Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 21 mai 2024
Antananarivo | 12h44
 

Politique

Elections législatives

La candidature de Christine Razanamahasoa finalement acceptée

samedi 13 avril |  1809 visites  | Mandimbisoa R.

La candidature de Christine Razanamahasoa, ex-présidente de l’Assemblée nationale élue à Ambatofinandrahana, aux élections législatives est finalement acceptée. Après avoir été évincée par la plateforme présidentielle de son poste, quelques semaines plus tôt, et exclue de son titre de députée, par une décision de la HCC, elle a déposé sa candidature pour siéger à Tsimbazaza. L’OVEC a rejeté sa candidature en évoquant un manque de documents.

La décision de l’OVEC a par la suite annulée par la Commission électorale nationale indépendante (CENI). La candidature de l’ancienne ministre de la Justice de la Transition a donc été rétablie avec celle de Pety Rakotoniaina, ancien maire de Fianarantsoa, de Narson Rafidimanana, député d’Antanifotsy, de Paul Bert Rahasimanana député du 4e arrondissement d’Antananarivo, de Nirina Ravelohanitra, députée d’Antsirabe II et cinq autres candidats aux élections législatives.

Dans un tableau récapitulatif de traitement des recours relatifs aux candidatures aux élections législatives publiées hier, la CENI a informé que la candidature de ces personnalités politiques qui se sont présentées à titre indépendant ou sous la bannière de la plateforme de l’opposition est finalement rétablie.

Cependant, la candidature de Voahirana Rajoelina reste incertaine, la CENI s’est prononcée incompétente par rapport à la demande d’invalidation de sa candidature. Soeur du chef de l’Etat et pasteur évangélique, Voahirana Rajoelina s’est présentée sous la bannière de l’indépendant Shine and Rise dans le VIè arrondissement de la capitale.

Par ailleurs, plusieurs autres candidatures ont été rejetées faute du versement de la caution de 20 millions d’Ar. C’est le cas notamment de la candidature d’Angelo Andrianirina à Ambatondrazaka ou encore de Tatandraza à Bekily. Au total, 17 candidatures ont été rejetées pour cette même cause. Pour la même raison, l’Arema s’est vu refusé ses candidatures dans 23 districts.

-----

3 commentaires

Vos commentaires

  • 13 avril à 11:00 | lé kopé (#10607)

    L’OVEC a reçu des consignes pour rendre la candidatures de certains prétendants, tumultueux. Mais la CENI , dans sa grande mansuétude , s’offre un nouveau visage , pour démontrer qu’elle est équitable. Malgré les vicissitudes qui ternissent le parcours des Opposants depuis 2009, mais surtout la collusion de La CENI et de La HCC avec le régime en place, pour les maintenir au pouvoir , nous continuons à préserver notre Capital confiance en un Monde meilleur. La défection de plusieurs membres de la Plateforme soutenant les Dirigeants (IRMAR), et qui se tournent vers l’Opposition , est un signe indéniable de la détérioration des liens qui les unissaient auparavant . On est trahi que par ses amis , pour souvent des incompatibilités d’humeur , pais surtout pour des divergences de vue pour des intérêts occultes .Car pour nous , pour le moment , il y a le calme avant la tempête , au sens propre comme au figuré , et le peuple , endormi par les difficultés qu’il endure quotidiennement , commence à sortir de sa léthargie .Tant qu’à mourir à petit feu , à cause de la pénurie et l’augmentation des prix du PPN , de l’insécurité , des routes dépravées , de la coupure d’eau et d’électricité , du manque de soins et d’Education , mieux vaut mourir debout , en se battant pour ses Droits fondamentaux :
    Boire et manger , et avoir un toit pour s’abriter ... Rien que cela .

  • 13 avril à 11:01 | lé kopé (#10607)

    L’OVEC a reçu des consignes pour rendre la candidatures de certains prétendants, tumultueux. Mais la CENI , dans sa grande mansuétude , s’offre un nouveau visage , pour démontrer qu’elle est équitable. Malgré les vicissitudes qui ternissent le parcours des Opposants depuis 2009, mais surtout la collusion de La CENI et de La HCC avec le régime en place, pour les maintenir au pouvoir , nous continuons à préserver notre Capital confiance en un Monde meilleur. La défection de plusieurs membres de la Plateforme soutenant les Dirigeants (IRMAR), et qui se tournent vers l(Opposition , est un signe indéniable de la détérioration des liens qui les unissaient auparavant . On est trahi que par ses amis , pour souvent des incompatibilités d’humeur , pais surtout pour des divergences de vue pour des intérêts occultes .Car pour nous , pour le moment , il y a le calme avant la tempête , au sens propre comme au figuré , et le peuple , endormi par les difficultés qu’il endure quotidiennement , commence à sortir de sa léthargie .Tant qu’à mourir à petit feu , à cause de la pénurie et l’augmentation des prix du PPN , de l’insécurité , des routes dépravées , de la coupure d’eau et d’électricité , du manque de soins et d’Education , mieux vaut mourir debout , en se battant pour ses Droits fondamentaux :
    Boire et manger , et avoir un toit pour s’abriter ... Rien que cela .

  • 13 avril à 15:16 | Jipo (#4988)

    Bonjour .
    Il ne pouvait en être autrement !
    Ovec, Hcc, Ceni Snadec, & C/° ah que l’ on aime ces abréviations qui donnent un air sérieux et instructionné , sans pour autant être très utile, et surtout budgétivore, mais bon ce n’ est qu’ un jugement perso .
    Elles auront au moins le mérite de se chamailler entre elles pour donner un semblant de crédibilité et indépendance, qui au final ne dupent que ceux qui veulent bien y croire , comme certains à l’ efficacité des vaccins ou des masques , aussi obligatoires soient-ils ou de la potion magique d’ artémisia 6ème dan...
    Bon je sais cela ne peux que venir d’ un frondeur complotiste et conspirationniste à zapper ou balayer d’ un revers de main !

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS