Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 novembre 2020
Antananarivo | 23h45
 

Infrastructure

Période des pluies

Des embouteillages monstres dans les quartiers souffrant des rues endommagées

samedi 14 novembre | Fano Rasolo

Embouteillages excessifs dans la ville. Les embouteillages dans la Capitale d’Antananarivo s’intensifient avec la période des pluies ainsi que l’approche des fêtes de fin d’année. Hier, de longues files de véhicules ont été aperçues dans les quartiers souffrant des rues endommagées par les pluies torrentielles survenues dans la nuit de jeudi dernier, comme au quartier des 67 Ha, ainsi qu’au niveau d’Ambodin’Isotry, d’Ankazomanga, d’Antohomadinika, d’Analakely, de Tsaralalàna, du quartier de la Petite Vitesse, entre autres. Les chaussées crevassées ou celles où les nids-de-poule n’ont pas été colmatées ont été la proie des eaux de pluies qui les ont débordées jusqu’aux environs de midi, hier. Cet état de délabrement de la chaussée et l’obstruction du réseau des conduites d’évacuation des eaux usées ont concouru au débordement des rues, hier, et partant à la formation d’embouteillages monstres dans presque la totalité des rues de la Capitale.

« J’ai effectué le trajet entre Ambodin’Isotry et Antohomadinika pendant plus d’une heure dans le bus suite aux embouteillages. Les rues très vétustes débordaient d’eau, c’est pourquoi beaucoup de passagers ont préféré rester dans l’autobus plutôt que de sortir pour patauger dans l’eau sale et endurer l’assaut de la température ambiante très élevée. Cependant ceux qui étaient pressés par l’heure sont quand même sortis et ont continué à pied le trajet, de peur de manquer leurs rendez-vous. À cause des embouteillages, je préfère rester à la maison dès que je ne peux pas partir pour la ville très tôt le matin », selon un passager rencontré.

La Commune urbaine d’Antananarivo a déjà entamé le curage des canaux d’évacuation d’eaux dans la Capitale, pour prévenir les inondations, notamment au niveau des bas-quartiers de la ville, comme à Andohomadinika III G Hangar et à Ambodintsiry.

Par ailleurs, une des causes des embouteillages est l’entassement de certains marchés de la Capitale par une foule de gens, comme entre autres à Behoririka, Analakely, ou à Tsaralalana, obstruant la chaussée et causant ainsi des embouteillages dans ces endroits. Le bazar de noël a presque commencé dans la ville sans attendre l’ouverture officielle des marchés dédiés à ce bazar de noël, d’où la présence des foules presque partout dans la Capitale.

Mais les embouteillages sont essentiellement dus aux rues endommagées et à l’obstruction des égouts, problème récurrent et lot quotidien des habitants de la Ville des milles, auquel aucune solution idoine n’a pu encore être trouvée jusqu’ici.

7 commentaires

Vos commentaires

  • 14 novembre à 09:40 | arsonist (#10169)

    Pas grave ça ! Le Colisée a été inauguré .
    Il n’y a que le dihy v.ody qui importe .

  • 14 novembre à 11:33 | Shalom (#2831)

    Toutes ces rues galonnées de nids d’autruche : c’est la faute à la précédente mairesse, oui c’est ce que disaient certaines personnes de couleur "fozaorana".

    Et le bâtard de maire ? Qu’est-ce qu’il fait ? ô ! souvenons-nous de ses promesses électorales !
    Ne parlons pas des ordures. Pourtant son mentor DJ "kilasy T9" s’en vantait en exhibant des camions de couleur "fozaorana" et attribuant des sous à la SAMVA. De la comm à la K.on !
    Mais ce n’était que pour les selfies de début de mandat (méthode "fisehosehoana"), pour le court terme : rien, zéro sinon "aotra" !

    Pourtant .... pourtant ... Antananarivo croule sous les immondices - air, terre eau et voici les feux dans les "Ambany Tanàna".

    La municipalité actuelle n’est-elle pas en accord politique avec le pouvoir DJ "kilasy" T9 ?
    Pas étonnant, ils appliquent le modèle de gestion à la "fozaorana".

    Et des robots vont répliquer en récitant les mêmes refrains : en démocratie et social libéral, l’état n’intervient pas au niveau de la municipalité.
    A mon tour d’écrire : Ta bouche !

  • 14 novembre à 13:04 | dominique (#9242)

    c’est pas bien grave le pharaon est satisfait il a un colisée tout neuf juste bon qu’a y entasser des clown en tous genres et que les gueux restent dans leurs merdiers on s’en fout ..

  • 14 novembre à 15:59 | Turping (#1235)

    Oadray ,inona ity arabe feno lavadavaka ity e . Rahoviana ihany ilay IEM sa lasa (immergence )/
    - Il était temps d’entretenir les infrastructures et de les agrandir avant tout .Remettre en marche les trains .
    - Le cycle cyclique ,endémique reste toujours de vigueur où rien ne change tangiblement pendant cette saison de pluies .
    - Dans le projet de "velirano " ,ce sera pour quand la construction des tramway pour désengorger les axes principaux provoquant les embouteillages monstres improductifs , générant de stress et de maladies ?
    Rien de génial à par les bla bla endémiques dans cette histoire.

  • 14 novembre à 15:59 | Turping (#1235)

    Lire ; à part

  • 15 novembre à 12:46 | lé kopé (#10607)

    Les promesses de 2009 ne pointent pas à l’horizon 2023...Ou en sont le tramway , l’usine de cimenterie , une des plus grandes d’Afrique , la culture de Jatropha pour le bio-diésel , les toilettes parfumées , Miami et la liste n’est pas exhaustive .Pour le moment , on lutte dans l’obscurité (Jirama) ,et l’obscurantisme , le manque d’eau dans tout le territoire , l’insécurité , les infrastructures insuffisantes (voies maritimes , routières et aériennes), l’Education en souffrance. Et voilà que la peste arrive , alors que nous ne sommes pas encore sortis du Covid 19, malgré les promesses de médicaments pour sauver le monde . A force de raconter des mensonges , le plus dur pour le clan au pouvoir est de s’apercevoir que les rats commencent à quitter le navire , et que les "crédules" qui ont voté pour eux , tirent la sonnette d’alarme .Dans son dernier numéro "hors série" de ce mois ci , le journal le Monde a qualifié la plupart des Pays , dans "l’épreuve et dans l’impasse ".Si chez les Protestants , surtout le Calvinisme , le fait de gouverner , et d’être dans l’abondance, émane de la volonté divine (et certains dirigeants Malagasy en sont convaincus...en volant le peuple), dans les temps modernes , cette illustre fonction devrait revenir à des hommes d’Etat , capable de rassembler toute une Nation avec un destin commun. Malheureusement , nos décideurs, en cédant par la peur , trouvent partout des opposants potentiels au régime, et essaient par tous les moyens de les neutraliser .Actuellement , le fait d’avoir un mégaphone est un délit suffisant pour vous mettre en prison pour quatre longues années .En cédant à cette peur qui les traumatisent à tout moment , ils tombent automatiquement dans le piège de l’autosatisfaction ,l’autoritarisme , et le culte de la personnalité . En se croyant tout puissant (omniscient) , ils en oublient les bases fondamentales pour une gestion équitable du Pays . La sagesse des ancêtres Malagasy a toujours misé sur les intérêts de la masse , au lieu de favoriser une minorité agissante .(Aleo halan’ Andriana , toy izay halam-bahoaka). A-t-on oublié les leçons du passé ??? Comme dirait l’adage , "l’Histoire est un éternel recommencement ". Qui vivra verra ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS