Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 16 décembre 2019
Antananarivo | 15h12
 

Divers

Îles Éparses

Des manifestations devant le siège du PNUD

samedi 13 septembre 2014 | Léa Ratsiazo

Le parti nationaliste Otrikafo de Rajaonah Andrianjaka et des partenaires vont manifester devant le siège du PNUD à Andraharo aujourd’hui 13 septembre dans le but d’interpeller l’ONU sur la nécessité de restituer les Îles Éparses à Madagascar. Ceci dans la mesure où ce sujet figure dans l’ordre du jour de l’Assemblée générale de l’ONU du 16 septembre 2014. Une résolution avait déjà été prise par l’ONU en 1979 sur l’obligation de restitution des Îles Éparses à Madagascar mais la France n’en a eu cure et nous y revoilà. Ces Îles Éparses, réputées riches en gaz naturel et pétrole, faisaient partie intégrante de Madagascar mais en avril 1960, sentant le vent de l’indépendance venir, la France a décidé de les intégrer dans son territoire. Comme c’était la force colonisatrice, elle a gagné aisément.

Ce qui irrite le plus les nationalistes actuellement, c’est l’attitude plus que timorée des officiels. Aucun n’a osé officiellement se prononcer sur ce sujet de peur sûrement de froisser la France, surtout en ce moment où le régime vient tout juste d’être reconnu par la communauté internationale et peine à trouver des financements.

80 commentaires

Vos commentaires

  • 13 septembre 2014 à 09:20 | valoha (#7124)

    Adidy masina ny fitakiana ireo Nosikely manodidina antsika ireo. Antsika ireo, ary tsiny goavana ho an’ny Tany sy Ny Taranaka, Fara Aman-Dimby ny tsy fitakiana azy ireo na fitondrana inona na fitondrana iza no eo !!!!
    Noho izany dia tokony hiisy fananganana Rafitra Iray Malagasy hiaraha-mifarimbona / hifanomezan-tanana / hiaraha-manara-maso toa ny mpirahalahy mian’ala (Faritra 22) hanantontosana izany fitakiana izany malaky mandra-pahaazo azy ireo ho antsika tanteraka !
    Avy eo, antsika no mijery izay mety sy tokony atao mahakasika ny tany sy harena ao aminy isany !

    • 14 septembre 2014 à 09:26 | Gérard (#5118) répond à valoha

      Certains malgaches n’on-ils vraiment rien d’autre à faire que de réclamer et toujours réclamer ?
      Dès leur plus jeune âge on enseigne aux bambins cette phrase dont-ils ne savent même pas ce que cela veut dire : Monsieur donne-moi l’argent.
      On dirait vraiment que certains ne sont là que pour réclamer ce qu’ils ne possèdent pas au lieu de se mettre au travail et de gagner honnêtement leur vie.
      Il faut vraiment avoir un petit pois ans la tête pour croire que la France va offrir une partie de son territoire à Madagascar... Ceux qui à longueur d’année commentent ce genre d’articles dans la presse en faisant croire aux gogos qui y croient qu’ils y a des richesse incomparables dans ces lopins de terres inhabitées devraient être poursuivi pour créer du désordre. Si vraiment il y avait du pétroles dans les île éparses, cela ferai bien longtemps que la France y aurai installé des puits d’exploitation à moins que certains soient si bête qu’il pensent réellement que la France possède autant de pétrole qu’elle désire ?
      C’est vraiment lamentable de lire ces inepties incohérentes et fausses.
      Ave des idées pareilles il n’est pas étonnant que Madagascar est et restera pour toujours un des pays les plus pauvres au monde et bientôt de l’univers car si Madagascar n’évoluera jamais c’est simplement parce qu’ils n’ont ni pétrole ni idées non plus.

    • 14 septembre 2014 à 22:23 | kakilay (#2022) répond à Gérard

      Qu’est devenue l’Algérie Française ? Qui a osé biffé ce mot sacré Française derrière le mot Algérie ?
      Mais vous connaissez l’histoire ou pas ?
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Organisation_arm%C3%A9e_secr%C3%A8te

      "Je vous ai compris", "Vive l’Algérie Française"

      Et vous et vos pères spirituels se sont faits entuber. L’histoire de France contemporaine saigne encore de ces blessures. Dans ses murs pleurent encore les enfants des colonies. La colonie a ses conséquences. Il faut les assumer. La France nouvelle renaîtra de ses cendres libérées de ses fantômes coloniaux. Leur intégration passera par là. Leur histoire n’est pas votre histoire, et vice et versa, mais ce sera l’histoire de France assumée. "Des hommes à la mer" n’est plus au programme. Le "je ne savais pas" un piètre consolation. Les véritables pieds noirs sont là : ils font partie de l’avenir de la France. Une autre idée de la France.

      Et ne mettez pas les pseudos nationalistes Malagasy dans l’histoire. Pseudos, ils sont inoffensifs. Tournez vous vers des français de souche avec particule : De Gaulle.

      Mais l’idée n’est pas morte, me diriez vous. J’en conviens : il y a encore Le Pen, porte-flambeau de cette france révolue. Il y a aussi les fils spirituels comme vous et la françafrique. Et il y a une France qui n’en veut plus, et qui n’arrive pas à se débarrasser de ses propres démons. Non, la françafrique n’est pas une damnation politique. En sociologie on appelle cela de la survivance d’un temps révolu. C’est comme nos charrettes dans nos rues bitumées : elles sont là, mais sont appelées à disparaître de la circulation.

  • 13 septembre 2014 à 09:51 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    C’est le "gagne-pain" d’OTRIKAFO.
    Que le Gouvernement autorise ses "MANIFESTATIONS".Point barre !
    Les questions des îles..... reviennent à chaque AG du MACHIN/ONU mais les Malgaches et les Français s’accordent toujours à reporter les discussions sur les îles éparses.
    Souhaitons :
    =="PAIX et CO-GESTION par MADAGASCAR/FRANCE ==sur les îles éparses.
    - "MAHEFA ARY SOA"-
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.colm

    • 13 septembre 2014 à 10:05 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je ne suis pas d’accord avec vous concernant la gestion de ces îles. pour moi, quitte ou double ; Tout ou rien ! Pourquoi ne pas inciter le régime actuel et le PRM HR en particulier pour la restitution que ce soit la France ou Madagascar de ces îles et d’engager une fois pour toute le débat au sein de l’ONU en arguant qui est qui ? A laisser ou à prendre ? Pourquoi faire traîner encore le peuple malgache dans des débats qui semblent-ils avorter dès le début car notre Dirigeant n’a pas la volonté de s’y engager davantage ? C’est votre esprit dépaysé et colonisé qui vous pousse à cette pensée concernant votre soi-disant CO-GESTION de ces îles. Il faut tout de même ôter dans notre esprit qu’on va avoir à faire à l’ANNEXION de ces îles, c’est pourquoi, j’insiste, à l’allure où vont les choses, que ces devront nous appartenir ou non (??)

    • 13 septembre 2014 à 10:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      Ne soyez pas hypocrite,Cher AMI.
      Dîtes-nous franchement le fond de votre pensée.
      Merci d’avance.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 13 septembre 2014 à 11:11 | Eloim (#8244) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Je ne suis pas hypocrite, Monsieur. Je suis plutôt direct. Je n’aime pas me traîner avec des sujets qui font délirer mes neurones. Nous n’avons pas besoin qu’on partage nos bien avec d’autre pays. Il faut choisir, si ces îles sont à nous MALGACHE, la gestion nous revient de DROIT. Sinon, ces îles appartiennent à la France, laissez à la France les soins de les gérer - c’est à dire que ce soit clair nous ne voulons pas votre histoire de salade de CO-GESTION. Plus question de paix ni de co-gestion à votre façon. Peut être vous insinuez là votre nostalgie pour Madagascar alors que votre coeur bât pour la France, mais hélas le fait de marier ces deux pensées est hors de question. Il n’y a pas de place pour ce métissage de pensée à Madagascar. Dommage que nous nous entendons bien sur beaucoup de points de vue.

    • 13 septembre 2014 à 14:29 | Turping (#1235) répond à Eloim

      Eloim,
      - D’accord avec vous concernant les îles éparses "quitte ou double" .
      - Logiquement ces îles éparses faisant parties de Madagascar situant aux alentours de "200miles" selon la résolution de l’ONU ,comme la Crimée appartenant à l’Uraine .
      - Force est de constater que les divisions entre le Nord et le Sud ,la gestion à gérer la situation comme pendant la guerre froide , toutes les règles érigées théoriquement ne font pas toujours l’unanimité surtout quant aux combats à mener , à légiférer la situation "atody miady amam-bato" pour l’instant d’autant plus que les pouvoirs successifs sont sous l’étau provenant des pressions des internes comme externes. En 1979 ,quand Kurt Waldeim était sous la commande ,il avait accepté la procédure de la rétrocession à la demande faîte par Ratsiraka au pouvoir . Par conséquent ,rien de concret n’a été fait dans ce sens .
      - La problématique de base ,c’est de résoudre les problèmes internes ,de divisions , de gouvernances mafieuses ,sous l’impulsion des intérêts mafieux ,y compris la politique de la "françafrique" sur ce sujet "géopolitiquement et géostratégiquement à contrôler les zones d’infuence sur l’océan indien ,les richesses ,,....et la lutte contre les pirateries qui peuvent compromettre à ces intérêts".
      - C’est l’occasion aussi de vous répondre car l’autre jour vous m’avez répondu sur la question de la "réconciliation" .
      - J’opte la réconciliation des dirigeants avec le peuple avant tout qu’entre les dirigeants eux mêmes ----)Le peuple malgache est toujours le victimaire de toute gabégie et ingérences récurrentes.
      - D’abord rétablir un lien fort ,de contrat entre le peuple et ses dirigeants pour rétablir une nation forte autour des institutions fortes ,après réconciliation entre les dirigeants actuels et les anciens dans le cadre de parler sur les mêmes longueurs d’onde "l’intérêt suprême de la nation avant les leurs" .Le premier combat à aborder !
      - Vous verrez que si les malgaches en commençant par les dirigeants parviendront à dépasser la politique "de diviser pour mieux régner " ,sans discorde et que la France ne parvienne à s’immiscer dans la vie politique interne ,nous pourrons gagner la bataillle ,y compris les îles éparses !
      - Dans l’état
      actuel des choses ,il y a d’autres urgences prioritaires avant de se projeter aux batailles des îles éparses , combattre la corruption ,lunion nationale ,et aussi de remplacer les mode fonctionnel de gérance introduite pendant et après la période post coloniale .En aucun moment ,le président de la République malgache ne devrait faire l’objet d’une nomination de la Ci ,la France ,etc,...mais plutôt par les malgaches eux ,mêmes ,FFKM ,....les partis politiques existants ou nouvellement créés à refonder ce pays et aussi l’acceptation du statut de l’opposition.

    • 13 septembre 2014 à 14:37 | Turping (#1235) répond à Turping

      ... le mode fonctionnel...

    • 14 septembre 2014 à 15:05 | bbernard (#6880) répond à Eloim

      Ces îles sont bien aux malgaches car il y a une résolution des Nations Unies qui le confirme. La France les a donc volées

  • 13 septembre 2014 à 09:55 | Eloim (#8244)

    j’ai répété maintes fois que c’est inutile de réclamer tout le temps la gestion de ces îles. Certes, géographiquement parlant, ces îles nous appartiennent. Comme nous avons fait partie des colonies françaises, le Gal De Gaulle ne nous a procuré la Gestion de ces îles, comme Mayotte ... Tout dépend de la décision d’en haut lieu : le PRM. Est-ce qu’il a la volonté d’en parler et d’engager des pourparlers pour réclamer ces îles à la plus haute instance des Nations Unies ? et j’en passe.
    En ce qui concerne Mr Rajaonah, tout le monde le connaît avec ses franc-parlers surtout avec ses faux nationalismes patriotiques. C’est un citoyen français jusqu’à preuve du contraire et n’ a jamais souffert pour les sorts de notre pays, à ce que l’on sache manifestement. C’est pourquoi, son parti ne peut fonctionner très bien car il revêt de l’utopie de l’extrémisme aveugle. Pourquoi vous faites semblant de vous battre pour des causes qui n’ont rien à voir avec votre pensée et votre idéologie ? Qui sait !

    • 13 septembre 2014 à 10:34 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Eloim

      le "Machin/ONU" ne déciderait pas sur les îles-éparses ;
      C’est comme "ISRAẼL-PALESTINE"..
      Cette question de la GESTION des îles éparses,c’est une question de "DIPLOMATIE-COOPERATION" :
      - "MADAGASCAR/FRANCE".Point barre !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 13 septembre 2014 à 11:15 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Toujours dans le grand n’ importe quoi !
      Occupez vous de faire mieux que Mandela entre vos 4 murs du 9/3 : exécution & en silence !

  • 13 septembre 2014 à 09:58 | androy (#1704)

    Franchement dans le contexte actuel de notre pays, qui peut croire que les Malagasy auront la sagesse nécessaire pour gérer ou exploiter les îles éparses ? Nous pouvons être certain, qu’elles seront de source de convulsion voir de guerre civile à Mada quand on voit l’aggravation de l’insécurité dans toute l’île.

    • 13 septembre 2014 à 13:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à androy

      ...faut faire un culte ! MDR !

  • 13 septembre 2014 à 10:58 | vorona (#8254)

    Avant de re-re-re-re-re- reparler de ces îles que le pays pour l’instant n’est pas en mesure de gérer ( pas de marine, pas de gardes côtes et pas de carburant -il y en a déjà pas assez pour la jirama, mais à profusion pour les élus) ces gens ferait mieux de s’interesser aux kilos d’or et bois de rose qui quittent le pays tous les jours, et dont ils ne voient la saisie qu’une fois sur cent "exportations" (saisie d’ailleurs souvent éffectuée dans le pays de destination ? ). Vol du patrimoine du peuple malgache dont celui ci ne pourra jamais profiter.
    Lorsque dans la campagne malgache, je verrais plus de tracteurs agricoles que l’on ne voit de 4x4 rutilants et très chers - qui ne servent que pour la frime - dans les villes, alors on pourra peut être nous prendre au serieux.

    • 13 septembre 2014 à 11:12 | Jipo (#4988) répond à vorona

      Mais ce sont ceux là qui pillent le Pays, qui mettent leurs compatriotes à genoux, et qui entretiennent la misère hypothéquant les générations à venir, en les endettants les mettant sous perfusion pour des générations, quand vous aurez compris ça , vous aurez fait un grand pas .

    • 13 septembre 2014 à 11:19 | walmad (#4763) répond à vorona

      Entièrement d’accord.
      Madagascar doit avoir d’autres objectifs à l’esprit. Il tape sur les "Iles éparses" afin de faire oublier qu’il est incompétent dans son secteur d’activité, à moins qu’il veuille mettre un S à"activités" afin d’élargir son périmètre de corruption(s)

    • 13 septembre 2014 à 13:22 | Paulo Il leone (#6618) répond à vorona

      Pas de marine... Mais des amiraux "en-veux-tu-en-voilà", 13 à la douzaine !
      Hélas vous avez raison (et eloim est un sympathique et doux rêveur), car quelle est la crédibilité de Madagascar à revendiquer la gestion des îles éparses quand on voit la gabegie institutionnalisée qui a cours sur la grande ile dans tous les secteurs et prérogatives "régaliennes" ?
      Que l’état malgache s’occupe de donner à manger aux 20 millions de Malgaches dont 50% d’illettrés et 90% ont la faim au ventre, à remettre la jirama dans le vert, à redresser airmad, à faire cesser la corruption institutionalisée de la police, de la gendamrerie, de la magistrature (pour ne citer que ces institutions), et ensuite on pourra reparler sereinement de la gestion des iles éparses et de ses diamants et ses fleuves de pétrole affleurant la surface !
      Bref, Rendez-vous dans l’an 2500 !

    • 14 septembre 2014 à 11:35 | jansi (#6474) répond à Paulo Il leone

      Avec votre raisonnement sur la crédibilité de Mada a pouvoir gérer les îles éparses a cause de ses problèmes internes, je me poserai aussi la question sur la crédibilité de la France qui a aussi des problèmes internes quasi insolubles depuis plusieurs décennies a savoir le chômage chronique, le trou de la sécurité sociale, le déficit budgétaire qui ne doit pas dépasser 3% du PIB, la montée du front national, les jeunes djihâds tes français, l’insécurité et la pauvreté dans les banlieues, la crise agricole, le recul de l’enseignement supérieur français face aux universités étrangères, la désertion des zones rurales par les médecins, les accidents de la route, le recul de la France dans le classement mondial en tant que puissance économique, la corruption et la perte de l’éthique au niveau de la classe politique, l’immigration voulue ou pas voulue, les guerres dans les pays éloignés, etc... Et j’en passe car je peux établir une longue liste.

      Alors, cessez de nous fourguer des arguments de ce genre. Les îles éparses appartiennent a Madagascar selon la résolution de l’ONU . C’est le droit international qui soutient cette souveraineté de Madagascar sur ces îles éparses, qu’il soit capable ou non de les gérer. Le droit international est supérieur au droit interne de chaque pays, et ce n’est pas un simple décret de De Gaulle qui permettra a la France de s’emparer des îles éparses de Madagascar.

      Mangeables, zétranzes, nationalistes, 20 millions d’habitants, et autres arguments a côté de la plaque, ça ne marche pas avec moi.

    • 14 septembre 2014 à 15:41 | rakotoson (#8023) répond à jansi

      ### Avec votre raisonnement sur la crédibilité de Mada a pouvoir gérer les îles éparses a cause de ses problèmes internes, je me poserai aussi la question sur la crédibilité de la France qui a aussi des problèmes internes quasi insolubles depuis plusieurs décennies a savoir le chômage chronique, le trou de la sécurité sociale, le déficit budgétaire qui ne doit pas dépasser 3% du PIB, la montée du front national, les jeunes djihâds tes français, l’insécurité et la pauvreté dans les banlieues, la crise agricole, le recul de l’enseignement supérieur français face aux universités étrangères, la désertion des zones rurales par les médecins, les accidents de la route, le recul de la France dans le classement mondial en tant que puissance économique, la corruption et la perte de l’éthique au niveau de la classe politique, l’immigration voulue ou pas voulue, les guerres dans les pays éloignés, etc... Et j’en passe car je peux établir une longue liste.###

      Je suis tout à fait d’ accord avec vous .En revanche , je demanderais à la personne qui pense que Madagascar devrait d’ abord régler ses problèmes avant de vouloir gérer es Iles Eparses

      Qui parle de gérer ( seul ) les Iles Eparses ? La France n’ est pas le seul pays - partenaire auquel nous pouvons nous tourner . Madagascar le pré - carré de la France c ’ est terminé Mis à part les rares politiciens véreux qui s’ accrochent au pouvoir et qui lèchent le q ... de " Reny Malala "

      Et que signifie le silence de cathédrale de Didier Ratsiraka qui , en 1973 , en voulant réviser la coopération franco - malgache ( politique étrangère tous azimuts certes mais surtout tournée vers les pays de l’ Est, sortie de la zône franc ...

      es iles Eparses Radidy en avait fait alors son cheval de bataille anti français
      Seulement , entre temps , ily a eu l’ exil doré à Paris pendant près de 10 ans , la complicité avec Andry TGV et la France pour faire tomber en 2009 e Président Marc Ravalomanana . Et , Hery Rajaonariampiana , l’ ami de 5 ans de crise sous la transition en qualité de ministre des Finance, normal si Hery Rajaonarimampianina se rapproche de Paris pour la co - gestion des Iles Eparses . Je ne vois pas en quoi , il changera de langage en octobre aux Nations Unies

      Encourageons les Rajaonah Andrianjaka ,James Ratsimba ... dans leur lutte pour le maintien des Iles Eparses à Madagascar . Andry TGV
      devrait rendre des comptes en donnant à la France ces Iles riches en gisement divers notamment le pétrole

  • 13 septembre 2014 à 11:09 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Indépendantistes, comme nationalistes, ou étaient-ils pendant le coup d’ état ?
    Ou étaient-ils apres ?
    Ou étaient-ils sous la dictature du ratsy ?
    Que font-ils pour sauver leur Pays de la misère dans laquelle ils l’ ont mise !
    Quel bilan devant le résultat cinquantenaire de leur fine & subtile manoeuvre, qu’ ils aient le courage de regarder en face la dégringolade, le retrogradage, de leur Pays parmi les PMA, continuer à caracoler, vociférer, et brasser du vent s’ apparente à de la provocation en plus de gratuite, totalement futile, autant que "stupide" .
    Ils veulent quoi , faire de ces iles la même chose que ce qu’ ils font avec ce qui aurait pu etre un paradis, un tas d’ immondices et de misère , ou règne la corruption, le népotisme et l’ incompétence ?
    Devant un tel constat la descence voudrait qu’ il s’ attellent à redresser le Pays, faire mieux que les kolons, que nenni, ils continuent à la ramener !
    De s’ étonner qu’ avec des prétentieux pareils le Pays soit toujours à la ramasse, pour ne pas dire dans la me-de ...
    Foutez-les moi à 15 années de travaux d’ intérêt général, histoire qu’ ils se trémoussent pour quelquechose de constructif , avec prolongations de 5 ans pour les fortes tètes bouchées .

  • 13 septembre 2014 à 11:22 | iarivo (#5822)

    "Ces Îles Éparses, réputées riches en gaz naturel et pétrole, faisaient partie intégrante de Madagascar mais en avril 1960, sentant le vent de l’indépendance venir, la France a décidé de les intégrer dans son territoire. Comme c’était la force colonisatrice, elle a gagné aisément."

    ... les "Iles Eparses" faisaient plutôt intégrante de la Colonie de Madagascar et de ses dépendances (Comores, Réunion, ...) !!!

    Mais elles n’ont JAMAIS, JAMAIS, JAMAIS fait partie intégrante du Royaume de Madagascar, merina, sakalava ou tout autre Andrianampoinimerina, Radama ou Rasoherina !!!

    De plus, la colonie Madagascar, elle-même, était une partie intégrante du territoire français, les Iles Eparses l’étaient donc déjà EGALEMENT !!!

    Au rythme où nous allons, bientôt nous réclamerons nos droits de possession sur la Bourgogne, la Corse ou le Languedoc parce que ces territoires faisaient aussi partie du "territoire français" !!!

    Rajaonah Andrianjaka, et ses griots qui le suit partout et nulle part, souhaiterait certainement une guerre du type des iles Malouines (Iles Fakland) avec le résultat que nous savons !!!

    Cela lui permettrait de sortir ENFIN de l’ombre dans lequel il est resté plongé depuis plusieurs décennies malgré ses coups médiatiques à la noix !

    Tiens, cela me rappelle aussi un certain "Tonton Ambroise" (Alias Ravonison Ambroise) qui après de forts tapages médiatiques a complètement disparu de la circulation !!!

  • 13 septembre 2014 à 12:18 | Rakotoasitera Fidy (#2760)

    Betoko

    Et ce que par hasard vous sauriez ce que notre fameuse ministre des affaires étrangères compte faire à propos de ces iles ???

    Ici en France , ce cher François n’est pas des mieux lotis

    Il a claironné qu’il ne livrerait pas à la Russie un ’beau’ bateau de guerre si la Russie continuait ses agressions envers l’Ukraine (lol)

    Alors une proposition : et si Hery gardait en otage la Valérie en échange de ces iles ???

    François manifesterait certainement sa reconnaissance envers Hery en lui suggérant , avec la restitution de ces iles , d’envoyer sa Val dans une de ces iles jusqu’à la fin de son mandat .. et tout le monde serait CONTENT

    • 13 septembre 2014 à 12:24 | Stomato (#3476) répond à Rakotoasitera Fidy

      Quelle riche idée vous avez là... Faites, faites en la France abandonnera les iles éparses.
      PTDR !

    • 14 septembre 2014 à 06:33 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Rakotoasitera Fidy

      Les marins russes sont à bord du "Mistral",ce jour.Point barre !

  • 13 septembre 2014 à 12:34 | Stomato (#3476)

    « Ces Îles Éparses, réputées riches en gaz naturel et pétrole, faisaient partie intégrante de Madagascar mais en avril 1960, sentant le vent de l’indépendance venir, la France a décidé de les intégrer dans son territoire. Comme c’était la force colonisatrice, elle a gagné aisément. »

    Il y a parfois de réputations mal faites...
    Exemple : Madagascar l’Ile Heureuse.
    Madagascar, pays d’avenir.
    Madagascar, perle de l’océan Indien.

    Qui, dans les hautes sphères Malagasy, est certain de chez certain qu’il y a du gaz naturel dans ces iles ?
    Et s’il y en a QUI va être capable de l’exploiter ? Madagascar Oil ?? Et si elle l’exploitait il y a fort à parier que Madagascar deviendrait rapidement le Liberia, voire le Nigeria de l’océan Indien...
    Et le peuple dans cette affaire ?

    Même une co-gestion reviendrait à une situation identique à celle qui prévaut actuellement, l’exploitation de cultures de rente ne profite qu’à un très petit nombre.

    Et pourtant il serait logique que ces iles éparses reviennent dans le giron de Madagascar... pour la seule et unique raison qu’il y a des rumeurs de présence de gaz naturel dans la zone économique de ces iles.
    Il y a aussi beaucoup de moustiques dans ces iles.

  • 13 septembre 2014 à 14:23 | kakilay (#2022)

    La question qui se pose est : qui a la souveraineté sur les îles éparses ? Et non : qui a la possibilité de gérer les îles éparses ? Car à cette dernière question : les réponses font légion : Les USA, Le Canada, La Russie, la Chine ... et j’en passe. Si la souveraineté nous revient, il nous appartient de choisir avec qui travailler.

    Il y a des personnes, depuis 1896, qui trouvent normal que La France s’invite, par militaires interposés, s’invite à un festin chez nous, par amour toujours, dont nous sommes les invités. Et cette courtoisie à la française voudrait même que l’on se taise, qu’on la ferme. Les maraudeurs qui donnent des règles de bienséance : on aura tout vu. Surtout ne criez pas : aux voleurs ! Ils savent très bien que quand on n’est pas consentant, ce n’est pas seulement du vol, mais du viol. Et ceci explique cela. Alors, ils demandent notre collabo-ration, la servitude volontaire. Et ce qui est compréhensible : c’est que des malagasy hullulent avec eux.

    C’est connu : Hitler s’invite à Paris. Une certaine france collabore. La raison du plus fort est toujours la meilleure. Là où La Fontaine ironise, les imbéciles applaudissent. C’était écrit. Là où La Fontaine dénonce, les autres y voient une consécration. Le "si ce n’est pas toi, c’est donc ton frère" est une insulte à la raison, un viol en terme de logique, mais les autres, imbéciles toujours, y voient une apologie de la raison, de la logique. Et de vouloir nous convaincre par la raison, par la logique. Tu ne vois que ce que tu veux voir. Et cela traduit ta mentalité.

    Nous autres civilisations, nous savons que nous sommes mortelles, disait Malraux. Il pensait sûrement à Rome, l’empire où le soleil ne se couche pas. Vous pouvez occuper nos sols : vous n’aurez jamais notre soumission. Et l’histoire nous donne des exemples. "L’histoire n’est pas le lieu de la félicité. Les périodes de bonheur y sont ses pages blanches." Hegel. Des pages blanches donc : encore à écrire.

    • 13 septembre 2014 à 20:58 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      La souveraineté c ’est le droit de mettre 20 millions de Compatriotes à genoux de rétrograder un Pays parmi les PMA, par une minorité sans scrupules, sans que personne n’ ait à intervenir.
      La souveraineté c ’est d’ imposer une dictature sans que personne ne bronche, pour le bien des compatriotes et occupants de ce pays.
      La souveraineté c ’est de pouvoir continuer à piller ce Pays pour son bien .
      La souveraineté, c ’est de pouvoir hypothéquer l’ avenir de générations, pratiquer le népotisme, et démontrer l’ incompétence et médiocratie généralisée sans que personne n’ ait à redire .
      La souveraineté, c ’est de maintenir la population analphabète, dans l’ insécurité totale, sans aucun soins médicaux .
      La souveraineté c ’est de revendiquer ce que les autres pourrait faire mieux que vous à votre place .
      Quant aux richesses de ces iles, qu’ avez vous fait de la votre depuis 50 ans pour prétendre continuer dans ces iles voisines, vierges de vos prétentions et magistrale incompétence .
      Alors , votre souveraineté, commencez par l’ appliquer correctement, sur la grande ile, avant de prétendre reluquer sur les voisines.
      Revoyez vos prétentions, et surtout justifiez les si vous voulez etre entendu, si non vous confirmez votre incrédibilité depuis 50 ans , merci on a vu et vous entendre : merci on a donné ...

    • 13 septembre 2014 à 23:17 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      De quelle souveraineté vous voulez parler ?
      Il est question des îles éparses : que cache ce vouloir de ne pas voir en face le problème ? Avec les millions de chômeurs, quelqu’un de sensé n’ira pas dire que l’Allemagne a le droit d’annexer l’Alsace et la Lorraine parce que La France est incapable de donner du travail aux français comme l’Allemagne le fait ?
      Avec la croissance zéro, quoi nous dire que vous êtes les plus intelligents. Laissez vous gérer par plus compétents que vous : les allemands. Vous y étiez, pourquoi s’être battu pour s’en sortir ? Merci qui ? D’où vient cet anti-américanisme ambiant en France : parce que les ricains vous a sorti des griffes de l’Allemagne ?
      "La souveraineté c ’est de revendiquer ce que les autres pourrait faire mieux que vous à votre place ." ? D’où la collaboration.
      Pour nous piller ? Il y a des situations où il vaut mieux être avec des apprentis qu’avec des maîtres. Allez, un peu de courage et de cohérence avec soi-même : Merkel à la barre et Monsieur croissant du petit matin dehors. Nous on se bat avec nos m..., et ne croyez pas un instant que l’on vous a attendu pour cela. On vous a menti. Regardez plutôt du côté de la république de la b(r)aguette. Vous avez du pain sur la planche. Ce n’est pas en regardant chez le voisin que votre jardin sera en fleurs. Oui, tout va très bien chez vous, qu’on doit vous laisser occuper des sols qui ne vous appartiennent. Quel logique... Le droit international revu et corrigé par jipo le magnifique.

      On a déjà donné ? Vous avez surtout pris : et vous voudriez que l’on vous bénisse pour cela ? De quel côté seriez vous du temps béni de la colonie ? Du côté des oppresseurs ? De quel côté seriez vous sous l’occupation (qui n’en est pas une selon la loi du plus fort) ? Du côté des $$ ?

    • 13 septembre 2014 à 23:56 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      De quelle souveraineté vous voulez parler ?
      Il est question des îles éparses : avec vos millions de chômeurs, quelqu’un de sensé n’ira pas dire que l’Allemagne a le droit d’annexer l’Alsace et la Lorraine parce que La France est incapable de donner du travail aux français comme l’Allemagne le fait ?
      Avec votre croissance zéro, quoi nous dire que vous êtes les plus intelligents. Laissez vous gérer par plus compétents que vous : les allemands. Vous y étiez, pourquoi s’être battu pour s’en sortir ? Merci qui ? D’où vient cet anti-américanisme ambiant en France : parce que les ricains vous a sorti des griffes de l’Allemagne ?
      "La souveraineté c ’est de revendiquer ce que les autres pourrait faire mieux que vous à votre place ." ? Allez, un peu de courage et de cohérence avec soi-même : Merkel à la barre et Monsieur croissant du petit matin dehors. Nous on se bat avec nos problèmes, et ne croyez pas un instant que l’on vous a attendu pour cela. On vous a menti. Regardez plutôt du côté (censuré) des lits, délits ou lie de la république. Vous avez du pain sur la planche. Ce n’est pas en regardant chez le voisin que votre jardin sera en fleurs. Oui, tout va très bien chez vous, qu’on doit vous laisser occuper des sols qui ne vous appartiennent. Quel logique... Le droit international revu et corrigé par jipo le magnifique.

      On a déjà donné ? Vous avez surtout pris : et vous voudriez que l’on vous bénisse pour cela ? De quel côté seriez vous du temps béni de la colonie ? Du côté des oppresseurs ? De quel côté seriez vous sous l’occupation (qui n’en est pas une selon la loi du plus fort) ? Du côté des $$ ?

    • 14 septembre 2014 à 09:49 | Gérard (#5118) répond à kakilay

      Et bla et bla c’est ce que certains malgaches savent le mieux faire blablater et reblablater pour ne rien dire.
      Le territoire français des îles éparses se trouvent beaucoup plus loin de Madagascar que l’Allemagne, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, Monaco ou l’Espagne de la France.
      La France devrait donc demander la restitution de ces territoires sous prétexte que Madagascar revendique des îles qui ne leur appartiennent pas et ne leur ont d’ailleurs jamais appartenu.
      Il y a vraiment des doux rêveurs à Madagascar à moins que ce soient plutôt des fauteurs de trouble et dans ce cas ils devraient se méfier car les travaux forcés existent toujours.

    • 14 septembre 2014 à 11:51 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Il y a manifestement divergence, et ne peux que le regretter.
      Vous êtes l’ indépendantiste type, fouteur de me-de, et qui une fois la chose faite disparait pour ne pas subir les éclaboussures.
      Nous en avons déjà parlé, et en effet mieux vaut etre " libre ", voir le prétendre et essayer de s’ en convaincre, le ventre vide, que "colonisé " le ventre plein, vous faites partie des 10% de privilégiés à exploiter vos compatriotes, le leur imposer & penser ainsi, et avec l’ éducation que vous avez cracher avec délice dans la soupe !
      Tout comme pour l’ époque coloniale : ne voir que le verre à moitié vide ( déjà bu ) que le gout qui reste de celui à boire ...
      Une sage philosophie pour ne pas dire politique qui avec un soupçon d’ honnêteté vous aurait amené à revoir vos prétentions, manifestement ce n’ est pas encore de mise.
      Le culte du martyre, pour ne pas dire de l’ infériorité, a bon dos , pour vous autoriser à kontinuer : bon vent .
      Manandafy Monja Jaona meme combat, à la différence que ceux qui suivent n’ ont pas les épaules pour .
      Je n’ ai jamais dit que sous couvert d’ une gestion déplorable, votre colonisation était justifiée, moins encore l’ annexion de vos terres, mais juste que vous vous occupiez avec autant d’ assiduité de la grande ile , au lieu de tout ce toin-toin pour des iles dont vous n’ aurez pas les moyens d’ exploiter avant 1 siècle voir parti comme vous l’ etes : 2 !
      Quant à votre comparatif je ne fais pas partie des 51% d’ embrayages, qui ne sont pas là depuis 50 ans, cela se voit suffisamment après 2 ans pour ne pas "applaudir" les 13 % restants , contrairement à vous qui après 1/2 siècle s’ obstinent & en redemandent !

    • 14 septembre 2014 à 11:53 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Jipo le magnifique ( loin de vous égaler ) : vous salue .

    • 14 septembre 2014 à 12:49 | kakilay (#2022) répond à Gérard

      Pourquoi toujours prendre la tengante ?
      Pourquoi éviter de répondre aux questions ?
      En quoi vos blablas sont supérieurs aux miens ?
      Parce que les votres ont son versant militaires sur le terrain ?
      Et que les notres ne sont inscrints que dans nos cœurs ?
      Les militaires contre des rêveurs ?
      Des bâtisseurs français contre des fauteurs de troubles Malagasy ?
      L’éternel langage de tenants d’un pouvoir contre ceux qui remettent en question leur légitimité ?
      D’où vient votre droit sur ces îles ?
      De Vercingérorix ?
      De Dieu ?
      Où du sang de vos ancêtres ...
      si ce n’est pas des notres ?

      Comme dirait jansi :
      pour nous,
      la cause est entendue à l’ONU,
      vous avez vos militaires contre nos pêcheurs,
      vous avez même nos ministres et pt avec vous et même un certain robinson :

      De quoi vous vous plaignez au fait ?
      Que l’on se mette à parler ?
      Mais si ce n’est que du blabla :
      tout est bénef pour la françafrique :
      et c’est ce qui importe non ?

    • 14 septembre 2014 à 15:46 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      Demi-siècle pour demi-siècle : en voici pour le votre. Quelle leçon vous avez tiré de ce demi-siècle en tant qu’ancien colonisateur ? Que l’appât du gain, je veux dire du pain et du du boursin suffisent pour amadouer un peuple ? Rome toujours : mais où est cette rome, je veux dire rhum, cette délice référence qui fait l’horizon du paradigme perdu.

      Est-ce par hasard que le pt de service s’est réfugié dans un territoire français lors de la préparation du coup d’état, qui, pour l’apparaître vous offusque, mais dont vous savez pertinemment qu’il sert pertinemment la cause de cette prise en main des îles éparses.

      Est-ce par hasard encore qu’un ambassadeur se pointe au rendez-vous du lendemain de ce coup d’état à Ivato ?

      Est-ce un hasard que quand tout le monde s’en va, le votre se pointe :
      au bon ou au mauvais moment ?

      Est-ce un hasard que kouchner démissionne de son poste sous sarkozy ?

      Est-ce un pertinent que juppé, avant de prendre le poste pose la condition que c’est lui le chef, sachant pertinemment que c’est un domaine réservé de la présidence, mais voulant ainsi parler de l’autre aile, celle qui décide de l’afrique.

      Est-ce un hasard, que l’ambassadeur une fois qu’il a pris sa fonction, demande à être muté. Car le dossier Madagascar est pourri jusqu’à la moelle : Sartre disait, "je rends mon ticket".

      Et c’est parce qu’il y a des personnes comme lui, que n’en voulons pas à la France mais à la françafrique. Françafrique que des personnes en doute les actions mais qu’à l’assemblée nationale française le gourvenement Ayrault a annoncée sa mort, donc son existence.
      Annonce avions nous dit, car nous n’avons pas encore vu le cadavre ni l’acte de décès.
      Le médecin légiste n’a même pas fait son acte : faute de cadavre ?

      Balayer devant vos portes, et nous de faire de même. Et des étranzés ? Qui en font les boucs émissaires de leur malheur ? 13 pour cent : par quelle idéologie ? Et qui crache dans la soupière mon cher jipo ?

      De Gaulle, et ce n’est pas famille politique, disait : pour une certaine idée de la France. Vous avez la votre, j’ai la mienne. L’appel du 18 Juin, beaucoup ont été appelé, peu se sont élus.
      Ce n’est pas une affaire de gestion mais de dignité française. A chacun son héritage politique. Et pour tout vous dire : c’est ce même De gaulle qui a mis en place la françafrique.

      La sagesse de notre nation : ataovy toy ny voankazo an’ala : ny mamy atelomy, ny mangidy aloavy. Dégueuler la pourriture fait partie de notre culture. Je n’en doute pas de la votre.

      Alors, si le demi-siècle ne vous a pas appris que de la françafrique et de ses sbires, nous n’en voulons pas : c’est que vous avez mal appris vos leçons. Il y va d’une certaine idée d’être Malagasy. Mais pour comprendre cela : il vous faudra réserver un autre demi-siècle. Mais, nous, nous n’avons plus ce temps. Et c’est pour cela que nous parlons. Et cela, vous devriez arriver à le comprendre.

    • 14 septembre 2014 à 17:59 | kakilay (#2022) répond à kakilay

      "...ils devraient se méfier car les travaux forcés existent toujours."

      Des Malagasys devraient réfléchir :
      car des simples forumistes,
      pour des prunes,
      nos îles éparses,
      nous en veulent
      pour arriver
      à proférer des menaces :
      encore un
      qui a du pouvoir de le faire.

      Il est interdit même
      de rêver dans ce pays.

      Pour les intérêts de qui ?
      Des Malagasys ?

      Vous êtes sûrs ?

    • 14 septembre 2014 à 18:04 | olivier (#7062) répond à Jipo

      "Une sage philosophie pour ne pas dire politique qui avec un soupçon d’ honnêteté vous aurait amené à revoir vos prétentions, manifestement ce n’ est pas encore de mise. "

      Et c’est le moins qu on puisse dire...

       :)

    • 14 septembre 2014 à 19:19 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      Je ne suis pas dans le secret des dieux, moins encore dans les couloir du quai d’ Orsay pour savoir ce qui s’ y trame.
      J’ avoue que les stratégies appliquées me dépassent, et vous rejoins sur les va et vient de ces consuls hommes tampons, pour ne pas dire espions.
      Si la France, est derrière ce coup d’ état, je ne peux que le déplorer et etre le premier à vous donner raison, c ’est plus que lamentable de la part d’ un pays qui se prétend représentant des droits de l’ homme.
      Mais de la à comprendre, que le bond en arrière fait depuis 50 ans est une manifestation du trop plein du vazaha, de ses conceptions et manières de voir, désolé celle là je ne l’ avais pas intégré, peut etre trop naif, oie blanche diront certains, mais je persiste à douter que ce soit la bonne méthode, affamer son peule pour montrer qu’ il ne veut plus etre nourri, se développer , etre instruit & soigné, comme coup de pompe au Q de ces sales colonisateurs et leur faire comprendre qu e vous préférez crever la dalle, une fois de plus vous etes la minorité ( qui n’ en souffre pas ) mais qui l’ imposez à 90 % de vos compatriotes, c est cela que je n’ accepte pas, sans pour autant parler au nom de la majorité des Malgaches qui souffrent.
      Je comprend bien votre soif d’ émancipation, l’ai en partie vécue, mais vous répète que non je n’ ai pas appris la leçon car si 10 % préfèrent la situation actuelle, 90 % ne sont pas d’ accord, et pour moi c ’est l’ intéret général qui prime et pas celui d’ une petite minorité, qui se croit sortie des cuisses de jupiter.
      En tous cas, pour prouver que le développement vous n’ en voulez pas : c ’est réussi .
      Le petit fils à papa qui casse son jouet pour en demander un autre .
      On ne peut que vous souhaiter bonne continuation, Tampis hélas : pour les 20 millions à qui vous imposez vos aspirations qui ne servent que vos intérêts , au détriment en plus des générations futures , ils pourront s’ estimer heureux d’ etre libre : de crever la dalle et perdurer dans la misère, que du bonheur , assurément pas celui de ces sales colons ...

    • 14 septembre 2014 à 19:24 | Jipo (#4988) répond à Jipo

      Ni de la majorité des 20 millions qui peuplent cette ile .

    • 14 septembre 2014 à 19:49 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      Mais dites moi mon cher jipo : qu’est-ce que nous perdons quand nous revendiquons la souveraineté sur ces îles ? Je ne comprends cette association indissoluble entre les îles éparses et notre développement. Quoi de pire que nos gouvernants peuvent nous faire, alors que ces gouvernants que vous vomissez vont dans votre sens ? Ainsi donc, si nous lâchons les îles éparses, nos gouvernants deviendront des saints et propices pour le développement ? Parlez nous de la magie des îles éparses et de leur saint esprit venant éclairer ces démons de gouvernants une fois que l’on vous donne ces îles éparses ? Qui veut bien nous affamer encore un peu plus quand le cheval de Vercingétorix se cabre devant César ? Obélix ?

      Votre oiserie blanche est suspecte : La France aux mains blanches quand le pt même doit demander la bénédiction de Fabius pour se présenter. Les grands de ce monde : vous n’allez pas nous dire qu’il est question de HVM derrière cette expression ? Votre innocence vaut autant d’affamés que l’acte de nos dirigeants. La complicité vaut bien cette innocence : cela vous regarde. On ne peut agir au-de-là de ce que l’on a dans la tête : cela vaut pour vous comme pour moi. Et on ne va pas demander à Botha de penser comme Mandela. Sinon le monde ne serait pas bien fait. A un certain moment, il faut choisir : et chacun assume ses responsabilités. L’un va en prison, l’autre continue son cher développement séparé. Et les vaches seront bien gardées.

    • 14 septembre 2014 à 20:59 | kakilay (#2022) répond à olivier

      Je me suis toujours demandé qui mesure et comment mesurer le QI de ceux qui élaborent les tests de QI ?
      Quand l’instrument de mesure est inférieur à la chose à mesurer ? que doit-on penser ?
      Quand le thermomètre n’affiche que 35°C à son maximum, tout homme sain est à sa phase terminale.
      Quand votre tableau de bord n’affiche que 180 KM/H, ce n’est pas en écarquillant les yeux que vous allez pouvoir mesurer les vitesses supérieures.

      Pour tout dire, tout homme est à la hauteur de son instrument de mesure. Dis moi quel instrument de mesure tu utilises, et je te dirais qui tu es.
      Dit autrement : mesurer par un cancre ne fait pas de vous un grand. Au contraire dirait l’Autre. Mais là encore : faut-il comprendre l’Autre dans ce qu’il veut dit.

      Et moi, je n’ai pas tout compris.
      Au contraire dirait l’Autre.

      Et la fable continue.

    • 14 septembre 2014 à 22:43 | kakilay (#2022) répond à Jipo

      fouteur de me-de...

      C’est un compliment de votre part. Qui remet au moins en question le statu quo du bwana, ou vazah... qui veut toujours du bien pour nous.
      Et permettez que je vous retourne un compliment : une mentalité de collabo de première classe prêt à fouler sa dignité pour une tranche de saucisson, de fromage, une bouteille de vin et une baguette. Une certaine idée de la france : pas la mienne en tout cas. J’ai une autre idée de La France.

    • 15 septembre 2014 à 09:58 | olivier (#7062) répond à kakilay

      Qi ?
      Instruments de mesure ?

      Pour comprendre il faut :
      - le vouloir
      - en être capable

      Tout un programme...

      OR

    • 15 septembre 2014 à 11:29 | Jipo (#4988) répond à kakilay

      " Une certaine idée de la france : pas la mienne en tout cas. ".
      Nous aurons au moins ça en commun.
      Non je ne fais pas partie des brunch pinard & saucisson .
      Mais je vous laisse votre malin plaisir de mésinterprétation, et dénigrement gratuit, oui vous faites partie des 10 % de privilégiés, qui ont pu suivre grâce à vos parents , des études secondaires, certainement en France, et qui vous gavez / le dos de la bète Dago et maintenez vos compatriotes dans la me-de et misère, et le fait que des jipo vous aient cernés vos les arrache, il n’ y a que la vérité qui blesse, et celle -ci fait partie des principales .
      Quant aux oui bouwna je n’ ai jamais fait partie de cette race, moins encore fréquentée, mais ils avaient au moins le mérite de leur donner à manger, ce que vous n’ etes meme pas capable de faire.
      Alors au lieu de vous la peter vous croyant au dessus des autres et les écraser , vous feriez mieux de commencer à y songer.
      Vous etes de l’ étoffe de ratsyhiraka, imbus de vos personnes & aussi incompétents que nauséabonds .

    • 15 septembre 2014 à 13:20 | zorey974 (#7033) répond à Jipo

      pas mieux :-)

    • 15 septembre 2014 à 18:22 | olivier (#7062) répond à zorey974

      Pas mieux non plus..

       :)

  • 13 septembre 2014 à 16:30 | jansi (#6474)

    Il faut mettre les pendules à l’heure sur ce forum.
    RRanjeva, specialiste de droit de la mer et des frontieres internationales a fait partie du groupe d’experts chargé de defendre lesinterets de Mada à l’ONU a la demande expresse du gouvernement malagasy.
    Madagascar a eu gain de cause à propos de la restitution des Iles éparses à la souverainete malgache.
    Une resolution de l’assemblée générale de ONU a declaré que Magadascar et France doivent discuter des modalités de restitution des iles éparses à Madagascar. Rappelons d’ailleurs que juridiquement, c’est un simple decret du gouvernement français de De Gaulle qui s’est emparé des iles eparses au moment de la restitution de l’indépendance de Madagascar par la France. Ce decret est la faille juridique de la demarche de la France qui n’a pas longtemps tenu devant la détermination et l’expertise du groupe des spécialistes malagasy.

    Aujourdhui, le ministre des affaires étrangeres traine des pieds pour reclamer cette reunion avec la France pour determiner les modalites de restitution des iles éparses. L’attitude de cette ministre n’est pas du tout digne d’une personnalité d’état dont le 1er devoir est defendre lesinterets de son pays et d’arreter de dire que les iles ne sont pas mangeables.
    Les produits tires de ces iles seront benefiques à tous les Malagasy et donc procureront de quoi assurer le financement d’une agriculture vivriere de qualité et en quantité.

    Si Otrikafo est la pour rappeler au gouvernement son devoir de defendre les interets malagasy, alors je soutiens Otrikafo.
    Ce ne sont pas les financements pour les HIMO à 1€ par jour de l’AFD qui compenseront la perte des iles éparses.

    La France est aussi dans les memes dispositions pour defendre sa souverainete et ses interets jusqu’à aller au Mali ou en Irak. Qui a dit en France que ni le Mali ni l’Irak ne sont mangeables ?

    • 13 septembre 2014 à 16:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à jansi

      - "Occupons-nous sérieusement de Sainte-Marie et de Nosy-Be,avant de rêver pour les îles éparses.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoaàgmail.com

  • 13 septembre 2014 à 17:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    11 sepembre 2014
    SEM Hery RAJAONARIMAMPIANINA
    Président de la République Malgache
    Chef d’Etat de Madagascar
    a déclaré que ce mois de "SEPTEMBRE 2014" sonne le départ de passage à l’acte,face aux critiques auxquelles fait face==son Régime==et le Gouvernement Kolo Roger.

    Le nouvel Ambassadeur de l’Union Européenne,à Madagascar,Antonio Sanchez Benédito Gaspar,remettra ==sa lettre de créances==auprès du Président de la République Malgache Hery RAJAONARIMAMPIANINA,ce mercredi 17 septembre 2014.

    • 13 septembre 2014 à 21:12 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais vous n’ en avez pas marre !!!
      Les iles dont vous parlez sont gérées par les racailles à qui vous broutez le Q du matin au soir, ce sont vos ministres corrompus qui gèrent et monopolisent ces iles, tant les lignes téléphoniques, que les M3 de flotte, et quelques KWH, que la zirama peut encore fournir !
      Vous ne savez pas ce que c ’est de faire la queue des heures pour accéder à l’ unique robinet d’ eau ouvert 4 h / J ( les jours fastes )pour avoir 1 ou 2 sceau / jour , quand le reste du temps il est fermé pour alimenter les zotels de vos racailles de ministres , qui viennent s’ y vider les cacahuètes aux frais de la princesse !
      VILLA BLANCHE ( entre autres ) ça vous cause ???
      Et oui il n’ y a pas que les zétranzés qui aiment la chair fraiche, beaucoup de pures races des hauts plateaux comme vous , aiment les petites sakalavas, la différence ?
      c ’est que les zétranzés PAYENT ! ça vous va : je peux ?

    • 14 septembre 2014 à 22:16 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et vous osez appeler" ça "SEM , êtes -vous sûr de ne pas vous foutre de sa tronche plutôt avec toutes vos salutations obséquieuses ???

  • 13 septembre 2014 à 17:48 | valoha (#7124)

    Ny namana rehetra eto dia resaka fitantanana ireo Nosikely manodidina antsika ireo no votoaty sy vain-dohan-draharaha voalohany sy mivantana !
    Tsia !
    Ny fitakiana ireo ho an-tsika araka ny lalana iraisam-pirenena aloha ! Manana olona ny amin’izany isika ! Hiaraha-mikaon-doha sy mifarimbona izany !
    Tsy mifidy fitondrana, na tsangan’olona itondra izany ! Na iza eo @ ny fitondrana, na inona eo @ ny fitondrana, na misy miongana, na misy miarina, na marina na diso, dia tokony mitohy hatrany ny fitakiana eo anivon’ny Firenena Mikambana mandra-paha....!
    Rehefa azo soa aman-tsara sy ara-dalana izy ireo dia eo vao manomana ny fomba hitantanana azy ireo miaraka Ny Malagasy.
    Antsika ny fanapahan-kevitra sy ny miandraikitra ny amin’izany miaraka, Faritra 22.
    Isika Malagasy miaraka, mifanome-tanana, mifarimbona no mijery izay fomba sy ny tokony hatao rehetra mahakasika ny fitantanana ireo Nosikely ireo. Mizara ny voka-tsoa sy ratsy, mifanapaka ny vokatra, mitsinjara araka izay tapaka miaraka ny fanaovana ny asa mitandrify amin’izany rehetra, mifanapatapaka amin’ny tany tokony hiarahana miasa rehetra !

  • 13 septembre 2014 à 20:18 | John Steed (#8470)

    Bonjour
    Je ne comprends pas bien ces revendications territoriales.
    Quels sont les arguments nationalistes pour que ces îles reviennent à Madagascar ?
    La proximité ? Alors La Réunion etr Mayotte sont malgaches ou Comoriennes !
    La Sardaigne bien plus proche de la Corse serait française et l’Alsace allemande etc... Ce n’est donc pas un argument
    L’antériorité ? Confirmez le moi mais il parait que les français étaient déjà sur les ces îles alors que les malgaches ne soupçonnaient ps leur existence !!
    Quels autres arguments ces nationalistes peuvent ils avoir ???
    Merci de m’éclairer

    • 13 septembre 2014 à 20:51 | jansi (#6474) répond à John Steed

      Il n’y a plus rien a expliquer. Ces îles sont malgaches selon l’ONU. C’est une décision de droit international que les pays membres dont la France doivent respecter. C’est tout.
      Le débat est terminé. Pour ceux qui veulent en connaître un peu plus, il faut voir sur internet les documents du débat en assemblée générale.
      La suite a donner : que les dirigeants malgaches ne se laissent pas embobiner par les aumônes de l’Afd. 1€/jour aux ouvriers en Himo charges de nettoyer les caniveaux de Tana.

      Quand la France avait abattu Khadafi et bombarde Tripoli, c’était pour défendre les interets de la France. Pareil pour les interventions françaises au Mali, en Irak ou au Tchad ou encore en Côté d’ivoire. Personne n’a dit que tous ces pays étaient mangeables ou non. La France est intervenue après avoir eu l’accord de l’ONU. Donc sous couvert du droit international.
      Personne n’a demande a la France si elle était capable de gérer la suite des événements ou non. La Lybie débarrassée de Khadaffi ? Ok. Voyez ou en est ce pays maintenant. Fallait il demander a la France de démontrer qu’elle serait capable de gérer la situation post bombardement ?
      A t on demande a la France de régler ses déficits budgétaires ou son chômage chronique avant qu’elle n’aille aider l’Irak ?

      C’est pareil pour Mada. Qu’on défende les interets de Mada. Mangeables ou non, les îles éparses appartiennent a Mada selon le droit international. Que le ministre des AE ait le courage de préparer les dossies pour le retour de ces îles a la souveraineté malgache.
      La gestion des îles est une histoire relevant de la souveraineté malgache, une fois la restitution réalisée. Mada peut cogérer avec qui il veut, mais il faut d’abord commencer par récupérer les îles. Point barre dont dirait l’autre dont je n’approuve aucune de ses idées, surtout à propos des îles éparses.

    • 13 septembre 2014 à 21:26 | valoha (#7124) répond à jansi

      Misaotra anao indrindra, ry namana Jansi !
      Tsy misy ho tovanina, ary tsy misy hanalana ny voalazanao !
      Marina toa ny loharano manjopiaka !
      Mankalaza ! Manohana tanteraka !
      Samia tsara daholo !
      Ho feno fahasalamana tanteraka !

    • 13 septembre 2014 à 22:24 | diego (#531) répond à jansi

      Bonjour Jansi,

      Cela tient la route. Mais nous avons des points faibles dont un nous est fatale si la situation perdure :

      - Le pouvoir actuel et le président !

      Mr R. Hery est un gouverneur général que la France a mis en place pour protéger ses intérêts.

      Mr R. Hery ne doit rien à personne à Madagascar. Il peut diriger le pays avec 00000 élu et il restera président tant que la France verrouille la tête de pays. Regardez, il fiche rien, mais personne ne bouge le petit doigt. Mr Fabius nous a fait la démonstration avant les élections. VISA ! Une Arme assez efficace pour le moment, tant que la France et la 1 er destinations des élites Gasy et surtout le 1er Bailleur de fonds. Une situation économiquement intenable pour la France.....

      L’avenir permettrait de changer beaucoup de choses. Si la France ne change pas d’attitude envers ses ex-colonies et ne présente pas assez rapidement une politique économique viable dans ces pays, elle va perdre des futurs partenaires économiques avec lesquels elle partage déjà une des choses la plus importante en économie :

      - La langue !

      La France prend pour acquis que ses ex-colonies resteraient ses partenaires économiques même si les échanges étaient au détriment de ces derniers !

      Il faut donc que les Malgaches s’approprient leur crises, leurs difficultés pour pouvoir par la suite s’approprier leur pays et éventuellement revendiquer s’il y a lieu de revendiquer quelque chose, c’est un droit de revendiquer :

      - Revendiquer les îles éparses sont juste. Et revendiquer ces îles n’est pas non plus une ambition de coloniser des territoires français.

      Le moment est tout simplement mal choisi !!! Et il ne faut pas s’en prendre à la France, mais aux politiciens Gasy qui acceptent d’être au service et sous les ordres de ce pays.

    • 13 septembre 2014 à 23:35 | kakilay (#2022) répond à John Steed

      Comme j’ai la nostalgie du petit village d’irréductibles gaulois quand la gaulle était sous administration romaine. Mais c’est vrai que l’on peut penser que c’est une histoire belge, narrée pour certains gaulois. Ou une gauloiserie racontée par un belge.

  • 14 septembre 2014 à 08:14 | jansi (#6474)

    HR doit remanier ce gouvernement forme d’incompétents mais aussi de poltrons et de rigolos.
    Les ministres charges de défendre les îles éparses doivent savoir que même des hommes politiques français de haut niveau ont des doutes sur la souveraineté de la France sur les îles éparses.

    Les sénateurs français ne semblent pas convaincus de la légitimité de la « souveraineté » de l’Hexagone sur les îles Éparses. Les contestations de cette souveraineté par Maurice avant 2010 et par Madagascar jusqu’à ce jour pousse la France à céder du terrain et à envisager la co-gestion.

    Une conviction française ébranlée

    Le devenir des îles Éparses inquiète les sénateurs français. Ces îles représentent, selon le Sénat français, un espace martitime de 425 000 km2, soit 2/3 du Canal du Mozambique, et ce, sans oublier les ressources d’hydrocarbures dont regorge le sous-sol de ces îles.

    L’inquiétude des sénateurs français fait suite aux promesses de Hery Rajaonarimampianina de se battre pour la restitution de la souveraineté malgache sur ces îles. Bien qu’en réalité, c’est une demande de co-gestion que l’actuel Chef d’État malgache a promise pendant sa campagne électorale, les Français semblent redouter une perte de leur contrôle des îles Éparses.

    On oublie donc l’habituel « les îles Eparses sont françaises ». C’est d’ailleurs ce défaut d’une réelle souveraineté qui a poussé la France à conclure un accord de coopération de l’île Tromelin avec Maurice en 2010.

    « C’est bien à ce prix (la cogestion) que nous pourrons –pour l’île de Tromelin en tous cas, mais sans doute, on peut l’espérer demain, pour les îles Éparses avec Madagascar– trouver des axes de coopération », a déclaré le sénateur Christian Cointat à la Chambre haute française en 2010.

    Pour le moment, Madagascar devrait penser a récupérer les îles éparses. On décidera plus tard de la cogestion ou non et de choisir avec qui on veut co gérer.
    Si le gouvernement est incapable de préparer des dossiers solides pour le président en vue d’une discussion pour la restitution effective des îles éparses, alors même que l’ONU a déjà déclaré la pleine souveraineté de Madagascar sur ces îles, alors que le président limoge ces ministres incapables de défendre les interets du pays, leur premier devoir d’hommes d’état. Un remaniement s’impose.

  • 14 septembre 2014 à 12:35 | zorey974 (#7033)

    Allez, c’est reparti avec cette revendication aussi inutile que stupide ! Ah les nationalistes de pacotille qui manipulent un peuple asservi en leur faisant croire que c’est l’ex colonisateur qui est la cause de tous les maux malgaches !
    Vous aimez votre pays ? Alors assurez la réelle souveraineté de ce que vous maîtrisez déjà ! Les richesses ne manquent pas et pourtant le peuple affamé n’en voit pas grand chose ! Les îles éparses vous en feriez quoi ? Rien comme avant que la France ne se les approprie !

    • 14 septembre 2014 à 14:09 | Jipo (#4988) répond à zorey974

      Je suis le premier à reconnaitre ( contrairement à ce que certains croient volontiers pour exacerber leur nationalisme déplacé) que si ces iles sont malgaches, la France n’ a rien à y faire , absolument rien, qu’ elle s’ occupe déjà de cruser son déficit avec la Reunion et repeupler son Pays avec Mayotte, et qu’ elle laisse aux Malgaches, du moins à son élite, le soin de piller ces iles comme elle le fait si bien avec les " richesses " ( bientôt devenues un lointain souvenir) de son ile .
      Si ce n’ est que pour avoir un pied dans l’ océan Indien Mayotte & Reunion coutent déjà assez cher comme ça , sans parler des kerguelen .
      A l’ Attention de Jansi comme Kakilay, vos argumentations concernant la France, bien que justes ne sont pas un bouclier pour justifier votre mauvaise imitation, ( comparez ce qui est comparable ), oui la France est en faillite, oui la France est sur la pente descendante, mais sachez que 50% des Français ne sont pas d’ accord avec cette politique, contrairement à chez vous ou ce sont 90 % qui ne sont pas d’ accord d’ etre racketté et pillés par 10 % de bourzany , comparaison n’ est pas raison ...

    • 14 septembre 2014 à 16:03 | kakilay (#2022) répond à zorey974

      Inutile pour qui ?
      Parce qu’on va attendre aussi de la part d’un zorey974 ce qui est utile pour ce pays et ce qui ne l’est pas.

      Premier principe de la communication : se demander qui parle et d’où il parle ?
      Ainsi, pour l’appel du 18 juin : si c’est pétain, et l’appel vient de "leur" france libre. Il y a matière à réfléchir.

    • 14 septembre 2014 à 18:11 | olivier (#7062) répond à zorey974

      Mechant vazah...

       :)

    • 14 septembre 2014 à 18:20 | olivier (#7062) répond à Jipo

      A quoi bon chercher à convaincre des gens qui ne sont pas ici pour dialoguer, mais plutôt pour pratiquer le monologue...voire la manipulation..?

      HPM...

      Tout le reste n’est que littérature et perte de temps...

       :)

      PS : le vazah n’est il pas ce bon kouillon que l’on peut manipuler à souhait ?...
      Enfin..c’est ce que cette bonne société veut croire, avec le résultat que l’on sait !
      LOL

    • 14 septembre 2014 à 19:44 | zorey974 (#7033) répond à kakilay

      Une certitude, tous les pseudos nationalistes, fiers de leur pays soi-disant, sont à minima inutiles mais au pire néfastes au développement de ce pays ! 50 ans d’incurie et des incantations haineuses vis à vis de l’ex colonisateur mais incapables de faire l’EFFORT pour ce pays dont on se dit fier ! Fier à 10000km de là pour la plupart mais pas prêt à subir le sort de leurs compatriotes !

    • 14 septembre 2014 à 19:53 | kakilay (#2022) répond à zorey974

      Heureusement que les Malagasy vous ont :
      zoreil974,
      tout un programme !

    • 14 septembre 2014 à 19:57 | kakilay (#2022) répond à olivier

      Et sur le même registre :
      Descartes, réveille toi :
      ils ont perdu ton livre.

      Cartésiens de mes deux...

    • 14 septembre 2014 à 20:05 | kakilay (#2022) répond à zorey974

      Et votre certitude n’a de profondeur que votre poche et votre allocation chômage.
      Et vous osez nous parler de développement.

    • 14 septembre 2014 à 20:14 | kakilay (#2022) répond à olivier

      Nous ne sommes pas allés chercher le vazaha pour pouvoir le traiter de kouillon. Ils se sont invités chez avec les armes pour nous faire leurs serviteurs à leur festin, et nous traiter de kouillon. Ce sont les vazaha qui ont appris au Malagasy le mot. Ne refaisons pas l’histoire : pétainiste et en plus révisionniste ?
      Et pour le travail forcé : merci, on a déjà donné. Mais le smotig et apparentés : jipo et plus si affinités ignorent aussi.
      Civilisés vous entre vous d’abord : de nos ennemis, on s’en occupe, natifs ou vazaha. Depuis le temps que l’on vous dit de nous épargner de votre amour. Mais vous n’avez toujours pas compris. Et ce n’est pas de notre faute.

    • 14 septembre 2014 à 21:06 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à zorey974

      Madagascar souffre des conséquences de :
      France "VICHY"/France "LIBRE".
      Qui sont-ils== vraiment==,les français,à Madagascar ?

    • 14 septembre 2014 à 21:56 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Zorey974, il est évident que tu n’as pas eu ta dose ce jour. T’inquiète pas, des qu’on aura récupéré les îles éparses, on en fera cultiver sur ces minuscules îles, car décidément tu as du mal a faire de même chez toi. Lol. Faute d’espace. Au moins on t’aura démontée l’utilité de notre démarche.
      Quant a tes allocations chomage, on n’y peut rien. Rebsamen a décidé de rendre les contrôles plus rigoureux. Si tu es en danger, tu pourras toujours demander un visa pour Madagascar et dépendances. On verra bien si tu as le profil du bon zétranze pour franchir nos frontières.

    • 14 septembre 2014 à 22:38 | leclercq (#4410) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Madagascar souffre surtout de l’incapacité et de l’amateurisme de tous ses gouvernants successifs , les Français n’ont plus rien à voir avec la descente en enfer du pays , pensant bien faire la population a encore élu un "type" qui n’est pas digne d’être un " chef" , il n’en a pas l’étoffe , loin s’en faut , ah plutôt chef de gang un titre qui lui va comme un gant .

    • 15 septembre 2014 à 07:13 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Désolé pour vous les frustrés-jaloux mais à 42 ans et toutes mes dents (lol) je n’ai jamais bénéficié d’allocations chômage ni de quelconques allocations logements ou autres à part les allocations familiales forfaitaires délivrées à tous sans conditions de ressources (une centaine d’euros par mois je crois pour 2 enfants). C’est une chance j’en conviens mais je fais peut-être les efforts pour !
      Et oui, je travaille car dans ce pays en ruine que vous haïssez tant, il n’y a malgré tout que 12% de chômeurs soit 88% de travailleurs !! Tous les français ni réunionnais ne sont des assistés que vous jalousez sous couvert du "on préfère être libre et crever la dalle que pleurnicher pour un morceau de pain".
      Les zétrangers qui "envahissent" votre pays ont sans aucun doute plus de respect et de solidarité envers les 80% de vos compatriotes qui souffrent que vous, vous qui les méprisez, ne les regardez même pas en train de fouiller dans les ordures en roulant dans vos 4x4 mal acquis !
      Pauvres types, désespoir de ce pays avec des gens formidables mais qui n’ont pas les moyens de s’exprimer sur les forums.
      Ces pauvres types que vous êtes qui ont pour la majorité, la double nationalité histoire de pouvoir se planquer chez l’ennemi si ça tourne mal au pays...

    • 15 septembre 2014 à 08:46 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Sois heureux dans ton paradis réunionnais et tes chômeurs a tous les coins de rue. Si a 42 ans, tu es déjà bénéficiaire de l’allocation chômage, c’est que tu es inutile pour les employeurs.
      Si des Malgaches ont obtenus la nationalité française, malgré les enquêtes diverses très rigoureuses et décourageantes, c’est que ces Malgaches sont reconnus utiles. Pas comme toi Zorey974, inutile et shoote dehors par tous ces employeurs chez qui tu as demande un poste subalterne dans ton mauvais français. Lol. Quelle chance ! Tout le monde tenvie. Ptdr.

    • 15 septembre 2014 à 09:13 | zorey974 (#7033) répond à jansi

      Je ne prétends pas écrire un français parfait mais en revanche vous le comprenez mal !! Chômeur, jamais je n’ai été, chômeur je ne suis pas !
      Des chômeurs à tous les coins de rue à la Réunion ? Des mendiants à Tous les coins de rue à Mada ! Tant qu’à faire dans les comparaisons stupides !
      C’est sûr que vos compatriotes féminines en particulier qui représentent les 3/4 des nationalisations annuelles malgaches à la Réunion (par exemple) l’ont obtenu de façon méritantes : avec leur cul. Pauvres filles que l’on retrouve à faire le tapin sur les trottoirs de Saint-Denis ou saint-Pierre après la rupture inévitable de couples mal assortis. Ou que l’on retrouve dans tous les organismes d’aide sociale car en France on ne laisse pas crever les gens la bouche ouverte y compris quand elles ont une origine étrangère.
      Des filles dont le seul espoir d’avoir une vie digne est d’épouser un vazaha ! Le mâle malgache ne serait-il pas en mesure de leur offrir cette dignité ??

    • 15 septembre 2014 à 09:15 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à leclercq

      A sa chute près d’IHOSY,le Gouverneur pro vichy avait laissé deux sortes de français :
      992 et 1000==Pro France libre et pro vichy.
      Les zanatany ??? et leurs descendants....sans compter les co-cubinages mixtes.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 15 septembre 2014 à 19:27 | jansi (#6474) répond à zorey974

      Zorey974 ! Pôle emploi mais aussi proxénète.

  • 14 septembre 2014 à 18:39 | lanja (#4980)

    Efa mirediredy mihitsy ve isika malagasy e, ny taranaka PADESM sy ny olona lalaoviny ve no antenaina hitaky ny iles éparses ? ny indépendance aza nanaovany tsia ... inona no nataon ny mpanao revolution orange voalohany, nampodiany i mpanao pompy... je regrette rien ... mbola sarotra ihany ve ilay resaka

  • 15 septembre 2014 à 09:30 | androy (#1704)

    - Il y a beaucoup d’autres priorités à Mada à prendre en compte dans l’urgence que parler des" îles éparses".
    - L’insécurité grandissante dans le pays
    - Et surtout l’épidemie de " EBOLA" dont notre pays est parmi les 10 pays elligibles ; dont je n’ose même pas imaginer la suite au vue de l’état sanitaire du pays.

  • 15 septembre 2014 à 17:19 | ikoto (#4912)

    ILES ÉPARSE MALGACHES !

    1° La France, se vantant d’être régie par un ETAT DE DROIT doit respecter la décision de l’A.G. de l’ONU de 1979 ! Or, elle s’es est fichue complètement car elle sait pertinemment que l’ONU n’osera jamais "punir" la France ! Qui osera punir une grande puissance et en même temps membre permanent du Conseil de Sécurité qui n’hésitera pas à utiliser le DROIT DE VETO en cas de difficulté !

    2° Le régime de Rajaonarimampianaina n’osera nullement défendre la SOUVERAINETÉ DE MADAGASCAR SUR CES ÎLES ! Car cette souveraineté est "théorique" et en plus ce président qui est loin d’être patriote et qui ne connaît pas le sens du "patriotisme" n’osera pas bousculer l’ancienne Mère Patrie qui reste encore notre principale bailleresse et partenaire sur beaucoup de domaines ! Puisque le patriotisme et la souveraineté nationale restent des concepts flous qui pourront fâcher la France alors j’ose parier que M. Rajaonarimampianina n’osera en parler à M. François Hollande même si ce dernier osera le tenter ! Imaginons qu’après avoir épuisé les sujets durant le tête à tête entre les deux présidents M. Hollande dirait à M. Rajaonarimampianina :

    - Est-ce tout, M. le Président ?
    - Je le pense bien ! ...
    - Et à propos des "ïles éparses", vous n’avez pas de suggestions, disons pour en parler brièvement ! ...
    - Non, M. le Président, ce point ne figure point sur mon agenda et en plus je pense que pour nous ce n’est pas encore le moment opportun d’aborder ce sujet, je dirais ... marginal dans nos relations ! Bien, M. le Président, je vous rends grâce de votre amabilité d’avoir accepté de me recevoir ... blablabla....

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS