Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 12 décembre 2018
Antananarivo | 14h01
 

Culturel

Festival Somaroho à Nosy Be

Daphné et Stéphanie cartonnent, Flash B « peut mieux faire », Ariane déçoit

vendredi 3 août | Arena R.

Le coup d’envoi de la 5ème édition du festival Somaroho a été donné jeudi soir dans la ville de Nosy Be. A l’affiche de ce spectacle qui s’est déroulé à guichets fermés, selon les organisateurs, il y a eu l’artiste camerounaise, Daphné, interprète du fameux titre « Callée » dont le clip a été vu par des centaines de millions d’internautes sur Youtube. Son entrée sur scène qui se faisait très tard, vers 1h du matin a malgré tout été très attendue par l’assistance. Sa prestation a été particulièrement chaude bien que le public ne connaît que quelques titres de son répertoire.

L’aguichante Stéphanie était également présente sur les planches du stade d’Ambodivoanio hier soir. L’interprète de « Tsy misy roiroy » a particulièrement assuré son show, après une brève prestation de Zara, un de ses choristes qui commence à voler de ses propres ailles toujours sous la houlette de Bachra Production, la maison de production de la chanteuse en personne. La plupart de ses titres ont été repris à tue-tête et dansés par le public visiblement enchanté et admiratif.

La mention « Peut mieux faire » est à attribuer à la jeune artiste Flash B qui se faisait depuis quelques mois remarquer par sa déclaration de guerre en public à une autre chanteuse malgache de renom, Black Nadia à qui elle aurait adressé un morceau intitulé « Fausse Jocker » parlant d’une séparation avec un homme et que Black Nadia a répondu par « Manary Jocker ». C’est d’ailleurs sur ce titre « Fausse Jocker » que cette jeune chanteuse a fait notamment vibré l’assistance. Malgré tout, la jeune artiste a dû mal à coller sa belle voix suave avec ses musiciens qui semblent également peiné à trouver l’harmonisation parfaite avec la chanteuse.

Mais le hic de la soirée a certainement été la prestation poussive d’Ariane, le petit neveu de Njakatiana qui essaie tant de ressembler à cet artiste qui est son mentor. Pour cette soirée, le jeune s’est produit en playback, malgré le succès de ses titres sur les ondes et sur le petit écran. Le chanteur a beau invité une jeune fille de l’assistance pour lui partager la scène sur le titre « Hafanana », mais cela est loin de sauver les meubles.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 3 août à 13:06 | Jipo (#4988)

    Finalement les bals poussières n’ intéressent pas grand monde, Ambatolaka by night a assurément plus de succès, et les guichets n’ y sont jamais fermés ...

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives

décembre 2018 :

Rien pour ce mois

novembre 2018 | janvier 2019