Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 9 août 2022
Antananarivo | 01h21
 

Divers

D’Ampamata à Antananarivo

Des chefs fokontany entassés dans un camion

jeudi 6 septembre 2007

Un véritable calvaire pour une quarantaine de chefs fokontany originaires des communes d’Ampamata, d’Andalatanosy et d’Imanombo pour rejoindre la capitale. Ils ont subi un traitement inhumain. Ces premiers responsables du fokontany ont été entassés dans un camion réservé au transport de marchandises ou des bœufs. Il n’y a ni chaise ni matelas à l’intérieur du camion. Après avoir effectué plus d’un millier de kilomètres dans une telle condition, ces chefs fokontany ont été totalement épuisés.

Chose curieuse, ni les policiers, ni les gendarmes le long de la nationale 13 et 7 n’ont pas réagi devant une violation grave de la loi régissant la circulation et le transport des passagers à Madagascar. A noter que ce camion, dépourvu d’un minimum de confort pour pouvoir transporter des passagers a pu circuler librement à partir de la commune rurale d’Ampamata jusqu’Antananarivo. Autrement, les personnes voyageant dans ce camion ne sont pas assurées en cas d’accident.

Au moment où le président Ravalomanana essaie de valoriser la fonction des chefs fokontany, certains responsables ne font que les humilier et de les traiter comme des animaux. En arrivant dans la capitale, ces chefs fokontany ont réclamé leur droit et refusent de ne plus voyager avec ce fameux camion... de la mort. Que dira le chef de l’Etat ainsi que les responsables du ministère de la Décentralisation face à ce genre de traitement infligé aux chefs fokontany ?

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS