Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 27 octobre 2020
Antananarivo | 15h41
 

Santé

Coronavirus

Cinquante-deux étudiants malgaches enfermés à Wuhan

samedi 1er février | Fano Rasolo

Cinquante-deux (52) étudiants malgaches sont confinés à Wuhan, selon l’ambassadeur de Madagascar en Chine, le Dr Jean Louis Robinson. Pour rappel, le premier cas de ce virus chinois baptisé coronavirus a été détecté dans la ville de Wuhan, au début du mois de décembre dernier.

« Jusqu’à ce jour (ndlr : hier), aucun Malgache en Chine n’est atteint par le virus », a rassuré l’ambassadeur.

« L’ambassade de Madagascar ne cesse de se mettre en rapport avec tous les Malgaches résidant en Chine par le truchement d’un comité qui s’informe de leur état de santé. Nous avons enjoint à nos étudiants de Wuhan de ne sortir qu’en cas de nécessité absolue comme pour faire des provisions au marché, mais sans s’exposer trop longtemps pour éviter toute contamination. Nous sommes très vigilants et sommes prêts à prendre en charge tout compatriote infecté », selon toujours le Dr Jean Louis Robinson.

D’après lui, l’ambassade possède une liste de tous les Malgaches de Chine, dont cinquante-deux (52) à Wuhan, cent (100) étudiants à Nanchang, soixante (60) à Beijing et six (06) sur l’île de Hainan. Ces résidents sont tous confinés chez eux pour éviter toute contamination.

Panique

Une étrangère issue d‘un vol en provenance de Nairobi a semé la panique à l’Aéroport d’Ivato, dans la soirée de jeudi, car elle présentait un trouble respiratoire. Passagers et employés de l’Aéroport craignaient qu’elle ne soit porteuse du coronavirus. « Nous étions tellement effrayés en voyant la dame malade que certains agents n’ont pas voulu ouvrir l’avion », témoigne un employé de l’aéroport.

Mais un responsable du ministère de la Santé publique a expliqué ainsi : « Ce n’était pas du coronavirus, mais une simple maladie chronique. On a établi tous les diagnostics, puis elle a reçu les soins appropriés. Nous avons quand même distribué des masques et des gants à tout notre personnel et à tous les employés de l’aéroport ».

Madagascar ne comporte aucun cas de coronavirus, selon toujours le ministère. « Nous avons établi à la primature une stratégie de lutte contre l’entrée de cette maladie dans notre pays, conjointement avec le ministère des Transports, du tourisme et de la météorologie. Nous attendons l’approbation de cette proposition », selon le nouveau ministre de la Santé publique, le Pr Ahmad Ahmad, hier, lors de la passation de service entre lui et l’ancien ministre, le Pr Julio Rakotonirina.

Selon un dernier bilan, 213 morts et 9 890 malades ont été enregistrés.

6 commentaires

Vos commentaires

  • 1er février à 11:20 | ANTICASTE (#10704)

    D’autres pays rapatrient leurs ressortissants de chine !
    S’occuper des Malgaches en Chine c’est bien !
    S’occuper des éventuels contaminés (Chinois ou Malgaches ) en provenance de Chine (qui n’ont pas été tracés )serait encore plus une priorité !
    Si un seul cas de "porteur du virus" est détecté ce sera une catastrophe sanitaire !
    Faudra pas dire qu’on vous l’avait pas dit !
    Il faut reprendre tous les listing d’arrivées de toutes les personnes en provenance de ce pays ,depuis début janvier au moins , et enquêter sur leur lieux de résidence et chine ,mais aussi sur leur lieux de résidence actuel à Madagascar !
    C’est URGENT ,merci de me transmettre le lieu de facturation pour le conseil !!!!

  • 1er février à 14:25 | lancaster (#10636)

    L’ambassadeur Robinson Jean Louis étant lui même médecin , il sait comment faire respecter par nos compatriotes en Chine, les procédures et les mesures mises en place par les autorités chinoises.
    La discipline au niveau des Malagasy de Chine est de mise . Pour une fois soyez disciplinés.

    • 1er février à 23:34 | Maxim (#5960) répond à lancaster

      Un petit rappel d’ histoire, il y avait un moment le président a affrété un avion pour rapatrier des travailleurs malgache du pays de golf, et aussi pour amener les supporters des Bareas en Egypte. En ce moment, vue les nombreuses vies malgaches en Chine, est il moins raisonnable d’affreter un avion pour rapatrier chez personnes ???

    • 2 février à 00:11 | Maxim (#5960) répond à lancaster

      Lire ces personnes ..

  • 2 février à 08:56 | lancaster (#10636)

    Les jeunes Malagasy en Chine savent qu’ils risquent de ne plus revoir la Chine s’ils rentrent momentanément à Mada. Le ministère des universités a déjà du mal à payer les salaires et bourses des profs et des étudiants à Mada. Ajouter à cela les dépenses inattendues avion AR China Mada.
    N’oublions pas que durant la transition et le mandat de HR, beaucoup d’etudiants N’ont pas obtenu leurs dîplomes car l’etat N’a pas pu régler les scolarités de nos jeunes boursiers. Beaucoup sont rentrés bredouilles malgré les bons résultats universitaires. Les universités chinoises conditionnent la remise des diplômes au paiement des arriérés des étudiants sans bourses.
    D’autres y sont restés faire des petits boulots.
    La nouvelle ministre et le nouvel ambassadeur ont du pain sur la planche.
    Voilà le genre de coopération facile à instituer avec le gouvernement chinois. Mais est-ce la priorité du gouvernement ?

  • 2 février à 23:09 | Bena jaosoa (#10850)

    A andry rajoelina betsileo za.
    ianareo ampela tanindrana rehefa misy ilako anareo dia nitodrako mpanpandihy fiombenana daholo ianareo ary asaiko mampandihy fitombenana daholo ianareo ary izay no zavatra mba hainareo (draba).
    Rehefa vitako ny ilako anareo dia angerezako daholo ianareo ampela tanindana rehetra ary tsy misy ilako anareo intsony.
    karanavavy no ataoko mpanolo tsaina ahy ary omeko 80million isambolana karamany .
    Alefaso any @ Fleury Rakotomalala ito message ito hangina any ny vavan’iny.
    Aparitao ity message ity hangina any ny vavan’i Fleury Rakotomalala
    Salama va ny taigna

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS