Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 29 juin 2022
Antananarivo | 00h25
 

Coopération

Inde - Madagascar

Coopération économique : balance commerciale malgache déficitaire

samedi 4 août 2007 | Lanto

Les relations économiques entre l’Inde et Madagascar demeurent mitigées. Un accord de partenariat économique et culturel a été signé entre les deux pays en juin 1997, mais jusqu’ici les échanges commerciaux ne sont pas équilibrés. La balance commerciale est négative au détriment de Madagascar. En effet, la valeur moyenne des exportations malgaches vers l’Inde s’élève à 12 millions de dollars par an contre 80 millions de dollars pour les importations de l’Inde. Les exportations comprennent surtout les produits forestiers, le bois et ouvrage en bois, le raphia, les épices, les produits artisanaux et miniers. À propos des importations, elles sont diversifiées, composées entre autres de produits alimentaires, des biens de consommation et d’équipement. Un renforcement de la coopération commerciale s’avère ainsi nécessaire pour asseoir un certain équilibre.

D’où la mise en place de la Chambre de Commerce et de l’Industrie Indo-Malgache ou « Indo-Madagascar Chamber of Commerce and Industry » (IMCCI) dont l’inauguration s’est tenue, hier, au Hilton Madagascar, en présence du ministre de l’Economie, de la Planification, du Commerce, du Développement du secteur privé, Harison Randriarimanana et de son président, Azeez Arambathickal et le numéro un de l’ « Economic Development Board of Madagascar » (EDBM), Prega Ramsamy. À savoir que l’IMCCI a été lancée officiellement en Inde en 2004.

De nombreux domaines d’intervention

Organisation à but non lucratif, cette chambre consulaire permettra non seulement de renforcer la coopération commerciale. Elle servira aussi d’outil de lutte contre la pauvreté par la promotion des investissements indiens à Madagascar qui s’avèrent aujourd’hui encore très faibles, malgré la multiplicité des opportunités d’affaires. Différents domaines y seront privilégiés,entre autres l’agriculture, les mines, la la santé, ainsi que l’éducation et la sécurité. Des partages d’expertise seront réalisés dans le cadre de l’agriculture. Un partenariat a été déjà conclu avec la Chambre de commerce de la région de Diana en vue du développement de la culture maraîchère notamment la culture de tomates.

Et, par conséquent de réduire les prix des légumes. Concernant le secteur minier, le président de l’IMCCI a énoncé dans son allocution que l’Inde est prête à investir dans ce domaine, surtout au niveau de la transformation pour créer plus de valeur ajoutée.

À propos des secteurs de l’éducation et de la santé, les actions porteront sur la promotion de l’apprentissage de la langue anglaise et de l’informatique, le transfert de technologie et vulgarisation de connaissances sur les plantes médicinales.

Enfin pour la sécurité, elles concernent l’instauration des centres biométriques.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS