Facebook Twitter Google+ Les dernières actualités
jeudi 27 janvier 2022
Antananarivo | 14h22
 

Diplomatie

Omer Beriziky auprès de la Commission de l’Union européenne

« C’est la première d’un haut représentant politique malgache depuis la crise »

mercredi 4 juillet 2012

« Andris Piebalgs, Commissaire chargé du Développement, a rencontré le Premier ministre de Madagascar M. Omer Beriziky en visite officielle à Bruxelles pour rencontrer les autorités de l’UE.

Il s’agit de la première visite d’un haut représentant politique malgache depuis le début de la crise politique de 2009. Elle précède le lancement d’un dialogue politique renforcé entre l’UE et Madagascar ». C’est ce qu’on lit dans le Memo du 2 juillet de la Commission européenne. Autrement dit, les missions effectuées par Andry Rajoelina ou encore Pierrot Rajaonarivelo et leur équipe à Bruxelles auprès de l’Union européenne n’ont eu aucun effet sur la politique de l’UE ; elles n’ont pas été considérées comme celles de hauts représentants politiques malgaches, donc qui ne sont pas des interlocuteurs politiques valables.

Quoi qu’on puisse dire, le Commissaire Piebalgs a souligné le soutien fort de l’UE à l’action du Premier Ministre pour mener à bien le processus de transition. Il a aussi souligné l’importance pour tous les acteurs malgaches de respecter les termes de la feuille de route et de contribuer à sa mise en œuvre suivant le calendrier établi.

Le Commissaire a réitéré la ligne politique de l’UE sur la crise malgache et son accompagnement conditionné dans le cadre de la procédure au titre de l’article 96 de l’Accord de Cotonou. À ce sujet, il a fait le point de l’état d’avancement de la mise en œuvre cette année des programmes de l’UE d’appui aux populations pour un montant de € 100 millions.

Ces programmes viseront, entre autres, à appuyer les services sociaux de base dans les domaines de la santé et l’éducation, améliorer la sécurité alimentaire et augmenter les revenus agricoles, appuyer la société civile et soutenir les populations rurales. L’Union européenne est prête à considérer, dans le cadre de la transition, un appui supplémentaire aux populations les plus vulnérables.

Quant aux appuis aux préparatifs des élections, la partie européenne a exprimé son appui aux recommandations du rapport de la mission électorale des Nations Unies.

Recueilli par Bill

2 commentaires

Vos commentaires

  • 4 juillet 2012 à 09:29 | RAMAHEFARISOA Basile (#6111)

    Tout se résume ainsi :
    Pour les élections,à Madagascar,contentons-nous des "AVIS" des experts des Nations-Unies :
    - élections (jumelées /simultanées) législatives/présidentielle ,en mai-juin 2013.
    Le Ministère de l’Intérieur est apte à organiser et à exécuter toutes les élections nationales et la Haute Cour Constitutionnelle et le Conseil d’Etat sont déjà,en place, pour la continuité de l’Etat Malgache.
    Faut-il encore inventer des "INSTITUTIONS SUBSIDIAIRES" pour des élections nationales ?
    Basile RAMAHEFARISOA
    1943
    b.ramahefarisoa@gmail.com

  • 4 juillet 2012 à 17:52 | Jipo (#4988)

    Eh ! vazaha , donne-moi l’ arzent , mais ne me demande rien, particulièrement sur l’ application de la FdR , " mi gagne pas comprendre kouça y cause" !
    En échange promesse de dj : 10 % pour la population,( si possible ...) et le reste pour moi et ma cour .

Publicité




Publicité

Newsletter

Les actus du jour directement dans votre boîte email

Suivez-nous

Madagascar-Tribune sur FACEBOOK  Madagascar-Tribune sur TWITTER  Madagascar-Tribune sur GOOGLE +  Madagascar-Tribune RSS