Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 24 avril 2024
Antananarivo | 13h07
 

Agriculture

Agriculture

Consommation : 151.000 tonnes de riz importé en janvier et février

lundi 15 mai 2023 | Mandimbisoa R.

Madagascar a eu davantage recours à l’importation de riz au début de l’année 2023, plus précisément les deux premiers mois, selon l’Observatoire du riz dans son dernier bulletin mensuel. Les importations cumulées ont été estimées à 151 322 tonnes au cours du mois de janvier et de février, contre 113 299 tonnes en 2022, pour la même période. Ceci représente une hausse de 33,55%.
Ce volume d’importation en hausse a été destiné à alimenter le marché pour atténuer les éventuelles pénuries du marché local de riz.

Globalement, Madagascar est dans la période de soudure en début d’année. A cet effet, il y a une tendance à la hausse du prix moyen du riz dans l’ensemble. Le passage du cyclone Cheneso en janvier et le cyclone Freddy qui a touché les côtes de la Grande Ile en fin Février a rendu aussi difficile l’opération de commercialisation. Le riz importé a également suivi la tendance à la hausse (55 Ar/kg) malgré l’augmentation de l’importation de riz pour assurer l’approvisionnement du marché durant cette période de soudure.

Pour parvenir à une autosuffisance alimentaire, Madagascar devait produire 3,454 millions de tonnes de riz blanc pour une consommation de 3,290 millions de tonnes pour la campagne 2022-2023 selon la projection du ministère de l’Agriculture et de l’élevage (MINAE). Pour la campagne 2023-2024, le MINAE avance une production de 4,081 millions de tonnes de riz blanc pour une consommation de 3,389 millions de tonnes.

67 commentaires

Vos commentaires

  • 15 mai 2023 à 10:46 | Isandra (#7070)

    Des efforts ont été engagés pour augmenter la production :

    "Depuis 2021, le Projet d’Appui pour l’Amélioration de la Productivité et de l’Industrialisation du Secteur Riz (PAPRIZ 3) est mis en œuvre dans 23 régions, un projet sous tutelle du Ministère de l’Agriculture et de l’élevage et soutenu par le gouvernement japonais qui se focalise sur l’accès des riziculteurs aux semences certifiées, la vulgarisation des techniques PAPRIZ et l’amélioration de l’accès aux matériels agricoles. Pour le suivi des travaux, une réunion des Comités Conjoint de Coordination du projet a eu lieu afin de présenter les rapports d’activités et des amendements du cadre logique a été organisée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Elevage le 6 juillet 2022 à l’Hôtel Colbert.

    En effet, la production de riz pendant la campagne 2021-2022 est de 4 443 000 tonnes et depuis le mois de juillet 2021, on compte plus de 30 000 paysans formés, 1 606 paysans formateurs avec un rendement moyen de 5,58T/ha issu des 203 périmètres irriguées des 11 anciennes régions d’intervention du projet PAPRIZ (Alaotra Mangoro, Analamanga, Bongolava, Itasy, Vakinankaratra, Amoron’i Mania, Analanjirofo, Atsinanana, Betsiboka, Boeny et Menabe).

    Pour les 12 nouvelles régions, 80 Maitres Formateurs ont été formes sur la technique PAPRIZ et un rendement de 4,46T/ha durant cette campagne.

    Pour les semences, la production était de 24,30 tonnes cette année 2022 et les nouvelles variétés Fy vary 32 et Fy vary 35 sont déjà en cours de multiplication à FOFIFA CALA Ambohitsilaozana et Kianjasoa. Les essais de la technique du P-dipping, qui est une méthode de culture par application de phosphore sur la partie racinaire du plant de riz pour maximiser le rendement dans les sols carences en Phosphore avant le repiquage) se poursuivent également, dans 16 périmètres irriguées des Régions Analamanga, Amoron i Mania et Betsiboka et 1 700 paysans collaborent avec le projet PAPRIZ dans la mise en œuvre du P-dipping.

    6 000 000T est l’objectif de production 2023 qui devrait augmenter de 10% par an avec le déploiement des techniques PAPRIZ dans 12 nouvelles régions et l’extension des terres cultivées."

    • 15 mai 2023 à 10:52 | vatolahy (#11348) répond à Isandra

      la réalité est un exode rural et des rizières qui s’envasent.

    • 15 mai 2023 à 13:43 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Pourquoi faire compliqué quand on peut s’appuyer aisément sur les efforts d’autrui ? On copie et on colle et le tour est joué. Grosse capacité d’analyse.

    • 15 mai 2023 à 19:35 | bekily (#9403) répond à Isandra

      je m’en fiche, je n’aime pas le riz.....
      Mais faites plutôt une EDUCATION POPULAIRE pour que :
      1) la population diversifie et EQUILIBRE ce qu’elle mange , il y a las pommes de terre, le saonjo, le vomanga , le sonjo, mangahazo , les LEGUMES de toute sorte etc
      2) que l’AGRICULTURE VIVRIERE soit davantage DIVERSIFIEE ET EQUILIBREE
      Individuellement le Malgache consomme trop de riz....
      2) EDUQUER LES PAYSANS pour élever des poissons au lieu de manger les alevins : bichique ou pirina !!!
      TOUT EST DANS L’EDUCATION DU PEUPLE !!!
      Les Japonais avaient été éduqués pour qu’ils consomment des PRODUITS LAITIUERS par exemple : à produire (comme Racalomanana) et NON importer !!!
      Tsiranana avait eu la bonne idée de communiquer par la vulgarisation du « transistor » ....malheureusement cela se trzansforma en pbjet de propagande....

    • 15 mai 2023 à 21:06 | NTMO (#10005) répond à Isandra

      Pour info : bichique et « pirina » sont des poissons adultes.
      Ce n’est pas parce qu’ils sont petits que ce sont des juvéniles…
      Mais bon, je peux me tromper

    • 16 mai 2023 à 06:49 | Saint-Jo (#8511) répond à Isandra

      # bekily

      Bonjour !

      Le pirina est un poisson nain. Ce n’est un alevin.

      Tandis que le bichique est un alevin, comme le dîtes !
      https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Bichique

    • 16 mai 2023 à 08:37 | elena (#3066) répond à Isandra

    • 16 mai 2023 à 09:53 | rawera (#10329) répond à Isandra

      zay resakao resakao fa ny ahy ny maharesy lahatra ahy dia ny fahavendranan-tsika gasy. MAROVOAY - AMBATONDRAZAKA- SOAVINANDRIANA - BETSIMITATATRA- sy ny hafa marobe. Azo trandrahana tsara fa nahoana no tsy atao fa hanafatra lava izao. AO RAHA. Dia gaga ianao hoe MIAMAHANTRA NY GASY KA MIHINANANA NY TSY FIHINANY. Raha vary no fotsakafony, izao samia maminany : ZORIDIRA, TOMPOKO O ! Efa ambety teninay isaky ny maneho hevitra izahay fa TENA DISO NY POLITIKAN’IRETO FANJAKANA IRETO SATRIA VENDRANA. Jereo tamin’ny andron-dRatsiraka e, que de canaux d’irrigation, que de tracteurs agricoles pour permettre aux paysans de travailler de vastes terres et limiter l’exode rural. Ny zavatra nohariana tamin’izany dia trano etsy sy eroa, hitehirizambokatra, fa ankehitriny, toby fieren-jiolahy (ny fanjakana mihitsy no tompon’antoka amin’izany, (zaho aloha tsy ialatsiny na ny kodiny aza)). Mba jereo e, « tiavo ny namanao tahaka ny tenanao ! » Matahora an’Andriamanitra !

  • 15 mai 2023 à 10:49 | Isandra (#7070)

    OBJECTIF : AUTOSUFFISANCE EN 2024.

    « Les stratégies devant conduire à l’atteinte de ce grand défi, aspiré par Madagascar depuis les années 90, ont pris forme à travers la 3e phase de la Stratégie Nationale du Développement Rizicole (SNDR III) qui est en cours de validation par des acteurs multipartites ce 22 décembre 2022.
    Selon l’agenda présenté au cours d’un atelier, l’atteinte proprement dite de l’autosuffisance alimentaire serait prévue en 2024. Le ministère de l’Agriculture et de l’Élevage qui a été chargé de piloter les actions, s’est vu offrir la contribution, le partenariat et le soutien des acteurs internationaux, à l’instar de l’Africa Rice et de la Coordination Africaine du développement agricole (CARD) mais également les appuis d’une batterie de partenaires financiers comme la Banque mondiale, le FIDA, l’AFD, une longue liste complétée par le soutien technique du JICA.
    La SNDR III vise au-delà de l’autosuffisance alimentaire une vision plus lointaine. Il a été inscrit qu’en 2027 Madagascar aspirerait déjà à dégager une production rizicole excédentaire et sera capable d’en exporter. L’optimisme a été également poussé encore plus loin ; Madagascar deviendrait en 2030 un grenier à riz capable de fournir les pays de la sous-région en riz.
    Selon l’agenda du SNDR III, la production de 6 millions de tonnes de paddy pourrait être réalisée en 2024. Entre 2025 et 2027, un peu moins de 8 millions de tonnes devraient être atteintes."

    • 15 mai 2023 à 12:01 | MALIBUC (#9345) répond à Isandra

      #7070,
      Selon vous l’autosuffisance sera atteinte en 2024 ?
      Votre DJ BOUFFI BAC -7 à dit qu’il fallait « Deux ans pour récolter le Riz » alors je vois mal comment faire en un AN 🤣🤣🤣

    • 15 mai 2023 à 12:51 | ravalitera (#10915) répond à Isandra

      En effet Inandra a raison :
      pour l’année 2020 —> 45.000 tonnes d’imporations (sources https://www.madagascar-tribune.com/Pres-de-5-millions-de-tonnes-de-production-annuelle.html)

      pour un trimestre 2023 —> 151.000 tonnes d’importations

      Alefa Barea !

    • 15 mai 2023 à 13:46 | Jacques (#434) répond à Isandra

      Et ça continue, on copie et on colle.
      Grosse capacité d’analyse.

  • 15 mai 2023 à 11:08 | Albatros (#234)

    Question :

    Combien d’hectares de rizières détruits pour implanter l’ « Autoroute » Antananarivo-Toamasina ?.

    @+

    • 15 mai 2023 à 11:28 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Albatros,

      C’est une question bête de la part d’un Vazaha...! Peut-être, à cause de la dose du café pendant la pose.

    • 15 mai 2023 à 12:08 | MALIBUC (#9345) répond à Albatros

      #7070,
      Question bête.....hihihihihi
      Toutes les rizières sont en train d’être remblayées au profit des constructions (Tanamasoandro, Autoroute, profit personnels...etc...)
      De plus selon votre Pinocchio, il vaut mieux planter de l’Artémisia plutôt que du Vary car cela rapporte plus et est bénéfique pour le pays.
      Alors arrêtez je vous prie de raconter des conneries, l’autosuffisance c’est pas pour demain et vous le savez très bien.
      Quand à l’emploi des pesticides et autres insecticides, faites gaffe à ne pas dépasser les normes Européennes concernant les doses résiduelles, regardez simplement les Haricots et Flageolets qui vont être refoulés à l’exportation.
      A bon entendeur....

    • 15 mai 2023 à 12:33 | citoyendumonde (#4292) répond à Albatros

      Non seulement on a détruit des hectares de rizières mais on n’a même pas dédommagé les pauvres paysans.

    • 15 mai 2023 à 12:46 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      « Les premiers kilomètres de l’autoroute reliant Antananarivo à Toamasina prennent forme. Le maître d’ouvrage a réalisé des travaux de terrassement sur quelques kilomètres, depuis le lancement des travaux de construction de cette infrastructure routière, au mois de décembre. Des engins effectuent des travaux dans la commune d’Ambohitro-lomahitsy, à plus d’une dizaine de kilomètres de Talata-Volonondry, en ce moment. Les terrassements sont fragmentés. Les rizières ne sont pas encore remblayées. « Nous attendons la récolte du riz, avant de toucher aux champs de rizière. », indique un technicien de l’entreprise SAMCRETE, un géant égyptien du Bâtiment et des Travaux publics, qui réalise ce projet d’envergure. Les propriétaires de ces terrains sont inquiets. Ils affirment qu’ils n’ont pas encore perçu leurs indemnisations. « Nous avons besoin de ces terres. Elles nous permettent de subsister. Nous n’avons pas besoin d’acheter du riz, de toute l’année, grâce à nos rendements. », indique un habitant d’Andrainarivo, dans la commune d’Ambohitrolomahitsy. Ce dernier réclame le paiement de ses indemnisations,pour assurer sa survie. « Nous estimons à près de 6 millions d’ariary le prix de notre terrain. Si nos percevons cette somme, nous pourrons exploiter d’autres terrains. », enchaîne cette source. »

      Donc, Les agriculteurs pourront continuer de cultiver dans les autres endroits, la production du riz ne change pas et la circulation des marchandises sera fluide et moins chère grâce à cette autoroute,...

      La Modernisation de Madagascar en marche.

    • 15 mai 2023 à 18:58 | poutinovitch (#11461) répond à Albatros

      On ne construit pas d’autoroute, tout le monde râle parce qu’il y a un gros manque de voies de circulation.
      On construit des autoroutes, tout le monde râle parce que cela empiète sur les terres agricoles.
      Que fait t’on ?

    • 15 mai 2023 à 19:51 | Albatros (#234) répond à Albatros

      @ Poutinovicht (post de 18:58)

      « On » utilise l’implantation actuelle de la liaison ferroviaire (TCE !) Antananarivo-Toamasina pour la réhabilité, l’agrandir, la renforcer !.
      Cela pour facilité le transport des marchandises (dont les importations de riz !) et des voyageurs locaux, SANS empiéter (de trop !), sur les terres agricoles.

      « Madagascar » a tout à fait le droit de vouloir une autoroute !.
      Je me pose juste la question de son utilité et de sa nécessité dans le contexte actuel !.

  • 15 mai 2023 à 12:20 | Besorongola (#10635)

    L’ANNÉE RECORD DE PRODUCTION DE RIZ À MADAGASCAR EST L’ANNÉE 2018 GRÂCE À LA GÉNÉRALISATION DU SRI ET L’ÉLARGISSEMENT DE SURFACE RIZICOLE. .

    Le système de riziculture intensive (SRI) est une technique de culture du riz inventée à Antsirabe (Madagascar) en 1983 par le père jésuite Henri de Laulanié, ingénieur agronome de formation. Elle permet d’augmenter les rendements de façon naturelle en repiquant un par un les plants jeunes au bout de 8 jours au lieu de 30 et en asséchant la rizière régulièrement.

    LONGTEMPS LIMITÉE AUTOUR DE 2T/HA, LA PRODUCTION DE RIZ A AUGMENTÉ À 3 À 4 T/HA SOUS RAJAONARIMAMPIANINA.

    En 2018, la production mondiale de riz a augmenté de 1,5% à 778,6 millions de tonnes selon l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO). C’est ce qu’indique l’Observatoire de statistiques internationales sur le riz (OSIRIZ), dans son dernier rapport sur le marché mondial du riz.

    Dans le détail, cette amélioration est liée aux conditions climatiques clémentes qui ont régné dans l’hémisphère nord ainsi qu’à des prix à la production plus attrayants. En Asie, la progression de la récolte a été tirée par l’Inde, pays où le volume a crû de 3%, alors que la Chine a accusé une baisse de 1% de sa production.

    Du côté de l’Afrique, la zone subsaharienne a vu sa production bondir de 6,8 % grâce à des gains enregistrés, notamment dans les pays comme Madagascar et la Tanzanie. Concernant Madagascar, la production s’élève à 4 millions de tonnes de paddy sur l’étendue du territoire nationale en 2018 contre 3 millions de tonnes en 2017. Le riz blanc disponible à la consommation est de 2,3 millions alors que la consommation annuelle est de 2,5 millions de tonnes. D’où le vide de 210.000 tonnes à combler pour subvenir au besoin de la population.

    En Afrique de l’Ouest, une amélioration de 4,3% a été signalée du fait de la poursuite des programmes gouvernementaux de soutien aux filières locales.

    Pour sa part, l’Egypte, autrefois l’un des gros producteurs de riz du continent, a connu une baisse de 23% de son stock, conséquence de la réduction des superficies rizicoles. S’agissant des perspectives mondiales pour 2019, OSIRIZ indique qu’une récolte en baisse de 777,6 millions de tonnes est attendue. En Asie, les récoltes devraient stagner tandis que l’Afrique pourrait enregistrer une baisse de 5% de sa récolte.

    Rivolala Randrianarifidy 07 /2019

    • 15 mai 2023 à 12:28 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      S’IL ÉTAIT LÀ MADAGASCAR NE SE TROUVERAIT PAS DANS CE SALE ÉTAT !

      Jusqu’à ce jour aucun candidat potentiel n’arrive pas à convaincre d’une manière fluide et cohérente à part un seul. Mais les Gasy 80% pauvres et analphabètes vont être encore séduits par les T-shirt et casquette et un kilo de riz le tout couronné de promesses mirobolantes...

      https://fb.watch/kx6vGnyatH/

    • 15 mai 2023 à 12:37 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      2018 : 4 Millions de tonnes.

      - « La production de riz pendant la campagne 2021-2022 est de 4 443 000 tonnes et depuis le mois de juillet 2021, on compte plus de 30 000 paysans formés, 1 606 paysans formateurs avec un rendement moyen de 5,58T/ha »

      - 6 000 000T est l’objectif de production 2023 qui devrait augmenter de 10% par an avec le déploiement des techniques PAPRIZ dans 12 nouvelles régions et l’extension des terres cultivées."

    • 15 mai 2023 à 13:02 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      C’est une belle héritage que Rajaonarimampianina a laissé à MR HO mais ce dernier continue bizarrement à importer de plus en plus de riz. La raison est simple, il fallait tenir compte de l’évolution démographique. 26,85 millions (2018) et 28.915.653 habitants, en 2023..

      La solution c’est de lutter contre l’exode rurale et mettre en place une véritable politique de planning familial.

    • 15 mai 2023 à 13:03 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Isandra.
      C’est une belle héritage que Rajaonarimampianina a laissé à MR HO mais ce dernier continue bizarrement à importer de plus en plus de riz. La raison est simple, il fallait tenir compte de l’évolution démographique. 26,85 millions (2018) et 28.915.653 habitants, en 2023..

      La solution c’est de lutter contre l’exode rurale et mettre en place une véritable politique de planning familial.

    • 15 mai 2023 à 13:17 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Du temps du Laitier , dans les concours de productions de riz , les meilleurs lauréats arrivaient jusqu’à12 Tonnes à l’ha et mêm15 Tonnes , au lieu de 2 T à l’ha aujourd’hui . Cherchez l’erreur ? A moins que les promesses de culture d’ Artémésia , plus rentable que le riz , soient entrées dans les croyances de nos compatriotes , qui étaient séduits par cette nouvelle pratique , et qui étaient convaincus qu’il fallait attendre 2 années avant de récolter ce produit ancestral . Si vous n’aviez pas entravé cette initiative du Capitaine d’Industrie de l’Empire Tiko , notre Pays aurait atteint l’Autosuffisance alimentaire depuis ...10années .Ceux qui étaient attirés par la révolution ...orange , leur tourne le dos actuellement . Il n’y a que quelques illuminés qui continuent encore de croire qu’il y aura une embellie d’ici la fin de l’année , avec les inaugurations en perspective , et toutes les routes de La Grande île , remises à neuf . Il n’est pas interdit de rêver , comme les prisonniers , et la Diaspora ,à qui le Calife a promis le droit de vote , pour grapiller ...quelques voix .

  • 15 mai 2023 à 12:20 | kartell (#8302)

    Il est plus, qu’évident, qu’avec une hausse de plus de 30% depuis 2022 de ces importations de riz, l’autosuffisance de 2024 est un leurre dont se sert ce régime à des fins de pure propagande !..
    D’autant plus, qu’en matière agricole, on n’inverse pas une tendance haussière, défavorable, avec de vulgaires prétentions ou intentions qui ne pourront qu’ être repoussées à demain, voir à après-demain dans une concrétisation qui exigerait plus de rigueur qu’une simple volonté politique de tribune !..
    Cette hausse spectaculaire de ces importations détricote le discours officiel, tout en démasquant son empressement à tout faire pour qu’une partie du peuple puisse trouver cette pitance low-cost, à la hauteur de ses petits moyens ..
    Cette solution de facilité de comblement de la production locale, insuffisante, par des arrivages, de plus en plus importants, de riz étrangers est une rustine explosive, compte-tenu que cette situation ne pourra conduire qu’à une impasse !..
    L’échec est d’autant plus cuisant lorsque l’on sait que les endémiques seraient, encore, dans le peloton de tête des plus gros consommateurs de riz avec 125 kgs par habitants( lesquels ?) dans une société rurale à 80% des actifs, dont 85% seraient des riziculteurs ( https://journals.openedition.org/economierurale/330)…
    C’est avec ces considérations, très terre à terre, que l’on mesure combien le discours officiel est hors-jeu, misant sur les engrais chimiques et autres produits phytosanitaires, voir OGM pour booster une production en perpétuel déclin !..
    Difficile, une fois encore de croire au miracle parce que l’objectif prioritaire de ce régime serait de passer à une industrialisation massive tout en laissant, sur le bas-côté, une agriculture, hier, nourricière qui fait les frais, d’une politique de la frime et de la fatuité, en étant sa première victime..
    On voit, pour conclure, que, dans ce secteur agricole, en particulier, l’émergence reste un mirage, d’autant que tous les subterfuges utilisés, par le régime pour expliquer l’autosuffisance de demain, ne tiennent pas la route, en conduisant, de plus en plus, vers une dépendance alimentaire, rizicole profonde, où communauté internationale et pays émergents se partagent les rôles de financiers et d’exportateurs de riz, un comble !..

  • 15 mai 2023 à 12:25 | Saint-Jo (#8511)

    « Izaho sy ny vary dia iray ihany ! »

    "Ampireveo ny vahoaka !’’

    • 15 mai 2023 à 12:34 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      « Tsy mba olombelona no fahavaloko, fa ny mosary no fahavaloko ! »

      « La malnutention est un droit fondamental du citoyen ! »

    • 15 mai 2023 à 12:40 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Jereo
      [« Tantara n’y Andriana II, takelaka 803 »]
      na koa
      [« Takelaka notsongaina II » , Siméon Rajoana, takelaka 441]

    • 15 mai 2023 à 12:45 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Correctif :
      ["Tantara ny Andriana II’’]

      Raha mizaha @ aterineto dia tandremana ny « n’y » tsy hifangaro @ « ny » !

    • 15 mai 2023 à 12:50 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-joany,

      Ny voalohany tamin’ny tantaran’andriana.

      Fa ilay faharoa kosa, nalaina tao amin’ny « anganon-dry andriana », montage d’Andriana.

    • 15 mai 2023 à 13:10 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Tsy mba mpamilivily izay lazain’ny olon-kafa,
      no sady tsy mpitsara izay voatahiri’ny Tantara,
      ny aty !

      Misy porofo tsy azo lavina daholo ireto hoe :

      "Ampireveo ny vahoaka’’
      sy ny hoe
      « La malnutrition est un droit fondamental du citoyen ! »
      ireto .

      Raha anoloan’izay rehetra karazana fitsarana,
      na inona ilay fitsarana, na inona,
      dia azo porofoina tsara tsy misy azo kianina fa ireo mihitsy no tenin’ny lehibenareo ireo !

      Izay fikosehana ataonareo any indray,
      dia zavatra hafa izay !

      Tsy ireo irery koa akory anananay tahiry, fa amin-javatra hafa koa !

    • 15 mai 2023 à 13:53 | Isandra (#7070) répond à Saint-Jo

      Masin-joany,

      Ny fitsaram-boalavo angambany.

    • 15 mai 2023 à 15:04 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Tsy mahagaga ny fanambanianareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro ny fitsarana !

      Hoy ny nosoratako hoe :
      « Na inona fitsarana, na inona ! »

      Tsy ny fitsaranareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra fotsiny akory no fitsarana !

      Fa ohatra, misy koa ny fitsaran’ny hay sy tao ary izay fahamarinan’izy roaroa ireo !
      Maro ny toerana samihafa misy azy ireny.

      Iza no sahy handà ny fahamarinam-pototra ny « fitsaran’ny Stanford university » raha manome mari-pahaizana ry zareo ?

      Iza no sahy hitsikera ny loka omen’ny fitsaran’ny Nobel Academy raha manome loka momba ny science na technology ry zareo ?

      Angaha izy ity fitsarana sahala amin’ny ataonareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra any @ universités’nareo any Madagougou ?
      Ka, arakin’ny nosoratanareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ireo mihitsy teto,
      dia hoe :
      ny veta ataon’ny mpampianatra amin’ny mpianany , no ITSARÀNY raha mendrika ny mari-pahaizana ho azony ilay mpianatra na tsia !!!

      Io miteniteny foana io ihany !

      N’y tontolonareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra dia
      tsy misy ifandraisany amin’ny Tontolon’ny fahalalàna sy ny fahaizana ary ny hay-tao mihitsy na dia kely aza !

  • 15 mai 2023 à 12:53 | Albatros (#234)

    @ la « petite main » du jour (post de 11:28).

    Il est vrai que l’ « autoroute » permettra aux riches grossistes d’Antananarivo de transporter les milliers de tonnes de riz importées qui viendront grossir leurs comptes en banques (après paiement des bakchichs, bien sûr !).

    Un petit proverbe inventé pendant mon temps de « pause » (pause = arrêt momentané lors d’une activité) ;

    « Il vaut mieux »importer« du riz, avec des intermédiaires qui se »sucrent" (S’octroyer une grande part des avantages, des bénéfices..), au passage, que de favoriser le développement de la riziculture LOCALE !.

    • 15 mai 2023 à 13:27 | lé kopé (#10607) répond à Albatros

      Madagascar possède 8M d’HA de terres arables , mais au lieu d’aider nos agriculteurs à produire et à gagner leurs vies convenablement , le Calife préfère importer 750000 tonnes de riz , pour enrichir les prédateurs de La République , mais aussi les agriculteurs ...Indiens .Cherchez l’erreur ??? Les souffrances du peuple trouveront bientôt des échos dans les urnes des prochaines élections...si nous y arriverons . L’Histoire est en train de s’écrire , car celui qui ignore son Histoire , est obligé de la revivre sans cesse .

    • 15 mai 2023 à 14:55 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Albatros,

      Les importations de riz sont elles une affaire rentable et font elles augmenter les richesses de riches ? Apparemment, non, car les marges sont minimes et limitées et surveillées par l’Etat. Contrairement à l’époque de TIKO, qui avait le monopole et bénéficié des subventions.

      C’est pourquoi, peu d’opérateurs qui se bousculent de l’exercer.

  • 15 mai 2023 à 13:46 | Shalom (#2831)

    151 000 tonnes de riz importés et les c.ons rezimanta (#7070) tsy ampy solaitra sans honte s’enorgueillissent.

    DJ faikam-boto Rainilainga est là depuis 4 ans et quelques mois, s’il avait mis en priorité la politique globale de l’agriculture et de l’élevage, les paysans auraient déjà « avancé » remarquablement dans ces domaines.

    Mais un type qui ne connait rien de l’agriculture, qui pavane que le riz se récolte en 2 ans et qu’il faut plutôt planter de l’artemisia à la place du riz, saura-t-il réellement comprendre la réalité paysanne malagasy ?

    Colisée, Trano fampiadina akoho, stades manara-penitra dobon-drano, hopitaux manara-penitra qui s’écroulent au premier passage d’un cyclone (quotidien d’un pays tropical comme Madagasikara, pour dire que le c.on ne connait RIEN DE SON SOI-DISANT PAYS) etc ... voilà ses priorités.

    Et pour excuses : Ravalomanana a fait ceci et cela ... , le Covid-19, la guerre en Ukraine, les cyclones etc ... de la litanie quotidienne des FAIBLES.

    • 15 mai 2023 à 14:46 | Isandra (#7070) répond à Shalom

      Déserteur,

      Bon, comme nous sommes dans un système libéralisme, normalement, ce n’est pas rôle de l’Etat direct qui fait augmenter la production, mais, celui des agriculteurs, dont la majorité continuent d’utiliser la méthode traditionnelle laquelle est moins de rendement, malgré cela, l’Etat a met en place des mesures pour qu’elle soit en hausse, grâce auxquelles on constate nette augmentation de la production.

      En 2018 : 4 millions Tonnes,
      - 5 Millions T en 2020
      - la production de riz pendant la campagne 2021-2022 est de 4 443 000 tonnes,
      - 6 000 000T est l’objectif de production 2023 qui devrait augmenter de 10% par an avec le déploiement des techniques PAPRIZ dans 12 nouvelles régions et l’extension des terres cultivée.

      Les causes des importations :

      2020-2021 : Il faut tenir compte le COVID, le confinement, le réchauffement climatique, etc.

      « A Madagascar, la récolte de riz a chuté de 6 %... rapporte le quotidien L’express de Madagascar citant les dernières données de la Banque mondiale. Selon l’institution financière, cette contreperformance est imputable à la sécheresse sévère qui a entrainé le retard du début de la saison culturale, en dépit des pluies inattendues qui ont arrosé des régions arides. »

      Et surtout, non négligeable, le taux de croissance démographique. En effet, entre 2018 et 2022, une augmentation de 3 Millions : https://actu.orange.mg/pres-de-29-millions-dhabitants-a-madagascar-en-2022/

      Cette croissance nous entraîne une nouvelle demande de 400.000 T de riz/an, par rapport en 2018. Alors que l’importation en 2018 était déjà 530.000 T.

      http://www.tresorpublic.mg/?p=35754

      Une autre problématique majeur :« Les pertes post-récoltes dans la production de riz étaient estimées à 11,9% en 2021. En 2022, ces pertes étaient estimées à 15% et l’Etat vise à les réduire à 7% en 2027, si l’on en croit le Pacte sur la souveraineté alimentaire et la résilience de Madagascar. »

    • 15 mai 2023 à 19:28 | NTMO (#10005) répond à Shalom

      Juste pour info, l’artemisia se cultive à contre-saison sur des rizières que l’on peut drainer après la récolte de riz.
      Mais ça, vous ne pouvez l’avoir noté car vous n’êtes pas au pays et que vous parlez des paysans malgaches sans les avoir côtoyés.
      Personnellement, je trouverais plus approprié qu’on y cultive du vivrier comme des pommes de terre ou du blé mais il faut quand même noter que l’artemisia n’occupe que 7000 hectares et qu’à l’échelle du pays, c’est peanuts.

  • 15 mai 2023 à 14:51 | Aulivier643 (#11346)

    cékiki.... ki va pendre HAUT ET COURT tous les Malgaches malhonnêtes ?
    (génocide en vue ?)

    1- dans l’armée de Shalom : bcp de gens tres tres zonâites depuis plusieurs générations ( à se rouler par terre de rire)..formés en URSS..
    2- A l’Eni Fianar et dans l’université révolutionnaire mal ta propos de l’arsoouille..qui est allé déféquer dans le Popo de Science popo..de SA VILLE..La ville des trottinettes électriques ! Vas comprendre !
    3- les ministres à sucettes de la famille de l’éclopé...qui espère une médaille aux JO de l’hypocrysie endémique si chère à son coeur d’expatrié bi national..à gerber..
    4- les complices des fozas..eux mêmes pro WAGNER ( Ravatomanaga)..tentent de créer l’illusion..

    Et les ZINTELLIGENTS pensent ENCORE que l’UE va payer pour leurs sornettes ENDEMIQUES éculées !

    SOMALIE NOUS VOILà..

    Il était une fois une Afrique et Madagougou libérés des vils colonialistes (..)

    Vils colonialistes libérés eux mêmes de ETRONS qui viennent s’incruster en Franchouillie..et y prospèrent tout en crachant dans une soupe devenue bien grasse..et subventionnée par LFi.

    DONNANT-donnant..

    Moi content - toit contente - pourquoi moi payer ?

    Je rentre à PARIS..la ville d’arsouille..si et seulement si il rentre à TANAGOUGOU..ma ville..

    Principe de réciprocité !

    Même pas en rêve !!!

    LOL

    • 15 mai 2023 à 15:41 | lé kopé (#10607) répond à Aulivier643

      Le fait de vouloir vomir votre haine viscérale , envers nos compatriotes , illustre le mal être dont vous vivez quotidiennement .En termes psychiatrique , cela s’appelle de la schizophrénie , et cela relève d’une pathologie évidente , comme le cas d’école , comme diraient les pédagogues .Vous ne cessez d’inonder de mépris ceux qui vous apportent une contradiction , pour la seule et simple raison, que vous ne supportez pas qu’ils maîtrisent la langue de Molière , comme disait NTMO le 12 Décembre 2019 . Car venant d’un « autochtone » que vous classez dans le monde des illettrés , cette situation est insupportable et humiliante pour votre intégrité mentale . Vous vous êtes déjà illustré en vous moquant que l’auteur confondait le facteur de la poste avec les « facteurs du développement », mais aussi l’essence d’une culture avec la gazoline , mais le même NTMO vous a remis les pendules à l’heure . J’ai déjà oublié cette histoire en espérant que vous en ferez de même , mais vous la remettez malheureusement sur le tapis , par paternalisme. Car en aidant les familles de votre femme , vous pensez que vous pouvez vous délester de vos culpabilités , en traitant toutes les femmes Malagasy de vénales , et en affirmant qu’il n’y a pas assez de Français pour assouvir leurs besoins sexuels , mais aussi financiers. Je vous renvoie en pleine tête l’Hypocrisie que vous m’affublez , et pour votre gouverne , je vous ai déjà fait comprendre que je ne profite pas de votre système , vu que je n’ai jamais profité ni de l’assistance sociale , ni de vos émoluments . Ma résidence , hors de l’Hexagone , et au delà de l’Atlantique le confirme . Et pour payer mes Etudes , dans votre Pays , je l’admets, j’ai payé mon voyage de la la Grande île jusqu’ en Métropole, et je n’ ai jamais été boursier de n’importe quel Etat . Vous en avez peut être fait autant , mais cela ne vous autorise pas à nous traiter pour des moins que rien .

  • 15 mai 2023 à 14:59 | Albatros (#234)

    @ La « petite main » du jour (post 12:46)

    Comme vous avez pris le temps de répondre à mon post, je vais prendre le temps (celui de ma pause café !), pour répondre à vos arguments.

    - Vous écrivez : « Le maître d’ouvrage a réalisé des travaux de terrassement » !. Puisque que vous êtes très pointilleuses (vous les « petites mains » du (#7070) !), sur les « performances » de votre idole, je vous invite à ne pas confondre Maître d’ouvrage (la personne, physique ou morale, qui est propriétaire du terrain. Souvent incompétent au niveau technique !) avec le Maitre d’oeuvre chargé de la réalisation des travaux.

    - Vous écrivez : « Les rizières ne sont pas encore remblayées » !. Ce qui confirme qu’une fois « remblayées », ces rizières ne pourront plus produire pour le bien être des populations locales !.
    Ces dernières seront « invitées » à aller « produire » ailleurs !. Dans le Grand Sud, dans l’Isalo, en SAVA ?!.
    Je vous cite :« Donc, Les agriculteurs pourront continuer de cultiver dans les autres endroits » !.
    C’est « quoi » les autres endroits ?.

    - Vous écrivez :« la circulation des marchandises sera fluide et moins chère grâce à cette autoroute,... » !.
    Ah !, bon !. Cette « Autoroute » sera GRATUITE ?!.
    Elle sera « fluide » pour la circulation des charrettes locales ?!.
    Pour les vélos et les piétons ?!.
    Vous reconnaissez implicitement que cette autoroute ne servira qu’à une minorité de « marchands du Temple », et à la circulation rapide des 4x4 des nantis d’Antanarivo pressés de pouvoir bénéficier, pour un « Week-End », du « Miami Beach » de Toamasina.

    Je vous laisse poursuivre votre propagande, souvent surréaliste et pleine de contractions, auprès de vos aficionados !.

    P.S. : Ne répondez plus à mes « questions idiotes de vahaza », cela me permettra de continuer à survoler vos posts sans y attacher plus d’intérêt que nécessaire !.

    • 15 mai 2023 à 15:20 | Isandra (#7070) répond à Albatros

      Albatros,

      Ce sont les agriculteurs eux-mêmes qui ont dit qu’ils attendent les indemnités pour qu’ils puissent s’acquérir d’autres terrains.

      « Elle sera »fluide" pour la circulation des charrettes locales ?!.
      Pour les vélos et les piétons ?!.".

      Je n’essai même pas de vous convaincre, vous savez déjà pértinement quels sont les avantages apportés par les autoroutes aux pays développés, inutile de vous expliquer, concernant le gain de temps, la consommation de carburant, les frais d’entretien, ainsi que la sécurité de gros camions, etc.

      Mais, selon vous, pour que les Malagasy puissent faire circuler fluidement les charrettes, et marchent à pied tranquillement, il ne faudrait pas construire des autoroutes, car ils n’ont pas droit des autres moyens de transport plus modernes. Ce sont réservés aux citoyens de pays développés, en particulier, les occidentaux,...

  • 15 mai 2023 à 15:08 | Besorongola (#10635)

    LA GRENOUILLE QUI VEUT ÊTRE UN BŒUF !

    C’était il y a plus de 2 ans. Certains des projets phares les plus attendus sont Tanamasoandro à Imerintsiatosika, Miami Toamasina, Autoroute Antananarivo Ambatondrazaka Toamasina, Flyover Anosizato - Andohatapenaka. Il a été bien noté à cette époque que les jeux insulaires de l’océan Indien se tiendront dans la nouvelle ville de Tanamasoandro, qui se tiendra en l’an 2023, selon le calendrier jusqu’à présent. Aucune de ces œuvres dites énormes n’a été réalisée et la question est maintenant de savoir qu’en est-il vraiment du jeu insulaire qui, selon le ministère, a été estimé à 98%, mais Siteny Andrianasoloniaiko, qui est également président de la Fédération africaine de judo, est partie du comité olympique de notre pays, disant qu’il n’y a aucun espoir pour cela ?

    Le chantier de l’autoroute entre Antananarivo et Tamatave avance vite. Un peu trop vite aux yeux de certains ; en particulier les cultivateurs qui voient leurs rizières détruites sans avoir été prévenus et encore moins indemnisés
    Bruno Minas • Publié le 12 mai 2023 Réunion 1ère
    Depuis 4 mois que le chantier a été ouvert, déjà 20 kilomètres de tracée de cette autoroute à 4 voies ont vu le jour . Des planteurs de riz ont eu la mauvaise surprise de constater que le tracé initialement prévu n’est pas respecté.

    L’autoroute file droit vers l’Est en écrasant tout sur son passage. Des rizières ont été comblées alors que la moisson devait se faire bientôt.

    Pour ceux qui ont été légalement expropriés, les procédures d’indemnisation traînent en longueur, alors que les travaux avancent à grande vitesse. C’est bien la première fois que l’on se plaint qu’un chantier aille trop vite à Madagascar.

    Cette autoroute est une promesse du président de MR Ho . Il veut inaugurer un premier tronçon avant l’élection présidentielle de novembre, alors l’entreprise égyptienne qui a obtenu le marché met les bouchées doubles.

    À l’instar de Tanamasoandro l’avancée des bulldozers pourrait cependant être freinée par des manifestations prévues contre ce tracé semble-t-il improvisé sans concertation.

    Jusqu’à ce jour, 20 km en 4 mois, 60 km en un an, les 260 km prévues seront prêtes dans 5 ans si tout se passe bien. MR Ho ne sera plus là.

    • 15 mai 2023 à 15:51 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Isandra ,
      Réparez d’abord les 9200km de routes que le sieur Ravalomanna a construites sur toute l’étendue du territoire , et qui ont permis la circulation des biens (produits agricoles ...) et des personnes ( Sécurité) , et on en reparlera . Le reste c’est du Blabla ...Le peuple , comme Coluche le disait dans sa chanson des restos du cœur , ne demande « qu’à boire et manger , et subvenir aux besoins de sa famille » . Ce qui nest plus le cas depuis ...2009. Les promesses de votre Calife , n’engagent que ceux qui y croient , et ils sont (dommage pour vous) , de moins en moins .

  • 15 mai 2023 à 15:15 | Saint-Jo (#8511)

    Ny fomba foza manoloana ny Tontolo tsy foza !

    15 mai à 13:53 , Isandra (7070) répond à Saint-Jo
    Masin-joany,
    Ny fitsaram-boalavo angambany.

    Comments :
    Tsy mahagaga ny fanambanianareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro ny fitsarana !

    Hoy ny nosoratako hoe :
    « Na inona fitsarana, na inona ! »

    Tsy ny fitsaranareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra fotsiny akory no fitsarana !

    Fa ohatra, misy koa ny fitsarana ny hay sy tao ary izay fahamarinan’izy roaroa ireo !
    Maro ny toerana samihafa misy azy ireny.

    Iza no sahy handà ny fahamarinam-pototra ny « fitsaran’ny Stanford university » raha manome mari-pahaizana ry zareo ?

    Iza no sahy hitsikera ny loka omen’ny ’’fitsaran’ny Nobel Academy«  raha manome loka momba ny »science’ : na « technology » ry zareo ?

    Angaha izy ity « fitsarana » sahala amin’ny ataonareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra any @ ’’universités’nareo any Madagougou’’ ?

    Ka, arakin’ny nosoratanareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra ireo mihitsy teto,
    dia hoe :
    ny veta ataon’ny mpampianatra amin’ny mpianany , no ITSARÀNY raha mendrika ny mari-pahaizana ho azony ilay mpianatra na tsia !!!

    Io miteniteny foana io ihany !

    Ny tontolonareo be-sy-leo foza femelles couillues anti ambaniandro Isandra dia
    tsy misy ifandraisany amin’ny Tontolon’ny fahalalàna sy ny fahaizana ary ny hay-tao mihitsy na dia kely aza !

  • 15 mai 2023 à 15:20 | Besorongola (#10635)

    DEUX POIDS, DEUX MESURES !

    Une femme politique à Fianarantsoa est actuellement au cœur d’une tourmente. Très connue dans cette province comme le porte étendard du parti présidentiel, elle connaît actuellement des embrouilles avec la justice. Des affaires de corruption seraient le fond des dossiers qui citent cette personnalité politique. À cet effet, elle serait épinglée par les organes de répression des faits de corruption, lesquels sont, d’ailleurs, très attendus dans leur décision face aux critiques de toutes parts qui peuvent atteindre leur réputation et mettre en jeu leur crédibilité. La femme politique qui ne fait pas encore l’objet d’une condamnation, bénéficie toujours de la présomption d’innocence. Mais certains observateurs craignent qu’elle fasse usage de son influence pour sortir indemne de cette démêlé judiciaire. Et dans ce cas, les organes de répression de corruption risquent, à leur tour, de perdre en crédibilité. Car, ces derniers temps, ils ont brillé d’avoir braqué leur attention vers certaines personnalités. Et ailleurs, ces organes ont su montrer leurs griffes et promettent de ne pas faire de concession, surtout face aux pressions politiques. Le Pôle Anti-Corruption à Fianarantsoa, qui recrute actuellement pour étoffer son effectif, risque de ne pas chômer.

    • 15 mai 2023 à 15:23 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Source /Midi Madagasikara.

    • 15 mai 2023 à 15:39 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Zaref viserait t il la mairie de Fianarantsoa ?

  • 15 mai 2023 à 15:51 | Aulivier643 (#11346)

    @ l’éclopé

    vous confondez « mal être » et compréhension profonde de la réalité malgacho-malgache..( qui peut effectivement rendre bcp de gens circonspects..)

    Rassurez vous, je me porte très bien.

    Laissons ..une fois n’est pas coutume..la réalité vous rattraper..encore et encore et encore..et encore !

    Dans x générations, rien n’aura jamais changé au pays de léklopé et ses copains..

    inutile de s’énerver.

    Il suffit de « commenter »

     :)

    • 15 mai 2023 à 16:41 | lé kopé (#10607) répond à Aulivier643

      Je suis loin de m’énerver , je vous mets en face de vos réalités , et de vos contradictions . Dites moi si dans tout ce que j’ai déclaré ,il y a quelque chose d’irréel . Et je clos la discussion , car dans ce genre de « confrontation » , vous gagnerez toujours par expérience .

  • 15 mai 2023 à 15:53 | lé kopé (#10607)

    C’est dommage que votre de commerce se base sur la haine et sur le le mépris de vos contemporains .C’est une illustration de votre mal être et de votre schizophrénie . Je ne me hasarderai pas dans le domaine psychiatrique , mais vu vos déclarations incessantes sur ce site , vous relevez de la pathologie . Quand vous traitez les femmes Malagasy vénales , et que vous affirmez qu’il n’y a pas assez de Français pour les consommer , vous vous rendez pas compte que vous insultez votre femme , qui est aussi Malagasy Vous êtes nombreux dans cette « écurie » , et votre seul objectif est de dénigrer ceux qui osent écrire dans votre ...langue , et qui jouissent des mêmes avantages que vous. Je ne vous ai jamais insulté , mais vous continuez de vomir sur ceux qui sont persuadés que votre paternalisme à vouloir aider les membres de la famille de votre femme , est une façon d’expier , et de faire tous les pillages que vous

  • 15 mai 2023 à 15:58 | lé kopé (#10607)

    Zaref n’a pas besoin de postes pour dénoncer tous les injustices dans ce Pays . Il a été le seul défenseur de HVM , quand tous les rats ont quitté le navire , et il a quitté ce parti Politique , en constatant que tous ceux qui ont viré leur cuti , reviennent au bercail pour espérer revenir au pouvoir . Pour votre gouverne , cette corruption a surtout été constatée par des membres de la Staff de cette Institution que vous insinuez , dont un proche de Zaref lui même .

  • 15 mai 2023 à 16:07 | Aulivier643 (#11346)

    @ léklopé

    1- ma femme est d’accord avec TOUT ce que je dis ici et elle est loin d’être la seule !
    2- ce qu’elle pense de VOUS et des autres « arnaqueurs gasy gsay » va bien au delà de ce que j’écris ici...je suis une Modéré en comparaison de ma femme ! et des AUTREs !
    Vous n’imaginez pas à quel point des malgaches qui vous lisent, vous détestent..
    3- un jour peut être, vous..ou plutôt la génération suivante..cesserez de nous prendre pour des JAMBONS..
    4- parlez nous des 150 000 pilleurs malgaches en France Messir leklopé..

    L’hypocrisie qui vous est endémique vous sera re-facturée..

    pillages MON Q

  • 15 mai 2023 à 16:17 | Besorongola (#10635)

    L’HÉRITAGE COLONIAL ENTRE LES MAINS DES VALETS DES COLONS DE 1960 À NOS JOURS.

    https://fb.watch/kxWb6wPMUT/

    • 15 mai 2023 à 17:35 | Jipo (#4988) répond à Besorongola

      De quelle aristocratie parlez-vous ?

  • 15 mai 2023 à 16:50 | Aulivier643 (#11346)

    @ l’éclopé

    Tu ne comprendras jamais mes réalités :

    1 -car mois j’habite ici..et pas toi..

    2- et tes « amis » sont des tortionnaires corrompus MALGACHES à qui tu trouves des circonstances atténuantes car ils font partie de ta famille...et qu’ils son des victimes éternelles de la colonisation.

    mais bon..

    il parait que c’est la faute à Gallieni n’est ce pas ?

    Tu peux croire que ta petite chansonnette arsouillette va durer éternellement..

    Non..

    ca va bientôt s’arrêter..

    Ca va s’arrêter..

    CA SUFFIT.

    L’arnaque est tellement visible que même les plus « calmes » d’entre nous en ont ras le bol de vos malgacheries endémiques et INSULTANTES envers ceux qui vous ont accueillis..à bras ouverts..comme des KONS !

    L’ARNAQUE GASY va se prendre une BRANLEE

     :)

  • 15 mai 2023 à 17:25 | Saint-Jo (#8511)

    Bof ! Que les racistes vils coIonialistes attardés le veuillent ou non ,
    au pire la Françafrique n’est plus
    au mieux la Françafrique est mourante !

    Les retraits de troupes françaises du Mali, du Burkina Faso et de la République Centrafricaine sont des signes allant dans ce sens !

    Les Russes wagner ont pris la place.
    Nous n’avons pas suffisamment de recul pour dire si c’est mieux ou pire ou égal .

    Mais ce que l’on constate pour l’instant c’est que, malgré la guerre en Ukraine, les Russes wagner gagnent du terrain dans les anciennes colonies françaises d’Afrique.

    Les racistes vils colonialistes attardés autoproclamés fransés, comme l’ ’’olivier210" qui crâne encore et toujours comme si tout est comme auparavant, voient arriver et s’installer les Russes wagner.
    À court ou à moyen termes, quel sera le sort de ces racistes vils colonialistes attardés ?
    Je n’en sais rien.
    Je crois quand même que la prise de position des Français sur la guerre en Ukraine et les aides qu’ils apportent à l’Ukraine risquent fort d’énerver les Russes wagner présents dans les anciennes colonies françaises. Alors il est difficile de prévoir l’attitude des Russes envers les autoproclamés fransés encore présents dans les anciennes colonies françaises,.

    • 15 mai 2023 à 18:10 | Stomato (#3476) répond à Saint-Jo

      >>Mais ce que l’on constate pour l’instant c’est que, malgré la guerre en Ukraine, les Russes wagner gagnent du terrain dans les anciennes colonies françaises d’Afrique.<<

      Et ce que l’on ne constate pas depuis Madagougou, c’est que Wagner perd du terrain en Ukraine,
      et même Wagner envisage de donner à l’armée d’Ukraine les positions de l’armée de Poutine LOL.

    • 15 mai 2023 à 19:09 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      1.Les wagner en Ukraine ne sont pas l’armée russe.
      2.Les wagner en Afrique ne sont pas l’armée russe non plus
      3.Cette guerre en Ukraine n’est pas un blitz. C’est une guerre qui, peut-être, durerait au moins jusqu’aux présidentielles US de fin 2024.
      « ON » a remarqué que le nombre d’Américains moyens qui trouvent que leur pays dépense beaucoup d’argent pour cette guerre augmente progressivement.
      4.Les Russes [l’armée russe et non les wagner] gagnent leurs guerres « sur la durée ». ’’ON’’ connaît l’Histoire : Napoléon et Hitler en avaient fait l’amère expérience ! De plus, sur ce coup -ci, « leurs pouvoyeyrs d’armes » interdisent formellement aux Ukrainiens toute incursion en territoire légale de la Russie.

      Trop de coïncidence de plusieurs facteurs allant dans le même sens et laissant perplexe tout esprit éveillé !

    • 15 mai 2023 à 19:14 | poutinovitch (#11461) répond à Saint-Jo

      Les russes ne vont pas faire grand chose contre les français. Ils sont déjà moribond chez eux.

  • 15 mai 2023 à 17:41 | Jipo (#4988)

    Les Russes n’ ont que faire des marginaux Français restés en Afrique, ils ne sont pas là pour du baby-sitting ...
    Et contrairement aux Français ils ne seront pas remerciés à coup de lattes au Q !

    • 15 mai 2023 à 18:12 | Stomato (#3476) répond à Jipo

      Oh que non, ce sont les africains qui seront remerciés à coups de lattes là où ça fait mal...

  • 15 mai 2023 à 17:57 | Isandra (#7070)

    Lékopé,

    « Réparez d’abord les 9200km de routes que le sieur Ravalomanna a construites sur toute l’étendue du territoire ».

    Avec plaisir, mais, pouvez vous nous citer ici ces routes.

    En tout cas, la Banque mondiale a déjà démenti que les routes réhabilitées pendant 2002-2008 n’atteignent pas à 9.000 km.

  • 15 mai 2023 à 18:48 | Isandra (#7070)

    Madagascar ne fait pas partie de pays africains où le coût de la vie est le plus élevé. Tout cela grâce aux mesures prises par ce gouvernement, tels le blocage de prix de carburants, les prix de certains PPN, etc

    https://fr.statista.com/infographie/29716/pays-africains-cout-de-la-vie/#:~:text=En%20Afrique%2C%20selon%20des%20donn%C3%A9es,%C3%89thiopie%2C%20Maurice%20et%20le%20Zimbabwe.

  • 15 mai 2023 à 20:17 | Besorongola (#10635)

    ÉCONOMIE AU ROUGE DE L’ÎLE ROUGE !

    Situation économique de Madagascar.

    Les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs de développement énoncés dans le Plan Emergence de Madagascar, qui oriente le développement socio-économique du pays, restent lents, car la productivité, due à une transformation structurelle insuffisante, contribue négativement à la croissance. En outre, Madagascar continue de faire face à des défis économiques et sociaux majeurs, exacerbés par des chocs exogènes. La croissance économique a atteint 5,7 % en 2021 malgré la pandémie de COVID-19 et les multiples chocs climatiques qui ont exacerbé la fragilité de Madagascar. Ce rebond, après une contraction de 7,1 % en 2020, est principalement dû à une reprise dans les secteurs de l’exploitation minière, des services et de la construction. Cependant, la pauvreté reste élevée et augmente dans les zones urbaines, reflétant l’impact de l’exode rural, le manque d’opportunités d’emploi dans les villes et une baisse de la productivité des entreprises privées.

    En 2022, la croissance devrait se ralentir pour atteindre 3,8 %, reflétant principalement l’impact des catastrophes naturelles répétées, aggravé par la détérioration du contexte mondial. Au début de 2023, deux violentes tempêtes tropicales ont frappé Madagascar, submergeant de nombreuses routes, inondant et détruisant des écoles et des centres de santé. En outre, des données récentes indiquent que les cyclones répétés ont augmenté de 27 % le taux de pauvreté parmi les ménages touchés. La croissance du PIB réel devrait s’améliorer pour atteindre 4,2 % en 2023 et s’accélérer pour atteindre environ 5 % en 2024-25, principalement grâce à la reprise de l’industrie minière et à la réouverture progressive du trafic aérien, en particulier avec l’Afrique du Sud.

    La hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie, exacerbée par l’impact indirect de la guerre en Ukraine sur les prix des produits importés, a alimenté l’inflation, qui a atteint 10,9 % (en glissement annuel) en décembre 2022, érodant le pouvoir d’achat des ménages et exacerbant les niveaux de pauvreté déjà élevés, en particulier dans les zones urbaines.
    Le déficit de la balance courante est estimé avoir augmenté pour atteindre 5,6 % du PIB en 2022 (contre 5 % du PIB en 2021), la reprise des exportations de minéraux étant compensée par l’augmentation des importations de produits pétroliers raffinés, de denrées alimentaires et de biens intermédiaires. Les réserves internationales brutes ont diminué, mais sont restées globalement adéquates, passant de 5,9 mois d’importations en 2021 à 5,0 mois d’importations en 2022.

    Dernière mise à jour : 24 mars 2023 / Banque mondiale.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS