Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 10 décembre 2022
Antananarivo | 08h16
 

Société

Ministère de la Santé

Coup d’œil en arrière…

mardi 13 janvier 2009 | Volana R.

Quelques avancées considérables à mettre au crédit de l’obligation de résultats obtenus en 2008, par le ministère de la Santé et du Planning Familial, incluant bien évidemment ceux du vice-ministre en charge des Affaires sociales et de la Santé des mères et des enfants. Afin d’éviter l’overdose des chiffres, ne retenons que les plus éloquents.

Fréquentation accrue

182 CSB ont été créés et équipés, 38 hôpitaux ont vu leurs infrastructures aménagées ou rénovées, dont 16 équipées en chirurgie. Pas moins de 1144 personnels médicaux ont été recrutés pour toute l’Ile, dont 350 médecins et 544 infirmiers ou sages-femmes. 42% des populations fréquentent maintenant les CSB, contre 38% durant l’année 2997. Chaque région est dotée d’au moins 2 ou 3 hôpitaux et de plusieurs CSB.

La lutte contre les maladies transmissibles n’en finit pas d’obtenir des résultats encourageants, notamment contre le paludisme (600.000 moustiquaires imprégnés, distribués gratuitement aux femmes enceintes et taux enfants de moins de 5 ans). Mais 7 millions de personnes ont aussi reçu des vaccinations pour se prémunir des maladies transmissibles. Un nouveau médicament, ACT (Artémisine combination thérapeutic) a été fourni en grand nombre aux CSB.

La prévention gagne du terrain

300.000 personnes ont accepté de se soumettre au test de séropositivité, pour détecter le virus du Sida. 144 d’entre elles ont été déclarées séropositives et suivent un traitement adéquat et gratuit. 3.193.348 enfants de 5 ans et 123.491 mamans de nouveaux- nés, ont reçu la vitamine A. Et près de 2.800.000 enfants de moins de 5 ans et des mères enceintes au nombre de 196.000 ont reçu des vermifuges. Les vaccinations battent leur plein dans toute l’Ile et pas moins de 22.365 enfants de moins de 2 ans ont reçu le nouveau vaccin HIB contre
la méningite et la pneumonie. Le planning familial n’est pas en reste, soit 41% rien que pour la seule ex-province d’Antsiranana. L’opération césarienne, devenue gratuite, a connu un bond de plus 57%, par rapport à 2007, et permis de sauver 800 vies humaines. En matière de nutrition, les efforts ont permis de faire tomber à 7,2% le taux de mortalité infantile, contre près de 9% en 2007.

Toutes les couches sociales

Des privilèges seront bientôt accordés par la loi aux personnes âgées. Les familles nécessiteuses reçoivent des aides, dont 300 qui élèvent des orphelins, bénéficient d’activités génératrices de revenus. Les droits des femmes et des enfants n’ont pas été oubliés, puisque pas moins de 51 associations de protection de l’enfance ou de réseaux de femmes leaders pour le développement ont reçu des aides appropriées.

Partenaires sociaux, organisations internationales et bailleurs de fonds n’ont pas manqué de marquer leur satisfaction lors de la Revue sectorielle de décembre dernier.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS