Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 9 août 2020
Antananarivo | 08h53
 

Sport

Masondahy Dauphin

Décoré Grand Croix de deuxième classe

lundi 2 juillet 2007 | Gilbert R.
Masondahy Dauphin, le premier entraîneur malgache de l’équipe nationale de football.

Aucun sportif, aucun encadreur de sport, n’a jamais été décoré de la Grand Croix de l’Ordre National. Masondahy Dauphin vient d’être promu Grand Croix de 2ème Classe et c’est donc le premier entraîneur du football national à être ainsi honoré. Rares sont ceux qui osent dire qu’il ne le mérite pas.

Ancien officier supérieur de la gendarmerie, qu’il a quittée avec le grade de lieutenant colonel, Masondahy Dauphin est l’actuel entraîneur du BAREA, l’équipe nationale de football. Dans les années 70, il fut le premier entraîneur malgache de l’équipe nationale de football, il prenait le relais de l’étranger Gonzalès. Mais il dut aller en France pour un renforcement de capacité en matière d’encadrement sportif dans toutes les catégories. L’équipe nationale fut donc laissée à elle-même pendant presque 5 ans. Mais lorsque Masondahy Dauphin rentra, il fut nommé entraîneur de l’équipe nationale de la gendarmerie, charge qu’il a assumé en 1976 et 1977.

En 1978, il fut sollicité par la Fédération Malgache de Football pour entraîner l’équipe nationale senior tandis que l’Allemand Peter Schnittger encadrait l’équipe nationale Espoir.

L’actuel ministre des sports, Rabarison Philémon faisait partie de cette équipe avec les Mick Andrianasy, Kira, DO, Dezy Ramasy, Jérémi, etc…. Cette équipe ne perdit qu’un seul des 5 matches qu’elle devait disputer entre 1978 et 1980, sous l’encadrement du tandem Masondahy Dauphin-Robson.

Le club M est né

A la fin de 1980, l’équipe nationale senior de football battit l’équipe nationale de l’Ethiopie. Ce fut Philémon qui marqua le but de la victoire, et devait se rendre en Egypte. Masondahy Dauphin doit cependant faire son entrée à l’ACMIL pour deux ans (sixième promotion), une opportunité qu’il ne pouvait pas rater. Ali Michel, le président de la Fédération Nationale, en fut à lui demander qui pouvait bien le remplacer à l’encadrement de l’équipe nationale senior. Il suggéra Peter Schnittger. Ce que la Fédération entérina. La passation eut lieu au restaurant Le Pavillon de Jade.

Ce fut à cette époque que l’équipe nationale de football fut baptisée Club M. Une relation d’information intense s’entretenait entre Masondahy Dauphin à l’ACMIL dont il encadrait les activités sportives en y associant celles de l’Ecole de la Police et Peter Schnittger à l’encadrement du Club M.

De nouveau, Masondahy Dauphin fut appelé par la Fédération présidée par Benony Jacques, à la rescousse du Mosa, Robson et Rémi Vernier « expert » pour la préparation du Club M. Avant les JIOI, cependant, le Club M alla rafler une médaille d’or en Angola dans le cadre du tournoi CAN. Le but marqué par Hery donna la victoire au Club M (1 à 0). Au lendemain de la finale des JIOI gagné contre l’ïle Maurice, le Club M fut forcé de disputer un match de la CAN à Antsirabe contre la Zambie . Ce challenger n’ayant pas accédé au vœu du Club M de s’octroyer 48 heures de détente après son match de Jeux des Iles. L’équipe Malagache ne se laissa cependant pas battre, s’en sortant avec un match nul : 0 à 0.

L’homme de tous les honneurs

En 2000, Masondahy Dauphin fit tandem avec un expert français de FIFA Michel Benezet, pour donner à un groupe de 30 cadres sportifs une formation olympique de haut niveau à Tuléar. Et en 2007, Masondahy Dauphin fut de nouveau appelé à la rescousse des encadreurs de l’équipe nationale de football BAREA où il s’occupe spécialement de la psychologie et du moral des joueurs, mais aussi de la discipline. Pour en revenir aux gestes de reconnaissance envers Masondahy Dauphin pour l’importance et l’excellence des services qu’il a rendus au football national, rappelons qu’il a eu les 6 honneurs dès la première prise en charge de l’équipe nationale dans les années 70. Un an après, ce fut l’ordre national. Et maintenant, donc longtemps, très longtemps après, le Grand Croix de 2° classe.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS