Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
lundi 19 octobre 2020
Antananarivo | 23h27
 

Politique

Toamasina

De sa prison, Roland Ratsiraka contre-attaque

mercredi 9 mai 2007 | RAW

Le candidat à la présidentielle du mois de décembre dernier, Roland Iarovana Ratsiraka, aujourd’hui à la prison d’Ambalatavoahangy Toamasina passe à l’offensive. Arrêté le 19 avril dernier, il doit incessamment s’expliquer devant le tribunal sur trois chefs d’accusation. Il s’agit pour ce maire suspendu de ses fonctions jusqu’au 15 mai prochain, de répondre des accusations suivantes : détournement de deniers publics, abus de fonction et prises d’avantages injustifiés. Mais de plus en plus convaincu d’être victime de machinations et manoeuvres politiques, il porte plainte contre le chef de Région, Andriamorasata Julien, et contre l’inspecteur d’Etat, Henri Léonard Randrianasolo-Ravony. Roland Ratsiraka les accuse d’un certain nombre d’actes illégaux signifiés dans une plainte transmise au contrôleur de l’Administration pénitentiaire de Toamasina le 7 mai 2007 sous le numéro 847 et reçue par le Greffier du Tribunal de Première instance de Toamasina le même jour.

En tout cas, le maire incarcéré s’estime victime de systèmes d’accusations et de poursuites illégaux et a signifié en vain, selon ses proches, à ses supérieurs hiérarchiques et au ministre de la Justice qu’il dénonce les irrégularités sur la Procédure de poursuite menée contre lui car l’enquêteur est, dans sa démonstration, en même temps l’accusateur. Sans oublier de relever le caractère exceptionnel de la détention qu’il subit actuelement, le maire et président-fondateur de l’association politique « Madagasikara Tonga Saina » souligne la précipitation dans laquelle ont été qualifiés les faits qui lui sont reprochés.

Bref, le maire Roland Ratsiraka n’entend pas se laisser faire et sort ses griffes.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS