Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
samedi 20 juillet 2024
Antananarivo | 07h21
 

Politique

Assemblée Nationale

Christian Ntsay écarte l’idée d’amender la loi sur les élections

jeudi 25 mai 2023 |  2796 visites 

L’amendement de la loi régissant les élections n’est plus possible, a déclaré le Premier ministre, Christian Ntsay, hier, en marge de son rapport d’activités devant les parlementaires à Tsimbazaza. Procéder à des changements à quelques mois de la date prévue pour le premier tour de l’élection présidentielle pourrait avoir d’importants impacts et changerait totalement les donnes. L’idée est écartée d’un revers de la main par le chef du gouvernement bien qu’un projet y afférent a déjà été annoncée quelques jours plus tôt.

Les organisations de la société civile a déjà élaboré un « avant proposition/ projet » de loi, modifiant certaines dispositions de loi N°2018-008 relative au régime général des élections et référendums. L’objectif était de garantir le principe d’égalité entre tous les candidats, d’éviter les dérives et abus en matière de financement des campagnes électorales. Pour la société civile, poser des règles de jeu claires et précises dans le cadre des prochaines élections était urgent et important.

A l’issue des élections de sortie de crise en 2013, les missions d’observation électorale nationales et internationales ont unanimement recommandé la nécessité de réformer l’encadrement juridique des élections à Madagascar. En 2018, en adoptant les lois 2018-008 sur le régime général des élections et des référendums, la loi 2018-009 sur les élections présidentielles et la loi 2018-010 sur les élections législatives, toutes du 11 Mai 2018, le parlement a procédé à une refonte totale du cadre juridique des élections notamment les lois organiques de 2012.

A travers cette réforme, la société civile estime que le pays a posé comme principe : la transparence, la crédibilité, le consensualisme et la conformité des normes adoptées à la constitution. Si de manière générale, le cadre juridique actuel forme une base solide pour la conduite d’élections en accord avec les principes démocratiques et normes internationales en garantissant les libertés fondamentales, force est de constater qu’il y a encore des vides juridiques et lacunes importantes devant être palliés d’où les amendements demandés.

Pour le gouvernement, la réponse est ferme, il faut avancer sur les préparatifs des élections dont la présidentielle prévue au mois de novembre. La convocation des électeurs devraient intervenir vers le 12 juillet prochain, a déclaré Christian Ntsay.

44 commentaires

Vos commentaires

  • 25 mai 2023 à 12:20 | Isandra (#7070)

    « L’objectif était de garantir le principe d’égalité entre tous les candidats, d’éviter les dérives et abus en matière de financement des campagnes électorales. Pour la société civile, poser des règles de jeu claires et précises dans le cadre des prochaines élections était urgent et important. ».

    Tant qu’à faire, pourquoi pas, interdire la candidature des candidats ayant déjà de notoriété, car cela pourra créer l’inégalité,...Il y a des candidats qui sont déjà super connus, il suffit prononcer leur noms, tout le monde le connait toute de suite, et en même temps, il y a des candidats que les électeurs voient pour la première fois.

    Quoiqu’on fasse, Il y aura toujours les inégalités.

    A mon avis, c’est un faux débat. Le vrai débat, c’est l’achat d’électeurs, qui pourra nuire la démocratie.

    La preuve que l’élection démocratique ne dépend pas de la question de financement, deux pays, dont les règles de financement ne sont pas différentes, mais, leurs élections sont toutes validées démocratiques :

    « Contrairement à la France(financement réglementé et plafonné), les sommes engagées dans les campagnes électorales aux Etats-Unis ne sont pas plafonnées. »

    • 25 mai 2023 à 12:27 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      « Pour la société civile, poser des règles de jeu claires et précises dans le cadre des prochaines élections était urgent et important. ».

      Pourtant, c’est déjà claire, mais, il suffit de les bien appliquer. Ca sert à rien de changer les lois comme on change le tsy haiko, si après on ne les applique scrupuleusement même pas, à la tsy man’inona io.

      Les recettes du compte de campagne électoral ou référendaire :

      Article 73 – Le financement de la campagne électorale d’un candidat, d’une liste de candidats
      ainsi que d’une option dans une campagne référendaire ne peut provenir que :
      - de l’apport personnel du candidat ou des candidats inscrits sur une liste ou des personnes
      en faveur d’une option ;
      - de tout emprunt, prêt ou avance remboursable sous réserve que les conditions financières
      ne soient pas plus avantageuses que celles habituellement pratiquées sur le marché ;
      - des contributions des partis politiques ;
      - des contributions de personnes physiques ;
      - des contributions de personnes morales de droit privé national, à l’exclusion des sociétés
      commerciales à participation publique ;
      - des recettes accessoires de la campagne électorale ou référendaire issues notamment de
      la vente d’objets, des recettes de manifestation.
      Ces contributions peuvent se présenter sous forme de numéraires, de dons, de legs, de concours
      en nature ou en prestations diverses.
      21
      Article 74 – Les personnes morales de droit étranger et tout Etat étranger ne peuvent participer,
      directement ou indirectement, au financement de la campagne électorale ou référendaire. Ils ne
      sont pas autorisés à consentir des fonds sous forme de donation, de don ou de subvention en
      numéraire, en nature ou en nature publicitaire.
      Il leur est interdit de fournir des biens, des services ou autres avantages directs ou indirects à un
      candidat, une liste de candidats ou une option dans une campagne référendaire."

    • 25 mai 2023 à 16:02 | Jipo (#4988) répond à Isandra

      Et la distribution abusive de T-shirt, de riz, d’ huile, et autres miettes ce n’ est pas de l’ achat d’ électeurs ???
      Vous avez tous un point en commun, celui de prendre vos interlocuteurs pour des KONS !, ne pouvant qu’ espérer le retour de bâton que vous méritez et souhaiter que Ravalomanana revienne mettre de l’ ordre dans votre bowdel de crustacés .
      On verra les courageux dans un premier temps récidiver et se réfugier à l’ ambassade de France, en attendant le premier avion pour cette destination ou la Suisse ? vous méritez le peloton d ‘ exécution voir suicidé d’ une balle dans la nuque après avoir confisqué tous ce que vous avez volé et dissimulé sous d’ autres noms de vos familles !

  • 25 mai 2023 à 12:23 | kartell (#8302)

    « Circulez, y a rien à voir ! » a rétorqué le premier ministre, face à une société civile inquiète de l’opacité, environnante, qui a régné lors des précédentes élections et qui escomptait, naïvement, pouvoir la faire amender !..
    L’argumentaire du régime est monumental : ne pas retarder, voir, ne surtout pas entraver avec ce « prétexte » une campagne électorale prévue et pourtant, non financée dans sa totalité !…
    En d’autres termes, plus les choses iront vite, plus le régime actuel aurait à y gagner !..
    La confiance en la victoire ne semble faire aucun doute dans le camp présidentiel qui considère cette élection comme un passage obligé, mais de pure formalité, dans une atmosphère de shows permanents !..
    « Le vite fait, bien fait » dont nous avons été abreuvés jusqu’à plus soif pendant ce quinquennat, « l’état, c’est moi ! » trouve ici son apogée avec un premier ministre, occupé, enfin, à jouer au démineur de service !..
    Pas sûr, que cela fasse l’unanimité, en dehors d’une cour ravie de voir que les règles du jeu ne changeront pas et qui, de toute évidence, placera une opposition, corsetée, dans une situation de handicap, quasi insurmontable…
    C’est dans ce contexte, visiblement, pavé de coups fourrés, que s’ouvrira une campagne présidentielle, biaisée, en offrant aux observateurs un piètre simulacre de démocratie, version endémique…
    Autant dire que nous n’allons pas être déçus, mais comblés !..

  • 25 mai 2023 à 13:00 | lé kopé (#10607)

    Malgré les interpellations de la Société Civile , de la Communauté Internationale (un rapport avec 24 recommandations), et de l’Opposition , le régime s’entête à faire les élections qui sont d’avance bidouillées . Les fossoyeurs de La République sont les seuls à se persuader que cela n’aura aucun impact sur la suite des évènements , alors que 81,9% de la population crève sous la pauvreté . Vous ne pourrez pas dire plus tard que l’on ne vous a avait pas prévenus . Un homme avertit en vaut deux , selon l’adage , mais vous vous en foutez éperdument . Qui vivra verra . Salut Lé Kopé .

    • 25 mai 2023 à 15:32 | Isandra (#7070) répond à lé kopé

      Lékopé,

      Il faut savoir.

      Quand ce régime s’était tu pour l’organisation de ces élections, les détracteurs se sont dépêché de faire croire qu’ils ont peur d’élections et cherchent tous les moyens pour les reporter ou pour qu’elle n’aient pas lieu cette année. Là, le PM a confirmé haut et fort qu’elles se tiendront cette année, vous qualifiez cette attitude comme entêtement.

  • 25 mai 2023 à 13:17 | Besorongola (#10635)

    OÙ SONT PASSÉS LES 105 DÉPUTÉS QUI AVAIENT SIGNÉ LA MOTION DE CENSURE CONTRE LE GOUVERNEMENT NTSAY ? MÊME RAKRISY N’ÉTAIT PAS PRÉSENTE.

    À l’ouverture de cette session ordinaire de l’Assemblée Nationale, la salle de réunion était bien plein et la particularité cette année c’était la présence des représentants diplomatiques à cette ouverture.
    Pour voter sur la loi du Code minier, une trentaine de députés sur les 151 élus sont venus faire passer cette loi. Il n’y avait pas de réel débat ni amendement t. Lors du vote de lz loi sur les investissements, 26 députés sont venus et 19 ont voté pour tandis que 7 ont voté contre et la loi est passée.
    Cette fois ci, 45 députés sont venus entendre le compte-rendu du gouvernement et malgré la volonté de quelques voix des députés non IRD pour débattre avec Ntsay Christian. 35 députés pro régime sont parvenus à voter l’accord à 100 % avec le compte-rendu de Ntsay christian et ce dernier est allé rentré tranquillement à la fin de la séance.
    Ça se passe comme cela dans ce lieu qui devait être le temple de la démocratie. Une dizaine de députés sur 151 peuvent faire passer une loi sans amendment ni débat.

  • 25 mai 2023 à 13:29 | pisokely (#9950)

    la plupart ne sont pas venus car il commencent a savoir que ca sent le roussi ? pour dire ultérieurement qu ils n ont pas voter ces lois ? et ils peuvent ainsi retourner facilement leur veste. ou bien ils etaient present mais au bistrot de l assemblée ?

  • 25 mai 2023 à 13:30 | pisokely (#9950)

    a moins que : ils n ont pas pu payer leur carburants 😂😂😂🤣

  • 25 mai 2023 à 13:54 | Besorongola (#10635)

    POURQUOI RAVALOMANANA RESTE DANS LE CŒUR DES GASY ?
    RAPPEL DE L’HISTOIRE.

    Zinfos974
    Communiqué
    16 avril : Madagascar : Coup D’Etat, Régime de terreur, pays en faillite et peuple à l’agonie

    Par Melanie Roddier - Publié le Jeudi 16 Avril 2009 à 20:59

    FRANCE, QU’AS-TU FAIT ?
    LA REUNION, QU’EN DIS-TU ?

    Afin d’éclairer l’opinion publique française et l’ensemble de ses élus sur la crise politique à Madagascar, nous vous invitons à réagir sur les faits exposés ci-après :

    La réalité du coup d’État ne fait pas l’ombre d’un doute

    − Destitution du chef de l’Etat élu, dissolution de l’Assemblée nationale et du Sénat élus, violation de la Constitution votée par le peuple,
    − Démission du Ministre de la Défense légal sous la contrainte (http://www.allvideogasy.com/crise-madagascar-2009/le-ministre-de-la-defense-force-a-demissionner-10032009-video_365172d8b.html),
    − Transmission du pouvoir du Directoire militaire à Andry Rajoelina (TGV) sous la contrainte des armes par les mutins du CAPSAT (http://www.allvideogasy.com/crise-madagascar-2009/les-mutins-arretent-les-membres-du-directoire-militaire-17032009-video_d9740802e.html),
    − Prise de pouvoir par la force, auto proclamation et désignation d’une Haute Autorité de Transition et d’un gouvernement insurrectionnel par un seul homme,
    − Condamnation unanime de l’ensemble de la communauté internationale (Union Africaine, Union Européenne, Norvège, Afrique du Sud, Grande Bretagne, Etats-Unis), et condamnation par la France timide, tardive et contrainte afin, semble-t-il, de ne pas se désolidariser de l’Union Européenne.

    Les richesses du sous-sol malgache attirent toutes les convoitises, la France semble ne pas vouloir les partager

    − L’attribution de concessions minières à diverses multinationales (SHERITT 3 milliards US$, RIO TINTO 600 millions US$...) ne semble pas du goût de la France qui aurait aimé exploiter le gisement de Nickel-Cobalt d’Ambatovy,
    − L’attribution de 60% du champ pétrolifère de Bemolanga (une des plus grandes réserves mondiale d’huile lourde actuellement connue) au groupe français TOTAL ne semble pas suffire à la France. Sept autres groupes internationaux ont également obtenu des concessions tant on shore qu’off shore à Madagascar. Nous aspirons pour Madagascar à une meilleure répartition des futures ressources minières et pétrolières, contrairement aux exemples du Gabon, du Congo, du Ghana, de l’Angola. Pour cela, l’État Malgache s’est attaché les conseils de la Norvège, pays réputé le plus vertueux en matière de gestion pétrolière (sa population est celle au monde qui a le mieux profité des subsides du pétrole, de surcroît elle n’a pas de concession à Madagascar).

    Ne peut-on envisager d’être amis de la France sans pour autant y être soumis ? Les temps et les comportements de la colonie sont révolus, la France devrait enfin apprendre à partager en Afrique.

    • 25 mai 2023 à 13:55 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      L’implication de la France dans ce putsch politico-militaire est évidente

      − Neutralité de façade de la France, devenant un silence complaisant devant les destructions de biens publics et privés, puis complice devant les intimidations, menaces, rackets concernant aussi des ressortissants français, pour devenir coupable devant la prise en otage des élèves du Lycée Français de Tananarive,
      − Exfiltration du meneur du coup d’État et protection de celui-ci au sein de l’Ambassade de France à Tananarive, afin de le soustraire à une interpellation imminente (Monsieur Sarkozy alors Ministre de l’Intérieur disait pourtant : « pas de sanctuaire pour les terroristes »),
      − Partialité orchestrée de l’ensemble des organes de presse officiels français (AFP, RFI, FRANCE 24 …) dont les communiqués sont repris par les différents médias,
      − Coïncidence troublante entre l’annonce par Andry Rajoelina de « l’aide de 50 millions de dollars US par un pays ami », et l’annonce par la France de la « poursuite de son soutien financier à Madagascar »,
      − Soutien financier aux insurrectionnels sous le prétexte fallacieux d’aider le peuple malgache, au mépris des difficultés des contribuables français, déjà touchés par la crise mondiale, qui contribuent sans le savoir à ce financement,
      − Après plus de dix mois sans ambassadeur à Madagascar, nomination providentielle du nouvel ambassadeur de France, Monsieur Châtaigner, arrivant à Tananarive le lendemain du putsch, et ce par le même avion pris par l’épouse du putschiste,
      − Assistance du nouvel Ambassadeur de France au régime putschiste sous la façade des instances internationales (C.O.I, U.E, O.N.U),
      − Qualification de l’action de la France de « louable » par le putschiste interrogé par la presse.

    • 25 mai 2023 à 13:58 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      La Réunion et la France, pays des Droits de l’Homme, ne peuvent cautionner l’instauration d’un régime de terreur par cette dictature.

      − Bâillonnement de la presse et désinformation massive à l’intérieur comme à l’extérieur,
      − Destruction de la radio et télévision nationales malgaches (http://www.allvideogasy.com/crise-madagascar-2009/video-amateur-du-1er-jour-de-pillage-26012009-video_f9d251103.html),
      − Destructions, pillages et incendies de biens publics et privés, y compris ceux appartenant à des ressortissants français,
      − Corruption massive de mutins d’une caserne militaire (CAPSAT) afin d’obtenir le pouvoir par les armes, divisant ainsi l’armée malgache, ultime rempart et garant de la paix et de la Démocratie,
      − Terreur organisée contre la population opposée à ce coup d’Etat et répression violente de manifestations pacifiques (http://www.allvideogasy.com/crise-madagascar-2009/repression-militaire-des-manifestants-a-ambohijatovo-analakely-28032009-video_bcc9a3d54.html),

      L’ingérence française à Madagascar, pays souverain, est inacceptable.

      − Les relations futures entre Madagascar et la France, et de fait La Réunion, risquent fort d’être compromises par un cautionnement de cette dictature,
      − L’avenir des Iles de la Zone est intimement lié, Madagascar est amené à y jouer un rôle important. Laisser régner la terreur à Madagascar, c’est hypothéquer la stabilité et l’avenir politique et économique de la zone Océan Indien,
      − Monsieur Sarkozy annonçait le 04 avril 2009 au sommet de l’OTAN que « la restauration de la Liberté en Afghanistan était une priorité, et que la France se devait d’honorer ce défi ». Qu’en est-il à Madagascar du respect du choix du peuple par la voie des urnes ? La liberté du peuple malgache a-t-elle moins de valeur que celle du peuple afghan ?
      − L’implication forte de la France, certainement motivée par les richesses du sous-sol malgache, dans cette alternance non démocratique et anticonstitutionnelle, est dans la continuité des pratiques de la « Françafrique », s’apparentant au néocolonialisme.

      Les Réunionnais et les Français ne peuvent rester indifférents devant ce déni de Démocratie

      − Malgré les préoccupations auxquelles sont soumis les Réunionnais et les Français en cette période de crise et l’omniprésence des négociations sociales actuelles,
      − Malgré la complexité des événements à Madagascar et l’irrationalité de leur déroulement,
      − Du fait des liens historiques, culturels et de sang qui unissent réunionnais et malgaches, (rappelons que les historiens, les généalogistes et les généticiens s’accordent à dire que près de 70% des réunionnais ont au moins un ascendant malgache (Siarane, malgache, était la première femme à enfanter sur le sol réunionnais).

    • 25 mai 2023 à 14:03 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      Sortie de crise :

      La Communauté Internationale a jugé unanimement que « seul le retour à l’ordre constitutionnel via un dialogue inclusif de toutes les parties » pourrait ramener le pays au calme et permettre l’organisation rapide d’une consultation du peuple (référendum, élection anticipée…).
      C’est aussi à cette solution que semble aspirer la majorité silencieuse à Madagascar.

      A la Réunion et en France, les élus, représentants du peuple, ne peuvent se taire sur les prises de positions et actions de la France à Madagascar.

      − Que disent nos élus de l’Assemblée Nationale, du Sénat et du Parlement Européen ?
      − Que disent nos élus des Conseils Général et Régional de La Réunion et leurs Présidents respectifs ?
      − Que disent nos élus des Conseils Municipaux de la Réunion et leurs Maires ?
      − Que disent les représentants des partis politiques locaux et nationaux ?
      − Que pensent les citoyens de La Réunion et de la France ?

      14 ANS APRÈS MR HO EST TOUJOURS LÀ ET MADAGASCAR EST TRÈS MALADE ! SOUS PERFUSION DR LA BANQUE MONDIALE ET DU FMI.

    • 25 mai 2023 à 15:16 | Besorongola (#10635) répond à Besorongola

      SECONDE CHANCE DIT-ON ?

      Il est vrai qu’il n’était pas parfait mais il a quand même apporté du progrès dans la vie au quotidien des Gasy.
      Certes il s’est servi peut-être de son pouvoir pour développer ses entreprises mais ce qu’il faut savoir c’est que les MAGRO de Tiko a quand même permis à beaucoup de Gasy de pouvoir s’acheter des produits alimentaires à bas prix..

      Le fond du problème c’est que quand un dirigeant cherche vraiment le bien-être de la grande masse de la population, les nantis montent au créneau car leurs intérêts sont touchés. Ce qui s’est exactement passé durant le second mandat de Ravalomanana. Avec l’aide de la France qui voit en Ravalomanana sa volonté de privilégier les relations avec les pays anglo-saxons, les entrepreneurs français qui voulaient garder leurs privilèges, les Karana qui voyaient leurs affaires en danger, les Gasy descendants des privilégiés de la colonisation qui profitaient de leur position d’héritier des colons qui sont rentrés en Europe après l’indépendance... Tout ce petit monde fait partie des soutiens financiers des putschistes à la tête desquels se trouve MR HO alias TGV..
      Ils ont réussi leur coup car le peuple facilement manipulable ne se rendait pas compte de ce qui allait leur arriver.

      Peut-être ce peuple voulait donner une deuxième chance à MR HO en 2018 car pensant que pendant la Transition il n’avait pas assez de marge de manœuvre à cause de l’embargo international. Il est élu démocratiquement certes mais c’était quand même ambigu à cause des doublons.

      Maintenant c’est l’heure du bilan. MR Ho a toutes les possibilités de réussir. Les financements sont abondants, son parti est devenu le premier parti du pays, il n’a plus d’excuse....
      À 4 mois de la fin de son mandat, son échec politique, économique et social est indiscutable. L’économie sombre dans la récession chaque année, la caisse de l’Etat est vidée, l’insécurité gagne du terrain dans toute l’île, les délestages se multiplient et sont devenus de plus en plus intempestives.Les soins ne sont pas gratuits comme promis dans son velirano pour tous les Gasy. Les salaires ne sont plus payés convenablement, les bourses d’études connaissent régulièrement des retards, les routes sont en très mauvais état et mal entretenues, les projets phares tant vantés ne sont pas au rendez-vous... Bref le pays sombre dans une misère profonde jamais vécue depuis l’indépendance.

      Ainsi donnons une seconde chance aux autres comme Rajaonarimampianina ou Ravalomanana, les 2 presidents qui ont vraiment apporté un progrès palpable malgré les difficultés à ce pays. Cette année c’est le bon moment !

  • 25 mai 2023 à 14:46 | Isandra (#7070)

    A PART LES ZAVA-BITA QU’ON NE PEUT PLUS CACHER, LE BILAN POSITIF DANS LE SECTEUR MINIER :

    "Recettes d’exportation des produits miniers : 5 400 milliards d’ariary en 2022
    ▶️La valeur d’exportation des produits miniers de Madagascar a atteint 5 400 milliards d’ariary en 2022, révèle le ministre des Mines et des Ressources stratégiques, Olivier Herindrainy Rakotomalala dans son rapport d’activités, présenté devant l’Assemblée nationale le jeudi 25 mai. Ce bilan est l’équivalent à 94% de la valeur du rapatriement des devises.
    ▶️Ce bilan positif résulte des réformes menées par le ministère, notamment dans la mise en œuvre des nouveaux dispositifs relatifs aux rapatriements de devises issues de l’exportation d’or, inscrit dans le « Régime de l’or », à la réouverture de l’exportation des produits miniers en septembre dernier, au respect du cahier des charges relatif aux règles et exigences de l’exploitation et le commerce de produits minier, à la mise à jour de la valeur marchande des produits des mines, effectuée en 2022.
    ▶️La mise en place de plusieurs « zones d’encadrement » dans les localités à forte potentialité minière a également permis d’atteindre ces résultats, affirme le ministre.
    ▶️Le ministre Olivier Herindrainy Rakotomalala défend que ce bilan soit largement positif par rapport à celui de 2018, dernière année où les exportations minières ont été autorisées, et durant laquelle, la valeur d’exportation atteignait 2 300 milliards d’ariary. Une augmentation relative a, par ailleurs, été observée en 2019 avec 2 800 milliards d’ariary de recettes. Les restrictions causées par la pandémie de 2020 ont ramené les recettes à 1 800 milliards d’ariary, mais après la reprise des activités économiques en mars 2021, les recettes atteignaient 2 900 milliards d’ariary."

    • 25 mai 2023 à 15:23 | Besorongola (#10635) répond à Isandra

      LES GASY S’EN FOUTENT ROYALEMENT DU BILAN COMPTABLE BIDONNÉ DE MR HO.
      CE QUI LES INTÉRESSENT C’EST* DE POUVOIR CHAUFFER LEURS MARMITES 3 FOIS PAR JOUR, DE POUVOIR SE LOGER, DE POUVOIR SE SOIGNER ET.. DU TRAVAIL. /

      * Pyramide de Maslow.

    • 25 mai 2023 à 15:53 | Isandra (#7070) répond à Isandra

      Besorongola,

      Certes, une partie des Malagasy seulement s’intéressent à ce genre de chiffres,

      Mais, nous les oranges ne manquerons pas de citer toutes les zava-bita, en plus de ça, plusieurs routes seront réhabilités avant ce rendez-vous.

      https://www.presidence.gov.mg/realisations.html

      Et en plus de ça, nous sommes totalement dans la saison de récolte « Asotry », où les prix de riz sont en baisse et les Malagasy ont de l’argent et toutes les fêtes s’organisent et les souffrances sont un peu oubliées. D’autant plus, la BFM a prévu la baisse de taux d’inflation à partir de mois de juin.

      https://www.moov.mg/actualite/culture/75588-festival-zetra-rendez-vous-dans-la-region-alaotra-mangoro-en-juin#body2

      https://lexpress.mg/29/04/2023/consommation-le-prix-du-riz-local-en-baisse/

      Vous verrez, au moment des élections, un candidat Président sortant confiant et en pleine forme qui sera en face des électeurs.

  • 25 mai 2023 à 14:56 | pisokely (#9950)

    mais elles sont où ces recettes ?
    malgré les sommes vantées, on n a pas vu aucun projet sans emprunt ou aides.. même le paiement des salaires

    • 25 mai 2023 à 15:10 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Réfléchissez un peu, avant de poser ce genre de question stupide.

  • 25 mai 2023 à 15:00 | pisokely (#9950)

    ne serais ce 1000 ariary, elles sont où ? et la vous nous chantez 2900 milliards d ariary. est ce que vous n etes pas en train d insulter les malagasy ? vous qui prétendez etre une chretienne ? l argent rentre mais les gasy n auront rien ?

  • 25 mai 2023 à 15:00 | pisokely (#9950)

    5 400 milliards d ariary

  • 25 mai 2023 à 15:04 | pisokely (#9950)

    isandra, lisez l article Jirama ci dessous et vous allez comprendre aujourd hui notre rage..
    vous allez le comprendre aujourd hui mais pas demain

    • 25 mai 2023 à 15:23 | Isandra (#7070) répond à pisokely

      Pisokely,

      Comme vous ne souhaitez que le mal pour ce pays, c’est normal, si cet article vous a mis en colère car il nous rapporte que le gouvernement trouve la solution pour résoudre le problème de la Jirama.

    • 25 mai 2023 à 15:51 | Besorongola (#10635) répond à pisokely

      Isandra.
      Aucun malgache ne cherche le mal pour ce pays c’est notre pays, notre fierté . Si nous sommes présents dans cette tribune c’est pour dénoncer l’incapacité de MR Ho à diriger le pays. Madagascar a beaucoup de potentiels mais c’est MR HO le problème. Sa politique basée sur les tapes à l’œil ne peut pas nourrir les gens. Dès qu’il est arrivé au pouvoir, pourquoi il n’a pas attaqué directement le problème de la Jirama en renouvellant les matériels obsolètes. Non MR HO préfère le téléphérique, Miami, Colisee, le Tanamasoandro, les Stades... Des infrastructures qui ne génèrent pas ni de valeurs ajoutées ni bien-être de la masse populaire donc n’ont aucun impact sur la croissance économique.
      Les Bailleurs de fonds prennent plaisir à donner donner donner car ils savent que Madagascar regorge de richesses minières considérables pour leur faire du bon profit mais c’est MR HO qui méconnaît les besoins prioritaires des Gasy.

      Maintenant c’est l’heure du bilan. Les Gasy ne voient pas combien de recettes minières madagascar a fait, ce qu’ils demandent et regardent c’est :EST-CE QUE MON NIVEAU DE VIE PROGRESSE OU RÉGRESSE ! La réponse est connue.

  • 25 mai 2023 à 15:37 | pisokely (#9950)

    ah non non..
    ou est ce que vous voyez une solution ? lisez bien l article ci dessous.. et relisez le dilemme petrolier du mois d avril.. vos fameux bon de trésors.. ma question n est pas du tout stupide.. c est plutot votre reponse.. Ok vous vantez les merites de la politique de rajoel ? mais je vouq répète encore.. elles sont où vos soit disant bénef comptables ? tout les jours, une signature de pret, de trosa et en revers, plainte de non paiement de salaire, routes et rues quasi impraticables, je ne parle meme plus de jirama qui n a plus d argent et vont presser les consommateurs à payer avec coupures au moindre retard.. si vos dires sont exactes, on ne voit pas du toit ne serais ce qu un millième de vos milliards

  • 25 mai 2023 à 15:44 | sintex (#11454)

    Eh ben ! C’est la lutte fratricide finale.

    Et tous cela à cause des français. C’est grâce à eux que l’actuel président a été réélu. Ils ont pris les petites mains du peuple malgache pour voter à leur place.

    Alors normalement il devrait être viré aux prochaines élections. Pas si sûr.

    • 25 mai 2023 à 18:07 | Besorongola (#10635) répond à sintex

      Sintex.
      La question est, qu entre i de la France et la Russie et la Chine a plus de capacité d’influencer les résultats des élections prochaines Gasy ?
      Toute cette histoire c’était il y 15 ans. C’était l’époque Sarkozy. Beaucoup d’eaux ont coulé sous le pont de Tanjombato depuis. François Hollande était passé par là, Hery Rajaonarimampianina aussi et maintenant Emmanuel Macron.
      On ne sait plus la position de la France par rapport à MR HO mais la revandication des îles éparses et la position pro-russe de Mr Ho ne passent pas du tout à l’Elysée paraît-il. Lors de sa tournée en Afrique Macron n’a pas pensé une seconde traverser le canal de Mozambique pour atterrir à Ivato. .
      Des 2 choses ou l’une, où la France a encore intérêt à garder MR HO pour sa propre raison ou la France décide de tourner la page avec ce jeune homme qui visiblement fait souffrir son peuple par méconnaissance de la réalité Gasy et de par sa binationalité Mr Ho donne une image négative des français aux yeux des Gasy. Ce n’est pas pas ni la France que les Gasy n’aiment pas mais ces genres de personnes comme Sarkozy et MR HO qui à leurs yeux incarnent le mal pour la France. . Le courant anti-francais a vraiment démarré depuis cet événement de 2009 mais les Gasy ne sont pas si ignares que ça, ils savent que Sarkozy n’est pas Macron.

    • 25 mai 2023 à 18:24 | sintex (#11454) répond à sintex

      Pourtant dans toutes les interventions j’ai la très nette impression que c’est toute la France et tous les français qui sont pris à partis ici.

    • 25 mai 2023 à 18:42 | Isandra (#7070) répond à sintex

      Besorongola,

      « Le courant anti-francais a vraiment démarré depuis cet événement de 2009 mais les Gasy ne sont pas si ignares que ça, ils savent que Sarkozy n’est pas Macron. ».

      Ne nous racontez pas n’importe quoi.

      Ce sont plutôt les ZD qui se nourrissent la haine de la France, ce n’est pas depuis 2009, mais, depuis que leur Dada avait accédé au pouvoir. Seulement, cette haine s’intensifie après le transfert de pouvoir fait par leur Dada au directoire militaire que lui-même avait constitué et désigné ses membres.

    • 25 mai 2023 à 18:46 | kartell (#8302) répond à sintex

      @ Besorongola,

      Votre analyse est pertinente, la difficulté que vous soulignez est bien celle-là : qui aura le plus d’influence sur ces élections pour faire pencher la balance, vers tel ou tel ?..
      Il est clair que ceux qui ont manœuvré depuis des décennies ont un petit avantage sur les « nouveaux arrivants », mais, il est loin d’être décisif, tant la règle du jeu, « propriété » du régime actuel, paraît primordiale ..
      En fait, il devient presque évident que le régime actuel va jouer la concurrence, même si, il aura un « sponsor principal », le simple fait de jouer sur tous les tableaux pourrait lui être préjudiciable..
      En devenant incontrôlable dans ses choix depuis cette pandémie en jouant sur la gamme du marchand de tapis, il ne peut qu’irriter, voir certains de ses soutiens changer de stratégie..
      Reste la grande incertitude liée au déroulement du scrutin qui risque de connaître certains bugs ainsi que des accommodements favorisant pleinement le régime..
      Les choses semblent, dès aujourd’hui, mal engagées pour croire à un déroulement, sans contestation, ni recours..
      Le pays n’est pas prêt à affronter un tel scrutin dans la sérénité, d’autant plus, que certains sont prêts à soutenir, bec et ongles, leur favori, jusqu’au déni ou jusqu’au bidouillage de ce scrutin, la démocratie, pour eux, étant leur cible favorite..

    • 25 mai 2023 à 20:57 | Besorongola (#10635) répond à sintex

      Sintex.
      Ici c’est pas tout Madagascar, quelques 200 à 300 personnes interviennent ici. La plupart habite en France et connaissent la faiblesse de la France tandis que la majorité des Gasy locaux ont toujours une bonne image de la France. L’éducation à la française, le style de vie des français font encore rêver beaucoup de Gasy mais c’est aux français de montrer de bons exemples.

  • 25 mai 2023 à 15:55 | pisokely (#9950)

    vakio tsara ny soratrao ry isandra.. fa vaky bantsilana hoe mangalatra zany i rajoel.. ihany no mibitaka hoe 5 400 miliara.. ampio ny sonia trosa isan andro.. firy miliara zany no volany fanjakana malagasy ? raha ny voalazanao, dia i mada no tokony firenena manambola indrindra eto afrika.. nefa ny mifanohitra no hita.. fadiranovana ny gasy.. miara mahita an izany daholo zay nandalo tany mada, na gasy io na vazaha io, na sinoa na karana.. mahantra be ny gasy.. ka nankaiza daholo aza ireo vola tanisao ireo ?

    • 26 mai 2023 à 09:59 | vatolahy (#11348) répond à pisokely

      En France beaucoup de français ne sont pas français d’origine .
      Cela change l’image qu’on peut se donner de la Franc .Un russe qui visiterait le 93 serait effaré

  • 25 mai 2023 à 18:28 | maharanigougou (#11460)

    UNE GRANDE, UNE EXCELLENTE NOUVELLE qui va remonter le moral de « isandra » et rabaisser celui des contradicteurs du « Best Président ».

    Dans Réunion la première. Pas un mot dans « agoravox ».

    Partager :

    Le président de la République malgache, Andry Rajoelina, a reçu, mercredi, le prix Babacar Ndiaye. Il récompense chaque année, un dirigeant africain, dont les actions pour son pays ont été remarquées par le Comité « Africa Road Builders ». Il succède à Samia Suluhu, présidente de la Tanzanie.

    • 25 mai 2023 à 18:31 | poutinovitch (#11461) répond à maharanigougou

      Rien à rajouter la « messe est dite ».

      A croire que le peuple malgache ne fait que se plaindre et ne voit pas les bienfaits de cette gouvernance. Il faut que ce soit le Comité « Afica Road Builders » qui lui ouvre les yeux.

  • 25 mai 2023 à 18:39 | poutinovitch (#11461)

    « La commission Indépendante contre la corruption de l’île Maurice a saisi 500 millions de roupies mauriciennes sur des comptes qui seraient le fruit de la corruption. Cette somme colossale de plus d’un million d’euros, ne serait pas la seule. L’ICAC à sept autres comptes dissimulés dans des banques de l’île sœur. »

    Ces comptes appartiennent tous à un dirigeant africain.

    Dans ces colonnes on parle souvent de ces mêmes méfaits à Madagascar. Faut croire que c’est une pratique endémique à l’Afrique et aux pays totalitaires (Tunisie, Russie entre autres).

    Peut être pour cela que je préfère l’occident ou nous faisons de « l’optimisation fiscale » au lieu d’user de la corruption. Si, si c’est légal.

    • 25 mai 2023 à 20:40 | Jipo (#4988) répond à poutinovitch

      L’ optimisation fiscale est réservée aux nantis, pour contourner le fisc, c ’est de la fraude légale , rien d’ autre , c ’est pour macron et ses petits zami-es ...

    • 26 mai 2023 à 09:07 | poutinovitch (#11461) répond à poutinovitch

      Oui, mais comme vous dites c’est légal alors qu’en Afrique c’est unilatéral, illégal, pas normal, sidéral, abyssal, général, national etc

  • 25 mai 2023 à 18:58 | Saint-Jo (#8511)

    Ka ’zay mizesita ho mena sofina
    kanefa tsy maharakatra akory
    ’zay kaozy tsotsoka ve
    no mitsonatsonana maketo,
    ka @ ny fomba ahoana
    no ahakoboiny
    izay alahitrin’ny dimbaka e !

    • 26 mai 2023 à 09:09 | poutinovitch (#11461) répond à Saint-Jo

      Ah, ces robots qui font dire n’importe quoi aux gens.

    • 26 mai 2023 à 09:51 | Saint-Jo (#8511) répond à Saint-Jo

      Misosososo makatsy makary toy ny vinanto kely tsy nandre fosa ?

      Kaoziana tsy anopy maso ’zay kaozy jomakin’ny dimbaka .
      Kanefa mbola mitsonatsonana te hikobo foana ’zay tsy ho rakatra mitsiny mandrakizay !

  • 26 mai 2023 à 10:27 | poutinovitch (#11461)

    Petit rappel :

    Ah, ces robots qui font dire n’importe quoi aux gens.

    A moins que ce soit les gens qui disent n’importe quoi.

  • 26 mai 2023 à 11:30 | Saint-Jo (#8511)

    Tsisy kaopin-dry lerony mitsiny izay taron’ny dimbaka !
    Kanefa te aharakatra ’zay kaozian’ny jomaka ry lerony !
    Nefa tsy natao ankelika akory fa izay tsy aha rakatry ry lerony azy mitsiny no tilian’ny akama !
    Na @ tsotsoka aza no andaharan’ny jomaka dia nikamenona ry lerony fa tsisy kobony mitsiny hono e !

    Esy eee !

    • 26 mai 2023 à 17:54 | poutinovitch (#11461) répond à Saint-Jo

      Même les amis ne comprennent pas.

Publicité




Newsletter

[ Flux RSS ]

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS