tao anaty lisitra ihany no nisaosy"

  • 18 septembre à 11:03 | Vohitra (#7654)

    « Les investisseurs russes s’intéresseraient beaucoup dans les secteurs de l’agriculture, de l’agrobusiness, de l’énergie, des infrastructures, de la santé et aussi des mines à Madagascar », un extrait de l’article du jour…

    Ils s’étaient aussi intéressé à intervenir dans le système politique à Madagascar en 2018, au vu et au su de tout le monde, en soutenant ouvertement au moins six (06) candidats lors de la dernière élection présidentielle, et en les sollicitant après à apporter leur soutien au pressenti favori du deuxième tour…

    Les émissaires de Yevgueni Prighozine, l’oligarque patron du groupe Wagner, étaient bel et bien présent à cette époque dans le pays, et lors des manifestations locales à propos des îles éparses en envoyant sur place Kemi Seba, l’activiste chargé de la propagande russe dans les pays francophone d’Afrique…

    Bref, dès qu’on aborde les aspects liés à l’Agriculture et Agribusiness dans les négociations avec les pays tiers, ne perdons pas de vue que derrière…il y aura toujours une initiative odieuse d’accaparement de terre…

    Réveillons-nous ! le dépeçage du pays est en cours ! Après les chinois, les Emiratis, et là, c’est au tour des Russes...sans parler des mauvais, je dis bien des mauvais karana...

    • 18 septembre à 11:27 | saint-augustin (#9524) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      Du temps de Mr Ratsiraka aidé par Mr Andriamanjato les russes ont été bel et bien présent.Qu’est-ce qu’ils ont fait à Madagascar :vendre des avions Mig.
      Ce qui est pathétique,ils ont envoyés leurs enfants à Russie comme disait le cosmonaute,le musicien ,le mathématicien,le physicien mais leurs progénitures atterrissent tous en France.Il l’a dit à Real TV.Alors la campagne anti France battait son plan.
      Actuellement ce qui vivent en France et ne peuvent pas vivre même pas à MCar qui critiquent la France .Comment on appelle ça, mauvaise foi ?
      Ce qui intéresse la Russie c’est d’avoir une base militaire mais pas développer MCar,de fomenter un coup d’état, d’aider les tyrannosaures de tout poils.Attention:danger.

    • 18 septembre à 21:04 | lé kopé (#10607) répond à Vohitra

      La journaliste Franco -Malagasy Gaëlle Borgia a gagné avec son équipe le prix Pulitzer du New york Times en faisant une enquête sur l’élection Présidentielle 2018 . L’intervention des Russes était mise à nue , mais grâce à à la vigilance du Calife , peu de monde ont vu la teneur, et l’investigation n’a pas atteint le but escompté ...

    • 18 septembre à 21:14 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonsoir Le kope,

      Aviez-vous encore en memoire la declaration stupefiante encore en pleine campagne de Mme Rabeharisoa Saraha, une candidate en lice au cours de cette election, en faveur d un autre candidat ?

      Et l ancien candidat Beriziky, il est ou maintenant ?

  • 18 septembre à 11:09 | lancaster (#10636)

    Le gouvernement a-t-il des priorités pour relancer l’economie Du pays ? Qui s’occupe de cet outil de décision ?
    Par exemple, le MTP devrait constituer ou mieux disposer d’une banque d’etudes , tirées d’une planification des programmes et de leurs évaluations sur lesquelles doivent se baser la confection des budgets pluriannuels élaborés par le ministère de l’economie.
    Ce n’est qu’un exemple mais la même démarche devrait inspirer tous les ministères.
    A croire que les ministères ne savent pas quoi faire ..

  • 18 septembre à 11:39 | Vohitra (#7654)

    D’où viennent ces armes de guerres introduites frauduleusement dans le pays entre septembre et novembre 2018 ?

    Qui sont les terroristes qui les avaient introduits dans ce pays ?

    Qui étaient les destinataires premiers de ces armes ?

    • 18 septembre à 11:57 | Ra-Jao (#282) répond à Vohitra

      Bonjour Vohitra,
      Est ce que nous pouvons nous passer des investisseurs étrangers ?
      Les nationaux qui détiennent des capitaux sont rarement des entrepreneurs, mais des rentiers (import-export).
      Notre problème c’est que les contrats que nos dirigeants concluent avec les investisseurs étrangers ne sont pas dans sa grande majorité dans l’interêt de notre pays. Un exemple est d’actualité en ce moment : les médias nationaux nous a rapporté les dégats environnementaux et des problèmes d’eaux subis par la population à cause de l’exploitation destructrice que la société Gondola ou Gondona, réalise pour extraire les saphirs à Ilakaka . Quand on constate l’indifference de la Direction des mines et du ministère de l’environnement suite aux plaintes qui leurs sont adressées, je vous laisse tirer avec moi les conclusions qui s’imposent : ces derniers représentent les intérêts de ceux qui ont signé ces contrats avec cette société.
      Hier, au JT, on a parlé des problèmes en France sur les installations des Eoliennes dans beaucoup d’endroit. On a rapporté que beaucoup de population locale, surtout écologiste est contre ces infracstructures, car elles dénaturent leur paysage. L’ investisseur a trouvé une solution en proposant aux locaux de devenir actionnaires de ces installation en investissant 8000€. L’électricité est revendue à EDF et depuis, chaque année, ces derniers touchent 1700€ de dividendes mais détiennent aussi une part des actifs de l’entreprise. Voilà une solution intelligente qui a fait taire ces opposants écologistes.
      Quelle région profite réellement des richesses exploitées par des investisseurs étrangers dans notre pays, hormis Ambatovy peut être, et encore ?

    • 18 septembre à 13:12 | Vohitra (#7654) répond à Vohitra

      Bonjour Ra-jao,

      Evidemment, on aura toujours besoin d’investisseurs pour promouvoir et développer notre économie moribonde...mais, mais...il faudra faire la part des choses entre...un détenteur de capital qui veut investir en cherchant des intérêts partagés (Etat-Collectivités-population), et les voyous et bandits en quête de profits à sens unique qui apportent peu tout en voulant gagner plus...en profitant de la forte propension des autorités politiques dans les délits d’initiés et corruption ainsi que le trafic d’influence...

  • 18 septembre à 12:05 | betoko (#413)

    Ra-Jao
    À qui profite les réhabilitations des routes comme d’Ambanja Vohemara , de Moramanga jusqu’à Ambatondrazaka ?

    • 18 septembre à 14:33 | Ra-Jao (#282) répond à betoko

      Bekoto,
      Les routes certes profitent à la population, mais je crois que nos princes ont de grosse part du gâteau. Étudions cas par cas ces investissements étrangers. En tout cas pour ce qui concerne nos ressources du sous sol, quels régions, communes ou fokontany en profitent réellement ?

  • 18 septembre à 14:13 | harmelle (#5862)

    ’’ Cela a notamment été évoqué hier lors de la visite d’adieu de l’ambassadeur de la Fédération de Russie, Sanislav Akhmedo, au ministre de l’économie et des finances, Richard Randriamandrato.’’
    Pour l’horizon 2025. 😂
    ...bah le blibli-blabla est endémique et , est une des rares choses qui fonctionne à Mada .

  • 18 septembre à 14:39 | Ra-Jao (#282)

    Notre problème c’est de trouver des hommes et des femmes qui aiment plus notre pays que leurs poches. Avec les nombres d’annee que j’ai vécu, , je commence à avoir des doutes. Nos vieux étaient trop cupides. Et voilà nos jeunes qui font pire que leurs aînés.

    • 18 septembre à 14:47 | Rainingory (#11012) répond à Ra-Jao

      Ntaolo : izay adala no toa andrainy.

    • 18 septembre à 15:07 | Vohitra (#7654) répond à Ra-Jao

      Ra-jao,

      Il y a des vieux cupides...mais il y a aussi des vieux sages et honnetes, droits et gardiens de la justice sociale...

      La vieillesse de Deba et de son passe ne reflete nullement la sagesse et la moderation de nos ainees...

  • 18 septembre à 15:23 | Ra-Jao (#282)

    Moi je commence vraiment à croire que l’amour insatiable du pouvoir détruit le peu d’humanite qui reste dans nos hommes politiques, à part quelques exceptions bien sur comme le vieux professeur !

  • 18 septembre à 20:15 | Rainingory (#11012)

    mba valio asio tsirony zalahy ny post an’i kà foza vavy io fa ndrao mitomany eo io tsa misy miraharaha eo a.
    ntsô kà sandra e, mampalahelo nao fa tsa misy mijery ve.
    🤣😂😆

  • 18 septembre à 22:27 | lysnorine (#9752)

    Re Ra-Jao 18 septembre à 11:57 à Vohitra
    « Est ce que nous pouvons nous passer des investisseurs étrangers ?

    & Vohitra 18 septembre à 13:12 répond à Vohitra ^
    « Evidemment, on aura toujours besoin d’investisseurs pour promouvoir et développer notre économie »

    Tsy isalasalana na kely akory aza fa TSIA no amaliana ilay fanontaniana hoe : Tsy azontsika ihodivirana ve ny fitambezoana ny VAHINY manam-bola avy any ivelany HANOLOTRA sy HANORINA TETIK’ASA heverina fa hampandroso sy hampivelatra ny toe-karen’ny tokatranom-pirenena Malagasy (« économie nationale »).

    Takin’izany fanaovana « TSIA » izany anefa ny fisiana mpitondra fanjakana sy mpanao fanjakana MAHAFEHY TSARA ny raharaha rehetra momba ny Ekônômia, ny VOLA, ny fifandraisana amin’ny any ivelany (indrindra eo amin’ny fanaovana « fifanekena » na « contrats » izany), tsy azo tambim-bola aman-karena, ary MAHALALA TSARA ny harena rehetra misy eran’ny faritra eto Madagasikara sy ny FOMBA (Teknôlôjia-Teknika) fanabeazam-boho azy.

    Tsahivinay eto ilay tenin’ny kandidà iray nirotsaka tamin’ny fifidanana prezidàn’ny Repoblika Kômôrianina tamin’ny 2016, Dr SAID ABDILLAH : « JE NE PEUX PAS ÊTRE PRÉSIDENT SANS MAÎTRISER L’ÉCONOMIE ET LA MONNAIE » http://www.courrierdesafriques.net/2015/09/comores-said-abdillah-je-ne-peux-pas-etre-president-sans-maitriser-leconomie-et-la-monnaie

    Izay mampatevina ny tombom-barony ihany no raharahain’ny « investisseurs étrangers » fa tsy izay hampandroso ny toe-karen’ny Firenena idirany sy ny fari-painan’ny vahoaka mponina ao akory. Ny MARIVO SALOSINA no minomino foana ilay nataon’ny tany ivelany teny filamatra tao anatin’ny folofolo taona mahery lasa izay.hoe : « WIN-WIN ». Tsy MAINTSY LATSAKA BE FOANA raha misy akory aza ! ny tombon-tsoa mety azon’ilay Tany sy ny Mponina ao aminy idiran’ny « investisseurs étrangers ». Noho izany dia ny voalohan-javatra tsy maintsy masahin’izay mpitondra sahy mamaly hoe « TSIA », dia ny FAMOLAVOLAIN’ny Fanjakana entiny, SAMY IRERY, ny TETIK’ASA izay heveriny fa hampandroso ny Tany sy ny Mponina fa tsy izay rehetra ASESIKY NY ANY IVELANY na Fanjakana vahiny izany, na Fikambanana iraisam-pirenena izany, na ONG izany, no atelina sy hanina ! Koa RAHA MISY TA-HANAMPY ny amin’izy ireo [fa tsy hampanjanam-bola !] dia DINIHINA TSARA AN-TSAKANY SY AN-DAVANY ALOHA NY LAFINY REHETRA amin’izany hoe fanampiana izany dia ho hita eo na tokony horaisina na tsia ka isaorana azy.

    Antitranterina fa (i)izay mahasoa sy mampandroso ny toe-karem-pireneny sy ny fari-piainan’ny sarambaben’ny mponina ao aminy, ary izany ihany, no tokony hifantoka ao an-tsain’ny mpitondra mamaly « TSIA » an’ilay fanontaniana, ary (ii) PRÔGRAM-NA TETIK’ASA NOVOLAVOLAINY IZY SAMY IRERY ka NOFANTARINY tsara ny TEKNÔLÔJIA sy ny TEKNIKA rehetra ilain’ ny fanatontosany izany. Anjarany avy eo no mahay « MIANTSENA » tsara, mikaroka izay ORINASA eran-tany, izay fantatra sy hita fa TENA MAHAFEHY tsara izany TEKNÔLÔJIA sy TEKNIKA izany araka ny zavatra EFA NOTONTOSAINY tamin’ny lasa, tany amin’ny tany hafa, ka LAVORARY. Koa « miady varotra » amin’izay mpivarotra notsongainy izy, ary isan’ny zava-dehibe amin’izany « ADY VAROTRA » izany dia ny hanofanany TOMPON-TANY MALAGASY maromaro isaky ny ambaratonga rehetra (indrindra ny amin’ny « contremaîtres » sy ny antsoina hoe « OPs » sy « OSs » ) hahafehy tsara ireo TEKNÔLÔJIA sy TEKNIKA ireo amin’ny ho avy.
    Io FAMPITANA ny fahaiza-amam-pahalalana amin’ny TEKNÔLÔJIA sy TEKNIKA » tsy ananan’ny Malagasy ka takin’ny fanatanterahana ny tetik’asa isan-karazany no tena ilaina.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS