Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 24 mai 2022
Antananarivo | 21h54
 

Politique

Législatives du 23 septembre

Des candidatures potentielles se précisent

vendredi 3 août 2007 | Eugène R.

L’illustre « Mpikabary » Naivo Nantsoina Raholdina est le premier à avoir déclaré officiellement sa candidature aux législatives du 23 septembre. Quant à la suite, la fin de cette semaine et le début de la semaine prochaine s’annoncent riches en déclarations de candidature. En attendant, des candidatures potentielles se précisent. Du côté du TIM, des noms se répètent dont des anciens ministre, pour ne citer que Zafilaza de la Population (Mandri-tsara) et Henri Randrianjatovo des Sports (Faratsiho). La candidature de l’ancien Premier ministre Jacques Sylla à Sainte-Marie se précise. Des noms des actuels membres du gouvernement sont également cités comme les Yvan Randriasandratriniony de la Décentralisation (Fianarantsoa I), Koto Bernard de l’Environnement (Ifanadiana), Rabarison Philémon des Sports (Maintirano),Herman Razafindravelo (Fénérive-Est), Patrick Ramiaramanana de l’Energie (Antananarivo I), Hajanirina Razafinjatovo de l’Education Nationale (Antananarivo III), Donat Randriamahefamparany des Mines (Antsirabe I), Marius Ratolojanahary de l’Agriculture (Antsirabe II) et Tsiandopy Jacky Mahafaly de la Fonction Publique (Vohémar). L’ex-député d’Antsohihy Remi dit Jao Jean pourrait endosser, cette fois-ci, le maillot TIM. De même pour l’ancien PDS d’Antsiranana Indray Gregoire qui porterait le fanion du TIM à Andapa. D’après nos sources, il n’est pas exclu jusqu’ici que des ministres coachs se présenteront là où le TIM n’aura pas trouvé de candidats valables.

Des adversaires potentiels

Des candidatures potentielles se précisent également du côté des camps autres que le parti au pouvoir. A Betioky Atsimo, la candidature de l’ancien ministre de la Culture et du Tourisme, Jean Jacques Rabenirina, est presque confirmée. Lui qui a préparé son terrain depuis qu’il était membre du gouvernement. D’après nos sources, l’ancien président de l’Assemblée nationale, non moins ex-député de cette circonscription, Jean Lahiniriko n’aura pas intérêt à se mesurer avec ce poids lourd de l’AVI de Norbert Lala Ratsirahonana dans le Sud. De même dans le district de Belo sur Tsiribihina, la candidature de Lalason, ancien cadre de la Somacodis et ancien conseiller provincial de Toliara, constitue un vrai danger pour le triplant Faharo Ratsimbalson. Reste à savoir si Lalason qui, comme Jean Jacques Rabenirina, a préparé sa candidature depuis un certain temps, se présentera en indépendant ou sous les couleurs du Leader-Fanilo. Dans ce dernier cas, l’accord récemment trouvé entre les partis d’opposition qui consiste à présenter un candidat unique par district ne marchera pas. A Amboasary Atsimo, la candidature du vice président du Sénat Soja Jean André dit Kaleta est presque acquise. A Sambava, l’ex-vice-président de l’Assemblée nationale Jaosoa Jean Pascal (parmi les dirigeants du CRTIM) se présentera en indépendant, lui qui a comme atouts les œuvres sociales qu’il a réalisées à travers son ONG dans la région SAVA. Et dans le district de Befandriana Avaratra, la candidature du vice président du Sénat Jean Clément (ancien maire de la commune urbaine de Befandriana), non moins dirigeant du CRTIM, est considérée comme potentielle.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS