Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 17 juillet 2019
Antananarivo | 21h08
 

Divers

Ministère des Finances et du Budget

« Des employés sont corrompus »

vendredi 23 janvier 2009 | Herimanda R.
JPEG - 48 ko
Le ministre et son époux recevant les cadeaux de Nouvel An.

Le ministre Haja Nirina Razafinjatovo a dénoncé les mauvaises habitudes de certains employés du ministère des Finances et du Budget (MFB). Il les a accusés d’être corrompus. « Selon les informations qui me sont parvenues, il y a des agents du ministères qui ne font pas leur travail correctement et en toute légalité. Au sein du service des Douanes, on dit aux usagers que les ordinateurs sont moins nombreux. De ce fait, le dédouanement des marchandises prend beaucoup de temps. Or, le service est vite fait quand les clients donnent des dessous de table. Des inspecteurs continuent toujours leurs mauvaises habitudes. Au service des Soldes, des dossiers sur les avancements disparaissent pour réapparaître mystérieusement, plus tard. On fait attendre des fonctionnaires quand ils passent au Trésor pour percevoir leurs dus, sous prétextes que les machines sont tombées en panne. J’ai également entendu des corruptions au sein du service des Impôts lorsque celui-ci fait payer des amendes aux contribuables ». Décontracté et souriant même, Haja Nirina Razafinjatovo a été direct dans son discours apparemment bien préparé. C’était hier au palais des sports de Mahamasina lors de la cérémonie de présentation de vœux organisée par le MFB.

Malgré cette situation, le ministère a franchi un grand pas dans la lutte contre la corruption. « En général, la pratique de la corruption a diminué. La direction générale d’audit interne a énormément travaillé ».

Il reste maintenant à savoir quelle mesure prendra le ministre à l’encontre de ces employés qui ont commis des fautes graves dans l’accomplissement de leur travail.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS