Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 26 janvier 2022
Antananarivo | 18h17
 

Editorial

De qui se moque-t-on ?

jeudi 14 juin 2007 | RAW

Après que Marc Ravalomanana ait laissé entendre depuis Tolagnaro qu’il est en mesure de se verser lui aussi dans la distribution pétrolière, des compagnies pétrolières révisent leur prix à la baisse.

On ne comprend pas ! Peut-on s’attendre alors à ce que les autres distributeurs suivent le même chemin du recul et revenir aux derniers prix à la pompe avant que ne se décide cette hausse ? Car le groupe des pétroliers nous a habitués à ce genre de comportement ; autrement dit, à l’alignement des prix.

Dans ce cas, a-t-on peur de la véritable concurrence ? A-t-on peur du libre-marché dans la transparence ?

Pour le consommateur que nous sommes, c’est de deux choses l’une : ou bien les compagnies ont voulu des super bénéfices faciles et ont toujours plumé le consommateur alors qu’il n’y a jamais eu de pertes qui tiennent ; ou bien elles ont peur que le groupe du président ne vienne investir lui aussi dans le secteur et les superbénéfices seront partagés. Ou bien que le groupe ne veut pas que Marc Ravalomanana vienne s’imposer dans le domaine.

En tout cas, la hausse des prix des produits pétroliers a soulevé des vagues. Pire, elle a provoqué l’ire du chef de l’État. Il a menacé les investisseurs, lit-on dans la presse. Mais sur les ondes, types radios-trottoirs, on soulève et on s’en prend aussi à l’huile alimentaire. La hausse maladroitement inexpliquée du prix de l’huile alimentaire et de sa pénurie conjoncturelle ouvrent des brèches sur la réelle politique commerciale du pays.

On ne sait plus en fait à quoi s’en tenir. Le contribuable a toujours payé. Le client de la catégorie des particuliers ne peut faire autrement que s’acquitter de la facture qui lui est présentée dans les délais prescrits. Et le ménage rural ne peut que se réjouir de cette baisse du prix du pétrole lampant.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS