Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 25 octobre 2020
Antananarivo | 16h34
 

Société

Société

Des agents de police sensibilisent les marchands de rues

jeudi 16 janvier | Fano Rasolo

La police et la gendarmerie nationale ont fait hier une descente dans quelques quartiers de la capitale, Andrefan’Ambohijanahary, Anosy, Mahamasina et aux alentours d’Analakely pour sensibiliser les marchands à ne plus exercer leurs activités dans la rue. « Les rues sont pour les voitures, les trottoirs réservés aux piétons, et non pour servir de parking ou de marché. Les marchands devront libérer absolument tous les trottoirs de la Capitale », soutiennent les sensibilisateurs.

A Andrefan’Ambohijanahary comme à Anosy, les rues ont été presque libérées des marchands de rues pendant quelques heures, la circulation était devenue plus fluide du côté au rond point d’Anosy. Les gargotiers, les fripiers, les taxiphonistes, et tous les marchands qui étalent leurs produits et articles sur les trottoirs, ainsi que les marchands ambulants sont les premiers cibles de cette opération d’assainissement. Pour le moment, les forces de l’ordre ne se sont pas déplacés dans les points chauds de la capitale comme à Behoririka, Isotry, Soarano, où pullulent les vendeurs de rues et où la résistance risque d’être plus dure.

Certains marchands de rue prennent toutefois conscience de la pertinence de cette opération d’assainissement. « Nous ne sommes pas contre cet assainissement cependant avant de nous arracher d’ici, les responsables au niveau de la Commune devraient trouver des mesures d’accompagnement et nous placer dans d’autres marchés », affirme une marchande de légumes et de fruits à Andrefan’Ambohijanahary.

La chasse aux marchands de rue n’est malheureusement jusqu’ici que des opérations ponctuelles qui au bout de quelques jours sont abandonnées ou reprises de temps à autre. Ainsi, beaucoup souhaitent plein succès à cette opération d’assainissement effectuée par les forces de l’ordre et espèrent la continuité de telle action.

5 commentaires

Vos commentaires

  • 16 janvier à 08:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    Dans certains cas l’éducation donne plus de résultat que la répression même si actuellement ceux qui sont aptes à réprimer font le boulot à la place des pseudo sociétés civiles. Ces dernières sont aux abonnées absentes depuis toujours concernant l’éducation citoyenne même si elles font parties de leurs devoirs de base, par contre elles sont les championnes toute catégorie de la fanfaronnade et de la critique à tout bout de champ.

    • 16 janvier à 11:23 | nez_gros (#10715) répond à plus qu'hier et moins que demain

      on dit Salam alaykoum, Assalamo alaikoum ne veut rien dire. t’as capté ou pas. que la paix soit avec vous. Salam : paix... Alaykoum : sur vous

      c’est une reprise de JESUS , après sa ressurection, il s’adresse toujours à ses disciples à chaque apparition : "Que la paix soit avec vous ! "

      si tu veux mettre un article tu dis : As-Salam comme al-Muslim

      Tu es muslim, et tu connaîs même pas ta salutation ? ne dis plus rien gros, gros allô quoi !

      Nez-gros : historien de toutes les religions

    • 16 janvier à 14:16 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu'hier et moins que demain

      nez-gros,
      Vous voyez mal même si vous sentez tout car mon salutation ne date pas d’aujourd’hui ni d’hier et c’est maintenant que vous avez des remarques à formuler : C’est hors sujet comme toutes vos interventions sur ce faux-rhum d’Akama.

    • 16 janvier à 15:32 | nez_gros (#10715) répond à plus qu'hier et moins que demain

      @ pQMD, par ce que tu fais du proselytisme avec ton Salam. Salam c’est l’un de nom d’allah (Asma’ Allah al-Ḥusná), t’as capté ou pas ? et dieu a 99 noms, tu sais cela ?

      - comme un chretien qui va utiliser amen, ou un juif d’ailleurs, qui n’est autre que : "ainsi soit-il" ou "en verité"

      - et puis , vu litteralement , je corrige ta faute d’orthographe gros, t’as capté ou pas ?
      toi même tu te corriges souvent ici, et donc vu sous cet angle là ce n’est pas hors-sujet ! t’as capté ou pas gros ?

  • 16 janvier à 13:22 | Ibalitakely (#9342)

    Bien sûr qu’avant c’était l’affaire de dame Lalao & les policiers municipaux, mais maintenant ce sont les policiers nationaux & même les gendarmes de brousses qu’on fait entrer en jeu ??

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS