Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 28 octobre 2021
Antananarivo | 13h24
 

Société

Banque Mondiale

Conjoncture économique : le taux de pauvreté atteint 77,4%

jeudi 17 décembre 2020 | Mandimbisoa R.

L’économie malgache s’est contractée de 4,2% cette année. C’est ce que la Banque mondiale a indiqué dans sa dernière note de la conjoncture économique pour Madagascar. Elle estime ainsi que près de 1,4 million de personnes sont tombées sous le seuil de pauvreté (à 1,9 dollar par jour) cette année, ce qui porte le taux de pauvreté à 77,4%, son niveau le plus élevé depuis 2012.

L’intensité de la récession est comparable à celle de la crise politique de 2009. Elle s’est notamment manifestée par une forte baisse des recettes d’exportation et des investissements privés.

Les perturbations du commerce international et de l’activité domestique liées à la pandémie de Covid-19 sont les principales cause de cette récession. Au cours du premier semestre de l’année, 64% des ménages ont signalé une perte de revenus et 97% des entreprises une baisse de la demande de leurs produits et services. Un arrêt brutal de l’activité économique a entraîné une augmentation significative de l’extrême pauvreté, les populations vulnérables des zones urbaines étant particulièrement touchées.

L’effondrement des recettes fiscales, associé à la crise, et l’augmentation des dépenses publiques ont entraîné une aggravation du déficit budgétaire. Celui-ci a atteint 5,2% du produit intérieur brut (PIB) cette année. Les risques de surendettement ont augmenté ces derniers mois, mais malgré que le secteur financier ait été touché par l’augmentation des défauts de crédit, la solvabilité des banques reste généralement saine.

« En l’absence de réformes ambitieuses, la crise risque d’exacerber ces contraintes et de freiner durablement le développement du pays », souligne Marc Stocker, économiste principal à la Banque mondiale pour Madagascar et auteur du rapport. « Au-delà des répercussions de la crise, la croissance économique reste structurellement entravée par l’insuffisance du capital humain, la forte prévalence de l’informalité et de l’agriculture de subsistance, le manque et le mauvais entretien des infrastructures de connectivité, et la faiblesse de la gouvernance », avance-t-il.

Les prévisions ne sont pas encore bonnes pour l’année à venir. La Banque Mondiale estime que les effets économiques de la pandémie continueront de se faire sentir en 2021. « La croissance devrait se redresser graduellement pour atteindre 2% en 2021, avant de rebondir plus sensiblement à 5,8% en 2022 », indique-t-elle dans sa projection. Une projection largement moins optimiste celle de l’Etat, qui prévoit un taux de croissance de 4,5% l’année prochaine, dans le projet de loi de finances 2021. Le taux de pauvreté restera bien supérieur à ses niveaux d’avant la crise, ne diminuant que modérément pour atteindre 76,6% en 2022. Mais les projections restent incertaines, avec la possibilité qu’une deuxième vague de la pandémie ou d’autres chocs économiques et climatiques retardent la reprise, prévient la Banque Mondiale.

« Le retour à une croissance durable va largement dépendre de la capacité de l’Etat à mobiliser des ressources intérieures pour les investissements prioritaires dans le capital humain et les infrastructures, ainsi que des réformes d’envergure pour stimuler l’investissement privé et la création d’emplois, accélérer la dématérialisation de l’économie, stimuler la productivité agricole, et renforcer la sécurité alimentaire », déclare Marie-Chantal Uwanyiligira, représentante de la Banque mondiale à Madagascar.

138 commentaires

Vos commentaires

  • 17 décembre 2020 à 09:07 | Yet another Rabe (#4812)

    Bonjour,

    Il n’y a que des batailles de chiffres, de projections venant de BM, de diverses instances financières internationales, du pouvoir malgache sur la pauvreté et la paupérisation à Madagascar.

    Toute cette bataille de chiffres, ces paroles creuses, toutes ces promesses sont vaines.
    Pour n’importe qui, il suffit de remonter la RN 1 en allant vers Tana et de voir "La Réunion kely" pour constater l’effarante pauvreté des malgaches.

    Les Malgaches ne comprennent ils pas que les grandes villes, la Capitale ne le nourriront pas ?

    Leurs dirigeants font ils le nécessaire pour inciter les gens à retourner dans leurs campagnes pour travailler la terre afin de se nourrir ?

    Conclusion : Quel malheur pour ce peuple malgache qui se complaît dans l’infantilisation dans lequel le berce ses dirigeants.
    Il accepte comme une fatalité sa pauvreté dans une logique de serfs vis à vis de son seigneur.

    Cordialement
    YaR

    • 17 décembre 2020 à 09:32 | betoko (#413) répond à Yet another Rabe

      Ce n’est pas exclusivement malagasy, posez vous la question pourquoi des africains tels que des ivoiriens , sénégalais entre autres cherchent à s’emigrer en Europe au péril de leur vie , car pour eux il est tres facile de trouver 50 à 100euros par jour en mendiant dans les grandes villes d’Europe .
      Idem avec certains de nos paysans , un gardien de parking à Tana me disait qu’ en une seule journée , il arrive à ramasser 5000 fmg , et il me disait pour quoi voulez vous que je me casse le Q à labourer la terre toute l’année
      Et avec cette pandémie toute l’économie mondiale a pris un coup et on ne sait pas jusqu’à quand cela va durer

    • 17 décembre 2020 à 09:38 | citoyendumonde (#4292) répond à Yet another Rabe

      Mais tous ces chiffres qu’on annonce sont hypothétiques. Si vous faites partie des privilégiés, vous pouvez peut-être ignorer la pauvreté extrême de nos concitoyens mais dès que vous mettrez le nez dehors, vous auriez à faire face à cette réalité cruelle dans laquelle on vit dans notre pays. Pleure ô mon pays bien aimé

    • 17 décembre 2020 à 14:23 | zorey974 (#7033) répond à Yet another Rabe

      Sauf que les malgaches qui s’en sortent sont totalement indifférents à leurs compatriotes qui baignent dans la pauvreté extrême. Et celui qui par malice et escroqueries en tout genre, sortira de cette pauvreté, il adoptera le même comportement que ceux là qui ne le regardaient même pas quand il était dans cette misère crasse.
      Moi la débauche de luxe de certains me met mal à l’aise quand je suis là bas (Tana en particulier) mais apparemment ne gêne pas ceux qui en profitent.
      Bref Tana la ville de tous les extrêmes, à fuir sans délai.

    • 19 décembre 2020 à 01:39 | kunto (#7668) répond à Yet another Rabe

      KUNTO ny Patriote Malagasy d’Antananarivo

      - Entièrement d’accord avec vous Zorey 974 , ici à Madagascar les pauvres de toutes les régions doivent s’unir pour réclamer un meilleur partagent des aides internationaux , pour le moment c’est toujours quelques familles qui s’enrichissent de plus en plus .....

      - Pauvres Malagasy unis on est plus fort , notre division profite aux riches politiciens ... etc ...

  • 17 décembre 2020 à 09:26 | citoyendumonde (#4292)

    Le meilleur baromètre pour évaluer l’état de santé de l’économie est la famille ou son propre entourage. Quand je regarde la misère de plus en plus inquiétante que mon entourage est en train de vivre, je suis très pessimiste pour notre pays et écœuré sur la manière dont les responsables de ce pays s’y prennent. On veut faire passer les loisirs et le sport avant la production de besoins vitaux. Mampirevy no ataon’ny sasany fa angaha ity fitondrana firenena ity vitan’izany ?
    Construire une piscine olympique et des stades partout or qu’une grande partie de la population n’a rien à manger. On a profité du covid pour récupérer des fonds des bailleurs afin de financer ces projets qui ne sortiront pas la population de la grande pauvreté. Et les gueux qui se laissent bernés par ces shows : jerosalema, barea etc... Mais quand est-ce qu’on va se réveiller dans ce pays ?

    • 17 décembre 2020 à 09:43 | betoko (#413) répond à citoyendumonde

      Ne soyez pas de mauvaise foi comme d’habitude .La construction des stades ou des piscine olympiques ne coûte pas des milliards d’Ar et le budget alloué pour cela a déjà été prévu avant l’arrivee du coronavirus
      Si Andry Rajoelina et son gouvernement jetent de l’argent par la fenêtre comme pour acheter un avion "force One" par exemple (suivez mon regard ) la banque mondiale , le fmi et l’EU nous auraient fermé le robinet comme en 2008 , je dis bien en 2008

    • 17 décembre 2020 à 10:05 | citoyendumonde (#4292) répond à citoyendumonde

      Betoko,

      Les constructions de ces stades, piscine, colisée sont-elles inscrites dans le budget de l’Etat ? et de quelle année en fait ?
      Il fut un temps où tous ces travaux étaient arrêtés, faute de moyen, mais le covid est arrivé et tout a repris comme par miracle. Il faut arrêter d’infantiliser la population.
      Ravalomanana n’est plus au pouvoir et on ne fait pas un concours de médiocrité. Si à chaque fois dans ce pays, celui qui est au pouvoir justifie ses incompétences en citant le bilan de ses prédécesseurs, qu’il démissionne puisqu’on ne l’a pas forcé.

    • 17 décembre 2020 à 13:17 | lé kopé (#10607) répond à citoyendumonde

      Les forumistes ont raison , car dès que l’on sort de chez soi ,(si on a une demeure convenable) , la misère vous saute à la gorge .Il existe deux catégories bien distinctes dans notre société , les riches qui se pavanent dans de grosses villas , avec des clôtures en barbelé , et leur 4*4 , en faisant leurs courses dans les grandes surfaces , et les pauvres hères , qui cherchent de quoi se nourrir ,au jour le jour . Les classes moyennes n’existent plus , car ils peinent à payer leurs factures (Jirama)qui ne leur amènent ni l’eau , ni l’électricité ...A côté de cela , Mr Betoko qui persiste et signe que tout va bien Mme La Marquise , et que ce sont les haineux et les jaloux qui critiquent les projets en pleine réalisation .En défendant les causes de nos prédateurs , vous en êtes complices , donc coupables .Ce n’est pas en démontrant par quelques bribes de lucidité que vous vous justifiez en disant que vous n’êtes pas un inconditionnel de votre Gourou .Ceux qui ont pris le pouvoir par la violence et le mensonge devront un jour rendre compte de leurs méfaits , et vous avec. Masina ny tany Ndrazana .

    • 17 décembre 2020 à 14:27 | zorey974 (#7033) répond à citoyendumonde

      A la décharge de Betoko, cette situation n’est pas nouvelle. Personnellement je n’ai jamais vu de classe "moyenne" à Mada mais une classe dirigeante et dominante riche ultra minoritaire et une classe pauvre (extra pauvre) ultra majoritaire.
      Entre ces 2 classes une minuscule classe moyenne.
      Mais effectivement plus ça va plus ça se voit car le grand luxe fait de plus en plus tâche dans cet océan de miséreux.

    • 19 décembre 2020 à 01:49 | kunto (#7668) répond à citoyendumonde

      J’ai préféré le Président Rajoelina à Mr RA8 : mais je penses que le Pésident Rajoelina est un peu juste pour diriger un grand pays comme Madagascar : a t’il réglé le problème des 40 pick up 4 X 4 destiné aux provinces ????? non - non - non - non .....

      STOP la famine avant le sport - la culture et les loisirs Monsieur le Président ...

      Pas de sport - de culture et de loisirs le ventre vide Monsieur le Président ...

  • 17 décembre 2020 à 09:29 | Stomato (#3476)

    Aucune envie de commenter cela.
    Mais impatient de lire la prose d’Isandra et Bekoto...

    • 17 décembre 2020 à 10:58 | Stomato (#3476) répond à Stomato

      Pour l’instant, pas du tout déçu des élucubrations de bekoto...

    • 17 décembre 2020 à 13:33 | saint-augustin (#9524) répond à Stomato

      Bonjour,
      Il faut être honnête ! Cette pauvreté extrême à Tana ne date pas d’aujourd’hui .Il faut revenir avant la grande grève de 1972 où les tenant de la grève disait:on est aussi capable de développer notre pays .Conséquence :ils ont gardé leurs enfants dans des écoles françaises :les panjanaka ,parler la langue française ou autres:teny baiko et envoyer leurs enfants en France :mpanjanatany et continuer à affluer jusqu’à ce jour.Les malgaches sont les premiers immigrés en France de l’Afrique subsaharienne.Des professeurs en Médecine à Mcar préfère être infirmier en France ,des diplômés préfèrent livreurs ,ect,...
      Bande d’hypocrites qui n’aiment pas leur pays !

    • 17 décembre 2020 à 13:54 | Yet another Rabe (#4812) répond à Stomato

      @ Saint Augustin,

      Pour vous sachiez que le fitiavan-tanindrazana à des limites, et que somme toute il est humain que vous cherchez le lieu et cadre de vie qui vous permette de mieux vivre, je vous remets ce lien du blogeur Elman d’ Actutana :

      https://www.actutana.com/cest-complique-quand-un-malgache-donne-des-lecons-a-un-autre-malgache/

      En celà, il n’y a aucune hypocrisie tant que c’est pour satisfaire ses besoins et intérêts propres en ne portant préjudice ou au détriment de qui que ce soit.

  • 17 décembre 2020 à 09:40 | Hery Rak (#10294)

    Mazava be izany raha zava-misy manerantany fa kosa ny diabolisation tsy hampiova n’inoninona mihintsy indrindra maneran-tany. Ho hitantsika eo hoe manahoana ny capacité tsika hiatrehana ity Crise mondiale ity. Ao anatin’izao olana économique izao isika no mbola afaka miasa sy manao zavatra ny fitondrana, dia ataoko angamba fa en bonne voie isika. Ny tena olana eto amintsika dia ilay tsy fizakan-tena aratsakafo. Ka na hanafatra aza isika, rehefa tsy hanome ny firenena hanafarana dia tsy misy dikany. Zava-dehibe io ary ataoko fa anisany vaindohandraharan’ny fitondrana io ankehitriny.
    Ny tsy hadino koa dia ny hoe, nisy krizy niverimberina teto Madagasikara, fa ity indray mitoraka ity kosa dia hafa mihintsy, satria hatrany ivelany izy ity. Raha nisy krizy teto hatrizay, dia tadidio nandeha foana ny "exportation et importation", ny "tourisme" na dia nihena aza, ny "transport" sy ny sisa.

    • 17 décembre 2020 à 15:40 | lé kopé (#10607) répond à Hery Rak

      St augustin ,
      J’ai décidé de quitter mon Pays , quand ,ayant fini mes études , je me suis rendu compte que je ne mangerai jamais à ma faim , que je ne pourrai pas nourrir une famille , et payer le scolarité et les médicaments de mes enfants ,s’ils tombent malades . J’ai dû batailler pour pouvoir sortir du Pays , car du coup , l’Administration vous trouve utile , et comme ils disent , on a besoin de vous pour sauver le soldat "Rayan". Mais même en n’obtenant aucune bourse, car n’étant pas du côté du pouvoir , on vous cherche toutes sortes de difficultés pour ne pas vous donner l’autorisation de sortie du territoire (EXEA).Avec beaucoup d’abnégation , mais sans bakschich , me voilà débarqué en Métropole avec une valise , deux pantalons et deux chemises , sans aucun vêtement d’hiver . Au bout de 2mois , j’arrive à avoir un boulot d’étudiant qui me permettra de suivre ma scolarité . Bref , sans vouloir étaler mon parcours , voilà la preuve que l’on peut en une année , gagner sa vie loin du Pays et sa famille , et pourrai -t-on lancer la pierre à celui qui veut vivre une vie meilleure ,en prenant cette initiative ? Le groupe Mahaleo l’a bien démontré dans sa chanson "Marovoay", que quand on n’arrive plus à survivre , on est obligé d’aller voir ailleurs si l’herbe est plus verte .Comme disait Elman dans Actuatana , on ne peut pas comparer , l’incomparable , et sans aucune connotation péjorative , les ambitions du immigré ne sont pas les mêmes que quelqu’un qui cherche à manger tous les jours que Dieu fait .La vie est si courte qu’il ne faut pas se laisser aller au fatalisme qui nous tient .

    • 17 décembre 2020 à 19:54 | Eric (#9949) répond à Hery Rak

      Ilay hoe manao zavatra ny fitondrana dia zavatra tena laharapahamehana ve ? sa fisehosehona ? ohatra Collisee ?

      Mila mianatra oa vao mitondra firenena, nianatra economie sy droit farafaharatsiny, fa tsy fisehosehona ny maha maika.

      Mbola ambany be izany ny croissance ary mety tsy ho tratra akory izany 5,8% izany 2022 dia inona fa tsy efa tapitra ny mandat any Rajoelina tsy nisy fandrosona vita ? tsy nahimby ny IEM fa mila averina hatraminy voalohanay fa tsy tao anaty plan ny COVID 19.

      Hitady mandat faharoa indray izany dia hanao FAMPANANTENANA eo indray dia asa izay hiafarany ity firenena ity eh ?

  • 17 décembre 2020 à 09:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    La priorité des priorités c’est l’autosuffisance alimentaire n’est-ce pas ? Les terrains arables et le capital humain ne manquent pas dans ce sens n’est-ce pas ? C’est la volonté politique suivi d’action responsable qui fait défaut d’autant plus que les productions vivrières (agriculture-élevage et pêche) peuvent se réaliser plusieurs fois dans un an (pluriannuelles donc à très court terme).
    L’argent c’est du papier, la construction du béton, la richesse des rêves qui ne se réalisent jamais et le développement est l’œuvre des hommes responsables qui valorisent leurs milieux pour vivre décemment et en tirer profit n’est-ce pas ?

    • 17 décembre 2020 à 09:46 | betoko (#413) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Mais tout cela est déjà mis en oeuvre , est ce que cela vous arrive de suivre les infos tous les jours ou avez vous une mémoire sélective ?

    • 17 décembre 2020 à 10:02 | elena (#3066) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Ah, la "mémoire sélective" de Betoko, chez lui, c’est 2008.

    • 17 décembre 2020 à 12:42 | Yet another Rabe (#4812) répond à plus qu’hier et moins que demain

      @ PQMD

      Bonjour,

      Il me plaît de constater que quand vous ne faites pas de prosélytisme pour votre religion et ne faîtes pas de confusion entre les affaires de la cité et cette dernière, vous êtes somme toute une personne de grand bon sens.

      Personnellement, je crois en l’importance de la laïcité à la française, que le temporel reste l’affaire de la Cité et l’intemporel celle de l’ Église.

      Cordialement
      YaR

    • 17 décembre 2020 à 12:52 | Yet another Rabe (#4812) répond à plus qu’hier et moins que demain

      pour ne froisser personne :

      Compléter "celle de l’Église" par "celle de l’Église ou de la Mosquée"

    • 17 décembre 2020 à 13:39 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Betoko,

      Les infos relèvent de la communication voire de la propagande n’est-ce pas ?
      Mais c’est la volonté politique et l’action qui donnent les résultats n’est-pas ? Est-ce que la population mange à sa fin ? On va encore importer du riz, de l’huile et des vaches à lait n’est-ce pas ? La minoterie inaugurée récemment fera-t-elle l’affaire et dont votre question y afférente n’a pas eu de réponse jusqu’à ce jour n’est-ce pas ?

    • 17 décembre 2020 à 13:48 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Yet another Rabe,

      Vous aimez le prosélytisme ou non car votre intervention s’apparente à une suggestion n’est-ce pas ?
      Quant à la laïcité à la Française, je ne voie pas en quoi elle est meilleure que les autres lorsque l’état finance la construction voire la reconstruction des édifices religieux et la formation des Imams : N’est-ce pas se foutre du vrai sens de la laïcité voire faire l’autruche ?
      Quant à la liberté n’en parlons pas car l’arbre qui cache la forêt n’est-ce pas ?

    • 17 décembre 2020 à 13:50 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Lire : C’est l’arbre qui cache la forêt...

    • 17 décembre 2020 à 13:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à plus qu’hier et moins que demain

      YaR,

      La laïcité et la liberté tant annoncées ne sont-elles pas le summum de l’hypocrisie Française ?

    • 17 décembre 2020 à 14:28 | Yet another Rabe (#4812) répond à plus qu’hier et moins que demain

      @PQMD,

      Non je n’aime pas le prosélytisme d’où qu’il vienne.
      Si l’État français fait la rénovation de ses églises :

      - c’est en tant que prise en considération de ces édifices religieux comme patrimoine national,
      - s’il paient la formation d’imams c’est pour que ces derniers ne dépendent pas de financements étrangers et ne leur soient redevables.

      Aucune hypocrisie, c’est du réalisme politique et économique, sachant que le patrimoine français est un des piliers d’une politique à la fois culturelle et touristique.

      Je constate que finalement vous, la culture et les biens culturels celà fait 2.

      Peut être que finalement, je me suis trompé et que vous êtes de la même veine que ceux qui ont détruit le temple de Baalshamin à Palmyre, c’est à dire ceux de l’ État Islamique.

    • 17 décembre 2020 à 19:57 | Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain

      17 décembre à 13:57 | plus qu’hier et moins que demain (#6149) répond à YaR,

      >>La laïcité et la liberté tant annoncées ne sont-elles pas le summum de l’hypocrisie Française ?<<

      Absolument pas, mais votre question est normale car vous refusez de comprendre ce qu’est la laïcité.
      Comme vos coreligionnaires qui usent de coupeau comme argument...

      Je comprend qu’il peut être difficile de comprendre que la pratique religieuse ou simplement le sentiment religieux est une affaire strictement personnelle qui s’exerce au domicile ou dans un lieu spécialement dédié à la pratique religieuse.
      Les grandes religions monothéistes ont toutes des cursus de formation spécifiques, sauf l’Islam. Pourquoi ?
      Les grandes religions monothéistes ont à ce jour cessé d’utiliser leurs croyances et dogmes comme motif de combats et crimes, sauf Sunnites et Chiites. Pourquoi ?
      Je vois une raison mais difficilement explicable ici.

    • 17 décembre 2020 à 19:58 | Stomato (#3476) répond à plus qu’hier et moins que demain

      Comme vos coreligionnaires qui usent de coupeau comme argument

      Lire plutôt :

      Comme vos coreligionnaires qui usent de couteaux comme argument

  • 17 décembre 2020 à 10:36 | betoko (#413)

    Elena
    Je ne possède pas une mémoire sélective comme vous les détracteurs et je ne suis pas non plus de mauvaise foi. Je n’ai jamais dit que tout est parfait à Madagascar surtout en ce moment Andry Rajoelina lui même n’est pas satisfait de ce que faisaient certains ministres les quels n’arrivent pas à suivre le rythme , raison pour les quelles certains ne feront plus partie de gouvernement dès le début de l’année prochaine

    • 17 décembre 2020 à 11:00 | Stomato (#3476) répond à betoko

      Dans une structure bien dirigée (pas gouvernée !) un incapable est écarté dès la constatation de son insuffisance !
      LE problème est : qui peut en ce moment remplacer un incapable ?

    • 17 décembre 2020 à 11:18 | rapa (#9695) répond à betoko

      Bete KOKO...
      déjà si tu avais des C..... là ou je pense...tu rendrais ta carte nationale francaise..Et oser dire qu avec 5000 FMG ca vaut pas la peine d aller en brousse..Essaye de vivre avec ca...A moins que tu convertisses ta jambe de bois pour faire chauffer ton sacaf...

    • 17 décembre 2020 à 14:34 | Marika (#9389) répond à betoko

      Betoko,

      Oviana ary taiza moa i Ravalomanana ilay nilaza fa betsaka ny vola fa tsy hita izay handaniana azy ??? Nilaza ianao hoe :TADIDIKO TSARA ... Mba ampatsiahivo anay hoe oviana moa izy izay ary taiza ? Raha tsy voavalonao izany dia tsy misy olona afaka hatoky anao intsony satria MPANDAINGA sy MPAMORONA ianao ka izay lazainao eto dia LAINGA BE avokoa.

  • 17 décembre 2020 à 11:07 | Ibalitakely (#9342)

    " ...stimuler la productivité agricole, et renforcer la sécurité alimentaire », déclare Marie-Chantal Uwanyiligira, représentante de la Banque mondiale à Madagascar... ".
    Nul n’est sans savoir que le budget alloué au ministère de l’agriculture présenté dans le PLFI par le gouvernement a été diminué par l’assemblé national pour augmenter le budget du sport. Même la BM en est surement au courant ??

  • 17 décembre 2020 à 11:17 | papangue (#9623)

    Hi all,

    La situation déjà très sombre s’est assombri encore plus depuis que le PDT s’est accaparé le pouvoir par la force en 2009, et par la force encore en 2018 en trichant ouvertement (quadruplons pendant les élections, intimidations, meurtres , utilisation de faux papiers etc …)

    =>Education :
    Madagascar : 97% des enfants de moins de 10 ans, illettrés
    https://www.madaplus.info/Madagascar-97-des-enfants-de-moins-de-10-ans-illettres_a13376.html

    Ça c’est le futur
    Le présent ?
    https://www.linfo.re/ocean-indien/madagascar/726019-madagascar-30-des-adultes-analphabetes

    Vous allez dire que l’éducation ce n’est pas très important.
    Passons à autre chose :
    Autre indicateurs
    =>Revenu par habitant
    RNB par habitant en PPA (dollars internationaux constants de 2011) – Madagascar
    https://donnees.banquemondiale.org/indicator/NY.GNP.PCAP.PP.KD?locations=MG
    Pic en 2008
    Et descente aux enfers depuis 2009
    RNB par habitant (monnaie locale actuelle) – Madagascar
    => Qui montre que Madagascar s’appauvrit depuis 1971 !
    https://donnees.banquemondiale.org/indicator/NY.GNP.PCAP.KN?locations=MG
    RNB par habitant (dollars US constants 2010) - Madagascar
    https://donnees.banquemondiale.org/indicator/NY.GNP.PCAP.KD?end=2018&locations=MG&start=1995

    Ces graphiques de la BM sont clairs !

    =>IDH :
    Classement de Madagascar :
    - IDH 2014 :154e
    - IDH 2019 : 199 e
    - IDH 2020 :200e

    Ce n’est toujours pas important
    Coface :
    • Dépendance à l’aide étrangère
    • Réseaux routier, hydraulique et électrique insuffisants (taux d’accès à l’électricité de seulement 13 %)
    • Instabilité politique chronique (crises en 1972, 1991, 2002 et 2009)

    =>Corruption, ah ! la fameuse corruption
    Pour la partie corruption proprement dite
    Selon ONG Transparency International TI-IM :
    - 2009 : Madagascar occupait la 99ème place sur 180.
    - 2010, le pays n’est plus qu’à la 123ème place sur 178.
    - 2017 : Il a été constaté que la Grande île n’a cessé de régresser depuis 2012. Pour l’année 2017, avec un score de 24/100, Madagascar se situe au 155 ème rang sur les 180 pays qui ont fait l’objet de l’étude.
    - 2018 : « La tendance est mauvaise, les défis sont énormes. » Voilà en résumé ce que l’on retiendra de l’annonce faite par Frédéric Lesné, le représentant de Transparency International – Initiative Madagascar.
    • Score de Madagascar : 25/100
    • Classement de Madagascar : 152ème / 180 pays
    moyenne des pays d’Afrique de 32/100
    Selon TI-IM
    2019 :
    "Madagascar réalise un score de 24/100, soit un recul d’un point par rapport au score réalisé en 2018 (25/100), 8 points de moins qu’en 2012, date de la révision méthodologique opérée par l’IPC, et un score inférieur à la moyenne du continent africain (32/100). Le pays se place au 158e rang sur les 180 pays étudiés, dépassé d’un point par rapport à 2018 par l’Azerbaïdjan, le Cameroun, le Tadjikistan, le Mozambique, l’Ouzbékistan et l’Angola.

    C’est le pire score réalisé par le pays depuis le changement méthodologique du calcul de l’IPC opéré en 2012, à égalité avec 2017. C’est également le pire classement (i.e. rang) de Madagascar depuis la création de l’indice révisé en 2012. De plus, en 2012, le score de Madagascar à l’IPC était meilleur que ceux des Comores et du Mozambique. En 2019, cette tendance est radicalement inversée."

    Mais tout cela n’est pas très grave, car au niveau sécurité tout est maitrisé, plus de vols de zébus, tout le monde peut sortir à n’importe quelle heure et aller et venir ou bon lui semble.

    Et il n’y a aucune famine dans le Sud.

    https://www.lemonde.fr/afrique/article/2020/11/23/mourir-de-faim-dans-le-sud-de-madagascar_6060840_3212.html?contributions

    • 17 décembre 2020 à 15:11 | Rainingory (#11012) répond à papangue

      papangue,
      D’abord merci pour cet excellent reporting.

      Au-delà de ces chiffres et graphiques qui laissent coi, faut-il rappeler aux foza, d’ici (MT.com) et d’ailleurs (anaty làpa) que le vahoaka meurt à petit feu sans même plus la force de réagir, sa seule volonté est de trouver sans espoir sa pitance du jour.. non, d’hier ?

      Réagissons pour eux !!!

    • 17 décembre 2020 à 15:14 | Rainingory (#11012) répond à papangue

      Raha noana ny kibo re
      Mivezivezy ny fanahy
      Na ireo razana efa lasa aza
      Tsy mety mitahy
      Koa aza mba kanosa re
      Sy be ahiahy
      Fa sao dia voasongona
      Fa be ireo fetsy lahy Ialao ny hakamona
      Mitondra mosary
      Fa ireo razana hanohana
      Raha mamboly vary
      Fa ny fambolena ihany
      No harena eto an-tany
      Fa izay manao izany
      Hisongadina avy hatrany
      Fa efa miha sarotra Ity fiainana ity
      Fa misy te-hivarotra Ity tanintsika ity
      Tsy fantatra intsony Aiza ny marina
      Fa ’tady ho lotoiny
      Amin’izay tsy ho tafarina
      Fa ’tady ho vonoiny
      Koa hivarimbarina
      Fantatsika mazava anie
      Ireo olana misy
      Izay tsy ampoizina akory
      Nefa misy dia misy
      Fa ny toky anie fitaka
      Ny atao hono no hita
      Na inona na inona hasaritaka
      Refa vonona tafita
      Ny alaolana dia betsaka
      Mameno ny tany
      Avelao atamin’ny resaka
      Fa io tsy mety lany Inona ary no hatao
      Mba hialana amin’izao
      Raiso ary ny andraikitra
      Fa efa mafy ity ny kaikitra
      Nahoana raha miara-dia hifanohantohana
      Hifanaja, hifankatia
      Tsy hifanondro vohana
      Hiaraka hikarakara
      Ity tanintsika ity
      Ka ny soa sy tena tsara
      No hatolotra azy ity
      Aza mba mizarazara
      Hampadroso azy ity

  • 17 décembre 2020 à 11:30 | betoko (#413)

    Rapa
    Ce que me disait un gardien de parking à Tana. Il préfère gagner au moins 5000 fmg en gardant des parkings devant la poste d’Analakely ou à Antaninarenina
    Je ne vois par le rapport avec ma carte d’identité française et cette histoire de pauvreté,

    • 17 décembre 2020 à 14:39 | Marika (#9389) répond à betoko

      Betoko,

      LAINGA be daholo izay lazainao eto raha tsy voavalonao ny filazanao fa hoe TADIDIKO TSARA I RAVALOMANANA......toa efa toetranao ilay MANDAINGA sy BELAZAO.
      Oviana moa io ry Betoko ary taiza ?

  • 17 décembre 2020 à 11:31 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,

    On dirait une gifle cinglante mêlée d’un aveu de culpabilité de la part de Mme Marie-Chantal et son équipe à qui de droit…

    Huit ans après, on revient à la case de 2012, à cette époque, le taux de pauvreté était de 77.6 % et actuellement il est de 77.4 %...et entre temps, le pays s’était endetté d’environ 2 (deux) milliards de dollar…

    Et si l’Etat parle d’une baisse de croissance de – 3.8 % pour l’année 2020, le partenaire financier parle de – 4.2 %...

    Et actuellement, en plus des pauvres et indigents avant mars 2020, en voilà une masse de nouveaux démunis et très vulnérables estimée à 1.400.000 individus qui s’y ajoute encore en cette fin d’année 2020…

    Avec 64 % des ménages accusant une perte de revenus !

    Et 94 % de la population ne disposant pas de protection sociale !

    Et oui, et devenant depuis peu le 3ème pays le plus pauvre de la planète !

    C’est clair et net ! On est au fond du trou ! Et il y en a qui ose encore parler de pays en voie d’émergence…

    Et si le régime au pouvoir table sur un taux de croissance de 4.5 % en 2021, la Banque Mondiale estime qu’elle serait de 2 % pour l’année à venir…et fait une projection de croissance de 5.8 % à l’horizon 2022…on dirait que les mensonges d’Etat sont encore passés par là…

    Alors, face à de tel désastre et sinistre économique, il y en a qui ose encore engager des dépenses faramineuses pour construire des infrastructures sportives afin d’accueillir les jeux des îles de l’Océan Indien en 2023…

    Les signes avant coureurs du désastre sont même perceptibles AVANT l’arrivée de la pandémie dans le pays…un recul à 4.6 % du taux de croissance en 2019, et une croissance fragile et faible qui n’a bénéficié qu’à une partie restreinte de la population, l’ absence d’une croissance à base élargie, une réduction de la production par travailleur de 33 % dans le secteur agricole, l’ absence de conditions de concurrence équitable, une baisse de 32 % du niveau de consommation moyenne par rapport à une personne vivant directement au seuil de pauvreté…un fiasco par rapport à l’année précédente 2018…

    Mais depuis 2019, le volume du stock de la dette publique ne cesse d’augmenter…et étant parmi les créanciers du pays, la Banque Mondiale ne veut pas demander, voire exiger, la transparence de l’utilisation et/ou la prévision d’utilisation, ou la réelle destination, des 800 millions de dollar accordés, approuvés, signés, débloqués, utilisés…ou transférés (une clause d’exercice de style pour ne pas froisser inutilement les larbins du calife) avec le concours de la Banque Mondiale…et entre temps dans la LFI 2021, le FMI garde le silence absolu sur l’existence de 1.125 milliards d’Ariary sans destination connue au titre de provision pour opération d’investissement inconnu…

    Mais, êtes-vous un partenaire ou un vrai fossoyeur-pompe funèbre finalement ?
    Etant une citoyenne Rwandaise, Mme Marie-Chantal Uwanyiligira sait pertinemment que pour faire développer son pays, le calife avec son FPR avaient brillamment pillé la RDC voisine et ses ressources minières, avec la bénédiction de Clinton et l’oncle Sam, et les produits tirés avaient été utilisés pour développer son pays…tandis que le calife local, faute de pays voisins, avait pillé le Nord du pays, et continue encore de le faire pour l’ensemble du pays après…sans pour autant investir pour sauver son pays…et qui ne pense qu’à quitter et fuir son pays une fois déchu de sa…mission odieuse…

    Ainsi, Kagamé avait déshabillé Pierre pour habillé Paul, tandis que le calife du coin avait déshabillé Pierre et avait mis à nu aussi Paul…et actuellement, il venait de déshabiller 77.4 % de la population locale…et par-dessus tout il ne pense qu’à amuser et flouter le peuple avec ses palais de sport et espaces de loisirs…Ni Idi Amin ni Jean Bedel Bokassa, ni Samuel Doe n’aurait agit ainsi à l’époque !

    Bref, parmi les contraintes principales bloquant le développement du pays, l’économiste de la Banque avait cité dans son rapport la faiblesse de la gouvernance dans le pays…c’est tout à fait clair et sans détour…mais il faudra préciser encore dans la situation du présent, ce n’est plus de la faiblesse, c’est une « dérive complète » finalement !

  • 17 décembre 2020 à 11:33 | Isandra (#7070)

    On dirait que les détracteurs s’en réjouissent.

    "Les perturbations du commerce international et de l’activité domestique liées à la pandémie de Covid-19 sont les principales cause de cette récession".

    De ce fait ce recul n’est pas le résultat de la politique de développement mise en place par le régime. C’est Covid.

    Et Madagascar n’est pas le seul dans cette situation :

    "La représentante de la Banque mondiale à Madagascar, dans une série de publications sur les réseaux sociaux, se veut néanmoins optimiste. Elle dit notamment que « près de 90% des pays sont en récession. Pour Madagascar comme pour le reste du monde, l’heure n’est pas à rechercher des boucs émissaires mais à tracer la voie de la reprise ». Une reprise qui, dit-elle, « va se faire sur la base de décisions adéquates et rapides : utiliser la crise pour rebondir et accélérer les réformes pour faire la différence ». Laverité.

    • 17 décembre 2020 à 11:51 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Bien entendu, une reprise et un rebondissement pour Al Capone, fraîchement décoré avec le Grand-croix de deuxième classe !

      Et le concours et prosélytisme mené par le Calife Clyde, gourou de la religion qui prône la cupidité...

      Et le syndrome du larbin qui ne cesse d’évoluer chez une dévergondée !

    • 17 décembre 2020 à 11:58 | ANTICASTE (#10704) répond à Isandra

      Isandra,
      La covid est là pour tout le monde ,chaque dirigeant dans le monde la subit et adapte les mesures en fonction des conséquences macro-économiques liés a cette crise !
      Et c’est bien là que l’on constate l’inéquation des mesures prise de la part d’Andry Rajoel pour contrer les effets de la pandémie !
      Rigidité jusqu’au oint de vouloir conserver des plans (IEM et vélirano) qui avaient été calculés avant la covid !
      Le constat est plus que sévère ,il faut virer ce type séance tenante, il n’a rien a faire a la tète d’un état !
      Je revois la tete de l’économiste de la BM (’il y a quelques jours) qui est blasé de ne pas être écouté par vos vos grands cerveaux communistes !
      Dehors toutes cette bande de bon à rien !

    • 17 décembre 2020 à 12:01 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      "Selon le rapport bisannuel sur la pauvreté et la prospérité partagée publié aujourd’hui, la pandémie risque d’entraîner entre 88 et 115 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté cette année et jusqu’à 150 millions d’ici à 2021, en fonction de la gravité de la récession économique. L’extrême pauvreté, dont le seuil est fixé à moins de 1,90 dollar par jour, devrait ainsi toucher entre 9,1 % et 9,4 % de la population mondiale en 2020, soit un retour en arrière de l’ordre du taux de 9,2 % enregistré en 2017. Sans les bouleversements induits par la pandémie à travers le monde, ce chiffre aurait dû tomber à 7,9 % en 2020."

  • 17 décembre 2020 à 11:46 | ANTICASTE (#10704)

    Ce qui est particulièrement évident ,c’est l’incapacité flagrante ,même, aujourd’hui ,de Rajoel de géré la crise issue du covid 19 !
    Pratiquement aucunes mesures concrètes prises et en plus le maintien de plan(IEM et autres vélirano présidentiel) complètement inadaptés a la gestion de cette crise !
    Le PM s’accroche a ses lubies de communicants ,qui était valables avant la crise et qui ne le sont plus du tout !
    C’est une espèce de rigidité psychologique due a l’incompétence ,car cet homme n’est ni un chef d’état ,ni un économiste !
    Partout dans le monde on juge les dirigeants à contrôler la crise en cour et cela a même couté sa place à Trump ,le prochain a dégager est bien ce président imbécile et inapte aux fonctions qu’il occupe !

    • 17 décembre 2020 à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Sarkozy en est-il fier de son poulain actuellement ?

      Il nous a imposé injustement la présence, l’autorité et le pouvoir, exercé par un personnage miné par le syndrome d’hubris…

      https://www.lefigaro.fr/entrepreneur/2017/06/28/09007-20170628ARTFIG00011-le-syndrome-d-hubris-quand-le-pouvoir-mene-a-la-folie.php

    • 17 décembre 2020 à 14:09 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE

      Vohitra ,
      Je sais ,nous autres Français payons aussi les errements de Sarkozy !
      Il passe d’ailleurs assez de temps dans les tribunaux pour le savoir !
      Depuis 1974 nous n’avons plus eu beaucoup de chefs de qualités ,ce qui explique l’état de la France
      e ne peux qu’être d’accord avec vous !

    • 17 décembre 2020 à 15:06 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Vohitra,

      C’est nous les fozas(Majorité des Malagasy) qui sommes fiers, si c’était quelqu’un d’autre, cette situation serait pire, Rajao avec sa tergiversation et Ravalo avec son réflexe cupide d’un roublard, etc

  • 17 décembre 2020 à 12:18 | nez_gros (#10715)

    - Le grand fautif ce n’est pas Rajoelina, ce n’est pas Ratsiraka, ce n’est pas Ravalo, c’est la manque symptomatique et structurellement sévère de chercheur Producteur d’idée.

    - Depuis ce matin, que des gens qui font des reportages , des description,

    - des ofis, ils se hasardent à faire des analyses, mais que des petites analyse en surface, avec des manques criantes de profondeur, et assez souvent subjectif d’ailleurs...

    - Tant qu’un chercheur producteur d’idée n"émerge pas, des theories economiques prenant en consideration l’historique, la realité, le contexte, et la richesse naturelle Malgache...

    - prenant en compte l’exterieur.. qui se transforment alternativement en partenaires et en adversaire.. ; suivant le contexte

    - ... nous passerons notre temps à décrire cette triste et lamentable réalité... , comme nous l’avions toujours fait depuis 1960

    Nez-gros : Chercheur producteur d’idée, mais pas simple reporter descripteur raconteur

    • 17 décembre 2020 à 13:20 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Malgaches ! arrêtez de Jacter, le jeu de ping-pong Isandra-Vohitra, Arsonit-Betoko, et d’autres ...est plus que fatiguant,

      - jusqu’à quand vont ils s’arrêter, et essayer de produire des Idée ces Discutailleurs, descripteurs sortis de l’ecole de Jules Ferry... ?

      - avec ces intellectuels Malgaches ... Jules Ferry nous a vraiment bien eu, . et il nous aura assurément pour longtemps,
      - Et ce n’est pas en lisant born again du rigolo OBAMA, qui du reste n’a pas réussi à faire grand chose pour les NIGGA, que la situation Malgaches va change
      Vous avez capté le délire ou pas ?

    • 17 décembre 2020 à 15:30 | nez_gros (#10715) répond à nez_gros

      Promised Land d’Obama plutôt , mais le Born again, ou revival c’est à peu près la même chose...

  • 17 décembre 2020 à 12:28 | dominique (#9242)

    quand on li a article comme celui la ; une personne normale doit bien se douter que la priorité de toutes les priorités c’est d’investir dans un colisée , ça c’est d’un niveau CEP mais il y en a qui ne doute de rien et marchent sur la tête dans les nuages ..

  • 17 décembre 2020 à 12:36 | Isandra (#7070)

    2% de croissance en 2021, la banque mondiale prend toujours les chiffres le plus pessimiste.

    Lors de question-réponse du gouvernement et les députés, le ministre de finance a répété que le taux de croissance 4% en 2021 est maintenu. Nous pourrons l’atteindre.

    Le gouvernement fera en sorte que le rebond économique soit au rendez-vous en 2021. Ils lancent des projets, dont les financements sont faciles à trouver, dans la mesure où on ne devra pas attendre plusieurs années pour récolter le retour sur leur investissements, tels les villes nouvelles, les buildings, les aménagements des endroits attractifs, les stades, etc.

    Tous ces projets seront financés dans le cadre de 3P que nous ne pouvons pas prévoir exactement dans notre CASH-Flows national et que la BM n’aurait pas tenu compte dans leur prévision, du fait que ce genre de partenariat est dans le mode aléatoire.

    Par ex : Ils ont parlé des investissements dans le monde agricole, mais, aucun moment, ils n’ont évoqué l’agro-busness que ce régime veut mettre en place, alors que ce régime a déjà des contrats en cours dans le cadre de l’auto-suffisance alimentaire avec des investisseurs étrangers pour produire plus de 350.000 T/an de riz, etc.

    • 17 décembre 2020 à 12:47 | dominique (#9242) répond à Isandra

      prendre en urgence RDV chez un PSY c’est impératif

    • 17 décembre 2020 à 12:50 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      Isandra.

      CASH-Flows national et autres agro-busness.. Arrêtez avec ces termes ronflants qui ne riment à rien. Rajoelina doit prendre des mesures sans précédent quit à devenir impopulaire plus que maintenant. Une politique adéquate pour passer d’une agriculture de substance vers l’agriculture intensive et mécanisée. Construire plus d’infrastructures de connectivité (routes, ponts, voies fluviales de désenclavement...) au lieu de dépenser l’argent pour les Stades,les plages et les piscine quit à DÉSISTER DE L’ORGANISATION DES JEUX DES ÎLES DE 2023.

    • 17 décembre 2020 à 13:14 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Ce n’est pas le moment de la découverte sur le plan économique, le Président ne doit pas abandonner sa conviction et doit maintenir son programme bien ficelé, même si quelques ajustements doivent s’opérer, et accélérer un peu la cadence. Malgré la crise, le cap reste le même.

      C’est pour cela qu’il exige des nouveaux plans d’émergence à ses ministres.

      Nous sommes convaincus que la mise en place de l’Agrobusness est la voie plus rapide vers l’auto-suffisance alimentaire.

      Pour ce faire, il faut mettre en place une politique pour encourager et inciter, attirer des investisseurs à investir dans ce secteur, et professionnaliser nos agriculteurs pour augmenter les rendements,...

    • 17 décembre 2020 à 14:37 | zorey974 (#7033) répond à Isandra

      2% ou 4% c’est quoi ? 4% de rien bah ça fait rien ! 4% pour Mada c’est comme quand la France fait -5% ! Un pays du niveau de vie et d’un PIB aussi faible n’a une croissance significative qu’à partir de 7 ou 8% sur au moins 5 ans.
      Sinon c’est nul !

  • 17 décembre 2020 à 12:36 | Besorongola (#10635)

    LOZA TY MARINA !

    On ne se réjouit pas de cette situation en tant que détracteurs de ce régime mais quand c’est trop c’est trop. Crise ou pas crise TSY MAMELY RAJOELINA selon la Banque Mondiale....

    « En l’absence de RÉFORMES AMBITIEUSES , la crise risque d’exacerber ces contraintes et de freiner durablement le développement du pays », souligne Marc Stocker, économiste principal à la Banque mondiale pour Madagascar et auteur du rapport. « AU-DELÀ DES RÉPERCUTIONS DE LA CRISE, la croissance économique reste structurellement entravée par l’insuffisance du capital humain, la forte prévalence de l’informalité et de L’AGRICULTURE DE SUBSISTANCE , LE MANQUE ET LE MAUVAIS ENTRETIEN DES INFRASTRUCTURES DE CONNECTIVITÉ, ET LA FAIBLESSE DE LA GOUVERNACE », avance-t-il.
    La. Crise est devenue le bouc émissaire de l’échec de Rajoelina. Cet économiste spécialiste de Madagascar n’est pas un détracteur mais un professionnel qui connaît bien son boulot.
    Rajoelina quant à lui aannoncé l’ultime date de 12 janvier pour évaluer les ministres mais ces pauvres ministres n’y peuvent rien. C’est encore une EXCUSE pour Rajielina de dire "JE SUIS MEILLEUR MAIS CE SONT LES MINISTRES QUI N’ARRIVENT PAS À ME SUIVRE". Où sont les EXPERTS INTERNATIONAUX ANNONCES PENDANT LA CAMPAGNE. La vérité c’est que Rajoelina passait 5 ans en France pour chercher des sous pour sa campagne mais il n’a pas d’équipe capable de résoudre la situation.
    À SITUATION EXCEPTIONNELLE SOLUTION EXCEPTIONNELLE, il faut pour Madagascar UN GOUVERNEMENT D’UNITÉ NATIONAL.Rajielina doit commencer par réunir les CHEFS DES PARTIS POLITIQUES du pays et LES FORCES VIVES DE LA NATION ainsi que LES SOCIÉTÉS CIVILES pour établir ce Gouvernement.
    Sachez qu’il existe beaucoup de gens de compétences multiples chez les autres partis mais Rajoelina les ignore parce qu’il veut montrer qu’il est capable sans l’aide des autres ’. C’est pour SE GLORIFIER LUI MÊME qu’ il conduit le pays droit au mur avec ses futilités alors que la situation change. Des millions et des millions tombent presque au quotidien, qu’est ce qu’il attend Rajoelina pour suivre scrupuleusement ces recommandations de M. Stocker ?

    • 17 décembre 2020 à 13:18 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorogola,

      Ce n’est pas ambitieux,

      Le gouvernement prévoit plus de 4% de croissance, alors que celle de la BM n’est que 2%.

      Ce n’est pas ambitieux ça.

    • 17 décembre 2020 à 13:38 | ANTICASTE (#10704) répond à Besorongola

      Isandra pauvre fille,
      "Ce n’est pas ambitieux,
      Le gouvernement prévoit plus de 4% de croissance, alors que celle de la BM n’est que 2%.

      Ce n’est pas ambitieux ça."
      Mais pourquoi ne pas prévoir 20 ou 30 % de croissance ,ce serait encore plus ambitieux !
      Ce que ne comprennent pas les foza type isandra ,c’est que les prévisions ce font sur des réalités tangibles et par des spécialistes de la macro économie et non par des politicards (Rajoel) incompétents !
      Qunad la BM prévoit 2 % elle s’appuie sur toute une série de chiffres et de conditions politique et notamment ,dans ce cas précis des conséquences de la gestion désastreuse de l’équipe en place !
      Donc 2 % est surement déjà ambitieux vu le merdier engendré par présida charlatan !

    • 17 décembre 2020 à 19:09 | lé kopé (#10607) répond à Besorongola

      Un Ministre avec un budget dérisoire , et qui n’a aucune main mise sur son Département ne fait qu’inaugurer les Chrysanthèmes . On est nommé , non pas par compétence , mais par relations , et surtout si on est connu pour être de bons exécutants .Des connaissances ayant eu ces fonctions ont même avoué que le Conseil des Ministres est préparé par ses collaborateurs , avec des consignes dictées en haut lieu . Il en est de même pour les Ambassadeurs où ,ce sont les Conseillers qui font tout le boulot , avec les Directives envoyées par le Prince lui même .Et cela , avec les... régimes successifs . Quand est ce que cela changera ? L’avenir nous le dira , mais pas trop tard quand même , car l’estomac crie famine , et ventre affamé n’a pas d’oreilles .

  • 17 décembre 2020 à 13:04 | arsonist (#10169)

    Prologue :
    À qui voulez-vous faire croire que 23,6% des habitants à Madagascar sont des non pauvres ?

    Faisons une estimation "grossière" allant dans le sens très-très optimiste de la chose !

    (i) En 2019, il est dit que : a) la taille de la population gasy est estimée à 25 millions d’âmes b) et que 21 millions sont ruraux.

    (ii) Tout le monde sait que la presque totalité , pour ne pas dire la totalité , de la population rurale gasy est pauvre [c’est simple à vérifier : il suffit d’aller sur terrain pour le constater de visu]

    (iii) Ajoutez à cela les Gasy pauvres qui vivent en ville ! Qui oseraient prétendre qu’ils sont moins des 3/4 des citadins ? Qui ?
    Donc au moins 3/4 des 4 millions des Gasy citadins sont pauvres.
    C’est-à-dire : au moins 3 millions de Gasy citadins sont pauvres.

    (iv) La presque totalité des 21 millions des ruraux sont pauvres.
    Disons "grossièrement" 20,5 millions de Gasy ruraux sont pauvres.

    (v) Soit : au moins 23,5 millions des Gasy sont pauvres . Or :
    (23,5 /25) x 100 = 94

    Conclusion :
    Donc selon cet optimiste calcul "grossier", du niveau d’un enfant de 10ans qui croirait encore au Père Noël :
    au moins 94% des habitants à Madagascar sont pauvres.
    Et pan ! sur la gueule !

    Épilogue :
    En d’autres termes :
    Au plus , 6% des Gasy ne sont pas pauvres.
    Ce qui est très loin des utopiques 26,3% supposés .
    Et je répète que ces 6% sont une vision très optimiste due à une très "grossière" évaluation.

    Question :
    Pourquoi à Mada on ne veut jamais voir la réalité en face ?

    • 17 décembre 2020 à 20:45 | tiryco (#9153) répond à arsonist

      Très bon calcul
      Donc la situation es pire que l on nous rabâche
      Pauvre Madagascar
      Même le peu que on trouve en France
      Comme les litchis sont de piètre qualité
      Personnellement j en achète plus

  • 17 décembre 2020 à 13:07 | kartell (#8302)

    Rajoelina pourrait-il envoyer de toute urgence un kit Covid- organics à son collègue
    Macron testé positif à la covid ?’....
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/emmanuel-macron-teste-positif-au-coronavirus-20201217

  • 17 décembre 2020 à 13:16 | Besorongola (#10635)

    C.’EST DU GRAND N’ IMPORTE QUOI !

    Voilà comment raisonne Rajoelina :

    1- Les Vezo sont des excellents nageurs alors on construit une piscine olympique à Tulear.
    2- Les gens du Nord sont meilleurs en foot, alors on investit des millions à Mandritsara pour un centre de formation de foot ball.
    3-Les Betsimisaraka sont des fêtards alors on construit des plages et des aires de loisir à Toamasina.
    4- Les Merina tiennent beaucoup à leur passé sous le régime royal, alors on réhabilite le Palais de la Reine... Et comme les Ambany Tanana de Tana aiment les fêtes aussi , Antsonjombe ne suffit pas, on construit un Colisée de style romain dans l’enceinte du ROVA.
    Mais si on regarde de près, ces projets et réalisations de Rajoelina ne rapportent pas grand chose pour améliorer le niveau de vie des gens. C’est juste des infrastructures de fêtes et de loisir. C’est normal car Rajoelina n’a pas de vision socio-économique, il n’est autre qu’un jeune homme de spectacle qui arrive au pouvoir.

    • 17 décembre 2020 à 14:07 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Pour vous répondre terre terre, c’est pourquoi ce Président reste populaire, il sait satisfaire les besoins de ces populations et les rendre heureux, malgré leur souffrances.

      Mais, vous faites semblant de ne pas voir, les autres réalisations qui répondent aux besoins des autres catégories des populations dans toutes les régions.

      Ce gouvernement résout les problèmes d’une manière concomitante avec plusieurs projets, même si certains sont mis en avant que les autres pour dépolluer un peu l’environnement. La stratégie de communication oblige.

    • 17 décembre 2020 à 14:23 | arsonist (#10169) répond à Besorongola

      OK !
      Donc, selon les foza , les Gasy sont très heureux dans leurs souffrances.
      Et c’est pourquoi Bokassa gasy fait souffrir de plus en plus les Gasy.
      Car, plus les Gasy souffrent, plus les Gasy adorent le dihy vody.

      Bof ! On peut dire que ce raisonnement foza tient d’un cynisme hors du commun.
      Mais c’est quand même un raisonnement.

    • 17 décembre 2020 à 14:42 | zorey974 (#7033) répond à Besorongola

      Bah en même temps Isandra a raison. Si l’on prend tamatave, les jeunes font la fête tout le temps. Idem Diego. Mais comment font-ils ? 2 métiers qui marchent bien dans ces contrés : jombilo pour les garçons et sipa de papa money pour les filles.
      Pourquoi s’emmerder à bosser ?

    • 17 décembre 2020 à 14:53 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Masin-joany,

      Ils sont heureux de voir toutes ces réalisations, lesquelles satisferont leur besoins autres que alimentaires.

      Quand vous voyez les yeux illuminés des enfants visiter le centre de Tana bien décoré actuellement,
      Ou les engouements à chaque fois, il y a de match de Barea.

      Vous pourriez le comprendre, mais, avec votre esprit misavaombaona, ce n’est pas gagné.

  • 17 décembre 2020 à 13:22 | Vohitra (#7654)

    O leiretsy a !

    259 izao no efa maty tamin’ny valanaretina Covid-19 !

    23 no maty vokatry ny vono moka natao tany Farafangana !

    Ampolony maro no efa ripaka maty vokatry ny mosary tany Atsimo !

    Moa ve mba nanokana andro iray ho fisaonana sy ho fiaraha-miory ary ho fandinihin-tena teto amin’ny Firenena izy ?

    Tsia ! ny dihy tsapiky tany Atsimo tao anaty fihobohana sy ny fampirevena tamin’ny fampidirana ilay mpihira jerosalema indray no nataony !

    Fa ohatrany ahoana loatra ilay bandy io e ? dia gaga elah hoy ry Be molotra tamin’ny fony andro !

  • 17 décembre 2020 à 13:40 | Isandra (#7070)

    Ce que l’Etat a déjà prévu :

    « L’Etat est prêt à aider, appuyer et encourager les entreprises malagasy à prendre une part active dans le développement du pays », soutient Andry Rajoelina. Mille milliards d’ariary seront consacrés à la mise en œuvre de ces projets. Les appels d’offres seront lancés au niveau des Régions et des Districts. Prenant la parole, le président du Syndicat des entrepreneurs du BTP a évoqué des points de vigilance par rapport à ce « plan Marshall » et a avancé notamment des propositions, comme la priorisation des Régions et des Districts qui comptent le plus de pertes d’emploi pour le début des travaux, l’amélioration des délais de paiement, la mise en place d’un plafond en ce qui concerne les frais de notaire, l’application de la préférence nationale pour les appels d’offres, la formation en Région pour une meilleure employabilité, à travers le CNEFBTP et une solidarité entre l’Etat et le secteur privé. Durant la réunion, les ministres ont présenté les projets par secteur. Des projets qui seront financés par le budget propre de l’Etat et qui bénéficient du soutien de la communauté internationale. Le Chef de l’Etat a par ailleurs souligné durant son intervention qu’aucun népotisme, aucune corruption ne seront tolérés dans la mise en œuvre de ces projets. La transparence devra être le mot d’ordre, dit-il, demandant en contrepartie une garantie de coût, de délai et de qualité aux opérateurs du secteur du BTP. Avec la Banque centrale, 80 milliards d’ariary seront mis à la disposition des institutions de microfinance afin de permettre à environ 900 000 opérateurs malagasy de bénéficier de prêts à faibles taux outre les 150 milliards d’ariary déjà disponibles pour les PME."

    https://laverite.mg/politique/item/10689-relance-%C3%A9conomique-andry-rajoelina-rassure-le-secteur-du-btp.html

    • 17 décembre 2020 à 18:34 | Vohitra (#7654) répond à Isandra

      Mille milliards de mille sabords…comme disait le célèbre Capitaine…

      Le Calife et Al Capone avaient siphonnés…deux mille milliards d’Ariary par captage de subventions étatiques auprès de la Jirama depuis 2009…et voilà en 2020, le robinet est à sec, le courant se fait rare auprès des ménages…

      Encore cette dévergondée qui tente encore de désinformer le peuple avec des promesses d’un calife aux dents acérées de prédateur des finances publiques…

  • 17 décembre 2020 à 13:45 | betoko (#413)

    Autre chose
    Lu dans le journal Le Monde de ce matin , Emmanuel Macron est testé positif du coronavirus

    • 17 décembre 2020 à 14:47 | Marika (#9389) répond à betoko

      Betoko,

      Je vois pas votre intérêt à diffuser de nouvelle d’Emmanuel Macron, il est positif comme tout le monde. Boris Johnson en a eu, Angela Merkel aussi, Trump, Bolsonaro... il suffit qu’ils fassent leurs quarentaine, c’est tout.
      Par contre c’était quand Betoko que Ravalomanana disait que ...?

    • 17 décembre 2020 à 20:53 | tiryco (#9153) répond à betoko

      Personnellement j te souhaite de l attrapé
      Et crevé avec espèce de demeuré

  • 17 décembre 2020 à 13:53 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra pauvre pauvre fille intellectuellement
    "Le gouvernement fera en sorte que le rebond économique soit au rendez-vous en 2021. Ils lancent des projets, dont les financements sont faciles à trouver, dans la mesure où on ne devra pas attendre plusieurs années pour récolter le retour sur leur investissements, tels les villes nouvelles, les buildings, les aménagements des endroits attractifs, les stades, etc."

    Isandra, faites quelques cours d’économie de base avec votre DJ !
    La BM et tous les spécialistes de macro économie ,clament, répètent, se tuent à expliquer que les investissements doivent être productifs !
    Qans out ce que vous citez plus haut ,il n’y a aucun ,je dis bien aucun, investissement productif !
    Le type de la BM a pris un exemple "améliorez la productivité agricole ",c’est sur c’est pas ce que veulent les gens de la caste qui veulent péter plus haut que leur culs ,mais c’est ce qu’il faut faire !
    Il y en a d’autres que vous pouvez connaitre en étudiant sérieusement l’économie de votre pays !
    Mais surtout pas de tana ville nouvelle, pas de miami beach ,pas de piscine ,pas de stade de foot ou de nouveau colysée ,etc,etc... !
    Géré un pays ce n’est pas que de la com ,vous comprenez !

  • 17 décembre 2020 à 13:58 | ANTICASTE (#10704)

    Isandra, pauvre fille,
    Mille milliards dans des piscines et des stades de foot ,cela ne sert a rien

  • 17 décembre 2020 à 14:18 | betoko (#413)

    Citoyen du monde
    Exacte la construction du stade de Mahamasina fût arrêtée mais pas abandonnée , pour cause ? Les ingenieurs chinois étaient bloqués en Chine , cela n’avait rien à voir avec le budget
    Lé kop é
    Je n’avais jamais dit que tout va bien, lisez et relisez mes posts précédents et si la classe moyenne n’existe plus est ce la faute à Andry Rajoelina Le déclin de notre economie avait commencé en 1975 et le régime actuel essaie de remonter la pente , hélas ce ne sera pas demain que tout va changer , mais peut être dans 30 ans si déjà on arrive à lutter contre la corruption

    • 17 décembre 2020 à 20:09 | Stomato (#3476) répond à betoko

      >>hélas ce ne sera pas demain que tout va changer , mais peut être dans 30 ans si déjà on arrive à lutter contre la corruption<<

      Autrement dit, dans 30 ans on rasera gratis à Madagascar !
      Le pays sera tellement riche que personne n’aura faim et personne n’aura à travailler.

      Peu être que la BM et le FMI verseront des salaires à tous les malagasy ?
      Les promesses n’engagent que le responsabilité de ceux qui y croient !

  • 17 décembre 2020 à 14:54 | Besorongola (#10635)

    RAJOELINA LE VOIT TOUT LES JOURS MAIS IL N’IMAGINE PAS L’IDÉE QUE PEUT INSPIRER CE TABLEAU !

    Quand Rajoelina a reçu l’Ambassadeur des États Unis pour recevoir les 100 millions de dollars d’aides américaines, je suis frappé par cette image dans la grande salle de réception de IAVOLOHA.
    Il y a un mur entier peint par un artiste et montrant plusieurs rizières et des paysans qui utilisent des bœufs qui tirent des herses pour préparer leur culture.
    C’est un paysage typiquement malgache c’est pittoresque mais c’est un tableau qui nous montre que Madagascar est encore au stade de la culture de substance. M. Marc Stocker Économiste de la Banque mondiale a mentionné cette situation dans son rapport sur LA PAUVRETÉ DE, MADAGASCAR . Des dizaines de lopins de terres côte à côte séparés par des lisières (VALAM-PARIHY) et j’imagine que c’était comme ça du temps d’Andrianampoinimerina et c’est toujours comme ça maintenant au 21 ème siècle.
    Nous avons fait une proposition pour passer de la culture vivriere à l’agriculture intensive et mécanisée. J’imagine que chaque lopin de terre a respectivement un propriétaire qui sourire le peu de récolte selon la surface de leur rizière.
    Si on regarde bien le tableau il est possible de REMEMBRER (atambatra) ces rizières SUR ENTENTE DE CHAQUE PROPRIÉTAIRE et obtenir une SUPERFICIE DE CULTURE DE 50 Ha au moins pour pouvoir utiliser des TRACTEURS ET DES CHARRUES LAVA LELA.
    Nous ne sommes pas en mesure de détailler ici ce projet car ce serait trop long. Nous publions seulement le principe et c’est aux techniciens et à Rajoelina de décider l’application.
    Certes ce serait un changement radical opéré dans le monde rural mais Rajoelina devrait prendre de telle mesure pour parvenir à L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE dans ce pays. Évidemment, nous proposons DES ESSAIS PILOTES avant de généraliser sur tout le pays.
    Il aura beaucoup de PÉDAGOGIE à mettre en œuvre pour expliquer LES AVANTAGES de ce projet pour chaque propriétaire. Ils seront allégés des TRAVAUX PÉNIBLES ET ARCHAÏQUES de la terre car ce sont LES MACHINES qui font le boulot. Et ils ne perdent pas leur récolte car ils obtiendront leur part de récolte proportionnellement à leur surface participative. Ces pardonnes seront disponibles pour embrasser d’autres métiers tout en jouissant du fruit de leur bien.
    À suivre...

    • 17 décembre 2020 à 15:22 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Lire TOUS LES JOURS au lieu de Tout les jours et.... ces personnes au lieu de ces pardonnes...

    • 17 décembre 2020 à 21:58 | pisokely (#9950) répond à Besorongola

      bsr..
      vous avez parfaitement raiso.. la mecanisation.. agriculture profeqqionnelle.. sauf que l afrique dont mada ne pourra jamais avoir se tel projet.. souvenez vous des fermeq d etat... qui sont tombes en ruines.. pourquoi ? on n a pas l ambition de reussir mais de s enrichir... koparema.. c etait un tres bon projet mais, au lieu de progresser, ils ont dilapider le capital... et si des particulierq essayent de faire un projet ils seront de suites neutraliser.. pourquoi ? participation obligatoire d un politicien.. ou ministre.. ou depute.. et votre projet coulera comme air mad... fermeq d etats... sucrzrie... cimenterie.. jirama... nous voulons bien investir, mais nous n avons pas assez d znvergure de se battre contre leq dirigeantq cupides... et nous ne voulons pas participer avec leur sale magouille et corruption

  • 17 décembre 2020 à 15:06 | arsonist (#10169)

    (i) << 17 décembre à 12:12 | Vohitra (#7654) répond à ANTICASTE ^
    << Anticaste,
    << Sarkozy en est-il fier de son poulain actuellement ?

    (ii) 17 décembre à 14:09 | ANTICASTE (#10704) répond à ANTICASTE ^
    << Vohitra ,
    << Je sais ,nous autres Français payons aussi les errements de Sarkozy !
    << Il passe d’ailleurs assez de temps dans les tribunaux pour le savoir !

    (iii) Sarko à l’Elysée était peut-être un coup qui avait foiré dans l’Histoire.
    Jugez-en vous-même !

    a) On sait que les Sarkozy partirent de Hongrie pour émigrer aux USA.
    Sur leur chemin, ils avaient fait une halte dans l’Hexagone.
    Mais, on ignore pourquoi, une partie des leurs y sont restés, au lieu de continuer leur chemin jusqu’à "A promised land" [cf livre d’Obama].

    b) Et un de leurs rejetons en France est élu Président de la République Française.

    Du coup, après l’élection de Sarko à l’Elysée, Pal (le père de l’élu) avait dit publiquement qu’il aurait préféré un fils President of the USA !

    https://come4news.com/nicolas-sarkozy-le-papa-pal-sarkozy-refait-surface/
    Extrait :
    [Début]
    Est-il fier de son fils ? :
    – « J’aurais été vraiment fier, si un de mes enfants avait été Président des Etats-Unis ».
    Avait-il déclaré à VSD, il y a quelques temps.
    [Fin]

    Questions :
    A quoi tient le destin deux peuples au moins, (le peuple français et le peuple gasy) ?
    A l’oubli de quelques rejetons sur le chemin de l’exil ?

  • 17 décembre 2020 à 15:10 | ANTICASTE (#10704)

    "ls sont heureux de voir toutes ces réalisations, lesquelles satisferont leur besoins autres que alimentaires.

    Quand vous voyez les yeux illuminés des enfants visiter le centre de Tana bien décoré actuellement,
    Ou les engouements à chaque fois, il y a de match de Barea.

    Vous pourriez le comprendre, mais, avec votre esprit misavaombaona, ce n’est pas gagné."

    Isandra,
    Là vous passer dans l’indécence c’est insupportable cette attitude démago !
    Faire croire que les gens préfèrent aller voir un match des baréa plutôt que manger ,la vous méritez la correctionnelle ! Pour ma part je vous ferais tondre en place publique et exécution a la guillotine !
    Si si et je me retiens dans les injures ,quelle sal.pe !
    Moi je vous ferais regarder des matchs de foot sans bouffer pendant 1 semaine pour voir si c’est agréable !
    Sale p.te

    • 17 décembre 2020 à 15:54 | arsonist (#10169) répond à ANTICASTE

      Anticaste !

      J’ai très souvent fait remarquer sur ce forum que Bokassa gasy et ses foza ont atteint un inquiétant degré d’ "inhumanité" .
      Et je sais très bien ce que "inhumanité" veut dire .

      Pourtant les foza prétendent que j’exagère.
      Et en même temps Bokassa gasy et ses fidèles multiplient les actes qui corroborent ma remarque.

    • 17 décembre 2020 à 18:40 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Anticaste,

      Vous êtes très loin.

      A chaque match de Barea, les routes sont vides et les fans zones sont pleines à craquer,...mais, je ne sais pas si tous ces gens mangent leur faim ou pas.

      Le plus grand homme de tous les temps n’a pas dit que l’homme ne vivra pas de pain seulement,...?

    • 17 décembre 2020 à 18:40 | Isandra (#7070) répond à ANTICASTE

      Les rues sont vides,...!

  • 17 décembre 2020 à 15:18 | Isandra (#7070)

    Comparons avec la crise 2002, qui a duré aussi 8 mois comme cette crise sanitaire.

    "La crise politique de 2002 a causé une augmentation brutale de la pauvreté dont l’incidence est passée de 69,6 % en 2001 à 80,7 % fin 2002 (+ 16 %)."

    On ne compte pas les morts de haza-lambo.

  • 17 décembre 2020 à 15:37 | ratiarivelo (#131)

    Marina io "LAHATSORATRA" ny MAD*TRIB* androany inty !! tsy ampiana na Hanesorana****no comment *** !! Fa IAHALY ry BETOKO dia tena fohy fisainana zany marina no maha-KAPILA an’ ihalahy**** efa TA*** izao no misy aty @ny tanana++++ dia mbola miala BILA lava !!! mba jereo ry KELY ati-doha no sady KAPILA fisainana *** ny SORATANY ny SASANY ? fa aza jamba @ny FILELAFANA ny fitombenan’**i covid-13 Hianareo ROA MPISOLELAKA BE tsy iza izany fa ny havanao : Rtoa-Be ISANDRA mahereza O ? MAZAVA ?

  • 17 décembre 2020 à 15:42 | arsonist (#10169)

    Le comble du cynisme et de l’inhumanité foza !

    << 17 décembre à 14:53 | Isandra (#7070) répond à Besorongola ^
    << Masin-joany,

    (i) << Ils sont heureux de voir toutes ces réalisations, lesquelles satisferont leur besoins autres que alimentaires.

    Comment :
    Donc lesdites "réalisations" sont volontairement faites avec leur pleine conscience par Bokassa gasy et les foza , et pour la totale exclusion de la totalité des populations qui souffrent de kere, de malnutrition et de sous-alimentation.

    (ii) << Quand vous voyez les yeux illuminés des enfants visiter le centre de Tana bien décoré actuellement,

    Comment :
    Exact ! Ces innombrables squelettiques enfants ont quitté les lieux de leur terrible malheur pour aller lever leurs "yeux illuminés quand ils visitent Tana décoré" !

    (iii) << Ou les engouements à chaque fois, il y a de match de Barea.

    Comment :
    Qui , dans nos rangs, n’avaient pas remarqué ces hommes-femmes-et-enfants mourant de faim et de maladies et qui sont subitement ressuscités pour acclamer les barea ?

    (iv) << Vous pourriez le comprendre, mais, avec votre esprit misavaombaona, ce n’est pas gagné.

    Comment :
    Exact ! Fine mouche, la besileo foza femelle isandra, hein !
    Moi, arsonist, je ne comprendrai jamais pourquoi Bokassa gasy et ses foza sacrifient délibérément les millions de Gasy miséreux sévères, leurs pères, leurs mères, leurs fils, leurs filles, leurs proches, leurs amis pour exacerber de si ridicules futilités !

    Conclusion :
    "Coliseum" n’est peut-être pas une simple coïncidence entre Néron et Rajoelina !

    • 17 décembre 2020 à 18:19 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      Plusieurs Millions de dollars pour lutter contre le kere qui frappe nos compatriotes et des décorations de Noel pour amuser les enfants de toutes les grandes villes, ne serait ce que pendant ces fêtes., Là, il n’y a pas de jaloux.

      On satisfait les Malagasy en fonction de leur besoin.

      C’est un Président impartial de tous les Malagasy,...

      C’est difficile de comprendre ça, pour quelqu’un qui a de foza en travers de sa gorge.

    • 17 décembre 2020 à 18:32 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Inutile de se défausser !
      La besileo foza femelle isandra a une fois de plus prouvé combien les foza sont inhumains, et même que les foza sont maintenant proches de la déshumanisation .

    • 17 décembre 2020 à 18:44 | Isandra (#7070) répond à arsonist

      Masin-joany,

      C’est plutôt vous qui ne connaissez plus les réalités ici.

      Il n’y a pas qu’une seule catégorie de personne.

    • 17 décembre 2020 à 20:11 | arsonist (#10169) répond à arsonist

      Bokassa gasy et les foza ont largement dépassé le stade inhumain.

      Bokassa et les foza sont en phase d’être déshumanisés !

  • 17 décembre 2020 à 15:43 | ratiarivelo (#131)

    Marina io "LAHATSORATRA" ny MAD*TRIB* androany inty !! tsy ampiana na Hanesorana****no comment *** !! Fa IAHALY ry BETOKO dia tena fohy fisainana zany marina no maha-KAPILA an’ ihalahy**** efa TA*** izao no misy aty @ny tanana++++ dia mbola miala BILA lava !!! mba jereo ry KALY saina ny SORATANY ny SASANY ? fa aza jamba @ny FILELAFANA ny fitombenan’**i covid-13 Hianareo ROA MPISOLELAKA BE tsy izany izany fa ny hhavanao Rtoa-Be ISANDRA mahereza O ? SLT ra-MARIKA*** tena marina ireo lazainao ireo !!! Fa mbola ho tonga tsy ho ela ny anjaran’ i BETOKO kapila **** torak’izany ihany koa any i DOMELINA vendrana**Presida VARY MOAKA ??

    • 17 décembre 2020 à 15:51 | Marika (#9389) répond à ratiarivelo

      Miarahaba RATIARIVELO,

      Mitohy ihany ny fi-ELIMINER n’ i DJ ny adversaire eto @ tànana. Nivoaka ny didy fitsaràna ani Mahery Lanto MANANDAFY 12 mois ferme.
      Ataon’ i dedaka tsy mitraka mihitsy izay mitady hi-critique ny fitombenany. Mitandrema ihany ry zalahy.

  • 17 décembre 2020 à 15:55 | Turping (#1235)

    Et les 100 millions de dollars pour renforcer la lutte contre le kere dans cette histoire ?
    - Il n’y a que le kere qui mine ce pays mais la paupérisation généralisée qui touche la majorité de la population .Le covid 19 ne fait qu’empirer la situation déjà chaotique depuis longtemps .
    - Et l’ IEM dans cette situation d’ immergence !? Bientôt 2 ans au pouvoir d’ici un mois Radomelina n’aura plus d’excuses pour prolonger la récréation ,les urgences sont nombreuses .

    Hors sujet (HS)
    - Après Jair Bolsonaro ; Boris Johnson ; Donald Trump ; c’est au tour de Macron d’être testé positif au coronavirus .Ce fléau n’épargne personne . A vos masques toujours !

  • 17 décembre 2020 à 16:26 | ratiarivelo (#131)

    Mbola miarahaba ANAO ihany ny tenako "ra-MARIKA : Ho hitantsika eo ny fijotran’ny tantara ra-MARIKA A ?SUR-BE AHO fa tsy hijanona @ny izao io resaka io : MFM*** ATTENTION-A ?? tsy ho lava resaka aho NAMA****fa tantara mitohy io ****qui vivra ....VERRA LEROA A ?? Jereo daholo ny fisehon-javatra rehetra****Ahoana ny fijerinao azy LEROA ??? na ny Mpanaradia an’i DOMELINA anie efa miady an-trano , toy ireny nitranga teny : TSIMBAZAZA ????? Mahereza NAMA A ???

  • 17 décembre 2020 à 16:28 | ratiarivelo (#131)

    Ho hitantsika eo ny fijotran’ny tantara ra-MARIKA A ?? tsy hijanona @ny izao io resaka io : MFM*** ATTENTION-A ?? tsy ho lava resaka aho NAMA****fa tantara mitohy io ****qui vivra ....VERRA LEROA A ?? Jereo daholo ny fisehon-javatra rehetra****Ahoana ny fijerinao azy LEROA ??? na ny Mpanaradia an’i DOMELINA anie efa miady an-trano , toy ireny nitranga teny : TSIMBAZAZA ??? Mahereza NAMA A ?? tsy maintsy hipoka ny TAKOTRA ******* ?

  • 17 décembre 2020 à 16:39 | ratiarivelo (#131)

    Ho hitantsika eo ny fijotran’ny tantara ra-MARIKA A ?? tsy hijanona @ny izao io resaka io : MFM*** ATTENTION-A ?? tsy ho lava resaka aho NAMA****fa tantara mitohy io ****qui vivra ....VERRA LEROA A ?? Jereo daholo ny fisehon-javatra rehetra****Ahoana ny fijerinao azy LEROA ??? na ny Mpanaradia an’i DOMELINA anie efa miady an-trano , toy ireny nitranga teny : TSIMBAZAZA ?? Ny eny hajorony aloha no tairy i AL-CAPONE sy ny FORONGONY manao ra-MATAHORA****fa tsy saha mikitika an-dra-BAINA***fa mihidy VODY ? Mahereza NAMA A ?

  • 17 décembre 2020 à 16:59 | diego (#531)

    Bonjour,

    Les élus, les dirigeants, l’élite et les responsables politiques malgaches connaissent parfaitement bien cette information me semble-t-il.

    Ce qui est toujours inquiétant ce qu’ils sont complètement incapables de présenter des projets économiques et des réformes politiques permettant justement la mise en place ces projets économiques.

    Avec 77% de taux de pauvreté, 700a le prix ny kapoaka, le gouvernement intervient pour faire baisser à 550a. A mon sens, avec un taux de pauvreté de 77%, un moment donné, il faut que les dirigeants malgaches réalisent que s’ils ne viennent pas au secours rapidement de leurs compatriotes, beaucoup vont mourir.

    Il faut que l’Etat contrôle cette denrée vitale pour les Malgaches. Avec 77% de pauvre, les discussions ne sont pas d’ordre idéologique, mais de survie. Il n’y a que l’Etat qui peut venir sauver massivement des nombreuses vies.

    Plus tard, les femmes et hommes politiques auront le temps, durant une campagne électorale par exemple, de se disputer idéologiquement.

    Les projections économiques pour 2021-2022 aujourd’hui sont complètement fausses.

    Économiquement, cela n’a aucun sens pour les pays sous-développés, pauvres dans lesquels la visibilité politique n’existe pratiquement pas car les élections présentent une crise politique récurrente, empêchant de facto le développement, et mécaniquement des projections économiques fiables.

  • 17 décembre 2020 à 17:36 | Besorongola (#10635)

    40% DES MALGACHES SERAIENT PORTEURS DU VIRUS SOIT PRÈS DE 11.000.000 DE PERSONNES.

    En Europe ce taux de contamination ne dépasse pas le seuil de 10% mais il y a plus de morts.

    Selon rfi sur le Covid-19 : à Madagascar, résurgence des contaminations mais un taux de mortalité faible.

    Publié le : 16/12/2020 - 13:33

    Jour de marché à Ifanadiana, dans le centre-est du pays. Ici, le port du masque n’est quasiment plus respecté.
    Jour de marché à Ifanadiana, dans le centre-est du pays. Ici, le port du masque n’est quasiment plus respecté. © RFI/Sarah Tétaud
    Texte par :
    RFI
    Depuis l’apparition du virus dans le pays en mars dernier, le nombre de décès dus à la pandémie semble contenu et ce, malgré la forte circulation de celui-ci sur tout le territoire. Une étude scientifique, menée par l’Institut Pasteur de Madagascar avec le ministère de la Santé, révèle que 40% de la population aurait été infectée par le virus.

    Avec notre correspondante à Antananarivo, Sarah Tétaud

    À Madagascar, plus que dans beaucoup de pays du Nord, l’épidémie s’est énormément diffusée au sein de la population. C’est ce que démontre l’étude malgache, aujourd’hui soumise à publication dans une revue internationale. Toutefois, à l’inverse de ces pays, le taux de létalité semble inférieur. Ce résultat, obtenu en analysant les anticorps développés contre le Covid-19 dans des prélèvements effectués sur des donneurs de sang malgaches, devrait fortement impacter les décisions futures en termes de santé publique.

    Pour expliquer cela, une hypothèse majeure est avancée : « C’est probablement en grande partie lié à la jeunesse de la population puisque la fraction de population qui a plus de 75 ans à Madagascar est beaucoup plus faible (moins de 5%, NDLR) que dans certains pays du Nord. Les conditions climatiques sont toujours difficiles à prendre en compte. On attendait [le pic] avec le refroidissement. Et à Madagascar, finalement, la première épidémie a eu lieu sur la côte à Tamatave dans des conditions climatiques de chaleur. Donc je ne pense pas qu’on puisse les évoquer [comme cause de propagation rapide de l’épidémie]. Les conditions génétiques, elles, sont toujours des hypothèses que l’on peut ouvrir et que l’on ne pourra pas fermer tant que l’on n’aura pas fait des études spécifiques », explique le professeur André Spiegel, l’un des co-rédacteurs de l’étude et directeur de l’Institut Pasteur de la Grande Île.

    L’étude démontre que l’immunité collective semble avoir été atteinte ici. Toutefois, la durée de vie des anticorps n’est pas éternelle et les chercheurs sont encore loin d’avoir percé tous leurs secrets. La question d’une seconde épidémie reste donc prise au sérieux pour André Spiegel. « Le terme de seconde vague a beaucoup été utilisé en Europe. Si on prend en France, à l’issue de la première vague, les chiffres donnaient 7% des gens, seulement, contaminés. Les études en Espagne, c’était 5%. On parle là-bas de deuxième vague, c’est-à-dire qu’il y a une proportion d’infectés, et il y a une deuxième vague qui en infectera d’autres. Là, à Madagascar, est-ce que c’est une deuxième vague ? Est-ce que ce sont les gens qui ont été infectés qui le seront à nouveau ? On ne peut pas le dire. Il faut désormais monitorer la population pour surveiller ce taux de personnes protégées [par les anticorps qu’elles ont développés suite à la première contamination] », ajoute le chercheur.

    Sur l’île, les grands rassemblements religieux ont repris. Le port du masque, bien qu’obligatoire, est loin d’être systématiquement respecté. Aussi, face à l’augmentation récente des cas positifs, plusieurs mesures viennent d’être prises. Les grands centres hospitaliers de la capitale ont interdit les visites. Les personnes testées positives au Covid-19 sont censées se soigner à l’hôpital, et non plus chez elles. Et la question du vaccin, jusqu’à présent refusée par le président de la République, pourrait donc revenir rapidement sur le devant de la scène.

    • 17 décembre 2020 à 18:24 | Isandra (#7070) répond à Besorongola

      Besorongola,

      Cela confirme l’efficacité du CVO, ils sont porteurs, mais, non pas malades ou asymptomatiques. Tous le gens qui l’ont pris ce sont comme des enfants.

      Le CVO renforce l’immunité et empêche le cas grave.

  • 17 décembre 2020 à 18:20 | Vohitra (#7654)

    Nandohalika sy lavo tanteraka ny Firenena ankehitriny, noho ny nafitsok’ireto foza…

    Ny mpanjaka foza, ny foza tandapa, ny foza tompomenakely, ny foza mpitanty rankena…

    Ringana tsikelikely ny vahoaka Malagasy ankehitriny, ny mosary, ny aretina, ny halatra sy soloky, ny fitaka, ny fandrobana harempirenena, ny fanabadoana vahoaka sesilany…izany no lalampoza !

    Eny fa hatramin’ny matotoa aza, dia misy foza ihany koa…

    Mpiasampanjakana misy foza matotoa, mpifidy mpameno vatampifidianana misy foza matotoa…

    11 taona lasa tokoa, nenjehina iay mpivarodronono nolazaina fa mitampoka rano ny ronono amidiny, tonga niakatra antanety toy ilay jiolahintsambo rendrika andranomasina ny foza…

    Niakatra antsehatra ny mpanakanto foza iray kinga tamin’ny fanehoana ny talentany nitsikera sy nanondro ny fivarotana ronono antavy…

    Notanisaina ny fanabadoana vahoaka, ny fividianana amin’ny vola sy fotsimbary ny safidiny, ny filalaovana ny herimpamoretana, ny fibodoana ny harempirenena…

    11 taona lasa tokoa, ilay mpanjaka foza notohanany fahizay ihany no nanatanteraka sy nanatontosa izay rehetra nambarany sy notondroiny ho mamoafady teny ankianja…

    Ankehitriny, nangina ilay mpanakanto, toa tsy tazana firy intsony, may sy kenda tamin’ny vomanga nasesiky ny tànany ihany ve ?

    Indro ny hiran’ilay mpanakanto fahizany, ny tonony rehetra nosoratanao efa ho 15 taona lasa, indro ilay mpanjaka foza ankehitriny no namerina sy nanatanteraka azy indray…

    Tsy handatsa anao aho ra-Yvon fa aoka ny hiranao no hanambara azy...

    Nitady dera sy laza ny foza, tanteraka tokoa anie izany ankehitriny !

    • 17 décembre 2020 à 18:30 | Isandra (#7070) répond à Vohitra

      Vohitra,

      Izay ilay hoe La mauvaise foi, quand tu nous tiens !

      Satria ny foza no namorona ny COVID izay nahatonga an’izao fihemorana izao, izay namely ny 90% ny firenena rehetra maneran-tany ?

      Any Frantsa moa dia misy 1 Millions ny lasa nahantra, ary mety tombanana 115 Millions maneran-tany izany noho ity COVID ity, ny Foza daholo no nahatonga izany.

    • 17 décembre 2020 à 18:42 | arsonist (#10169) répond à Vohitra

      Foza efa maty heritreritra ireo ry ’Nao an !
      Efa tsy mahalala intsony izay mampiavaka ny olona amin’ny tsy olona mihitsy.
      Reraka foana ianao, ry Vohitra, mbola miezaka miresaka amin’ireo tsy olona intsony ireo.
      Tsy misy saina hihetreritra intsony, sady tsy misy fo mitempo intsony ireo foza ireo.
      Izay izy io, ry ’Nao an !

  • 17 décembre 2020 à 18:34 | lysnorine (#9752)

    Quelques réflexions pertinentes à méditer :

    – 17 décembre à 14:23 | zorey974 (#7033) répond à Yet another Rabe ^

    « Sauf que les malgaches qui s’en sortent sont TOTALEMENT INDIFFÉRENTS à leurs compatriotes qui baignent dans la PAUVRETÉ EXTRÊME. Et celui qui par malice et escroqueries en tout genre, sortira de cette pauvreté, IL ADOPTERA LE MÊME COMPORTEMENT que ceux là qui ne le regardaient même pas quand il était dans cette misère crasse.

    « Moi la DÉBAUCHE DE LUXE de certains [& l’ étalage de richesses plus ou moins mal acquises, associé à une condescendance de « m’as-tu-vu »] me met mal à l’aise quand je suis là bas (Tana en particulier) mais apparemment NE GÊNE PAS CEUX QUI EN PROFITENT [l’ÉLITE.]

    – 17 décembre à 13:17 | lé kopé (#10607) répond à citoyendumonde ^

    « Les forumistes ont raison , car dès que l’on sort de chez soi ,(si on a une demeure convenable) , LA MISÈRE VOUS SAUTE À LA GORGE .Il existe deux catégories bien distinctes dans notre société , LES RICHES QUI SE PAVANENT DANS DE GROSSES VILLAS , avec des clôtures en barbelé , et leur 4*4 , en FAISANT LEURS COURSES DANS LES GRANDES SURFACES , et les pauvres hères , qui cherchent de quoi se nourrir ,au jour le jour [et MENDIENT à la sortie des « grandes surfaces ou dans la rue auprès des automobilistes bloqués dans des embouteillages monstres lesquels témoignent de l’INUTILITÉ DISPENDIEUSE en DEVISES de la circulation en automobile dans la capitale] .

    – 17 décembre à 13:33 | saint-augustin (#9524) répond à Stomato
    « Il faut revenir avant la grande grève de 1972 où les tenant(s) de la grève disait:on [sont] aussi capable de développer notre pays .CONSÉQUENCE :ILS ONT GARDÉ LEURS ENFANTS DANS DES ÉCOLES FRANÇAISES :[s’expriment] dans la langue des (m)panjanaka...la langue française ou autres:teny baiko et [continuent d’] envoyer leurs enfants en France [tandis que les]:mpanjanatany –continuer [continuent d’] à affluer [à Madagascar] jusqu’à ce jour. [et s’enrichissent dans un laps de temps très court] »

    – 17 décembre à 09:41 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)
    « La PRIORITÉ DES PRIORITÉS C’EST L’AUTOSUFFISANCE ALIMENTAIRE n’est-ce pas ? Les terrains arables et le capital humain ne manquent pas dans ce sens n’est-ce pas ? C’EST LA VOLONTÉ POLITIQUE SUIVI D’ACTION RESPONSABLE QUI FAIT DÉFAUT ».

    – 17 décembre à 14:42 | zorey974 (#7033) répond à Besorongola ^
    « Bah en même temps Isandra a raison. Si l’on prend tamatave, LES JEUNES FONT LA FÊTE TOUT LE TEMPS. IDEM DIEGO. Mais comment font-ils ? 2 métiers qui marchent bien dans ces contrés : JOMBILO POUR LES GARÇONS et SIPA DE PAPA MONEY POUR LES FILLES.
    Pourquoi s’emmerder à bosser ? [À PRODUIRE surtout !]

    – 17 décembre à 13:53 | ANTICASTE (#10704)

    « Isandra pauvre pauvre fille intellectuellement [...]
    La BM et tous les spécialistes de macro économie ,clament, répètent, SE TUENT À EXPLIQUER QUE LES INVESTISSEMENTS DOIVENT ÊTRE PRODUCTIFS !
    [Dans tout] ce que vous citez plus haut, il n’y a AUCUN ,je dis bien aucun, INVESTISSEMENT PRODUCTIF ! »
    17 décembre à 13:58 | ANTICASTE (#10704)
    « MILLE MILLIARDS DANS DES PISCINES ET DES STADES DE FOOT ,CELA NE SERT A RIEN »

    – 17 décembre à 16:59 | diego (#531)
    Les élus, les dirigeants, l’élite et les responsables politiques malgaches connaissent parfaitement bien cette information [situation] me semble-t-il.

    « Ce qui est toujours inquiétant ce [c’est] qu’ils sont COMPLÈTEMENT INCAPABLES DE PRÉSENTER DES PROJETS ÉCONOMIQUES ET DES RÉFORMES POLITIQUES permettant justement la mise en place ces projets économiques. »

    – 17 décembre à 09:07 | Yet another Rabe
    « Quel MALHEUR pour ce peuple malgache qui se complaît dans l’INFANTILISATION dans lequel [LAQUELLE] LE berce [BERCENT] SES DIRIGEANTS. »

  • 17 décembre 2020 à 18:55 | Vohitra (#7654)

    Fa inona ihany ity mitranga e !

    Ary toa dobo rano tanteraka ilay kianja fanaovambaolina tao Barikadimy tamin’ny orambe nitranga ny faran’ny herinandro lasa teo e !

    Fa angaha tsy manarapenitra indray ilay izy e ?

    Oadray ! toa manomboka mampiakatra feo indray koa ny olona any Imerintsiatosika fa toa tany fambolen’olona efa 600 hekitara indray no faritana avy hatrany ao anatin’ilay lazaina fa tanamasoandro e ! ny sasany aza misy Fasandrazana mihintsy !

    Efa lasa ambongadiny ny Nosy Mitsio, dia indro indray fa mirakaraka ao Imerintsiatosika…dia hahita raha ao indray koa izany an !

    • 17 décembre 2020 à 22:10 | pisokely (#9950) répond à Vohitra

      vohitra,... vous eteq ou ? idem pour arsonit et dadabe...sns... pourquoi ne pas creer, en toute serenite un groupe... ou je ne saiq pas ... disons une equipe ?? ... essayer dz discuter entre nous ?? a la lecture de tout ce qu on lit sur ce forum, on aarrivera a creer une equipe ??.. loin de moi l idee d un coup d etat..nooon... mais qi on arrive a creer une equipe soudee, motivee pour notre pays... je pense que ce sera une bonne idee..

    • 18 décembre 2020 à 01:26 | Rainingory (#11012) répond à Vohitra

      pisokely
      chut, faut pas le crier sur les toits, sinon Isandra et surtout Betoko vont nous dénoncer, ils n’attendent que ça, nous cueillir comme des fruits mûrs, ils ne ratent pas une occasion de nous le rappeler.

  • 17 décembre 2020 à 20:04 | diego (#531)

    Bonjour,

    La représentante de la Banque mondiale à Madagascar annonce aux dirigeants et aux responsables politiques Malgache que le retour de la croissance va dépendre de l’Etat.

    Il y a-t-il une place pour discuter et argumenter une posture idéologique aujourd’hui ? La réponse est Catégoriquement Non, dans les pays sous-développés et sont très pauvres.

    Les États et les Institutions dans ces pays sont déstructurés, dysfonctionnels, pauvres, assez faibles donc.

    La bonne question à laquelle il faut apporter les bonnes réponses me semble-t-il, serait :

    - comment un État qui est assez faible, dysfonctionnel pourrait faire pour sortir le pays d’une crise économique mondiale, d’ordinaire, avant la pandémie, l’Etat n’a jamais été capable de sortir le pays d’une moindre crise économique, dans une région par exemple ?

    À Madagascar par exemple, un des pays les pauvres au monde, les élus et les responsables politiques, l’élite, semblent ignorer, ou plus grave, il est fort probable qu’ils ne se rendent pas bien compte en fait l’importance et les rôles cruciaux et vitaux de l’Etat et des Institutions dans la société.

    Il serait logique, à mon sens, de reconstruire, renforcer l’Etat et les Institutions pour qu’ils puissent, à court, moyen et à long terme de sortir le pays de la pauvreté et de redémarrer l’économie.

    Il faut que les fonctionnaires des Institutions politiques, économiques et financières internationales cessent de dire et de considérer que les États et les Institutions des pas pauvres et sous-développés seraient fiables et solides.

    Ce qu’ils peuvent faire serait de mettre la pression pour forcer la classe politique et dirigeante de réformer l’Etat et les Institutions de leur pays afin que les aides produisent les effets entendus.

  • 17 décembre 2020 à 20:22 | kartell (#8302)

    L’accablant se confirme et s’incruste en dépit d’une gesticulation dérisoire et puérile d’un pouvoir qui a fait du superficiel et de la poudre aux yeux, son fonds de commerce d’une émergence qui aujourd’hui subit un retentissement pan sur le bec !..
    Les priorités d’une majorité sont en profond décalage avec celles d’un pouvoir qui confond ses propres impératifs personnels liés à un égo à redorer avec celles d’une tranche immense de la population qui ne voit rien venir, ou plutôt si, que son sort désespéré n’intéresse que les organisations internationales humanitaires...
    Il ne s’agit pas de jouer au procureur de service de la ripoublique sur un sujet qui ne date pas d’hier, qui est en réalité une responsabilité collective des pouvoirs qui se sont succédés mais de dénoncer la forme hallucinante prise par ce pouvoir dans ses intentions politiques à privilégier le futile au détriment de l’essentiel...
    Aujourd’hui, le constat est terrible tandis qu’hier se jouaient les championnats de golf dans cette société où le paradoxal semble s’inscrire définitivement dans une constitution serpillière !...
    Le pays court à la haïtisation de sa société avec comme dernier signe inquiétant ces malheureux obligés de mélanger leur maigre pitance avec de l’argile pour lui donner plus de consistance !...
    La pandémie n’aura fait qu’accélérer un état de délabrement qui aujourd’hui prend une ampleur considérable parce qu’elle touche la planète entière mais il va s’en dire que les mauvais élèves frôlent désormais la catastrophe....
    D’autant que l’on peut comprendre que des pays en guerre ( Éthiopie, Érythrée, Soudan, Syrie) aient des circonstances atténuantes alors qu’ici, toutes les conditions sont requises pour atténuer une paupérisation qui frise les 80%..
    Et parmi les 20% restants, combien sont-ils à regarder avec inquiétude que le mois a trente jours ?’..
    Bref, combien d’autres malheureux viendront encore grossir la cohorte des démunis lorsque la pandémie aura fait son nid de prédatrice dans ce qui reste d’une économie où la seule constante demeure la méthode Coué ?’..
    Aujourd’hui, le président des pauvres est une réalité même si ce dernier est plus préoccupé par ses gadgets dont la nécessité aujourd’hui prend un goût bizarre d’abus de biens sociaux !...
    L’émergence vient de se voir publier son faire-part de décès par l’entremise de la banque mondiale qui ne peut être taxée d’ingérence ( aïe !) puisque c’est son job, celui de rappeler que le feu d’artifice promis est un leurre qui plonge 80% des Malagasy dans un malheur permanent ....
    Il serait temps de songer à revendre la Cadillac comme pour le Air-Force, des petits trafics présidentiels, de l’autre qui avait été bradé après sa exfiltration en Afrique du Sud...

  • 17 décembre 2020 à 21:16 | zandede (#10615)

    La société malagasy est une société
    1- De production
    2- De consommation
    3- De jouissance
    Je n’hésite pas à dire qu’à l’heure actuelle elle est d’abord une société de jouissance où la
    politique spectacle prend le dessus. Elle est ensuite une société de consommation mais
    malheureusement elle n’arrive pas à nourrir sa population parce que ses réserves en devises
    sont dilapidées par des futilités ... Elle ne pourra être une société de production que si on change
    de paradigme ...

    • 18 décembre 2020 à 00:48 | luczanatan (#321) répond à zandede

      La société malgache est une oligarchie composée d’hommes d’affaires ( ou femmes d’affaires) de politiciens héréditaires, de hauts fonctionnaires de mérite ou héréditaires. Ils sont entre 20 000et 30000 plus leur famille et cadenassent par croisements familiaux ou intérêts économiques la vie politique et économique du pays. Ils se connaissent et se reconnaissent ; ils exploitent, parfois pillent eux-mêmes, autorisent ou laissent faire l’exploitation des travailleurs et des ressources par les autochtones ou les étrangers contre des prébendes. Le pays (patrimoine et revenus) leur appartient quasiment de droit ; le social c’est pour les ONG du monde entier, les donateurs, les organisations internationales . Ils ne travaillent pas beaucoup et surtout pas à modifier un état de fait dont ils profitent ; ils amusent le peuple avec des élections, de la musique, des jeux, du sport , des églises et quelques scandales ; laissent travailler les étrangers, roulent dans la farine les auditeurs de toutes les organisations, et n’aiment pas vraiment leur pays. Ils préfèrent la France et New York ; ils sont une diaspora dans leur propre pays. Ils n’ont pas honte, et sont même arrogants. Pauvre peuple malgache .

  • 17 décembre 2020 à 23:19 | Isandra (#7070)

    Pendant ce temps, l’argent tombe sans cesse, pour financer les projets qui soulageront voire combattront les souffrances de ce qui souffrent : « La Banque mondiale fournit 100 millions de dollars pour soutenir des moyens de subsistance résilients dans le sud de Madagascar ».

    C’est une réaction et des actes des gens déshumanisés ça ?

    • 17 décembre 2020 à 23:45 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Ca s’appelle de l’esclavage moderne. Ils savent que Mcar ne pourra jamais rendre cet argent donc le jour venu pas de sentiment et pas d’humanité. Le sud n’aura que ses mirettes pour pleurnicher !

    • 17 décembre 2020 à 23:53 | Maestro (#7313) répond à Isandra

      @ Isandra

      Je t’invite à voir la vidéo de Florian F. sur Youtube car il explique très bien la Chose.

  • 18 décembre 2020 à 02:03 | Rainingory (#11012)

    Dream’in, Le Jité - 17/12 :
    RMDM hanamafy ny fanoherana amin’ny taona hoavy.
    Ho angatahina ny vahoaka hampiala ny fitondrana rehefa tsy manala tena izy.

  • 18 décembre 2020 à 05:45 | zandede (#10615)

    luczanatan
    Bien dit ! Merci pour votre contribution . Que faut-il faire ? Un remake de 72 est-il possible...
    Même si je suis un des initiateurs de ce mouvement ma réponse est trois fois NON !!!
    Nos forces du désordre n’ont qu’un seul fait d’armes : tirer sur la population et ceux qui aspirent
    conquérir le pouvoir en profitent.
    La seule solution est l’éducation de nos enfants et celle de la population qui est volontairement
    infantilisée. Il n’y a pas d’autres alternatives...

    • 18 décembre 2020 à 09:27 | vatomena (#8391) répond à zandede

      Luczanatan___Le comble est que ces 20 000 ou 30 000 potentats ont étudié dans des écoles ou universités françaises où pourtant on apprend égalité ,liberté et fraternité . C’est surtout l’idée de fraternité qu’ils ont refoulée.La générosité française n’est pas passée dans leur esprit.Tout pour leur gueule..

    • 19 décembre 2020 à 11:53 | luczanatan (#321) répond à zandede

      Zandede
      Vous me demandez : "que faut-il faire ?" C’est effectivement la bonne question. J’ y ai réfléchi plus d’une dizaine d’années. Si vous me permettez un préalable : toute action devrait faire consensus de la majorité réelle,( vous me comprenez) , devrait avoir un but ( la survie de l’âme malgache, qui est contre ? ) et définir les moyens de parvenir au but, dans le maintien du consensus initial (Est-ce stupide ?). J’ai écrit un livre où chaque mot est pesé et utile, que j’ai publié sur Internet pendant plus de 2 ans sous le titre "Madagascar brûle". Aucun écho. Il est évident que ceux que j’appelle la diaspora interne ( car elle ne soucie pas de l’âme malgache) ne lui ont pas fait de publicité ! Les intellectuels qui l’ont lu se sont bien gardés de le promouvoir : quoique critiquant la situation, ils sont dans la diaspora interne et au chaud.
      En clair j’y explique que c’est la classe moyenne qui a un peu de temps au delà de la survie quotidienne ( 100000 personnes) qui doit faire le travail, avec l’appui psychologique du nombre ( les millions de "pauvres"), et l’appui "un peu forcé"(!) des élites ( la diaspora interne qui n’aime pas son pays mais qui connaît l’économie et ses rouages locaux et internationaux) . Quel travail ? (beaucoup de travail ) mais par où commencer ? C’est toujours le grand sujet. Imaginez l’image d’une belle pierre taillée dont la forme ressemblerait à notre grande île, et, l’entourant, deux grosses pierres. Maintenant voici la base économique de la solution que je préconise ( car sans argent, sans énergie mise en œuvre grâce à l’argent on n’avance pas vite, et il y a urgence ) : je relis mon texte de présentation : " Cette image symbolise la solution préconisée par l’auteur pour sortir Madagascar de l’impasse politique, économique, culturelle dans laquelle la Grande île se débat : Madagascar au centre, entourée de deux alliés : les grandes entreprises mondiales du secteur marchand de l’exploitation des ressources naturelles, les grandes entreprises mondiales du secteur des infrastructures...
      L’auteur : né à Madagascar en 1950. Sa thèse pour que Madagascar sorte de la pauvreté, est simple : les ressources naturelles sont le moteur de l’économie malgache. L’Etat organisera ce secteur par filière, en octroyant le monopole de l’exportation à des entreprises conjointes Etat / partenaire national ou international privé. Ces partenaires seront puissants, éthiques et dynamiques. Les revenus issus de ces partenariats éthiques serviront à financer les infrastructures et les activités régaliennes. Cette approche innovante entraînera une secousse. Il faut de toute manière une secousse : Madagascar brûle. Je dédie ce livre à mes ancêtres".
      Bien à vous tous ceux qui vous souciez de la survie de l’âme malgache .
      Cordialement.

    • 19 décembre 2020 à 11:54 | luczanatan (#321) répond à zandede

      Zandede
      Vous me demandez : "que faut-il faire ?" C’est effectivement la bonne question. J’ y ai réfléchi plus d’une dizaine d’années. Si vous me permettez un préalable : toute action devrait faire consensus de la majorité réelle,( vous me comprenez) , devrait avoir un but ( la survie de l’âme malgache, qui est contre ? ) et définir les moyens de parvenir au but, dans le maintien du consensus initial (Est-ce stupide ?). J’ai écrit un livre où chaque mot est pesé et utile, que j’ai publié sur Internet pendant plus de 2 ans sous le titre "Madagascar brûle". Aucun écho. Il est évident que ceux que j’appelle la diaspora interne ( car elle ne soucie pas de l’âme malgache) ne lui ont pas fait de publicité ! Les intellectuels qui l’ont lu se sont bien gardés de le promouvoir : quoique critiquant la situation, ils sont dans la diaspora interne et au chaud.
      En clair j’y explique que c’est la classe moyenne qui a un peu de temps au delà de la survie quotidienne ( 100000 personnes) qui doit faire le travail, avec l’appui psychologique du nombre ( les millions de "pauvres"), et l’appui "un peu forcé"(!) des élites ( la diaspora interne qui n’aime pas son pays mais qui connaît l’économie et ses rouages locaux et internationaux) . Quel travail ? (beaucoup de travail ) mais par où commencer ? C’est toujours le grand sujet. Imaginez l’image d’une belle pierre taillée dont la forme ressemblerait à notre grande île, et, l’entourant, deux grosses pierres. Maintenant voici la base économique de la solution que je préconise ( car sans argent, sans énergie mise en œuvre grâce à l’argent on n’avance pas vite, et il y a urgence ) : je relis mon texte de présentation : " Cette image symbolise la solution préconisée par l’auteur pour sortir Madagascar de l’impasse politique, économique, culturelle dans laquelle la Grande île se débat : Madagascar au centre, entourée de deux alliés : les grandes entreprises mondiales du secteur marchand de l’exploitation des ressources naturelles, les grandes entreprises mondiales du secteur des infrastructures...
      L’auteur : né à Madagascar en 1950. Sa thèse pour que Madagascar sorte de la pauvreté, est simple : les ressources naturelles sont le moteur de l’économie malgache. L’Etat organisera ce secteur par filière, en octroyant le monopole de l’exportation à des entreprises conjointes Etat / partenaire national ou international privé. Ces partenaires seront puissants, éthiques et dynamiques. Les revenus issus de ces partenariats éthiques serviront à financer les infrastructures et les activités régaliennes. Cette approche innovante entraînera une secousse. Il faut de toute manière une secousse : Madagascar brûle. Je dédie ce livre à mes ancêtres".
      Bien à vous tous ceux qui vous souciez de la survie de l’âme malgache .
      Cordialement.

    • 19 décembre 2020 à 14:39 | Yet another Rabe (#4812) répond à zandede

      @tous notamment luczanatan

      Bonjour,

      "La société malgache est une oligarchie composée d’hommes d’affaires ( ou femmes d’affaires) de politiciens héréditaires, de hauts fonctionnaires de mérite ou héréditaires."

      Luczanatan, merci vous avez très bien résumé le mal malgache.
      Mais la mentalité du peuple malgache est aussi un gros handicap.

      J’avais écrit en malgache ce post :

      https://www.madagascar-tribune.com/La-Banque-mondiale-a-la-rescousse-du-secteur-tourisme-et-de-l-agro-business.html#forum454360

      afin de rendre la politesse à Vohitra qui m’avait interpellé et s’est adressé à moi dans la langue maternelle.

      Je réécris donc mon post en français et ai ajouté quelques précisions :

      Dans le mot même de fanjakana qui en français est le pouvoir, il y a un rapport avec le mot mpanjaka qui est perçu comme un monarque de droit divin.

      Le peuple perçoit le fanjakana personnifié par le chef d’état comme un ray aman-dreny (parent) auquel on devrait obéissance absolue en contrepartie de quoi ledit fanjakana devrait subvenir à ses besoins.

      Une infantilisation entretenue à dessein (avec des futilités et vaines promesses) par l’oligarchie sur peuple qui n’ a pas compris qu’à l’instar d’un adulte :

      - il a sa propre personnalité
      - il a le droit d’avoir ses propres opinions sur la vie du pays (et de l’exprimer)
      - il est en droit de savoir en ce qui concerne la conduite de son pays par ses dirigeants
      - pour subvenir à ses besoins, il doit travailler et être le principal responsable de son devenir et ne pas être attentiste

      Comment s’en sortir, vaste programme qui à mon avis quoiqu’il en soit commence dans l’ordre des priorités absolues toutes affaires cessantes par :

      1) nourrir le ventre de ce peuple : la suffisance alimentaire
      2) nourrir l’esprit : l’éducation et la formation

      Tout est dans le "y faut qu’on" :

      C’est à dire le moyen de sortir le malgache d’une posture de fatalité et de l’impliquer dans une dynamique de travail, de responsabilisations et de responsabilités tant individuelles que collectives.

      Les besoins du peuple sont colossaux mais il ne faut pas confondre les moyens (comme l’est l’argent, le capital humain ...) avec la méthode (qui requiert avant tout la volonté politique) pour bien orienter ces moyens.

      J’en reviens à un thème que j’avais développé il y a pas longtemps le triptyque (Travail, Éducation, Confiance)

      Cordialement
      YaR

    • 19 décembre 2020 à 16:05 | spliff (#5871) répond à zandede

      zandede, luczanatan, vatomena, YaR

      Bjr,

      Si je peux me permettre luczanatan,
      Des solutions opérationnelles, il en existe une multitude d’intéressantes au même titre que celles que vous proposez. Je dirais même que d’un point de vue fonctionnel théorique, l’arsenal disponible de ces « choses tout à fait utiles » en est presque devenu banal... ne voyez là aucune ironie ou attaque, juste une observation.
      En vis-a-vis, et de manière parallèle, les outils réglementaires et légaux supposés baliser les processus sont aussi déjà existants. Les tactiques de mise en oeuvre de toute cette mécanique ne sont pas le problème de base.

      Le vrai problème - que zandede, YaR et vous-même effleurez - est celui du paradigme de pensée dans lequel est incarcéré la société malgache dans son ensemble, et particulièrement la place aujourd’hui littéralement inexistante que ce paradigme octroie à l’éthique, de telle sorte que celle-ci en est devenue une notion quasiment risible dans nos instincts...
      Et la seule manière de « comprendre » un système tel que celui-ci pour en corriger le cap est d’être capable de s’en extraire, ce que la « diaspora interne » ne souhaite pas faire, ni n’en est capable, car le système / paradigme dont il s’agit constitue autant son identité que le mode opératoire dont elle profite.
      Vatomena, lorsque vous pointez du doigt le niveau d’éducation de cette diaspora interne, j’ai envie de dire que c’est en soi sans objet dans la mesure où l’instruction en question, peu importe son niveau, est une notion tout à fait distincte de « l’état d’esprit » qui motive les décisions des prédateurs qui constituent cette diaspora interne.
      Le problème est que les dominants de cette strate détiennent les leviers avec les mauvaises motivations, des motivations qui, au choix, découlent de la prédation, de la simple incompétence, ou de la combinaison explosive des deux, les faire-valoir instruits du système étant réduits à de simples rôles d’exécutants techniques.

      Ce système est donc en place, et il verrouille, par instinct d’auto-protection, tous les spots par lesquels il peut être attaqué. Ainsi l’option de le confronter frontalement ne peut marcher car il est sur ses gardes, et il est devenu, à la faveur du temps, maître dans l’art de tuer l’ennemi dans l’oeuf.
      Il me semble ainsi que la seule solution réaliste serait de « hacker » son système de pensée de l’intérieur en le laissant initialement « manger » tout en le convainquant qu’il pourrait également « bénéficier », sur le long terme, du relèvement effectif (et non superficiel) du standard of living du malgache moyen uniformisé sur l’ensemble du pays.
      C’est dans cette optique que l’arsenal de toutes les solutions sérieuses (et non bling bling) déjà réfléchies et conçues qui dorment dans les tuyaux, pourraient être introduites par des personnes clefs compétentes apolitiques mais non confrontationnelles, mais qui comprennent le fond des objectifs réels et qui placent leurs jalons de manière méthodique et coordonnées en vue de realiser à terme un ensemble cohérent.
      L’implication dans le système éducatif visant former une relève politique au fait des vrais enjeux au delà de la connaissance livresque pure (dont on aime à tirer des fiertés déplacées) constituerait dans cette config une des composantes principales du projet...

      YaR, le problème de la mentalité peut être facilement résolu... il suffit de réorienter les motivations par un leadership compétent qui comprend les logiques de la psychologie des foules et qui détient assez de leviers pour réorienter les aspirations des masses par l’exemple et un système coercitif adapté.
      Effectivement, la compétence du leadership est un pré-requis...

  • 18 décembre 2020 à 10:53 | ANTICASTE (#10704)

    Vatomena ,
    Comprenez qu’il y a eu et qu’il y a encore une alliance objective entre ceux qui nous ont imposé le servage puis l’esclavage puis la colonisation et maintenant le multiculturalisme avec ces castes locales dirigeantes prédatrices de leurs peuples !
    les gens qui nous ont imposés le colonialisme étaient plutôt d’obédience "ancien régime "ce qui explique leur identités de vues avec les tenants du royalisme local !
    il ont corrompu sur le tard de la colo ,la gauche française pour apparaitre moins droitiste mais les fondements idéologiques sont restés les mêmes !
    A noter aussi le rôle de l’église catholique ,qui comme partout dans le monde ,a soutenu tous les despotes liés a leur idéologie de domination des peuples et elle le fait encore aujourd’hui avec Rajoel et consort !
    Ces gens là se sont même alliés aux ex rouges de ratsiraka pour parvenir a leurs fins ,c’est pour dire la décadence et le jusqu’au boutisme qui les animent !
    En résumé ,c’est le pouvoir coloniale Français venus de l’absolutisme ,européen, qui survit a travers ces dictatures d’Afrique !
    Elles sont toutes sur le même moule, de domination des peuples et les valeurs de la république y sont volontairement oubliées !

    • 19 décembre 2020 à 11:01 | vatomena (#8391) répond à ANTICASTE

      anticaste__j’ai envie de répondre que le colonialisme s’est imposé de lui meme.C’était son heure.Il correspondait à l’époque et il s’est défait de lui meme quand l’époque eut changé.

    • 19 décembre 2020 à 12:36 | bekily (#9403) répond à ANTICASTE

      NEO COLONIALISME

  • 19 décembre 2020 à 12:35 | bekily (#9403)

    malheureusement nous assistons au suicide organisé du pays depuis l’indépendance....
    tous les maux socio-économiques s’accumulent
    - CORRUPTION en premier et DEPECAGE ECONOMIQUE DU PAYS
    - dépravation des gouvernants successifs-
    - MUSELAGE SYSTEMATIQUE de tout intellectuel opposant ou gênant
    - LEPRE, PALUDISME, CHOLERA et maintenant Covid
    - On meurt plus de faim que de maladie à Mada
    - MISERE +++ , devenue sans solution
    Bref le pays nourris des milliardaires (surtout RAVATOMANGA , les indo-pakistanais...et dans une moindre mesure des Andrantsitohaina , bref tous collaborateurs ou corrupteurs des gouvernants) qui se complaisent à pavaner dans des bunkers de luxe au milieu de la CRASSE et la merde...
    Le tout protégé par une ARMEE VEULE ET PHLETORIQUE

    • 19 décembre 2020 à 12:38 | bekily (#9403) répond à bekily

      nourri"T" et non "s"

    • 20 décembre 2020 à 13:24 | luczanatan (#321) répond à bekily

      Bonjour,
      Je vous réponds à tous à la fois avec ce message.
      Nous avons identifié les causes de la maladie malgache. L’incantatoire ne fait rien avancer. Quand un médecin a vu les effets de la maladie et en a identifié les causes il ne crie pas « c’est la grippe », il cherche le remède pour soigner le présent et il cherche le vaccin pour le futur.
      Par où commencer pour le malade « Madagascar » ? La politique a ceci de bien qu’elle ne coûte pas d’argent : elle consomme du temps et du courage.
      Sans la classe moyenne la machine conduite par les élites à leur profit et au détriment du peuple, s’arrête de fonctionner. Sans les élites qui sont éduquées, compétentes et savent tenir un volant la machine s’arrête de fonctionner. Le peuple subit tout, courageux, et regarde tourner la machine en essayant de survivre. La « mentalité du peuple » ? même si le fatalisme est quelque peu culturel, le peuple a bien des raisons d’être fataliste et axé sur sa survie, kéré après kéré, mais il n’est pas dupe de la situation, du déficit de charisme, de l’égoïsme de ses dirigeants actuels, du pillage des ressources ; le « colonialisme » encore prégnant ? Certes mais il est honni par tous les intellectuels de France par exemple (mais pas de Chine) qui ne verraient que d’un bon œil le peuple malgache prendre en mains sa destinée. L’armée ? Ses bras sinon ses cerveaux sont constitués de fils du peuple, il me semble.
      Conclusion ? La classe moyenne doit imposer aux élites la direction. Cela se nomme « politique, pouvoir, organisation, détermination, courage, autorité, cohérence, action, contrôle » Donc pour être très clair : la classe moyenne doit sortir de la fausse démocratie, non pas prendre le pouvoir mais exercer le pouvoir et mettre les élites au travail mais dans la bonne direction avec recherche de consensus mais une sévérité certaine pour ceux qui ne comprendraient pas que le sens de l’histoire tourne.
      La bonne direction est la concentration forcée (ça c’est politique) par ressource naturelle en un monopole de toutes les entreprises travaillant (malgaches ou étrangères, contentes ou pas contentes) la ressource, en vue de l’exportation, et l’association forcée de ce monopole à une grande entreprise étrangère, éthique, ayant compris l’ambition politique pour exploiter la ressource sur le marché mondial au mieux des intérêts de l’entreprise et de la nation malgache c’est-à-dire dans le respect du contrat passé avec l’Etat malgache.
      Nos élites au lieu de travailler (ou de ne pas travailler) pour leur intérêt au lieu de ne pas payer assez d’impôts (euphémisme) seront au départ certainement les cadres supérieurs et bien payés comme tels de ces entreprises. Le fonctionnement de A à Z de ces entreprises sera transparent, car auditées par des cabinets internationaux, comme le sont toutes les grandes entreprises dans les pays « normaux ». De là sortiront des emplois propres, des salaires décents, de la professionnalisation, du respect de l’environnement, de la sous-traitance en cascade, des impôts payés, donc des ressources financières pour les infrastructures et etc. Vous avez en même temps le remède (on travaille et dans la transparence) et le vaccin : le simple cercle vertueux (travail = emplois= salaires = impôts sur les revenus et impôts sur les sociétés = ressources d’investissement et de fonctionnement (éducation (futurs cadres de l’économie), justice, santé, sécurité, environnement). Et surtout = relever la tête, avoir un plan.
      Vous me direz : que veut dire sortir de la fausse démocratie ? Comment exercer le pouvoir et continuer à gagner sa vie par un travail habituel sans prendre le pouvoir ? Je vous réponds : établir un Parlement de la société civile, dont feront partie le Sénat et l’assemblée actuelle des députés. Ce parlement nommera tous les ministres qui auront pour mission de construire les monopoles que j’ai présentés ou de faciliter leur construction. Ces ministres seront dirigés par un premier ministre nommé aussi par ce Parlement. Le premier ministre (car le président de la république ressemblera au président actuel en Allemagne ) et son ministre concerné par la ressource viendra rendre compte devant le parlement chaque trimestre des progrès de la solution pour chaque ressource concernée. Tous les ministères seront acteurs et facilitateurs de ce changement et etc.
      Vous comprenez que l’objectif est de mettre toutes les forces du pays au travail avec ce projet pour que tous les malgaches en profitent décemment dans la transparence. La résistance interne (les chefs d’entreprise malgaches ou étrangers actuels qui ne comprendront pas l’importance vitale de ce projet) et internationale (nos amis historiques et nouveaux) sera dure mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Il faudra dire aux œufs qu’ils peuvent faire un bon travail dans l’omelette (consensus un peu forcé) . Bon dimanche à tous.

  • 23 décembre 2020 à 13:13 | luczanatan (#321)

    Il n’y a plus personne dès que l’on parle "action" ?
    Non il n’ y a plus personne . Veloma.

    • 23 décembre 2020 à 13:28 | Rainingory (#11012) répond à luczanatan

      luczanatan
      Faut pas dire ça, la discussion continue, ça change de fil c’est tout, voir les suites dans les articles récents.

    • 23 décembre 2020 à 13:45 | Isandra (#7070) répond à luczanatan

      Luczanatana,

      "de l’égoïsme de ses dirigeants actuels, du pillage des ressources ; le « colonialisme » encore prégnant ?"

      Si vous basez vos analyses sur pareille affirmation gratuite, quelles que soient les solutions que vous proposez, elles restent faussées, et vaines.

    • 23 décembre 2020 à 14:27 | bekily (#9403) répond à luczanatan

      luzcanatan...
      j’adhère globalement à toutes vos suggestions ...
      Malgré la bonne intention , je crains l’INFAISABILITE pour notre peuple moramora :
      * ex classe moyenne ? ==> cela n’existe plus depuis Ratsiraka
      * Education ?même Ravalomanana a contribué à l’ensevelir , comme créer ces instituteurs FRAM !!! un désastre pour les plus pauvres !!!

      Mon avis très personnel : nous Malgaches avons peur des "bobos" , "du "ratsa-dra" ..du moindre sang qui coule ,
      OR :
      de toute l’histoire de l’humanité toutes les luttes pour la liberté, pour la DEMOCRATIE , contre le totalitarisme ne se sont traduites avec des paroles et de bonnes intentions.

  • 23 décembre 2020 à 17:29 | zot189723 (#11130)

    Quand je vois un ministre a Madagascar touche 150 fois plus du salaire minimum.
    En Europe un ministre 10 fois plus du salaire minimum chercher l’erreur.

    • 23 décembre 2020 à 18:26 | Vohitra (#7654) répond à zot189723

      C’est une Association de malfaiteurs institutionnalisée dans...une légalité républicaine tronquée...

      C’est la version tropicalisée de la mentalité de sarkozy et de LR...

    • 25 décembre 2020 à 16:05 | bekily (#9403) répond à zot189723

      corruption et veulerie institutionalisees....les paroles , les idees suffisent ils à ce stade ????

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS