Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
mercredi 25 mai 2022
Antananarivo | 01h50
 

Editorial

Campagne électorale, la vraie cible : le candidat

jeudi 26 septembre 2013 | Eléonore JOHASY

Un jour nos politiciens mèneront campagne en apportant de vraies réponses à nos préoccupations.

- Un jour, ils prêteront l’oreille aux doléances des administrés pour de vrai, pour améliorer les services.
- Un jour, ils proposeront des aménagements fiscaux aux contribuables, pour relancer la production et la consommation.
- Un jour, ils accorderont la parité aux femmes, car ils auront compris leur attente.

Un jour, les ouvriers, les enseignants, les agriculteurs, les investisseurs, les artistes, les minorités, les jeunes, bref, toutes les composantes sociales seront approchées, écoutées et respectées.

Un jour, ils ne nous serviront plus des promesses vite oubliées.

Mais en attendant, la seule cible, celle qui les préoccupent et dont ils tentent par tous les moyens de s’attirer les bonnes grâces, c’est l’électeur.

Un individu générique dont ils se seront assuré qu’il fera le « bon » choix. Peu importe de qui il est, quelle peut être son histoire, qu’est-ce qu’il représente, quelles sont ses aspirations…L’essentiel étant de lui avoir fait passer les messages subliminaux, de lui avoir seriné des rengaines démocratiques qui n’engagent que ceux qui les écoutent, de lui promettre un avenir meilleur, de lui avoir fait croire qu’il était entendu, de lui avoir acheté sa voix.

Et même si notre choix était éclairé, même si nous avons fait l’effort de scruter les programmes, même si nous croyons avoir discerné celui ou celle qui avait le souci du bien commun. Comment nous assurer de ne pas être trahis ? Comment en faire à son tour notre cible ?

- Celui ou celle à qui nous demanderons des comptes ?
- Celui ou celle qui nous sera redevable ?
- Celui ou celle qui pourrait subir des sanctions ?
- Celui ou celle dont l’impunité n’est pas garantie ?

Et cela, sans nécessairement descendre dans la rue ou pire encore recourir aux armes.

Les observateurs internationaux qui commencent à arriver nous y aideront-ils ? Nous avons un dispositif sensé assurer au moins la qualité et la fiabilité du processus électoral, mais pour le suivi des engagements, quel recours avons-nous ?

Les médias sont-ils suffisamment libérés pour porter notre voix partout où il se doit ? Les soucis de préserver l’ordre public et l’omerta du « fihavanana » ont encore de beaux jours devant eux. Les instances judiciaires ? À mettre en place au gré du prince…

Mais déjà, oui, faisons en notre cible ! Aucun répit, faisons feu de tout bois, tant que le contrat des urnes n’est pas respecté !

En termes d’engagement non tenu, nous avons l’exemple tellement criant de la feuille de route, joyeusement tailladée à la convenance des uns et des autres. Mais peut-être que pour des engagements volontaires faits au peuple, la signification et la résolution sont autres ?

Vivement, celui ou celle qui aura la volonté de travailler avec nous, qui partagera nos efforts ainsi que leurs fruits et à qui nous serons prêts à renouveler notre confiance !

53 commentaires

Vos commentaires

  • 26 septembre 2013 à 08:58 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Campagne électorale,la vraie cible :
    ==le candidat==
    NON,la vraie cible,c’est le candidat qui ose dénoncer publiquement les détournements,à Madagascarf et promet ==un vrai changement==.
    D’après la Direction Générale du Trésor :
    - 25 % des subventions aux collectivités décentralisées ont été détournées.
    - Certains responsables ,==au niveau des Communes==,au niveau des Communes ayant fait ces détournements ont pris la fuite.

    DURANT CETTE CAMPAGNE ELECTORALE,IL FAUT DENONCER PUBLIQUEMENT CES INDIVIDUS et PROMETTRE A LA POPULATION DE FAIRE DU NETTOYAGE AU "karcher" POUR LES COMMUNES et POUR TOUTES LES INSTITUTIONS".

    Basile RAMAHEFARISOA61943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 10:18 | frech (#7613) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      bonjour juste pour info le taux de change de l ariary a encore baisse (a l avantage des autres monaies) est ce un signe ?

    • 26 septembre 2013 à 11:43 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à frech

      Les Malgaches brassent actuellement des millions de dollars USD pour ceci et pour cela.
      Les Malgaches devront comprendre que ce n’est pas "GRATUIT" mais juteux pour les "FINANCIERS".
      LE PAYS EST MIS EN GAGE POUR UN CERTAIN TEMPS.

      il faut demander à HERY,certaines explications ,de l’orige de ses 50 millions USD pour sa campagne électorale,paraît-il ?

      JE ME CONTENTERAIS DE VOUS REPONDRE PAR "copier/coller", bientôt.

      IL FAUT COMPRENDRE
      - les TAUX de change :
      devise de base/devise de cotation
      cours acheteur/cours vendeur
      - les Taux directs,
      - les Taux indirects,
      - les Taux croisés.

      MADAGASCAR MILLIONNAIRES EN USD pour ses élections.

      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 12:23 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à frech

      J’ai un peu de temps pour ==copier/coller== pour vulgariser :
      - "LE TAUX DE CHANGE".
      Un taux de change est simplement le taux d’une devise par raport à une autre devise.
      Lorsqu’une devise est échangée contre une autre tel que le dollar américain ,le taux du marché pour cette paire de devises est appelé un taux croisé.

      Le taux de change pour l’ariary (-MGA-) a été mis à jour le 21 Septembre 2013 par Bloomberg.
      Le taux de change pour le dollar US a été,pour la dernière fois,mis à jour,le 25 Septembre 2013 par le FMI.

      MGA=USD
      2237=1.

      Devise de base /Devise de cotation
      EUR/USD
      .9726/.9731
      Le premier élément à gauche de la barre oblique représente le cours ACHETEUR (ce que vous obtenez en dollars américains lorsque vous vendez des euros-).
      A droite de la barre,c’est le cours VENDEUR (-ce que vous devez payer en Euros ,si vous achetez les dollars américains-)
      Le cours de l’ACHETEUR est toujours inférieur au cours du VENDEUR
      cours acheteur/cours vendeur

    • 26 septembre 2013 à 13:44 | elena (#3066) répond à frech

      Bonjour, si l’ariary dépasse les 3000, c’est pas très bon signe. D’autant plus que le taux serait maintenu artificiellement. Peut-être que selon qui sera élu, nous aurons une grosse dévaluation après les élections. Mais je ne suis pas spécialiste.

    • 26 septembre 2013 à 13:50 | Paulo Il leone (#6618) répond à elena

      Moi non plus je ne suis pas expert en économie, mais je crois savoir que ce qui fait, entre autres choses, la force d’une économie, donc de sa monnaie, c’est la capacité du pays en question à exporter, laquelle est liée à sa capacité à produire des biens ou des services dont les autres pays ont besoin*.
      *Je ne parle pas bien, entendu, de domestiques au Liban ou en Arabie Saoudite.

    • 26 septembre 2013 à 15:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      ==suite==
      La différence entre le cours acheteur et le cours vendeur est appelé "écart".

      EUR/USD
      .9736/.9731.
      L’écart est de 0,0005 ou 5pips
      Contrairement à l’EUR/USD,les cotations de certaines paires de devises sont effectuées à la deuxième décimale (-c’est-à-dire la paire USD/JYP peut être côtée à 119,45/50-),auquel cas 5pips présentent une différence de 0,05 (.50)-(.45).

      Bien qu’un pip puisse sembler faible,une variation d’un pip dans les deux sens peut se traduire par des milliers de dollars =en gains=ou =en pertes=.
      lors du trading de montants de 1 Million de USD ou plus,l’écart obtenu dans une cotation est généralement de 5 pips.
      Lors de trades de montants plus petits,l’écart est généralement plus conséquent.
      Par exemple :
      - lors d’un trade portant sur moins de 100 000 USD,des écarts de 50 à 200 points sont fréquents.
      Les sociétés de cartes de crédits appliquent généralement un écart de 200 à 300 points.
      Les banques et les bureaux de changes utilisent généralement un écart de l’ordre de 200 à 1000 points pips (-en plus d’une commission-)

      TAUX DIRECTS.
      La plupart des devises sont échangées directement contre le dollar américain.
      Les taux du marché qui sont exprimés pour de telles paires de devises sont appelés taux directs.
      dans la plupart des cas,le dollar américain est la devise de base de la paire par laquelle la devise de cotation est exprimée en un certain nombre d’unités contre un dollar américain.
      Par exemple,
      - le taux suivant USD/CAD=1,4500 indique que 1USD b(-dollar américain-)=1,4500 (-dollar canadien-)
      - le taux suivant USD/MGA indique 1USD=2207,62 ARIARY (-MGA-)

      TAUX INDIRECTS.
      pour certaines paires de devises,le dollar américain n’est pas la devise de base,mais la contre devise ou la devise de cotation.
      Les taux du Marché qui sont exprimés pour de telles paires de devises sont appelés taux indirects.
      Ce sont les cas :
      - du GBP (-livre sterling-),
      - NZD (-dollar néo-zélandais-),
      - EUR (-eurodollar-)
      - et AUD (-dollar australien-)

      TAUX CROISES.
      Lorsqu’une devise est échangée contre une autre tel que le dollar américain,le taux du marché,pour cette paire de devises est appelé taux croisé.
      LE TAUX CROISE EST LE TAUX DE CHANGE ENTRE DEUX DEVISES NE COMPRTANT PAS LE DOLLAR AMERICAIN.

      Bien que les taux du dollar américain ne figurent pas dans le taux croisé final,ils sont généralement utilisés dans le calcul et doivent donc être connus.
      Le trading de deux devises autres que le dollar américain se produit généralement par le trade de la première devise contre le dollar américain par rapport à la seconde devise.

      IL EXISTE QUELQUES DEVISES AUTRES QUE LE DOLLAR AMERICAIN QUI SONT NEGOCIEES DIRECTEMENT,comme :
      - EUR/GBP,
      ou
      - EUR/CHF

      .De toute façon,les financiers gagnent==TOUJOURSD=,même s’il s’agit de l’argent sale.

    • 26 septembre 2013 à 15:24 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Paulo Il leone

      Ces dernières renvoient des devises,à Madagascar.Elles sont prises en compte pour le calcul du PNB.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 15:43 | el che (#344) répond à Paulo Il leone

      La force d’une économie, donc de sa monnaie, c’est la capacité du pays en question à exporter, (Paulo Il leone)
      ______________________________________________________
      Bonjour, Paulo Il leone,

      Vous avez tout à fait raison. Un pays évolue quand il est capable d’exporter sa production en excédent. De même, si la monnaie passe de 2800 à 3000 ariary, le pays est perdant car il achètera 50 ariary de plus chaque produit importé (pour 1 euro d’achat). Or, nos importations sont beaucoup plus importantes que nos exportations.
      Donc, il faut interpréter : l’ariary passe de 3000 à 2800 : hausse de l’ariary
      l’ariary passe de 2800 à 3000 : baisse de l’ariary

      Cordialement.

    • 26 septembre 2013 à 15:50 | el che (#344) répond à elena

      non, c’est catastrophique, si l’on considère que il y a une dizaine d’année, l’euro était autour de 1400 ariary !!!!

    • 26 septembre 2013 à 17:28 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Il est question du FMG : qui ne s’ échange nulle part . /
      le reste est comme vous : " HS " .

    • 26 septembre 2013 à 17:31 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Et oui c ’est bien connu que Madagascar vit au dessus de ses moyen grâce aux ramatoux ...
      & que les touristes n’ ont jamais rien rapporté .

    • 26 septembre 2013 à 17:35 | Jipo (#4988) répond à el che

      les premiers bilans du vizir is very good .
      La descente aux enfers continue , mais sans faire pire que son prédécesseur , puisqu’ il l’ a dit ...

    • 26 septembre 2013 à 17:37 | Internaute (#5647) répond à el che

      "La force d’une économie, donc de sa monnaie, c’est la capacité du pays en question à exporter’’. Paulo

      ’’Vous avez tout à fait raison. Un pays évolue quand il est capable d’exporter sa production en excédent"
      "Or, nos importations sont beaucoup plus importantes que nos exportations"
      ...Donc ce n’est pas aussi simple que ce raisonnement à l’emporte pièce de dire que cette force dépend principalement de sa monnaie ; sinon il suffirait de dévaluer l’Ariary, au delà des fluctuations entre les valeurs de l’euro et du dollar comme cela est le cas, pour l’essentiel actuellement et qu’effectivement il faut -entre-autres paramètres- être en capacité d’exporter, donc la capacité d’élaborer les bons produits ou de les posséder et que ce qui peut sembler un moyen, une facilité, peut s’avérer un problème récurent lorsque la balance commerciale est à ce point déséquilibrée (négative depuis 1960 jusqu’en 2010, dernier stat. connues, avec une chute de 264 % du PIB)
      - Les exportations
      La valeur en $US courant des exportations en 2010 est estimée à 1.084.250.000. Les produits les plus exportés sont les produits manufacturés (60% des exportations) les produits agricoles 26% et les produits miniers 14%.
      - Les importations
      la valeur est estimée, en 2010, à 2.555.626.000 $US : 70% de produits manufacturés, 15 % de produit miniers, 15% de produits agricoles.

      Les spécialistes du FMI et de la Banque mondiale prônent eux, depuis 2008, une dévaluation substantielle de l’Ariary (à 3.000 Ar/3.200 Ar pour 1 euro pour prendre cet exemple ; il suffit de convertir pour le dollar) mais ne prêchent-ils pas pour leurs seules paroisses ?

      Je relève également une erreur, probablement d’inattention car si la monnaie passe de 2800 à 3000 Ar, ce n’est pas de 50 Ar mais 200 Ar, pour 1 euro, dont il s’agit.

    • 26 septembre 2013 à 18:44 | Paulo Il leone (#6618) répond à Internaute

      C’est vous qui avez rajouté "principalement" ! Moi j’avais écrit "entre autres" ce qui veut dire (quand, bien sûr, on sait lire le français) que je reconnais bien volontiers que d’autres facteurs entrent en jeu ; donc y a pas d’affirmation à l’emporte-pièce de ma part. De plus, pour le cas de Madagascar, la balance commercial est largement déficitaire à cause du faible niveau des exportations et la faible valeur ajoutée des produits et services (?) exportés. Tout cela pèse lourd sur la santé de la monnaie Malgache.
      Alors, ne me cherchez pas des poux et lâchez-moi les baskets, plize !

    • 26 septembre 2013 à 19:33 | frech (#7613) répond à el che

      bonsoir, j ai toujours cru que la premiere richesse d un pays etait d abord sa capacite d autosufisance avant sa capacite d exportation !! bonne journee

    • 26 septembre 2013 à 21:25 | el che (#344) répond à Internaute

      internaute,
      merci pour ces précisions : vous êtes bien informé. Je voulais aussi écrire différence de 150 ar au lieu de 50.

      Plusieurs facteurs plombent l’économie du pays, et les crises répétitives ne font qu’aggraver la conjoncture. Notre salut consiste à développer l’exportation avec des produits compétitifs. Mais avant tout atteindre l’autosuffisance alimentaire.
      Les pays évolués ont en général effectué chronologiquement une révolution agricole, secondaire et tertiaire.
      Madagascar n’a pas franchi les deux stades, se trouve court-circuitée par le 3ème !

      Un autre facteur très important, à mon sens consiste à réguler la natalité, sujet encore tabou chez nous. En effet, en probabilité, la population double tous les 20 ans. la forte poussée démographique à mada neutralise l’évolution économique. D’où la nécessité impérieuse d’agir sur deux fronts : l’essor économique et une politique familiale visant à freiner la natalité. Je suis très sensible à ce sujet, car il faut éviter d’arriver à des mesures dramatiques telles que celles pratiquées en Chine.
      cordialement.

    • 26 septembre 2013 à 21:46 | el che (#344) répond à frech

      bonsoir,

      Bien sûr, l’autosuffisance est le point de départ. Nous n’avons pas encore atteint l’autosuffisance alimentaire ! C’est dire que nous devons affronter plusieurs problèmes à la fois.

      Personnellement, je pense que Madagascar a l’opportunité de se lancer en priorité dans l’agriculture (et ses produits dérivés) car elle la capacité de produire des denrées de qualité à l’ère où l’occident souffre de malbouffe,

      Si nous savons nous projeter dans l’avenir, nous ferons un grand pas.

    • 27 septembre 2013 à 00:17 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à Jipo

      FMG n’existe plus,c’est MGA.Point barre !

    • 27 septembre 2013 à 00:20 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      rectification :
      - l’origine de 50 Millions USD pour sa campagne électorale,paraît-il ?

    • 27 septembre 2013 à 11:22 | internaute (#5979) répond à Paulo Il leone

      Cher réunionnais...
      Il ne me semble pas que ma réponse s’adressait, en l’occurence, à ton insigne personne et je ne vois pas ainsi pour quelle raison obscure (à part ta manomanie obsessionnelle) tu te sens visé à ce point !
      Si j’ai besoin, un jour, d’une cloche je tin-ti-nna-bu-le-rais pour demander ton analyse
      Sans rancune, vieux.

    • 27 septembre 2013 à 17:51 | Paulo Il leone (#6618) répond à internaute

      Ha, j’t’ai bien enfumé si tu crois que je suis Réunionnais !
      Désolé, ni natif, ni résident ! Par contre je crois que tu t’es découvert ! Oté !
      Sans rancune, Béru...

  • 26 septembre 2013 à 09:04 | rasoulou (#4222)

    Le TSZRRR a permis de débrider les uns et les autres, mais malheureusement Eléonore il n’ y a qu’un seul axe où nous sommes tous d’accord : "nos intérêts", que ça soit candidat, citoyens,CI,investisseurs, etc...chacun a ses intérêts : "la bonne charité commence par soi-même", c’est un peu un optimisme béat de voir "tous le monde est gentil, tous le monde est beau".
    Bref c’est à nous à travers les urnes et nos expériences malheureuses ("place de la démocratie") de prendre nos précautions, et de voter en fonction des passés des candidats et de leurs promesses tenues ou non tenues.
    On le sait bien la phrase célèbre de Michel Rocard : "les promesses n’engagent que ce qui l’écoutent".
    Concilions nos intérêts à nous mêmes et ceux du ou de la candidat(e), ou du moins cherchons le ou la candidate qui se rapprochent de nos intérêts, votons utile !
    "I have a dream" : que mes intérêts soient les intérêts d’un ou des candidats.

    • 26 septembre 2013 à 11:29 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      Un joli catalogue de mièvreries de la part d’une personne qui s’est acoquinée avec le pouvoir putschiste sous le "gouvernement" de camille mortel !
      Article sans aucun intérêt !

    • 26 septembre 2013 à 11:44 | Jipo (#4988) répond à rasoulou

      Bonjour .
      Pas besoin de révélation onirique pour avoir compris de voter utile , c ’est plus que jamais l’ opportunité ...

    • 26 septembre 2013 à 12:45 | rasoulou (#4222) répond à Paulo Il leone

      Vous m’apprenez des choses dont je ne suis pas au courant, donc l’article est du bidon si c’est comme çà, je me suis fait rouler dans la farine alors !

    • 26 septembre 2013 à 13:56 | Paulo Il leone (#6618) répond à rasoulou

      C’est à vous de décider si vous vous êtes fait enfumer ou pas, moi je dis que son article est une variation de slogans bisounours sur le thème "demain c’est juré, on rase gratis !" Comme je le disais l’Eleonore n’est pas Martin Luther King, ses voeux pieux et autres platitudes ne risquent pas de galvaniser qui que ce soit !

  • 26 septembre 2013 à 09:27 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Le candidat Jean Louis ROBINSON souhaite/exige le retour du Président Marc RAVALOMANANA,avant les élections présidentielles du 25 Octobre 2013.

    - "C’est le symbole concret de la Réconciliation Nationale",dixit Docteur Jean Louis ROBINSON.
    =="NOUS POURRONS FAIRE MIEUX QUE MUGABE et MANDELA"==
    Ce n’est pas AV7,instrumentalisé,qui va dicter ce retour.La balle est dans le camp du Président Andry Nirina RAJOELINA(-Basile RAMAHEFARISOA-1943-)
    Du côté de la Communauté Internationale où la France dicte==sa loi==,ce retour du Président Marc RAVALOMANANA==AVANT==les élections présidentielles, ne figure pas dans son agenda.
    Mais la France devrait refléchir,==APRES LE SUCCES DE LA CHANCELLIERE ALLEMANDE ,à ses dernières élections,que CETTE CHANCELLIERE EST LA REINE DE L’EUROPE,en temps de crise.

    Quoi qu’il en soit,Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA a le droit de ==réclamer un retour sans condition==,si la Feuille de Route reste encore en vigueur.
    - (Voir l’article 7.6 du dernier communiqué du sommet de la TROIKA de la SADC).

    ===="Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amnistie Générale"====

    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 11:51 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      On vous l’ a déjà dit hier !
      Que Robinson ne veuille plus rester seul / son ile et souhaite que celui qui le soutien rentre pour se sentir moins seul , ne PROUVE RIEN !
      Vous attendez koi du rat zouel : qu’ il vienne l’ acclamer à Ivato et lui faire la biz ?
      S’ il y a 1 kon qui dicte sa diktature C bien celui que vous soutenez et non l’ andouille qui vous abrite .
      Vous êtes un dérangé roséfarisou . /

    • 26 septembre 2013 à 12:39 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      En l’état actuel ,la France ne peut rien pour vous tous .La France n’est plus gouvernée.Ses interets à Madagascar sont de plus en plus minimes .Si elle accorde 2 millions 500 000 euros pour les affamés du sud ,la mairie de Paris finance à hauteur de 4 millions la commémoration du coup d’état au Chili contre Alliendé.Voyez où vont les préoccupations françaises.L’ancien empire colonial compte peu dans le souvenir français

    • 26 septembre 2013 à 15:31 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vatomena

      Ne vous inquiétez pas,la FRANCE compte sur MADAGASCAR pour nourrir la Réunion -Mayotte et ses autres "nomades" dans l’océan indien..
      GRATUIT n’existe pas ,même chez les curés et les pasteurs.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 17:49 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mais cessez de dire n’ importe quoi , attendre de Madagascar qui n’ arrive pas à s’ auto-suffire , moins encore se nourrir !
      pour alimenter ces 2 iles .
      Ce que coutent ces deux départements à la France pourraient nourrir et développer tout Madagascar .
      Vous êtes loin de générer ce budget roséfarisou,
      1 cela se saurait
      2 tout irait beaucoup mieux .
      Comme vous dites si bien quand on ne sait pas : on se tait , je ne parlerai pas d’ humilité, mais juste de descence qui vous fait également défaut , une tare caractéristique aux pures races de votre pire espèce apparemment .

    • 26 septembre 2013 à 18:49 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      M. Basile ,vous n"etes pas sans ignorer que Madagascar vient d’importer 200 000 tonnes de riz pour la soudure.Le temps où Madagascar pouvait exporter du riz remonte à bien longtemps : au temps colonial .Elle est achevée cette époque . Livré à lui meme le paysan malgache s’en tient à 2 ou 3 tonnes de riz par hectare . Insuffisant . La population ayant doublée ou triplée depuis la surprise de l’Indépendance .Le paysan a faim .La terre se meurt .Glorieuse utopie que de voir en Madagascar un futur grenier des Mascareignes . Sans le secours des ONG ,dans l’Androy on créverait davantage de faim.Aucun candidat annonce le creusement de canaux ,le détournement du Mandraré pour irriguer des terres qui meurent de soif .Le grand Gallieni ,lui meme ,avait abandonné le projet tant la région ,les populations se montraient hostiles . La seule solution serait le retour à la réquisition de travailleurs . L’élevage contemplatif de zébus ne donne pas les calories nécessaires à l’homme .Les créoles de Maurice ,de la réunion ,de mayotte ,des Seychelles continueront à acheter ailleurs .

    • 26 septembre 2013 à 19:41 | Jipo (#4988) répond à vatomena

      Pourtant bien : élémentaire .
      Se raconter des histoires, et essayer d’ en convaincre les autres est bien devenu une spécialité du devin du 9/3 , qui attend avec impatience le jour qui ne viendra jamais : pour claironner " je vous l’ avais bien dit " et C moi que j’ ai raison .

    • 27 septembre 2013 à 11:28 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vatomena

      Vatomena,
      Quelle que soit la situation de la sécurité alimentaire,à Madagascar.
      Ce dernier importe toujours du RIZ .C’est le gagne-pain de certains opérateurs.
      Demandez à l’ancien PDS d’Antananarivo ,comment a-t-il- fait sa fortune ?
      Une petite remarque personnelle :
      - Quel que soit le "REGIME POLITIQUE", à Madagascar,la majorité des opérateurs-importateurs du riz gravite autour du POUVOIR,en Place.Point barre
      Parole de :
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 26 septembre 2013 à 10:11 | vuze (#918)

    "Les médias sont-ils suffisamment libérés pour porter notre voix partout où il se doit ?"

    Eléonore, il suffit de regarder Mt.com pour comprendre à quel point la plupart des médias ont un parti pris. Journalistes, éditorialistes, à Madagascar, sont devenus eux-mêmes des hommes politiques..

  • 26 septembre 2013 à 10:25 | plus qu’hier et moins que demain (#6149)

    Bonjour et bonne journée à tous.

    En l’absence d’information crédible et vérifiable à l’endroit des candidats, est-ce que vous croyez pouvoir défendre votre vote ?
    Le vote se faisait toujours à l’aveuglette/ à la mode/par copie-collé depuis toujours et il le restera encore pour longtemps si tous le monde se comportent en irresponsable/attendent encore PAUL pour faire leurs boulots/devoirs.
    On va se contenter du peu qu’on dispose pour parler des candidats et de nos mentalités.
    On a le choix au sens propre comme au figuré entre :
    - notre NELSON MANDELA en la personne du Président RATREMA WILLIAM
    - notre MALCOM X en la personne du Président LAZA RAZAFIARISON
    - notre AUNG SANG SU KUIY en la personne de la Pte SARAH GEORGET R.
    - notre VAZAHA BE de service en la personne du Président CAMILLE VITAL

    Sur ce dernier point, l’histoire nous a enseigné que depuis toujours les malgaches ont besoin d’un VAZAHA BE de service pour bouger ses... et pour pousser des ailes :
    - JEAN LABORDE du temps de la monarchie.
    - Général Gallieni au temps béni des colonies (tunnel/chemin de fer/ route, etc..).
    - EUGENE LECHAT et certains autres durant la première république.
    - SIBON GUY pendant la 2ème république.
    - FRANCISQUE RAVONY au début de la 3ème république.
    - JACQUES SYLLA sous la présidence RA8.
    - CAMILLE VITAL sous la transition.

    Quant un malgache bien éduqué a demandé à un autre malgache d’aller quémander "un bout de pain" à un vazaha qui prenait son petit déjeuner : il a dit donne-moi un coup de pied vazaha au lieu d’un bout de pain et il l’a reçu sans se faire prier. Tout le monde riait de cette histoire vraie et certains l’ont pris comme anecdote.
    Imaginez un peu la suite de l’histoire si c’était un malgache qui lui a botté la derrière (certificat médical car il n’a pas pu s’asseoir et faire ses besoins pendant x jours, tribunal pour demander des dommages et intérêts, etc..).

  • 26 septembre 2013 à 11:42 | che taranaka (#99)

    Akory lahaly,

    DEPUIS 2009... ce pays est géré et gouverné à VUE.....!!!!....par un jeune DJ....

    Avez vous remarqué un CANDIDAT qui a confectionné,chiffré et proposé un PROGRAMME qui donnera de l’ESPOIR au peuple Malagasy.......????

    Des imbécilités et des promesses de mafieux.......

    JL ROBINSON ressert le MAP..... copie collé de politique universelle de développement.......qui s’est soldée par un COUP D’ETAT....!

    il n’y a rien à attendre de cette mascarade....sauf que celà peut mener le pays à une GUERRE CIVILE.....!!!!

    • 26 septembre 2013 à 11:48 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à che taranaka

      Jean Louis ROBINSON a l’honnêté intellectuelle de dire :"MAP-2" et Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA ose dire que Docteur Louis ROBINSON finira ce qu’il n’a pas pu faire/exécuter,pour cause de crise ,en 2009.

      Bonne route Jean Louis ROBINSON.

      IL FAUT GAGNER,d’abord,le premier tour de l’élection présidentielle du 25 Octobre 2013.
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 11:58 | Jipo (#4988) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Monsieur le Président Marc RAVALOMANANA ose dire que Docteur Louis ROBINSON finira ce qu’il n’a pas pu faire/exécuter "
      Pourquoi : aurait-il du " OSER " le demander à votre mentor rat-zoelina ?
      Quel affront que vous fait Ravalomanana , " OSER " vous défier , mieux, vous contredire , quel abruti ce ravalo , contrairement à vous , il n’ a rien compris !

    • 26 septembre 2013 à 19:06 | Paulo Il leone (#6618) répond à che taranaka

      "... gouverné à vue " dites-vous ? Vous avez sans doute une vision augmentée genre superman, que ne possède pas le commun des mortels, pour avoir vu du "gouvernement" dans ses gesticulations et vociférations !
      Moi j’aurais dit "... a été pillé à vitesse grand V par le dj-izvéribad et ses larrons en foire... "
      Pour le reste, je suis d’accord : rien à attendre de ce simulacre de consultation !

  • 26 septembre 2013 à 11:58 | Vohitra (#7654)

    Bonjour à tous,
    Mais c’est la réalité de tout temps ici chez nous, non seulement la cible mais surtout la proie des candidats. Et l’inverse ne s’est réalisé qu’une fois dans l’histoire politique du pays lors de la défaite de Hery Rafalimanana en 2007.
    Sur cet aspect de la vie politique, la société civile a échoué dans sa mission éducationnelle à cause f la versatilité de ses membres et la source de financement à sa disposition qui l’éloigne de toute indépendance.
    En somme une alternance politique paisible et crédible ne sera encore pour demain, l’argent et la force restent encore pour longtemps le facteur determinant de l’alternance

  • 26 septembre 2013 à 12:02 | jansi (#6474)

    Beaucoup disent :
    - les dés sont pipés, on connait déjà le nom du futur président. C’est l’un des protégés de DJ, Hery -tetezamita.
    - les candidats de DJ trichent et ont pris déjà de l’avance, bien avant l’ouverture officielle de la campagne.
    - personne n’a demandé une autorisation pour circuler en caravane de carnaval en plein centre ville.
    - des urnes d’origine inconnue et de destination connue sont arrivées à Ivato au benefice de qui on sait.
    - il y a deux poids deux mesures dans le traitement radio et tv des candidats.
    - d’où viennent ces grosses sommes déversées dans la campagne électorale. Samfin et Bianco, meme combat : sortir de l’indifférence
    - ces grands posters des candidats sont interdits par le code électoral.
    - on pousse les électeurs à voter en pleine saison des pluies.
    - 100 observateurs de l’UE pour 20.000 bureaux de vote.
    - election des ministres candidats = retour de la transition version légitimée pour 5 ans. Et vogue la galère.
    etc....

    Mais on dit aussi : vaut mieux soutenir la tenue des élections dans de telles conditions.

    Sans parler des risques de troubles pour une quelconque raison.

  • 26 septembre 2013 à 16:47 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Pour Patrick RAHARIMANANA/
    - Plus de 175 Millions de dépenses de campagne.
    - Contrat exclusif avec un artiste.....................80 Millions MGA
    - Pack télévision............................................70 Millions MGA,
    - Une journée hélicoptère................................25 Millions MGA

    - 1 T-Shrt.........5 000 MGA/pièce.
    - 1 Affiche........2 000MGA/pièce

    DADAFARA....promet ..4 000KM/année

    Clément Ravalison et Sarah Rabearisoa...PAS DE CADEAUX ni D’ARGENT,juste ==la refondation==

    Un cadeau pour le Président de la CES-2,une grenade devant son domicile.
    ==Qui VA-T-IL PORTER LE CHAPEAU DE CET INCIDENT== ??

    Il va imaginer que c’est l’oeuvre de Marc RAVALOMANANA.N’est-ce pas ?

    Marc RAVALOMANANA,de retour,à Madagascar,AVANT LES ELECTIONS.

    Réconciliation Nationale=GRAND PARDON=Amniste Générale.

    NOUS POURRONS FAIRE MIEUX QUE MUGABE et MANDELA.
    Basile RAMAHEFARISOA-1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 26 septembre 2013 à 19:20 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      NB ;Basile —Depuis l’ère Mandela ,jamais en Afrique du sud le taux de criminalité n’a été ausi élevée . Le seul changement est que les blancs sont plus souvent assassinés qu"avant . Plus de 3000 fermiers ont été mis à mort et torturés à leur domicile .Et le chomage est encore plus généralisé qu’avant .La police tire sans état d’ame sur les mineurs en grève .Les usines tournent au ralenti car le courant électrique vient à manquer . Cela n’arrivait jamais auparavant. Plus de 1 million 500 000 afrikaners ont eu la chance de pouvoir émigrer ailleurs.

    • 27 septembre 2013 à 00:01 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vatomena

      Mandela,ce n’est pas ma tasse de thé.Merci
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 septembre 2013 à 10:57 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Mandela n’est pas votre "tasse de thé " ,fort bien M.Basile ! Mais pourquoi donc proposez vous ce personnage comme exemple à Madagascar. meme question pour Mugabe lequel est vraiment détestable.Mandela a commencé sa carrière comme communiste et terroriste . Ce pourquoi il fut condamné.La réclusion criminelle l’a poussé à la réflexion et à l’étude .Il a eu l’’intelligence de s’interroger et de revoir sa compréhension du monde .Il est sorti de prison dans un esprit de concorde et d’apaisement. Il n’a plus chanté aves les hommes de son parti :""Kill the Boers ,Kill the farmers " .C’est à ce moment seulement qu’il est devenu un grand homme devant l’opinion internationale .Mais son peuple tout en le vénérant ne l’écoute plus .

    • 27 septembre 2013 à 11:36 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à vatomena

      Certains Malgaches "détestent" Didier RATSIRAKA,mais ils ont oublié que c’est l’HOMME d’ETAT Malgache qui a fait beaucoup de choses pour l’Afrique du Sud et les TOUAREGS/Mauritanie/Maroc ;

      Mandela et Mugabe,deux africains de visions différentes propres à leur pays respectif.Point barre !
      Vous êtes libre de les "ADORER" ou "DETESTER".
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

    • 27 septembre 2013 à 13:15 | vatomena (#7547) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      " Adorer " le chef parcequ"il est le chef ,c’est de l’infantilisme .C’est en abrutissant leur peuple que Staline et Mao ont régné si longtemps .Tout cela aboutit au culte de la personnalité . D. Ratsiraka avait pris cette voie . Mais les malgaches se sont montrés plus avisés que les Soviétiques. Ils l’ont chassé de son vivant .

    • 27 septembre 2013 à 19:04 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Un candidat ,à la présidentielle Malgache :
      - 5 000 000 T-shirts pour 7 500 000 électeurs.
      ==paraît-il ?==
      Merci pour le Peuple !
      Basile RAMAHEFARISOA-1943
      b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 27 septembre 2013 à 00:08 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    La vraie cible :
    =les candidats qui pourraient avoir une chance d’accéder au second tour..
    Sondage sur 567 votants.
    Docteur Jean Louis ROBINSON...74%..419 votes
    Hery............................................8%..45 votes

    • 27 septembre 2013 à 20:20 | reglisse (#6117) répond à RAMAHEFARISOA Basile

      Monsieur, ce forum n’est pas une poubelle, alors veuillez épargner les lecteurs de vos "sources".
      Et si vous ne pouvez pas vous empêcher de poster, alors merci de retourner sur le site Tananews ou vous avez péché cette désinformation.

  • 27 septembre 2013 à 19:16 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    =Un Comité de Soutien au Général Camille Vital,en France (-CSCV-F-)-
    C’est Francky RANDRIMANANJARA qui gère la campagne du Général Camille Vital,en France et en Suisse.

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS