Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 29 mai 2022
Antananarivo | 07h37
 

Culturel

Le groupe Ambondrona au palais le 26 Octobre

Cohésion totale pour la bande à Beranto

mercredi 17 octobre 2007 | Daddy R.
Des membres ayant chacun leur
influence musicale.

Leur titre « Aleo aloha » qui passe sans cesse sur les ondes donne l’impression de vitalité, mais de force également. Si l’on se réfère à l’arrangement tendant vers le « néo - métal » où riff et philharmonique coincident, on sent que le groupe Ambondrona est prêt pour affronter de nouveau leur fans de la capitale.

Le rendez-vous annuel du groupe Ambondrona avec leurs admirateurs au Palais est pris pour le 26 octobre prochain.

On n’a pas voulu rater une séance de répétition pour vérifier si la bande est encore dans la course, ce qui fut confirmé en les voyant tout joyeux et dynamique en train d’éxecuter « Mahagaga ».

« Comme tous les ans, nous allons apporter une touche particulière à notre prestation . Cette fois, ce sera plutôt sur le plan musical. Les morceaux ne feront pas l’objet d’une retouche mais auront leur particularité lors de leur exécution sur scène » a réitéré Beranto, soucieux du bon déroulement de ce concert autoproduit par le staff et le groupe. Depuis la création du groupe jusqu’à maintenant, on a ressenti une sorte d’évolution, ce qui est évident, mais s’expliquant surtout du fait que chaque membre, influencé par leurs écoutes musicales respectives, apporte sa touche dans l’élaboration d’une composition. Ce qui fait que la musique d’Ambondrona est diversifié mais porte toujours la griffe du groupe, reconnaissable dans cette sonorité qui leur est propre.

Inexistence de structure

Même si Ambondrona est déjà passé par pas mal d’expériences durant leur carrière, ils se plaignent quand même de l’inexistence d’une structure pouvant mieux gérer le calendrier des endroits accueillant les manifestations dans la capitale. « C’est un cas fréquent et l’on se demande si les propriétaires de ces endroits ne pensent qu’à se faire de l’argent » a déclaré le groupe Ambondrona.

Une situation qui pourrait bien être un blocage au développement du showbiz. Sans fausse modestie !

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS