Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 15 décembre 2019
Antananarivo | 19h30
 

Société

Ravalomanana Marc

Condoléances tardives

mercredi 30 juillet 2008 | Eugène R.
Quelques membres de l’opposition qui ont été toujours aux côtés
de la famille du défunt. (Photo Lucien R.)

Le président Marc Ravalomanana a transmis par le biais du pasteur Lala Rasendrahasina ses condoléances à la famille Razafimahaleo. C’était hier à Ivandry à l’issue d’un culte présidé par ce président de la FJKM et s’inscrivant dans le cadre du dernier hommage rendu à cet « Olomangam-pirenena ». Le président de la République a transmis ses condoléances alors qu’il se trouve en visite officielle au Gabon. Les réactions de ceux qui ont été présents lors de ce culte n’ont pas tardé à se faire entendre. « C’est trop tard ». Trop tard car le décès de Herizo Razafimahaleo était survenu vendredi à 2h du matin alors que le chef de l’Etat n’a quitté le pays que lundi, a fait remarquer un membre de l’opposition.

Amalgame

Apparemment donc, le Premier ministre Charles Rabemananjara, accompagné par d’autres chefs d’Institution et des membres du gouvernement, s’est rendu à Ivandry samedi dernier, pour présenter à la famille du défunt les condoléances du pouvoir et non celles du président de la République. Pourtant, la confusion persiste. Le fait que le président Marc Ravalomanana a chargé le pasteur Lala Rasendrahasina de transmettre ses condoléances à la famille Razafimahaleo ont amené certains à se poser la question : est-ce en tant que président de la République ou en tant que vice-président de la FJKM que le locataire d’Ambohitsorohitra l’a fait ? En tout cas, force est de constater que ces condoléances présidentielles ont été dictées par une simple question de courtoisie, pour ne pas dire d’hypocrisie. Car il faut reconnaître que s’il y a un opposant que ce régime craint le plus, c’était Herizo Razafimahaleo. Le chef de l’Etat n’a jamais raté l’occasion pour riposter aux critiques lancées par le fondateur du Leader Fanilo à l’endroit du régime.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS