Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mardi 1er décembre 2020
Antananarivo | 17h45
 

Société

Santé

Caravane de la santé : plus de 5 000 personnes soignées

vendredi 23 octobre | Mandimbisoa R.

La deuxième édition de la caravane de la santé se termine sur une note positive. L’objectif de toucher 15 000 personnes à travers la campagne d’information et de sensibilisation, entrant dans le cadre de cet événement, et de porter assistance médicale à plus 5 000 personnes, gratuitement, semble être largement atteint. L’accueil et l’engouement de la population dans les trois régions où la caravane est passée, Vakinankaratra, Haute Matsiatra et Vatovavy Fitovinany, sont impressionnants.

A Betafo, où la première halte a eu lieu, 1 495 personnes ont bénéficié des services de santé gratuit offert, selon l’UNFPA, un des partenaires de cette manifestation sanitaire de grande envergure. A Lalangina, dans la région Haute Matsiatra, où la deuxième halte a eu lieu, 3 000 personnes ont bénéficié de ces services selon la direction des affaires sociales et politique auprès de la présidence, l’une des initiateurs de ce projet avec le ministère de la santé publique. Il n’en est pas moins à Vohipeno où a eu lieu la troisième et dernière halte.

Les services offerts dans le cadre de cette campagne concernent, entre autres, la consultation médicale, les soins oculaires et auditives, les soins bucco-dentaires et extraction dentaire, le dépistage de drépanocytose, le dépistage du diabète, le dépistage des IST/VIH, le dépistage du cancer du col de l’utérus, le planning familial, l’échographie gynéco-obstétricale, l’échographie abdomino-pelvienne et la vaccination.

Des sessions de sensibilisation sur la prévention et prise en charge des violences basées sur le genre et la loi y afférente, la planification familiale et la loi y afférente ont également été dispensées. Mais ce sont surtout le dépistage de drépanocytose et du diabète qui ont attiré le plus dans la région Vatovavy Fitovinany.

Cette caravane médicale a regroupé au moins 5 cliniques mobiles ayant offert des services de santé de de pointe et de proximité. Plusieurs dizaines de professionnels médicaux ont, par ailleurs, été mobilisés dans le cadre de cette manifestation qui a débuté le 15 octobre dernier.

A Madagascar, 40 % de la population habitent à plus de 5 km d’un centre de santé de base, et 20 % de ses zones sont très enclavées alors que la population ne dispose pas des moyens de transports adéquats. Également, par manque de moyen financier et transport, l’accès aux informations sur la santé et les offres de soins est devenu très difficile, d’où une augmentation de la vulnérabilité.

4 commentaires

Vos commentaires

  • 23 octobre à 09:13 | Vohitra (#7654)

    La Direction...aupres de la Presidence...et le ministere de la Sante...Et c est quoi cette couleur orange marquant ce regime politique ?

    L initiative est louable sans cette volonte manifeste et incessante de manipulation d opinion d un regime en train de vaciller...

    La capture de l ensemble de l appareil etatique par un regime dominateur et envahissant, detenant le palmares de la demagogie en 60 annees d independance, est reelle et totale...

    Le vautour ne fait plus que jouer avec sa proie deja a terre : l Etat...

    • 23 octobre à 09:52 | zorey974 (#7033) répond à Vohitra

      La couleur orange partout c’est insupportable ! C’est de la propagande pure et simple comme dans les bonnes vieilles dictatures dont on se rapproche à grands pas.

  • 23 octobre à 10:53 | saint-augustin (#9524)

    Bonjour,Félicitations ! C’est une très bonne initiative.
    Tous les pays qui ont diminué drastiquement le Cancer du col ,du sein, le diabète de type 2 sont passés par là et continuent à utiliser les camions car il faut que la santé viennent auprès de la population(Canada,pays nordique,Strasbourg,ect.
    Ma question :une initiative privée peut trouver sa place ?Je pense à Vohitra et zorey974 avec la couleur de leur camion !

  • 23 octobre à 11:09 | I MATORIANDRO (#6033)

    Raha vao resaka antontan’isa koa aloha d’efa tsy azo antoka mihintsy reto cocovid mpandrava reto.

    Tsy mahay ninin.

    Mialà.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS 
 

Archives