Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 23 janvier 2020
Antananarivo | 11h47
 

Editorial

Demokrasia et les grands « entreprendreurs »…

mercredi 25 septembre 2013 | Lalatiana Pitchboule

 [1]

Nous avons « affaire » à Madagascar à une classe de grands « entreprendreurs » à l’évidente sagacité capitaliste. Leur logique économique est absolument naturelle : d’abord je thésaurise, puis j’investis mon capital pour le faire fructifier, et enfin je tire des bénéfices substantiels pour pouvoir thésauriser et réinvestir de nouveau. On peut augurer de leur parfaite réussite. Un grand entreprendeur a une passion et une vocation « Je veux et dois prendre le plus rapidement possible, le plus d’argent possible »… Saine ambition, me direz-vous…

L’entreprendeur, à l’inverse de l’entrepreneur, a travaillé très très dur tout au long de ces 4 dernières années de transition. Il a dû batailler ferme pour thésauriser ses premiers fonds. Il s’est battu avec acharnement pour tisser ses réseaux mafieux, maquiller les marchés publics, négocier de juteuses conventions avec des grands investisseurs prédateurs étrangers, brider les initiatives de sortie de crise, jouer des coudes au milieu de cette jungle de rivaux pour défendre ses positions. En bref il a dépensé une énergie « louable » pour se constituer ce capital qu’il savait devoir réinvestir à terme dans cette future opération juteuse : les élections. Ces élections et le pouvoir afférent qui sont censés lui assurer la multiplication et la pérennisation des revenus de son « investissement ».

Il est seulement regrettable que ce capital se soit bâti sur le dos des populations.

Mais enfin…

Il faut toutefois accorder au grand entreprendreur que le montant de l’investissement à engager dans cette campagne électorale n’est rien moins que très conséquent. Faute d’une légitimité naturelle, au regard des cinq années de crise, de promesses démenties, de misère et d’espoirs bafoués, subies par des populations ulcérées au spectacle des gabegies du pouvoir, faute d’un discours audible par manque de crédibilité (5 ans d’incompétence et d’incurie constatées, ça va être dur à faire oublier), faute de porter un vrai projet politique, il ne reste au grand entreprendeur qu’une option en termes de stratégie d’investissement dans cette campagne : arroser, arroser, et encore arroser.

Wep… mais arroser le sable n’y a jamais rien fait pousser.

Les montants investis dans la campagne sont d’autant plus invraisemblables qu’ils sont à la mesure de la concurrence acharnée que tous ces grands entreprendeurs sont en train de se livrer entre eux. Ils doivent dans la course être le plus haut possible en termes de résultats pour pouvoir négocier les ralliements d’un deuxième tour. L’enjeu final étant, de toutes façons, maintenir au pouvoir une clique qui n’aura pas à rendre compte des exactions des 4 années passées.

Il est clair que ces élections sont une aubaine. La mise en place du processus électoral à Madagascar aura eu un intérêt certain pour le pays : l’injection massive dans l’économie de fonds de campagne à des niveaux encore jamais atteints, mais aussi de fonds internationaux.

Election Business : les gros budgets engagés par l’UE et les organisations internationales, tant directement pour la logistique de leurs 200 (?) observateurs (ordinateurs, 4x4 et chauffeurs, hébergement, transport aérien…) en l’occurrence transformés en super consommateurs sur un séjour de longue durée ou le coût du support des observateurs de la société civile sont autant de liquidités injectées dans l’économie locale au bénéfice de petits et moyens opérateurs ravis de l’aubaine.

Les moyens logistiques mis en œuvre par les candidats entreprendreurs directement sont évidemment énormes pour satisfaire leur volonté de hold up : sièges de campagnes, staffing d’équipes (directeurs de campagne, directeurs de communication, webmasters et développeurs, groupes artistiques …), mobilisation de moyens de transports terrestres (transport de « troupes » en 4x4 et autres, mais aussi de matériel de campagne : estrades, sonorisation…) … Et aériens… L’autorité de l’Aviation Civile de Madagascar s’est crue obligée d’intervenir au vu des intentions d’importations d’avions et d’hélicoptères. Quand pour un candidat on dit mobiliser 3 hélicoptères et 2 ATR 42 pour la campagne, on imagine raisonnablement voir arriver sur la place une trentaine de nouvelles machines volantes pour assurer le déplacement sur le terrain de tous ces gens… Rappelez moi quels sont les effectifs en matériels d’Air Mad, déjà…

Et à ces dépenses somptuaires, il faut bien évidemment rajouter les achats à outrance d’espaces médias, eux aussi grands bénéficiaires de l’opération dans un système où la moindre ligne dans un journal, la moindre minute sur un média télé ou radio, en dehors du minimum syndical [2] sur le service public RNM et TVM, fait l’objet d’un achat… Journalisme d’information neutre, disiez vous ? Non, la communication écrite de campagne est désormais de la publicité rédactionnelle.

Sur le volet b(l)ack-office, l’un des membres du service d’ordre d’un candidat entreprendreur adossé à un très riche soutien rapporte avoir à sa disposition pour chacun des meetings auquel il participe des valises de billets qui leur permettent de distribuer 5000 à 10 000 ariary aux auditeurs de leurs meetings. Procédé éminemment choquant, profondément méprisant des gens, qui table sur leur pauvreté en niant leur identité citoyenne. Mais l’essentiel est ici d’afficher des images d’une affluence évidemment artificielle qui leur permettront de justifier des résultats tripatouillés. « Comment ça pas normal qu’on ait gagné au 1er tour ? Hold up ??? Non, mais vous avez vu les foules qu’on drainait ??? Vous avez vu notre audience web ??? » ...

Les malgaches dans leur pauvreté ne sont pas dupes. Mais si certains peuvent se dire « je prends ton oseille et tire toi, parce que derrière l’isoloir je serai seul », d’autres profondément choqués et convaincus que l’affaire sera pliée par cette corruption, s’abstiendront d’aller voter.

Dans cette configuration un hold-up au premier tour est à craindre.

Les sommes mises en jeu sont donc pharaoniques et profondément choquantes au regard de la misère ambiante. Le gros business et les gros trafics sont évidemment derrière. Les fortunes accumulées par des procédés mafieux pendant ces 5 ans de transition ont été bâties pour cet objectif : renouveler leur cambriolage.

Le parti du pouvoir de la transition semble aux abois, et ils ont décidé de mettre le (très gros) paquet pour tenter de verrouiller la conservation du pouvoir. Les entreprendreurs vont se déchirer entre eux, mais au bout du compte s’entendre sur le dos du pays. C’est une bataille délirante qui est en train de s’engager à coups de millions de dollars de la part de certains.

Les coûts de campagne étaient envisagés à 2-3 millions de $ il y a encore quelques mois. On estime que la campagne de Hery serait désormais de l’ordre de 15-20 millions de $ !!!

On risque un hold-up de la part de ces entreprendreurs. Nous le savons. Nous voulions ces élections. Nous en connaissons les risques. Nous les assumons pleinement. Mais nous croyons à un sursaut. À un réveil citoyen. À l’expression d’un ras le bol qui veuille effectivement renouveler nos pratiques politiques. À une levée d’un mouvement de masse qui puisse contrôler par sa mobilisation la vérité du scrutin.

Mais ceci est un autre sujet.

Patrick Rakotomalala (Lalatiana PitchBoule) – 23 Septembre 2013

Notes

[1Titre en référence au film de Woody Allen « prends l’oseille et tire-toi »

[2l’entreprendreur prend indûment.

68 commentaires

Vos commentaires

  • 25 septembre 2013 à 08:42 | jansi (#6474)

    Quelques candidats ont eu du mal à répondre aux questions des journalistes sur l’origine des fonds de propagande.
    Hajo a dit qu’il est soutenu financièrement par sa famille élargie. Lol
    Roland lance a qui veut l’entendre qu’il fonctionne avec les cotisations des membres de son petit parti. Ré lol.
    Hery tetezamita profite du soutien financier des anciens candidats Kolo Roger et Jules Etienne. Ré ré lol.
    Edgard vend son best seller aux enchères pour financer sa campagne. Mdr

    Vital, Pierrot, n’ont rien a dire a ce sujet.
    Sylvain avoue posséder un patrimoine de 80 Milliards ariary.
    Robinson est bien sur soutenu par R8. Mais R8 met il vraiment la main a la poche. .?

    • 25 septembre 2013 à 10:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à jansi

      Vous vous attendiez à ce qu’ils avouent avoir trempé dans le trafic illicite de bois de rose ? Ou qu’ils se dénoncent les uns les autres ?
      Etant tous coupables, ils se neutralisent en se tenant mutuellement par les cou.illes et tout va pour le mieux dans la meilleure campagne présidentielle du monde.
      Vous avez dit bois de rose et trafic d’influence ? Circulez, y a rien à voir ...

  • 25 septembre 2013 à 09:28 | rasoulou (#4222)

    "...des valises de billets qui leur permettent de distribuer 5000 à 10 000 ariary aux auditeurs de leurs meetings" c’est ce que les psychologues appellent : "abus de faiblesse", et les créoles rajoutent "système de profitation", ou selon Marx "système d’exploitation.

    • 25 septembre 2013 à 10:04 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      Faut avouer que c’est quand même plus pratique que de distribuer des tronçons de bois de rose ! Pas facile à débiter en tranches de 5 cms ... d’où les recours aux billets de monopoly de la BCM.

    • 25 septembre 2013 à 10:59 | rasoulou (#4222) répond à Paulo Il leone

      Le problème, et qui est désolant c’st que ce qui gagne l’emporte aux élections par rapport à ses richesses et ses pognons, nullement par rapport à ses projets politiques.

    • 25 septembre 2013 à 12:19 | Jipo (#4988) répond à rasoulou

      Bonjour .
      C ’est bien pour cela qu’ il faut modifier cette constitution qui élimine d’ office ceux qui ’ ont pas les moyens .
      Comme si l’ argent faisait la valeur ...humaine voir l’ habit le moine .
      L’ argent ne dupe que le pauvre , vous me direz que ce n’ est pas ce qui manque à Dago .

    • 25 septembre 2013 à 12:54 | Paulo Il leone (#6618) répond à Jipo

      D’où l’adage bien connu : "l’argent ne fait pas le bonheur des pauvres !"

    • 25 septembre 2013 à 13:36 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      ça c’est pas un scoop, c’est une constatation amère. Fallait pas rester les bras croisés pendant que MR se faisait renverser par la racaille putschiste ! Maintenant le vin est tiré, et il va falloir le boire ... jusqu’à la lie, malheureusement !

    • 25 septembre 2013 à 14:07 | rasoulou (#4222) répond à Jipo

      Et dans tous ça, il faut être pragmatique, un candidat qui a un euro, qui concocte de bonnes idées, et qui a beaucoup de partisans, qu’est ce qu’il peut faire.........se coucher !!!!!!!!!!Dommage !!!!!!!!

    • 25 septembre 2013 à 15:15 | Jipo (#4988) répond à Paulo Il leone

      Il faut donc se mobiliser pour soutenir le seul candidat Dr robinson pour éradiquer cette verrue qui parasite la bête déjà agonisante et ne pas reproduire cette non assistance à Pays en danger .
      Il est temps de voter utile et non blanc , sur cette unique opportunité ou voie de salut offerte , il n’ y a pas 2 choix (et donc plus facile pour la majorité qui n’ a même pas à réfléchir .)
      Il est temps pour cette mouvance de montrer son Patriotisme, et solidarité apportée / un plateau .
      Si non ils n’ auront que ce qu’ ils méritent .

    • 25 septembre 2013 à 16:05 | el che (#344) répond à rasoulou

      « abus de faiblesse », et les créoles rajoutent « système de profitation », ou selon Marx "système d’exploitation. ( rasoulou)
      -----------
      Je dirais simplement corruption. Ce système à la Hugo Chavez est infect.

  • 25 septembre 2013 à 10:09 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    Votons pour le président RATREMA William, un RAY AMAN-DRENY et le tour est joué.

  • 25 septembre 2013 à 10:12 | Mihaino (#1437)

    Cet article de LALATIANA nous démontre une fois de plus que l’ARGENT est ROI durant cette campagne électorale ! Tout candidat doit être extrêmement RICHE , soutenu par des sponsors envers qui il sera redevable après les élections ....Le R.O.I ( return on investments : retour sur investissements) reste leur unique et principal objectif . Ces fameux "investisseurs", étrangers ou nationaux ne visent en réalité que l’ARGENT ! Sale ou propre , notre Histoire jugera ....Ils sont les seuls comptables responsables de leurs activités, de leurs actes & actions.

    Je comprends effectivement la subtile différence que souligne l’auteur entre entreprendeur et entrepreneur.Personnellement, j’ai toujours insisté aussi sur la nuance entre homme d’affaires et affairiste , le premier est honnête en général alors que le second est malhonnête dans toutes ses transactions plus que douteuses . Actuellement, je pense sincèrement que les affairistes participent financièrement, physiquement, matériellement et s’impliquent plus que les vrais hommes d’affaires à ces élections 2013 ?!
    Mea culpa si je me trompe !
    Les électeurs avertis et mûrs ne sont pas dupes et savent QUI FINANCENT QUI ?? Je ne crois pas que les apports financiers des proches , des membres de la famille et les cotisations des adhérents des partis des candidats suffisent dans cette campagne . Les électeurs , loin d’être naïfs, acceptent les dons et les sous (surtout les personnes nécessiteuses mais Ils vont faire leur choix en connaissance de cause ou du moins les contenus des programmes dans l’isoloir ...
    Wait and see ...

    • 25 septembre 2013 à 11:38 | vuze (#918) répond à Mihaino

      Une petite question Mihaino :

      Kivusavé au Zoulouland, était-il un entreprendeur ou un entrepreneur ?

      Aucun d’entre nous n’est dupe. Le système politique est entièrement pourri à Madagascar. Nous connaissons tous quelles sont les personnes (issues d’une certaine communauté) qui financent certains hommes politiques. Mais pour le prouver, c’est mission impossible..

      PS : Prière au morpion qui circule de ne pas s’approcher.. :-)

    • 25 septembre 2013 à 12:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à vuze

      Hé ! vuze !
      Vous voulez pas m’aider ? Et les autres aussi peuvent participer !
      Je voudrais faire un mur des nocs, comme le journal Marianne récemment !
      Faisons une liste de politiciens et entreprendeurs malgaches !
      Nous les publierons sur MT. lol !

    • 25 septembre 2013 à 12:35 | vuze (#918) répond à tsimahafotsy

      J’aurais bien voulu mais j’ai bien peur que la délation ne soit pas une solution. Cela ne fera qu’attiser la haine et surtout des innocents, qui n’ont rien à voir avec ces tout puissants, vont en pâtir car ils appartiennent à la même communauté...

    • 25 septembre 2013 à 13:07 | Paulo Il leone (#6618) répond à vuze

      Tiens, du.c.on vient polluer le forum !
      Fais gaffe vuze, déjà que la masturbation ça rend sourd, en plus avec ton aveuglement qui t’aveugle*, t’es doublement handicapé à vie !
      *Hé oui, j’ai osé !

    • 25 septembre 2013 à 13:08 | Mihaino (#1437) répond à vuze

      - A votre question, je réponds sans hésitation : un entrepreneur, très entreprenant à Madagascar et très encombrant pour la France , pour certains affairistes locaux et/ou venus d’ailleurs ...

      - D’accord à 100% avec vous que notre système politique est entièrement pourri ! Dommage pour les perspectives d’avenir de notre beau Pays et pour les générations futures !!!

      - Quant aux preuves à apporter ,c’est mission impossible selon vous Vuze,la vérité éclatera tôt ou tard : Bon nombre de nos proverbes l’ont prouvé et le prouveront un jour car notre île est sacrée. J’y crois profondément : MASINA NY TANINDRAZANA ! Plus on efface les preuves, plus elles laissent des traces ?!...
      Wait and see ....

    • 25 septembre 2013 à 13:16 | Paulo Il leone (#6618) répond à Mihaino

      C’est bien connu : qui veut noyer son chien l’accuse de la rage.
      Et j’ajouterai : "plus vuze essaie de nous enfumer, plus il confirme tout le mal qu’on pense de lui" (fin de citation)

    • 25 septembre 2013 à 14:11 | tsimahafotsy (#6734) répond à vuze

      Mais que fait donc G. Rabehevitra avec ses éditos contre Hery et les pourris de la HAT ? Ce n’est pas de la délation mais un acte citoyen face à l’arbitraire et l’imposture !
      Ne pas dénoncer ces entreprendreurs et ces politiciens (sur le mur des c.ons ) c’est non assistance à peuple en danger !

    • 25 septembre 2013 à 15:25 | vuze (#918) répond à Mihaino

      Le "très" entreprenant veut tout dire, Mihaino... Il a un peu exagéré et abusé... Il a voulu beaucoup mettre dans sa poche mais il avait compté sans la puissance des affairistes locaux...

      Pour prouver que des mallettes ont changé de main, bon courage...

      Et ne faites pas attention au morpion.. Très dur de s’en débarrasser... Le pire, c’est qu’à chaque fois il se reconnaît... :-))

    • 25 septembre 2013 à 18:10 | Internaute (#5647) répond à vuze

      … il aime ainsi se masturber (au propre et au figuré) ; c‘est comme ça qu’il a attrapé ses premiers Phtirus Inguinalis, aussi appelé morpions. Depuis, traitements, rasages des poils pubiens, rien n’y fait, c’est devenu une véritable infestation dont il ne parvient pas à se défaire
      Les œufs (moins sympas que les œufs de Paques) sont accrochés à ses poils et à ses basques et ils y restent.
      Alors lorsque ça le gratouille et le chatouille trop fort, il revient –notre réunionnais - éjaculer quelques invectives (sa seconde nature) et user de son antienne favorite, les BDR, dont il fait semblant de découvrir que le trafic existe depuis 2009 seulement et, "niais", que Dada et sa clique ont eu exactement les mêmes pratiques que ceux actuels (enrichissements, spoliations, détournements de fonds publics et des subventions ; j’en passe). Tout simplement, comme il y avait plus de fonds alors (et qu’une grande partie de la dette avait été effacée, en 2006, par la CI et la France en particulier) cela se diluait plus facilement
      Point barre, comme dirait caméléon !

      PS : il faut lire, évidemment, nier

    • 25 septembre 2013 à 19:34 | Paulo Il leone (#6618) répond à Internaute

      Alors c’est officiel, vuze et toi vous êtes pacsés et vous allez bientôt vous marier ? Trop cool le coming-out l’internaute ! Je serais toi je serais pas fier de m’acoquiner avec le lècheQ du pété juste pour me flinguer de temps en temps ! Jusqu’où va la haine des frustrés ! T’u es et tu restes un minable !

  • 25 septembre 2013 à 10:49 | Paulo Il leone (#6618)

    A ceux qui considèrent la tenue de ces élections comme une grande victoire sur la fatalité du pouvoir putschiste, annonciatrice de sortie de crise, je dis : Ouvrez les yeux et regardez qui sont les principaux candidats (mis à part J-L Robinson) de cette course à la "magistrature" (mdr) suprême ! Tous des complices du pété qui ont tous, à des degrés divers, trempé pendant plus de 4 ans dans les magouilles du pouvoir de transition.
    Il y a tout lieu de croire qu’un, voire (Dieu nous en garde) deux, de ces candidats se retrouvera au deuxième tour. Par le jeu d’alliances incestueuses on va se retrouver avec un président élu ex-putschiste qui s’empressera de nommer comme premier ministre....devinez qui ?
    Tous ceux qui ont répondu "Sa Médiocrité le DJ" passent directement par la case DEPART et reçoivent 20 000 ar. en billets de la BCMM (Banque Centrale du Monopoly Malgache) ! Je vous aurai prévenus ...

    • 25 septembre 2013 à 12:01 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Bonjour à tous !
      (mis à part J-L Robinson, tous des complices du pété...)
      Hé ! Paulo II Leone !
      Ne mettez pas tout le monde dans le même sac à poubelle !
      Avez-vous vu ou entendu, vérifié que S.G.R. la candidate verte, a magouillé plus ou moins avec ces pourritures ?

    • 25 septembre 2013 à 13:01 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      je parlais des principaux candidats au nombre desquels je ne la compte pas ; Rien de personnel, vu que j’admets que le désastre écologique est une bombe à retardement à Madgascar, mais je ne me souviens pas qu’elle ait protesté, ou ne serait-ce que désapprouvé, quand MR (vous vous souvenez, c’était le président légalement élu — apparemment un concept sans importance ou difficile à saisir pour certains forumistes) s’est fait renverser par la charogne putscho-hatiste. Alors épargnez-moi les violons...

    • 25 septembre 2013 à 13:57 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Aïe ! aïe ! aïe ...!
      Les blessures des enfants de R8 sont loin d’être cicatrisées !
      Mais dites-moi ! avez-vous une moins mauvaise solution pour renverser la charogne putscho-hatiste ?
      Le pété Dj, tout le monde, moi en premier, le voue aux enfers ! Qu’il crame, avec des douleurs atroces pour tout ce qu’il a fait au peuple malagasy ! Il a renversé un président élu démocratiquement en 2009 ! ok ! c’est fait ! Mais maintenant, on FAIT QUOI en 2013 ? puisque vous êtes contre les élections ! On prolonge le "règne" du Dj avec des tours de table, des négociations entre factions ou je ne sais quoi ? Vous ne trouvez pas que le cirque a trop duré ? Et que les clowns ne veulent pas quitter la piste ?
      Je vous épargne les violons, alors chantez-moi une autre partition pour arrêter le cauchemar !

    • 25 septembre 2013 à 14:24 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      Lalao a été invalidée de façon honteuse, vous le savez très bien, pour cause de "notam" de m.e.r.de.
      La ces croupion, et dans la foulée, la cenit, ont accepté sans aucune protestation de se plier aux caprices du DJ et aux oukases de la CI. La seule façon de ne pas être complice de cette mascarade c’est le boycott et d’expliquer le pourquoi du boycott.
      Maintenant, personne ne vous empêche de continuer à plier l’échine, c’est vous que ça regarde !

    • 25 septembre 2013 à 16:27 | vuze (#918) répond à tsimahafotsy

      Ne vous fatiguez pas avec les enfants du spoliateur, ils sont inconsolables... "Légalement élu" ?? On se demande vraiment de qui ils parlent... Ils ne feront pas leur deuil même si la population crève de faim !

      Ils ont bien bouffé quand il était au pouvoir et ils veulent re manger... C’est tout..

    • 25 septembre 2013 à 16:53 | el che (#344) répond à Paulo Il leone

      Paulo Il leone,
      Voyons de plus près :

      1. la franceafrique agit avec Rajoelina, Ratsiraka pour renverser Ravalomanana (anti-français)
      2.la franceafrique écarte Rajoelina. en tant que candidat. 3. la franceafrique empêche le retour de ra8 et dynastie.
      4. mission suivante de Rajoelina : faire élire le poulain français, avec les moyens de l’état malgache, et fonds franceafrique. Aujourd’hui, le poulain inonde déjà les médias et les gros titres.

      5. Finalité de tout cela : un coup d’État réussi, des putschistes légalisés et dans le futur pouvoir, le peuple berné, impérialisme conquérant...

      Oui, comme l’écrit Ndimby : les jeux sont pipés !

    • 25 septembre 2013 à 17:10 | tsimahafotsy (#6734) répond à Paulo Il leone

      Que nenni !
      BOYCOTT = Victoire de HERY = Triomphe du Dj !
      Et nous on ne courbe pas l’échine puisqu’on se bat pour faire gagner la candidate verte !

    • 25 septembre 2013 à 17:17 | tsimahafotsy (#6734) répond à vuze

      Je n’en sais rien, mais sans vouloir être insultant ni grossier envers qui que ce soit, je dirais :
      fanina mihitsy ry zalahy dia tsy sahy miady intsony !
      Mafy loatra vé ny tolona manala ny Dj é ?

    • 25 septembre 2013 à 17:21 | Jipo (#4988) répond à el che

      Plus que triste mais réaliste analyse .

    • 25 septembre 2013 à 19:37 | Paulo Il leone (#6618) répond à tsimahafotsy

      Georgette ne sera jamais présidente et sons core ne lui permettra pas d’influer sur quoi que ce soit ; mais elle pourra certainement négocier un strapontin avec le vainqueur

  • 25 septembre 2013 à 10:59 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Quel est-il le capital du Docteur Louis ROBINSON ?
    C’est le MAP-2..

    La croissance de Madagascar sera basée sur nos ressources naturelles et sur la transformation de nos produits naturels.
    Le Peuple Malgache,tant en milieu rural qu’urbain,sera en ==BONNE SANTE== et aura accès à une ==EDUCATION PUBLIQUE==
    Nos citoyens seront des participants actifs au processus de développement et bénéficieront de leur travail dans les secteurs
    - de l’agriculture,
    - de l’industrie
    - et des prestations de services.

    Nous serons fiers de notre Pays,Madagascar,serons unis dans la "SOLIDARITE NATIONALE" et travaillerons ensemble pour atteindre nos objectifs.

    ==CAPITAUX POUR LA NATION==
    Capital humain
    - la fourniture des services de santé,
    - un appui nutritionnel
    - et le renforcement des compétences pour que chaque individu soit économiquement et socialement productif.

    Capital en infrastructures.
    - les routes,
    - l’électricité,
    - l’eau et l’assainissement,
    - les ports,
    - les aéroports
    - et les systèmes de télécommunication
    qui sont essentiels pour répondre aux besoins du monde des affaires,du Gouvernement et la Population,en général.

    Capital secteur privé
    - les équipements,
    - les installations,
    - les procédures,
    - les stratégies
    - et les cadres légaux nécessaires au monde des affaires pour qu’il soit compétitif dans l’Economie mondiale.

    Capital naturel
    - la terre arable,
    - les sols sains,
    - les fôrets,
    - la biodiversité
    - et des écosystèmes qui fonctionnent pour offrir les services environnementaux nécessaires au "DEVELOPPEMENT" du Pays,Madagascar.

    Capital en leadeship
    - le leadership et la capacité manegériale pour promouvoir le "CHANGEMENT",et faciliter l’émergence et la maintenance de toutes les autres formes de capitaux nationaux.

    Capital en "SAVOIR"
    - Le savoir faire scientifique et les technologiques qui augmentent la "PRODUCTIVITE" dans le mond des affaires et au sein du Gouvernement et qui encourage les pratiques créatrices et compétitives.

    Capital Institutionnel Public
    - La bonne gouvernance et le soutien de la Fonction Publique à la Nation qui sont requis pour mettre en oeuvre la Politique du Gouvernement et qui offrent des services de qualité à la Population de manière opportune,efficace et effective.

    ==LES GRANDS OBJECTIFS==
    - Les stratégies et projets dans le MAP visent
    - une réduction effective de la "PAUVRETE"
    - une amélioration tangible de la "QUALITE de VIE" des Malgaches
    01-Eradiquer la pauvreté extrême et famine,
    02-Atteindre l’éducation primaire et universelle,
    03-Promouvoir l’égalité des sexes et responsabiliser les "FEMMES".
    04-Réduire la mortalité infantile,
    05-Améliorer la santé maternelle,
    06-Combattre le paludisme ainsi que d’autres maladies,
    07-Assurer la durabilité environnementale :
    a)-adopter des stratégies pour le développement durable et la prospection des ressources naturelles,
    b)-réduire le pourcentage de la Population sans accès à l’eau potable et à l’assainissement.
    08-Développer un partenariat global pour le développement :
    - libéraliser le Commerce et le système de "FINANCEMENT",
    - faciliter l’accès au marché,
    - créer des emplois pour les "JEUNES",
    - promouvoir l’accès aux médicaments,à prix abordables,
    - et promouvoir l’accès aux "NOUVELLES TECHNOLOGIES"

    ==LES VALEURS DIRCTIVES==
    - Professionnalisme,
    - Leadership partagé,
    - Renforcement des capacités .
    Nous devons être capable de "PERENNISER" nos qualités de DIRIGEANTS et "TRAVAILLER" constamment à renforcer nos compétences et nos capacités institutionnelles pour "REUSSIR".

    ==PARTICIPATION et COOPERATION==
    Nous devons renforcer l’esprit de participation et de coopération avec tous les acteurs dans toutes les "REGIONS" et les "COMMUNES" et avec la "SOCIETE CIVILE"et "PARTENAIRES INTERNATIONAUX" du développement.

    ==UTILISATION DES RESSOURCES==
    Nous devons minimiser les pertes et maximaliser les gains pour assurer une utilisation intelligente et productive des cressources de la Nation.*

    ==COMPETITIVITE==
    Pour réussir le "MARCHE REGIONAL et INTERNATIONAL",
    - notre système éducatif,
    - notre fonction publique,
    - et le secteur privé doivent être extrêment compétitifs.

    ==DETERMINATION DE REUSSIR==
    Nous devons préserver,tenir nos engagements et obtenir des "RESULTATS".

    ==BENEFICES DU MAP==
    - Pour le PEUPLE MALAGASY
    Le MAP renforcera l’optimisme et la confiance en l’avenir.
    - Pour l’Administration Malagasy
    Le MAP indiquera la direction aux services publics.
    - Pour les investisseurs nationaux et les entreprises locales.
    Les investisseurs privés sont confiants qu’un changement s’opère.
    - Pour les investisseurs étrangers.
    Les investisseurs internationaux s’intéressent aux opportunités économiques à Madagascar.
    - Pour les partenaires au "DEVELOPPEMENT"
    Les partenaires de développement renforceront leur considération de Madagascar comme un Pays utilisant ,à bon escient les ressources pour effectuer ==un saut qualitatif==.=

    BONNE ROUTE CHER AMI,Jean Louis ROBINSON pour le second tour de l’élection Présidentielle de 2013.

    ="Premier tour dia vita"=,n’existe pas pour MOI,pour une élection libre,transparente et acceptée de TOUS,de tous les Malgaches,d’abord.

    Bocteur Jean Louis ROBINSON
    Candidat de "AVANA"
    Soutenu par la Mouvance Marc RAVALOMANANA et Madame RAVALOMANANA RAKOTONIRAINY Lalao

    Libre transcription de :
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com
    ce mercredi 25 septembre 2013

    • 25 septembre 2013 à 11:11 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour,

      Vu la constitution de la 4éme république, votre candidat ferait tout au plus un bon PM avec son programme et la mouvance (animée d’un esprit revanchard : la bataille va se dénouer au niveau de l’assemblée nationale) qui l’entoure.

    • 25 septembre 2013 à 11:31 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Les dés (pipés) sont jetés.
      24 septembre 17:18, RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Turping (#1235)
      Turping,
      J’ai un AMI Malgache,pur sang ,qui m’a avoué,dès son retour de Madagascar que le spectacle==quotidien== de sa « FAMILLE » c’est le plaisir de voir les « pauvres » Malgaches devant les tas d’ordures familiales.
      PAS d’autres commentaires " : en effet mieux vaut ne pas commenter, le relationnel des pures races qui apres les ordures se vautrent dans la pourriture : BRAVO !
      Dis moi qui tu fréquentes je te dirai qui tu es ...

    • 25 septembre 2013 à 11:33 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Le MAP que vous citez, c’est bien le Madagascar Action Plan/Plan d’Action pour Madagascar de MR ?
      C’était un très bon plan, dommage qu’on ne lui ait pas laissé le temps de le mettre en oeuvre.
      C’est sûr qu’y a pas photo avec "pillage et magouillage sont les deux mamelles de la HAT" !
      Vous roulez pour JL Robinson, Basile ? Vous m’étonnerez toujours avec vos revirements à 180° !!

    • 25 septembre 2013 à 11:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Jean Louis ROBINSON a indiqué que ==le retour de Marc RAVALOMANANA==est la preuve concrète de la "Réconciliation Nationale".
      "J’ai fait du lobbing et je continue à en faire auprès des instances internationales pour que ce retour se fasse ==AVANT==les élections,mais si les pays étrangers répondendent négativement,ils ne pourront plus le refuser,une fois que nous serons au Pouvoir" a lancé Jean Louis ROBINSON.

      Selon le candidat à l’élection présidentielle de 2013,Jean Louis ROBINSON :
      - "Nul besoin de se tracasser à élaborer un nouveau projet de société".
      Le MAP est en phase avec les OMD (-objectifs du millénaire pour le développement-)
      Ce programme est taillé ,autant pour le dévelopement que le redressement.
      Le MAP s’appuyera ,de ce fait,sur les domaines :
      - de la santé,
      - de l’éducation,
      - de l’agriculture et de l’élevage,
      - de la sécurité,
      - de la justice
      - et de l’économie.

      En tant que politicien,Jean Louis ROBINSON se doit d’être ==POURVOYEUR d’IDEES==pour le Développement et la Gouvernance.

      L’Armée est une des plus grandes problématiques du Pays,depuis le début de cette crise.

      Jean Louis ROBINSON propose :
      - une restructuration ,à travers une meilleure répartition des Forces Armées,
      - la dotation d’équipements adéquats
      - et des renforcements de compétences pour plus d’efficacité dans le maintien de l’ordre.

    • 25 septembre 2013 à 11:38 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - si les pays étrangers répondront négativement....

    • 25 septembre 2013 à 11:50 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      OUI..
      Je soutiens ouvertement le Docteur Jean Louis ROBINSON :
      - un fidèle de feu Jacques SYLLA,
      - un Homme droit,comme beaucoup des anciens et des professeurs de l’ESCA,l’esprit ESCA..
      - Le MAP ,c’est un projet de société "ADMISSIBLE"et cohérent.

      POUR NE PAS VOUS DEPLAIRE :
      Je souhaite bonne chance aux Généraux :
      - Camille Vital
      - et Guy RATRIMOARIVONY.,
      pour la course d’accès au second tour de l’élection présidentielle de 2013.
      ===PAS D’AUTRES COMMENTAIRES===.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 25 septembre 2013 à 12:02 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      - si les pays étrangers répondent négativement,en particulier la France,ils ne pourront plus le refuser ,une fois,que nous serons au POUVOIR.

    • 25 septembre 2013 à 12:37 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      & vous ne soutenez plus le rat zouel votre civet Duracel préféré de ℅ Spanguero ?

    • 25 septembre 2013 à 12:45 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Le MAP s’appuyera ,de ce fait,sur les domaines :
      de la santé,
      de l’éducation,
      de l’agriculture et de l’élevage,
      de la sécurité,
      de la justice
      et de l’économie."

      S’ appuyer sur des secteurs aussi développés ne peut que redresser le PMA qu’ est Dago , l’ unijambiste qui s’ appuie / le cul de jatte , pour gagner aux JO , vous avez une autre blague dans le style : une fois ?

    • 25 septembre 2013 à 12:48 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      & si tonton répond positivement à son retour du bal masqué , vous l’ appellerez Marcelle ?

    • 25 septembre 2013 à 13:12 | Paulo Il leone (#6618) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Bonjour Basile. Vous soutenez JL Robinson et vous souhaitez bonne chance à Camille mortel ? Un sacré contortionniste notre Basile préféré ! Remarquez quand on a affaire à un admirateur de Jacques Sylla, le roi de l’étiquette protocolaire et du retournement de veste, faut s’attendre tout !

    • 25 septembre 2013 à 14:37 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      Docteur Jean Louis ROBINSON

    • 25 septembre 2013 à 17:36 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Jean Louis ROBINSON a indiqué que ==le retour de Marc RAVALOMANANA==est la preuve concrète de la « Réconciliation Nationale ». !!!
      Vous cessez de délirer quand ?
      A vous lire le rat zouel va voter pour le naufragé crusoé, robinson pour les intimes et venir accueillir Ravalomanana en personne !
      Non il n’ y aura pas de réconciliation nationale , on ne s’associe pas avec des racailles rosehéfarisou, à moins de l’ etre soi-meme .
      On ne jouit pas sur la misère de ses compatriotes rosehéfarisou ,a part d’ etre un enfoi-é pour le faire :
      on ne " PROUVE " rien rosehéfarisou . /
      Les PREUVES vous les avez devant vous vos ZAMIS vous les ont rapportées , vos compatriotes crèvent la dalle , vous ne croyez donc pas vos zamis ?
      Pourtant au lieu de croire à vos fantasmes et mythomanie , vous devriez un peu les écouter , à moins que comme le reste ce soit fécalomisé .

  • 25 septembre 2013 à 11:50 | tsimahafotsy (#6734)

    Oh, oh !
    elena !
    Vous avez raison !
    le lalatiana c’est un mec ! il a signé de son vrai nom aujourd’hui !
    Alors, comme çà il n’y a pas de nanas éditorialistes chez MT ?
    Tous des machos, va !! La femme, c’est l’avenir de l’homme !
    Réveillez-vous les filles ! Prenez le pouvoir ! Tous les pouvoirs à Mada !

    • 25 septembre 2013 à 12:50 | Jipo (#4988) répond à tsimahafotsy

      Oui mais ça c ’était avant : que les casseroles descendent dans la rue .

  • 25 septembre 2013 à 12:13 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Les mannes vont pleuvoir pendant un mois, disons des mannes maudites venant de nulle part et le message est bien reçu : il ne faut pas se bousculer car tout le monde aura sa part et l’essentiel est de venir tout simplement.
    Les 92 % de malagasy pauvres seront servis à gogo et il ne faut plus penser à la crise pendant un mois, oubliez un instant vos soucis car la fête est là, on ne vous demande que de venir tout simplement pour assister et c’est tout. Et le public est venu hier, partout où des rassemblements électoraux ont été programmé, la masse était présent hier, le public a joué le jeu car c’est un jeu truffée d’exhibition.
    Certains diraient qu’au moins les pauvres vont ramasser des miettes, d’autres diraient qu’il faudrait en profiter tant qu’il y en aura vu l’imminence de la période de soudure, la malin va dire que de toute façon il faudra qu’il y en aura une élection alors il vaut mieux qu’elle ait lieu maintenant et on verra après. Mais l’après, ce sera quoi au juste ?
    L’appréhension est simple : qu’est ce que ces politiciens distributeurs de mannes pourront faire pour le prochain quinquennat alors qu’ils n’ont rien fait durant les cinq ans de la transition ? bah, j’ai failli oublier quand même : ils ont déjà fait venir ici des princes saoudiens, le politicien véreux Bernard Tapie, le vice-président de Airbus, les Malaisiens pour la plantation de palmier à huile, le chef des sinistres chemises rouges Taksin Sinawatra, et quoi encore ? Mais non, des permis miniers ont été déjà octroyé à des sociétés étrangères, en fait, ils ont tout fait, disons beaucoup fait, mais pourquoi il y a encore autant de pauvre dans ce pays ? Mais d’où sont sortis tous ces pauvres et pourquoi ils sont pauvres ? Bon, ça ne fait rien, on va vous donner quand même des trucs et de l’argent, et surtout amusez vous bien.
    Mais enfin, qui sont ces 8 % restants ? Ils sont là maintenant devant nous, ils sont en train de s’exhiber, ils vont nous dire, tiens prends ceci, voici c’est pour vous, on vous donne parce qu’on a réussi, on a lutté et on a gagné et maintenant, on vous donne, vous ne voyez pas que nous, on vous aime ? Justement, on vous aime car vous êtes pauvres.
    Le peuple oublie facilement comme disait l’autre, oui, il a raison car ça a toujours été comme ça avant que ce soit en 82, 89, 92, 96, 2001, 2006, et pourquoi il n’en soit pas ainsi maintenant ? et pourquoi on va changer l’ordre des choses puisque l’événement comme ça nous donne l’occasion de vous montrer qu’on vous aime ? dans l’histoire de ce pays, il n’y a que Francisque Ravony qui avait osé dire publiquement qu’il n’a jamais connu la pauvreté, mais lui, il n’a jamais voulu se présenter devant vous, les pauvres, des trucs et de l’argent car lui il n’a jamais lutté, mais nous les 8 % contrairement, on l’a fait et on a gagné, eh toi la bas, prends ceci, eh toi, viens, voici pour toi…
    Eh oui, les mannes maudites continuent de pleuvoir au vu et au su de tout le monde, personne ne pipe mot, le système reste imperturbable et aura encore de beaux jours devant lui car il y en aura toujours de pauvres, et l’amour de partage ne sert à rien que tant qu’il y en a de pauvres, aussi les pauvres ne sont ils pas nécessaires dans ce cas ? Est-ce un destin funeste pour ce pays ?
    Bon, finalement, on est pauvre, et on a toujours été ainsi, et alors ? Et on a tourné en rond dans ce désert depuis 53 ans maintenant sans avoir vu le pays de Canaan…

    • 25 septembre 2013 à 14:02 | che taranaka (#99) répond à Vohitra

      SACRE BASILE .....

      L e retour de RAVALO lui permet de gagner au 1iera tour de vita....il l’a dit....

      Bocteur Jean Louis ROBINSON
      Candidat de « AVANA »
      Soutenu par la Mouvance Marc RAVALOMANANA et Madame RAVALOMANANA RAKOTONIRAINY Lalao

      Libre transcription de :
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com
      ce mercredi 25 septembre 2013

      oui j’ai dit selon les fameux sondages de début 2013 que le CANDIDAT soutenu par ce couple est élu......!!!!

      HERY a confisqué 50 millions de $......soutenu par les francmaçon et françafrique.....

      TOUS DES VOYOUS....

      LA GUERRE CIVILE est la prochaine étape....

      Vous voyez d’autre issu.....?????

    • 25 septembre 2013 à 14:32 | che taranaka (#99) répond à che taranaka

    • 25 septembre 2013 à 15:42 | Paulo Il leone (#6618) répond à che taranaka

      Bonjour. Beaucoup ignorent l’influence grandissante de la FM dans ce pays. Je suis persuadé depuis longtemps que, c’est parce qu’il leur faisait de l’ombre et les empêchait de mettre leur réseau sulfureux que MR a été renversé, bien plus que pour toutes les raisons politico-financières, réelles ou imaginaires, dont on nous rebat les oreilles depuis 2009.
      Pour ces experts en manipulation mortifère, le rat-dzoul était le pantin idéal tout trouvé. on connait la suite ...

    • 25 septembre 2013 à 16:35 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à che taranaka

      Sœur FABIOLA, la détentrice de la clé divine et la future reine de la future monarchie de Madagascar a prédit pas plus loin que 15j, qu’il n’y aura pas de guerre civile au pays mais des divergences d’opinion, de vision et des débats d’idées.
      Elle a annoncée beaucoup de chose du genre :
      - Tous les bureaux administratifs d’Antaninarenina contiennent des dossiers compromettant ou pas très net.
      - Ils(le Christ et elle) ont procédé à la délivrance de toutes les institutions (Présidence, Primature, CT, CST, CES, CENIT, HCC, temples et églises, etc..) du pays. Ces institutions ne seront plus des sources de troubles en puissance.
      - Les faux prophètes seront confrontés, démasqués, humiliés pour cette année 2013.

    • 25 septembre 2013 à 16:52 | Lambosoa Rajaonah (#4240) répond à Paulo Il leone

      A.L.G.D.G.A.D.L.U ?

    • 25 septembre 2013 à 17:48 | Jipo (#4988) répond à che taranaka

      Logiquement à partir du moment ou il n’ est plus dans la course seul le rat zouel peut encore s’ y opposer, bien qu’ en totale illégalité et cautionné par la CI , il y a donc bien anguille / roche .
      Ne pouvant que souhaiter que ces élections dénouent ce noeud entretenu depuis trop longtemps, par une minorité de bandits .

    • 25 septembre 2013 à 18:49 | Tia tanindrazana (#349) répond à che taranaka

      El ché, je suis aussi de ton avis.

      La prochaine étape pourrait être la guerre civile.
      Mais, je le mets au conditionnel car tout dépend de la verve du meneur de la partie spoliée et surtout de l’éventuelle remobilisation de masse face aux appels au secours et de contestation de spoliation des voix par le futur perdant.

      Face à Hery totakely,
      Hajo boboka
      Noé sambo vaky
      Pierrot le sola
      Roland ratsy iraka
      Camille vita alina
      etc

      Jean Louis Robinson doit se préparer à tout (Car je soutiens JLR). Mais au moins, il se bat légalement par la voie des urnes avant (peut-être) de se battre par d’autres moyens et cela contrairement à ceux qui prônent le boycotte ou l’abstention mais incapable de mobiliser la foule pour faire quoique ce soit et surtout contribuer à faire gagner facilement tous les candidats foza de cette élection en brandissant haut et fort le drapeau blanc.

      Ceci dit, l’argent roi est bel est bien implanté chez nous. Avec tout cet argent, le pays devrait surmonter la crise actuelle mais malheureusement, tout cet argent sert uniquement à faire élire les babouins marionnettes pour faire fructifier ensuite et encore plus les financeurs(entreprendreurs) karana,frantsay, étrangers, sinoa, etc (comme il décrit bien lalatiana).

      Avec tout cet argent, le combat aussi risque d’être sans pitié s’il y aura combat suite aux contestations du résultat. Des armes de toutes sortes pourront sortir très rapidement ou arriver rapidement.

      Serions nous le prochain Syrie ou Somalie ou Egypte ou Tunisie ou le prochain mali ou Gabon ou Congo ou Burkina, Niger, ou Cameroun ou Centrafrique, etc ????

      Bref, on verra.

    • 25 septembre 2013 à 19:54 | tsimahafotsy (#6734) répond à Tia tanindrazana

      Je ne vote pas J-L R, puisque j’appelle à voter S.G.R. !
      Mais des enfants orphelins de R8, je trouve que Tia tanindrazana est un peu plus lucide et plus réaliste que les autres, qui ne font que pleurnicher sur tous ces méchants qui ont empêché Dada de rentrer et Neny de se présenter !
      Appeler au boycott ou au bulletin blanc, c’est laisser un grand boulevard à Hery pour l’accession à la fonction suprême ! le Dj et ses poulains n’ont pas d’état d’âme ni de scrupules de vierges effarouchées ! C’est imbécile et c’est manquer de réalisme politique !
      Moins le Hery récolte de voix même s’il est élu, mieux c’est. Il sera obligé de composer avec S.G.R. ou avec J-L R. ( ou d’autres concurrents) pour le 2nd tour, vu le probable éparpillement des voix. De cette façon, la composition du future assemblée nationale sera une autre surprise ! Si par malheur, GROSS MALHEUR, un des poulains du Dj est élu, il faut par les législatives imposer une cohabitation " à la française". Ne pas leur laisser ( par nos votes) tous les pouvoirs comme actuellement ! Très difficile à comprendre et à avaler pour les apprentis de la vie politique !
      En politique, c’est la tête et le pragmatisme qui doivent guider les actions et non les sentiments et les états d’âme !

    • 26 septembre 2013 à 00:57 | el che (#344) répond à tsimahafotsy

      tsimahafotsy,
      vous avez raison de voter pour la candidate "verte" qui fait très bonne impression.

      Par contre savez pourtant la faible influence du parlement face au pt de la république (pouvoir exorbitant).

      Le jeu de cohabitation à la française a peu de chance de voir le jour chez nous. Enfin, très rapidement le nouveau président mettra à sa botte les députés à coups de 4x4 et autres privilèges. J’aurais aimé être aussi optimiste que vous, mais les événements depuis 2009 nous indique que nous convergeons résolument vers la continuité des pratiques politiques bananières à Madagascar.

      cordialement.

  • 25 septembre 2013 à 18:04 | diego (#531)

    Bonjour,

    La 1re partie est bien engagée, c’est-à-dire la face visible de l’affaire, autrement dit le côté politique, ou encore la combinaison de trois choses suivantes :

    - campagne électorale, le vote lui-même et en suite la proclamation du résultat. Il se passerait beaucoup de choses d’ici là bien évidement, mais restons avec ce que nous voyons et tout ce que nous savons depuis quatre ans, c’est à dire, une vide à la tête de notre l’état, un état GASY à la dérive, le vide institutionnel dans le pays et une Armée inexistante, aucun de nos généraux MIKATRAKATRAKA ne serait donc pas du tout capable d’anticiper le danger qui guette le pays au coin de la Rue, aucun de ces hommes aux étoiles bien visibles, aucun, aucun et aucun.....

    Cet éditorial de 25 septembre est, sera, à mes yeux valeur à garder dans un petit archive au même titre que les Dix questions à Raymond Ranjeva le 4 juin dernier et les deux interventions télévisuelles de Mr Ratsiraka depuis son retour ( j’anticipe, la troisième intervention est à venir, c’est plus que probable ), tant leurs contenus :

    - ont valeur d’AVERTISSEMENT à l’endroit des électrices et électeurs en général et à l’endroit des politiciens en particulier.

    Mon interprétation personnelle de ces interventions aux multiformes, tv, papier, le net, etc...est non seulement nous informent, mais surtout nous avertissent des probables conséquences néfastes pour le pays sur le plan politique et économique qu’on conduite vers des élections mal préparées.

    Madagascar n’est pas prêt à organiser une élection fiable et incontestable, tout simplement parce que les institutions qui organisent cette élection sont tout sauf fiable et incontestable et de plus elles ne sont guère prêtes à affronter ces élections.

    Voici pourquoi ce pays n’est pas près ce jour à organiser une élection fiable et acceptable.

    Et voilà, nous allons entrer dans une période, sans doute une période la plus incertaine que le pays va connaitre, bien évidemment, je souhaite me tromper. Mais je crains que ces élections, présidentielle et législatives nous réserverons bien des surprises et elles ne seront probablement pas bonnes.

    Tout le monde peut conclure sans le moindre mal que ces élections ne nous sortiront pas de cette crise et de plus, elles risquent de nous entrainer vers une nouvelle crise ? Parce que :

    - UN, elles sont mal ficelées, mal préparées. Dans cette condition, les troubles en sont pas à écarter, le pays est-il prêt à y faire face ? NON.....

    Est-ce que les listes électorales sont et vont être fiables ? Personne ne le sait avec certitude, et il est d’autant plus inquiétant quand les autorités et les Institutions organisateurs de ces élections ne disent mot, autrement dit, ils doutent ! Il parait qu’il aurait 7.7 M d’électrices et électeurs.... à titre indicatif combien y avaient des électeurs aux deux ou trois dernières élections dans les pays ? Aucun responsable des institutions organisatrices de ces élections ne peut nous répondre avec certitude. Quand on veut organiser des élections, il faut avoir des listes électorales fiables, en tout cas il faut tout faire pour en avoir. Ce n’est pas le cas de notre pays à un mois de 1er tour. Et n’en parlons pas des bureaux de vote ? Et que dire des couts ? Les moyens que les candidats mobilisent durant la campagne électorale ne sont pas destinés à développer le pays, qui ne le sait pas encore, bang !!!! Sans parler que les origines exactes de tout cet argent, autrement dit, le lendemain des élections, il n’y aura plus rien. Les rues seront vides et les Malgaches vont s’apercevoir qu’il n’y a pas plus de riz dans leur assiette après l’élection et il n’y aura pas plus d’espoir non plus, on a tout consommé durant la campagne....surprise et comme les candidats n’ont jamais eu de programme, l’heureux élu viendrait vous dire que le pays vient de traverser 4 ans de transition et que ce n’est pas de sa faute...etc.....re-bang....

    - DEUX, ces bulletins uniques, nous n’en connaissons pas. Bien malin celui qui nous dirait ici que tout se passera bien......les gens instruits savent tout, mais Madagascar compte plus de 70% d’illettrés....à moins qu’on aille les faire voter par procuration.....certains disaient à l’époque 1 TOUR DE VITA !!!!

    Personne ne sait et encore une fois, aucun responsable des institutions organisatrices de ces élections ne peut nous dire que les choses vont se passer comme ils les ont imaginés, ou prédis. Quand on entraine le pays vers des élections, on n’imagine pas et on n’improvise pas. Il faut avoir la certitude que tout se passera bien. Mais pour avoir la certitude quant aux résultats escompter, il aurait fallu, en amont, bien travailler enfin d’avoir un processus électoral bien huilé où il aurait le moins de surprise possible, où il faudrait avoir un plan A, B, C.....et plus s’il faut.....

    Un processus électoral bien huilé apparaitrait simple, compréhensible, par conséquent susceptible d’être compris et donc bien accepté par la majorité de Malgaches, y compris les analphabètes auxquels on demande et on veut bien les voir voter pour soi.

    - TROIS, combien des jours espérons-nous avoir une bonne estimation des résultats ? Personne ne le sait. On entraine le pays vers des élections, j’estime que les responsables de ces élections doivent quand même toucher un mot en combien de jours le pays pourrait avoir une estimation des résultats !!!

    - QUATRE, ce que je vais appeler, l’heure de vérité. Quel aurait les réactions de Madagascar le jour où on lui annonce les résultats du 1er tour, déjà, et ensuite les résultats finaux ??

    - Et CINQ, le plus important. Le vainqueur, si on en arrive là !!! Aurait-il une majorité pour gouverner le pays ?

    Quel genre et quel visage aurait-elle cette majorité politique qui va devoir diriger et gouverner le pays durant XX années....personne ne sait si le mandat est encore 5 ans, une incertitude de plus....n’oublions pas, on est en pleine transition illégale.... ???

    Il y a 33 candidats et on annonce partout qu’il y a quelques candidats qui sont puissants, financièrement bien sûr, que d’autres. Une femme ou un homme politique, le vainqueur de ces élections va devoir gouverner avec DES IDÉES ( on va lui obligé, les bailleurs des fonds vont lui obliger ) et des programmes politique et économique qu’on a jugé inutile à avoir jusqu’ici, surement pas avec une puissance financière en ce moment là. Aurait-il (elle) l’intelligence politique et serait-il (elle) capable et en état politique de réunir assez d’hommes pour gouverner le pays avec lui ??? Beaucoup assument que oui. Mais la réalité est tout autre TOMPOKO :

    - et c’est en ce moment là que la réconciliation sonnerait bien dans nos oreilles. Mais ce serait déjà trop tard, le mal est fait. Parce que d’une manière ou d’une autre, il y aura dispute après ces élections. Madagascar n’aurait pas une majorité pour le gouverner.

    Et j’anticipe que serait en ce moment là que les anciens et sages GASY entreraient sur le terrain, reprendrait le renne du pays avec l’aide de l’Armée celle qu’on connait.....il aurait fallu alors qu’on entraine le pays vers l’abîme le plus profond pour que la classe se réveille....????

    Je risque de me tromper, oui, mais je crois qu’il y ait plus de 50% de chance que je dis juste.....dans le cas contraire, j’ai une excuse, cela va faire bientôt 30 ans que j’ai quitté le pays et j’y ai jamais travaillé, je n’y ai jamais fait de la politique......

    • 25 septembre 2013 à 19:32 | elena (#3066) répond à diego

      Bonjour Diego,
      Ce ne peut être de vraies élections, nous en sommes tous conscients, ce sont les élections de la CI, d’ailleurs Chissano n’a-t-il pas dit par une pirouette mais qui est révélatrice, les candidats sont tous, les candidats de la CI. Et les candidats des malgaches ?
      Les élections, c’est juste la corde qui va nous permettre de sortir du puits et voir la lumière du jour, mais effectivement on ne sait pas ce qui nous attend en en sortant.
      Hier a démarré la grande tournée des artistes, ils vont aller de ville en ville, animer les bals populaires .
      Vous savez que dans chaque ville, il y a des « animateurs de propagande » ? C’est un nouveau petit métier qui va faire vivre quelques personnes pendant un mois. Ils touchent de 10 000 à 15 000 ariary par jour, ils sont payés par qui veut les payer, il n’y a pas de préférence politique. Ils sont là pour faire la foule, agiter tout ce qu’on veut au- dessus de la tête, petits drapeaux, fanions , ballons….C’est pour ça qu’à chaque fois qu’un candidat va dans une ville, il y a énormément de monde . Il ne faut pas que les candidats se fassent d’illusions et se laissent emporter d’exaltation par la foule et aient la grosse tête : faire danser les gens n’entraînent pas systématiquement des votes favorables.
      On va avoir la fête pendant un mois, carnavals, musique etc. La grande FOIRE, quoi ! Profitons-en !
      On va chanter,
      On va danser
      C’est la vie
      (Khaled)

      Mes propos sont un peu légers, c’est juste pour rendre compte de ce qu’on vit en ce moment, en tout cas, ces élections apportent du divertissement dans les campagnes. Les stratégies, les programmes des candidats, on a tout le mois pour en parler. Je ne sais pas si vraiment les jeux sont faits, j’aimerais bien qu’il y ait des surprises.
      En tout cas, comme au poker, je suis "pour voir" !!!!

    • 25 septembre 2013 à 23:50 | diego (#531) répond à elena

      Bonsoir Elena,

      Merci pour les nouvelles du front ( vous vous rapplez du 26 juin 2013 j’espère !!! ).

      J’aime assez cette image "Les élections, c’est juste la corde qui va nous permettre de sortir du puits et voir la lumière du jour, mais effectivement on ne sait pas ce qui nous attend en en sortant." que vous me donnez ici.

      Pour autant, je n’y adhère absolument pas parce que je ne suis pas à l’aise au milieu de tout cela. C’est comme vous dire que je vous apprécie beaucoup tout en vous faire remarquer que je n’aime pas votre nez, vos yeux, vos jambes, votre hanche et les mots qui sortent de votre bouche......vous allez finir par comprendre ou découvrir la vraie nature des sentiments que j’éprouve pour vous, qu’est-ce qui resterait chez vous que j’apprécie véritablement alors !!!! Et c’est exactement le sentiment que beaucoup des Malgaches essaient de faire passer, ils se disent qu’ils veulent, souhaitent ces élections tout en énumérant pourquoi ils se méfient desdites élections et appréhendent ainsi leur avenir.

      Mieux encore, beaucoup des Malgaches sont pour les élections pour en finir avec la transition et pour ne plus voir ou revoir untel ou untel politiciens. A mon sens, on s’y prend mal. On va tout simplement devenir étranger dans notre propre pays, c’était déjà le cas depuis 2009 et cela va continuer :

      - nos politiciens sont devenus tout bonnement les supletifs, à terme, de la France dans leur propre pays. Et je peux vous dire déjà que si jamais les choses tournent mal, la France prendra sa distance, ne vous inquietez pas, la France n’improvise rien et elle a un plan A, B....quant à Chissano et ses collaborateurs, ils se glisseront discretement derrière la SADC et l’UA.

      Je ne sais pas danser, je ne sais pas chanter, vous aurez compris, je ne risque pas de m’amuser. Mais je vous accompagnerai dans le bureau de vote à accomplir votre devoir, j’arrive encore à comprendre cela. Et je suis le dernier qui vous jetterait la pierre si tout tourne mal :

      - j’espère seulement que si tout tourne mal, nous aurons le droit et le temps le courage de tout reprendre depuis le début. De tout reprendre à zéro, d’admettre enfin en ce moment là qu’une élection, les élections ne se préparent pas à la va-vite, il faut au minimum 3 voir 6 mois dans les pays développés là où les calendriers électoraux sont connus des années des années à l’avance. Dans un pays comme le nôtre, il faut aux minimum 6 mois ou plus pour bien préparer une élection présidentielle.

      Pour moi, une élection présidentielle se savoure, se déguste, c’est un plaisir dont les issues sont connues d’avance, que tout le monde sait d’avance, VICTORE ou DÉFAITE, la contestation ne doit pas y avoir place. Pour arriver à ce résultat, il faut donc y consacrer un temps conséquent d’autant plus que :

      - en cas de victoire, c’est la jouissance. Une victoire, donc jouissante, cela ne se refuse pas ;

      - ou une défaite et toutes les frustrations qui l’accompagnent, qui doivent être acceptées. Un défaite ne doit pas être refusé, mais pour arriver à un tel résultat, il faut que les élections soient bien préparées.

      Juissance et frustration sont inséparables, il faut les accepter, chacun à leur tour tout au long de notre vie. Nos politiciens n’y sont pas encore prêts, en tout cas, pas en ce moment, et ce ne serait certainement pas le cas à la sortie de URNES au mois d’octobre, je peux vous l’assurer.

      Les politiciens murent et sont responsables doivent éduquer leur peuple enfin de les faire admettre et faire face à ces deux éventualités qui habilleront leur démocratie tout au long de leur vie.

      Je vous accompagnerai, en tout cas dans la pensée, au bureau de vote, mais je ne voterai pas, pas en octobre et pas dans les conditions qu’on connait. Pour vous dire que je comprends et je suis capable de sentir les frustrations de mes compatriotes face à cette crise, mais il faudrait au moins quelques individus qui disent NON, restent à la maison pour garder nos affaires, par sécurité......

  • 25 septembre 2013 à 18:05 | diego (#531)

    Re bonjour,

    La deuxième partie est plutôt mal engagée.

    Maintenant la face encore invisible, ou peu visible au stade ou nous sommes, qui est le côté économique de notre affaire dont peu des politiciens et des GASY instruits sont manifestement maladroits ou sont peu à l’aise d’en parler depuis quatre ans.

    La crise dans un pays, que ce pays soit puisant ou pauvre a deux visages :

    - Un, une crise politique qui aura comme conséquence une crise économique certaine, suivant la durée et la nature de ladite crise.

    - Deux, l’inverse produira exactement les mêmes conséquences que la 1re, c’est à dire une crise économique aura des incidences multiples sur le plan politique du pays en crise.

    Imaginons que les élections seraient bien passées, abordons alors la face peu visible il y a quelque mois, l’économie du pays.

    Notre pays est alors en ruine économiquement. Le quatre années d’égarement institutionnel, se paye cache TOMPOKO Ô !!!!! Les caisses sont vides, et qui pensez-vous vont les remplir à notre place, à votre place ? Pas la SADC, ni l’UA ou encore la France, ils ne sont pas riches,.....en ce qui concerne la France, elle est endettée jusqu’au coud et Mme Merkel ne manquerait pas de rappeler à Mr Hollande qu’il y a feu dans la maison Européenne et qu’il est plus important pour le peuple européen de s’occuper de la dette du Vieux continent que de se perdre et fourrer son nez dans les affaires internes de peuple Africain......

    Qu’un pays soit puissance ou pauvre, en économie, il y a quelques facteurs producteurs essentiels et cela va être encore le cas pour les années à venir :

    - le Capital, c’est à dire, l’argent ou des avoirs qu’on possède. C’est avec le Capital ( qu’on mettra à sa disposition, donc endettement ) à sa disposition qu’un pays pourrait réaliser des gros travaux. Il ne faut pas rêver personne n’est disposé à nous faire ce cadeau, même la Grèce a du mal à recevoir de l’aide et une Ile, pauvre, et dont les dirigeants ont une belle réputation espère quoi au juste ????...., point de cadeau !!!

    - le Travail. Une sorte de photographie de la société d’un pays, 10% de la population active sont au chômage en France, moins de 7 ou 5 en Allemagne, 7% en Amérique et de l’ordre de 5 ou 6% au Canada et la moyenne dans la zone euro serait de 10 à 15% ( la Grèce, l’Espagne, le Portugal et l’Italie et bientôt la France tire la Zone Euro vers le bas !!!!!!!! ).

    - la Confiance. Qui est bien évidement du domaine de rêve, utopique de l’obtenir si aucune prévision fiable et faisable n’est pas, en amont, dans le programme politique et économique des dirigeants et des futurs dirigeants. Madagascar peut-il espérer demain à avoir des dirigeants clairement élus ? La réponse est NON, NON et NON. On a le droit de penser le contraire, mais il faut alors nous expliquer COMMENT y parvenir à l’État actuel du pays.

    Avançons, et voilà que notre élu serait alors arrivé à mettre sur pied un gouvernement, bien. Mais déjà, une douche froide pour les Malgaches, pas forcément tous naïfs :

    - nous avons sous nos yeux ce jour qu’il y a bien un risque d’une guerre tribale dans notre pays, naïf ceux qui pensent le contraire.....tout le monde essaie de le refouler au lieu de l’admettre.

    J’ai écrit ici même que pour parer à toute sorte de problèmes y compris et surtout le risque de guerre tribale dans le pays :

    - UN, il doit avoir un partage de pouvoir entre les Hauts plateaux et les Côtier. Ne nous fermons pas les yeux, c’est d’actualité partout et il n’est pas différent chez nous.

    - DEUX, il faut s’occuper de notre Armée, elle est malade. Comment ? En lui définissant des espaces dans lesquels elle peut évoluer, autrement dit, bien définir les rôles que nous souhaitons lui donner.

    - TROIS, il faut s’occuper immédiatement aussi des rôles que nous souhaitons donner, attribuer aux étrangers ( MPIAVY ) chez nous. Est-ce politique, économique ou les deux à la fois. Il faut que tout soit sur la table.

    Vous aurez compris ces trois problèmes se trouveraient sur la table du nouveau président dès le 1er jour de son élection. Comment va-t-il les résoudre si cette personne élue n’avait pas de majorité pour gouverner et diriger le pays ????

    Il y aurait donc SIX problèmes à résoudre, et ces SIX problèmes sont à résoudre immédiatement et ils seront nos problèmes et à court terme, mais surtout à long terme :

    - et pour résoudre ces problèmes, l’unique habilité politique nous sera inutile parce que les problèmes sont ailleurs. Le peuple est divisé, pas seulement, ce peuple GASY n’a plus confiance aux politiciens. Les politiciens sont divisés depuis 11 ans. Ce monde se fait la guerre depuis 11 ans et vous pensez que sans une réconciliation au plus haut niveau, ce même monde serait capable de diriger votre pays ?

    On nous dit maintenant que Ravalomana va rentrer, en pleine campagne électorale ? Rajoelina de son côté se positionne comme l’homme providentiel. Pour une fois, ses conseillers voient juste, les élections seront des fiascos. Mais là où ces conseillers se trompent ce qu’un ex-DJ ne sera jamais l’homme providentiel. Si les élections tournent mal, DJ sera le 1er responsable, cela fait quatre ans qu’il est à la tête du pays. Le désordre institutionnel c’est bien lui, les élections sont encore lui et ses alliés.

    Dommange que Ravalomanana se perde au milieu de tout ce désordre, dommage !! Il n’a rien à gagner à ces élections :

    Dommange que l’ancien président n’a pas adopté la posture des hommes d’État que nous avons dans le pays :

    - Zafy, Ratsiraka, Ranjeva....etc....

    .....il y a même des jeunes politiciens qui ont compris très vite qu’il faut se ménager et se mettre au chaud derrière ces trois hommes qui sont à mon sens, à eux trois le moment venu :

    - constituera, surement, demain ce que j’appelle LA TROISIÈME VOIE. !!!

    • 25 septembre 2013 à 18:14 | che taranaka (#99) répond à diego

      DIEGO,

      Akory lahaly,

      - Zafy, Ratsiraka, Ranjeva....etc....
      - constituera, surement, demain ce que j’appelle LA TROISIÈME VOIE. !!

      CHE TARANAKA :

      ZAFY-RRANJEVA OU CE SERA LE CHAOS......

      je sais que vous avez une admiration incommensurable à DEBA....!!!mais moi .....j’ai vu...j’ai vécu...les années ratsirakistes..djoutché....

      FAITES UN EFFORT.....et nous aurons exactement les mêmes ESPOIRS....pour notre pays.....

      POUR QUE LA TROISIEME PARTIE NE SERA PAS LA GUERRE CIVILE....

    • 25 septembre 2013 à 22:51 | diego (#531) répond à che taranaka

      Che taranaka,

      Ne mélangez pas tout.

      J’ai un, et un seul critique à l’endroit de Zafy et Ranjeva. Ce sont des hommes de valeur, ils ont beaucoup de qualité, mais :

      - qu’est-ce qu’ils veulent ? Tout le monde pense savoir ce qu’ils veulent ( de leurs côtés ) mais quoi au juste ??? J’aborde ici le côté politique de notre affaire. Il convient que si l’un de ces deux hommes était à la tête du pays durant quatre ans, Madagascar ait sans doute une autre image, visage plus flatteur et les élites avec aujourd’hui, mais ce n’est pas le cas, il est plus qu’urgent qu’ils nous disent, avant les élections, ce qu’ils pensent de ces élections...enfin qu’ils prennent position :

      - les hommes d’État, les hommes de leur stature n’ont pas le droit se taire.....

      Là où nous sommes, aucun de Zafy ou un Ranjeva ne peut plus arrêter le train infernal dans lequel nous sommes embarqués depuis quatre ans. Destination inconnu Camarade - che taranaka - destination inconnue !!!!

      Mais alors, quoi faire ? Et vous vous demandez où je veux en venir. Le voici, ce que là que l’Amiral entrerait en jeux Camarade. Si tout se passe bien, l’Amiral ne pourra rien faire. Il entrera sur le terrain, ON LUI OBLIGERAIT d’y rentrer même, si tout tourne au vinaigre. Cela n’a aucune valeur FAMINANIANA, c’est mon intuition. C’est un réflexe que tout le monde a quand il se trouve face en un danger, on retourne vers quelque chose qu’on connait qui nous est familier. Un exemple :

      - le général de Gaulle s’est mis à travers le chemin du gouvernement de Vichy de Pétain. En ce moment là, la propagande était de faire passer le Mareshal Pétain comme un personnage rassurant, vu son âge. Le général et ses compagnons ont essayé et ont plutôt réussi de détruire cette image.....le contexte est différente chez nous, mais il y a une ressemblance à souligner ; nos jeunes politiciens candidats sont en train de vendre leur pays, notre pays, à qui ? Ils ne le savent pas, mais tout le sait....mais une chose est certaine, pas aux Malgaches, pas à vous ni à moi.....seul l’Amiral qui se tient débout et ose dire non à la SADC, l’UA, la CI et la France, c’est son droit le plus strict et va lui remercier sans doute d’ici peu....on ne sait jamais....

      Revenons à l’Amiral :

      L’Amiral est le seul politicien malgache qui peut snober une campagne électorale. Le politicien qui peut prétendre gouverner et diriger le pays sans avoir un parti politique fort, sans avoir un programme politique et sans avoir un programme économique visible. Il est tout cela à la fois :

      - RATSIRAKA EST TOUS EN UN. A l’état actuel du pays et dans l’État dans lequel le pays sera, c’est le seul PRODUIT POLITIQUE ou NOURITURE POLITIQUE, le seul politicien GASY vivant envers lequel les Hauts plateau et les Côtiers, le moment venu accorderait encore leur confiance. Les conseillers de DJ ont visé juste en poussant leur poulain de se dire qu’il est l’homme providentiel en passant couper l’herbe sous les pieds de l’Amiral qui est de facto au vu de situation actuelle ce futur homme providentiel. L’Amiral serait homme politique qui saurait rassurer le pays en ce moment là.

      Maintenant je vous réponds, l’Amiral et moi ( je sais c’est très prétentieux de me hisser au niveau de cet homme, mais qu’il me pardonne de mon insolence ) :

      - je suis un homme de droite. Logiquement, la politique économique de Ratsiraka ne me convient pas, c’était le cas hier.

      Mais j’ai vu de mes yeux cette politique économique en 2001, je me suis dit, l’homme a changé, il y était obligé certes, mais il a su s’adapter aux économies de marché, il a su amorcé un virage vers le centre, l’AREMA est de facto devenu un parti politique de centre gauche ( que Pierrot essaie d’occuper en ce moment par exemple ). Comme il est assez intelligent pour comprendre que le communisme est mort, il a su amorcer sans casser une croissance économique dont le 1er bénéficier était Mr Ravalomanana.....l’histoire serait trop longue, j’abrège....

      Pour faire court, si Ratsiraka était un politicien français, par exemple, je ne voterais pas pour lui, je vote à droite, j’ai épousé l’économie de marcher, je suis un individualiste convaincu. L’homme ne sera jamais épanoui nulle part que lorsqu’il l’est avec lui même, c’est-à-dire libre de penser, d’entreprendre et respect des lois existantes, mais maniables..... Cette liberté ne s’arrête que lorsqu’elle empiéterait celle d’autres. Libre de penser, d’entreprendre et un état fort, autrement dit, des lois fortes, visibles et compréhensibles.

      Je ne voterai toujours pas Ratsiraka si en face de lui, il y aurait un jeune homme aussi brillant et qui saurait parlé au pays. Un candidat qui aurait un programme politique et économique simple, lisible, visible et forcement compréhensible et pas forcément un candidat de droite s’agissant de Madagascar.

      Lutter contre la pauvreté, contre l’insécurité, faire venir Dada et j’en passe ne sont pas des programmes politique et économique. Les politiciens candidats qui s’y adonnent ACCUSENT tout bonnement le peuple GASY d’être à l’origine de cette crise.

      A ce tarif, je ne vote pas :

      - parce que mon vote sera inutile !

      Les médias nous apprennent qu’il y a de monde partout où les candidats se déplacent. Attendons le jour des élections combien vont faire les déplacements avant de donner un quelconque crédit à tout ces avances.

      Enfin, je suis assez confortable avec l’Amiral tout au long de cette crise parce que c’est le seul politicien dont je suis capable de comprendre les démarches et dont je suis capable d’anticiper les objectifs :

      - tout simplement parce que ses objectifs sont simples à comprendre et par les élites, par les GASY instruits et plus encore pas DAHOLOBE dans le pays.

      Et ce choix, je l’assume. Je ne suis pas un homme de parti compatriote. Je n’ai aucune animosité envers les politiciens GASY, je suis un homme de conviction et dans mon vocabulaire, aucun ombre de reconnaissance envers les putschistes de n’importe quel visage et quelle origine. Il se trouve que l’Amiral n’a jamais commis de putsch......

    • 26 septembre 2013 à 01:17 | el che (#344) répond à diego

      "seul l’Amiral qui se tient débout et ose dire non à la SADC, l’UA, la CI et la France, c’est son droit le plus strict et va lui remercier sans doute d’ici peu....on ne sait jamais...." (Diego)
      ________________________

      Quelle audace !

      Ratsiraka est amer : il a loyalement servi les intérêts de la France en soutenant le putsch de Rajoelina. Mais voilà : en guise de récompense, il s’est fait botté l’arrière train par la France, le chasse sans possibilité de retour !.

      Et à nouveau, il joue le nationaliste anti-français (comme en 1972) pour retrouver la jupe de renimalala à la première occasion...

    • 26 septembre 2013 à 06:30 | diego (#531) répond à el che

      el che

      Chacun interprète l’événement politique du pays comme il le sent, le voit. Je ne suis pas le produit de la magachisation, je n’ai pas été formé par Madagascar. Je suis formé pour évoluer en Asie, en Europe ou en Amérique de Nord, dans les pays développés, là où l’esprit est supposé être un peu plus large :

      - Madagascar et ses élites ou ses gens instruits sont mal placés pour m’imposer leur vision de cette crise, des événements qui se passent dans le pays et surtout pas après quatre stupides années d’une crise que les élites de ce pays tentent de minimiser pour des raisons inconnues les unes après les autres.....

      Ratsiraka est un assassin, Ratsiraka est un homme dangereux, Ratsiraka est communiste, Ratsiraka a appauvri son pays, Ratsiraka a volé son pays durant 24 ans, etc.....etc....BIEN :

      - laissez moi faire mon propre jugement, je suis un grand garçon. Laissez les gens faire leurs propres jugements, ils sont assez grands, ils ont peut-être vu, vécu à Madagascar durant 24 ans par exemple, alors ils n’ont pas besoin qu’on leur rappelle qui est Didier Ratsiraka, ils connaissent bien qui sait ! J’ai fait des études, autant que ceux qui les disent ici et là...je suis libre de penser, libre, libre et libre....et le problème de Madagascar depuis quatre ans ne s’appellent pas Ratsiraka....Ratsiraka n’est plus au pouvoir depuis 11 ans, mais on veut bien lui faire porter tous les problèmes politique et économique qui se rattachent à ces 11 années écoulées...pourquoi cela de lors qu’on pense, juge les 11 années écoulées nous sont bénéfiques !!!!.

      J’étais dans les milieux économiques durant quelques années, je connais ces méthodes qui consistent à répéter tout le temps une chose pour qu’enfin, ceux qui vous écoutent aillent finir par croire que c’est que vous dites est vrai....le marketing marche bien avec les produits qu’on veut vendre, mais n’aurait qu’un résultat minimum en politique parce que par définition, un peuple est versatile....personne ne sait à l’avance pour qui une personne va voter une fois dans l’isoloir....

      Je suis libre, libre de penser, d’agir, de détester et d’aimer qui je veux sans rendre compte à personne encore moins aux élites de ce pays....un pays à l’agonie où seul un vieillard de 76 ans qui ose dire non à la SADC, l’UA, la CI et la France. Un vieillard de 76, que disait les uns et les autres avec délectation comme si le vieillissement ne pouvait pas atteindre cet homme. Un homme qui sait encore parler à son pays. Le vieillard qu’on dit fatigué est encore de loin celui qui parle le mieux de son pays, qui connait assez bien son pays, ce vieillard de Ratsiraka a encore le bon et unique réflexe d’un homme d’État d’avertir les politiciens du danger dans lequel ils entrainent leur pays, comme un vieux lion, fatigué après avoir livré bataille depuis des années, mais oh qu’il a encore de beaux restes LE VIEUX, il a encore BIEN sa tête et son intelligence politique est INTACT, il jouie quand on le sous-estimer comme en ce moment. Mais la France a très bien compris. La France est discrète, n’a pas jugé bon de réagir parce qu’il n’y a pas eu l’ombre d’une provocation qui sortait de la bouche de l’Amiral. La France l’écoute encore, l’autre France, celle que tout le monde connait commence à douter d’ailleurs.... tout compte fait, le vieillard aurait peut-être raison....on commence à dire qu’un trouble est à prévoir durant et après les élections par exemple....

      En prime, je me fiche pas mal de ses motivations et tout ce qu’on dit lui concernant, une chose est claire et amplement suffisante à mes yeux pour ne pas aller aux élections :

      - ce ne sont pas la classe politique, les politiciens et les partis politiques malgaches qui organisent ces élections.

      Je sens à 1000km cette attitude des certains Malgaches, souvent des gens instruits, une attitude qui consistent à empêcher les autres d’avoir d’autres visions que les leurs :

      - vous n’aimez pas Ratsiraka, c’est votre droit, pensez bien donc que MOI, j’ai aussi le droit et le même droit que vous d’aimer, détester cet homme ou un autre sans qu’on vienne me rappeler sans cesse et à d’autres, de ce que je dois faire.....je couche avec qui je veux....

      Ratsiraka est assez grand et sait se défendre, il a suffisamment d’amis et ont su constituer des réseaux fiables.... et il a suffisamment d’expérience, bien plus qu’aucun politicien GASY vivant ce jour..... et 24 ans de pouvoir sont amplement suffisant pour lui donner des indices fiables si ces élections constituent des solutions pour le pays ou pas :

      - il y a deux France. Ce n’est pas la France que vous connaissez que Ratsiraka a critiquée.

      Puis, connaissez-vous un président qui ne soit pas nationaliste ?

      Un homme politique est nationaliste quand cela l’arrange et souvent pour des raisons purement politiques pour ne pas dire électoraliste. Le même homme le lendemain pourrait devenir l’homme politique le plus internationaliste du monde :

      - écoutez les Français quand ils parlent de la France....la France la France la France, ils sont fiers de leur pays....écoutez les Américain, pour eux, l’Amérique est exceptionnel.....ces deux peuples quand vous les croiser vous demanderont toujours si vous parlez leurs langues...j’en fais parti.....

      Un homme qui a été à la tête de mon pays durant 24 ans mérite mon respect et par le temps qui court, ma confiance, c’est mon droit, cela me regarde !!!

      Je n’analyse pas la crise politique dans le pays suivant mon animosité envers untel ou untel politicien....je laisse à d’autre cette tâche difficile et ils sont nombreux ici même.......Depuis quatre ans, Ratsiaka a fait un parcours sans faute, il sait ce qu’il veut, il connait ses objectifs, mais aussi ses limites :

      - le leadership est une affaire de vision, à cout terme, mais surtout à long terme des événements qui lui entoure. Ratsiraka en a pour Madagascar, réconciliation d’abord et élection par la suite, cela est une vision à mon sens.....

      Aux yeux de Ratsiraka, Ravalomanana n’est qu’un putschiste, avec lequel il veut faire face aux mêmes titres que Zafy et les autres. Ravalomanana est un putschiste, c’est son point de vue, au même titre que Rajoelina, mais que la CI et la France ont bien reconnu en 2002. A ses yeux, 2009 n’a jamais été un putsch, pour lui et il a raison. Par contre pour moi, simple citoyen, 2009 a été un putsch dont la victime était Mr Ravalomanana. Je suis alors perplexe par l’attitude de Ravalomanana tout au long de cette crise ; une victime qui n’a jamais cessé de reconnaitre le pouvoir de ses bourreaux, il est entré via ses hommes dans la Transition illégale et le voilà qui participe a des élections dont il sait bien que les résultats seront contestables et il pense revenir dans le pays en pleine campagne électorale, une élection où ses amis d’hier lui interdisent :

      - pour vous dire que la lecture politique de l’Amiral de cette crise est celle que je comprends, que je digère bien, le reste, c’est à écouter, à manger, et à digérer et si je n’y arrive pas, je jetterai à la poubelle.......

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS