Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
dimanche 31 mai 2020
Antananarivo | 03h53
 

Santé

Coronavirus

Cinquante-deux cas contacts enregistrés dans le pays

mercredi 15 avril | Fano Rasolo

Le nombre des cas contacts enregistré avoisine actuellement celui des cas importés. Jusqu’à hier, Madagascar a comptabilisé cinquante-deux (52) cas contacts depuis l’entrée de la maladie dans le pays, et cinquante-six (56) cas importés, c’est-à-dire, des personnes qui ont contracté le coronavirus dans les pays d’où elles sont venues, et où sévit la maladie.

Avec les deux nouveaux cas, le nombre total des cas positifs dans le pays s’élève maintenant à cent-huit (108), selon la porte-parole du Centre de commandement opérationnel de lutte contre le Covid-19 (CCO-Covid-19), le professeur Hanta Marie Danielle Vololontiana.

Deux hommes âgés d’une cinquantaine d’année, ont ainsi été nouvellement contaminés. L’un est hospitalisé au CHU d’Anosiala, et l’autre au CHU de Befelatanana. Deux autres cas de guérison ont également été signalé hier, a rapporté la porte-parole du Centre CCO-Covid-19. On compte ainsi vingt-trois (23) cas de guérison depuis le début de l’épidémie dans le pays.

Le nombre de patients en cours de traitement dans le pays se stabilise autour de quatre vingt-cinq (85). Ils attendant leur guérison dans les différents hôpitaux où ils sont traités. Aucun d’entre eux ne présenterait une forme aggravée de la maladie et la plupart sont asymptomatiques.

1 commentaire

Vos commentaires

  • 15 avril à 09:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Assalaamo alaikoum

    « Ce que vous racontez n’est pas dans la Bible. Ce sont des commentaires dits ou écrits par des musulmans. Donc subjectifs et partisans…
    …Cet Évangile est généralement considéré par les chercheurs[3] comme une « fraude pieuse », tardive et pseudépigraphique.
    Si c’est Jesus qui détient la Vérité écoutez le ! » Besorongola (10635)

    Les disciples dirent donc : « Maîtres, il est écrit au livre de Moïse, que la promesse fut faite au sujet d’Isaac ». Jésus répondit avec un gémissement : « C’est bien ce qui est écrit, mais ce n’est pas Moïse qui l’a écrit, ni Josué, mais nos rabbins qui ne craignent pas Dieu. Cette parole de Jésus s’applique aussi à la bible n’est-ce pas ?

    Croyez-vous que la bible était ce qu’elle est actuellement du temps de Jésus ? Détrompez-vous car ce sont des paroles et des actes de Jésus recueillis par ses disciples au fur et à mesures de ses déplacements donc tout le monde ne pouvait pas être présent en même temps.
    L’essentiel c’est le discernement qui anime ceux qui les (Dieu et Jésus) aiment vraiment et savent séparer l’ivraie des bons grains (de leurs vraies paroles des autres attribuées à tort ou à raison à eux) : Prenons l’exemple du groupe Mahaleo, ses vrais fans savent entre des milliers de morceaux ceux de leurs idoles n’est-ce pas ? Faisons pareil pour Dieu et Jésus.
    Si les chrétiens en particulier et les croyants en général atteignent de tel savoir de discernement voire de telle foi, les faux prophètes et les fausses écritures seront voués au feu.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS